compteur de visite

Catégories

1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 21:36
Voici ce que nous craignions !

Libéraux ou Khawarij, qui sont plus dangereux ?

 

Louange à Allâh, Seigneur des mondes.

Que le salut et la paix soient sur notre Prophète Mohammed, sa famille et l’ensemble de ses compagnons.

Ceci étant :

 

Lors des dernières années, certains écrivains ont eu l'audace de s'attaquer à l'honneur des savants de l'Islam - contemporains soient-ils ou anciens - en disant que «personne n'est au-dessus de la critique» et «qu'il n'y a pas de prêtrise en Islam».

 

Ils comparent ainsi le respect envers les savants de l'Islam avec la vénération que portent les chrétiens à leurs prêtres et moines qu’ils ont pris comme Seigneurs en dehors d’Allâh [1].

 

De plus, ils se servent du prétexte de la «liberté d’expression» pour s'attaquer audacieusement aux établissements religieux officiels.

 

Ces jours-ci, nous sommes arrivés au point que ces attaques audacieuses se sont dirigées vers le Prophète صلى الله عليه وسلم comme l’a illustré le cas de Hamza Kâchaghri dont les divagations ont porté atteinte au statut du Prophète صلى الله عليه وسلم.n[2]

 

Ceci est le résultat inévitable de l'absence de la mise en examen de ces gens pour leurs attaques audacieuses envers les oulémas.

 

Ils n’ont pas été arrêtés à leurs limites, ce qui a abouti à une transgression et une attitude audacieuse envers le Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Tout ceci fut rendu possible du fait que nous nous sommes uniquement concentrés sur les extrémistes, les radicaux et les destructeurs.

 

Il ne fait pas de doute que ceci est un devoir religieux, car nos pieux prédécesseurs réprimandaient les Khawârij pour leur dureté et leurs attaques audacieuses contre les oulémas et les gouverneurs.

 

Ils (c.-à-d. les pieux prédécesseurs) les ont combattus sur l’ordre du Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم afin que la religion, la croyance et l'unité de la Jama'a (le corps collectif de la oummah) soient toutes préservées. 

 

Or, il n’est pas admissible que nous négligions l’autre bout qui s'oppose aux extrémistes et qui comporte les gens de la débauche et l’irréligiosité.

 

Les deux groupes sont les ennemis de l’Islam et des musulmans.

 

C'est pourquoi il faut que nous nous méfiions d'eux et que nous les empêchions (de commettre du mal). 

 

Cependant, il se peut que le côté du libéralisme et l’irréligiosité constitue un danger bien plus grand que le côté de la dureté et l'exagération, car les extrémistes parmi eux ont un enthousiasme pour leur religion qui les pousse à vouloir la défendre.

 

Mais, dû à leur ignorance, ils sont tombés dans la dureté.

 

En ce qui concerne les autres, les libertins et les débauchés, il se peut qu'ils ne revêtent plus aucun aspect religieux.

 

Ils se cachent derrière leur affiliation à l’Islam pour parler avec la langue des Hypocrites qui disaient (au temps du Prophète):

 

«Nous n'avons jamais vu des gens comme nos récitateurs ; Personne n'est aussi obèse qu'eux, personne ne ment comme eux et une fois confronté à l'ennemi, personne n'est aussi lâche qu'eux.», ils visaient par là le Prophète et ses compagnons.

 

L'événement rapporté dans ce hadith contient une leçon de grande importance pour les musulmans et nous apprend à être méfiant des deux opposés extrêmes : L'extrémité de l'exagération et celle de la débauche.

 

Mais il faut surtout se méfier des derniers parce qu'Allâh nous a mis en garde contre les Hypocrites en disant à leur sujet:

 

«L'ennemi c'est eux. Prenez-y donc garde. Qu'Allâh les extermine ! Comme les voilà détournés (du droit chemin).» (sourate 63 verset 4)

 

Certes, l'initiative prise par le Gardien des Deux Mosquées Sacrées, qu'Allâh le préserve, envers cet incident (Ndt. celui de Hamza Kâchaghri) dans lequel il a ordonné l'arrestation de ce criminel qui s'est audacieusement attaqué au Prophète صلى الله عليه وسلم et dans lequel il a exigé qu'il soit jugé devant un Tribunal Islamique est une très bonne nouvelle.

 

Cette décision témoigne d'une ardeur et d'une jalousie de l'inviolabilité de l'honneur du Prophète صلى الله عليه وسلم. 

 

Nous avons de grands espoirs à ce qu'il continue ses efforts dans la répression des idées capricieuses de ces deux groupes.

 

Nous espérons également qu'il continuera d'empêcher ces gens de transgresser les limites.

 

Ô Allâh, fais triompher ceux qui font triompher l'Islam et les musulmans.

 

Ô Allâh, abandonne ceux qui ont trahi la religion et les musulmans.

 

Que le salut et la paix soient sur notre Prophète Mohammed, sa famille et l’ensemble de ses compagnons.

 

Ecrit par Sâlih Ibn Fawzân al-Fawzân [3], Membre du Comité des Grands Savants. 

Le 23/03/1433 (12/02/2012)

 

[1] NDT Nous trouvons ce type d’attaques des libéraux envers les savants de l’Islam également chez les islamologues français.

Dans son livre «Zaman al-Sahwa» (p.106), l’islamophobe Stephane Lacroix compare le «Comité des Grands Savants» au Vatican et décrit Cheikh Ibn Baz comme le «pape wahhabite».

C’est pour cela, toujours selon Lacroix, que les membres de «l’établissement Wahhabite» l’appellent «al-wâlid» (le père).

Les libéraux et les islamologues mènent un même combat, non seulement contre l’application de la Charia dans les pays musulmans, mais également contre les grands savants reconnus de l’Islam.

[2] NDT Tout comme leurs acolytes Arabes convertis au libéralisme, certains Islamologues de France souillent l’honneur du Prophète صلى الله عليه وسلم.

Dans son livre «Mahomet : Contre-enquête», le raciste anti-musulman René Marchand décrit le Prophète صلى الله عليه وسلم comme «un despote impitoyable emporté par la conviction d’être l’Envoyé de Dieu».

[3] NDT Sâlih Ibn Fawzân al-Fawzân est né en 1933 (1354 de l’hégire).

Son père mourut alors qu’il était en bas âge. Très tôt, il apprit le Coran et les rudiments de la lecture et de l’écriture.

En 1952 il obtient un diplôme à l’institut éducatif de Buraydah.

Il étudia également à l’Université islamique de Mohammed ibn Sa’oûd à Riyad où il obtient une maîtrise ainsi qu’un doctorat de Fiqh.

Il devint professeur à la faculté de Charia, puis il fut transféré au Département des Fondements de la Religion pour ensuite diriger la Cour Suprême de Justice d’Arabie Saoudite.

Il est actuellement membre du «Comité Permanent pour la Recherche Islamique et les Fatawa» et du «Conseil des Grands Savants».

 

Traduit et publié par islamologues-de-france.com

وهذا ما كنا نحذر منه

الحمد لله رب العالمين، والصلاة والسلام على نبينا محمد وعلى آله وأصحابه أجمعين

وبعد: في السنوات الأخيرة حصلت تطاولات من بعض الكتاب في حق علماء الإسلام المعاصرين والقدامى متذرعين بقولهم: (ليس هناك أحد فوق النقد)، (لا كهنوت في الإسلام)، يشبهون احترام العلماء الربانيين بتعظيم النصارى لأحبارهم ورهبانهم واتخاذهم أربابًا من دون الله متذرعين بحرية الكلمة وتناولوا المؤسسات الدينية الرسمية بتطاولاتهم، وفي هذه الأيام أفضى الأمر إلى التطاول على رسول الله صلى الله عليه وسلم كما جاء في هراء حمزة كاشغري على مقام الرسول، وهذا نتيجة حتمية لعدم محاسبتهم على تطاولاتهم على العلماء وإيقافهم عند حدهم، مما أدى إلى التجاوز إلى التطاول على الرسول صلى الله عليه وسلم، لأننا وجهنا جهودنا نحو المتشددين والمتطرفين والمخربين فقط، وهذا حق لا بد منه وقد أنكر السلف على الخوارج تشددهم وتطاولهم على العلماء وولاة الأمور وقاتلوهم على ذلك بأمر رسول الله صلى الله عليه وسلم حماية للدين والعقيدة ولجماعة المسلمين، ولكن لا يجوز التغافل عن الطرف الآخر المقابل للغلاة وهم أهل التحلل والانفلات، فكلا الطائفتين عدو للإسلام والمسلمين يجب الحذر منهم والأخذ على أيديهم وربما يكون جانب التساهل والانفلات أشد خطرا من جانب التشدد والغلو، لأن الغلاة فيهم دين حملهم الحرص عليه مع جهلهم على الوقوع في التشدد، أما هؤلاء المتساهلون والمنفلتون فقد لا يكون فيهم شيء من الدين أصلًا فهم يتسترون بالانتساب إليه ويتكلمون بلسان المنافقين، الذين قالوا: (ما رأينا مثل قرائنا هؤلاء أرغب بطونا وأكذب ألسنا وأجبن عند اللقاء)، يعنون رسول الله صلى الله عليه وسلم وأصحابه

إن في هذه الحادثة درسًا للمسلمين بأن يحذروا من الجانبين جانب الغلو وجانب الانفلات خصوصا الأخير فالله أمر بالحذر من المنافقين فقال سبحانه

هُمْ الْعَدُوُّ فَاحْذَرْهُمْ قَاتَلَهُمْ اللَّهُ أَنَّى يُؤْفَكُونَ - المنافقون: 4

وإن لمبادرة خادم الحرمين الشريفين حفظه الله نحو هذه الحادثة من الأمر بالقبض على هذا المجرم المتطاول على رسول الله صلى الله عليه وسلم وتقديمه للمحاكمة لدى المحكمة الشرعية لبشرى خير وغيرة على حرمة رسول الله صلى الله عليه وسلم، ولنا أمل قوي في أن تتواصل جهوده حفظه الله في كبح جماح الفريقين وإيقافهم عند حدهم

اللهم انصر من نصر الإسلام والمسلمين، واخذل من خذل الدين والمسلمين وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه أجمعين

كتبه: صالح بن فوزان الفوزان

عضو هيئة كبار العلماء

1433-03-23هـ

 

   

Traduction également disponible en anglais 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Groupes égarés - الفرق الضالة