compteur de visite

Catégories

30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 04:43
Travailler au milieu de mécréants

Question :

 

Cheikh : Que conseilles-tu à une personne qui travaille au milieu de mécréants ?

 

Réponse :

 

Je conseille à ce frère qui travaille au milieu de mécréants de chercher du travail où il n'y a pas d'ennemis d'Allah et de Son messager, qui ont une autre religion que l'islam.

 

Si cela lui est possible, c'est ce qu'il faut faire. 

 

Sinon, il n'y a pas de mal pour lui car il est dans son travail et ils sont dans le leur, mais à condition qu'il n'y ait pas dans son cœur d'affection ni d'amour et de volonté d'alliance avec eux.

 

Et qu'il s'efforce de mette en pratique ce que la chari3a (la loi d'Allah) lui impose en ce qui concerne le fait de leur passer et leur rendre les salutations avec ce que cela implique. 

 

Et de la même façon, il ne suit pas leurs convois funéraires, ni ne participe à leurs enterrements. 

 

Il ne participe pas à leurs fêtes, ni ne les félicite à ces occasions tout en dépensant son énergie, dans la mesure de ses possibilités, à les appeler à l'islam.

 

Fatawi arkan al islam (Chapître : Fatawi al 3aqiida, question 96, page 185)

Traduction : Abu Abdillah

copié de sounna.com

 
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 04:27
Voyager pour faire des études et vivre avec les mécréants

Question :

 

Est-il permis de voyager pour l'Amérique pour étudier ?

 

Réponse :

 

Il ne vous est permis d'étudier que chez les gens dignes de confiance, notamment en ce qui concerne les sciences religieuses et arabes.

 

Louange à Allah, ceci est disponible dans les pays islamiques, car il ne vous est pas permis d'aller dans les pays mécréants pour y étudier, sauf si ce vous voulez étudier ne peut être enseigné par des enseignants musulmans dans les pays musulmans, notamment les sciences relatives à la vie, comme la médecine et l'architecture, etc.., et qu'on n'ait pas pu faire venir dans les Etats islamiques des gens dignes de confiance, spécialistes en sciences de la vie pour enseigner les étudiants musulmans, et que votre communauté ait besoin de ces sciences.

 

Une fois que les étudiants musulmans auront pris leurs diplômes, la communauté musulmane pourra compter sur eux pour combler le manque, ce qui lui évitera de faire appel aux étrangers.

 

Si votre religion et culture islamique sont immunisées, vous n'avez rien à craindre des tentations lors de votre séjour pour études dans un pays mécréant, il vous est donc permis de voyager pour étudier au sein des pays mécréants, que ce soit l'Amérique ou un autre pays mécréant.

 

السفر للدراسة والسكن مع الكفار

س1: هل يجوز السفر إلى بلاد أمريكا للدراسة؟

ج1: لا يجوز لك أن تأخذ العلم إلا عن أهله الثقات المأمونين، وخاصة العلوم الدينية والعربية، وذلك متوفر بحمد الله في الدول الإسلامية، فلا يجوز لك السفر إلى الدول الكافرة

للدراسة بها، إلا فيما لا يتيسر لك دراسته على المسلمين في البلاد الإسلامية من العلوم الدنيوية، كالطب والهندسة ونحوهما، ولم يتيسر استقدام من يُضطر إليه من المتخصصين الأمناء في العلوم الكونية إلى الدولة الإسلامية؛ للقيام بتدريسها للطلاب المسلمين، وكانت أمتك مضطرة إلى هذه العلوم، لتكتفي بأبنائها بعد التخرج في القيام بما تحتاج إليه عن استقدام كفار يقومون به، وكنت في نفسك مُحَصَّنًا في دينك بالثقافة الإسلامية، لا يخشى عليك من الفتن أيام دراستك في بلاد الكفار، وإقامتك مدة الدراسة بين أظهرهم، فيجوز لك حينئذ أن تسافر للدراسة في بلاد الكفار، وأمريكا ونحوها في ذلك سواء

(الجزء رقم : 12، الصفحة رقم: 138)

السؤال الأول والثاني من الفتوى رقم - 2358

 

Les questions 1 et 2 de la Fatwa numéro ( 2358 )

(Numéro de la partie: 12, Numéro de la page: 138)

copié de alifta.net

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 12:18
Conseil à ceux qui stationnent leurs véhicules bloquant le voisinage (audio-vidéo)

 

Question :

 

Qu’Allah vous comble de ses bienfaits et vous récompense.

 

Nous avons beaucoup de questions et avant de vous les exposer, un groupe de voisins se plaint de personnes qui leur bloquent l’accès à leurs maisons, notamment certains habitants du sud.

 

Réponse :

 

Nous vous avons dit plus d’une fois, ne stationnez pas les voitures devant les portes des gens.

 

Les gens veulent rentrer et souvent ils sont chargés, alors ne nuisez pas aux gens qu’Allah vous accorde son bien.

 

Il n’est pas indispensable de te stationner à côté de la mosquée, stationne dans un autre endroit même s’il est loin de la mosquée.

 

Ne faite de mal à personne et ne gênez personne.

 

Oui !

 

نصيحة الشيخ لمن يوقفون سياراتهم أمام أبواب الجيران ويسدون عليهم

أحسن الله إليكم صاحب الفضيلة وجزاكم الله خيرا ، وهذه أسئلة كثيرة قبل أن أعرضها على فضيلتكم ، مجموعة من الجيران أيها الأخوة يشكون ممن يسدون عليهم أبواب بيوتهم وقد تشكى في الأوراق عدد منهم لا سيما في الجهة الجنوبية

تعليق الشيخ : نحن قلنا لكم أكثر من مرة ، لا توقفوا السيارات أمام أبواب الناس ، الناس يريدون يدخلون ويطلعون ويحمّلون أشياء ، فلا تؤذوا الناس جزاكم الله خيرا ليس لازما أن توقف سيارتك عند المسجد ، أوقفها في مكان ولو بعيدا عن المسجد ، لا تؤذ أحداً ولا تضايق أحداً . نعم

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 18:09
Faire appel au système judiciaire des mécréants (vidéo)

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 10:07
Les musulmans «non-pratiquants»

Il existe un grave phénomène dans le monde musulman d'aujourd'hui et c'est celui des gens qui prétendent être musulmans "non-pratiquants " (1).

 

Quiconque possède un minimum de connaissance de l'Islam et de ce que le mot lui-même signifie :

c'est à dire : "soumission"

constate immédiatement la contradiction évidente.

 

Ces gens semble croire qu'il suffit pour être musulman, de le déclarer avec la bouche et cela, même si on n'applique rien des obligations de l'Islam.

 

Cette prétention est aussi absurde que de dire qu'on peut être médecin simplement en le déclarant avec la bouche, sans même étudier, ni pratiquer quoi que ce soit de la médecine.

 

Les preuves de la fausseté de cette prétention sont innombrables dans le Qor'an et dans les Hadiths authentiques, et en voici quelques-unes :

 

-Iblis, le diable lui-même, sait qu'Allah existe et il croit au paradis et à l'enfer ainsi qu'au Jugement Dernier, mais Allah l'a déclaré mécréant et l'a maudit pour l'éternité pour avoir refusé de se prosterner une seule fois.

 

-Le Pharaon aussi savait que Mousa était vraiment un messager d'Allah et qu'Allah est le seul vrai Dieu.

Allah dit (traduction rapprochée) : 

"Ils nièrent injustement et par orgueil, tandis qu'en eux-mêmes ils y croyaient avec certitude" (An-Naml : 14:27)

Malgré cela Allah l'a déclaré mécréant et a dit qu'il était dans le Feu.

 

-Les Chrétiens et les Juifs aussi croient en Allah et ils savent que le prophète Mohammed (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) est un vrai prophète, Allah dit (traduction rapprochée) : 

"Ceux à qui Nous avons donné le Livre, le reconnaissent comme ils reconnaissent leurs enfants" (Al-Baqarah: 2:146)

Malgré cela Allah les a déclaré mécréants et les a maudits.

 

-Les idolâtres de la Mecque croyaient qu'Allah est le Créateur, Allah les cite en disant (traduction rapprochée) : 

"Et si tu leur demandes qui les a crées, ils diront très certainement "ALLAH"". (Az-Zoukhrouf: 43:87)

Malgré cela Allah les a déclarés mécréants et idolâtres et leur a promis l'enfer.

 

-Abou Taalib l'oncle du Prophète (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui), savait que son neveu (le prophète) était vraiment un prophète, il défendait même le Prophète (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) contre les arabes idolâtres de la Mecque, qui voulaient le tuer.

Malgré cela le prophète a dit qu'il sera en enfer. 

 

(1) ce terme n'existe pas dans l'Islam, c'est une Bid'ah que certaines sectes comme les Mourji'ahs, les Ash'arites, les soufis et les Jahmiyyahs ont hérités des juifs et des chrétiens et des philosophes grecs.

 

L'Islam ou l'Intégrisme ? page: 24-25

 

Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 10:03
La supériorité de la poignée de main (المصافحة)

عَنْ حُذَيْفَةَ ابْنِ اليَمَانِ رَضِيَ الله عَنْهُ، عَنِ النَّبِيِّ صَلَّى الله عَلَيْهِ وَسَلَّمَ قَالَ

إِنَّ الْمُؤْمِنَ إِذَا لَقِيَ الْمُؤْمِنَ فَسَلَّمَ عَلَيْهِ وَأَخَذَ بِيَدِهِ فَصَافَحَهُ تَنَاثَرَتْ خَطَايَاهُمَا كَمَا يَتَنَاثَرُ وَرَقُ الشَّجَرِ

 

Hudhayfah ibn Al-Yamān (qu'Allāh soit satisfait de lui) a rapporté que le Prophète (sur lui la paix et les bénédictions) a dit :

 

«Lorsqu'un croyant rencontre un autre croyant, lui adresse le salâm, lui prend la main et la lui serre, les péchés tombent certes des deux [croyants] comme les feuilles tombent de l'arbre.»

 

Recueilli par At-Tabarānī dans son Awsat (245), classé Sahīh par Cheikh Al-Albānī dans As-Silsilat as-Sahīhah (6/431).

separator

Points utiles sur le sujet

 

-Cheikh Al-Albānī (m. 1421H, qu'Allāh lui accorde al-Jannah pour demeure) a écrit dans As-Silsilat as-Sahīhah : Il est sunnah de prendre la main de la personne et de la remuer.

Prendre les deux mains de la personne et les remuer est contraire à la sunnah ; comme certains des machaykh font.

 

-Se serrer la main est également un acte légiféré au moment de la séparation.

 

-C'est une innovation de se serrer la main directement après la prière.

Fin de la citation de Cheikh Nāsir. [1/52]

 

-Al-bara’ ibn ʿĀzib (qu'Allāh soit satisfait de lui) a dit : « La poignée de main est une salutation complète. » [n°968 Sahīh Adab el-Mufrad]

 

-Le premier peuple à avoir introduit la poignée de main est le peuple yéménite [n°967 Sahīh Adab el-Mufrad de l'Imam Al-Bukhāri]

 

Source : www.salafitalk.net

Traduit en anglais et compilé par Abu Aaliyah Abdullah ibn Dwight Battle. Doha, Qatar 1429.

traduit par albasyrah.over-blog.com

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 17:51
Sans aucune arrière-pensée... ?!

{...} Nous les avons vu quand certains d'entre eux serrent la main aux femmes, alors que le Messager d'Allah (sallallahou 'alaihi wa salam)  bien qu'infaillible, n'ait jamais touché la main d'une étrangère.

 

Certains d'entre eux, comme il nous a été rapporté, vont jusqu'à fraterniser avec des personnes du sexe opposé, ils se permettent de s'isoler avec elles en arguant n'avoir aucune arrière pensée.

 

Ils s'imaginent être à l'abri de l'irréparable, mais ils en sont loin.

 

Comment prétendre avoir la conscience saine, en étant souillé par cette intimité purement interdite.

 

Sans compter les regards interdits qu'elle engendre ; et les idées malsaines traversant l'esprit dont on peut refouler les attaques, comme l'a si bien dit 'Ummar Ibn al Khattab (radiallahou 'anhou) :

 

" Si deux os rongés devaient se retrouver seuls, ils seraient attirés l'un l'autre" *

 

En faisant allusion à deux viellards.

 

*Hadith authentique; voir sahih al Jâmi' et As silsila as Sahiha

 

Tabis Iblis (Ibn al Jawzy) Page 561

copié de alhouda.forumactif.com

 

Imam Ibnoul Jawzih - الإمام أبي الفرج عبد الرحمن بنُ عليّ بن الجوزي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 20:53
Préférer les uns au détriment des autres parmi les voisins

Question :

 

Est-ce que le proche voisin musulman qui n'est pas un parent n'a pas plus de droit qu'un voisin relatif (qui est de ma famille) ?

 

Est-ce que mes proches qui vivent très loin de nous ont la préférence sur les musulmans qui vivent dans le même quartier que nous ?

 

Réponse :

 

La préférence est établie sur trois bases :

 

-la relativité,

-l'islam

-et le voisinage.

 

On distingue alors :

 

-Un voisin qui a trois droits

C'est le voisin musulman de la famille.

Il a les droits de l'islam, du voisinage, et de la relativité.

 

-Un voisin qui a deux droits

C'est le voisin musulman.

Il a les droits de l'islam et du voisinage ou les droits du voisinage et de la relativité, s'il est de la famille et non-musulman.

 

-Un voisin qui a un seul droit

C'est le voisin incroyant, il a le droit du voisinage seulement.

 

Qu'Allah vous accorde le succès.

 

(Numéro de la partie: 6, Numéro de la page: 392)

copié de alifta.net

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 17:50
La visite et ses politesses dans l’islam

L’homme de par sa nature aime l’amitié avec les autres, et l’Islam est la religion du rassemblement et de l’amitié ; se mélanger avec les gens, se connaître mutuellement font partie de ses principaux enseignements, le prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) a préféré celui qui se mélange avec les gens plus que celui qui les quitte et s’éloigne d’eux :

 

« Le croyant qui se mélange aux gens et qui patiente lorsqu’ils lui font du mal, a une plus grande récompense que le croyant qui ne se mélange pas aux gens et qui ne patiente pas lorsqu’ils lui font du mal »

Rapporté par Ibn Majah, selon le hadith d’ibn Omar (qu’Allah soit satisfait de lui et de son père).

 

La visite est un moyen parmi les moyens du mélange avec les gens,

elle amène à la communication,

engendre l’amour,

les coeurs se rassemblent,

les liens se fortifient,

les gens se rappellent entre eux,

l’insouciant se réveille,

l’ignorant apprend,

les âmes se divertissent et se reposent,

elle diminue les problèmes et les tristesses,

et bien d’autres avantages.

 

Le prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) visitait plusieurs de ses compagnons, et il rendait toujours visite à Abou Bakr (qu’Allah soit satisfait de lui), selon Ourwah ibn Az-Zoubéïr , Aïcha la femme du prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) a dit :

 

«je n’ai jamais vu mes parents faire autre chose que pratiquer la religion , et une journée ne passait pas sans que le messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue) ne vienne nous rendre visite au début et la fin de la journée , le matin et le soir .. et un jour pendant que nous étions assis chez Abou Bakr à l’heure de midi , quelqu’un dit : voilà le messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue) à une heure à laquelle il n’avait pas l’habitude de venir nous rendre visite»

rapporté par Al-Boukhari .

 

Et selon Anass ibn Malik (qu’Allah soit satisfait de lui) :

 

« Le messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue) rendit visite à une famille des Ansars , il mangea quelque chose chez eux , lorsqu’il voulut sortir , il ordonna qu’on lui installe un tapis que l’on mouilla un peu avec de l’eau dans un endroit de la maison , puis pria sur ce tapis et adressa des prières à Allah pour eux »

rapporté par Al-Boukhari .

 

Les visites sont différentes, certaines sont obligatoires et d’autres ne le sont pas, et elles sont des droits que les créatures reconnaissent ; les vacances sont une bonne occasion pour respecter les droits, et pour remplir les heures avec quelque chose d’utile.. et nous parlons des vacances pour que soit un rappel, et le rappel est bénéfique pour les croyants ; pour ne pas que vous soyez dépassés par les tentations et les distractions et que vous oubliez ces droits ; il ne faut pas cacher que la situation dans laquelle nous vivons et l’ouverture rayonnante faite de nos jours, ont laissé beaucoup parmi nous dans l’ébahissement ; ils ont donc oublié les choses les plus importantes, ils ont fait passer ce qui est permis avant les obligations... de même que l’injection des moyens de communication a donné de l’importance à des choses qui n’ont pas de valeur dans la vie , et a négligé d’autre part certains droits obligatoires .

 

Nous pouvons dire que la visite des parents fait partie du bon comportement envers eux, une visite régulière qui englobe l’accomplissement de leurs droits, nous voyons leur situation, nous les aidons, et nous leur donnons de l’affection... quelque soient leurs occupations , les enfants n’ont aucune excuse pour le fait d’oublier leurs parents , ou de remplacer le bon comportement avec eux par des distractions éphémères , alors qu’Allah a donné beaucoup d’importance à leur droit , et a rendu obligatoire la générosité envers eux (traduction rapprochée)  :

 

{Ton Seigneur en a décidé ainsi : Que vous n’adoriez que lui et de traiter les deux géniteurs (père et mère) avec bienveillance. Si l’un d’eux ou tous deux atteignent chez toi la vieillesse ne leur dis pas “ouf!”, ne leur réponds pas avec brutalité et tiens-leur un langage généreux . Baisse pour eux l’aile de l’humilité par miséricorde et dis : “Seigneur! Aie-les en ta clémence comme ils m’ont élevé enfant”}.

 

Un homme est venu au prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) pour lui demander la permission de partir faire la guerre sainte, il dit :

 

« Tes parents sont-ils vivant? ».

Il dit : oui.

il dit : « alors fais des efforts en t’occupant de tes parents »

Rapporté par Al-Boukhari, selon le hadith d’Abdoullah ibn Amer.

 

Et aussi, la visite des gens de famille avec l’intention de garder les liens de parenté, de rester toujours en contact avec eux, de connaître leurs situations, et les aider financièrement et mentalement ...

 

Allah a mis le fait de garder les liens de parenté comme le fait de garder les liens avec lui , selon Abou Houréïra (qu’Allah soit satisfait de lui) le messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue) a dit :

 

« Allah créa les créatures lorsqu’il finit, le lien de parenté dit: “ceci est la place de celui qui te demande protection contre le fait de rompre les liens de parenté”.

il dit : {oui, ne serais-tu pas satisfait que je garde les liens avec celui qui te garde, et que je romps les liens avec celui qui te rompt} .

il dit : oui, mon Seigneur.

il dit : {tu as cela}.

Le prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) dit: (lisez si vous voulez : {Mais qui sait si , une fois au pouvoir , vous n’allez pas semer la corruption sur terre et rompre les liens sacrés de la parenté}

rapporté par Al-Boukhari , selon le hadith d’Abou Houréïra (qu’Allah soit satisfait de lui).

 

Parmi les visites, se trouve la visite des voisins ; pour demander les nouvelles de leurs situations , les aider , participer à leurs mariages , les soulager dans leur tristesse ; et pour montrer l’importance du droit du voisin et sa haute position , le messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue) a dit :

 

« L’ange Gabriel ne cessait pas de me recommander d’avoir de bons rapports avec mon voisin jusqu’à ce que j’ai pensé qu’il le mettrait parmi les héritiers »

rapporté par Al-Boukhari et Mouslim , selon le hadith Ibn Omar (qu’Allah soit satisfait de lui et de son père) .

 

La visite des malades est aussi un droit du musulman sur son frère musulman, elle a de bons effets sur le malade ; elle lui apaise son cœur, lui détend la poitrine, lui fait oublier sa maladie , elle diminue ses douleurs surtout si des invocations et des prières sont faites pendant la visite .. être paresseux et ne pas rendre visite au malade, est une négligence d’un droit parmi les droits d’Allah, selon Abou Houréïra (qu’Allah soit satisfait de lui) , le messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue) a dit :

 

« Allah-qu’il soit exalté- dira le jour du jugement : O fils d’Adam, j’étais malade et tu ne m’as pas rendu visite .

il dira : O mon Seigneur !

Comment pouvais-je te rendre visite alors que tu es le Seigneur des mondes ?

Il dira: n’as-tu pas su qu’untel de mes serviteurs était malade et tu ne lui as pas rendu visite ; n’as-tu pas su que si tu lui avais rendu visite, tu m’aurais trouvé auprès de lui …

O fils d’Adam, je t’ai demandé de me donner à manger et tu ne me l’as pas donné .

il dira : O mon Seigneur ! Comment pouvais-je te donner à manger alors que tu es le Seigneur des mondes ?

Il dira : n’as-tu pas su qu’untel de mes serviteurs t’a demandé de lui donner à manger et tu ne lui as pas donné, n’as-tu pas su que si tu lui avais donné à manger tu aurais trouvé cela auprès de moi ...

O fils d’Adam, je t’ai demandé à boire et tu ne m’as pas donné à boire .

il dira : O mon Seigneur ! Comment pouvais-je te donner à boire alors que tu es le Seigneur des mondes ?

Il dira : Untel de mes serviteurs t’as demandé à boire et tu ne lui as pas donné à boire, si tu lui avais donné à boire tu aurais trouvé cela auprès de moi »

rapporté par Mouslim, selon le hadith d’Abou Houréïra (qu’Allah soit satisfait de lui) .

 

Après cela, pouvez-vous vous passer d’entrer dans la miséricorde d’Allah en rendant visite aux malades, pour que ce soit la cause du pardon de vos péchés ?

 

Lorsque vous rentrez dans la chambre du malade, soulagez-le de sa maladie, car le prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue), lorsqu’il rendait visite à un malade , disait :

 

« sois sans crainte, c’est une purification , si Allah le veut »

rapporté par Al-Boukhari, selon le hadith d’Ibn Abass (qu’Allah soit satisfait de lui et de son père) .

 

Encouragez le malade à mettre son espoir en Allah seulement, rappelez-lui qu’Allah est celui qui guérit… rappelez-lui que ce qui lui est arrivé ne pouvait le manquer, et ce qui l’a manqué ne pouvait pas l’atteindre... rappelez-lui les mérites de la patience, et la satisfaction avec ce qu’Allah nous a écrit et prédestiné.

 

La visite est faite aussi pour réconforter la famille du mort, selon ce que rapporte Ibn Majah, d’Amer ibn Haram :

 

« Le croyant qui réconforte son frère à cause d’un malheur qui lui est arrivé, Allah-qu’il soit glorifié- l’habillera des parures de la dignité le jour du jugement ».

 

Parmi les visites recommandées, la visite des orphelins pour leur apporter de l’affection, réfléchissez à la parole du prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) :

 

« Je suis avec le tuteur de l’orphelin dans le paradis comme cela , il montra l’index et le majeur et les sépara un peu »

rapporté par Al-Boukhari, selon le hadith de Sahl ibn Saad (qu’Allah soit satisfait de lui), An-Nawawi a dit : « le tuteur de l’orphelin »: est celui qui s’occupe de lui”.

 

Parmi les visites utiles, la visite des savants et des gens pieux ; vous profitez de leurs adorations, de leur renoncement au monde, de leur dignité, de leur crainte d’Allah...

 

Ibn Al-Moubarak a dit :

 

“lorsque je regardais un homme vertueux , cela faisait renouveler ma tristesse et je me détestais ; puis il se mis à pleurer”.

 

Et avec la visite des savants de notre époque, vous devez aussi visiter les savants qui ont précédé -qu’Allah leur fasse miséricorde-en lisant les livres qui racontent leur histoire.

 

Et rendre visite aux musulmans pour Allah, met la joie dans les cœurs , et est la cause pour qu’Allah aime son serviteur ; selon Abou Houréïra (qu’Allah soit satisfait de lui) , le messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue) a dit :

 

« Un homme rendit visite à un de ses frères dans une autre ville , Allah envoya sur sa route un ange , lorsqu’il arriva à lui , il lui dit : “ou vas-tu?”

il dit : “je vais rendre visite à un de mes frères dans cette ville”.

Il dit : “est-ce que tu veux de lui quelque bienfait?”

Il dit : “non , tout simplement je l’aime pour Allah”.

Il dit : “je suis un messager envoyé par Allah pour t’annoncer qu’Allah t’aime comme tu l’as aimé pour lui”

rapporté par Mouslim .

 

Le messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue) a dit :

 

« Vous annoncerais-je qui sont les hommes parmi vous qui sont au paradis ?

Le prophète est au paradis , le martyr est au paradis , le vertueux est au paradis , le nouveau-né est au paradis , et l’homme qui rend visite à son frère à l’autre bout du pays est au paradis »

rapporté par Ad-Daraquoutni et At-Tabarani , selon Kaab ibn Ajarah .

 

 

Allah a dit dans un hadith saint (hadith Quoudsi) (traduction rapprochée):

 

{Mon amour est pour ceux qui s’aiment pour moi, ceux qui se rassemblent pour moi, ceux qui se rendent visite pour moi , et ceux qui dépensent pour moi}

rapporté par l’imam Malik , et l’imam Ahmed selon le hadith d’Abi Idriss Al-khaoulani qui le rapporte de Mouadh ibn Jabal...

 

Voilà ce qu’Allah a promis, et Allah ne manque jamais à ses promesses, qu’il va vous aimer si vous rendez visite à vos frères pour Allah.

 

Il y a des règles à suivre pour les visites, ainsi les rapports se font sur de bonnes bases, et les buts de la visite, qui sont la propagation de l’amour, de la miséricorde et avoir la récompense, se réalisent.

 

Donc , les principales règles de la visite sont : choisir l’heure et le jour propice , car aller chez les gens sans demander la permission ne fait pas parti des enseignements de l’Islam ; de même que la visite qui dure longtemps et qui se répète souvent  engendre l’ennui , fait perdre le temps , et rend la présence du visiteur difficile à supporter , et il se peut même qu’il ne soit plus aimé ; donc les bonnes paroles et le bon accueil ne sont pas fait pour prolonger la visite et beaucoup parler , surtout lorsqu’il s’agit de gens importants , comme les savants et d’autres personnes qui n’ont pas beaucoup de temps à cause de leurs occupations ; leur temps a de la valeur , ainsi que les minutes de leur vie , et le bien est dans la bonne mesure .

 

La multiplication des visites sans avoir aucun but peut se transformer en bavardage, en médisance, en calomnie, et en pratique de jeux interdits.

 

Le mélange entre les hommes et les femmes s’est propagé dans certaines visites familiales, ceci est devenu une coutume et une habitude entre les époux et leurs proches, il engendre les tentations et la corruption, et ouvre de grandes portes pour le diable.

 

Parmi les règles de politesse qui sont dans la loi islamique avec lesquelles Allah a éduqué ses serviteurs croyants, se trouve une règle de politesse élevée, celle qui correspond à demander la permission ... c’est une protection pour les maisons, une éducation pour les âmes... et le généreux messager Mohammed ibn Abdoullah (qu’Allah prie sur lui et le salue) enseignait à ses compagnons la politesse de demander la permission ; selon un homme de Bani Amer , il demanda au prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) la permission d’entrer en disant : ( “je vous importunes”.

 

Le prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) dit à servant :

 

« Va voir celui-ci, et enseigne-lui comment demander la permission , dis-lui de dire : As-Salamou Alaïkoum est-ce que je peux entrer?)

L’homme l’entendit, et dit : “As-Salamou Alaïkoum est-ce que je peux entrer? ; le prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) lui donna l’autorisation d’entrer , et il entra »

rapporté par Abou Dawoud , selon le hadith de Rib’î (qu’Allah soit satisfait de lui) .

 

La protection des maisons a atteint un degré d’avertissement qui permet de crever l’oeil de celui qui regarde à l’intérieur de la maison ...

 

Abou Houréïra (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit qu’il a entendu le prophète (qu’Allah prie sur et le salue) dire :

 

« Si un homme te regardait sans ta permission (c’est-à-dire chez soi) et que tu lui lances une pierre, qui lui crève l’œil , tu n’aurais aucun péché »

rapporté  par Al-Boukhari et Mouslim .

 

La permission donne aux maisons leur protection, et elle procure aux habitants de la maison la tranquillité car ils savent qu’ils ne seront pas gênés à cause d’une entrée imprévue.

 

Le visiteur doit frapper à la porte avec douceur, il ne doit pas déranger les gens en demandant la permission, il ne doit pas non plus nuire par sa présence, il ne reste pas debout devant la porte, il ne doit pas regarder à l’intérieur de la maison avant qu’on lui ouvre la porte et qu’il ait la permission d’entrer ; tout cela est pour la protection des maisons, et que les gens soient tranquilles en ce qui concerne leur intimité et leurs droits.

 

Le visiteur demande la permission trois fois, si la permission ne lui est pas donnée, il doit s’en aller ; dans le recueil de hadiths authentiques d’Al-Boukhari, il est rapporté que le prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) a dit :

 

« si l’un d’entre vous demande la permission d’entrer trois fois , et qu’on ne la lui donne pas , qu’il s’en aille »

rapporté par Al-Boukhari et Mouslim , selon le hadith d’Abou Saïd Al-Khoudri ;

 

Et Allah a dit (traduction rapprochée) : {Et si l’on vous dit de retourner , retournez ! , cela vous est plus pur }; si la permission n’est pas donnée au visiteur , il doit retourner , cela est mieux et plus pur , ainsi le visiteur retourne en étant content , car Allah dit : {cela vous est plus pur}, donc vous ne devez pas être fâchés et avoir un sentiment de douleur et de tristesse parce qu’on ne vous a pas ouvert la porte , car les gens ont leurs secrets et leurs excuses .

 

Cette éducation islamique corrige la façon de vivre en communauté entre les gens, elle leur inculque les sens les plus nobles, les sentiments les plus élevés, et la compréhension la plus sincère des vertus morales.

 

Allah veut construire une communauté saine de cœur et d’esprit, éduquée, aux cœurs purs, aux pensées propres ; Abou Houréïra (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit que le prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) a dit:

 

« quiconque rend visite à un malade, ou rend visite à un de ses frères pour Allah .. on l’appelle en lui disant : tu as bien fait , tes pas sont dans le bien , et tu as une maison construite au paradis »

rapporté par At-Tirmidhi et Ibn Majah .

 

Deuxième sermon

 

Parmi les visites recommandées aux hommes et non aux femmes, la visite des cimetières ; elle adoucit et attendrit les cœurs, vous fait renoncer à ce monde , Vous sert d’exemple et d’avertissement , casse l’orgueil , et le prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) a conseillé la visite des cimetières en disant :

 

« Je vous avais interdit la visite des cimetières , eh bien, visitez les »

rapporté par Mouslim , selon le hadith d’Abdoullah ibn Bouréïda qui le rapporte de son père .

 

Lorsque vous visitez la tombe, vous vous rappelez de la mort, vous saluez les morts et faites des prières pour eux, et vous voyez les tombes creusées dans lesquelles vous reposerez sans aucun doute un jour.

 

A chaque fois que votre cœur est dans l’insouciance, et que vous êtes plongés dans la vie de ce monde, sortez visiter les cimetières, et pensez à ces gens qui étaient hier comme vous sur terre, ils mangeaient, buvaient, et jouissaient de la vie, maintenant ou sont-ils ?

 

Ils sont avec leurs actions, et rien ne leur servira sauf ce qu’ils auront fait comme bien.

 

La visite des cimetières pousse l’homme à penser à ce qu’il y a après la mort, ainsi il s’y prépare en accomplissant les bonnes actions ; il se rappelle les récompenses d’Allah le jour du jugement, ainsi il fait des efforts pour qu’il soit sauvé des châtiments de l’enfer ; et alors il se blâme aussi pour tout péché et toute négligence qu’il a commis.

 

Mais la visite des cimetières ne veut pas dire que l’on doit entreprendre un voyage spécialement pour cela , se rouler par terre , tourner autour de la tombe , se frotter aux tombes , les embrasser , faire des vœux et donner des cadeaux , demander des choses aux morts , et faire des demandes lorsque l’on se trouve à coté de leurs tombes , ce sont des actions illicites et blâmables .

 

Ibn Al-Quaïyim (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit :

 

“Le prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) avait interdit la visite des cimetières pour éviter le blâmable ; lorsque la foi fut bien ancrée dans leurs cœurs , il leur donna la permission de les visiter de la façon qu’il leur enseigna , et il leur interdit de dire des paroles indécentes ; donc celui qui les visite de la façon qui n’a pas été enseignée et comme Allah et son prophète aiment, il ne lui est pas permis de les visiter”.

 

Certains visiteurs vont pour parler aux morts et leur demander d’intercéder pour eux pour l’accomplissement de leurs affaires et la réalisation de leurs désirs ; l’islam avertit contre cela , car la demande d’intercession , les prières et les demandes font partie des droits et des particularités d’Allah-qu’il soit glorifié et exalté-, et Allah seul est le proche et celui qui entend les plaintes , et il est le seul qui puisse exaucer les demandes , les morts ainsi que les vivants ne peuvent rien réaliser de cela ; le prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) a dit dans un hadith :

 

« lorsque tu demandes , demande à Allah ; et lorsque tu demandes de l’aide , demande de l’aide à Allah »

rapporté par At-Tirmidhi , selon le hadith d’Ibn Abbass (qu’Allah soit satisfait de lui et de son père) ;

 

Demander à un autre qu’Allah est comme le fait de demander d’exaucer les prières , et c’est associer quelque chose avec Allah selon la parole du prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) dans le hadith :

 

« La demande est l’adoration »

rapporté par Abou Dawoud , At-Tirmidhi , et Ibn Majah , selon le hadith de An-Nourmane ibn Bachir (qu’Allah soit satisfait de lui) . 

 

copié de alharamainsermons.org

 

Cheikh Abdel-Baari At-Thoubéïti - الشيخ عبد الباری الثبیتي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 00:30
Mettre à l'écart (الهجر) un musulman

L'interdiction de boycotter un musulman présente des exceptions.

 

-Ainsi s'il y a un intérêt religieux découlant du boycott, cela est alors permis

 

C'est le cas d'un musulman qui commettrait des péchés et que l'on boycotterait afin qu'il se remette en question concernant ses actes illicites.

 

Si en revanche le fait de le boycotter risque de l'éloigner encore plus du droit chemin, il ne convient pas de le faire.

 

En effet, le boycotter l'éloignera de la vérité et le corrompera plus encore.

 

Il faut donc conseiller cette personne.

 

Et dans le cas cas où le boycott ne lui fait aucun effet, il ne convient pas de rompre les liens avec elle.

 

Cheikh al islam a tenu des propos intéressants concernant le boycott (hajr) comme on peut le voir dans Majmu3 Al fatawa (28/203).

 

Je vais citer ses propos en intégralité en raison de leur pertinence.

 

Il a ainsi dit :

 

le Hajr accepté par la législation est de deux types :

 

le 1er consiste à délaisser les interdits

et le 2nd est une sorte de punition pour avoir commis un interdit.

 

Le premier est celui cité dans la parole d'Allah (traduction rapprochée) :

 

"Quand tu vois ceux qui pataugent dans des discussions à propos de nos versets, éloigne-toi d'eux jusqu'à ce qu'ils entament une autre discussion. Et si le Diable te fait oublier, alors dès que tu te rappelles, ne reste pas avec les injustes." Sourate al an'am verset 68

 

"Dans le livre, il vous a déja révélé ceci : lorsque vous entendez qu'on renie les versets (le coran) d'Allah et qu'on s'en raille, ne vous asseyez point avec ceux là jusqu'à ce qu'ils entament une autre conversation. Sinon, vous serez comme eux" Sourate an nissa verset 140

 

Ces versets indiquent qu'il n'est pas permis d'assister à des choses répréhensibles sans que le besoin ne s'en fasse sentir, comme le fait de s'asseoir avec des gens qui consomment de l'alcool.

 

Ainsi, si on est invité à un mariage où l'on joue de la musique et où l'on consomme de l'alcool, il est interdit de répondre à cette invitation, et ainsi de suite.

 

En revanche ce n'est pas le cas d'une personne qui assiste à ces assises dans le but de condamner ce qu'elle voit ou une personne qui y assiste malgrès elle.

 

C'est pour cette raison que l'on dit : "assister à un mal, c'est comme le commettre"

 

Dans un hadith, le prophète (sallallahou 3alaihi wa sallam) a dit :

 

" Que celui qui croit en Allah et au jour dernier ne s'asseye pas à une table ou de l'alcool est consommé. "

 

Ce type de hajr est le même que celui pratiqué par le musulman lorsqu'il délaisse les choses répréhensibles comme l'a dit le prophète (sallallahou 3alaihi wa sallam) :

 

" l'émigré est celui qui délaisse ce qu'Allah a interdit "

 

On peut aussi y inclure le fait d'émigrer d'un pays de mécréance et de perversité pour se rendre dans un pays d'Islam et de foi.

 

En effet, émigrer c'est délaisser la résidence parmis les mécréants et les hypocrites qui ne laissent pas le musulman faire ce qu'Allah lui a ordonné.

 

C'est dans ce sens qu'il faut comprendre la parole d'Allah (traduction rapprochée) :

 

" Et de tout péché écarte toi " sourate al muddathir verset 5

 

-Le second type de Hajr est celui pratiqué dans un but éducationnel

 

Il s'agit de boycotter les personnes qui commettent des choses répréhensibles jusqu'à ce qu'elles se repentent.

 

Ainsi, le Prophète (sallallahou 3alaihi wa sallam) et les musulmans ont boycotter les trois compagnons dont Allah a retardé le jugement jusqu'à ce qu'Il révèle au prophète qu'Il acceptait leur repentir.

 

Ces trois compagnons avaient délaissé le jihad obligatoire pour eux sans excuse valable.

 

Le Prophète (sallallahou 3alaihi wa sallam) les a donc boycottés bien qu'il ne boycottait pas ceux qui faisaient le bien en apparence, même s'ils étaient hypocrites.

 

Ce boycott doit donc être considéré comme une sorte de punition.

 

L'application de ce type de Hajr dépend de la situation de ceux qui veulent le pratiquer : sont-ils forts, faibles, nombreux, peu nombreux ?

 

En effet, le but du boycott est que la personne boycottée se remette en question et qu'elle se corrige.

 

Cela permet d'éviter que le commun des musulmans ne suive son exemple.

 

Si donc l'intérêt général réside dans le boycott de cette personne de telle façon que le mal diminue et disparaisse, ce boycott est alors légiféré.

 

Si en revanche ni la personne boycottée, ni personne d'autre ne se remet en question, et au contraire le mal ne cesse de s'accroitre tandis que le boycotteur est faible de sorte que les dommages sont plus importants que les intérêts, alors le boycott n'est plus légiféré.

 

Être conciliant avec certaines personnes est même parfois plus bénéfique que de les boycotter.

 

De même boycotter certaines personnes est plus bénéfique que d'être conciliant avec elles.

 

C'est pour cela que le Prophète était conciliant avec certaines personnes et en boycottait d'autres.

 

Il faut savoir aussi que les 3 compagnons qui ont été boycottés étaient plus méritants que beaucoup des nouveaux musulmans que le Prophète (sallallahou 3alaihi wa sallam) accomodait (Al Mu'allafah Qulubuhum).

 

En effet, ces derniers étaient des chefs respectés dans leurs tribus, c'est pourquoi l'intérêt religieux dictait de les gagner à la cause islamique.

 

En revanche les 3 compagnons susmentionnés étaient des croyants parmi tant d'autres.

 

Les boycotter a eu pour conséquence de rendre l'islam plus fort et de les purifier de leurs péchés.

 

On peut comparer cela au fait que la relation avec l'ennemi passe parfois par la guerre, parfois par la paix, et parfois par le paiement d'un tribut aux musulmans.

 

Tout ceci dépend de la situation et de l'intérêt général.

 

Boycotter quelqu'un plus de 3 nuits pour des raisons personnelles est interdit.

 

Il existe cependant des exceptions : ainsi il est permis au mari de ne plus partager la couche de son épouse si elle est désobéissante, même si cela dure plus de 3 nuits, de même que les 3 compagnons dont nous avons parlé plus haut ont été boycottés plus de 3 jours.

 

Il faut donc faire une nette distinction entre le fait de boycotter pour Allah et boycotter pour des raisons personnelles.

 

Le 1er est un impératif alors que le 2nd est interdit, car les croyants sont frères.

 

Fin des propos de sheikh al islam

 

Rappel tiré du livre nassihati li nissa (conseils pour les femmes musulmanes) de umm abd'illah al wadiyya (fille du cheikh muqbil rahimaAllah)

copié de el-ilm.net

 

Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة