compteur de visite

Catégories

25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 18:09
Que dis-tu sur tel savant et quelle est ta position vis-à-vis de lui ? (vidéo)

La question :

 

Qu’Allah vous préserve et vous protège.

 

Quel est le jugement de celui disant qu’il n’est pas permis de tester les gens par des individus particuliers comme le fait de dire : « que dis-tu sur tel innovateur ? » ou « que dis-tu sur tel savant et quelle est ta position vis-à- vis de lui ? » et il classe cela comme faisant partie des innovations instaurées ?

 

Nous espérons un éclaircissement, qu’Allah vous préserve.

 

Réponse :

 

Tester par les individus, c'est-à-dire que tu testes les gens par untel qui est manifestement sur l’innovation ou sur la Sunna, alors la même chose était présente chez les salafs.

 

Ils testaient les gens par Ahmad Ibn Hanbal à l’époque des innovations.

 

Ils demandaient aux gens ce qu’ils pensaient d’Ahmad Ibn Hanbal car Ahmad Ibn Hanbal était manifestement sur la Sunna.

 

Tester les gens par les individus a donc une origine dans les actes des salafs, qu’Allah les agrée. 

 

Quant au fait de dire que cela est à l’origine une innovation et un égarement, alors non, ceci est une erreur ! Ceci est une erreur !

 

Surtout si l’individu est connu pour faire partie des gens de la Sunna et du groupe. 

 

Et je vais vous indiquer une chose par laquelle vous répondrez à cet individu qui réprouve cela.

 

Cette chose est répandue chez l’ensemble des gens de la Sunna et du groupe et n’est autre que tu testes le chiite pour le différencier du sunnite en lui disant : 

 

« Quelle est ta position vis-à-vis d’Aboubakr le véridique ?

Quelle est ta position vis-à-vis de Omar ?

Quelle est ta position vis-à-vis des compagnons ? ». 

 

Y a-t-il une chose à réprouver en cela ?

 

Il n’y a rien à réprouver en cela.

 

Ceci n’est-il pas une façon de tester les gens par les individus ?

 

La réponse est : si. 

 

Ainsi, la parole de cette personne disant que cela fait partie des innovations est une erreur.

 

Il y a en Islam et dans la croyance des musulmans des domaines par lesquels on teste le sunnite pour le différencier du chiite.

 

Tu le testes par les compagnons, par des compagnons en particulier, certains d’entre eux.

 

Tu testes le chiite par Aboubakr le véridique, tu le testes par Aicha, tu le testes par Omar Ibn Al-Khattab et tu vois quelle est sa position vis-à-vis d’eux.

 

Tu le testes par les compagnons et tu vois quelle est sa position vis-à-vis d’eux.

 

S’il te manifeste l’idéologie des gens de la Sunna, tu écartes alors de lui l’innovation du chiisme.

 

Et s’il ne te manifeste pas la position des gens de la Sunna, tu l’affilies alors au chiisme.

 

Et ceci est une manière de tester les gens par les individus en Islam. 

 

Cependant, il convient de délimiter cela par deux paramètres :

 

-Le premier est que l’individu par lequel on teste fasse manifestement partie des gens de la Sunna et qu’il soit connu (pour cela).

A tel point que son nom soit devenu un emblème connu par les gens de la Sunna et la représentant. 

 

-Le deuxième est que cela ne soit utilisé qu’à sa juste place, c'est-à-dire que sur des individus que nous testons afin de connaître leur innovation, comme pour différencier le chiite du sunnite au sujet des compagnons, ou pour connaître les partisans des innovations et des égarements aujourd’hui, pour distinguer les hizbis d’autres qu’eux.

 

Nous les testons donc, par exemple, par l’amour d’Ibn Baz, l’amour d’Al-Albani, l’amour des savants des gens de la Sunna comme Cheikh Rabi’ et autres parmi ceux dont les positions sont connues contre ces gens-là.

 

Ainsi, si sa position est intègre, nous savons alors qu’il est intègre dans ce domaine inchaAllah. 

 

Le deuxième paramètre est donc que cela ne soit utilisé qu’à sa juste place, et que cela ne prouve l’intégrité de l’individu que dans ce domaine en dehors des autres, et Allah est plus Savant.

 

traduit par forum.daralhadith-sh.com

 

 

Cheikh Mouhammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية