compteur de visite

Catégories

3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 12:32
Dire al-fatiha pour le mariage

Question :

 

Qu'en est-il de la récitation de la sourate "Al Fatiha" lors du contrat de mariage lorsqu'on sait que les gens recourent souvent à sa récitation lorsqu'il s''agit de sceller une union au point de d'entendre dire "on a fait la fatiha" en voulant dire par la qu'ils sont mariés religieusement.

 

Cela est-il légiféré ?

 

Réponse :

 

Une telle pratique n'est pas du tout légiférée.

Au contraire, elle relève de l'innovation religieuse (bida'a) introduite dans l'Islam.

 

D'ailleurs la récitation de la sourate "al Fatiha" tout comme les autres sourates du Coran ne doivent être lues que dans les circonstances qui leurs sont adéquates pour lesquelles elles ont été légiférées.

 

Les réciter dans un autre contexte que celui que leur prévoit la religion en ayant comme objectif de se rapprocher d'Allâh serait concidéré comme une innovation.

 

Et on a déjà vu beaucoup de gens réciter la fatiha dans n'importe qu'elle occasion au point d'entendre dire : "Réciter la 'Fatiha' sur le mort, sur telle ou telle chose" et j'en passe...

 

Tout cela relève donc de ces pratiques innovées qu'on a introduites dans la religion eu demeurant blâmables.

 

En tout cas, qu'il s'agisse de la sourate en question ou d'autres sourates du Coran, elles ne peuvent faire l'objet de récitation n'importe ou et n'importe quand à l'exception bien sur de ce qui est indiqué dans le Coran et dans la sunnah.

 

Sinon c'est une innovation et son auteur doit être réprimandé.

 

Le guide du mariage (en questions-réponses) p.148

Par les plus grands savants Al Albani, Al Fawzan, Al Uthaymin, Ibn Baz, Muqbil, As-Sa'di.

copié de saliha.forumactif.net

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق