compteur de visite

Catégories

10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 13:11
Choisir soigneusement ses mots lorsqu'on s'adresse à autrui

Un excellente exemple : Celui du prophète Ibrâhîm عليه السلام 

 

Allâh جل وعلا dit dans la sourate Maryam versets 42 et 43 : 

 

إِذۡ قَالَ لِأَبِيهِ يَـٰٓأَبَتِ لِمَ تَعۡبُدُ مَا لَا يَسۡمَعُ وَلَا يُبۡصِرُ وَلَا يُغۡنِى عَنكَ شَيۡـًٔ۬ا - ٤٢

 يَـٰٓأَبَتِ إِنِّى قَدۡ جَآءَنِى مِنَ ٱلۡعِلۡمِ مَا لَمۡ يَأۡتِكَ ٤٣

 

traduction relative et rapprochée :

 

"Lorsqu’il dit à son père : Ô mon père, pourquoi adores-tu ce qui n’entend ni ne voit, et ne te profite en rien ?

Ô mon père, il m’est venu de la science ce que tu n’as pas reçu"

 

L'Imâm Sa'di رحمه الله a dit :

 

Regardez ce discours qui est attrayant pour les cœurs.

 

Il (Ibrâhîm عليه السلام) n'a pas dit à son père : ''En effet, tu es un jâhil (une personne ignorante)" de peur que son père se détourne en raison de la parole dure.

 

Plutôt, (Allâh dit que Ibrahim a dit) :

 

فَٱتَّبِعۡنِىٓ أَهۡدِكَ صِرَٲطً۬ا سَوِيًّ۬ا  - ٤٣

يَـٰٓأَبَتِ لَا تَعۡبُدِ ٱلشَّيۡطَـٰنَ‌ۖ إِنَّ ٱلشَّيۡطَـٰنَ كَانَ لِلرَّحۡمَـٰنِ عَصِيًّ۬ا - ٤٤

يَـٰٓأَبَتِ إِنِّىٓ أَخَافُ أَن يَمَسَّكَ عَذَابٌ۬ مِّنَ ٱلرَّحۡمَـٰنِ فَتَكُونَ لِلشَّيۡطَـٰنِ وَلِيًّ۬ا - ٤٥ 

traduction relative et rapprochée :


"Suis-moi, donc, je te guiderai sur une voie droite.

Ô mon père, n’adore pas le Diable, car le Diable désobéit au Tout Miséricordieux

Ô mon père, je crains qu’un châtiment venant du Tout Miséricordieux ne te touche et que tu ne deviennes un allié du Diable." (sourate Maryam verset 43 à 45)

 

Référence : قصص الانبياء - Qisas Al-Anbiyâ’ page 45 par  l'Imâm Sa'di رحمه الله

 

Une faïdah de l'Imâm Ash-Chanqîtî رحمه الله

en ce qui concerne la dureté et la douceur à des moments appropriés

 

Il رحمه الله dit :

 

C'est une idiotie et une offense que d'appliquer la dureté là où l'indulgence doit l'être ;

Et c'est une faiblesse et un manque d'indolence que d'appliquer l'indulgence là où la dureté doit l'être.

 

Il est dit : L'indulgence doit être mise à sa place, car l'indulgence d'un jeune homme (appliquée) ailleurs qu'à sa place, est de l'ignorance.

 

Référence : الإسلام دين كامل - Al-islâm dînu kâmilu’ par l'Imâm Ach-Chanqîtî رحمه الله page 12

 

Traduit de l'anglais par une sœur de l'équipe du site 3ilmchar3i.net, revu et corrigé par Umm Noor

Cheikh Abu 'Abdellah Abder-Rahman ibn Nasr as-Sa'di - الشيخ عبد الرحمن بن ناصر السعدي

Cheikh Mohammad Al Âmîn Ach Chanqitî - الشيخ محمد الأمين الشنقيطي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Expression - التعبير