compteur de visite

Catégories

1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 00:15
Dénigrer les détenteurs de l'autorité (audio-vidéo)

La médisance fait également partie des grands péchés, alors lorsque la personne médit sur un seul homme seulement entre la prière du fajr et la prière du dhor par exemple, alors la prière du dhor n'expiera pas cette médisance.

 

Parce que la médisance fait partie des grands péchés.

 

Et même si cela a lieu une seule fois envers un seul homme.

 

Et la médisance est ce que les gens du commun appellent "as-sabâbah", qu'on mentionne son frère par ce qu'il n'aime pas car le prophète صلى الله عليه وسلم fût questionné sur la médisance alors il a répondu :

 

"C'est le fait de parler de ton frère d'une façon qui ne lui plairait pas."

(Certains demandèrent) : "Qu'en penses-tu si ce qu'on dit de lui est vrai ?"

Le prophète صلى الله عليه وسلم a répondu : "Si ce que tu dis de lui est vrai, tu te seras rendu coupable de médisance. Et si ce que tu dis sur lui est faux, tu l'auras alors calomnié"

Muslim n°2589

 

Et la médisance, son péché varie selon la différence de ses effets et de ses aboutissants.

 

Par exemple, le dénigrement des savants est plus grave que le dénigrement des gens du commun ; Et le dénigrement des émirs, c'est-à-dire les détenteurs de l'autorité, le roi et ceux inférieurs à lui est plus grave que le dénigrement de ceux qui sont plus bas qu'eux.

 

Et avec ceci nous savons que ces publications qui sont propagées maintenant entre les gens, nous savons qu'elles font parties de la médisance.

 

Et que les répandre entre les gens fait partie des grands péchés et que la personne commet un énorme péché avec cela, parce qu'elle enjoindra que les gens détestent ceux qui sont dénigrés dans ces papiers et ces publications.

 

Et qu'ils s'insurgeront contre ceux qui y sont dénigrés et enjoindra aussi l'ébouillantage des poitrines et la provocation de troubles.

 

Donc la médisance envers les détenteurs de l'autorité, et le refuge est auprès d'Allâh, fait partie des plus grands péchés dans la médisance.

 

Donc celui qui les propage ou les formule et les distribue est un pécheur, auteur d'un grand péché, et le refuge est auprès d'Allâh.

 

Il aura ses péchés et le péché de chacun de ceux touchés par elles.

 

Nous demandons à Allâh la sécurité et le bien-être.

 

car ces affaires, nul doute qu'elles entrent dans la médisance (c'est-à-dire) de parler de ton frère d'une façon qui ne lui plairait pas.

 

Ensuite, quel est le masdar (source) de cette parole ?

 

Qui dit en vérité, cette parole est vraie ?

 

Qui dit cela qu'elle est vraie ?

 

Et c'est pour cela se trouvent dans certaines publications des choses mensongères.

 

Nous avons été témoins qu'elles sont mensongères et ne sont pas vraies.

 

Donc il y a l'union de la médisance et de l'invention, et le refuge est auprès d'Allâh.

 

 

Et troisièmement qu'est-ce qui résulte du fait de propager ces feuilles, est-ce qu'elles amélioreront les choses ?

 

Est-ce que les gens enlèveront ce par quoi ils été décrits dans ces publications ?

 

Jamais !

 

L'affaire n'ira pas au-delà sauf en adversité.

 

C'est pour cela, nous voyons que distribuer par exemple ces publications dans la médisance des détenteurs de l'autorité, nous voyons qu'elles font parties des grands péchés.

 

Et certes la personne est pécheur lorsqu'elle les propage ou les formule ou les distribue entre les gens pour ce qu'il y a dedans comme conformité à la réalité de la médisance.

 

Car la réalité de la médisance est de parler de ton frère d'une façon qui ne lui plairait pas.

 

Et nul doute que cela fait partie du fait de parler de ton frère d'une façon qui ne lui plairait pas.

 

Ensuite il découlera de cette médisance de grandes corruptions.

 

Ce n'est pas comme si l'on avait médit sur Zayd ou 'Amr ceci serait l'affaire d'un individu en particulier mais ceci (dénigrer les gouverneurs) aura comme conséquence le préjudice sur le médisant en particulier et sur la sécurité.

 

Car il provoquera l'ébouillantage des poitrines et la haine des détenteurs de l'autorité.

 

Donc nous mettons en garde contre le fait de propager ces papiers.

 

Et nous voyons que quiconque s'associe dans le fait de les propager ou de les distribuer est un pécheur, auteur d'un grand péché parmi les grands péchés.

 

Et même si nous savons que les affaires se rectifieront avec ceci par exemple, l'affaire serait facile mais les choses ne se rectifieront pas.

 

Mais elles n'apporteront que le conflit, la haine envers les détenteurs de l'autorité et un mal éparpillé.

 

Nous demandons à Allâh Le Très-Haut qu'Il rétribue ceux qui tentent de les propager par ce qu'ils méritent.

 

Il est certes capable de toutes choses.

 

Que les éloges d'Allâh et le salut soient sur notre Prophète Muhammad ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

Traduit par une sœur de l'équipe du site 3ilmchar3i.net

 Traduit et publié par Fafirru 'ila Allah

D'après Abu Hurayrah, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Savez-vous ce qu'est la médisance ?"

Les compagnons dirent : "Allâh et Son prophète en savent plus que nous."

Il dit : "C'est le fait de parler de ton frère d'une façon qui ne lui plairait pas."

Certains demandèrent : "Qu'en penses-tu, si ce que tu dis de mon frère est vrai ?"

Le prophète صلى الله عليه وسلم répondit : "Si ce que tu dis sur lui est vrai, tu te seras rendu coupable de médisance.

Mais si ce que tu dis sur lui est faux, tu l'auras alors calomnié."

Rapporté par Muslim (2589, 4/2001)

 

عن أبي هريرة، أن رسول الله صلى الله عليه وسلم، قال

أتدرون ما الغيبة ؟

قالوا : الله ورسوله أعلم

قال: ذكرك أخاك بما يكره

قيل أفرأيت إن كان في أخي ما أقول ؟

قال : إن كان فيه ما تقول، فقد اغتبته، وإن لم يكن فيه فقد بهته

 رواه مسلم 2589

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة