compteur de visite

Catégories

1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 20:20
Zakât al-fitr - زكاة الفطر - en argent ?

Question :

 

Beaucoup de nécessiteux disent qu'ils préfèrent qu'on leur verse la Zakât Al-Fitr en argent plutôt qu'en nourriture car c'est plus bénéfique pour eux.

 

Par conséquent, est-il autorisé de sortir la Zakât Al-Fitr en argent ?

 

Réponse :

 

Nous voyons qu'il est interdit de sortir la Zakât Al-Fitr en argent dans n'importe quel cas !

 

Au contraire, elle doit être versée en nourriture. Le nécessiteux; s'il le souhaite, peut vendre cette nourriture et bénéficier du montant [de la vente].

 

Par contre, il est obligatoire pour celui qui sort la Zakât, qu'il la verse en nourriture.

 

Il n'y a aucune différence que celle-ci soit issue des variété de nourritures présentes à l'époque du Messager d'Allah (Paix et Éloge d'Allah sur Lui) ou que celle-ci soit issue des différentes nourritures présentes aujourd’hui.

 

Ainsi, le riz, de nos jours, peut être plus bénéfique que le blé puisque le riz ne nécessite pas d'effort et de labeur dans sa mouture (c'est à dire: le fait de le moudre) et dans son pétrissage ou autre.

 

Ce qui est voulu est que la Zakât soit profitable aux nécessiteux.

 

Il a été rapporté dans Sahîh Al-Boukhârî d'après Abî Sa'îd (Qu'Allah soit satisfait de lui) :

 

"Nous la sortions, à l'époque du Messager d'Allah (Paix et Éloge d'Allah sur Lui), avec l'équivalent d'un sa'a de nourriture, et notre nourriture, à cette époque, était composée de dattes, d'orge, de raisin sec, et de fromage."

 

Ainsi, si la personne la sort en nourriture, il convient qu'elle choisisse le type de nourriture le plus approprié pour le nécessiteux et ceci diffère en fonction des époques.

 

Mais le fait de la sortir en argent, en vêtement, en mobilier, en machine, ceci n'engendra aucune récompense et la personne ne se sera pas acquitté de son obligation d'après la parole du Prophète (Paix et Éloge d'Allah sur Lui):

 

"Celui qui fait un acte qui ne provient pas de nous, celui-ci sera caduc."

 

copié de sounnah-publication.com

سئل فضيلة الشيخ - رحمه الله - يقول كثير من الفقراء الآن إنهم يفضلون زكاة الفطر نقودا بدلا من الطعام , لأنه أنفع لهم , فهل يجوز دفع زكاة الفطر نقودا ؟

فأجاب فضيلته بقوله : الذي نرى أنه لا يجوز أن تدفع زكاة الفطر نقودا بأي حال من الأحوال , بل تدفع طعاما , والفقير إذا شاء باع هذا الطعام وانتفع بثمنه أما المزكي فلا بد أن يدفعها من الطعام , ولا فرق بين أن يكون من الأصناف التي كانت على عهد رسول الله صلى الله عليه وسلم أو من طعام وجد حديثا , فالأرز في وقتنا الحاضر قد يكون أنفع من البر لأن الأرز لا يحتاج إلى تعب وعناء في طحنه وعجنه وما أشبه ذلك , والمقصود نفع الفقراء , وقد تبث في صحيح البخاري من حديث أبي سعيد - رضي الله عنه - قال :" كنا نخرجها على عهد رسول الله صلى الله عليه وسلم صاعا من طعام , وكان طعامنا يومئذ التمر والشعير والزبيب والأقط " فإذا أخرجها الإنسان من الطعام فينبغي أن يختار الطعام الذي يكون أنفع للفقراء , وهذا يختلف في كل وقت بحسبه , وأما إخراجها من النقود أو الثياب أو الفرش أو الآليات فإن ذلك لا يجزىء ولا تبرأ به الذمة لقول النبي صلى الله عليه وسلم

(( من عمل عملا ليس عليه أمرنا فهو رد ))

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Aumône - الصدقات و الزكاة