compteur de visite

Catégories

1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 15:48
Qui est compétent pour rendre innovateur un individu ?

Question n° 32 :

 

Est-il permis à l’étudiant en sciences religieuses callés de juger une personne comme innovatrice ou mécréante ou bien cela est réservé aux gens de science spécialisés ? 

 

Réponse :

 

Il n’est pas permis aux étudiants en sciences religieuses débutants de juger une personne comme innovatrice ou mécréante tant qu’il n’en a pas acquis les compétences.

 

Et il doit rapporter les choses aux grands gens de science spécialisés, car Allah le Très-Haut a dit :

 

وَلَوْ رَدُّوهُ إِلَى الرَّسُولِ وَإِلَى أُوْلِي الأَمْرِ مِنْهُمْ لَعَلِمَهُ الَّذِينَ يَسْتَنبِطُونَهُ مِنْهُمْ

-traduction relative et approchée-

 

« S’ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement parmi eux, ceux d’entre eux qui cherchent à être éclairés auraient appris [la vérité]. » (Sourate 4 verset 83)

 

Source : « Al-Fatâwâ Al-Djaliyatou ’An Ass_ilati l-Manâhidji d-Da’awiyati », deuxième tome.

Sans titre 1-copie-5

Question 80 :

 

Est-ce qu’il appartient à l’étudiant en sciences religieuse débutant de critiquer et faire l’éloge (des gens), et de juger les gens comme innovateur sans se baser sur un indice quelconque ?

 

Réponse :

 

Il n’appartient pas à l’étudiant en sciences religieuse débutant de critiquer et de juger les gens comme innovateur de lui-même.

 

Il doit plutôt prendre la parole des gens de science digne de considération.

 

Et il n’y a pas de mal à ce qu’il rapporte des savants s’il s’est assuré de leurs paroles sur la critique. 

 

Et c’est Allah qui accorde le succès.

 

Source : « Al-Fatâwâ Al-Djaliyatou ’An Ass_ilati l-Manâhidji d-Da’awiyati », deuxième tome.

Sans titre 1-copie-5Question 93 :

 

Quelle est la règle concernant l’innovation ?

 

Et quand m’est-il permis de qualifier une personne comme innovatrice ?

 

Réponse :

 

-Premièrement : 

 

L’innovation, c’est l’invention dans la religion d’une chose qui n’en faisait pas partie.

 

(Le Chaykh parle sur l’innovation et ses catégories) 

 

-Deuxièmement : 

 

Le fait de qualifier une personne d’innovatrice et le boycott et l’isolement d’un innovateur, cela passe par les savants.

 

Et ne vous précipitez pas, vous Ô les petits étudiants en sciences religieuses, à juger une personne d’innovatrice, même s’il a des innovations, tant que vous n’avez pas présentez cela aux savants qui vous confirmeront cela.

 

Sans cela (revenir aux savants), ne faites rien de cela !

 

Source : « Al-Fatâwâ Al-Djaliyatou ’An Ass_ilati l-Manâhidji d-Da’awiyati », deuxième tome.

Sans titre 1-copie-5

Et il (Ach-Chaykh Ahmad Ibn Yahya An-Nadjmi) a dit lors d’un appel téléphonique tiré du site Sahab :

 

Premièrement, les gens appartenant au commun des musulmans et les étudiants en sciences religieuses débutants, il ne leur appartient pas de se précipiter à juger les autres, tant qu’ils ne sont pas revenus aux gens de science qui sont plus grands qu’eux, et qui connaissent les choses et ont une longue expérience. 

 

Ce n’est pas tous ceux qui s’affilient à la salafiya, ou à Ahlou-l-hadith, alors, ça y est, tout ce qu’ils disent est correct !

 

Cela n’est pas vrai !

 

copié de alminhadj.fr

 

Cheikh Ahmad Ibn Yahya An-Najmi - الشيخ أحمد بن يحيى النجمي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية