compteur de visite

Catégories

1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 11:20
Prendre un salaire pour enseigner le coran (vidéo)

Question :

 

Est-ce que le hadith suivant :  

 

"Le salaire le mieux justifié est celui que vous prenez pour faire apprendre le Livre d'Allah"

 

est un hadith authentique attribué au Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) ?

 

Si c'est le cas, que signifie-t-il ?

 

Est-il permis de prendre un salaire, du ministère des waqfs (affaires religieuses) ou auprès de celui qui gère les mosquées, pour les travaux d'entretien et du nettoyage de la mosquée, pour faire les appels à la prière, pour faire le prêche le jour du vendredi, de diriger les prières quotidiennes ou pour la gestion courante de la mosquée, telle que l'entretien quotidien, la gestion de son administration, l'ouverture des portes au moment des heures légales

 

Réponse du Comité permanent [des savants] de l'Ifta :

 

Le hadith cité dans la question, est un hadith authentique.

 

Il signifie, selon les gens de science, qu'il n'y a pas de mal à prendre un salaire en contrepartie de l'enseignement du Coran, dispensé aux gens ou lorsque on fait la Roqya (exorcisme légal) avec la récitation du Coran.

 

Mais le salaire versé pour la simple psalmodie du Coran, n'est pas licite.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

أخذ الأجرة على تعليم القرآن الكريم
س5: 
هل حديث:  إن أحق ما أخذتم عليه أجرًا كتاب الله  حديث صحيح عن النبي صلى الله عليه وسلم، وإن كان كذلك، فماذا يعني به؟ هل يجوز أن تؤخذ أجرة من وزارة الأوقاف أو متولي المساجد على تنظيف المسجد أو الأذان أو الخطبة يوم الجمعة وإمامة الصلاة وغيرها من القيام بأمور المساجد والمحافظة على نظافتها وتنظيم إدارتها وفتح أبوابها في أوقاتها الشرعية المفروضة؟

ج5: الحديث المذكور في السؤال صحيح، ومعنى الحديث عند أهل العلم: أنه لا حرج في أخذ الأجرة على تعليم القرآن للناس، ورقية المرضى به، أما أن أخذ الأجرة على مجرد التلاوة فلا يجوز.

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال الخامس من الفتوى رقم - 5867

 

La question 5 de la Fatwa numéro (5867)

copié de alifta.net

hgh

Question :

 

Quel est le jugement sur le fait de prendre un salaire si l'on enseigne le Qur'an dans la Mosquée du quartier? 

 

Réponse de cheikh al Fawzan :

 

Il n'y a pas de mal à cela, il est permis de prendre un salaire pour enseigner le Qur'an.

 

Le Prophète (prières et salutations sur Lui) a dit :

 

إِنَّ أَحَقَّ مَا أَخَذْتُمْ عَلَيْهِ أَجْرًا كِتَابُ اللَّهِ

"Ce en contrepartie de quoi vous avez le plus droit de toucher un salaire est le Livre D'Allah"

( رواه البخاري: كتاب: الطب، باب: الشرط في الرقية بقطيع من الغنم، رقم (5737

hgh

Question :

 

Quel est le jugement sur le fait de prendre un salaire pour enseigner le noble Qur'an dans des écoles où ils enseignent la mémorisation du noble Qur'an ?

 

Réponse de cheikh ibn Baz :

 

Il n'y a pas de mal en cela.

 

Ce qui le plus correct, c'est qu'il n'y a pas de mal en cela.

 

Car prendre ce salaire veut dire que cela l'aidera (l'enseignant) à continuer à enseigner et de faire preuve de patience sur cela depuis qu'il y a de nombreuses personnes qui ne sont pas capable de l'enseigner sans cela (le salaire) ,comme il n'a aucun autre revenu donc être libre d'enseigner.

 

Par conséquent lorsqu'on lui donne un salaire pour cela, il s'encourage à bien enseigner, ce qui bénéficiera aux gens.

 

Al Boukhâri a mentionné dans son sahih selon l'authorité d'ibn 'Abbas, qu'Allah les agrée, que le Prophète (prières et salutations sur Lui) a dit:

 

"Ce sur quoi vous êtes le plus en droit de prendre comme salaire pour ceci est le Livre d'Allah" et ceci inclut l'enseignement.

 

L'enseignement est plus important lorsque cela concerne le Qur'an.

 

L'enseigner aux gens et donner la guidance et la direction tel que celui la mémorise et celui la enseigne.

 

Ceci fait partie des plus importants rôles et des plus importants actes d'adoration.

 

Donc s'il prend un salaire cela l'aidera à être un bon enseignant par conséquent il n'y a pas de mal à cela.

 

copié de minhaj sunna

 

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم