compteur de visite

Catégories

26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 13:44
La pensée d'Al-Qaïda n'est pas très différente de celle des Frères Musulmans (vidéo)

(Mercredi 3 Juin 2015)

Aveu du lien d'Al-Qaïda et des Frères Musulmans par Abu Mohamed Al Joulâni (Chef du groupe terroriste Jabhat An-Nosra affilié à Al-Qaida) lors de son interview avec Ahmed Mansour (journaliste de la chaine Al-Jazeera)

 

Ahmad Mansour :

 

Dans mes discussions avec vous et dans ce que j'ai lu de votre pensée pendant la préparation de cet entretien, vous évoquez souvent les frères musulmans.

 

Une chose m'a frappé, c'est de vous voir souligner que la pensée d'Al-Qaida n'est pas très différente de celle des frères musulmans, telle quelle a été élaboré par Hassan Al-Banna et dont plusieurs idées ont été formulés par Sayyid Qotb.

 

Notamment, les slogans du djihad : "Le djihad (guerre sainte) est notre voie", "Le djihad sur la voie d'Allah est notre voeu le plus sublime".

 

Ahmad Mansour déduit que le mouvement des frères Musulmans et Al-Qaida (c'est à dire le Front Al-Nosra) sont une seule et même entité, tous deux ouisent à la même source : Hassan Al-Banna et Sayyid Qotb. Le bel aveu enfin !

 

Ahmad Mansour :

 

Pourquoi n'avez-vous pas déclaré faire partie des Frères Musulmans au lieu de faire allégeance à Al-Qaida, ce qui a mécontenté de vous pas mal de monde ?

 

Abou Mohammed Joulâni :

 

J'affirme pour commencer que nous différons beaucoup des Frères Musulmans.

 

Ahmad Mansour :

 

En quoi ?

 

Dans la pensée vous n'êtes pas différents.

 

Non, vous n'êtes pas différents "s'il vous plaît Joulâni, ne dites pas que vous différez de nous (Frères Musulmans)."

Et Mansour de poursuivre pour souligner son idée...

 

Ahmad Mansour :

 

Dans vos instituts aussi, que j'ai pu visiter, vos centres d'entraînements des moudjahidouns (combattants), vous enseignez la pensée de combat des Frères Musulmans et les écrits de Sayyid Qotb.

 

Vous enseignez les même programmes éducatifs établis par les Frères Musulmans.

 

Abou Mohammed Joulâni :

 

C'est-à-dire, nous enseignons la pensée des Frères Musulmans, l'ouvrage de Sayyid Qotb par exemple...

 

Enfin un aveu explicite !

Mais c'est plus qu'un aveu !

 

Abou Mohammed Joulâni :

 

Certes, les Frères Musulmans ont dévié...

 

Car l'Islam n'accepte pas qu'on fasse partie d'un parlement et qu'on jure de respecter de telles constitutions.

 

Nous avons la pensée d'Allah le Très-Haut à respecter.

 

Les discours des hommes, eux, ne sont pas à respecter.

 

Quand ils se sont engagés dans de telles voies, les Frères Musulmans se sont certainement écartés de la voie que nous avons évoqué.

 

Nous pensons que le salut se trouve dans le djihad dans le sentier d'Allah 'aza wa djel et dans le combat et non pas dans les batailles électorales et politiques...

 

Ahmad Mansour :

 

Et qu'en est-il de la constitution des Etats ?

 

Le combat conduit d'habitude à la destruction, qu'en est-il de la construction ?

 

Abou Mohammed Joulâni :

 

Nous voulons sortir d'une réalité présente, nous voulons supprimer cette injustice, supprimer cet ennemi qui nous provoque, la construction vient après.

 

Dans les zones libérées, nous combattons et construisons dans le même temps.

 

Vous avez vous-même circulez dans ces zones.

 

Tous les gens y vivent dans un état misérable et nous, nous leur fournissons, éléctricité, de l'eau, du blé, de la farine, nous leur apportons la justice, la sécurité, la protection et la police.

 

Etc, etc, il veut dire : "Nous sommes là à la place de l'Etat".

Et bien sûr, Ahmad Mansour ne conteste pas la suppression de l'Etat, mais livre son propre avis sur cet Etat.

 

Ahmad Mansour :

 

J'ai vu en effet que les gens, deux ou trois jours après chaque bombardement, se mettaient à nettoyer et à reconstruire, dans certaines zones je leur ai dis...

 

Abou Mohammed Joulâni :

 

Oui, la vie doit continuer...

 

Ahmad Mansour :

 

Je leur ai dit que les avions pourraient revenir, ils m'ont répondu qu'ils reconstruiraient à nouveau.

 

Abou Mohammed Joulâni :

 

C'est cette volonté qui devrait se répandre chez tous les peuples !

 

Bravo Ahmad Mansour !

C'est le message que vous vouliez faire parvenir à vos camarades (Frères Musulmans) : Rejoignez cet etat, car nous sommes avec eux sur la même voie que Sayyid Qotb.

Et pas d'autre voie que la violence !

Mansour laisse Joulâni adressé lui-même cet appel aux Frères Musulmans.

 

Abou Mohammed Joulâni :

 

Voyez les Frères Musulmans qui se sont soumis à la volonté de l'occident et se sont identifiés à lui plus qu'il ne leur demande.

 

Prenons l'exemple de Morsi, il a combattu les moudjahidouns au Sinai, il a accepté les accords de Camp David et les propositions des Nations Unies.

 

Au lieu de gouverner avec les lois d'Allah et il a admis le parlement et les élections et tout ce que voulaient les Etats-Unis d'Amérique.

 

Et puis, quelle a été sa récompense ?

 

Ce n'est pas Al-Sissi qui a renversé Morsi mais les Américains, dans les mains desquels Al-Sissi n'était qu'un instrument, qui l'ont renversé.

 

C'est pourquoi cette voie n'est pas la bonne.

 

Et nous, nous espérions qu'arrive le jour ou les Frères Musulmans découvrent que le programme qu'ils suivaient était erroné.

 

Maintenant, ils devront retourner à leur pratique d'origine et porter les armes, car le djihad est notre voie, ils devront porter les armes et combattre comme des moudjahidouns, suivre cette voie et chasser ces gouverneurs...

 

Ahmad Mansour :

 

Vous appelez donc les Frères Musulmans à suivre une autre voie que celle qui disait : "Notre pacifisme est plus fort que les balles".

 

Abou Mohammed Joulâni :

 

Certainement, car à quoi a servi leur pacifisme sinon à sceller leur fin ?

 

Sinon à sceller leur fin ? Et ouvertement à la violence ! 

Pourquoi tant de silence sur ce rôle destructif ?

 

copié de islam-nancy.fr

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Groupes égarés - الفرق الضالة