compteur de visite

Catégories

23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 09:17
Regarder les femmes

Question :

 

Au sujet du regard en direction des femmes qui dévoilent leur beauté que ce regard soit volontaire ou non?

 

Réponse :

 

-S'il est volontaire ce n’est pas permis, en vertu de la parole lu Très Haut :

 

قُل لِّلۡمُؤۡمِنِينَ يَغُضُّواْ مِنۡ أَبۡصَـٰرِهِمۡ وَيَحۡفَظُواْ فُرُوجَهُمۡ‌ۚ ذَٲلِكَ أَزۡكَىٰ لَهُمۡ‌ۗ إِنَّ ٱللَّهَ خَبِيرُۢ بِمَا يَصۡنَعُونَ

 

« Dis aux croyants de baisser leurs regards et de préserver leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Allah est, Certes, parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font. » (Coran, 24, 30)

 

En effet, Allah a fait de l’œil le miroir du cœur.

 

Par conséquent, lorsque l’homme baisse son regard, les désirs et les pulsions émanant de son cœur diminuent.

 

L’inverse est vrai.

 

Il est également rapporté dans le Sahîh que :

 

«Al-Fadhl Ibn 'Abbâs y était monté en croupe derrière le Prophète صلى الله عليه وسلم [durant les rites du pèlerinage] le jour de l’immolation, en partant d’Al-Muzdalifa vers Minâ, lorsque des jeunes filles passèrent en courant.

Al-Fadhl se mit à les regarder.

Le Prophète  صلى الله عليه وسلم tourna alors sa tête vers une autre direction.».

 

Ibn al-Qayyim a dit dans son livre « Rawdat El-Muhibbin » (le jardin des amoureux) que ce geste du Prophète صلى الله عليه وسلم équivaut à une interdiction de regarder des femmes étrangères et à une condamnation effective de cet acte.

 

Si ce regard était permis, il aurait consenti à ce qu’il regarde ces femmes.

 

En outre, il est rapporté aussi dans le Sahîh, que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

« Allah a décrété pour chaque être humain sa part de fornication qu’il atteindra sans pouvoir s’y soustraire.

La fornication de l’œil est le regard.

Celle de la langue est la parole.

Celle des pieds est le pas qui l’y mène.

Celle de la main est le toucher.

L’âme espère et désire, et le sexe vient confirmer tout cela ou l’infirmer. »

 

Il a énuméré les différents types de fornication en commençant par celui commis par les yeux, car c’est l’origine de la fornication des mains, des pieds, du cœur et du sexe.

 

Il a attiré l'attention sur la fornication de la langue par les paroles avant la fornication de la bouche par les baisers et indiqué que le sexe venait confirmer ou infirmer tous ces types de fornication selon le passage à l’acte ou l’abstinence.

 

Ibn al-Qayyim a ajouté que ce hadith est :

 

«ce qu’il y a de plus évident sur le fait que le regard constitue une désobéissance et que celui-ci est considéré comme la fornication de l’oeil.

Il y a là une réfutation de ceux qui ont complètement autorisé ce type de  regard. ».

 

Fin de citation.

 

-Quant au fait que l’homme pose son regard de façon involontaire, il ne lui en sera pas tenu rigueur, puisqu’il ne l’a pas fait volontairement et que ce n’était pas l’intention de son coeur.

 

Mais s’il persiste à regarder il aura alors péché.

 

Moslim ainsi qu’Abî Dâoud, at-Tirmidhî et an-Nisâï ont rapporté d’après Djarîr qui a dit:

 

«J’ai interrogé le Prophète صلى الله عليه وسلم sur le regard fortuit, et il m’a ordonné de détourner mon regard».

At-Tirmidhî a dit: «Ce hadith est bon et authentique».

 

En outre, Ahmed, Aboû Dâoud et Ettermidhî, ont rapporté d'après Burayda qui a dit:

 

«Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit à ‘Alî: «Ô 'Alî ne persiste pas à regarder ce qui t’est interdit [lorsque tu te retrouves dans cette situation].

Car il ne te sera pas tenu rigueur du premier regard, en revanche tu n’as aucune excuse pour le second».

At-Tirmidhî a dit de ce hadith qu’il est bon et gharîb».

 

Il y a dans ces deux hadiths une preuve que l’homme n’est pas pêcheur s’il détourne son regard de suite alors qu'il aura péché s’il persiste à regarder.

 

Par ailleurs, dans le chapitre nommé le regard fortuit et ce qui est répréhensible comme regards, du livre al war3 de l’imam Ahmed Ibn Hanbal, récit d’Abî Bakr Ahmed Ibn Mohammed El-Maroûdhi qui a dit:

 

«J’ai dis à Aboû 'Abdallah : « Il y a un homme qui s’est repenti et qui a dit : « Même si on me fouette le dos avec un fouet, je ne tomberai plus dans le péché!».

Cependant, il ne peut s’empêcher de regarder les femmes».

Il m’a répondu: «Quel genre de repentir est-ce là?

Djarîr a dit : «J’ai interrogé le Prophète صلى الله عليه وسلم  sur le regard fortuit, et il m’a ordonné de détourner mon regard. »

 

Tiré de l’avis religieux 64 du 4/1/1380 h.

Mariage Islamique en questions réponses par les plus grands savants

 

Cheikh Mohamed Ibn Ibrahim Al Cheikh - الشيخ محمد بن إبراهيم آل الشيخ

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Homme musulman - رجل مسلم