compteur de visite

Catégories

26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 09:14
La réalité du tawhîd - حقيقة التوحيد (audio-dossier)

Question :

 

Il interroge au sujet de la réalité du tawhîd qui est la tête de l’affaire, et sans lequel l’oeuvre du musulman est vaine, qu’Allâh vous récompense en bien.

 

Réponse :

 

بسم الله الرحمن الرحيم, الحمد لله رب العالمي وصلى الله وسلم وبارك على عبده ورسوله محمد أشرف الأنبياء وأشرف المرسلي وعلى آله وعلى صحابته أجمعي وعلى التابعي لهم بإحسان إلى يوم الدين وبعد

[…]

 

Il dit رحمه الله : «... au sujet de la réalité du tawhîd qui est la tête de l’affaire entière».

 

Nous disons : Mon frère, la réalité du tawhîd est le fait de rendre Allâh unique par les genres d’adorations.

 

Le serviteur se dirige ainsi vers Allâh dans l’ensemble des genres de son adoration.

 

Son invocation est faite à Allâh, il n’invoque pas autre qu’Allâh et il ne dirige pas l’invocation vers autre qu’Allâh.

 

Ceci en raison du fait qu’il sait que tout autre qu’Allâh ne mérite pas cela, et il ne mérite pas d’être invoqué ni d’être l’objet de quelque espoir car il ne possède pour sa propre personne ni profit, ni mal, ni mort, ni vie, ni résurrection.

 

C’est un absent qui n’entend pas, et un mort que recouvre la terre.

 

Allâh جل وعلا dit (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Tandis que ceux que vous invoquez en dehors de Lui ne possèdent même pas la pellicule d’un noyau de datte. 14. Si vous les invoquez, ils n’entendent pas votre invocation ; et même s’ils entendaient, ils ne pourraient pas vous répondre. Le Jour du Jugement ils renieront que vous les avez associés à Allâh. Personne ne peut t’informer de ces choses aussi bien que Celui Qui connaît tout} [Fâtir : 13-14].

 

Médite ce verset avec moi mon frère :

 

{ceux que vous invoquez en dehors de Lui} quel que soit celui qui est invoqué : un prophète, un ange, un allié vertueux {ne possèdent même pas la pellicule d’un noyau de datte} : ce qui se trouve sur les noyaux des dattes {Si vous les invoquez, ils n’entendent pas votre invocation} les morts et les absents n’entendent pas ni ne savent.

 

Et si l’on supposait qu’ils entendent, ils ne pourraient pas l’exaucer {et même s’ils entendaient, ils ne pourraient pas vous répondre} et troisièmement le jour de la résurrection, ils vous désavoueront ainsi que votre adoration à leur endroit, et ils diront comme ont dit les anges à notre Seigneur (selon une
traduction rapprochée du sens) :

 

{Et le jour où Il les rassemblera tous et dira ensuite aux anges : «Est-ce vous que ces gens-là adoraient ?» 41. Ils diront : «Loin de Toi toute imperfection ! C’est toi notre Allié et non pas eux. Ils adoraient plutôt les jinn, en qui la plupart d’entre eux croyaient.»} [Saba : 40-41]

 

et `Îssâ ibn Maryam quand Allâh lui dira le jour de la résurrection (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Lorsqu’Allâh dira : «Ô Jésus (`Îssâ), fils de Marie (Maryam), est-ce toi qui as dit aux gens : « Prenez-moi et ma mère comme divinités en dehors d’Allâh ?» Il dira : «Loin de Toi toute imperfection ! Il ne m’appartient pas de dire ce dont je n’ai aucun droit ! Si je l’avais dit, Tu l’aurais su. Tu sais ce qu’il y a en moi, et je ne sais pas ce qu’il y a en Toi. Tu es Celui qui connaît parfaitement l’Invisible. 117. Je ne leur ai dit que ce Tu m’avais ordonné de leur dire : «Adorez Allâh, mon Seigneur et le vôtre».} [Al-Mâ’ida : 116-117]

 

Et il en est ainsi de toute chose adorée en dehors d’Allâh, et invoquée en dehors d’Allâh : il désavoue l’adoration de ceux qui l’adorent et ceux qui l’invoquent.

 

Car l’invocation est spécifique à Allâh (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Et votre Seigneur a dit : « Implorez-moi, Je vous exaucerai.} [Ghâfir : 60]

 

et Il a dit (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Et si Mes serviteurs t’interrogent sur Moi, alors Je suis tout proche : Je réponds à l’appel de celui qui M’invoque} [Al-Baqara : 186].

 

Il sacrifie pour Allâh Seul. Il ne sacrifie pas pour un autre.

 

{Dis : « Ma prière, mon sacrifice, ma vie et ma mort appartiennent à Allâh, Seigneur des mondes. 163. Il n’a pas d’associé} [Al-An`âm : 162-163].

 

{Accomplis donc la prière (salât) pour ton Seigneur et sacrifie pour Lui} [Al-Kawthar : 2].

 

Il fait des voeux pour Allâh, il espère en Allâh Seul, il Le craint Seul et il lie son coeur à son Seigneur, parachevant l’amour, la peur et l’espoir.

 

Il sait qu’Allâh est Celui qui détient le bénéfice et le mal ; nul autre que Lui ne dissipe le malheur et personne d’autre n’accorde le bien.

 

{Si Allâh fait qu’un malheur te touche, nul autre que Lui ne saurait l’enlever. Et s’Il fait qu’un bonheur te touche, alors (sache qu’) Il est Capable de toute chose.} [Al-An`âm : 17].

 

Il y a dans le coeur du monothéiste la certitude qu’il est assurément le serviteur d’Allâh, soumis à Ses ordres, il n’a nul refuge contre lui si ce n’est vers Lui.

 

Il ne se lie pas avec des morts, ni à des absents, ni à des jinn, ni à des shayâtîn, ni à des arbres, ni à des pierres, ni d’attachement aux autres personnes.

 

Son attachement n’est qu’avec son Seigneur et sa liaison est avec son Seigneur, il se plaint à Lui de son déchirement et de son chagrin et il Lui expose son besoin, et il se dirige avec son coeur vers son Seigneur et son Créateur.

 

Il n’oeuvre pas comme les ignorants parmi les gens, ceux qui vont aux habitants des tombes.

 

Ils tournent alors autour de leurs tombes, ils sacrifient les bêtes pour se rapprocher d’eux, ils appellent par leurs noms lors des calamités et ils s’humilient à eux et oublient le Seigneur des univers, le Vivant, Celui dont toute la création a besoin et Qui n’a besoin de personne, Celui que nul sommeil ni somnolence ne prennent.

 

La réalité du tawhîd : accomplir sincèrement l’oeuvre pour Allâh uniquement, et vouloir par ceci le visage d’Allâh.

 

La réalité du tawhîd est également que tu saches qu’Allâh est le Seigneur de toute chose ainsi que son Détenteur.

 

Il est le Créateur, le Pourvoyeur, Celui qui donne la vie et qui donne la mort.

 

Il n’a aucun associé dans Sa seigneurie et Sa création, de même qu’Il n’a aucun associé dans Sa divinité et Son adoration.

 

Tu l’unifies en croyant à la perfection de Ses noms et attributs par lesquels Il s’est Lui-même nommé, ou par lesquels L’a nommé Son Messager صلى الله عليه وسلم.

 

Et par les attributs du Seigneur par lesquels Il s’est Lui-même décrit, ou par lesquels L’a décrit Son Messager صلى الله عليه وسلم.

 

La réalité du tawhîd : que tu proclames fréquemment l’éloge sur Allâh et ton espoir en ton Seigneur.

 

Le fait que tu évoques toujours : «lâ ilâha illâ Allâh», toujours sur ta langue, tu la dis à chaque instant et tout moment, croyant fermement à sa signification et oeuvrant conformément à ce qu’elle implique et ce qu’elle prouve ; concrétisant ainsi le tawhîd d’Allâh.

 

Tel est le musulman véritable.

 

Le tawhîd est le fondement par excellence et la base de la religion.

 

Pour lui, Allâh a créé la création.

 

Pour lui, Il a envoyé les messagers. Pour lui, Il a fait descendre les livres.

 

Ce tawhîd est ce qui sépare entre la vérité et le faux, entre l’islam et la mécréance.

 

L’ensemble des messagers عليهم السلام ont appelé les créatures à adorer Allâh :

 

{Nous n’avons envoyé avant toi aucun Messager sans lui révéler : «(qu’) il n’y a aucune divinité [digne d’adoration] en dehors de Moi. Adorez-Moi donc.»} [Al-Anbiyâ’ : 25].

 

Ils ont appelé à vouer la religion à Allâh exclusivement.

 

Et toute nation et génération parmi les gens, Allâh leur a envoyé un messager avec ce tawhîd.

 

{Et Nous avons envoyé dans chaque communauté un messager, (pour leur dire) : «Adorez Allâh et écartez-vous de Tout ce qui est adoré en dehors d’Allâh.»} [An-Nahl : 36]

 

Et Allâh a clos les messages par celui de Mouhammad صلى الله عليه وسلم, lequel a été fondé sur le principe de l’appel au tawhîd d’Allâh, vouer exclusivement la religion à Allâh et rendre Allâh unique dans l’ensemble des genres de l’adoration.

 

Tel est le tawhîd.

 

Quiconque rencontre Allâh alors qu'il l'a réalisé sincèrement dans son coeur, alors sa destination finale sera avec Le plus Miséricordieux de tous les miséricordieux au Paradis.

 

{Allâh ne pardonne pas qu’on Lui donne un associé et Il pardonne, pour une chose moindre, à qui Il veut.} [An-Nissâ’ : 48].

 

Et dans le hadîth de `Itbân :

 

«Certes, Allâh a interdit au Feu quiconque a dit « lâ ilâh illa Allâh » sincèrement de son coeur».

 

Et dans le hadîth de `Oubâda :

 

«Quiconque atteste qu’il n’y a pas d’autre divinité digne d’être adorée en dehors d’Allâh et que Mouhammad est Son serviteur et messager, que `Issâ est le serviteur d’Allâh et Son messager ainsi que Sa parole qu’Il a envoyée à Maryam et un esprit de Sa part, que le Paradis est vérité et que le Feu est vérité, Allâh le fera entrer au Paradis avec ce sur quoi il était comme oeuvres».

 

Rendons donc sincère pour Allâh notre tawhîd, et soucions-nous de cette affaire car il est, par Allâh, la base de la religion.

 

Quand on perd ce tawhîd, aucune oeuvre n’est utile, quoi qu’elle soit.

 

[Allâh] تعالى a dit (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{En effet, il t’a été révélé, ainsi qu’à ceux qui t’ont précédé : «Si tu donnes des associés à Allâh, ton oeuvre sera certes vaine, et tu seras très certainement du nombre des perdants. 66. Tout au contraire, adore Allâh Seul et sois parmi les reconnaissants.»} [Az-Zoumar : 65-66].

 

Et Il a dit au sujet de Ses prophètes (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Mais s’ils Lui avaient donné des associés, alors toutes leurs oeuvres auraient certainement été vaines.} [Al-An`âm : 88].

 

Noûr `alâ ad-darb | 14/05/1434H - 26/03/2013G | 01m11s

Traduit par Sawtiyyāt salafiyya - @salafisound_fr

Mis en page par @islamSalafiya - t.me/islamsalafiya

 Publié par Sawtiyyāt Salafiyya - t.me/salafisound_fr et @islamSalafiya - t.me/islamsalafiya

Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn Abdellah Âl Ach-Cheikh - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله آل الشيخ

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Unicité - التوحيد