compteur de visite

Catégories

31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 23:15
Qu’est-ce que « al-wahhâbîyyah » ou le « wahhabisme » ?

Question :

 

Y a-t-il là, une secte religieuse appelée le « wahhabisme » – « al-wahhâbîyyah » [1] ?

Réponse :

Il n’y a pas de secte surnommée par cette appellation mais c’est plutôt un surnom [péjoratif] dont se servent les partisans du faux (ahlu-lbâtil) pour rendre abominable les gens de la Vérité et du [pure] Monothéisme (ansâru-lhaqqi wa-ttawhîd) de par leur lien avec le Chaykh Muhammad bn ‘Abd-lWahhâb [2] – qu’Allâh lui fasse miséricorde – qui est un grand Imâm parmi les imâms de la Réforme Religieuse (a immatu-lish).

Il fit son apparition dans la Région du Nadjd  [3] et appela à la purification du Monothéisme (tadjrîdu-ttawhîd), à la revivification de la Croyance (madhhab) des [Pieux] Prédécesseurs…

[En cela,] lui porta aide, la Famille des Sa’ûd [4] dans son Appel (da’wah) jusqu’à ce qu’ils vinrent à bout de toutes les innovations polythéistes (al-bida’u-chchirkîyyah) comme l’invocation des habitants des tombes (al-maqbûrîn), l’exagération (ghulûww) dans la glorification des créatures (al-makhlûqîn)… et [c’est ainsi, que] la zone habitée du Nadjd revint dans l’enclos (hazîrah) du Pure Monothéisme (at-tawhîdu-lkhâlis).

Qu’Allâh lui fasse miséricorde et soit large dans sa rétribution.

[1] : A l’origine cette appellation désignait une secte des khawâridj. Plus tard, le surnom fut appliqué par les innovateurs et les mécréants aux salafis, suiveurs des Pieux Prédécesseurs et au Royaume d’Arabie Saoudite en entier ! Combien de fois entendons-nous l’expression : Le Royaume wahhabite ?
[2] : Le Chaykh – qu’Allâh lui fasse miséricorde – naquit en 1703 et mourut en 1792 E.C.. Originaire de la région du Nadjd et membre de la tribu « Banû Tamîm ». Eduqué à Al-Madînah, plus tard il voyagera (Irak, Iran). Conscient de la gravité de l’état dans laquelle se trouve la Communauté, il écrivit son livre connu de tous : « Le Livre du Monothéisme » – « kitâbu-ttawhîd ». Il rencontra sur son chemin beaucoup de détracteurs à l’slâm des Premiers jusqu’à ce qu’Allâh le Très-Haut mit à sa disposition Muhammad Ibn Sa’ûd – qu’Allâh lui fasse miséricorde –, chef d’une grande fédération de tribus. Pour fortifier leur union politico-religieuse, le Chaykh se maria avec la fille de ce dernier. Ils combattirent jusqu’à ce qu’Allâh fit triompher leur cause.
[3] : C’est « … une région du centre de l’Arabie Saoudite et comprend, en particulier, la capitale de cet État, Riyad. Le Nejd est un plateau situé entre 762 et 1525 mètres. La partie orientale comprend plusieurs villages établis sur des oasis, alors que le reste du plateau est occupé par des bédouins nomades. … » (Source : fr.wikipedia).
[4] : C’est au 18ième siècle E.C. que Sa’ûd I donna son nom à la Dynastie Saoudienne et son fils Muhammad bn Sa’ûd (lié à Muhammad bn ‘Abd-lWahhâb) sera le premier Emir du Nadjd et ce ne sera que sous l’autorité de ‘Abd-l’Azîz II Ibn Sa’ûd né en 1880 et décédé en 1953 E.C. après avoir conquis le Hidjâz (région des deux « haramayn ») et d’autres régions que le Royaume d’Arabie Saoudite voit enfin le jour.


Source : « an-nibrâsu min fatâwâ al-imâm al-‘allâmah muhammad bn khalîl harrâs ». La seule édition légiférée : « dâru-chcharî’ah » du Caire. Page : 63.
copié de mukhlisun.com

 
Cheikh Mohamad ibn Khalil Harâs - الشيخ محمد خليل حارس

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Voie des pieux prédécesseurs - طريق السلف الصالح