compteur de visite

Catégories

30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 23:46
Zakât al-fitr : argent ou nourriture ? (vidéo)

Question :

 

À la fin du mois de Ramadan émerge une divergence d'opinion concernant le paiement de Zakat Al Fitr. 

 

Certaines personnes disent que c'est plus avantageux de la payer avec de l'argent, et certains parmi les imams disent que c'est une obligation de la payer avec la nourriture connu aux gens.

 

Ainsi, quelle est votre opinion à ce sujet?

 

Cheikh Al Albani :

 

Certains imams disent quoi ?

 

Questionneur :

 

Ils disent qu'il doit être versée à partir de la nourriture connue aux gens de ce pays,  comme le blé et les dattes, etc

 

Cheikh Al Albani :

 

Il ne fait aucun doute que ceux qui détiennent le premier point de vue est érroné.

 

Ceux qui disent qu'il est permis de sortir Zakatoul fitr avec de l'argent sont dans l'erreur parce qu'ils se sont opposés au texte.

 

Le hadith du Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم qui a été recueilli dans les deux livres d'Al Bukhari et Muslim, du hadith de Abdullah ibn Umar ibn Al Khattab, Il a dit radhi Allahou anhou :

 

"Le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم a ordonné Zakatul Fitr avec un saa' de dattes, ou un saa' d'orge, ou un saa' de blé."

 

Le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم a précisé que cette obligation qui a été engagé par le Messager صلى الله عليه وسلم conformément à l'ordre de son Seigneur qui lui a donné, n'est pas avec de l'argent mais plutôt ce n'est que parmi la nourriture qui alimente les habitants de ce pays au cours de cette période. 

 

Ainsi, le sens de ce hadith, l'intention derrière cela n'est pas de divertir le peuple, les pauvres et les plus démunis, afin qu'ils puissent porter de nouveaux vêtements, des vêtements propres, etc, plutôt l'intention est seulement de les pourvoir de nourriture et de boisson ce jour-là et les jours qui suivent l'Aïd.

 

Et quand je dis après l'Aïd , mon intention est de dire que le jour d'Al Fitr est l'Aïd, 

 

Quant au 2ème jour et 3ème jour, alors ils n'ont rien à voir avec l'Aïd. l'Aïd Al Fitr est seulement un jour et l'Aïd Al Adha est de 4 jours.

 

Ainsi, l'intention derrière l'obligation de Zakatoul Fitr étant la nourriture habituelle au cours de ces journées est de suffire aux pauvres et les plus démunis le premier jour de l'Aïd Al Fitr, et peu importe les jours qui viennent après cela, qu'ils soient nombreux ou peu.

 

Quand une personne vient et dit : "Non, donner la valeur de la nourriture est plus bénéfique pour les pauvres", cette personne a commis une erreur à deux reprises :

 

- La première erreur : Il s'est opposé au texte et à la question religieuse. 

 Et c'est le moins de ce qui peut être dit.

 

- Mais le second point est très dangereux parce que cela signifie que le Sage législateur et Il est le Seigneur de tout ce qui existe quand il a révélé à Son noble Prophète صلى الله عليه وسلم d'obliger sur sa  communauté de nourrir avec un saa' de nourriture, il n'était pas avertit et ne savait pas quel serait un avantage pour les pauvres et les plus démunis, comme cela est connu par ceux qui prétendent que la payer en argent est meilleure.

 

Si payer Zakatoul Fitr en argent était meilleure, cela serait la base et la nourriture serait l'alternative parce que celui qui a de l'argent sait comment le dépenser selon ses besoins.

 

Si il est dans le besoin de nourriture, il achète la nourriture, il a besoin de boire, il achète de la  boisson, s'il a besoin de vêtements, il achète des vêtements. 

 

Donc pourquoi le Législateur s'est abstenue de rendre obligatoire la valeur ou le Dirham ou le dinar et il a rendu obligatoire la nourriture.

 

Par conséquent, il a un but.

 

Par conséquent, il a défini cette obligation, qui est la nourriture parmi les catégories d'aliments indiqués dans le texte de ce hadith et d'autres.

 

La déviance de certaines personnes dans l'application de ce texte et l'échanger en payant en argent est une accusation contre le Législateur qu'il n'est pas celui adéqat pour légiférer car leur législation est meilleur et plus bénéfique pour les pauvres.

 

Si c'est l'intention de la personne, il a mécru par cela.

 

Mais ceci n'est pas leur intention mais ils parlent avec des mots qui sont la quintessence de l'erreur.

 

Par conséquent, il est seulement permis de la sortir en fonction de la manière dont le Sage Législateur a prescrit et c'est de la nourriture en toute circonstance.

 

Et ici est un point doit être mentionné.

 

Le législateur a obligé ces différents types d'aliments parce qu'ils étaient connus à l'époque de la prophétie et du message, mais aujourd'hui, il y a des aliments qui remplacent ces aliments.

 

Aujourd'hui, vous ne trouvez pas ceux qui mangent de l'orge, plutôt vous ne trouvez pas ceux qui mangent du blé et des céréales.

 

Car le grain exige autre chose il faut un moulin à pain et il faut un four, petit ou grand, comme il continue d'exister dans certains villages.

 

Lorsque cette nourriture a été abandonnée et jetée, il est devenu obligatoire de la sortir avec un autre type de nourriture, pas en argent.

 

Ceci car quand nous la payons avec une nourriture alternative, nous sommes en accord avec la législation dans ce qui a ete légiféré parmi les différents types d'aliments connus pendant cette période.

 

En ce qui concerne le fait que si nous disons que nous allons la sortir avec un substitut qui est de l'argent, alors nous disons que le Sage Législateur n'a pas été précis dans la législation. 

 

Car nous pouvons tous dire avec certitude que l'argent a un usage plus large que la nourriture mais quand on voit que le Sage Législateur a rendu obligatoire la nourriture, et nous constatons que cet aliment en particulier n'est pas d'usage aujourd'hui, alors il devient obligatoire de se centrer sur une autre nourriture.

 

Utiliser comme substitut, le riz, par exemple, quel foyer n'est pas dans le besoin de manger du riz aucun, ni le pauvre ou le riche donc on alterne le blé pour le riz ou nous remplaçons le sucre par exemple ou des aliments semblables.

 

On trouve dans certaines narrations du yaourt séché, ici c'est appelé Jamid.

 

Il est possible que des gens soient familiers avec cette nourriture mais dans la réalité comme cela nous ait relaté en Syrie dans les régions métropolitaines, le Jamid n'est pas connu mais dans la plupart des villages, il est connu.

 

Ainsi, si une personne sort Zakatoul Fitr avec du Jamid à certains parmi les pauvres et les plus démunis, cela sera entièrement convenable pour eux mais cela nécessite une certaine connaissance si la personne utilise le Jamid ou non.

 

De ce que je vois, il n'est pas principalement utilisé.

 

Il apparaît également dans quelques uns des textes des hadiths, les dattes.

 

Mais je crois dans ce pays les dattes ne sont pas largement utilisés comme elle sont utilisés en Arabie par exemple.

 

Par conséquent, il y a de la nourriture qui est nutritive et qui peut être utilisé comme nourriture pour eux et leur suffire parmi les nombreux autres types de nourriture.

 

Le point important est qu'il est obligatoire de commencer et l'origine est de sortir Zakatoul fitr avec les types d'aliments mentionnés dans les textes des hadiths, et de ne pas utiliser d'autres aliments comme alternative sauf si les pauvres et les plus démunis ne mangent pas ce type d'aliments comme les aliments que nous avons mentionnés comme le yaourt séché et les dattes.

 

De même, les raisins secs par exemple, les raisins sont consommés chez nous, mais qu'est ce que c'est ?

 

Ce n'est pas de la nourriture aujourd'hui qui est stocké et utilisé comme aliment.

 

Nous croyons qu'il est donc mieux et Allah sait mieux de la sortir avec du riz et des aliments similaires, comme nous l'avons mentionné ou avec du freekeh.

 

Ces aliments sont consommés par toutes les catégories de personnes. 

 

Ceci est la réponse à ta question mon frère.

 

copié de minhaj sunna

 

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Aumône - الصدقات و الزكاة