385 articles avec communaute musulmane - أُمَّة

La situation des gens de France (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La situation des gens de France (vidéo)

Question :

 

Qu’Allah soit Bon envers vous, ce questionneur de France dit, la situation des gens de France qui s’accroche à la Sunna est très mauvaise, nous souhaiterions de votre part un conseil détaillé, qu’Allah soit Bienfaisant envers vous.

 

Réponse :

 

Celui qu’Allah a honoré par le suivi de la Sunna, celui qui a bien compris l’Islam, quel que soit le pays où il se trouve, il se doit de faire des efforts afin d’établir l’Islam en soi-même puis chez les autres en les invitant à l’Islam.

 

Quant à ce groupe de Mouslimouns, ils doivent se cramponner au Qorân et à la Sunna.

 

Qu’ils maintiennent des liens entre eux, qu’ils fraternisent les uns avec les autres.

 

Qu’ils se conseillent dans le renforcement et le suivi de la législation (islamique).

 

Qu’ils appellent au bien par la da’wa selon leurs capacités et l’Homme ne doit pas se sentir vaincu, car Allah est celui qui secourt Sa religion.

 

Et ceux qui appellent à cette religion, d’après la parole d’Allah :

 

إِنَّا لَنَنصُرُ رُسُلَنَا وَالَّذِينَ آمَنُوا فِي الْحَيَاةِ الدُّنْيَا وَيَوْمَ يَقُومُ الْأَشْهَادُ

Sens approximatif du verset :

 

«  Nous secourrons, certes, Nos Messagers, et ceux qui croient, dans la vie présente tout comme au jour où les témoins [les Anges gardiens] se dresseront (le jour du Jugement), »Al-Gâfir, v.51.

 

Et Allah est le plus Savant.

 

 

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Fait partie de la sagesse divine que les gouverneurs soient à l’image des gouvernés

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Fait partie de la sagesse divine que les gouverneurs soient à l’image des gouvernés

Médite sur la sagesse d’Allah qui a établi les rois des serviteurs, leurs émirs et gouverneurs, en fonction de leurs œuvres.

 

Plus encore, c’est comme si leurs œuvres apparaissaient sous la forme de leurs gouverneurs et rois.

 

-S’ils sont sur la voie droite, leurs rois le seront aussi ;

 

-s’ils sont équitables, ils seront justes envers eux ;

 

-s’ils sont injustes, leurs rois et gouverneurs seront injustes ;

 

-si la ruse et la traîtrise apparaissent chez eux, il en sera de même pour leurs gouverneurs ;

 

-s’ils leur refusent les droits d’Allah, leurs rois et gouverneurs leur refuseront leur droit ;

 

-s’ils prennent de celui qu’ils méprisent ce dont ils n’ont aucun droit dans leurs relations, leurs rois prendront d’eux ce dont ils n’ont aucun droit, leur imposeront des taxes et des charges, et à chaque fois qu’ils le prendront du faible, les rois le leur prendront par la force.

 

Tout dépend donc de leurs actes, et la sagesse divine veut que gouverne les gens mauvais et pervers celui qui leur ressemble.

 

Et puisque la première génération était la meilleure et la plus pieuse des générations, les gouverneurs furent de mêmes, et lorsqu’ils y ont mélangé [des actes mauvais] il en fut de même pour les gouverneurs.

 

La sagesse d’Allah interdit que nous gouvernent à notre époque des hommes semblables à Mu’âwiyah et ‘Umar Ibn ‘Abd Al-‘Azîz, et plus encore Abû Bakr et ‘Umar.

 

Mais nos gouverneurs sont à notre image, et les gouverneurs de ceux d’avant nous étaient à leur image, et chacun des deux cas est conforme à la sagesse.

 

Et si l’homme perspicace parcourt par la pensée ce sujet, il verra la sagesse divine se manifester dans le décret et la prédestination, apparente et cachée, que ce soit dans la création ou le commandement.

 

Prends donc garde que ta pensée corrompue ne t’amène à croire qu’une part de Son décret et Sa prédestination soit dénuée d’une profonde sagesse.

 

Au contraire, l’ensemble de Ses décrets et prédestinations se réalise avec la sagesse et la justesse la plus parfaite.

 

[Miftâh Dâr As-Sa’âdah (1/253)]

copié de citationssalafssalih.com

 

Imam Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Partager cet article

«Wa maghfiratouh - و مغفرته»

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

«Wa maghfiratouh - و مغفرته»
Selon zaid ibm arqam, quand le Prophète صلى الله عليه وسلم nous passait le salam nous répondions:

 

"wa 'alayka salam wa rahmatoullahi wa barakatouh wa maghfiratouh"
 

"و عليكم السلام و رحمة الله و بركاته و مغفرته"

 

Hadith tiré de "Tarikh l-kabir" de Boukhari, authentifié par Cheykh al-albani رحمه الله dans "Silsilatou sahiha, 1449"
retyj
 
Cependant, ce n'est pas l'avis unanime car dans sa chaîne de transmission, il y a un transmetteur faible d'après ibn hajar, an nassai et d'autres.
 
Le cheikh al Albani رحمه الله est revenu sur son authentification plus tard (dans les cassettes qu il a enregistré avec Abou Is-hâqu el Houwaynî), lorsqu'on lui a montré que Mohammed dans l'isnad de Boukhari était ibn Houmayd, le même que dans la version rapporté par al baihaqi.
 
Les paroles du Cheikh al Albani :
 
" كنا إذا سلم النبي صلى الله عليه وسلم علينا قلنا : و عليك السلام و رحمة الله و بركاته و مغفرته "
قال الألباني في " السلسلة الصحيحة " 3 / 433 :
أخرجه البخاري في " التاريخ الكبير " ( 1 / 1 / 330 ) قال : قال محمد : حدثنا إبراهيم بن مختار عن شعبة عن هارون بن سعد عن ثمامة بن عقبة عن # زيد بن أرقم # قال : فذكره .
قلت : و هذا إسناد جيد رجاله ثقات كلهم من رجال " التهذيب " إبراهيم بن المختار  و هو الرازي , روى عن جماعة من الثقات ذكرهم ابن أبي حاتم ( 1 / 1 / 138 ) ثم قال : " سألت أبي عنه : فقال : صالح الحديث و هو أحب إلي من سلمة بن الفضل , و علي بن مجاهد " . و محمد الراوي عنه هو ابن سعيد بن الأصبهاني , و هو من شيوخ البخاري في " الصحيح " فالإسناد متصل غير معلق , و الكلام فيه كالكلام في حديث هشام بن عمار في الملاهي الذي رواه البخاري عنه بصيغة ( قال ) . كما هو مذكور في محله
retyj
Les paroles du Cheikh Burjiss :
 
قال البخاري في (( التاريخ الكبير ))( 1/330 ) قال محمد ، حدثنا إبراهيم بن المختار ، عن شعبة ، عن هارون بن سعد ، عن ثمامة بن عقبة عن زيد بن أرقم قال : كنا إذا سلم النبي صلى الله عليه و سلم قلنا وعليك السلام ، ورحمة الله ، وبركاته ، ومغفرته . ا هـ . وهذا إسناد ضعيف جداً ، علته محمد – شيخ البخاري – وهو : ابن حميد . قال أبو زرعة : تركه محمد بن إسماعيل . وقال النسائي : كذاب . وقال مرة ليس بثقة . وقال ابن خراش : كان والله يكذب . ا هـ من (( التهذيب )) ( 9/127 ) قال ابن حجر : حافظ ضعيف ، كان ابن معين حسن الرأي فيه . ا هـ . والحديث أخرجه البيهقي في (( شعب الإيمان )) ( 6/45 ) ( ح 8881 ) وقد صرح في السند بأن محمداً هو ابن حميدٍ . قال البيهقي عقبه : (( تابعه محمد بن غالب – يعني علي بن الحسين – عن محمد بن حميد وهذا إن صح قلنا به ، غير أن في إسناده إلي شعبة من لا يحتج به ، والله أعلم . ا ه. وقد ضعف الحافظ إسناد البيهقي في (( الفتح )) ( 11/35 ) . ([52]) فتبين مما تقدم أن الزيادة علي ((وبركاته )9 في السلام ، غير مشروعة ، سواء ابتداءً ، أو رداً . ((قلت :تراجع الشيخ الألباني رحمه الله عن تصحيح هذا الحديث لما ظهر له أن محمداً الذي عند البخاري هو بن حميد كما بينته رواية البيهقي
retyj

 

Il y a une divergence entre les savants sur le faite de rajouter ce mot « maghfiratouhou » quand c’est pour répondre au salâm , lorsque celui qui te le passe dit « as Salâmou 3alaykoum wa Rahmatou Allah iwa Barakâtouh ».

 

Certains savants du hadith l’ont autorisé en se basant sur le verset du Coran qui dit :

 

وإذا حييتم بتحية فحيوا بأحسن منها 

(Traduction rapprochée) :

 

« Si on vous fait une salutation, saluez d'une façon meilleure… » (Sourate 4 ; verset 86)

 

Et sur un athar du Compagnon Abdi Allahi Ibn Oumar رضي الله عنهم que certains savants ont cité , qu’il répondait au salâm par ce rajout « wa maghfiratouh » à celui qui passer le salâm jusqu’à « ..wa barakâtouh ».

 

Au début Cheikh el Albânî رحمه الله avait cité aussi un hadith du Compagnon Zayd Ibn Arquam رضي الله عنه dans lequel il informe qu’ils répondaient au salâm de cette façon au temps du Messager صلى الله عليه وسلم, mais ensuite Cheikh رحمه الله est revenu sur le fait de le rendre authentique (hassen) dans les cassettes quil a enregistré avec Abou Is-hâqu el Houwaynî....

 

Mais quand même il a continué رحمه الله à dire qu'on pouvait répondre au salâm de cette façon-là en se basant sur le athar du Compagnon Abdou Allahi Ibn Oumar رضي الله عنهم et sur le verset cité plus haut…

 

Mais seulement la plupart des savants du hadiths anciens et contemporains ont jugé ce athar par «dha3îf» (faible)!

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Cheikh 'Abdas Salam Ibn Barjass - الشيخ عبد السلام بن برجس آل عبد الكريم

Partager cet article

Des paroles de chirk dans l'hymne national algérien ! (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Des paroles de chirk dans l'hymne national algérien ! (vidéo)

بسم الله الرحمان الرحيم 

الحمد لله رب العالمين و الصلاة و السلام على أشرف الأنبياء و المرسلين و من تبعهم بإحسان إلى يوم الدين و بعدالسلام عليكم و رحمة الله و بركاته 

 

Il m'est paru important de mettre en garde le commun des musulmans vivant en france contre l'hymne national Algérien...

 

Car il contient de l'association à Allah Le juste !

 

Voici la partie concernée en arabe (et sa traduction)

 

Jurant par les grands malheurs dévastateurs !

قسما بالنازلات الماحقات

Et (jurant) par les sangs purs versés !

و الدماء الزاكيات الطاهرات

Et (jurant) par les luisants étendards flottants !

و البنود اللامعات الخافقات

(etc)

في الجبال الشامخات الشاهقات

 

نحن ثرنا فحياة أو ممات

 

و عقدنا العزم أن تحيا الجزائر

 

فاشهدوا… فاشهدوا… فاشهدوا    …

 

-Et comme vous le savez jurer par autre qu'Allah le Sage est de l'association mineure voir majeure dans certains cas. (revenir à l'explication de kitab at-tawhid pour plus de détails)

 

-Alors que le Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam) a dit :

 

خرجه الشيخان عن أمير المؤمنين عمر بن الخطاب رضي الله عنه، أن النبي صلى الله عليه وسلم قال

إن الله ينهاكم أن تحلفوا بآبائكم فمن كان حالفاً فليحلف بالله أو ليصمت

 

Rapporté par les deux savants (al boukhary et Mouslim), d'aprés le prince des croyants 'Oumar ibn al Khattab (qu'Allah l'agrée ) ,le prophète ('alayhi salat wa salam) a dit : 

 

"Certes, Allah vous interdit de jurer par vos pères,  quant à celui qui jure, qu'il jure par Allah ou qu'il se taise".

 

-Egalement le hadith :

عن ابن عمر رضي الله عنهما أن النبي صلى الله عليه وسلم قال

من حلف بغير الله فقد كفر أو أشرك

وخرجه الترمذي والحاكم بإسناد صحيح

 

D'aprés ibn 'oumar (qu'allah l'agrée) le prophète ('alayhi salat wa salam ) a dit:

 

"Celui qui jure par autre qu'Allah a certes mécru ou associé ".

Rapporté par at-tirmidhy, al Hakim avec une chaîne authentique .

 

De la part de : Mohamed salih 

iobo

 

Questionneur :

 

Est-ce que l’hymne suivant (Qassamâne, l'hymne national algérien) renferme du shirk:  "Je jure par les tempêtes"...jurer par autre qu’Allah ?

 

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly :

 

hein, je jure par (quoi)?

 

Questionneur :

 

"Je jure par les tempêtes", c’est l’hymne national algérien, et il est imposé aux jeunes dans les écoles.

 

La 1ère chose qu’ils font lorsqu’ils se lèvent pour le drapeau, ils se mettent à chanter "je jure par les tempêtes dévastatrices…par les étendards flottants".

 

Cheikh :

 

Ceci n’est pas permis et il n’est en aucun cas permis de saluer le drapeau de cette manière.

 

Le serment doit être exclusivement fait par Allah subhânahou wa ta3âla.

 

Quant à jurer par les étendards flottants...si les étendards disparaissent, par quoi vont-ils jurer?

 

SubhânALLAH, ceci n’est pas autorisé, c’est de l’associationnisme à Allah (shirk biLlah) jalla wa 3ala.

 

Le Prophète, sallaALLHOU 3aleyhi wa sellem, a dit:

 

«Que celui qui jure, qu’il jure par ALLAH ou qu’il se taise»

 

«Ne jurez pas par vos pères» a dit le Prophète, sallaAllahou 3aleyhi wa sellem, «ni par vos mères»

 

Donc, dans cette situation ce n’est en aucun cas permis.

 

Que la personne se mette en retrait et qu’elle patiente face au préjudice (qui va en découler), même si elle venait à être exclue.

 

Elle se trouve inchâAllah sur (la voie) du bien.

 

copié de lamektaba.over-blog.com

 

 

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

La sécurité ou la subsistance (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La sécurité ou la subsistance (vidéo)

Allah dit (traduction rapprochée):

 

"Et quand Ibrahim supplia: «O mon Seigneur, fais de cette cité un lieu de sécurité, et fais attribution des fruits à ceux qui parmi ses habitants auront cru en Allah et au Jour dernier»" (2-126)

 

En effet, il (Ibrahim) a donné priorité à la sécurité (dans son invocation) sur la recherche de la subsistance, car la sécurité est une nécéssité, la sécurité est une nécéssité et les gens ne peuvent pas profiter de la subsistance aux côtés de la peur.

 

Plutot la subsistance ne peut être atteinte en présence de la peur, c'est ce que les ennemis désirent, ceux qui essaye de déstabiliser les sociétés musulmanes.

 

Ils souhaitent dissocier les musulmans de leur unité derrière les gouverneurs musulmans.

 

Ceci est ce qu'ils désirent.

 

Ils ne désirent pas le bon conseil pour les musulmans, (Ils souhaitent dissocier les musulmans de leur unité derrière les gouverneurs musulmans) au nom du fait de réaliser des affaires bénéfiques, du redressement, l'élimination de l'oppression et des choses semblables.

 

Tous ceci est mensonges et fausses prétentions.

 

Car si la dirigeance s'éclipse, le chaos sera grand, la corruption se répendra et les affaires bénéfiques dont ils disent qu'elles seront de nouveau présentes, seront quant à elle inexistantes, la corruption sera grande et il n'y aura aucune rectification.

 

Par conséquent, il doit y avoir une dirigeance sur quoi les musulmans s'unissent et même si (une telle dirigeance) a des lacunes et des négligences, les gens doivent faire preuve de patience, car il y a une prévention de ce qui est plus grave et dangereux que dans l'exercice de la patience.

 

Cheikh al islam ibn taymiyya a dit :

 

"Il n'est pas connu un groupe qui se sont soulevé contre le gouverneur musulman,sans que leur état de choses après sa destitution soit plus mauvaise que leur état de choses pendant qu'il était présent."

 

C'est quelque chose de connu à l'heure actuelle.

 

Les gouverneurs et les chefs d'Etat ont été destitués, quel est l'état des choses après qu'ils aient été destitutés ?

 

Il n'a pas cessé d'y avoir la peur, l'anxiété, le chaos et effusion de sang.

 

copié de minhaj sunna

 

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Les frères qui enseignent à des soeurs (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les frères qui enseignent à des soeurs (audio-vidéo)

 

Question :

 

L’aveugle peut-il enseigner aux femmes ?

 

Réponse :

 

Si il est préservé de l’erreur (ma’sum), cela est permis.

 

Est-il préservé de l’erreur ?

 

Non, alors cela n’est pas permis.

 

Mais s’il est pieux, marié et vieux comme moi, et qu’il ne peut pas tenter ces jeunes femmes, alors cela est permis.

 

Car la situation est dangereuse et « celui qui fait paître son troupeau près d’un enclos réservé, très vite il y fera paître son troupeau ».

Sans titre 2-copie-3

 

Question :

 

Shaikh, on dit que vous avez autorisé à l’homme d’enseigner aux femmes à condition qu’il soit marié et pieux, et qu’il y ait un voile entre eux.

 

Nous voudrions des preuves du Qur’an et de la sunna sur cela, et est-ce qu’un de nos pieux prédécesseurs l’a fait?

 

Réponse :

 

Notre prédécesseur est le prophète (salallahu’ alayhi wasalam) qui a accordé un jour spécifique aux femmes afin de leur enseigner leur religion, et nous n’avons pas d’autre preuve que celle-ci.

 

C’est pourquoi nous avons donné comme condition que cet enseignant soit marié, religieux, pieux, et aussi, je ne sais pas si cela a été précisé dans la question, qu’il ne soit pas jeune, même s’il est marié.

 

Ce doit être un homme âgé (shaikh), et le but est clair :

 

préserver cet enseignant qui peut être tenté mais aussi celles qui assistent aux cours.

 

Et nous n’avons pas d’autre preuve que celle-ci.

Sans titre 2-copie-3

 

Question :

 

Toutes les semaines, nous donnons des cours religieux à ceux qui veulent y assister, et il y a un certain nombre de personnes.

 

La plupart du temps, il y a des jeunes filles, parmi les filles des musulmans.

 

Un frère, Shihab Ad-Din, me lit en arabe et moi je traduis.

 

Cela se passe de la sorte : ils sont assis devant nous et nous leur enseignons.

 

Cela est-il permis et où est-il obligatoire qu’il y ait une séparation ?

 

Réponse :

 

Je comprends de ce que tu me dis qu’elles ont le visage découvert.

 

Question :

 

oui, elles portent le voile mais ne cache pas leur visage.

 

Réponse :

 

On m’a souvent posé cette question et je réponds qu’il n’est pas permis à un jeune d’enseigner aux femmes sans qu’il n’y ait entre lui et elles, un voile.

 

Cela n’est permis que dans un cas, si (ces hommes et femmes) sont préservés de l’erreur, mais cela ne se répètera plus après le prophète (salallahu’ alayhi wasalam).

 

En dehors de cela, dans ce que nous vivons, cela n’est permis qu’à un enseignant qui soit âgé, connu parmi les gens pour sa rectitude et sa piété, afin qu’il soit évident pour les gens d’une part que cet homme ne peut être tenté (par ces femmes), d’autre part qu’aucune des femmes présentes ne soit tentée par cet homme vu son grand âge, étant donné qu’il n’espère plus rien dans ce bas monde.

 

Si ces conditions sont respectées, cela est permis (d’enseigner sans séparation).

 

Sinon, pour se préserver, l’enseignant doit se mettre derrière une séparation quelle qu’en soit la nature (rideau, mur…) surtout qu’aujourd’hui il est facile de faire porter la voix grâce aux micros, qu’il se mette donc dans une pièce, et elles dans une autre.

 

Voilà ce qui doit être fait, si l’enseignant est jeune.

 

Parmi les bonnes choses de l’enseignement en Arabie Saoudite, comme il nous a été rapporté, est que l’enseignant ne fait pas face aux étudiantes, mais son image est transmise par un écran de télévision, afin qu’il soit vu mais que lui ne voit pas.

 

Malgré tout, il y a raison et une leçon dans les conditions que j’ai donné auparavant : que l’enseignant soit âgé et qu’on ne craigne pas qu’il soit tenté par l’une de ces femmes, et qu’aucune d’entre elles ne soit tentée par lui.

 

J’aurais pu me suffire de la première partie (qu’on ne craigne pas qu’il soit tenté), mais la deuxième est aussi importante (qu’aucune d’entre elles ne soit tentée par lui).

 

Et cela nous l’avons pris de l’histoire suivante : on nous a rapporté qu’un enseignant donnait des conférences au moyen d’une télévision, il ne les voyait pas, mais elles le voyaient.

 

Et l’une d’entre d’elles est tombée amoureuse de lui (al-‘ishq est un amour interdit, souvent accompagné d’actes interdits).

 

Et cette femme était parmi les princesses, et vous savez qu’elles ont des possibilités d’agir plus grandes que la plupart des gens, et elle a failli créer des problèmes entre l’enseignant et son épouse afin de se l’approprier.

 

Mais Allah a protégé cet enseignant, il s’en est sorti et il est retourné dans son pays. (…)

 

L’enseignant peut être protégé (mahfudh) mais pas préservé (ma’sum), mais reste le problème de l’étudiante, lui ne peut pas la voir mais elle peut le voir.

 

Ainsi pour éviter tout problème entre les deux sexes, l’enseignant doit se mettre derrière une séparation.

 

traduit par salafs.com

 

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Réfutations des associations (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Réfutations des associations (vidéo)

Le Questionneur :

 

Cheikh Qu'Allah Soit bienfaisant envers toi, les associations Ôh Cheikh !

 

Qu'Allah vous préserve, maintenant comme tu sais la da'wa se propage ... il y a certains jeunes qui ont appelé certains étudiants en science et ont trouvé certaines fatawas qui autorise les associations, nous nous voulons une parole avertissant qu'Allah vous préserve Ôh Cheikh !

 

Cheikh Rabi' :

 

Nous avions éclairci cette affaire, les associations, ils n'ont pas appelez une association sans que celle-ci tombe la tête la première, bienheureux est celui qui a été exhorté par autre que lui.

 

Les associations dans le monde Qu'Allah te bénisse ... !

 

Au Soudan l'association anssâr As-Sunnah, et une deuxième, et en Egypte des associations, toutes son tombé la tête la première, ils ont oublier la science, leurs préoccupation prioritaire est ce bas-monde, leurs préoccupation prioritaire est la politique qu'Allah te benisse !

 

Remettez-vous complètement à Allah dans ce genre de chose.

 

Par Allah c'est du vécu !

 

Depuis qu’il y a eu les instaurations des associations et je défis quelqu'un maintenant qu'il m'apporte une association ferme sur le manhadj salafi !

 

Le but des associations est mondain et politique même s'ils trompent les gens !

 

le jeudi 31 mai 2012, qui correspond au 10 rajab 1433

copié de kitab-wa-sounnah.over-blog.com

 

 
Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Diverger à propos des associations (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Diverger à propos des associations (vidéo)

Le questionneur :

 

Cheykh nous avons une question.

 

Cheykh Rabi’ hafizhahoullah :

 

Quelle est cette question ?

 

Le questionneur :

 

Est-ce que les associations (de bienfaisances ou autres) font partie des sujets dans lequel il y a lieu de divergence afin qu’on excuse celui qui voit la permission de ces associations (de bienfaisances ou autres) ?

 

Cheykh Rabi’ hafizhahoullah :

 

Et est-ce que il y a lieu de divergence dans les innovations (bida’) et les égarements (Dalâlât) ?

 

Le questionneur :

 

Non.

 

Cheykh Rabi’ hafizhahoullah :

 

C’est tout, ces innovations sont le suivit des mécréants (Koufâr) et elle a de grand préjudice et mal (ces association de bienfaisances ou autres) dont seul Allah ‘Azza wa Jalla connait et certes ces associations (de bienfaisances ou autres) divise les Mouslimin, Bârakallahou fik.

 

Le questionneur :

 

Qu’Allah vous récompense par un bien.

 

Audio du 8 août 2012 (20 Ramadan 1433h)

 

السائل : شيخنا عندنا سؤال

الشيخ : أيوه

السائل : هل الجمعيات من المسائل التي يسوغ الخلاف فيها بحيث يعذر من يرى جوازها ؟

الشيخ : وهل يسوغ الخلاف في البدع والضلالات !؟

السائل : لا

. الشيخ : خلاص *، *هذه بـدعـة ومتابعة للكفار ولها مفاسد عظيمة لا يعلمها إلا الله عز وجل وإنها تفرق المسلمين ، بارك الله فيك

السائل : جزاك الله خير

 

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Profiter des avantages des mécréants sans tomber dans les interdits

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Profiter des avantages des mécréants sans tomber dans les interdits

Question :

 

Comment peut on profiter de ce que les mécréants ont chez eux sans tomber dans les interdits ?

 

Qu’en est il des choses qui relèvent de l’intérêt général mais qui ne sont pas tranchées par la loi islamique ?

 

Réponse :

 

Ce que font les mécréants qui sont les ennemi d’Allâh et nos ennemis se divisent en trois catégories :

 

Les pratiques cultuelles

Les habitudes et les coutumes

Les industries et les métiers

 

-Les pratiques cultuelles, chacun sait qu’il est formellement interdit au musulman d’imiter les mécréants dans leur culte et leurs actes de dévotion.

 

Que celui qui les imite dans ce domaine court au devant de sa perdition, car cela est susceptible de le mener à l’apostasie et le faire sortir de l’Islam .

 

-Les habitudes et coutumes, il est strictement interdit au musulman de les imiter dans leurs habitudes.

 

Comme à titre d’exemple, les vêtements, conformément à la parole du prophète صلى الله عليكم وسلم‏ qui a dit :

 

"Quiconque imite une communauté, devient l’un des siens" 

(Rapporté par Ahmad 2/50)

 

-Les industries et les métiers, il n’y a pas de mal à profiter de leurs industries et métiers puisque cela comporte un intérêt général .

 

Le musulman peut donc apprendre leurs sciences et profiter de leur expérience dans ces domaines.

 

Et cela relève nullement de l’imitation des mécréants mais de la participation aux oeuvres utiles à la communauté musulmane.

 

C’est pourquoi celui qui s’y prend n’est pas considéré comme imitateur des mécréants.

 

Quant au second volet de la question à savoir les choses qui relèvent des intérêts d’ordre général mais qui ne sont pas tranchées par la chari’a, nous disons que toute chose d’intérêt général doit être vue à travers les lois de la chari’a.

 

De plus, il est formellement interdit de s’appuyer sur des lois autres que celles de la Sunna prophétique.

 

Car si cette chose constitue un avantage réel pour les musulmans, la chari’a islamique lui reconnaîtra certainement son caractère bénéfique et donc légitime.

 

En revanche, si la loi islamique ne reconnaît pas le caractère bénéfique et valide de cette chose, il est interdit de la considérer comme relevant de l’intérêt général, même si celui qui s’y attache la considère comme telle.

 

Par ailleurs, si la chose en question n’est considérée ni comme permise ni comme interdite, on doit l’examiner dans son origine, si elle relève du culte musulman et des actes d’adoration, elle sera dans ce cas interdite.

 

En revanche, cette chose sera permise si elle ne relève pas du culte islamique ou des actes d’adoration.

 

Il en résulte donc que les intérêts d’ordre général ne sont nullement régis par des preuves indépendantes (de la chari’a islamique).

 

Kitâb majmou3 fatâwa

Publié par 3ilmchar3i.net

 

سئل فضيلة الشيخ‏:‏ كيف نستفيد مما عند الكفار دون الوقوع في المحظور‏؟‏ وهل للمصالح المرسلة دخل في ذلك‏؟‏‏
فأجاب ـ رفع الله درجته ـ بقوله‏:‏ الذي يفعله أعداء الله وأعداؤنا وهم الكفار ينقسم إلى ثلاثة أقسام‏:‏
القسم الأول‏:‏ عبادات‏
القسم الثاني‏:‏ عادات‏
القسم الثالث‏:‏ صناعات وأعمال
أما العبادات‏:‏ فمن المعلوم أنه لا يجوز لأي مسلم أن يتشبه بهم في عباداتهم، ومن تشبه بهم في عباداتهم فإنه على خطر عظيم فقد يكون ذلك مؤديًا إلى كفره وخروجه من الإسلام‏.‏
وأما العادات‏:‏ كاللباس وغيره فإنه يحرم أن يتشبه بهم لقول النبي، صلى الله عليكم وسلم‏:‏ ‏(‏من تشبه بقوم فهو منهم‏)‏‏
وأما الصناعات والحِرَف‏:‏ التي فيها مصالح عامة فلا حرج أن نتعلم مما صنعوه ونستفيد منه، وليس هذا من باب التشبه، ولكنه من باب المشاركة في الأعمال النافعة التي لا يعد مَن قام بها متشبهًا بهم‏.‏
وأما قول السائل‏:‏ ‏"‏وهل للمصالح المرسلة دخل في ذلك‏؟‏‏"‏‏.‏
فنقول‏:‏ إن المصالح المرسلة لا ينبغي أن تجعل دليلًا مستقلًا، بل نقول‏:‏ هذه المصالح المرسلة إن تحققنا أنها مصلحة فقد شهد لها الشرع بالصحة والقبول وتكون من الشرع، وإن شهد لها بالبطلان فإنها ليست مصالح مرسلة ولو زعم فاعلها أنها مصالح مرسلة‏.‏ وإن كان لا هذا ولا هذا فإنها ترجع إلى الأصل، إن كانت من العبادات فالأصل في العبادات الحظر، وإن كانت من غير العبادات فالأصل فيها الحل، وبهذا يتبين أن المصالح المرسلة ليست دليلًا مستقلًا‏.‏

كتاب: مجموع فتاوى ورسائل

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Les moyens dont se sert l'occident pour colporter ses idées

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les moyens dont se sert l'occident pour colporter ses idées

Question :

 

Quels sont les moyens dont se sert l'Occident pour colporter ses idées ?

 

Réponse :

 

Les moyens dont se sert l'Occident pour colporter ses idées sont nombreux.

 

Nous en citons entre autres :

 

-La tentative de passer sous son contrôle les esprits des enfants des Musulmans tout en leur inculquant des conceptions occidentales pour qu'ils croient que le mode de vie exemplaire est celui de l'Occident en toute chose, que ce soit au niveau de ce qu'il pense des religions et des sectes, au niveau des langues qu'il parle, au niveau des mœurs dont il se dote, ou au niveau des us et des coutumes qu'il adopte.

 

-Prendre soin d'une catégorie des enfants des Musulmans dans chacun des pays occidentaux et leur fournir une éducation occidentale jusqu'à ce qu'ils deviennent imprégnés des idées occidentales.

 

Une fois de retour à leurs pays, cette catégorie est entourée d'une auréole par l'Occident qui en fait éloge jusqu'à ce qu'elle prenne le rêne du pouvoir dans leurs pays.

 

C'est ainsi qu'ils colportent et propagent les idées occidentales et qu'ils fondent les institutions pédagogiques copiant la méthode occidentale ou qui en dépend.

 

-Encourager l'apprentissages des langues occidentales dans les pays islamiques et les faire concurrencer les langues des Musulmans, notamment la langue arabe qui est la langue du Noble Coran, en laquelle Allah(Exalté soit-Il) a révélé Son Livre et par laquelle les Musulmans s'expriment en adorant Allah (Exalté soit-Il) au cours de leurs prières, leur pèlerinage, leurs évocations d'Allah (Exalté soit-Il) et autres.

 

Vient se greffer à ceci, leur encouragement des appels destructeurs qui combattent la langue arabe et essaient d'affaiblir l'attachement des Musulmans à cette langue même dans les pays islamiques tout en préconisant l'utilisation du langage familier et en mettant en place des méthodes visant à développer la syntaxe de l'Arabe en la corrompant et en portant au pinacle la littérature dite populaire et le patrimoine national.

 

-L'établissement des universités occidentales et des écoles évangéliques dans les pays des Musulmans ainsi que la constructions des crèches, des écoles du cycle primaire des hôpitaux et des cliniques qui ont pour objet d'être des repaires pour réaliser leurs desseins malveillantes tout en encourageant l'élite de la communauté à y faire leurs études et en les aidant par la suite à occuper les positions brillantes et les hauts postes afin qu'ils soient de meilleur aide à leurs mentors dans la réalisation de leurs fins dans les pays islamiques

 

-La tentative de passer sous son contrôle les programmes éducatifs dans les pays islamiques tout en y ébauchant les itinéraires généraux, soit de manière directe comme il est arrivé dans quelques pays islamiques lorsque Danlube le prêtre s'est chargé de cette mission ou indirectement lorsque se chargent de cette mission des étudiants diplômés, qui avaient fait leurs études dans les écoles de Danlube et qui sont devenus eux -même des pioches de destruction et une arme meurtrière servant à l'ennemi dans leurs propres pays.

 

Ces étudiants s'évertuent à diriger l'éducation vers une orientation laïque, une orientation qui n'est basée ni sur la foi en Allah ni en la croyance en Son Messager et qui favorise l'adoption de l'athéisme et débouche sur la corruption.

 

-Grand nombre parmi Les Chrétiens et les Juifs ont étudié l'Islam et la langue arabe, composé des livres et assumé des chaires aux universités à tel point qu'ils ont suscité une tentation intellectuelle au sein de l'intelligentsia dans les pays islamiques en raison des présomptions qu'ils soulèvent auprès de leurs préceptes, colportent dans les pays islamiques et dont sont bourrés leurs écrits.

 

Quelques uns de ces écrits sont devenus des références auxquelles se réfèrent quelques écrivains et chercheurs dans les questions intellectuelles ou historiques.

 

Ces professeurs chrétiens et juifs ont formé des hommes musulmans qui avaient une part non négligeable dans la production de grand trouble. Ces derniers s'appuyaient en ce faisant sur les éloges qu'on leur faisaient, sur l'auréole dont on les entouraient ainsi que sur les postes importants qu'ils assumaient dans l'éducation, l'orientation et le commandement.

 

Ils ont alors achevé ce que leurs mentors avaient débuté et ont réalisé ce que ceux-ci n'avaient pas pu faire et ce car ils font partie des enfants des Musulmans, appartiennent à la religion islamique et parlent leur langue.

 

C'est Allah (Exalté soit-Il) dont nous implorons l'aide contre ces machinations.

 

-La présence active des évangélistes préconisant le Christianisme parmi les Musulmans.

 

Ils procèdent à ce prosélytisme sur des bases bien étudiées et par des grands moyens : recrutant des centaines de milliers d' hommes et de femmes pour ce but, leur affectant les plus grands budgets, leur déblayant les voies et leur aplanissant les difficultés.

 

Allah (Exalté soit-Il) dit à cet égard (traduction rapprochée):

 

"Ils veulent éteindre de leurs bouches la lumière d’Allah, alors qu’Allah parachèvera Sa lumière en dépit de l’aversion des mécréants." (sourate 61 verset 8)

 

Si ces efforts sont pour la plupart adressés au grand public, les efforts de l'orientalisme sont adressés aux intellectuels comme nous l'avons mentionné plus haut.

 

Ils supportent tant de peines pour assumer cette tâche dans les pays africains ainsi que dans les villages reculés situés aux extrémités des pays islamiques à l'est de l'Asie et autres.

 

Qui plus est, ils se rassemblent par intervalle dans des congrès où ils passent en revue ce qu'ils ont fait et revoient leurs plans en vue de les modifier et corriger et d'innover de nouveaux moyens.

 

Ils se sont réunis au Caire en 1906, à Edimbourg en 1910, à Lucknow en 1911, à Jérusalem en 1935 et aussi à Jérusalem en 1935.

 

Et ils ne cessent pas de tenir les réunions et les congrès.

 

Gloire à Celui qui détient dans Sa main la royauté absolue de toute chose et c'est à Lui que tout revient.

 

-L'appel à corrompre la communauté musulmane et à détourner la femme de son rôle dans la vie et à la faire dépasser les limites, qu'Allah (Exalté soit-Il) lui a établi pour en faire la source de son bonheur, et ce en lançant parmi les Musulmans leurs appels sous des aspects variés jusqu' à ce que les femmes se mêlent aux hommes et qu'elles s'occupent des travaux des hommes.

 

Par cela, ils ont pour objet de corrompre la communauté musulmane, venir à bout de sa chasteté et sa pureté et lancer des appels chimériques et des causes nulles selon lesquels : la femme musulmane subit une "injustice" au sein de sa communauté et qu'elle a droit à telle et telle, visant en fin de compte à la faire sortir de son foyer et l'amener là où ils veulent. Ceci dit, les limites d'Allah (Exalté soit-Il) sont claires et expresses et la Sunna de Son Messager est apparente et manifeste.

 

Allah (Exalté soit-Il) dit  (traduction rapprochée):  

 

"Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux." (sourate 33 verset 59)

 

et dit de même  (traduction rapprochée) :  

 

"et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris," (sourate 24 verset 31)

 

et dit aussi (traduction rapprochée):  

 

"Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-le leur derrière un rideau: c'est plus pur pour vos cœurs et leurs cœurs;" (sourate 33 verset 53)

 

et dit également (traduction rapprochée):  

 

"Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d’avant l’Islam (Jâhiliyah)." (sourate 33 verset 33)

 

Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dit:  

 

" Gare à vous d'entrer chez les femmes en l'absence d'un mahram à elles" un homme parmi les Ansârs dit:" ô Messager d'Allah, que dis-tu des hommes proches du mari qui entre chez la femme de celui-ci?"

le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dit: "C'est la corruption inévitable."

Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dit aussi: " Un homme ne doit jamais être seul à seul avec une femme, car Satan sera leur troisième ''. .

 

-La construction des églises et les synagogues et les multiplier dans les pays islamiques tout en y affectant des montants importants, les décorant et construisant dans les meilleurs emplacements et dans les plus grands squares

 

-Consacrer des stations radio servant et préconisant les appels des évangélistes et des communistes. Ces stations ont pour objet d'égarer, par leurs idées, les naïfs parmi les enfants des Musulmans qui n'ont pas bien compris l'Islam et n'ont pas reçu une éducation religieuse suffisante, notamment en Afrique où l'on imprime et distribue beaucoup d'évangiles dans les hôtels et autre.

 

De même, on répand dans ces pays des communiqués évangélistes et lance des appels nuls adressés aux enfants des Musulmans.

 

Ce sont là quelques procédés que les ennemis de l'Islam en Orient et en Occident suivent en vue d'envahir la pensée des Musulmans et de mettre de coté les idées saines et correctes et y substituer d'autres idées occidentales, ou orientales.

 

Comme vous le voyez, cher lecteur, ce sont des efforts considérables, des montants importants et très grands nombre de recrutés fournis dans le but de détourner les Musulmans de leur religion qu'est l'Islam, même si ces derniers n'embrassent pas le Christianisme, le Judaïsme ou le Marxisme.

 

Ils pensent que la mission primordiale à accomplir est de les détourner de l'Islam et, une fois ce but atteint, les étapes à venir sont beaucoup plus faciles et plus aisées.

 

Nous disons cependant: Allah (Exalté soit-Il) les désappointera et avortera leurs ruses si les Musulmans font preuve de sincérité en leur faisant face, en s'en méfiant et en observant les prescriptions de leurs religions car Allah (Exalté soit-Il) dit (traduction rapprochée):  

 

"Mais si vous êtes endurants et pieux, leur manigance ne vous causera aucun mal. Allah connaît parfaitement tout ce qu'ils font." (sourate 3 verset 120)

 

car ils sont corrupteurs et Allah (Exalté soit-Il) ne fait pas prospérer les œuvres des corrupteurs .

 

Allah (Exalté soit-Il) dit (traduction rapprochée):

 

"Ils complotèrent. Mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes." (sourate 8 verset 30)

 

et dit aussi (traduction rapprochée):

 

"Ils se servent d’une ruse," (sourate 86 verset 15) "et Moi aussi Je me sers de Mon plan." (sourate 86 verset 16) " Accorde (ô Prophète) donc un délai aux infidèles: accorde-leur un court délai." (sourate 86 verset 17)

 

Allah (Exalté soit-Il) a dit également (traduction rapprochée):  

 

"Ô vous qui croyez! si vous faites triompher (la cause d’) Allah, Il vous fera triompher et raffermira vos pas." (sourate 47 verset 7)

 

et Allah (Exalté soit-Il) dit de même (traduction rapprochée):

 

"Allah soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa Religion). Allah est assurément Fort et Puissant," (sourate 22 verset 40) "ceux qui, si Nous leur donnons la puissance sur terre, accomplissent la Salât, acquittent la Zakât, ordonnent le convenable et interdisent le blâmable. Cependant, l’issue finale de toute chose appartient à Allah. " (sourate 22 verset 41)

 

Il y a plusieurs versets qui donnent ce même sens:

 

Il n'y a pas l'ombre d'un doute que les Musulmans doivent avoir un moment de réflexion et de contemplation pour étudier la manière qu'il faut adopter pour faire face à cette invasion et la position appropriée qu'il faut prendre à ce propos.

 

Ils doivent avoir tant de conscience et de perception les rendant aptes à saisir les plans de leurs ennemis à les avorter et à les faire échouer.

 

Ceci ne se produira que lorsqu'ils s'attachent fermement à Allah (Exalté soit-Il), se cramponnent à Sa guidée, viennent à résipiscence auprès de Lui, reviennent à Lui, implorent Son aide et suivre Sa guidée en toute chose surtout dans le rapport entre les croyants et mécréants en saisissant la teneur de la sourate (traduction rapprochée): 

 

"Dis: «O vous les infidèles!" (sourate 109 verset 1) 

 

et de ce qu'Allah (Exalté soit-Il) dit dans le versets suivant (traduction rapprochée):  

 

"Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu'à ce que tu suives leur religion." (sourate 2 verset 120)

 

et de ce qu'Allah (Exalté soit-Il) dit dans le verset suivant (traduction rapprochée) :  

 

"Or, ils ne cesseront de vous combattre jusqu'à, s'ils peuvent, vous détourner de votre religion." (sourate 2 verset 217)

 

Je demande à Allah (Exalté soit-Il) de guider cette nation et de la protéger contre les machinations de ses ennemis.

 

Je Lui demande de même de lui accorder la rectitude dans les paroles et les actions jusqu'à ce qu'elle soit dotée de la gloire, de la force et de la dignité.

 

C'est Lui le meilleur à exaucer les demandes.

 

Que la paix et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

(Numéro de la partie: 3, Numéro de la page: 442 à 446)

copié de alifta.net

 

أسئلة وأجوبة عن الغزو الفكري

س3: ما هي الوسائل التي يستخدمها الغرب لترويج أفكاره؟

جـ: الوسائل التي يستخدمها الغرب لترويج أفكاره كثيرة منها

 1 - محاولة الاستيلاء على عقول أبناء المسلمين وترسيخ المفاهيم الغربية فيها لتعتقد أن الطريقة الفضلى هي طريقة الغرب في كل شيء سواء فيما يعتقده من الأديان والنحل أو ما يتكلم به من اللغات أو ما يتحلى به من الأخلاق أو ما هو عليه من عادات وطرائق.

2 - رعايته لطائفة كبيرة من أبناء المسلمين في كل بلد وعنايته بهم وتربيتهم حتى إذا ما تشربوا الأفكار الغربية وعادوا إلى بلادهم أحاطهم بهالة عظيمة من المدح والثناء حتى يتسلموا المناصب والقيادات في بلدانهم وبذلك يروجون الأفكار الغربية وينشئون المؤسسات التعليمية المسايرة للمنهج الغربي أو الخاضعة له

3 - تنشيطه لتعليم اللغات الغربية في البلدان الإسلامية وجعلها تزاحم لغة المسلمين وخاصة اللغة العربية لغة القرآن الكريم التي أنزل الله بها كتابه والتي يتعبد بها المسلمون ربهم في الصلاة والحج والأذكار وغيرها، ومن ذلك تشجيع الدعوات الهدامة التي تحارب اللغة العربية وتحاول إضعاف التمسك بها في ديار الإسلام في الدعوة إلى العامية، وقيام الدراسات الكثيرة التي يراد بها تطوير النحو وإفساده وتمجيد ما يسمونه بالأدب الشعبي والتراث القومي

4 - إنشاء الجامعات الغربية والمدارس التبشيرية في بلاد المسلمين ودور الحضانة ورياض الأطفال والمستشفيات والمستوصفات وجعلها أوكارًا لأغراضه السيئة وتشجيع الدراسة فيها عند الطبقة العالية من أبناء المجتمع ومساعدتهم بعد ذلك على تسلم المراكز القيادية والوظائف الكبيرة حتى يكونوا عونًا لأساتذتهم في تحقيق مآربهم في بلاد المسلمين

5 - محاولة السيطرة على مناهج التعليم في بلاد المسلمين ورسم سياستها، إما بطريق مباشر كما حصل في بعض بلاد الإسلام حينما تولى دنلوب القسيس تلك المهمة فيها، أو بطريق غير مباشر عندما يؤدي المهمة نفسها تلاميذ ناجحون درسوا في مدارس دنلوب وتخرجوا فيها فأصبح معظمهم معول هدم في بلاده وسلاحًا فتاكًا من أسلحة العدو يعمل جاهدًا على توجيه التعليم توجيهًا علمانيًّا لا يرتكز على الإيمان بالله والتصديق برسوله وإنما يسير نحو الإلحاد ويدعو إلى الفساد

6 - قيام طوائف كبيرة من النصارى واليهود بدراسة الإسلام واللغة العربية وتأليف الكتب وتولي كراسي التدريس في الجامعات حتى أحدث هؤلاء فتنة فكرية كبيرة بين المثقفين من أبناء الإسلام بالشبه التي يلقونها لطلبتهم أو التي تمتلئ بها كتبهم وتروج في بلاد المسلمين حتى أصبح بعض تلك الكتب مراجع يرجع إليها بعض الكاتبين والباحثين في الأمور الفكرية أو التاريخية. ولقد تخرج على يد هؤلاء المستشرقين من أبناء المسلمين رجال قاموا بنصيب كبير في إحداث الفتنة الكبرى وساعدهم في ذلك ما يحاطون به من الثناء والإعجاب وما يتولونه من مناصب هامة في التعليم والتوجيه والقيادة فأكملوا ما بدأه أساتذتهم وحققوا ما عجزوا عنه لكونهم من أبناء المسلمين ومن جلدتهم ينتسبون إليهم ويتكلمون بلسانهم، فالله المستعان

7 - انطلاق الأعداد الكثيرة من المبشرين الداعين إلى النصرانية بين المسلمين وقيامهم بعملهم ذلك على أسس مدروسة وبوسائل كبيرة عظيمة يجند لها مئات الآلاف من الرجال والنساء وتعد لها أضخم الميزانيات وتسهل لها السبل وتذلل لها العقبات  يُرِيدُونَ لِيُطْفِئُوا نُورَ اللَّهِ بِأَفْوَاهِهِمْ وَاللَّهُ مُتِمُّ نُورِهِ وَلَوْ كَرِهَ الْكَافِرُونَ  وإذا كان هذا الجهد منصبًّا على الطبقة العامية غالبًا فإن جهود الاستشراق موجهة إلى المثقفين كما ذكرت آنفًا وأنهم يتحملون مشاق جساما في ذلك العمل في بلاد إفريقيا وفي القرى النائية من أطراف البلدان الإسلامية في شرق آسيا وغيرها ثم هم بعد كل حين يجتمعون في مؤتمرات يراجعون حسابهم وينظرون في خططهم فيصححون ويعدلون ويبتكرون فلقد اجتمعوا في القاهرة سنة 1906م، وفي أدنمبرج سنة 1910م وفي لكنو سنة 1911م وفي القدس 1935 م وفي القدس كذلك في عام 1935م ولا زالوا يوالون الاجتماعات والمؤتمرات فسبحان من بيده ملكوت كل شيء وإليه يرجع الأمر كله

8 - الدعوة إلى إفساد المجتمع المسلم وتزهيد المرأة في وظيفتها في الحياة وجعلها تتجاوز الحدود التي حد الله لها وجعل سعادتها في الوقوف عندها وذلك حينما يلقون بين المسلمين الدعوات بأساليب شتى وطرق متعددة إلى أن تختلط النساء بالرجال وإلى أن تشتغل النساء بأعمال الرجال، يقصدون من ذلك إفساد المجتمع المسلم والقضاء على الطهر والعفاف الذي يوجد فيه وإقامة قضايا وهمية ودعاوى باطلة في أن المرأة في المجتمع المسلم قد ظلمت وأن لها الحق في كذا وكذا ويريدون إخراجها من بيتها وإيصالها إلى حيث يريدون في حين أن حدود الله واضحة وأوامره صريحة وسنة رسول الله صلى الله عليه وسلم

جلية بينة يقول الله سبحانه وتعالى:  يَا أَيُّهَا النَّبِيُّ قُلْ لأَزْوَاجِكَ وَبَنَاتِكَ وَنِسَاءِ الْمُؤْمِنِينَ يُدْنِينَ عَلَيْهِنَّ مِنْ جَلابِيبِهِنَّ ذَلِكَ أَدْنَى أَنْ يُعْرَفْنَ فَلا يُؤْذَيْنَ وَكَانَ اللَّهُ غَفُورًا رَحِيمًا  ويقول سبحانه:  وَلْيَضْرِبْنَ بِخُمُرِهِنَّ عَلَى جُيُوبِهِنَّ وَلاَ يُبْدِينَ زِينَتَهُنَّ إِلاَّ لِبُعُولَتِهِنَّ أَوْ آبَائِهِنَّ أَوْ آبَاءِ بُعُولَتِهِنَّ أَوْ أَبْنَائِهِنَّ أَوْ أَبْنَاءِ بُعُولَتِهِنَّ  الآية. ويقول:  وَإِذَا سَأَلْتُمُوهُنَّ مَتَاعًا فَاسْأَلُوهُنَّ مِنْ وَرَاءِ حِجَابٍ ذَلِكُمْ أَطْهَرُ لِقُلُوبِكُمْ وَقُلُوبِهِنَّ  ، ويقول:  وَقَرْنَ فِي بُيُوتِكُنَّ وَلاَ تَبَرَّجْنَ تَبَرُّجَ الْجَاهِلِيَّةِ الأُولَى  ويقول صلى الله عليه وسلم:  إياكم والدخول على النساء قال رجل من الأنصار : يا رسول الله أفرأيت الحمو.؟ قال: الحمو الموت. وقال: لا يخلون رجل بامرأة فإن الشيطان ثالثهما

9 - إنشاء الكنائس والمعابد وتكثيرها في بلاد المسلمين، وصرف الأموال الكثيرة عليها وتزيينها وجعلها بارزة واضحة في أحسن الأماكن، وفي أكبر الميادين

10 - تخصيص إذاعات موجهة تدعو إلى النصرانية والشيوعية، وتشيد بأهدافهما، وتضلل بأفكارها أبناء المسلمين السذج الذين لم يفهموا الإسلام، ولم تكن لهم تربية كافية عليه، وخاصة في أفريقيا حيث يصاحب هذا الإكثار من طبع الأناجيل وتوزيعها، في الفنادق وغيرها، وإرسال النشرات التبشيرية والدعوات الباطلة إلى الكثير من أبناء المسلمين

هذه بعض الوسائل التي يسلكها أعداء الإسلام اليوم من الشرق والغرب، في سبيل غزو أفكار المسلمين. وتنحية الأفكار السليمة الصالحة

لتحل محلها أفكار أخرى غربية: شرقية أو غربية، وهي كما ترى أيها القارئ جهود جبارة، وأموال طائلة، وجنود كثيرة، كل ذلك لإخراج المسلمين من الإسلام، وإن لم يدخلوا في النصرانية أو اليهودية أو الماركسية، إذْ يعتقد القوم أن المهمة الرئيسية في ذلك هي إخراجهم من الإسلام، وإذا تم التوصل إلى هذه المرحلة فما بعدها سهل وميسور، ولكننا مع هذا نقول: إن الله سيخيب آمالهم ويبطل كيدهم، إذا صدق المسلمون في محاربتهم والحذر من مكائدهم، واستقاموا على دينهم لقوله عز وجل: وَإِنْ تَصْبِرُوا وَتَتَّقُوا لاَ يَضُرُّكُمْ كَيْدُهُمْ شَيْئًا إِنَّ اللَّهَ بِمَا يَعْمَلُونَ مُحِيطٌ  ، لأنهم مفسدون وهو سبحانه لا يصلح عمل المفسدين، قال الله تعالى:  وَيَمْكُرُونَ وَيَمْكُرُ اللَّهُ وَاللَّهُ خَيْرُ الْمَاكِرِينَ  ، وقال سبحانه:  إِنَّهُمْ يَكِيدُونَ كَيْدًا (15) وَأَكِيدُ كَيْدًا (16) فَمَهِّلِ الْكَافِرِينَ أَمْهِلْهُمْ رُوَيْدًا  ، وقال عز وجل:  يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِنْ تَنْصُرُوا اللَّهَ يَنْصُرْكُمْ وَيُثَبِّتْ أَقْدَامَكُمْ  ، وقال سبحانه:  وَلَيَنْصُرَنَّ اللَّهُ مَنْ يَنْصُرُهُ إِنَّ اللَّهَ لَقَوِيٌّ عَزِيزٌ (40) الَّذِينَ إِنْ مَكَّنَّاهُمْ فِي الأَرْضِ أَقَامُوا الصَّلاَةَ وَآتَوُا الزَّكَاةَ وَأَمَرُوا بِالْمَعْرُوفِ وَنَهَوْا عَنِ الْمُنْكَرِ وَلِلَّهِ عَاقِبَةُ الأُمُورِ  ، والآيات في هذا المعنى كثيرة. ولا شك أن الأمر يحتاج من المسلمين إلى وقفة عقل وتأمل، ودراسة في الطريق التي يجب أن يسلكوها، والموقف المناسب الذي يجب أن يقفوه

وأن يكون لهم من الوعي والإدراك ما يجعلهم قادرين على فهم مخططات أعدائهم، وعاملين على إحباطها وإبطالها

ولن يتم لهم ذلك إلا بالاستعصام بالله والاستمساك بهديه والرجوع إليه والإنابة له والاستعانة به، وتذكر هديه في كل شيء وخاصة في علاقة المؤمنين بالكافرين، وتفهم معنى سورة  قُلْ يَا أَيُّهَا الْكَافِرُونَ  ، وما ذكره سبحانه في قوله:  وَلَنْ تَرْضَى عَنْكَ الْيَهُودُ وَلاَ النَّصَارَى حَتَّى تَتَّبِعَ مِلَّتَهُمْ  ، وقوله:  وَلاَ يَزَالُونَ يُقَاتِلُونَكُمْ حَتَّى يَرُدُّوكُمْ عَنْ دِينِكُمْ إِنِ اسْتَطَاعُوا

أسأل الله سبحانه أن يهيئ لهذه الأمة من أمرها رشدًا وأن يعيذها من مكائد أعدائها ويرزقها الاستقامة في القول والعمل حتى تكون كما أراد الله لها من العزة والقوة والكرامة، إنه خير مسئول وصلى الله على نبينا محمد وعلى آله وصحبه وسلم

(الجزء رقم : 3، الصفحة رقم: 446 442)

 

(Numéro de la partie: 3, Numéro de la page: 442 à 446)

copié de alifta.net

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Mise en garde sur les associations (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Mise en garde sur les associations (vidéo)

Questionneur de Libye :

 

Ô Cheykh chez nous en Libye il Ya une association.

 

Cheykh Rabi’:

 

Ou ça en Libye.

 

Le questionneur:

 

Oui en Libye, maintenant elle se nomme association des sciences du livre et de la Sounnah.

 

Cheykh Rabi’:

 

Association ?!

 

Le questionneur:

 

Une association oui.

 

Cheykh Rabi’:

 

Nous les avons conseillé au sujet des associations !

 

Le questionneur:

 

Certains jeunes Salafis sont rentrés dans ces associations Ô Cheykh et avec eux il y a le groupe de Abou al Hasan (Abou al Fitan).

 

Cheykh Rabi’:

 

Moi par Allah, j’ai peur pour eux que ces associations les corrompent.

 

Aucune association n’a été établi sans qu’elle ne soit tombée la tête la première, nous les avions averti contre ces associations, les mosquées vous suffisent, que chacun parmi vous se tiennent dans une mosquée et qu’il enseigne dans cette mosquée, cela est meilleur que les associations et dedans il y a pas d’argent, rien (de tout cela) bârak-Allahou fik.

 

Toute les louanges sont pour Allah votre peuple est un peuple riche et chacun est  en capacité de venir à ses besoins vous n’avez pas besoin de ramasser de l’argent ou tout autre que cela.

 

Le questionneur:

 

Ô Cheykh maintenant cette association elle propage des dépliants.

 

Cheykh Rabi’:

 

Ces associations sont des personnes ruseurs qui se moquent des Salafiyyin, Moi je vois que les Salafiyyin doivent sortir de cette association et qu'ils tiennent une mosquée s’ils ont de la science et qu’ils appellent vers Allah dans cette mosquée cela est la voie des salafs et l’Islam est resté et a perpétué et été protégé et se propagea par cette voie-là.

 

Le questionneur :

 

Oui

 

Cheykh Rabi’ :

 

Non pas par la voie là des associations !

 

Le questionneur :

 

Ils propagent Ô Cheykh maintenant des dépliants sur...

 

Cheykh Rabi’ :

 

Ces associations elles sont une imitation des an nasârâ et des al Yahoûd ces associations elle ont le suivi  des an nasârâ et des al Yahoûd (et cheykh cite un morceau du Hadith authentique) "vous suivrez les traditions de ceux qui sont venues avant vous pas à pas" qu’Allah te donne la barakah.

 

Le questionneur :

 

Maintenant ils propagent des dépliants sur l’obligation de voter dans les élections et ils viennent avec des Fatâwâs.

 

Cheykh Rabi’ :

 

Regardez-les et ils sont rentrés  dans la Hizbiyah (le sectarisme) et sont rentrés dans la calamité.

 

Le questionneur :

 

Ils s’argumentent avec...

 

Cheykh Rabi’ :

 

laisse les Salafiyyin  qu’ils s’en retirent  qu’Ils lisent  les paroles de al Albânî et des paroles d’autres que lui conçernant les élections et manifestations, laisse les Salafiyyin qu’ils s’en retirent

 

Le questionneur :

 

Maintenant eux ils viennent avec des Paroles de Cheykh al Albânî et cheykh al ‘Outhaymîn et Cheykh ibnou Bâz et de Cheykh Nâçer et Cheykh Sa’dî et Cheykh al Fawzân.

 

Cheykh Rabi’ :

 

Il fut un temps où ils ont été trompés par un groupes de personnes qui leurs disaient nous voulons appliquer la Sharî’ah, ils ont menti maintenant, dans chaque endroit il non point appliqué la Sharî’ah,   ils ont eut des pays  et non point appliqués la Sharî’ah, ce sont des menteurs et leurs mensonges ont été montré qu’Allah te donne la barakah.

 

Le questionneur :

 

Ô Chaykh! Ils blâment ceux qui voient qu’il n’est pas permis de participer aux votes

 

Cheykh Rabi’ :

 

Comment ?

 

Le questionneur :

 

ils contestent ceux qui ne veulent pas voter.

 

Cheykh Rabi’ :

 

Certes ils contestent désapprouvent, oui tant qu’ils seront sur cela jusqu'à y mourir ils vont contester et vont combattre aussi cependant le Salafî reste ferme avec sa religion.

 

 Il ne sera point trompé par eux et ne participe point laisser les  vous verrez par après que ces associations sont de la Hizbiyah (du sectarisme) personne ne viens vers eux sauf les Hizbiyoun (les gens sectaire).

 

Le questionneur :

 

Ils étaient sur une parole de Cheykh Wasiwoullah al ‘Abbas il leur a dit soyez un Hizb (un parti)

 

Cheykh Rabi’ :

 

Ô mon frère cela est une erreur, qu’Allah te donne la barakah,  c’est sur quoi nous sommes, sur la religion d’Allah, l’association Ansâr as Sounnah en Egypte est tombée, au Soudan elles sont tombées,  en Egypte elles sont tombées,  en Inde elles sont tombées dans tout les lieux les associations sont tombées,  tout cela sont des propos vides même s’il ya une fatwâ qui a été émise, ils ne connaissent  pas et ne savent pas ce quelle deviendrons s’ils avaient sû et vue ce qui ce passe aujourd’hui  dans ces temps ci, ces associations ils auraient vue quelles sont toutes tombées sur leurs têtes en première ils l’auraient fait savoir...

 

Al Albânî combattit les associations et combattit le Tahazzoub (le sectarisme) il ne les autorisait pas qu’Allah te donne la barakah, qu’Allah vous donne la barakah.

 

Le questionneur :

 

Une personne présente (lors de l’appel) de Lybie vous transmet  le Salâm de même les jeunes de Lybie.

 

Cheykh Rabi’ :

 

wa’ ‘alaykoumou salâmou  wa rahmatoulahi wa barakâtouhou transmettez leurs notre Salâm, craignez Allah dis leurs qu’ils se tiennent à la Sounnah et attention aux Bida’ (aux innovations) les associations font parties des Bida’ (des innovations) et des égarements par Allah et parmi les plus  graves fiten (les discordes) et parmi les causes de déviance de même qu’Allah te donne la barakah, et les pays démocratiques il n’accepte pas l’instaurations d’associations que sous des conditions, des conditions qui les rabaissent et l’humilie pour le faux, et parmi ces conditions l’obligations que l’associations aient un compte en banque oui, qu’Allah te donne la barakah.

Cela est une chose que Cheykh al Albânî avait fortement réprimandé au sujet des associations.

 

Une personne présente lors de l’appel dit :

 

La photographie Ô Cheykh ils s'imposent d’accomplir des photos et de se soumettre à la leurs loi constitutionnel.

 

Cheykh Rabi’ :

 

Que font-ils?

 

La personne présente lors de l’appel continu et dit :

 

Ils s'imposent la photographie de même de photographier les membres de l’association.

 

Cheykh Rabi’ :

 

Les photos sont-ils impératif pour eux.

 

La personne présente dit :

 

Les photos sont impératif.

 

Cheykh Rabi’ :

 

Pleinement bien ! C’est ainsi qu’ils agissent chez vous.

 

Le questionneur :

 

Allah est le plus connaisseur Ô Cheykh.

 

Cheykh Rabi’ :

 

Ah !

 

Le questionneur :

 

Cependant  c’est ainsi qu’ils voient leurs associations.

 

Cheykh Rabi’ :

 

Il n’y a pas de photos et autre?

 

Le questionneur :

 

Certains, certains.

 

Cheykh Rabi’ :

 

(cite la parole d’Allah dans le sens approximatif et rapproché)

 

"Est-ce celui qui a fondé son édifice sur la piété et l'agrément d'Allah, ou bien celui qui a placé les assises de sa construction sur le bord d'une falaise croulante et qui croula avec lui dans le feu de l'Enfer?" (Soûrate at Tawbah verset 109).

 

Il est impératif de fonder la Da’wah (la prêche) sur la Taqwah (la crainte d’Allah)’Azza wa Jalla et la sincérité pour AllahTabâraka wa Ta’âlâ et non pas fonder cette Da’wah sur le Bâtil (le faux) ceux-là ont de la passion(en parlent des associations) ils ont des ambitions mondaines et ils ont des convoitises pour des postes et ils ont, et ils ont, ils cachent des choses ils rient des gens.

 

copié de kitab-wa-sounnah.over-blog.com

 

"السّائلُ: يا شيخ؛ عندنا جمعيّةٌ في ليبيا
الشّيخُ: فين؟ في ليبيا؟
السّائلُ:نعم، في ليبيا
الشّيخُ: نعم
السّائلُ:الآن؛ تُسمّى بجمعيّةِ: علومُ الكتابِ والسُّنّةِ
الشّيخُ: جمعيّةٌ؟
السّائلُ: إي.. جمعيّةٌ..نعم
الشّيخُ: نحنُ نصحناهم! الجمعيّات
السّائلُ: نعم... بعضُ الشّبابِ السّلفي دخلَ في هذه الجمعيّاتِ؛ يا شيخُ! ومعهم جماعةُ أبي الحسنِ، ومعهم جماعةُ
الشّيخُ: أنا أخشى عليهمْ، أخافُ عليهمْ -واللهِ- يُفسدونهمْ! والله أخافُ عليهمْ يُفسدونهمْ
السّائلُ: نعم
الشّيخُ: لأنّه ما قامتْ جمعيّةٌ إلاَّ [....] حذّرناهُم من هذا الشّيء! يكفيكُم المساجدَ، كلُّ واحدٍ [....] مسجدًا، ويدرِّسُ فيه، أحسنُ من الجمعيّاتِ، ولا أموالٌ ولا شيءٌ.. باركَ الله فيكَ... الحمدُ للهِ شعبُكُمْ شعبٌ غنيٌّ، كلُّ واحدٍ يموِّلُ نفسَهُ... وبس.. ما يحتاج... جمعُ أموالٍ وحاجاتٍ وأشياءَ
السّائلُ: يا شيخُ الجمعيّة هذهِ الآنَ يوزِّعونَ
الشّيخُ: الجمعيّةُ هذهِ ناسٌ مكاراتٌ يحيكونها على السّلفيِّينَ! أنا أرى السّلفيّينَ ينسحبونَ منها، ويروحون كلُّ واحدٍ يمسكُ له مسجدًا؛ إذا عنده علمٌ، يدعو إلى اللهِ فيهِ، هذهِ هي طريقةُ السّلفِ، وبقيَ الإسلامُ، وحُفِظَ وانتشرَ مِنْ هذه الطّرقِ، ليس من طريقِ الجمعيّاتِ
السّائلُ: يوزِّعونَ -يا شيخُ- الآن مطويّات
الشّيخُ: المطويّاتُ فيها تقليدٌ للنّصارى واليهودِ
السّائلُ: نعم
الشّيخُ: الجمعيّاتُ فيها اتّباعٌ لليهودِ والنّصارى (لَتَتَّبِعُنَّ سَنَنَ مَنْ كَانَ قَبْلَكُمْ،حَذْوَ الْقُذَّةِ بِالْقُذَّةِ)[1].. باركَ اللهُ فيكَ
السّائلُ:يا شيخُ، الآنَ يوزّعونَ مطويّاتٍ عن: وجوبِ التّصويتِ في الانتخاباتِ، ويأتون بفتاوى
الشّيخُ: تشوفهم أم لا؟
السّائلُ: نعم؟
الشّيخُ: دخلوا في الحزبيّاتِ؟ دخلوا في البلاءِ؟
السّائلُ: نعم
الشّيخُ: خلِّ السّلفيِّينَ ينسحبونَ، يقرؤونَ كلامَ الألباني وكلامَ غيرِهِ في الانتخاباتِ والمظاهرات
السّائلُ: همُ -الآن- يأتونَ بكلامِ الشّيخِ الألباني، والشّيخِ ابنِ عثيمينَ، والشّيخِ ابنِ بازٍ، والشّيخِ السّعدي، والشّيخِ الفوزان
الشّيخُ: كان زمان يخدعونَهُم، ويقولونَ "نحن نبغى نصلُ ونطبّق الشّريعةَ"..كذبُوا! الآن في كلِّ مكانٍ، ما طبّقُوا الشّريعةَ! قامتْ لهم دولٌ وما طبّقُوا الشّريعةَ! كذّابين! تبيَّنَ كذبُهُمْ!... باركَ الله فيكَ
السّائلُ: يا شيخُ، ويُنكرونَ على من يقولُ بعدمِ الجواز، وكذا
الشّيخُ: كيف؟
السّائلُ: يُنكرونَ على من يقولُ بعدمِ الجوازِ، وعدمِ دخولِ الانتخاباتِ
الشّيخُ: ينكرونَ، نعم، ما دام هم متهالكونَ على الرّئاسةِ سيُنكرونَ، وسيحاربونَ أيضًا! لكنَّ السّلفيَّ المتمسّكَ بدينِهِ لا ينخدع بهم، ولا يشاركُهُمْ، خلُّوهُمْ، وسترونَ بعدين هذه الجمعيّاتِ: حزبيّةِ! ما يأتيهِمْ إلاَّ الحزبيّونَ
السّائلُ: كان فيه كلامٌ عن الشّيخِ: وصيّ اللهِ العبّاس ، فقالَ لهم كوِّنُوا حزبًا
الشّيخُ: يا أخي غلط!..باركَ اللهُ فيكَ... هذا الذي أدينُ اللهَ بهِ.. جمعيّةُ أنصارِ السُّنّةِ في مصرَ سقطتْ، في السّودانَ سقطتْ، جمعيّاتٌ في مصرَ سقطَتْ، في الهندِ سقطتْ، في كلِّ مكانٍ، الجمعيّاتُ سقطتْ!... باركَ الله فيكَ...كلُّه كلامٌ فاضي... حتّى لو صدرتْ فتاوى؛ ما يعرفونَ مآلاتِها! ما يدرونَ! لو عرفوا وعايشوا الآنَ وقت هذه الجمعيات، ورأَوْا أنّها تهاوتْ كلُّها على أمِّ رؤوسِها، واللهِ لأعلنوا، بل يحاربوا الجمعيّاتِ! ويحاربوا التّحزّبِ! [...] باركَ اللهُ فيكَ...الله يباركُ فيكمْ
أحدُ الحضورِ: يسلِّمُ عليك -كذلكَ- الشّبابُ في ليبيا
السّائلُ: وعليكم السّلام ورحمةُ اللهِ وبركاته، بلِّغْهُمْ سلامنَا
اتّقُوا اللهَ، والزمُوا السُّنّةَ! وإيّاكُمْ والبدعُ! الجمعيّاتُ -هذه- من البدعِ والضّلالاتِ، واللهِ! ومن الشّرِّ والفتنِ! ومن أسبابِ الانحرافِ!... باركَ اللهُ فيكمْ... والدّولُ لا تقبلُ، هذه الدّولُ الدّيقراطيّةُ لا توافقُ على إنشاءِ جمعيّةٍ إلاَّ بشروطٍ، شروطٌ تُخْضعُهُ وتُذلُّهُ للباطلِ! ومن شروطِهِمْ: أنّه لا بدَّ أن يكونَ له رصيدٌ في البنكِ!..ها؟... باركَ اللهُ فيكَ.. هذا من أشدِّ ما أنكرَهُ الألبانيُّ على أهلِ الجمعيّاتِ

سائلٌ آخرُ: والتّصويرُ -يا شيخُ- أيضًا
الشّيخُ: ها؟
السّائلُ الآخرُ: يلزمونهم بأن يأتوا بصورٍ، ويُلزِمونَهم أن يعملوا دستورًا، ويُلزِمونَ
الشّيخُ: يعملون ماذا؟
السّائلُ الآخرُ: يُلزِمونَهم بالتّصويرِ، يأتونَ بصورٍ لأعضاءِ الجمعيّةِ
الشّيخُ: لا بدَّ لهم من صورٍ؟
السّائلُ الآخرُ:نعم؛ لا بدَّ من صورٍ
الشّيخُ: تمام! هكذا [...] عندكمْ؟
السّائلُ: اللهُ أعلمُ يا شيخُ؛ لكنّهم يصوّرون جمعيّاتِهِمْ
الشّيخُ:[...] هكذا التّصويتُ والتّصوير، وكذا؟
السّائلُ: أكيد
الشّيخُ:أفمنْ أسّسَ بنيانَهُ على شفَا جرُفٍ هارٍ فانهارَ بهِ في نارِ جهنّمَ؛ كمنْ أسّسَ بنيانَهُ على تقوى من اللهِ ورضوان؟![2
لا بدَّ أنْ تؤسِّسَ الدّعوةَ على تقوى اللهِ عزَّ وجلَّ، والإخلاصِ للهِ تباركَ وتعالى، ما تؤسِّسْها على الباطلِ! هؤلاءِ عندهُمْ أهواءٌ، وعندهُمْ مطامعُ دنيويّةٌ، وعندهُمْ طموحاتٌ إلى المناصبِ، وعندهُمْ وعندهمْ، يُخفونَها! يضحكونَ على النّاسِ
انتهى المقطع
جزى اللهُ العلاّمة الرّبيع، والسّائلينَ، خير الجزاء
فرّغتُ الكلمة بتصرّف يسير، وما كان بين [...] لم يتّضح لي
ملاحظة
لا ينجح معي إرفاق الملفات، لذا وضعتُ الرّوابط
[1]ـ وردت الرّواية بألفاظ عديدة، واللفظ عن البخاري: (لَتَتَّبِعُنَّ سَنَنَ مَنْ قَبْلَكُمْ شِبْرًا بِشِبْرٍ، وَذِرَاعًا بِذِرَاعٍ)..الحديث.
[2]ـ والآية: {أَفَمَنْ أَسَّسَ بُنْيَانَهُ عَلَى تَقْوَى مِنَ اللهِ وَرِضْوَانٍ خَيْرٌ أَمْ مَنْ أَسَّسَ بُنْيَانَهُ عَلَى شَفَا جُرُفٍ هَارٍ فَانْهَارَ بِهِ فِي نَارِ جَهَنَّمَ وَاللهُ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الظَّالِمِينَ} التّوبة: 109.

 

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

L’interdiction d’offenser les musulmans - النهي عن إيذاء المسلمين

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

L’interdiction d’offenser les musulmans - النهي عن إيذاء المسلمين

La louange appartient à Allah qui ordonne la bienfaisance et l’entraide dans l’accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété, et interdit la nuisance et l’offense. 

 

Le Prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) nous informa que le fait de débarrasser le chemin d’une chose nuisible fait partie des branches de la foi, mais aussi une des causes pour entrer au Paradis, et une variété de l’aumône et de la bienfaisance.

 

Par contre, déposer sur le chemin une chose nuisible est considérée comme une des plus grandes nuisances et désobéissances, mais aussi une des causes de la malédiction et du délaissement.

 

D’après Abû horeïrah (qu’Allah l’agrée) a dit : le Messager d’Allah (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a dit :

 

« La foi et compartimentée entre soixante et soixante-neuf branches ou entre soixante-dix et soixante dixneuf branches;

sa branche la plus élevée est "point de divinité digne d’être adorée sauf Allah’’ lâ ilâha illa llahou)

et sa plus basse est le fait de débarrasser le chemin des choses nuisibles ;

et la pudeur est une branche de la foi »

(rapporté entre autres par Bukhâry et Moslem). 

 

La chose nuisible est tout ce qui peut être nocif au passant telle qu’une pierre, une épine, des os, un morceau de cuivre, de fer ou de verre etc.

 

Aussi, débarrasser le chemin veut dire : soit éloigner la chose ou la retirer. 

 

D’après Abû Horeïrah ( qu’Allah l’agrée) a dit : le Prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a dit :

 

« on mexposa les bonnes et mauvaises oeuvres de ma communauté, c’est alors que je découvris parmi les meilleurs de ses oeuvres, le fait de débarrasser le chemin des choses nuisibles, et je découvris parmi les plus mauvaises de ses oeuvres, la glaire non enterrée dans la mosquée »

(rapporté par Moslem).

 

Aussi, d’après Abû Horeïrah ( qu’Allah l’agrée) a dit : le Messager d’Allah (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a dit :

 

« L’homme détient sur chacune de ses phalanges une aumône. Chaque jour où le soleil se lève et tu y réconcilies deux personnes, une aumône t’est attribuée. De même, si tu aide un homme à enfourcher sa monture où à y placer sa marchandise, une aumône t’est attribuée. La bonne parole est, aussi, pour toi une aumône. De même, chaque pas que tu fais pour te rendre à la prière est pour toi une aumône. Le fait de débarrasser le chemin d’une chose nuisible est, aussi, pour toi une aumône. »

(Rapporté par Bukhâry et Moslim). 

 

Les phalanges sont les fins ossements et les articulations qui se trouvent dans le corps humain. L’explication du hadith est : l’assemblage de ces os et leur perfection est un des plus grands bienfaits qu’Allah attribua à Son serviteur.

 

Donc, chaque os a besoin que l’enfant d’Adam lui fasse une aumône remerciant, par ce geste, Allah pour ces bienfaits. 

 

Donc, parmi ces aumônes, on trouve le fait de débarrasser les chemins des musulmans des choses nuisibles.

 

D’après Abû Horeïrah (qu’Allah l’agrée) d’après le Prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a dit :

 

« alors qu’un homme marchait sur un chemin, il trouva une branche épineuse qu’il ramassa. Dès lors, Allah lui rendit grâce et lui pardonna. »

(Rapporté par Bukhâry et Moslem).

 

Dans une version d’après Moslem, il (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) dit :

 

« j’ai vu, avec toute certitude, un homme se prélasser au Paradis pour avoir sectionner un arbre gênant les musulmans qui se trouvait sur le chemin. » 

 

De même qu’il nous est parvenu l’exhortation de débarrasser les chemins des choses nuisibles pour la sécurité des passants, il nous est, aussi parvenu la dure punition de celui qui dépose des choses nuisibles sur les chemins et qui obstrue sa circulation. 

 

Moslem rapporte dans son livre authentique, d’après Abû Horeïrah (qu’Allah l’agrée) qui dit : le Messager d’Allah (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a dit :

 

« craignez les deux malédictions : celui qui fait ses besoins sur le chemin des gens ou celui qui le fait sous leurs abris ombreux. » 

 

La signification du hadith est qu’il est interdit de faire ses besoins sur les chemins empruntés par les gens ou sous les ombres où ils s’assoient. 

 

Celui qui fait cela mérite la malédiction et une punition, car par cela, il offense les gens, les souille ou les empêche de circuler sur le chemin, et les empêche de s’asseoir sous les ombres, alors qu’ils en ont besoin.

 

C’est, donc à ce moment-là, qu’ils invoquent la malédiction d’Allah contre lui. 

 

Aujourd’hui, beaucoup de gens prennent à la légère cette interdiction.

 

Désormais, ils ne font pas attention d’offenser les gens sur leurs passages, et leurs abris où ils s’assoient et se reposent : ils creusent des trous dans le chemin, lancent des ordures, jettent des pierres et des morceaux de fer, cassent des vitres, immergent les chemins d’eau, y arrêtent les voitures etc. même si cela est une offense à autrui, génère un embouteillage de la route, une obstruction de la circulation, et un danger pour les piétons.

 

Ils ont oublié ou fait semblant d’oublier la menace et le péché que cet acte véhiculait. 

 

Aussi, tu ne trouveras pas une personne voulant le bien pour retirer ces choses nuisibles où une personne qui cherche à les retirer en prévenant les responsables du nettoyage. 

 

De même, si jamais on trouvait le long des grandes voies publiques une ombre sous un arbre, ou sous un pont, sous lesquelles se reposent les voyageurs, on verra toujours une personne venir perturber cela en y laissant des ordures et des saletés, ou en y urinant et en y faisant ses besoins, ou en y versant de l’huile de vidange, ou en y sacrifiant des moutons en y laissant son sang, ses excréments intestinaux et ses os, ou en y laissant le reste des aliments ou tout autre chose se trouvant sous ces zones d’ombres qui dérange ceux qui viennent après eux. 

 

Mais où est, donc, la foi ? 

 

Où sont, donc, le noble caractère et le bon comportement ?

 

Où est, donc, la crainte d’Allah de ces insouciants qui négligent les inviolabilités, les droits et les accoudoirs des musulmans ?

 

Quel sera, donc, le sentiment du musulman lorsqu’on lui barrera la route au visage, ou lorsqu’on l’encombrera d’ordures ou de boue, ou lorsqu’on l’encombrera de pierres, de verres, de canettes et de cartons vides, ou lorsqu’on y creusera des trous, ou lorsqu’on la polluera avec des impuretés et des mauvaises odeurs ?

 

Quel sera, donc, le sentiment du musulman lorsqu’il sera épuisé par la route du voyage, et lorsqu’il sera touché par la chaleur du soleil et le vent chaud ; c’est alors qu’il s’abritera sous une ombre, et lorsqu’il s’en approchera, la trouve remplie d’ordures, et de mauvaises odeurs, et découvre une scène repoussante ?

 

Quelle colère éprouvera t-il ?

 

Aussi, que prononcera t-il comme invocation à l’encontre de celui qui a fait cela ?

 

Justement, cette personne méritera cette invocation pour sa mauvaise action, et son impolitesse envers les musulmans. 

 

Craignez, donc, Allah, ô vous qui offensez les gens dans leurs passages et leurs aires de repos!

 

Cessez votre offense, et respectez les droits de vos frères, et craignez les invocations des opprimés car il n’y a entre celles-ci et Allah, aucun obstacle. 

 

Parmi les offenses contre les musulmans sur leurs chemins, est ce que quelques insouciants font, comme arrêter leurs voitures, l’une à côté de l’autre, au milieu de la route, pour y discuter et plaisanter.

 

Aussi, d’autres coupent la route aux piétons, et exposent les gens au danger.

 

Ceci est une abomination apparente à rejeter, et celui qui la fait doit être puni. 

 

Aussi, parmi ces offenses, est ce que quelques-uns d’entre eux font, comme effrayer les gens, et les importuner en plaisantant avec les voitures avec ce qu’ils appellent le rodéo. Ceci est en vérité une attitude absurde, digne d’un attardé mental, d’un non-civilisé, et d’un ingrat envers les bienfaits.

 

De même, parmi ces offenses, la brutalité dans la conduite, et l’inconscience dans la vitesse, et le dérangement des gens avec le son des klaxons, notamment lorsqu’ils entendent qu’une équipe sportive a vaincu, selon leur expression, une autre équipe. 

 

Aussi, parmi les offenses des musulmans sur leurs chemins, et leur exposition au danger, est le fait de laisser conduire ceux qui ne maîtrisent pas la conduite, ou ceux qui ne peuvent pas contrôler leur véhicule à cause de leur jeune âge. Ceux-là s’exposent, et exposent les autres au danger.

 

Il faut que les dirigeants, et les responsables des jeunes leur interdisent la conduite des voitures, et cela par miséricorde envers eux, et envers autrui, afin de ne pas les exposer au danger.

 

Il nous est obligé d’aider les dirigeants afin de repousser ce danger des musulmans. 

 

De plus, parmi les offenses des musulmans, le fait de s’asseoir sur les bords des chemins car celui qui fait cela se tient informé des affaires personnelles des gens qu’ils ne veulent pas divulguer.

 

Mais aussi, il regarde ce qui est interdit de regarder, comme regarder les femmes, ainsi que d’autres choses interdites dont la plus importante est de ne pas accomplir son devoir envers les piétons.

 

D’après Abû Sa’îd Al-Khudry (qu’Allah l’agrée) d’après le Prophète (que la bénédiction et le salut d’Allah soient sur lui) a dit :

 

« Prenez garde au fait de s’asseoir sur (les bords) des chemins »,

ils dirent : « Ô Messager d’Allah! Nous sommes incapables de nous en dispenser car c’est là que nous discutons »,

le Messager d’Allah(que la bénédiction et le salut d’Allah soient sur lui) rétorqua alors : « Si vous y tenez absolument, alors donner au chemin son droit »,

ils dirent alors : « Ô Messager d’Allah! Quel est le droit du chemin? »,

Il répondit (que la bénédiction et le salut d’Allah soient sur lui) : « baisser les regards, empêcher le mal, rendre le salam, ordonner le bien et interdire le mal ».

(Rapporté par boukhâry et moslim).

 

Ce hadith prouve qu’il est interdit de s’asseoir sur les bords du chemin à part pour celui qui donne au chemin ses droits qui sont énoncés dans ce hadith. 

 

Par contre, celui qui s’assoie comme spectateur sans accomplir les directives du Prophète(que la bénédiction et le salut d’Allah soient sur lui), est pécheur.

 

Il faut que les dirigeants l’interdisent de s’asseoir, notamment ceux d’entre eux qui font du mal. 

 

Aussi, parmi les offenses des musulmans sur leur chemin, le fait de transformer les routes en terrain de football qui est la cause de vacarme et de rassemblement.

 

Ceci dérange les piétons et les habitants, et en découlent, peut-être, de multiples autres offenses. 

 

Aussi, parmi les offenses des musulmans sur leur chemin, on trouve chez quelques conducteurs de voiture, le manquement au code de la route, et aux principes fondamentaux de la conduite comme l’inconscience dans la vitesse, le non-respect des bandes routières, passer au feu rouge, ou s’arrêter aux endroits interdits, ou conduire dans une situation où la maîtrise recommandée du véhicule est impossible comme en état de somnolence. 

 

Toutes ces situations exposent la personne elle-même, et d’autres au danger. Il est souhaitable donc, de les éviter et d’y prendre garde.

 

Combien d’accidents découlèrent de ces situations!

 

Des accidents où beaucoup d’âmes sacrées s’envolèrent, où des membres furent paralysés, où des corps s’épuisèrent, et où des sens furent avariés.

 

Tout cela résulte de la négligence des conducteurs, ou de leur inconscience, ou de leur ignorance du code de la route, ou de la faible considération qu’ils ont pour les âmes humaines. 

 

La responsabilité de ces accidents, et tout ce qui en découle comme dommages (en biens ou en vies humaines) est assumée par ces conducteurs, et ceux qui leur autorisent de conduire alors qu’ils ne maîtrisent pas la conduite.

 

En effet, les voitures sont comme les armes destructrices qui ne doivent être détenues que par ceux qui savent s’en servir, et les manipuler ; il faut, donc, prendre garde de ne pas jouer avec cela, ni de prendre cela à la légère. 

 

Ô serviteur d’Allah !

 

Craignez, donc, Allah, pour vous-même et pour vos frères, et respectez les droits des musulmans, et évitez de les offenser et de leur faire dommage. 

 

Et que la bénédiction et le salut d’Allah soient sur Muhammad, sa famille, et ses compagnons. 

 

Traduit par Abû Hamza. 
copié de centre-al-forqane.be

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 > >>