compteur de visite

Catégories

26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 14:12
Transplantations et dons d'organes (audio)

Questionneur :

 

Le frère dit : Nous entendons parler en ce moment du processus de transplantation du cœur d'un homme qui a perdu la vie à un autre homme qui veut un coeur en bonne santé, donc est ce que ce processus est permis avec sa permission ou sans sa permission ?

 

La transplantation du cœur.

 

Cheikh Al Albani :

 

C'est à dire que le mort est disséqué et qu'on extrait le coeur de celui-ci et on le met dans celui qui est vivant et qui a besoin d'un nouveau cœur, cette réponse est comprise de ce qui précède : La dissection n'est pas permise.

 

Questionneur :

 

Je rajoute un commentaire : Ils prennent un cœur en bonne santé mais ils le prennent d'un homme mort cérébralement, c'est-à-dire que les machines indiquent qu'en réalité il va mourir (sans elles), (elles indiquent) une mort cérébrale donc avant qu'il meurt, avant qu'il ne soit enterré alors ils prennent son coeur avant qu'il ne meurt.

 

Cheikh :

 

Ceci est réprouvé et amer, oui.

 

Questionneur :

 

Même si cela a été recommandé (par les médecins, etc), cela ne rentre t il pas dans le domaine (traduction rapprochée) :

 

"Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes œuvres et de la piété" (sourate Al-Ma'ida verset 2) ?

 

Cheikh :

 

Non, çà ne rentre pas dans cela.

 

Comment cela pourrait rentrer dans cela, un homme recommande de tuer pour un autre et peut-être même que la greffe ne réussira pas sur celui-ci comme cela est connu médicalement.

 

Questionneur :

 

Tayyib.

 

Concernant alors la transplantation de coeur d'un mécréant à un musulman ?

 

Cheikh :

 

Ceci fait partie des cas qui ne nous cause pas du tort (ndt: c'est à dire que peu importe qui cela concerne même si c'était pour la santé d'un musulman) parce que le coeur qui est le fief de la foi et de la piété et de la crainte pieuse comme cela est indiqué dans certains hadith et versets coraniques, il n'est pas seulement un petit un morceau de chair, mais plutôt la trace/le récit de la vie de cet homme, l'ensemble de son corps et de son âme, tout ceci il se peut qu'il soit disponible dans ce petit morceau de chair dont le prophète عليه السلام a dit à son sujet:

 

"Certes il y a dans le corps un morceau de chair, si il est bon alors l'ensemble du corps est bon tandis que si il est mauvais alors c'est l'ensemble du corps qui est mauvais, certes il s'agit du coeur"

 

Le point argumentatif de ce hadith est que cette transplantation n'est pas permise.

 

Questionneur :

 

Et s'il l'a fait.

 

Cheikh :

 

Si quoi ?

 

Questionneur :

 

Et si quelqu'un a déja fait ce processus de transplantation, un homme pieux reçoit le coeur d'un homme injuste, qu'Allâh nous préserve, alors quel est son état/statut ?

 

Cheikh :

 

Oui, rien ne diffère quant à l'état de l'homme en vie à qui on a transplante le coeur, cela signifie que ce soit la transplantation du coeur du mécréant au croyant, ou vice versa, ceci est ce que j'ai dis à ce sujet plus tôt.

 

Questionneur :

 

Ceci est-il spécifique à l'organe du cœur ou si cela est recommandé pour sa vue ou recommandé... ?

 

Cheikh :

 

Pour tout.

 

Questionneur :

 

Dans le cas ou certaines personnes font don de leur rein et ils sont en vie, il le donne à son frère, ou... ?

 

Cheikh :

 

Mon frère, c'est la même chose.

 

Questionneur :

 

Il ne meurt pas si il fait don de son rein

 

Cheikh :

 

Il peut mourir, cette situation ne comporte aucunes garanties (que la personne survivra à l'opération, l'anesthésie ou post opération), et notre Seigneur a créé 2 reins au lieu d'un seul rein, Allâh n'a pas créé cela en vain, mais plutôt, comme il est dit pour le côté sécuritaire, et ainsi vous entendez que certaines personnes vivent avec un seul rein (car un est malade et l'autre bonne santé).

 

Oui

 

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

Publié par cheikhalalbani.com

هل يجوز نقل قلب المسلم أو الكافر بعد موته الى مسلم .؟ وما حكم التبرع بالكلى للمريض .؟

السائل : يقول الأخ نسمع في هذه الآونة عن عملية تحويل القلب لرجل قد فقد الحياة لرجل آخر يريد قلبا صحيحا ، فهل هذه العملية جائزة بإذنه أو بغير إذنه ؟ نقل القلب

الشيخ : يعني تشريح جثة الميت و استخراج القلب منه ووضعه في الحي الذي هو بحاجة لقلب جديد هذا الجواب يفهم مما سبق لا يجوز التشريح

السائل : في تعليق هم يأخذون قلب واحد سليم إنما يأخذون إنسان ميتا على الأجهزة ، يعني أجهزة بتقول أنه سيموت يعني موت الدماغ فقبل ما يموت ما بصرح بدفنه و لكن يأخذوا قلبه قبل أن يموت

الشيخ : هذا أنكر و أمر ، نعم

السائل : حتى لو أوصى بذلك ألا يدخل في باب (( و تعاونوا على البر و التقوى )) ؟

الشيخ : لا ، ما يدخل ، كيف يدخل واحد يوصي أن يقتل في سبيل آخر و قد لا ينجح حتى هذا الآخر كما هو معلوم طبيا

السائل : طيب ، نقل قلب من كافر لمسلم

الشيخ : هذا من حيث هذه الحيثية لايضر لأنه القلب اللي هو مقر الإيمان و الصلاح و التقوى كما جاء في الأحاديث و بعض الآيات القرآنية ، ليس هو بمجرد هذه المضغة و إنما هو أثر حياة هذا الإنسان كله بجسده و روحه ، فقد يتوفر هذا في هذه المضغة التي قال الرسول عنها

( ألا و إن في الجسد مضغة ، إذا صلحت صلح الجسد كله و إذا فسدت فسد الجسد كله ألا و هي القلب )

 الشاهد أنه لا يجوز

السائل : و إذا فعل

الشيخ : إذا إيش ؟

السائل : و إذا فعل أي تمت هذه العملية ، نقل قلب رجل صالح إلى قلب رجل ظالم و العياذ بالله ، فكيف يكون هو ؟

الشيخ : اين عم ، ما يختلف شيء من وضعية حياة الرجل المنقول اليه القلب ، سواء كان يعني نقل قلب كافر إلى مؤمن أو العكس ، هذا الذي قلت عنه آنفا ما قلت

السائل : هل هذا خاص بالقلب أم لو أوصى ببصره أو أوصى ... ؟

الشيخ : كله ، كله ، اينعم

السائل : في قضية أن في بعض الناس ينقل الكلية و هو مازال حي ، يتبرع بها لشقيقه أو ... ؟

الشيخ : أخي نفس الكلام

السائل : لا يموت إذا نقل الكلية

الشيخ : قد يموت ، هذه قضية غير مضمونة و ربنا خلق كليتان بدل كلية واحدة ، ما خلق ذلك عبثا و إنما كما يقال احتياطا ، و لذلك تسمعون أن بعض الناس يعيشوا بكلية واحدة . نعم تفضل

Inscription au registre national des refus de dons d'organes

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي