compteur de visite

Catégories

12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 15:41
Comment éduquer les filles sur la sunna ? (vidéo)

Question :

 

Qu'Allâh vous récompense et vous bénisse.

 

Il dit : j'ai des filles, comment les éduquer sur la sunna ?

 

Réponse :

 

Nul doute Ô frères, que l'éducation des filles fait partie des plus grandes (causes) de rapprochement (à Allâh), et quiconque a reçu don de deux filles, aura parfait leur charge, et parfait leur éducation, jusqu’à ce qu'il les marie, sera avec le Prophète صلى الله عليه وسلم au paradis.

 

Et cela, uniquement parce que c’est dans la nature des gens qu’ils penchent vers les garçons bien plus qu’ils ne penchent vers les filles.

 

Dans une règle subtile que les savants évoquent, ils disent : «Lorsque le répressif moral faibli, le répressif religieux s’intensifie», c’est-à-dire que si la morale n’incite pas à la chose, alors l’incitation lui vient sévèrement dans la Législation.

 

C’est-à-dire que l’éducation des garçons et l’attention portée aux garçons, c’est en général la nature des gens qui y appelle.

 

Mais l’attention portée aux filles, la nature (des gens) n’y appelle pas, alors que subhânaLlâh, les filles sont plus compatissantes envers les pères et les mères que les garçons !

 

Mais telle est la nature de l’Homme subhânaLlâh.

 

Il est donc venu une incitation sur l’éducation des filles, et la motivation envers elles.

 

Et nul doute que la plus grande éducation n’est l’éducation sur la religion.

 

L’éducation sur la religion.

 

Certains disent à leurs filles : «Moi, je vais t’éduquer jusqu’à ce que tu deviennes une jeune mariée !».

 

L’éducation exigée, la base et l’obligation, c’est que le garçon et la fille soient éduqués sur la religion.

 

Et j’ai dit maintes et maintes fois, que l’éducation c’est la persuasion, et la persuasion est que tu ensemences cette éducation depuis l’enfance.

 

Tu éduques la fille - car la question (posée) concerna la fille- sur la sunna, sur l’amour de la sunna.

 

Et la première des choses est que tu sèmes l’amour de Mohammad صلى الله عليه وسلم dans son cœur, tu fasses en sorte qu’elle honore lors de l’évocation du Prophète صلى الله عليه وسلم, un honneur légiféré, qu’elle accorde une immense importance aux paroles du Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Et non pas comme certains musulmans lorsque leur parvient une chose de la sunna, ils disent «Non cela ça n’est que des épluchures !».

 

La sunna du Prophète صلى الله عليه وسلم est des épluchures ?

 

Que nous reste-t-il ?! 
 
Qu’elle honore la sunna du Prophète صلى الله عليه وسلم dans son cœur, et elle sera telle que lorsqu’elle entendra le nom du Prophète صلى الله عليه وسلم, elle priera sur lui, elle l’honorera d’un honneur légiféré, elle respectera ses paroles d’un respect légiféré.

 

Ensuite après cela, tu lui enseignes la sunna selon son âge, dans ce qui se rapporte à la croyance, dans ce qui se rapporte à l’apprentissage.

 

Et je l’ai dit plusieurs fois : prends garde à ce qu’un autre que toi te devance dans l’éducation de tes enfants.

 

Par exemple al fâtiha, précipite toi que ce soit toi qui enseigne à ton fils al fâtiha, ou à ta fille al fâtiha, avant l’enseignant qui lui enseignera le Qur’ân et avant l’enseignant de l’école.

 

Pourquoi ?

 

Parce que cet enfant, chaque fois qu’il lira al fâtiha, tu seras récompensé, chaque fois qu’il priera tu seras récompensé.

 

Tu mourras certes, et l’enfant continuera de prier et tu seras récompensé encore et encore.

 

Et probablement il enseignera lui-même à ses enfants et toi, tu en seras récompensé.

 

Et ainsi de suite. 
 
Et lorsqu’elle se rapproche (de l’âge) du hijab, tu l’éduques sur le hijab avec ce qui lui fera aimer le hijab.

 

Certains éduquent leurs filles sur le hijab avec ce qui leur fait détester le hijab.

 

Et c’est pour cela que lorsqu’elle sort avec (son hijab), un démon parmi les démons humains vient à elle et lui dit :

 

«Ce hijab-là, ce n’est pas une obligation», jusqu’à ce qu’elle le retire.

 

Mais, il l’éduque avec ce qui lui fait aimer le hijab.

 

Certains viennent à la fillette âgée de 7 ans et leur mettent le hijab en les forçant.

 

Et elle voit des petites filles jouer sans hijab et elles sont assises.

 

Cela n’apportera rien !

 

Cela n’apportera rien !

 

Fais lui porter le hijab en lui disant «Si on va au magasin, tu portes le hijab, et si tu es avec des filles, alors ce n’est plus la peine, il n’y a pas de mal», jusqu’à ce qu’elle s’habitue.
 
Bien sûr, je parle de la petite fille de 7 ans, petit à petit fais lui aimer le hijab.

 

Elle portera le hijab car Allâh l’agréé, car Allâh sera satisfait d’elle par sa cause (hijab), et ainsi on l’éduque et même si elle arrive à l’âge du hijab, ce sera elle qui se voilera.

 

Mais certains de nos frères, qu’Allâh les guide, s’il voit une fille de 10 ans, une fille de 11 ans, une fille de 12 ans et qui porte le hijab, il lui dit : «Tu n’es qu’une petite fille, tu te ligotes toi-même, tu portes…»

 

Non !

 

Et peut-être qu’elle a atteint la puberté et il lui dit : «Elle n’est encore qu’une petite fille, elle joue avec les filles».

 

Non, Ô mon frère !

 

Sèmes en elle l’amour du hijab d’une bonne façon, et non pas avec des choses qui lui font détester le hijab, et non plus en délaissant cette affaire.

 

Et de même, fais lui écouter les paroles des gens de science, avec ce qui convient à son âge.

 

Qu’elle ne vive pas et qu’elle ne s’éduque pas sur les chansons d’untel et untel, et unetelle chante et unetelle ne chante pas !

 

Qu’elle vive sur «Allâh a dit, le Messager d’Allâh a dit», avec l’absence de toute gêne dans les choses mondaines (permises).

 

Et j’ai maintes et maintes fois dit une règle : «Si tu veux être obéi dans ce que tu ordonnes, alors facilites dans ce qui est permis».

 

Si tu veux qu’on t’obéisse dans ce que tu ordonnes, alors facilite dans ce qui est permis !

 

Amadoue-les, allège les, facilite leur dans ce qui est permis, et éduque les, une éducation religieuse sur la sunna.

 

Tu trouveras en cela un bien immense. 

 

Traduit par دورة العلوم - Le cercle des sciences - telegram.me/cercle_sciences

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال