compteur de visite

Catégories

10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 21:26
Les principes que la femme doit respecter lorsqu'elle sort de chez elle

Lorsqu'elle sort, la femme doit respecter les principes suivants :


-Elle doit être voilée 
 

-Elle ne doit pas être parfumée 
 
-Elle doit marcher avec discrétion afin que l'on n'entende pas le son de ses pas.
 
Allah dit (traduction rapprochée) : 
 
" Et qu'elles ne frappent pas le sol avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures." (sourate An-Nûr) 
 
Hélas, de nos jours, une véritable calamité s'est répandue, à savoir les chaussures à talons hauts.
 
Ainsi certaines femmes portent ce genre de chaussures dont on entend le son des talons sur le sol. 

 

Ajouté à cela, il arrive que ces femmes marchent en se déhanchant... et le prophète salallahou 'alayhi wa salam a bien raison lorsqu'il dit :
 
"Tout le corps de la femme est une partie intime. Lorsqu'elle sort satan l'épie de son regard." 
Ce hadith a été rapporté par At-Tirmidhi d'aprés Ibn Mas'ud. 
 
-Lorsqu'elle est avec une soeur et qu'elles passent à la hauteur d'un ou de plusieurs hommes, elles doivent faire silence. Non pas que leur voix fasse partie des choses à cacher, mais simplement, certains hommes peuvent être troublés par la voix d'une femme. 
 
-Elle doit demander la permission de sortir à son époux si elle est mariée, où à son tuteur si elle est célibataire. 
 
-Si la distance à parcourir est d'une distance de voyage, la femme n'a le droit de sortir qu'accompagnée d'un proche parent (Mahram) en raison de la parole du Prophete salallahou 'alayhi wa salam rapporté par al bukhari d'aprés Ibn 'Abbâs : 
 
" La femme n'a le droit de voyager qu'accompagnée d'un Mahram." 
 
Cette preuve, ainsi que toutes celles allant dans ce sens, est générale et embrasse par sa portée tous les types de voyage même ceux accomplis en avion. Garde donc cela à l'esprit, qu'Allah te soutienne(chère soeur) si tu cherche vraiment la vérité. 
 
-La femme ne doit pas bousculer les hommes, serait-ce lors de la circumambulation autour de la Ka'bah ou des va-et-vient entre les monts Sâfa et Marwâ.
 
Si donc la femme peut marcher sans être contrainte à bousculer, qu'elle le fasse. 
 
-Elle doit faire preuve de pudeur 
 
-Elle doit baisser son regard 
 
-Elle n'a pas le droit d'ôter ses habits ailleurs que chez elle, si elle recherche par là à s'exhiber.
 
En effet le prophète salallahou 'alayhi wa salam a dit :
 

"Quand une femme ôte ses vêtements ailleurs que dans la demeure de son époux, elle déchire le voile de respect s'interposant entre elle et Allah."

Ce hadith est authentique. 

Il a été rapporté par A'ishah comme on peut le voir dans Musnad Ahmad.

 

Conseils aux femmes musulmanes " Nasîhatî linnisâ " 

 

Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية
Publié par 3ilm char3i - La science légiférée - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 22:40
Le travail permis pour la femme

Question :


Quels sont les métiers acceptables qu'une femme musulmane peut exercer sans être en contradiction avec les enseignements de sa religion ?
      

Réponse :


Les lieux de travail permis pour les femmes sont les secteurs qui sont spécifiques aux femmes.

Par exemple, elle peut travailler dans l'éducation des filles ou l'administration ou la bureaucratie.

Elle peut travailler chez elle comme tailleur pour femmes et ce qui ressemble à cela.
 

Quand à travailler dans les secteurs spécifiques aux hommes, cela n'est pas permis, car cela la mélangera avec les hommes et cela sera une grande discorde à laquelle il est obligatoire de prendre garde.

 

Et il est obligatoire de savoir ce qui a été authentifié du Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) qui a dit :

« Je n'ai laissé derrière moi aucune tentation plus néfaste pour les hommes que les femmes.

Certes, la première épreuve qui a affligé les fils d'Israël était les femmes. » 

Et certes l'homme doit éviter à sa famille et à son épouse de tomber dans de telles tentations et circonstances en toutes situations.  


Kitâb « Fatâwa al-Mar'â al-Mouslima » 2/406-407

copié de manhajulhaqq.com

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm char3i - La science légiférée - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 22:28
La statut de la femme en islam

Question :


Quelle est le statut de la femme en Islam ?

 

Réponse :


Louange à Allah, Seigneur des mondes, et paix et prière sur le plus honoré des prophètes et des messagers, sur sa famille et ses compagnons et sur ceux qui les suivent sur leur chemin jusqu'au Jour Dernier, ensuite :

La femme a un statut élevé dans l'Islam et une grande importance dans la vie de tous les musulmans.

Elle est la première école pour le fondement d'une bonne société si elle est sur la voie du Livre d'Allah et de Sounnah de Son Prophète, sallallahou ‘alayhi wa sallem, car les suivre éloigne les musulmans et les musulmanes de l'égarement dans toute chose.

Et l'égarement des nations et leur déviation n'est causé que par leur éloignement du chemin d'Allah et de ce avec quoi sont venus Ses prophètes et Ses messagers, paix et prière sur eux.

 

Le Prophète, sallallahou ‘alayhi wa sallem a dit :

« J'ai laissé entre vous deux choses, ne s'égarent pas ceux qui les suivent, elles sont le Livre d'Allah et ma Sounnah. ».

Et certes est venu dans le Noble Coran ce qui montre l'importance de la femme, mère, épouse, sœur et fille, ce qu'elle a comme droit et ce qui lui incombe comme devoir, et la Sounnah purifiée a détaillé cela.

Cette importance réside dans le fait qu'elle a des charges et qu'elle doit supporter des difficultés qui dépassent parfois celles des hommes.

Et c'est pour cela que l'un des plus importants devoirs et de remercier sa mère, de faire preuve de bonté envers elle et de lui tenir bonne compagnie, et elle est prioritaire en cela sur le père, conformément à ce qu'Allah a dit (traduction rapprochée) :

"Nous avons commandé à l'homme (la bienfaisance envers) ses père et mère ; sa mère l'a porté (subissant pour lui) peine sur peine : son sevrage a lieu à deux ans. Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu'envers tes parents. Vers Moi est la destination" (Luqman 14)

Et Allah a dit 
(traduction rapprochée) :


"Et Nous avons enjoint à l'homme de la bonté envers ses père et mère : sa mère l'a péniblement porté et en a péniblement accouché; et sa gestation et sevrage durent trente mois" (Ahqaf 15)

Un homme est venu au Prophète, sallallahou ‘alayhi wa sallem, et lui dit : 

« Ô Messager d'Allah quelle est la personne qui est le plus en droit de bénéficier de ma bonne compagnie ? » Il répondit « ta mère », l'homme demanda « ensuite qui ? », il répondit « ta mère », l'homme demanda « ensuite qui ? », il répondit « ta mère », l'homme demanda « ensuite qui ? », il répondit « ton père ». 

Donc la mère bénéficie du triple de bienfaisance de ce qu'a le père.

Et l'importance de l'épouse sur le bien-être des âmes est prouvé dans ce noble verset 
(traduction rapprochée) :


"Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté" (Ar Roum 21 )

Le hafidh ibnou Kathir, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit dans le tafsir (l'exégèse) de ce verset, que l'affection est en fait l'amour et que la bonté est la clémence, et donc l'homme garde sa femme soit par amour, soit par clémence pour qu'elle ait un enfant de lui.

Et le soutient rare de Khadija, qu'Allah l'agrée, a eu une grande influence sur le Prophète, sallallahou ‘alayhi wa sallem, pour le réconforter quand est venu vers lui pour la première fois l'ange Jibril, ‘alayhi sallem, avec la révélation dans la grotte de Hira.

Il est allé vers elle en tremblant et en disant  « couvrez-moi, couvrez-moi, car j'ai eu peur pour moi. », et elle a dit, qu'Allah l'agrée : « Attend toi à une bonne nouvelle ! Non ! Allah ne te déshonorera jamais ; tu entretiens les liens de parenté, aides le faible et impuissant, assistes le pauvre, offres l'hospitalité à l'hôte et apportes ton concours en cas de sinistres »

Et nous n'oublions pas l'importance de ‘Aïcha, de qui les grands sahabas (compagnons du Prophète, sallallahou ‘alayhi wa sallem) prenaient les ahadith (pluriel de hadith), et chez qui plusieurs femmes prenaient des jugements les concernant.

Et dans un passé assez proche, à l'époque de l'imam Mohamed bnou Sa'oud, qu'Allah lui fasse misericorde, la femme de ce dernier lui a conseillé d'accepté la da'wa de l'imam revivificateur Mohamed bnou ‘Abdel Wahab quand il lui a proposé sa da'wa.

Son conseil a donc joué un grand rôle dans leur entente sur le fait de renouveler la da'wa et de la propager, et on constate aujourd'hui ses répercutions grâce à Allah sur la ‘aquidah (le dogme) des habitants de la péninsule arabique, du fait que celle-ci est bien ancrée dans leur cœur.

Et il n'y a aucun doute que ma mère, qu'Allah lui fasse miséricorde, a eu une grande influence dans le fait de m'encourager et de m'aider dans mes études, qu'Allah lui double la récompense, et lui accorde la meilleure récompense.

Et sans aucun doute, la maison dans laquelle règne la bonté, l'amour, la clémence et l'éducation islamique va influencer l'homme afin qu'il réussisse sa vie, avec la permission d'Allah, qu'il réussisse dans n'importe quel travail que ça soit dans l'étude de la science, dans le commerce, l'agriculture ou autre.

Et je demande à Allah de nous guider tous vers sa satisfaction, vers ce qu'il aime et agrée.

Et prière d'Allah sur notre Prophète Mohammad, sa famille et ses compagnons.

 

copié de assounnah.com

 

ما هي مكانة المرأة في الإسلام؟

الحمد لله رب العالمين، والصلاة والسلام على أشرف الأنبياء والمرسلين وعلى آله وصحبه ومن سار على دربهم إلى يوم الدين وبعد

فإن للمرأة المسلمة مكانة رفيعة في الإسلام، وأثراً كبيراً في حياة كل مسلم، فهي المدرسة الأولى في بناء المجتمع الصالح، إذا كانت هذه المرأة تسير على هدى من كتاب الله وسنة نبيه صلى الله عليه وسلم؛ لأن التمسك بهما يبعد كل مسلم ومسلمة عن الضلال في كل شيء وضلال الأمم وانحرافها لا يحصل إلا بابتعادها عن نهج الله سبحانه وتعالى وما جاء به أنبياؤه ورسله عليهم الصلاة والسلام، قال صلى الله عليه وسلم

((تركت فيكم أمرين لن تضلوا ما تمسكتم بهما كتاب الله وسنتي))

ولقد جاء في القرآن الكريم ما يدل على أهمية المرأة أماً وزوجة وأختاً وبنتاً، وما لها من حقوق وما عليها من واجبات، وجاءت السنة المطهرة بتفصيل ذلك

والأهمية تكمن فيما يلقى عليها من أعباء وتتحمل من مشاق تفوق في بعضها أعباء الرجل؛ لذلك كان من أهم الواجبات شكر الوالدة وبرها وحسن صحبتها وهي مقدمة في ذلك على الوالد قال تعالى: وَوَصَّيْنَا الْإِنْسَانَ بِوَالِدَيْهِ حَمَلَتْهُ أُمُّهُ وَهْنًا عَلَى وَهْنٍ وَفِصَالُهُ فِي عَامَيْنِ أَنِ اشْكُرْ لِي وَلِوَالِدَيْكَ إِلَيَّ الْمَصِيرُ[1

وقال تعالى: وَوَصَّيْنَا الْإِنْسَانَ بِوَالِدَيْهِ إِحْسَانًا حَمَلَتْهُ أُمُّهُ كُرْهًا وَوَضَعَتْهُ كُرْهًا وَحَمْلُهُ وَفِصَالُهُ ثَلاثُونَ شَهْرًا[2] وجاء رجل إلى رسول الله صلى الله عليه وسلم فقال: (يا رسول الله صلى الله عليه وسلم من أحق الناس بحسن صحابتي؟ قال: ((أمك)) قال ثم من؟ قال: ((أمك)) قال ثم من؟ قال: ((أمك)) قال ثم من؟ قال: ((أبوك))، ومقتضى ذلك أن يكون للأم ثلاثة أمثال ما للأب من البر

ومكانة الزوجة وتأثيرها على هدوء النفوس أبانته الآية الكريمة قال تعالى: وَمِنْ آيَاتِهِ أَنْ خَلَقَ لَكُمْ مِنْ أَنْفُسِكُمْ أَزْوَاجًا لِتَسْكُنُوا إِلَيْهَا وَجَعَلَ بَيْنَكُمْ مَوَدَّةً وَرَحْمَةً[3] قال الحافظ بن كثير رحمه الله في تفسير قوله تعالى: مَوَدَّةً وَرَحْمَةً المودة هي: المحبة، والرحمة هي: الرأفة، فإن الرجل يمسك المرأة إما لمحبته لها، أو لرحمة بها بأن يكون لها منه ولد

ولقد كان للوقفة الفريدة التي وقفتها خديجة رضي الله عنها أكبر الأثر في تهدئة روع رسول الله صلى الله عليه وسلم عندما نزل عليه جبريل عليه السلام بالوحي في غار حراء لأول مرة فجاء إليها ترجف بوادره فقال

((دثروني دثروني لقد خشيت على نفسي))

، فقالت: رضي الله عنها

(أبشر فوالله لا يخزيك الله أبداً، إنك لتصل الرحم، وتصدق الحديث، وتحمل الكل وتكسب المعدوم، وتقري الضيف، وتعين على نوائب الحق)

وأيضاً لا ننسى أثر عائشة رضي الله عنها حيث أخذ عنها الحديث كبار الصحابة وكثير من النساء الأحكام المتعلقة بهن. وبالأمس القريب وعلى زمن الإمام محمد بن سعود رحمه الله نصحته زوجته بأن يتقبل دعوة الإمام المجدد محمد بن عبد الوهاب رحمه الله عندما عرض عليه دعوته، فإنه كان لنصيحتها له أكبر الأثر في اتفاقهما على تجديد الدعوة ونشرها، حيث نلمس بحمد الله اليوم أثر ذلك برسوخ العقيدة في أبناء هذه الجزيرة

ولا شك أن لوالدتي رحمة الله عليها فضلاً كبيراً وأثراً عظيماً في تشجيعي على الدراسة والإعانة عليها ضاعف الله مثوبتها وجزاها عني خير الجزاء

ومما لا شك فيه أن البيت الذي تسوده المودة والمحبة والرأفة والتربية الإسلامية سيؤثر على الرجل فيكون بإذن الله موفقاً في أمره، ناجحاً في أي عمل يسعى إليه، من طلب علم أو كسب تجارة أو زراعة إلى غير ذلك من أعمال. والله أسأل أن يوفق الجميع لما يحب ويرضى، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

[1] سورة لقمان الآية 14

[2] سورة الأحقاف الآية 15

[3] سورة الروم الآية 21

هذا جواب لسؤال وارد من مجلة الجيل بالرياض عن مكانة المرأة في الإسلام - مجموع فتاوى ومقالات متنوعة الجزء الثالث

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i - La science légiférée - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 17:58
Le parfum de la femme musulmane

Question :

 
Si la femme utilise du musk, al ‘oud (un parfum à l'odeur très forte) ou des fleurs et que son odeur est manifeste, quel est le jugement de son utilisation, et surtout si elle sort de chez elle ?
 
Et qu'en est-il du fait de parfumer ses invitées ?
 
Réponse :
 
Le fait de sortir pour la femme parfumée au marché, cela est interdit, elle ne doit pas le faire, ni aider les invitées à le faire, mais plutôt les conseiller en leur disant qu'elle veut bien les parfumer mais qu'elles n'ont pas le droit de sortir ainsi.
 
De cette manière elle regroupe le conseil et le fait de délaisser ce qu'Allah a interdit.
 
copié de assounnah.com

 

نحو ذلك من أنواع الطيب إذا استخدمته المرأة وكانت رائحتها واضحة فما حكم استعمالها، خاصة إذا خرجت المرأة من منزلها وهل يعتبر تكريم الزائرات بتبخيرهن وتعطيرهن في حكم ذلك؟ 

خروج المرأة بالطيب إلى الأسواق أمر ممنوع وليس لها أن تخرج بذلك ولا أن تعين الزائرات والضيوف بذلك، بل عليها أن تنصح وأن تقول: نود أن نطيبكم ولكن خروج المرأة بالطيب إلى الأسواق أمر ممنوع وبذلك تجمع بين النصيحة وترك ما حرم الله فعله

مجموع فتاوى ومقالات متنوعة الجزء الخامس

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par ام سلمة الفرنسية - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام