compteur de visite

Catégories

19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 22:12
Prier tête nue (sans turban)

Shaikh Al-Albani (rahimahullah) (dans Al-Qawl Al-mubin fi akhta 'Al-musallin de Mashhur Hussain, p.58 de la 2ème édition) : "Prier nu-tête est makruh (détesté)."

 
Il n'est pas du tout établi que le messager (sallallahu 'alaihi wa sallam) a toujours prié en dehors du pèlerinage tête nue, sans turban/chapeau. 
 
Quiconque pense qu'il l'a fait, alors il doit apporter la preuve.
 
S'il (sallallahu 'alaihi wa sallam) avait fait ainsi, cela aurait été rapporté. 
 
La narration attribuée à Ibn 'Abbas disant que le prophète (sallallahu 'alaihi wa sallam) enlevait parfois son chapeau et le plaçait comme sutra devant lui est faible (da'if).
 
Shaikh Al-Albani ( rahimahullah) a dit (dans Al-Din Al-khalis (3:214) et Al-Ajwiba Al-nafi'a 'an Al-masa'il Al-waqi'a (p.110) : 
 
« Tous reconnaissent qu'il est préférable pour le musulman d'entrer dans la prière dans l'apparence islamique la plus parfaite, en raison du hadith : «  Allah est plus digne de votre ornement » [hassan]. 
 
Et il ne fait pas partie du vêtement excellent de la tradition des Salaf de découvrir sa tête, de marcher dehors et d'entrer dans les édifices religieux ainsi. 
 
Plutôt c'est une tradition étrangère qui a infiltré beaucoup de pays musulmans quand les mécréants les ont envahis et ont apporté leurs habitudes avec eux. 
 
Les musulmans ont commencé à les imiter en cela et ils ont ainsi perdu leur personnalité islamique, aussi bien que par d'autres actes semblables... 
 
Il pas  établi non plus que le prophète (sallallahu 'alaihi wa sallam) a toujours prié nu-tête et sans turban en dehors de l'état d'ihram, bien qu'il y ait eu de nombreuses occasions de le rapporter s'il l'avait fait. 
 
Donc, quiconque prétend qu'il l'a fait, qu'il produise sa preuve, car la vérité est plus en droit d'être suivie. »
 
Shaikh Al-Albani ( rahimahullah) continue à expliquer l'erreur de quelques frères en Egypte qui ont apporté la preuve de la permission de prier sans couvrir la tête par analogie avec l'état de la tête (découverte) pour celui qui en ihram pendant le pèlerinage. 
 
Ceci est faux, car découvrir la tête pendant le pèlerinage fait partie de la loi (Shari'a) d'Allah.
 
Si leur analogie était correcte ils devraient rendre obligatoire de prier la tête totalement découverte puisqu'il est obligatoire de faire ainsi pendant le pèlerinage et de suivre toutes les autres restrictions del'ihram dans la vie de tous les jours ! [Tamam-ul-Minna fi ta'liq 'ala fiqh-us-Sunna par Al-'Alamah Al-Albani]
 
Al-Alama Al-Jawzi ( rahimahullah) (dans Fatawa Rahimiya 3:202 *308.) :
« Garder la tête découverte devant les gens est un acte qui est regardé de bas et est contre la douceur, l'humanité, l'étiquette et la bienséance courtoise. »
 
Le Fiqh Hanbali (Cité Par Ibn Qudama,  Al-Mughni (édition de 1994) 1:404-405) :
« Il est mustahab pour prier d'utiliser un Thawb, Silwar (pantalons Sunna) ou un Izar (pagne) et un turban »
 
Le Fiqh Maliki (Cité par Ibn Abi Zayd,  Al-Jami' fi Al-sunan (édition de 1982) p. 228) : 
 
L'imam Malik a dit :
« Le turban a été porté au commencement de l'islam et il n'a pas cessé d'être porté jusqu'à notre temps. Je n'ai vu personne parmi les Gens d'Excellence qui ne portaient pas le turban, comme Yahya ibn Sa'id, Rabi'a et Ibn Hurmuz. Je voyais dans le cercle de Rabi'a plus de trente hommes portant des turbans et j'étais l'un d'entre eux et Rabi'a ne l'a pas réprimé avant que les Pléiades ne soient montées (c'est-à-dire avant qu'il n'ait dormi) et il avait l'habitude de dire : «  Je jure que je constate que cela augmente l'intelligence. »
 
Le Fiqh Shafi'i (Cité par Al-Misri dans Dépendance du Voyageur p. 122) :
« Il est mustahab, pour prier, d'utiliser un vêtement long jusqu'aux chevilles et un turban »
 
Le Fiqh Hanafi (Cité par Al-Shurunbali dans  Muhammad Abul Qasim p.91) :
« Il est mustahab ou digne d'éloges pour prier d'utiliser trois de ses meilleurs vêtements, un Thawb, Silwar (pantalons Sunna) et un turban » Selon l'école Hanafi (Al-Jazayri, Al-Fiqh 'ala Al-madhahib Al-arba'a, Kitab Al-Salat p.280-28) [parmi] les actes détestés (Al-makruhat) dans la prière sont : ... al-'i'tijar, qui est de lier une écharpe autour de la tête et de laisser le centre nu; ... [ou] de prière nu-tête par paresse. Quant à la prière nu-tête par humilité et soumission, cela est permis (ja'iz) et non détesté. » 
 
Shaikh 'Abd Al-Qadir Jilani (dans Ghunyat Al-talibin 1:14)
 
« C'est la méthode ou l'habitude des hommes orthodoxes vertueux et civilisés de garder la tête couverte. »
 
Quelques Hadith  Sahih montrant que couvrir la tête avec un Kufi (chapeau) ou 'Imama (Turban) est Sunna.
 
Sahih Al-Bukhari Volume 1 pg.536 : Ibn Abbas (radhiallahu 'anhu) rapporte que le prophète (sallallahu 'alaihi wa sallam) parlait aux Sahaba en portant un turban noir.
 
At-Tabarani et l'imam As-Suyuti : Ibn Umar (radhiallahu 'anhu) rapporte que le prophète (sallallahu 'alaihi wa sallam) avait l'habitude de porter un chapeau blanc (kufi). At-Tabarani dit que ce hadith est Hassan (fiable) et As-Suyuti a classifié ce hadith comme Sahih(authentique) dans le livre Sirajul Munir vol 4  pg.112)
 
Abû Dawûd et At-Tirmidhi : Rokna (radhiallahu 'anhu) rapporte que le prophète (sallallahu 'alaihi wa sallam) a dit :
 
« La distinction entre nous et le polythéistes est le turban sur nos chapeaux. » 
 
Cité également par Al-Tabrizi dans Mishkat Al-Masabih et cela éclaircit la notion fausse que cela était juste la voie des Arabes et non une pratique particulière au prophète (sallallahu 'alaihi wa sallam) et cela nous montre que nous devons porter des chapeaux sous notre 'imama pour nous différencier des Sikhs et des autres Kuffar qui porte des turbans, mais sans chapeaux dessous.
 
La compréhension de Sahabas dans le suivi du prophète ( sallallahu 'alaihi wa sallam) dans le port des Turbans et kufis (chapeaux)
 
Sahih Al-Bukhari Volume 2 pg.863
 
Il est mentionné que Anas ibn Malik (radhiallahu 'anhu) avait l'habitude de porter un kufi (chapeau).
 
Sunan d'Abû Dawûd Livre 3, Hadith.0948 :
 
Umm Qays bint Mihsan rapporte : Hilal ibn Yasaf a dit : 
 
« Je suis venu à Ar-Raqqah (un lieu en Syrie). Un de mes compagnons m'a dit : veux-tu voir un des compagnons du Prophète ( sallallahu 'alaihi wa sallam) ? J'ai dit : C'est une bonne occasion. Donc nous sommes allés vers Wabisa. J'ai dit à mon ami : Fais-nous voir d'abord son mode de vie. Il avait un chapeau (kufi). »
 
Article tiré du site allaahuakbar.net
copié de salafs.com
 
Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Prière - الصلاة