compteur de visite

Catégories

14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 11:00
Les concours sans contrepartie de la part des concurrents (audio)

Le questionneur :

 

AsSalam aleykoum wa rahmatullah wa barakatuh

Honorable Cheikh, je possède une maktaba en ligne et sur mon site je vends différentes choses comme des livres et autres que cela.

 

Parfois, j'organise un concours et le but de ce concours est de propager mon site, et chacun des concurrents s'efforce dans cela.

 

Après un laps de temps, je sélectionne un parmi eux par tirage au sort.

 

Quel est le jugement sur cela ?

 

Barak Allahu fikum.

 

Réponse de Cheikh Oussâma Ibn Sa'oud Al-'Oumary :

 

Si ce concours est sans contrepartie (rien en échange, argent...) par les concurrents, alors il n'y a pas de mal.

 

Question posée par Nabil Abu Souheil le 5 du mois joumada al-oula 1437 (14 février 2016) pour twitter.com/g_sunnah

 

Le questionneur :

 

AsSalam aleykoum wa rahmatullah wa barakatuh

Honorable Cheikh, je possède une maktaba en ligne et sur mon site je vends différentes choses comme des livres et autres que cela.

 

Parfois, j'organise un concours et le but de ce concours est de propager mon site, et chacun des concurrents s'efforce dans cela.

 

Après un laps de temps, je sélectionne un parmi eux par tirage au sort.

 

Quel est le jugement sur cela ?

 

Barak Allahu fikum.

 

Réponse de Cheikh 'Ali Redâ :

 

Il n'y a pas de mal si cela est exempt de choses illicites.

 

Question posée par Nabil Abu Souheil le 5 du mois joumada al-oula 1437 (14 février 2016) pour twitter.com/g_sunnah

 

Avons-nous le droit de jouer aux concours gratuit et loterie gratuite ?

Cheikh Tchalabi

 

 

Question :

 

Avons-nous le droit de jouer aux concours gratuits et aux loteries gratuites ?

 

Nous ne payons pas, nous devons valider nos numéros sur des bannières publicitaires, ces dernières sont en fait les sponsors, ils (les sponsors) paient les gagnants.

 

Merci de donner les adillah (preuves).

 

Réponse : 

 

Tayyib, ya3ni vraiment, je n'ai pas compris ce que veut dire (le questionneur) ; Mais j'essaie de répondre d'après ce que je sais... Na3am.

 

Lorsque je joue à quelque chose, et qu'une personne étrangère me dit, par exemple : «Si tu gagnes cette personne, je te donne tant !» ; Cela est permis, ce n'est pas interdit.

 

Supposons que quelqu'un me dise : «Tu te bagarres avec (la personne) X, si tu le fais tomber, je te donne 1000 €» ; Cela n'est pas interdit.

 

Mais, ce qui est interdit, c'est que moi je mette, par exemple, 1000€ et que mon adversaire mette 1000€, que nous nous bagarrons et celui qui gagne prenne les 2000€.

 

Cela est interdit, Na3am.

 

Maintenant, lorsque l'on joue à des jeux, cela dépend d'abord de quels sont ces jeux : Est-ce un jeu de loterie, par exemple ?

 

C'est quel jeu ?

 

Si c'est un jeu normal ; On te dit, par exemple : «On va poser une question, quiconque va répondre à cette question, je vais lui donner 100€ ; Quiconque va répondre à cette question, je lui donne une voiture», cela n'est pas interdit.

 

Mais, il ne doit pas me faire jouer à quelque chose de harâm (illicite), na3am.

 

Comme par exemple, je vais tourner la roue, comme la loterie, et j'attends, il me dit : «S'il sort tel et tel numéro», alors tourner la roue est interdit.

 

Mais par exemple, si ce sont des questions et que je dois y répondre, ce n'est pas interdit.

 

(Autre exemple) : Si on me demande de faire une chose et que je la fais bien, alors il me donne de l'argent : Cela n'est pas interdit. Na3am.

 

Seulement, je voudrais attirer l'attention sur une chose qui est importante et que beaucoup de gens ne connaissent pas, qu'est-ce ?

 

C'est [le fait que], par exemple, des fois, il te dit : «Pour gagner cette chose, pour jouer à cette chose et gagner, tu dois envoyer quelque chose, tu dois envoyer un timbre, tu dois envoyer un message...», cela rentre dans le harâm (illicite). Pourquoi ?

 

Car tu as payé, na3am, tu as payé la communication, tu as payé le timbre, c'est-à-dire que tu as donné de l'argent pour jouer, na3am.

 

Maintenant, (le questionneur) a dit : «Des loteries gratuites».

 

Je ne sais pas ce que cela veut dire «des loteries»... Je ne sais pas ce que cela veut dire.

 

Na3am.

 

Mais je sais que, si quelqu'un me dit : «Si tu fais cette chose, tu la fais [de façon] juste, je te donne de l'argent ou un cadeau », cette chose se fait (peut se faire, est permise), pourvu que la chose, elle-même, ne soit pas interdite. Na3am.

 

Tirage au sort gratuit, ce n'est pas interdit, na3am.

 

(Exemple :) J'arrive dans un endroit et on me dit : «Venez ici, faites entrer votre main et prenez un numéro ; si le numéro tombe juste, vous aurez une voiture», cela n'est pas interdit, na3am.

 

Et (la personne qui a fait entrer sa main) gagne un cadeau, ce n'est pas interdit mais il faut que je ne donne rien en revanche, je ne paie rien de mon côté.

 

Retranscrit par Ummu 3Abdi Llaah

Cheikh Oussâma Ibn Sa'oud Al-'Oumary  - الشيخ أسامة بن سعود العمري

Cheikh 'Ali Redâ Ibn 'Abd Allah Al-Madany - الشيخ علي رضا بن عبدالله المدني

Cheikh Abou Abdillah Mohamed Tchalabi Al Djazairy - الشيخ أبو عبد الله محمد تشلابي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Commerce - usure et métier - تجار- رشوة -ربا و عمل