compteur de visite

Catégories

3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 11:19
Cheikh Rabî' conseillait et répétait le conseil à Ali al Halabi et il lui demandait de revenir sur ce quoi il était

Ceci étant :

Qu'Allah récompense de la meilleure des façons les frères qui ont posté pour les bons sentiments qu'ils ont eu envers leur frère.
 
et je dis comme ce qu'ils ont dit :
 
Qu'Allah récompense notre Cheikh l'éminent Savant, le très digne, celui qui porte l'étendard du Jarh wa ta3dil, le lion courageux, Rabi3 Bin Hadi Al Madkhali , qu'Allah le préserve de tout mal et mette la bénédiction dans son âge et dans sa tâche.
 
Il conseillait hafizahu Allah ta3ala et répétait le conseil à Ali al Halabi et il lui demandait de revenir sur ce quoi il était.
 
Un ensemble de Savants Salafi le conseillaient également, l'orientaient pour qu'il revienne à la vérité et au Minhaj des Pieux Prédécesseurs mais .. Je demande à Allah pour moi et vous le salut.
 
Il n'est pas revenu, mais a récidivé dans le faux et sur son égarement, jusqu'à ce qu'il arrive au point d'établir des règles pour justifier son Minhaj corrompu et pour rectifier sa position corrompue.
 
Qu'Allah récompense en bien nos Savants Salafis qui, après leur patience, leurs conseils et leurs répliques répétés à son égard, ont été là, pour le surveiller et le contrer.
 
Et celui qui dit :
     "les Savants Salafis se taisaient sur lui, ne le conseillaient pas et ne l'orientaient pas". A fait Erreur.
 
Et celui qui a dit :
     " les savants n'ont pas patienté avec lui, mais ils se sont précipités en lui répliquant ". A fait Erreur.
 
Et je prends Allah à témoin que je n'ai jamais vu quelqu'un comme Cheikh Rabi3,  qui conseille, oriente, essaie d'arranger les choses par ce qui est meilleur, patiente avec celui qui fait des erreurs en pensant qu'il va certainement revenir et se repentir, qu'il s'arrangera lui-même sans avoir besoin de faire une réplique ou une Critique.
 
Mais certains d'entre eux n'ont pas tiré profit, ni de la bonté de Cheikh, ni de ses conseils et ses directives.
 
Il porte donc préjudice à lui-même et fait préjudice à ceux qui le suivent et qu'il a dupé.
 
et c'est à Allah que l'on se plaint.
 
L'a écrit, votre frère qui vous aime, Ahmed Ibn Omar Bazmoul

 

 

 
Cheikh Ahmad Ibn 'Umar Bâzmoul - الشيخ أحمد بن عمر بازمول

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Individus et réfutations - أشخاص و ردود