compteur de visite

Catégories

30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 10:51
Les dépenses excessives lors de la fête de mariage (وليمة - walimah)

La walimah est une sunna prophétique destinée à l'usage de l'annonce d'un mariage et de manifester la joie et le bonheur au cours de cette noble occasion.

 

Cependant, elle doit être effectuée dans les limites des règles et des lois islamiques, et ne comportant ni gaspillage, ni extravagance.

 

Allah تعالى dit:

وَآتِ ذَا الْقُرْبَى حَقَّهُ وَالْمِسْكِينَ وَابْنَ السَّبِيلِ وَلاَ تُبَذِّرْ تَبْذِيراً

إِنَّ الْمُبَذِّرِينَ كَانُواْ إِخْوَانَ الشَّيَاطِينِ وَكَانَ الشَّيْطَانُ لِرَبِّهِ كَفُوراً

 

"Et donne au proche parent ce qui lui est dû ainsi qu’au pauvre et au voyageur (en détresse). Et ne gaspille pas indûment, car les gaspilleurs sont les frères des diables; et le Diable est très ingrat envers son Seigneur" (Sourate 17 - Al-Isra' : Le Voyage Nocturne verset 26-27.)

 

Sheitan n'appelle pas la personne à rien d'autre à l'exception de toutes habitudes blâmables.

 

Alors, il l'appelle à l'avarice et à s'abstenir de dépenser, mais lorsque la personne refuse de lui obéir, il appelle à des dépenses excessives et extravagantes.

 

Mais Allah appelle à la plus juste et à la balance (le fait de juger sans exces ni avarice) des affaires, et fait l'éloge de la personne pour cela, comme Il تعالى l'a déclaré à propos des serviteurs du Tout miséricordieux:

 

وَالَّذِينَ إِذَا أَنفَقُوا لَمْ يُسْرِفُوا وَلَمْ يَقْتُرُوا وَكَانَ بَيْنَ ذَلِكَ قَوَاماً

 

"Ceux qui, dans leurs dépenses, tiennent un juste milieu, de façon à n'être ni avares ni prodigues" (Sourate 25 - Al Furqâne: Le Discernement, verset 67)

 

Par conséquent, économiser dans les dépenses et ne pas être extravagant et ne pas gaspiller est une obligation lors des cérémonies de mariage et autres que lui.

 

Ces gaspilleurs qui gachent de la viande et de la nourriture et s'en débarrassent dans les poubelles, il convient de leur rappeler qu'il y a des gens qui ont faim, souhaitant avoir une bouche pleine et un morceau de pain.

 

Il faut leur rappeler de craindre Allah تعالى et de le craindre dans leurs rassemblements, et qu'ils ne deviennent pas la cause par lesquelles les bénédictions d'Allah soient arrêtées.

 

Al Bayan Li Akhtail Badil Kouttab page 27, Volume 2

traduit par twitter.com/Minhajsunna

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق