compteur de visite

Catégories

12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 13:54
La recherche du conjoint pieux (vidéo)

Question :

 

Si un jeune homme pratiquant ne trouve pas une jeune fille pratiquant la religion, que doit-il faire ?

 

Et doit-il épouser une femme non-pratiquante puis l'éduquer sur le livre d'Allâh et la sunnah du Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم ?

 

Réponse :

 

Bonne question !

 

Ce que je conseille aux frères, ceux qui adhèrent à la religion, ainsi que les sœurs, c’est qu’ils se préservent tous en se mariant… la femme qu'elle se préserve en épousant un homme pieux et un homme se préserve en épousant une femme pieuse.

 

En vérité le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit comme il est rapporté dans les deux sahih du hadith de Abu moussa al Ashari رضي الله عنه :

 

«L'exemple du bon compagnon et du mauvais compagnon est semblable au porteur de musc et au forgeron.

Quant au porteur de musc soit il t'en donne soit te le vend soit tu profites de la bonne odeur alors que le forgeron soit il te brûle tes vêtements soit tu supportes l'odeur infecte.»

 

Pour cela je conseille toutes les sœurs comme je conseille tous les frères qu'ils se renseignent; une femme se renseigne sur un homme pieux et un homme se renseigne sur une femme pieuse.

 

Spécialement pour les femmes en vérité car elles font partie des faibles.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم dit comme il est rapporté dans les deux sahih:

 

«Traitez les femmes correctement, car elles ont été créées d'une côte, et la partie la plus courbée de la côte est sa partie haute.

Si vous essayez de la redresser, elle se cassera, et si vous la laissez telle quelle, elle restera tordue.»

 

En vérité la femme est faible et peut être elle deviendra une fitna pour un homme, je ne dis pas peut-être mais plutôt cela est arrivé.

 

Je conseille la femme pieuse si son père veut être cupide, si il veut (le père) la marier à une personne de la dounya (non pratiquante) :

 

Alors elle dit qu'elle n'est pas prête pour le mariage jusqu'à ce qu'un homme pieux vienne à elle et qu'elle se marie avec un homme pieux.

 

Et nous avons parlé de cela dans "al makhraj minal fitna" et toutes les louanges sont pour Allâh.

 

Comme je l'ai dit avant et aussi la femme peut être si elle est déviante, elle fera dévier son mari, je connaissais un noble homme pieux qui est venu nous visiter ici (à Dammaj), d'un pays parmi la terre spacieuse d'Allâh.

 

Et après cela, l'homme pieux, nous n'avons pas remarqué autre chose excepté que sa situation avait changé et ses frères savaient que sa déviance avait été causée par sa femme, qu’Allâh récompense ses frères en Allâh par le bien.

 

Ils les ont pris (époux et épouse) dans leurs voitures et sont allés chez ses parents (à la femme) de sorte que peut-être elle ne corrompt pas cet homme pieux et ils repartirent et il est retourné à la façon dont il était ; Il est redevenu ce qu'il était.

 

Et hier j'ai été informé qu'il s'est séparé d'elle et qu'il est retourné au bien et à la piété. 

 

En vérité une femme est influencée par un homme et un homme est influencé par une femme. 

 

Imran ibn Hittan le khariji était un homme d'ahl us sunnah et avait une cousine qui était influencée par les opinions des khawarij.

 

Donc il a voulu l'épouser et il n'a pas pu la changer, alors que s'est-il passé après cela ? Elle l'a amené à l'avis des khawarij.

 

C’est pour cela que le Prophète صلى الله عليه وسلم dit :

 

«Chacun de vous à la religion de ses amis, donc qu'il fasse en sorte de bien les choisir.»

 

Donc il est demandé qu'il se renseigne et cherche après une femme pieuse et toutes les louanges sont à Allâh, il y a des nobles femmes pieuses dans beaucoup de pays musulmans et dans ceux-là il y a de nobles hommes pieux.

 

Je conseille de renforcer la famille pieuse dès le début de la question du mariage.

 

Qu'il se préserve en épousant une femme pieuse et qu'elle se préserve en épousant un homme pieux et toutes les louanges sont pour Allâh.

 

Traduit par minhaj sunna

Cheikh Abou ‘Abdir-Rahman Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ مقبل بن هادي الوادعي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق