compteur de visite

Catégories

18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 07:26
N'importe quel pays vers lequel un musulman émigre, il deviendra son pays (vidéo)

Et la hijrah ne peut se faire que des pays de mécréance vers les pays d'Islam.

 

Ou dans certains cas, elle pourrait se faire de pays de mécréance vers un autre pays de mécréance mais où la liberté religieuse (dans ce dernier) est meilleure que (la terre initiale).

 

En ce qui concerne les pays d'Islam, aujourd'hui, existent, et toutes les Louanges appartiennent à Allah. 

 

Donc celui qui est sur le vrai islam, il lui est obligatoire d'abandonner son pays mécréant et de faire la Hijrah vers son pays musulman (de son choix).

 

Car le pays musulman comprend toutes les terres d'Islam et il n'y a pas d'intolérance entre les musulmans et d'adaptation à une région particulière. 

 

Donc, n'importe quel pays vers lequel un musulman émigre, il deviendra son pays et par cela, il préservera son Islam, ceci en ce qui concerne le musulman nouvellement converti et d'autre part, il se développera lui-même, s'entretiendra lui-même et sera capable de s'éduquer ainsi que sa famille avec d'autres manières Islamiques?

 

Et nous parlons souvent de ces musulmans résidant dans les pays de mécréance, d'où apprennent-ils l'Islam?

 

Ils ne peuvent pas apprendre l'Islam et ses règles : comment agir avec son épouse, ses enfants, ses voisins, et corriger sa 'aqida avant toute chose?

 

Il ne peut pas faire cela autrement qu'en faisant la Hijra.

 

Ainsi, la legistation Islamique -le Livre et la Sunna- a ordonné au musulman d'émigrer des pays de mécréance pour les pays d'Islam.

 

Voilà ce que nous pouvons répondre à cette question.

 

traduit par دورة العلوم - Le cercle des sciences

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Emigration - الهجرة