compteur de visite

Catégories

19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 17:04
Le sang qui coule après la fausse couche

Question :

 

Lorsqu'une femme fait une fausse couche, doit-elle accomplir ses prières et jeûner à partir du moment de l'écoulement du sang survenu avant cet avortement (involontaire) ou bien l'avis religieux relatif à son sujet est-il celui de la femme qui a ses menstrues ?

 

Quel en est l'avis religieux en cas d'élévation de ce qui est appelé "`Owâr" (le fœtus mort in utéro)?

 

En cas d'avortement de ce foetus, cette femme est-elle considérée, dans cette situation en lochies ou pas ?

 

Réponse :

 

Louange à Allah et prière et salut sur le Prophète, sa famille et ses compagnons. Après ce préambule :


-Si une femme est sujette à une fausse couche, alors que le fœtus n’était qu’une adhérence ou un embryon qui n'a pas encore l'aspect d'un humain, elle n’est pas considérée en lochies.

 

Le sang qui coule d’elle soit avant, soit après la fausse couche, n’est que du sang vicieux.

 

Il lui convient de jeûner et prier même en présence de cet écoulement.

 

Cependant, elle doit faire les ablutions au moment de chaque prière tout en se protégeant d'un morceau de coton ou d'une serviette.

 

-Mais, si l'embryon avorté a pris la forme humaine, le jugement qui s'applique alors est celui de la femme en lochies.

 

Il lui est interdit de prier, de jeûner et d'avoir des rapports avec son mari jusqu'à ce qu'elle soit pure ou que le terme des quarante jours s'écoule.

 

Dès lors qu'elle devient pure, même si cela survient avant l'écoulement des quarante jours, elle se purifie et prie, jeûne et peut entretenir des rapports charnels avec son mari.
 

Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La première question de la Fatwa numéro 2012

(Numéro de la partie: 5, Numéro de la page: 419)

traduit par alifta.net

 

حكم من سقط حملها

س1: إذا أسقطت المرأة فهل عليها أن تصلي وتصوم من وقت خروج الدم قبل الإسقاط، أم أن حكمها حكم الحائض؟ ولو فرض أن ارتفع ما يسمى بالعوار فما الحكم؟ وفي حالة الإسقاط هل يكون هناك نفاس أم لا؟
جـ1: الحمد لله وحده، والصلاة والسلام على رسوله وآله وصحبه.. وبعد
إذا أسقطت المرأة علقة أو مضغة لم يظهر فيها خلق الإنسان فلا نفاس عليها، وما خرج منها من الدم قبيل الإسقاط وبعده يعتبر دم فساد، تصوم وتصلي مع وجوده، وتتوضأ لكل صلاة، وتتحفظ منه بقطن ونحوه، أما إن سقط منها ما تبين فيه خلق إنسان فحكمها حكم النفساء، تدع الصلاة والصيام، ويجتنبها زوجها حتى تطهر أو تكمل أربعين يومًا، فإذا طهرت قبل الأربعين اغتسلت وصلت وحَلَّ لها الصوم وحَلَّت لزوجها، ولو كان ذلك قبل إكمال الأربعين
وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

(الجزء رقم : 5، الصفحة رقم: 460)
السؤال الأول من الفتوى رقم - 2012

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

(الجزء رقم : 5، الصفحة رقم: 460)
السؤال الأول من الفتوى رقم ( 2012 )
Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 21:04
Peigner les cheveux de la femme musulmane

La question :

 

Quel est le jugement concernant le fait de faire venir chez-soi une coiffeuse, c’est-à-dire une femme qui a un salon de coiffure pour dames, afin qu’elle peigne les cheveux de la mariée en échange d’une somme d’argent ?

Et qu’Allâh vous bénisse.

 

La réponse :

 

Louange à Allâh, Maître des Mondes; et paix et salut sur celui qu'Allâh عزّ وجلّ a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

Ceci dit :

 

Il n’y a aucun empêchement pour que la musulmane pratiquante (sur la bonne voie) peigne et coiffe les cheveux de sa sœur [musulmane] ; car en principe cet acte est permis étant donnée qu’il est inclus dans l’ensemble des usages et non dans l’ensemble des adorations.

 

Par ailleurs, le fait que la femme se fasse belle et s’embellisse pour son mari est une chose recommandée, à condition qu’elle ne cherche pas à imiter la tenue des mécréantes ou la coiffure des prostituées ou des femmes perverses, puisqu’il n’est point permis religieusement d’imiter celles-ci dans leurs particularités, vu que le Prophète صلَّى اللهُ عليه وآله وسَلَّم dit :

 

مَنْ تَشَبَّهَ بِقَوْمٍ فَهُوَ مِنْهُمْ

 

«Celui qui imite un peuple devient un des leurs.» [1]

 

Le savoir parfait appartient à Allâh عزّ وجلّ, et notre dernière invocation est qu'Allâh, Seigneur des Mondes, soit Loué et que paix et salut soient sur notre Prophète Mohammed, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

[1] Rapporté par Abou Dâwoûd, chapitre des « Habits », concernant l'habit de célébrité (hadith 4031), par Ahmad (hadith 5114), par At-Tahâwi dans Mouchkil Al-Âthâr (hadith 198) et par Ibn Abi Chayba dans Al-Mousannaf (hadith 33016) par l’intermédiaire d’Ibn `Omar رضي الله عنهما. Ce hadith est jugé Hassane (bon) par Ibn Hadjar dans Fat’h Al-Bâri (10/282). Il est, d’autre part, jugé authentique par Al-`Irâqi dans Takhrîdj Al-Ihyâ' (1/359), par Al-Albâni dans Irwâ' Al-Ghalîl (hadith 1269) ; voir : Nasb Ar-Râya d’Az-Zayla`i (4/347).

 

Alger, le 1 Al-Mouharram 1428 H, correspondant au 20 janvier 2007 G.

 Publié par ferkous.net


في تمشيط شعر المسلمة

السؤال : ما حكمُ استقدام حلَّاقة النساء ـ أي صاحبة مَحَلٍّ لحِلاقة النساء ـ إلى البيت لتَمْشُطَ شعرَ العروس بأجرةٍ؟ وبارك الله فيكم
الجواب : الحمدُ لله ربِّ العالمين، والصلاة والسلام على مَن أرسله اللهُ رحمةً للعالمين، وعلى آله وصحبه وإخوانه إلى يوم الدِّين، أمَّا بعد
فلا مانِعَ أن تَمْشُطَ المسلمةُ المستقيمةُ شَعْرَ أختها وتُسرِّحَهُ لها؛ لأنَّ الأصل الجوازُ لدخوله في العادات لا في العبادات، ويُعَدُّ تجمُّلُ المرأةِ لزوجها وتزيُّنُها له مِن المستحَبَّات إذا لم يكن فيه تشبُّهٌ بهيئة الكافرات أو تسريحةِ العاهرات أو الفاسقات؛ فإنَّ التشبُّه بهنَّ في خصائصهنَّ لا يجوز شرعًا لقوله صلَّى الله عليه وسلَّم

«مَنْ تَشَبَّهَ بِقَوْمٍ فَهُوَ مِنْهُمْ»

(١)
والعلمُ عند الله تعالى، وآخِرُ دعوانا أنِ الحمدُ لله ربِّ العالمين، وصلَّى الله على محمَّدٍ وعلى آله وصحبه وإخوانه إلى يوم الدِّين، وسلَّم تسليمًا

الجزائر في أوَّل المحرَّم ١٤٢٨ﻫ
الموافق ﻟ: ٢٠ يناير ٢٠٠٧م

(١) أخرجه أبو داود في «اللباس» بابٌ في لُبْس الشهرة (٤٠٣١)، وأحمد (٥١١٤)، والطحاويُّ في «مشكل الآثار» (١٩٨)، وابن أبي شيبة في «المصنَّف» (٣٣٠١٦)، مِن حديث ابن عمر رضي الله عنهما. والحديث حسَّنه ابن حجرٍ في «فتح الباري» (١٠/ ٢٨٢)، وصحَّحه العراقيُّ في «تخريج الإحياء» (١/ ٣٥٩)، والألبانيُّ في «الإرواء» (١٢٦٩)، وانظر: «نصب الراية» للزيلعي (٤/ ٣٤٧)

الفتوى رقم: ٦٠١
الصنف: فتاوى الأسرة - المرأة

 

Cheikh Abou Abdil-Mou'iz Mouhammad 'Ali Farkouss - الشيخ أبي عبد المعزّ محمد علي فركوس

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 11:14
La raie sur le côté

Question :

 

Est-t-il permis à la femme de se faire la raie sur le côté ?

 

Réponse :

 

Je n’arrive pas à me représenter la raie sur le côté, mais s’il est fait allusion à la coupe sur le côté en peignant les cheveux sur un même côté, cela est contraire à la Tradition, celle-ci veut que l’on se peigne en laissant tomber les cheveux des deux côtés en partant du milieu, de façon équilibrée à droite et à gauche.

 

La femme doit donc veiller à se peigner de cette façon.

 

Par contre, il ne faut pas se coiffer les cheveux en les mettant d’un seul côté car elle risque ainsi de ressembler aux non musulmanes.

 

Le cas échéant, il lui est interdit de le faire.

 

Fatwa du cheikh Otheimine

Volume 11, page 136, fatwa 66

copié de fatawaislam.com

9856

Question :

 

Quel est l'avis religieux sur le fait de tracer une raie du côté de la tête, ou de faire une seule tresse, pour se faire belle devant son mari ou avoir une bonne apparence ?

 

Réponse :

 

Louange à Allah et prière et salut sur le Prophète, sa famille et ses compagnons. Après ce préambule :

 

La raie de côté équivaut à l'imitation des femmes des mécréants, et représente un acte dont l'illicéité a été authentiquement rapportée du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam).

 

Par contre, en faire une tresse ou plus et les laisser tomber sur le dos, même sans être tressés, cela ne comporte aucun mal, tant qu'ils restent couverts.

 

Prière et salut d'Allah sur notre Prophète Mohammad ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

س 3: ما حكم عمل الرأس فرقة من الجنب، وعمله ضفيرة واحدة فقط؛ تقصد بذلك التجمل لزوجها، أو تقصد إظهارها بالمظهر اللائق؟

جـ 3: الحمد لله وحده، والصلاة والسلام على رسوله وآله وصحبه.. وبعد

أما عمل الرأس فرقة من الجنب ففي ذلك تشبهًا بنساء الكفار، وقد ثبت تحريم التشبه بالكفار عن رسول الله صلى الله عليه وسلم، وأما عمله ضفيرة واحدة أو أكثر، وسدله على ظهرها مضفورًا أو غير مضفور فلا حرج فيه ما دام مستورًا

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال الثالث من الفتوى رقم - 1456

 

La question 3 de la Fatwa numéro 1456

copié de alifta.net

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 18:52
Conseils pour la femme musulmane

[...] "Par conséquent, faire un rappel aux femmes n´est pas une caractéristique propre au Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Il convient donc aux savants et aux tuteurs de se soucier des femmes, comme le prophète صلى الله عليه وسلم et les pieux prédécesseurs se souciaient d´elles. 

 

Elles apprenaient la science et les hadiths du Prophète صلى الله عليه وسلم et les mémorisaient aussi consciencieusement que les hommes afin d´être des guides bien guidées et vertueuses, des clés ouvrant les portes du bien et fermant celles du mal. 

 

En effet, aucun acte d´adoration ne peut être accompli correctement sans science religieuse. 

 

Et la science religieuse est la meilleure des adorations dans l'absolu.

 

C´est là ce qu´a affirmé une femme savante,instruite et ascétique, à savoir Um Ad-Dardâ' qui a dit :

 

"J´ai cherché à adorer Allah par tout les moyens légaux, et je n´ai rien trouvé de plus sain pour mon âme que de m´assoir auprès des savants et de tirer profit de leur science."

 

Nous avons tellement besoin de femmes de ce genre de nos jours, à savoir des femmes éducatrices, savantes, méritantes et ascétiques."

 

copié de forum-alminhadj.com

 

Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 23:28
Le port de la perruque est interdit

Question :

 

Est-il permis à la femme d’utiliser une perruque pour son mari ?

Ceci fait-il partie de l’interdiction du fait de poser des cheveux postiches ?

 

Réponse :

 

La perruque est interdite et entre dans l’interdiction du fait de poser des cheveux postiches, ou lui ressemble car elle contribue à montrer que la femme a des cheveux plus longs que la réalité, or le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui a maudit celle qui place des cheveux postiches aux autres et celle qui demande à ce qu’on les lui place. (1)

 

Cependant, si à l’origine, la femme n’a pas du tout de cheveux sur la tête, c’est-à-dire, si elle est chauve, alors il n’y a pas de mal à utiliser la perruque afin de cacher ce défaut, car il est permis de cacher les défauts.

 

D’ailleurs, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a permis à quelqu’un dont le nez avait été coupé lors d’une bataille de le remplacer par un nez en or. (2)

 

Néanmoins, la question est plus large que cela et englobe les opérations de chirurgie esthétique qui consistent par exemple à réduire la taille du nez.

 

Cette chirurgie n’a pas pour objectif de réparer des défauts physiques, mais si c’était le cas, alors il n’y aurait pas de mal à la pratiquer (chirurgie réparatrice).

 

Par contre, tout ce qui ne rentre pas dans ce cas, comme le tatouage et l’épilation des sourcils, est interdit.

 

Le port de la perruque est interdit, même si elle le fait avec l’autorisation et la satisfaction du mari, car il n’y a ni permission, ni satisfaction dans ce qu’Allah a interdit.

 

(1)Rapporté par Al-Bûkhârî dans le chapitre du vêtement (n°5941), et par Muslim dans le chapitre du vêtement (n°2122).
(2)Rapporté par Abû Dâwûd dans le chapitre des bagues (n°4232), par At-Tirmidhî dans le chapitre du vêtement (n°1770) et par An-Nassâ’î dans le chapitre de la parure (n°8/163,164).

 

Fatwas concernant les Femmes, page 183

copié de fatawaislam.com

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 21:13
La jalousie entre soeurs

L'imam Al Bukhary rapporte [(1/13) (...) d'après Anas que le prophète sallahu alaihi wa salaam a dit : 

 

"Personne d'entre vous ne sera véritablement croyant tant qu'il ne désirera pour son frère ce qu'il désire pour lui même" 

 

Ce hadith indique que quiconque ne désire pas pour ses frères musulmans ce qu'il désire pour lui même a une foi déficiente.

 

Al hafidh a dit dans Al Fath (1/57) : 

 

"La négation mentionnée ici concerne la perfection de la foi.

Nier une chose en cherchant par la a ne nier que son caractère parfait est très courant chez les arabes comme lorsqu'ils disent : Untel n'est même pas un être humain "

 

Le hadith implique par voie de déduction que le musulman doit détester le mal pour son frère comme il le déteste pour lui même.

 

Dans le recueil authentique de Muslim Abd Allah ibn Amr ibn Al As rapporte du prophète sallahu alaihi wa salaam qu'il a dit : 

 

"Que quiconque désire être écarte de l'enfer et introduit au paradis fasse en sorte que la mort vienne a lui tandis qu'il croit en Allah et au jourdernier et se comporte avec les gens comme il aimerait qu'ils se comportent avec lui"

 

Ce hadith indique que désirer le bien pour les musulman est un facteur de l'éloignement de l'enfer 

 

Désirer le bien pour les musulmans ne peut émaner que d'une personne dont le cœur est vierge de toute souillure comme la jalousie, la rancœur et l'orgueil.

 

C'est pour cette raison que désirer le bien pour les musulmans est un sentiment très peu présent dans la communauté en raison du fait que le cœur ne sont pas purs de tout ressentiment sauf pour ceux a qui Allah a fait miséricorde.

 

Celui qui ne désire par le bien pour les musulmans se pare du caractère vil de la jalousie. 

 

La jalousie consiste a espère qu'un bienfait dont jouit autrui disparaisse la jalousie est une des particularités des juif et des chrétiens et elle fait partie de leur caractères Allah dit (traduction rapprochée) : 

 

"Envient ils au gens ce qu'Allah leur a donne de par sa Grâce ? Or nous avons donne a la famille d'Ibrahim Le livre et la Sagesse et nous leur avons donné un immense royaume" (4/54)

 

extrait de nassihati linissa 

copié de alhouda.forumactif.com

 

Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 09:45
Se moquer du port du voile

Question :

 

Quelle est la sentence de la charia sur celui qui se moque de celles qui portent le voile prescrit par la religion islamique et sur celui qui les insulte, entre autres des termes ironiques, de fantômes ou de tentes mouvantes ?

 

Réponse :

 

Quiconque se moque d'une musulmane ou d'un musulman parce qu'elle s'attache à la charia islamique, est mécréant, qu'il s'en moque pour le port du voile ou pour toute autre question religieusement établie, vu le hadith rapporté par `Abd-Allah ibn `Omar (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) : 

 

Un homme dit dans une assemblée pendant la bataille de Tabouk: "Je n'ai vu personne comme nos récitants du Coran qui sont les plus avides, les plus menteurs, les plus couards au temps de guerre"

un autre homme lui répliqua: " tu as menti, c'est toi qui es hypocrite. et j'informerai le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) de ce que tu viens de dire.

Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a eu vent de ces propos et des versets coraniques ont été révélé à ce sujet.

`Abd-Allah ibn `Omar dit : J'ai vu cet homme s'accrocher à la corde qui fixe la selle sur la chamelle du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et blessé à cause des pierres contre lesquelles il trébuchait en disant: ô Messager d'Allah, nous ne faisons que converser et jouer.

Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) lui disait alors: "Est-ce d'Allah, de Ses versets (le Coran) et de Son messager que vous vous moquiez?" Ne vous excusez pas: vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru. Si Nous pardonnons à une partie des vôtres, Nous en châtierons une autre pour avoir été des criminels.

 

Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a rendu le péché de la moquerie des croyants pareil au péché de la moquerie d'Allah, de Ses versets et de Ses messagers.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que la paix et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.


( Numéro de la partie: 2, Numéro de la page: 25) 

La question 2 de la Fatwa numéro ( 4127 )

copié de alifta.com

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 17:41
Porter des lentilles de contact de couleur (vidéo)

Question :

 

Quel est le jugement à propos du fait de porter des lentilles de contact de couleur pour s’embellir et suivre la dernière mode, en sachant que leur prix n’est pas moins de 700 Riyals saoudiens ?

 

Réponse :

 

Il n’y a pas de mal a porter des lentilles de contact en cas de nécessité.

 

Mais quand c’est pour autre chose, il est meilleur de délaisser cela surtout si ces lentilles de contact sont chères, cela rentre dans le gaspillage, lequel est interdit.

 

En outre, il existe en cela une tromperie et cela cache la réalité parce qu’elles changent l’état de leurs yeux sans qu’elle n’est un besoin de le faire.

 

Source : Al-Muntaqâ min fatâwa : Volume 3, Page 317, fatwâ n°.468

copié de al.baida.online.fr

ref

Question :

 

Qu’Allah soit bienfaisant envers vous, quel est le jugement du port de lentilles de contact pour s’embellir pour les femmes ?

 

Réponse :

 

Si les lentilles sont utiles pour renforcer la vue, car sa vue est faible et qu’elle a besoin de porter des lentilles, alors elle les porte tout comme elle porte des lunettes lorsque sa vue est faible.

 

De la même manière, s’il y a un défaut dans ses yeux, alors elle porte des lentilles afin de faire disparaitre ce défaut, il n’y a pas de mal en cela.

 

Par contre si les yeux sont sains et ne comportent aucun défaut, nous voyons qu’il ne faut pas porter de lentilles, car ceci est une futilité.

 

Certaines femmes portent des lentilles qui ressemblent aux yeux des mécréantes, des lentilles bleues ou autres.

 

Certaines d’entre elles portent des lentilles assorties aux vêtements qu’elles portent, et tout ceci n’est que futilité.

 

En résumé, si le port des lentilles est pour renforcer la vue, alors il n’y a pas de mal.

 

Et si c’est pour faire disparaitre un défaut présent dans les yeux, alors il n’y a pas de mal.

 

Mais si cela est pour suivre la mode ou pour une autre futilité, alors nous voyons que ce n’est pas permis.

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 15:00
Les vêtements moulants pour la femme et l'habit blanc

Question :

 

Est-il permis à la femme de s’habiller avec des vêtements qui lui collent au corps ?

 

Et lui est-il permis de porter des vêtements blancs ?

 

Réponse :

 

Il est interdit à la femme de se montrer devant des étrangers ou de sortir dans les rues ou les marchés alors qu’elle est habillée avec des vêtements qui lui collent au corps, car celui qui la voit peut alors se la décrire, et ceci la met dans une position comme si elle était nue et ceci engendre la tentation et est la cause d’un dangereux mal.

 

Il n’est pas permis à la femme de porter des vêtements blancs si le blanc est réservé hommes et est une de leurs caractéristiques.

 

Car cela entraîne une ressemblance aux hommes, certes le prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) a maudit toutes les femmes ayant des ressemblances aux hommes.

 

Et c’est d'Allah que vient le succès, que la prière d’Allah et son salut soit sur notre prophète Mohamed, sa famille et ses compagnons.

 

Page 94, tome 17, fatwa numéro : 1 843

copié de fatawaislam.com

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 00:05
Les pertes blanches de la femme

La souillure qui sort par les deux voies naturelles  

 

Question :

 

Je suis une jeune fille célibataire, je souffre de la perte blanche qui coule comme du lait et de façon régulière, de telle sorte qu'il est difficile pour moi de s'en débarrasser.

 

J'en ai une fois parlé à ma sœur mariée qui m'a dit que cela coulait également chez elle, qu'il s'agissait d'une substance naturelle qui marque la pureté.

 

Sans la considérer comme une souillure, je continuais à prier et à jeûner naturellement jusqu'à ce que je lise, un jour, une fatwa selon laquelle tout ce qui sort des deux voies naturelles est une sorte de souillure dont on doit s'en débarrasser et de spécifier des vêtements pour y accomplir la prière.

 

Comment juge-t-on cette substance qui ressemble au lait ?

 

Et qu'en est-il si elle est limpide et incolore ?

 

Réponse :

 

Tout ce qui coule des deux voies naturelles comme l'urine, l'excrément et toutes les autres liquides dont ce que vous venez de mentionner sont considérées comme souillure qu'on doit nettoyer aux heures de chaque prière, si elle est chronique :  

 

"du fait que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) ait dit à celle qui se plaignit des saignements qui ne cessaient pas après les menstrues :

"Fais tes ablutions pour chaque prière"."

 

Il faut également se nettoyer le corps et le vêtement pollués par cette souillure.

 

Si cela est d'ordre chronique, la souillure qui en coule dans l'intervalle des deux moments de prières est tolérée même si cela coule pendant la prière telle que le sans de l'hémorragie, excepté le sperme, car c'est une substance pure dont l'écoulement ne nécessite un bain rituelle que si cela est dû au plaisir.

 

Si ce n'est pas le cas, il suffit de faire seulement l'Istindjâ' (nettoyage des parties intimes avec de l'eau après la miction ou la défécation) et de faire ses ablutions soit pour la prière ou pour quelque autre acte cultuel, tel que le Tawâf (Circumambulation autour de la Ka`ba), et toucher le Coran.


Quant aux flatuosités, l'attouchement du sexe, la consommation de la chaire du chameau, le sommeil, tout ceci n’implique pas le nettoyage des voies naturelles.

 

Ils nécessitent seulement les ablutions qui consiste à laver le visage, le rinçage de la bouche ainsi que l'aspiration de l'eau par les narines, le lavage des mains et des poignets, l'essuyage de la tête et des deux oreilles, et le lavage des deux pieds jusqu'aux chevilles.

 

(Numéro de la partie: 10, Numéro de la page: 129)

 

نجاسة الخارج من السبيلين
أنا فتاة لم أتزوج بعد، أعاني من نزول مادة بيضاء كالحليب، وهي تنزل في أغلب الأوقات مما يجعل التخلص منها صعب، ولذلك سألت أختي المتزوجة، وقالت إنها تخرج منها أيضاً، وأنها مادة طبيعية وتدل على الطهارة، وهي من علاماتها، وبعد ذلك أصبحت أصلي وأصوم بشكل عادي وبدون اعتبار أنها نجاسة، وفي مرة اطلعت على الفتوى بأن كل ما يخرج من السبيلين عبارة عن نجاسة، ويجب التخلص منه، وتخصيص ملابس للصلاة، فما الحكم في هذه المادة التي كالحليب؟ وما الحكم إذا كانت شفافة وبغير لون؟
الخارج من السبيلين من بول أو غائط وسائر المائعات، كالماء الذي ذكرت يعتبر نجساً، ويجب الاستنجاء منه في وقت كل صلاة إذا كان مستمراً؛ لقول النبي صلى الله عليه وسلم للمستحاضة: ((توضئي لكل صلاة))، ويجب غسل ما أصاب البدن والملابس منه، وما خرج بين الوقتين يعفى عنه إذا كان مستمراً، ولو كان خروجه في الصلاة كدم الاستحاضة، ويستثنى من ذلك المني؛ لأنه طاهر ويجب فيه الغسل إذا خرج عن شهوة، فإن كان خروجه عن غير شهوة أوجب الاستنجاء فقط مع الوضوء للصلاة ونحوها؛ كالطواف، ومس المصحف
أما الريح ومس الفرج، وأكل لحم الإبل، والنوم، فهذه كلها لا توجب الاستنجاء ولا يشرع لها الاستنجاء، بل توجب الوضوء فقط، وهو غسل الوجه مع المضمضة والاستنشاق، وغسل اليدين مع المرفقين، ومسح الرأس مع الأذنين، وغسل الرجلين مع الكعبين

La perte blanche annule-t-elle les ablutions chez les femmes ?  

 

Question :

 

La dénommée S.S.S. depuis Abhâ dit dans sa question : La perte blanche qui coule chez la femme à la fin des menstrues annule-t-elle les ablutions ?

 

Réponse :

 

Tout ce qui sort des deux sexes, féminin et masculin, à savoir les liquides, annule les ablutions chez l'homme et la femme, suivant cette parole d'Allah (Gloire et Pureté à Lui) (traduction rapprochée) :  

 

"mais si vous êtes malades, ou en voyage, ou si l'un de vous revient du lieu où il a fait ses besoins ou si vous avez touché aux femmes et que vous ne trouviez pas d'eau, alors recourez à la terre pure, passez-en sur vos visages et vos mains." (sourate la table servie verset 6)...suite du verset

 

Et la parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) : 

 

"Allah n'accepte pas la prière de l'un d'entre vous en cas d'impureté jusqu'à ce qu'il accomplisse ses ablutions."

Rapporté authentiquement par Al-Boukhârî et Mouslim.

 

La souillure est l'ensemble de ce qui sort des deux voies naturelles telles que les selles, l'urine et d’autres liquides du même ordre.

 

Il en est de même du vent, mais, ce dernier nécessite seulement les ablutions qui consistent à laver le visage et les deux mains, essuyer la tête et les deux oreilles et laver les deux pieds.

 

Les selles et les liquides quant à elles, nécessitent l'Istindjâ' (nettoyage des parties intimes avec de l'eau après la miction ou la défécation) avant de passer aux ablutions des quatre membres susmentionnés, suivant les sens des textes apparents du Noble Coran et de la Sunna purifiée.
 

Ce qui est dit sur le vent, s'applique sur la consommation de la viande du chameau, le sommeil ou de tout ce qui freine la raison, ainsi que l'attouchement du sexe avec la main.

 

Tout ces actes qui annulent les ablutions exigent seulement de refaire les ablutions et il n'est pas prescrit pour cela de nettoyer les parties intimes avec de l'eau, il en est de même, si l'on a touché son propre sexe ou celui d'un autre, celui de sa femme ou de son enfant.
 

Qu'Allah vous accorde la réussite.

 

(Numéro de la partie: 10, Numéro de la page: 132)

 

السائل الأبيض الخارج من المرأة أثناء طهرها من الحيض هل ينقض الوضوء
الأخت التي رمزت لاسمها بـ (ص.ص.ص) من أبها تقول في سؤالها: السائل الأبيض الذي يخرج من المرأة أثناء طهرها من الحيض هل ينقض الوضوء؟
كل ما يخرج من الفرجين من السوائل فهو ينقض الوضوء، بحق الرجل والمرأة؛ لقول الله سبحانه: وَإِنْ كُنْتُمْ مَرْضَى أَوْ عَلَى سَفَرٍ أَوْ جَاءَ أَحَدٌ مِنْكُمْ مِنَ الْغَائِطِ أَوْ لامَسْتُمُ النِّسَاءَ فَلَمْ تَجِدُوا مَاءً فَتَيَمَّمُوا صَعِيدًا طَيِّبًا فَامْسَحُوا بِوُجُوهِكُمْ وَأَيْدِيكُمْ مِنْهُ[1] الآية، وقول النبي صلى الله عليه وسلم: ((لا تقبل صلاة أحدكم إذا أحدث حتى يتوضأ)) متفق على صحته. والحدث هو جميع ما يخرج من الدبر والقبل من غائط أو بول أو غيرهما من السوائل، وهكذا الريح إذا خرجت من الدبر، لكن الريح إنما توجب الوضوء فقط، وهو غسل الوجه واليدين، ومسح الرأس والأذنين، وغسل الرجلين، أما الغائط والسوائل فكلها توجبا الاستنجاء قبل الوضوء في الأعضاء الأربعة المذكورة؛ لظاهر القرآن الكريم والسنة المطهرة. ومثل الريح: أكل لحم الإبل، والنوم، ونحوه مما يزيل العقل، ومس الفرج باليد، فإن هذه النواقض توجب الوضوء فقط، ولا يشرع من أجلها الاستنجاء، سواء كان الممسوس فرجه أو فرج غيره؛ كالزوجة والطفل، والله ولي التوفيق
[1] سورة المائدة الآية 6

Une femme qui souffre de l'humidité dans son utérus doit-elle refaire ses ablutions à chaque moment de prière ?  

 

Votre Eminence Cheikh, `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz, qu'Allah vous accorde le salut, vous garde contre tout mal et vous pardonne vos péchés, à vos parents et à tous les musulmans. Amîn.
 

Nous sommes un groupe de femmes qui souffrent de l'humidité dans l'utérus.

 

Notre question est de savoir si nous sommes tenues à reprendre les ablutions à chaque prière ? Sachant que cela peut être pénible pour nous.

 

Veuillez nous en donnez une fatwa. Qu'Allah vous rétribue !

 

Réponse :

 

Que la paix, la miséricorde et les bénédictions d'Allah soient sur vous. Ensuite :


Si cette humidité se produit dans la plupart du temps, chacune de vous doit refaire ses ablutions à chaque prière une fois son temps entré, comme le fait une femme qui souffre de la métrorragie et celui qui souffre de l'incontinence urinaire.

 

Cependant, si elle se produit irrégulièrement, son avis religieux est donc similaire à celui qui souffre de l'incontinence urinaire, quand cela se présente ses ablutions seront annulées, fût-ce pendant la prière.


Qu'Allah accorde la réussite à tous, nous guérisse ainsi que vous de toutes les maladies, Il Est Audient et Tout Proche.
Que la paix, la miséricorde et les bénédictions d'Allah soient sur vous.

 

( Numéro de la partie: 10, Numéro de la page: 130)

 

هل يلزم الوضوء لكل صلاة للمرأة التي تجد رطوبة تخرج من الرحم

سماحة الوالد الشيخ عبد العزيز بن عبد الله بن باز سلمه الله وحفظه من كل شر وغفر الله له ولوالديه وللمسلمين أجمعين آمين
نحن مجموعة من النساء نعاني من وجود رطوبة تخرج من الرحم، وسؤالنا هل يلزمنا الوضوء لكل صلاة؟ علماً بأن ذلك قد يشق علينا، أفتونا مأجورين

وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته، بعده
إذا كانت الرطوبة المذكورة مستمرة في غالب الأوقات فعلى كل واحدة ممن تجد هذه الرطوبة الوضوء لكل صلاة إذا دخل الوقت؛ كالمستحاضة، وكصاحب السلس في البول، أما إذا كانت الرطوبة تعرض في بعض الأحيان وليست مستمرة، فإن حكمها حكم البول متى وجدت انتقضت الطهارة ولو في الصلاة، وفق الله الجميع لما يرضيه، وشفانا إياكن من كل سوء، إنه سميع قريب، والسلام عليكم ورحمة الله وبركاته

traduit par alifta.net

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام