compteur de visite

Catégories

30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 23:37
Ne s'occuper que par les mises en gardes ?! (audio)

 

Question :

 

Ahsana Allahou ilaykoum, à partir de quand est-il légiféré de mettre en garde, de manière absolue, contre un prédicateur ou un étudiant en science ?

 

Car certaines personnes [...]

 

Shaykh, en interrompant son lecteur :

 

Le fait de s'occuper par les mises en garde et de s'affairer des gens...

 

Et les : "Que dis-tu d'untel ?", "Que dis-tu de celui-là ?", "Est-ce que l'on a mis en garde contre untel ?", "Est-ce que celui-là personne ne met en garde contre lui ?", etc.

 

Malheureusement, certaines personnes ne connaissent rien d'autre que les mises en garde !

 

Et ils n'occupent leurs personnes que par ça !

 

Et le "b.a.-ba" de la science, ils ne le maîtrisent même pas !

 

Et ils n'occupent leurs personnes que par ces choses !

 

C'est pour cela, qu'il ne convient pas au mouslim que sa préoccupation première soit de parler sur les gens, de demander sur les affaires des gens et de s'occuper par les gens...

 

Mais il convient plutôt qu'il s'occupe par la science et veille à ce que sa langue ne dérape pas sur les gens !

 

Bien-entendu qu'il est possible de mettre en garde contre celui dont le mal apparaît, ou dont il apparaît la perversité, ou bien la nuisance...

 

Mais ce n'est pas contre toute personne, qui commet une erreur ou un faux-pas, que l'on va mettre en garde!

 

Car, s'il en était ainsi, il ne resterait plus personne sans que l'on ne mette en garde contre lui !

 

"Qui donc est celui n'ayant jamais fauté ?

Et qui donc est celui qui n'possède que des qualités ?!"

 

(vers de poésie arabe)

 

Extrait et traduit par Abdellatif Abou Mouhammad de Médine, le 29 Joumada Al-Akhirah 1435 (29 avril 2014).

 

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية