compteur de visite

Catégories

12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 15:44
L’origine de tout bien et de tout mal

C’est pour cette raison que :

 

-l’origine de toutes les œuvres du cœur est la véracité,

-et l’origine de leurs contraires comme : l’ostentation, la vanité, l’arrogance, l’orgueil, la fatuité, l’ingratitude, la présomption, le marasme, la paresse, la lâcheté, l’humiliation et d’autres est le mensonge.

 

Ainsi, toute œuvre méritoire apparente ou cachée résulte de la véracité, et toute œuvre corrompue apparente ou cachée résulte du mensonge.

 

Et Allah le Très-Haut châtie le menteur de façon à ce qu’Il l’empêche et le décourage dans ses affaires et ses bénéfices,

 

Et récompense le véridique de façon à ce qu’il réussisse l’accomplissement de ses affaires dans la vie d’ici- bas et dans l’au-delà,

 

Et il n’y a rien qui peut apporter les intérêts de ce bas-monde et de l’au-delà si ce n’est la véracité, et il n y a rien qui peut apporter les méfaits et les préjudices si ce n’est le mensonge.

 

Allah le Très-Haut a dit (au sens rapproché):

 

{Ô vous qui croyez! Craignez Allah et soyez avec les véridiques.} [At-Tawbah 119].

 

Allah a dit aussi (au sens rapproché):

 

{Voilà le jour où leur véracité va profiter aux véridiques} [Al Ma-ida 119].

 

Allah a dit aussi (au sens rapproché):

 

{Puis, quand l’affaire est décidée, il serait mieux pour eux certes, de se montrer sincères vis-à-vis d’Allah.} [Mohammed 21].

 

Et Allah a dit aussi:

 

{Et parmi les Bédouins, certains sont venu demander d’être dispensés (du combat). Et ceux qui ont menti à Allah et à Son messager sont restés chez eux. Un châtiment douloureux affligera les mécréants d’entre eux.} [At-Tawba 90].

 

«Badai’u al_fawaid» (1/116)

copié de salafidenainetdailleurs.com


ولهذا كان أصل أعمال القلوب كلها الصدق، وأضدادها من الرياء والعجب والكبر والفخر والخيلاء والبطر والأشر والعجز والكسل والجبن والمهانة وغيرها أصلها الكذب، فكل عمل صالح ظاهر أو باطن فمنشؤه الصدق. وكل عمل فاسد ظاهر أو باطن فمنشؤه الكذب. والله -تعالى- يعاقب الكذاب بأن يقعده ويثبطه عن مصالحه ومنافعه ويثيب الصادق بأن يوفقه للقيام بمصالح دنياه وآخرته، فما استجلبت مصالح الدنيا والآخرة بمثل الصدق، ولا مفاسدهما ومضارهما بمثل الكذب. وقال -تعالى

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اتَّقُوا اللَّهَ وَكُونُوا مَعَ الصَّادِقِينَ - التوبة: 119

، وقال -تعالى

هَذَا يَوْمُ يَنْفَعُ الصَّادِقِينَ صِدْقُهُمْ - المائدة: 119

، وقال

 فَإِذَا عَزَمَ الْأَمْرُ فَلَوْ صَدَقُوا اللَّهَ لَكَانَ خَيْرًا لَهُمْ - محمد:21

، وقال

وَجَاءَ الْمُعَذِّرُونَ مِنَ الْأَعْرَابِ لِيُؤْذَنَ لَهُمْ وَقَعَدَ الَّذِينَ كَذَبُوا اللَّهَ وَرَسُولَهُ سَيُصِيبُ الَّذِينَ كَفَرُوا مِنْهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ - التوبة: 90

 

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Rappels - تذكر
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 15:43
Les effets de l'unicité d'Allah (At-tawhîd) dans la vie

Question :

 

Quels sont les effets de l'Unicité d'Allah (At-Tawhîd) dans la vie ?

 

Réponse 1 :

 

Les effets de l'Unicité d'Allah est de vouer à Allah Seul l'adoration dans la vie, Allah l'a démontré en disant (traduction rapprochée) :  

 

"Allah a promis à ceux d'entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu'Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l'a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu'Il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M'adorent et ne M'associent rien" (sourate La lumière verset 55)

 

Et à travers Sa Parole (Pureté à Lui) (traduction rapprochée) :

 

 "Ceux qui ont cru et n'ont point troublé la pureté de leur foi par quelqu'inéquité (association)" (sourate Les bestiaux verset 82)

 

C'est à dire, par "association".

 

(traduction rapprochée) 

 

"ceux-là ont la sécurité; et ce sont eux les bien-guidés" (sourate Les bestiaux verset 82)

 

Dans ces deux versets Allah a indiqué les effets de l'Unicité d'Allah dans la vie d'ici-bas et dans l'au-delà, et ce, par la disponibilité de la sécurité et la guidée de l'égarement ; Et qu'Il leur donnerait la succession sur terre et donnerait force et suprématie à leur religion dans les cœurs et les actes.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La première question de la Fatwa numéro (16024)

(Numéro de la partie: 2, Numéro de la page: 433)

traduit par alifta.net

 

س 1: ما هي آثار التوحيد في الحياة؟
ج 1: آثار التوحيد وهو إفراد الله بالعبادة في الحياة، قد بينها اللّه بقوله:  وَعَدَ اللَّهُ الَّذِينَ آمَنُوا مِنْكُمْ وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَيَسْتَخْلِفَنَّهُمْ فِي الأَرْضِ كَمَا اسْتَخْلَفَ الَّذِينَ مِنْ قَبْلِهِمْ وَلَيُمَكِّنَنَّ لَهُمْ دِينَهُمُ الَّذِي ارْتَضَى لَهُمْ وَلَيُبَدِّلَنَّهُمْ مِنْ بَعْدِ خَوْفِهِمْ أَمْنًا يَعْبُدُونَنِي لاَ يُشْرِكُونَ بِي شَيْئًا
وقوله تعالى:  الَّذِينَ آمَنُوا وَلَمْ يَلْبِسُوا إِيمَانَهُمْ بِظُلْمٍ  أي: بشرك  أُولَئِكَ لَهُمُ الأَمْنُ وَهُمْ مُهْتَدُونَ  ، فقد بين الله في هاتين الآيتين آثار التوحيد في الحياة الدنيا والآخرة ، وذلك بتوفر الأمن وحصول الهداية من الضلال، والاستخلاف في الأرض وتمكين الدين في القلوب والأعمال
وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

(الجزء رقم : 2، الصفحة رقم: 433)

السؤال الأول من الفتوى رقم - 16024

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

السؤال الأول من الفتوى رقم ( 16024 )
Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Unicité - التوحيد
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 15:41
Comment éduquer les filles sur la sunna ? (vidéo)

Question :

 

Qu'Allâh vous récompense et vous bénisse.

 

Il dit : j'ai des filles, comment les éduquer sur la sunna ?

 

Réponse :

 

Nul doute Ô frères, que l'éducation des filles fait partie des plus grandes (causes) de rapprochement (à Allâh), et quiconque a reçu don de deux filles, aura parfait leur charge, et parfait leur éducation, jusqu’à ce qu'il les marie, sera avec le Prophète صلى الله عليه وسلم au paradis.

 

Et cela, uniquement parce que c’est dans la nature des gens qu’ils penchent vers les garçons bien plus qu’ils ne penchent vers les filles.

 

Dans une règle subtile que les savants évoquent, ils disent : «Lorsque le répressif moral faibli, le répressif religieux s’intensifie», c’est-à-dire que si la morale n’incite pas à la chose, alors l’incitation lui vient sévèrement dans la Législation.

 

C’est-à-dire que l’éducation des garçons et l’attention portée aux garçons, c’est en général la nature des gens qui y appelle.

 

Mais l’attention portée aux filles, la nature (des gens) n’y appelle pas, alors que subhânaLlâh, les filles sont plus compatissantes envers les pères et les mères que les garçons !

 

Mais telle est la nature de l’Homme subhânaLlâh.

 

Il est donc venu une incitation sur l’éducation des filles, et la motivation envers elles.

 

Et nul doute que la plus grande éducation n’est l’éducation sur la religion.

 

L’éducation sur la religion.

 

Certains disent à leurs filles : «Moi, je vais t’éduquer jusqu’à ce que tu deviennes une jeune mariée !».

 

L’éducation exigée, la base et l’obligation, c’est que le garçon et la fille soient éduqués sur la religion.

 

Et j’ai dit maintes et maintes fois, que l’éducation c’est la persuasion, et la persuasion est que tu ensemences cette éducation depuis l’enfance.

 

Tu éduques la fille - car la question (posée) concerna la fille- sur la sunna, sur l’amour de la sunna.

 

Et la première des choses est que tu sèmes l’amour de Mohammad صلى الله عليه وسلم dans son cœur, tu fasses en sorte qu’elle honore lors de l’évocation du Prophète صلى الله عليه وسلم, un honneur légiféré, qu’elle accorde une immense importance aux paroles du Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Et non pas comme certains musulmans lorsque leur parvient une chose de la sunna, ils disent «Non cela ça n’est que des épluchures !».

 

La sunna du Prophète صلى الله عليه وسلم est des épluchures ?

 

Que nous reste-t-il ?! 
 
Qu’elle honore la sunna du Prophète صلى الله عليه وسلم dans son cœur, et elle sera telle que lorsqu’elle entendra le nom du Prophète صلى الله عليه وسلم, elle priera sur lui, elle l’honorera d’un honneur légiféré, elle respectera ses paroles d’un respect légiféré.

 

Ensuite après cela, tu lui enseignes la sunna selon son âge, dans ce qui se rapporte à la croyance, dans ce qui se rapporte à l’apprentissage.

 

Et je l’ai dit plusieurs fois : prends garde à ce qu’un autre que toi te devance dans l’éducation de tes enfants.

 

Par exemple al fâtiha, précipite toi que ce soit toi qui enseigne à ton fils al fâtiha, ou à ta fille al fâtiha, avant l’enseignant qui lui enseignera le Qur’ân et avant l’enseignant de l’école.

 

Pourquoi ?

 

Parce que cet enfant, chaque fois qu’il lira al fâtiha, tu seras récompensé, chaque fois qu’il priera tu seras récompensé.

 

Tu mourras certes, et l’enfant continuera de prier et tu seras récompensé encore et encore.

 

Et probablement il enseignera lui-même à ses enfants et toi, tu en seras récompensé.

 

Et ainsi de suite. 
 
Et lorsqu’elle se rapproche (de l’âge) du hijab, tu l’éduques sur le hijab avec ce qui lui fera aimer le hijab.

 

Certains éduquent leurs filles sur le hijab avec ce qui leur fait détester le hijab.

 

Et c’est pour cela que lorsqu’elle sort avec (son hijab), un démon parmi les démons humains vient à elle et lui dit :

 

«Ce hijab-là, ce n’est pas une obligation», jusqu’à ce qu’elle le retire.

 

Mais, il l’éduque avec ce qui lui fait aimer le hijab.

 

Certains viennent à la fillette âgée de 7 ans et leur mettent le hijab en les forçant.

 

Et elle voit des petites filles jouer sans hijab et elles sont assises.

 

Cela n’apportera rien !

 

Cela n’apportera rien !

 

Fais lui porter le hijab en lui disant «Si on va au magasin, tu portes le hijab, et si tu es avec des filles, alors ce n’est plus la peine, il n’y a pas de mal», jusqu’à ce qu’elle s’habitue.
 
Bien sûr, je parle de la petite fille de 7 ans, petit à petit fais lui aimer le hijab.

 

Elle portera le hijab car Allâh l’agréé, car Allâh sera satisfait d’elle par sa cause (hijab), et ainsi on l’éduque et même si elle arrive à l’âge du hijab, ce sera elle qui se voilera.

 

Mais certains de nos frères, qu’Allâh les guide, s’il voit une fille de 10 ans, une fille de 11 ans, une fille de 12 ans et qui porte le hijab, il lui dit : «Tu n’es qu’une petite fille, tu te ligotes toi-même, tu portes…»

 

Non !

 

Et peut-être qu’elle a atteint la puberté et il lui dit : «Elle n’est encore qu’une petite fille, elle joue avec les filles».

 

Non, Ô mon frère !

 

Sèmes en elle l’amour du hijab d’une bonne façon, et non pas avec des choses qui lui font détester le hijab, et non plus en délaissant cette affaire.

 

Et de même, fais lui écouter les paroles des gens de science, avec ce qui convient à son âge.

 

Qu’elle ne vive pas et qu’elle ne s’éduque pas sur les chansons d’untel et untel, et unetelle chante et unetelle ne chante pas !

 

Qu’elle vive sur «Allâh a dit, le Messager d’Allâh a dit», avec l’absence de toute gêne dans les choses mondaines (permises).

 

Et j’ai maintes et maintes fois dit une règle : «Si tu veux être obéi dans ce que tu ordonnes, alors facilites dans ce qui est permis».

 

Si tu veux qu’on t’obéisse dans ce que tu ordonnes, alors facilite dans ce qui est permis !

 

Amadoue-les, allège les, facilite leur dans ce qui est permis, et éduque les, une éducation religieuse sur la sunna.

 

Tu trouveras en cela un bien immense. 

 

Traduit par دورة العلوم - Le cercle des sciences - telegram.me/cercle_sciences

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 15:40
Le Paradis est entouré d'obstacles et l'Enfer est entouré de tentations (audio)

 

Toutes les louanges appartiennent à Allah, nous Le louons, nous Lui demandons son aide, et nous nous repentons à Lui et nous cherchons refuge en Allah contre le mal de nos propres âmes et contre les méfaits de nos mauvais actions.

Celui qu’Allah guide, nul ne peut l’égarer et celui qu’ Allah égare, nul ne peut le guider.

Et je témoigne qu’il n'y aucune autre divinité qui mérite d’être adoré à l'exception d'Allah, Le Seul, sans associé, et je témoigne que Mouhammed est Son serviteur et messager, qu'Allah prie sur Lui et le salut, ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.

 

Ô vous les croyants, Craignez Allah, Glorieux et Majestueux, et redoublez de prudence à son égard. 

 

Oeuvrez dans son obéissance et écartez-vous de ses interdits car il y a en cela le bonheur de ce monde et de l'au-delà.

 

Ô vous les croyants, serviteurs d'Allah, cette vie mondaine est un terrain pour le jihâd. 

 

Allah Le Très Haut dit (traduction rapprochée) :

 

{Et quant à ceux qui luttent pour Notre cause, Nous les guiderons certes sur Nos sentiers, Allah est en vérité avec les bienfaisants} s29 v69

 

Et le jihad dans cette vie, serviteurs d'Allah, a lieu dans deux grands domaines et deux grandes catégories, qui sont : l'attachement à l’obéissance et la persévérance dans cette obéissance; ainsi que le fait de s'éloigner des péchés et de s'en écarter.

 

Et celui qu'Allah a comblé par la concrétisation de ce jihâd aura réussi le jour du jugement d'une grande réussite. 

 

Allah Le Très Haut dit (traduction rapprochée) :

 

{...Quiconque donc est écarté du Feu et introduit au Paradis, a certes réussi. Et la vie présente n'est qu'un objet de jouissance trompeuse} s3 v185

 

Effectivement, serviteurs d'Allah, il aura réussi le jour du jugement du fait qu'il sera écarté du feu puis introduit au Paradis, la demeure des vertueux.

 

Sachez, serviteurs d'Allah, que le paradis est entouré d'obstacles, et il en est de même pour l'enfer qui est entouré de tentations.

 

Il est impératif de lutter contre son âme pour se préserver et se protéger de ce qui entour l'enfer, afin que le serviteur n'y tombe pas et ne soit pas entraîné dans le feu.

 

Qu'il lutte aussi contre son âme afin de s'élancer vers les obstacles qui entourent le paradis pour qu'il lui soit accordé le succès en y entrant.

 

L'imam Muslim rapporte dans son sahîh d'après Anas Ibn Mâlik, que le Prophète صلى الله عليه وسلم  a dit :

 

«Le Paradis est entouré d'obstacles et l'Enfer est entouré de tentations.»

 

Et l'imam El Bukhârî le rapporte d'après Abou Hureyra sous la formulation suivante :

 

«L'enfer a été voilé avec les tentations et le paradis a été voilé avec les contraintes».

 

Serviteurs d'Allah, si le serviteur sait que le paradis et l'enfer sont entourés d'obstacles, alors qu'il sache que celui qui franchit l'obstacle arrive à ce qui se trouve derrière.

 

Celui qui franchi l'enclos entourant l'enfer arrivera à l'enfer, et l'enfer est entouré par les tentations.

 

Quant à celui qui franchira la barrière entourant le paradis, y accédera, et le paradis est encerclé de choses contraignantes.

 

Ces choses contraignantes qui entourent le paradis représentent les actes d'obéissances à Allah et les obligations qu'Il a ordonné à ses serviteurs, même si Ses ordres pèsent sur les âmes et que les cœurs éprouvent une certaine répulsion à les appliquer.

 

Quant aux tentations qui entourent l'enfer, se sont tout les actes de désobéissances, même si les cœurs sont attirés vers eux et aspirent à les commettre.

 

Ô vous les croyants, ce qui vient clarifier et l'expliquer ce hadith plus amplement, ce que rapporte l'imam Ahmad dans son mousnad ainsi que les auteurs des sunanes [Abou Daoud, At-tirmidhî, An-nassa'î & Ibnou Mâjâh] d'après Abou Houreyra qu'Allah l'agrée, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Lorsqu'Allah créa le Paradis, Il envoya Jibrîl en lui disant: «Regarde ce que J'ai préparé pour ses hôtes».

Après s'y être rendu et avoir observé ce que Allah avait préparé, il revint et dit: «Par Ta Puissance ! Aucun de Tes serviteurs ne peut en entendre parler sans y entrer».

Allah ordonna alors qu'on couvre le Paradis de contraintes.

Puis Il dit: «Retourne et regarde à nouveau».

Il y retourna et constata qu'il était recouvert de contraintes, il dit: «Par Ta Puissance! Je crains que personne ne puisse y entrer !»

Ensuite, il lui  ordonna: «Va vers l'Enfer et regarde les supplices que J'ai préparés pour ses hôtes».

Quand il s'y rendit et vit ce qu'Allah avait préparé, il vit ses flammes se dévorer les unes les autres, il dit: «Par Ta Puissance! Personne ne peut en entendre parler et y entrer!»

Allah ordonna d'entourer l'Enfer des passions, puis Il dit: «Retourne et regarde à nouveau».

Il y retourna et constata qu'il était entouré des passions, il revint vers Son Seigneur et dit: «Par Ta Puissance! Je crains que personne ne puisse y échapper!»»

Ce hadith est authentique et confirmé.

 

Serviteurs d'Allah, si la personne douée de raison médite sur ce point et cerne cette réalité, elle va soigner sa dévotion pour son Seigneur et parfaire son combat contre son âme.

 

Et l’obéissance, Ô serviteurs d'Allah, l'adoration, et le fait de s'écarter des péchés et des turpitudes, engendrent à première vue, de l'amertume, mais cette amertume est minime et elle est suivie d'une douceur permanente et perpétuelle.

 

L'amertume de ce bas-monde est courte alors que la douceur de la vie future est éternelle et perpétuelle.

 

Que le serviteur patiente avec l'amertume dans ce bas-monde éphémère afin d'obtenir la douceur de la vie future qui elle ne s'interrompt pas, est meilleur pour lui que de se préoccuper de douceurs périssables dans ce bas-monde et des plaisirs éphémères engendrant la perte permanente et l'amertume persistante.

 

Serviteurs d'Allah, il appartient à toute personne douée de raison de bien méditer sur ce point et de concrétiser le jihad à ce sujet.

 

Pour ce faire, elle aura besoin dans cette situation, de deux types de patience : la patience dans l’obéissance et la patience face aux désobéissances.

 

Elle a besoin dans cette situation de patienter dans l'obéissance à Allah et de préserver les actes d'obéissances qui sont indispensables pour sa récompense.

 

Et qu'elle s'écarte des péchés pour lesquels elle ne patientera pas le jour du jugement face au châtiment.

 

Et fait partie de la grande perte le fait que la personne ne patiente pas dans l'obéissance dans cette vie et qu'elle s'engage dans les péchés, puis le jour du jugement elle sera rongée par des remords intarissables et des regrets incessants.

 

Serviteurs d'Allah, le Paradis est entouré d'obstacles et l'enfer est entouré de tentations, et ils ont été cachés par cela.

 

Le doué de raison va faire attention à cela.

 

Si les actes d'obéissances paraissent lourds pour les âmes, ou si l’âme éprouve une certaine répulsion face aux actes d'obéissances, alors qu'elle patiente dans les actes obligatoires et dans les actes d'obéissances, même si ils lui paraissent lourds ou qu'elle éprouve de la répulsion à les accomplir.

 

Et si l'âme l'appelle à une tentation illicite ou un plaisir interdit, que la personne l'empêche de les accomplir, car si elle s'engage à assouvir ces désirs, elle va déchirer le voile et va se précipiter vers ce qui se trouve derrière [ce voile], et ce qui est derrière n'est autre que l'enfer.

 

Serviteurs d'Allah, il est rapportée du Prophète صلى الله عليه وسلم, l'invocation [suivante] :

 

اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْأَلُكَ الْجَنَّةَ وَمَا قَرَّبَ إِلَيْهَا مِنْ قَوْلٍ أَوْ عَمَلٍ ، وَأَعُوذُ بِكَ مِنَ النَّارِ وَمَا قَرَّبَ إِلَيْهَا مِنْ قَوْلٍ أَوْ عَمَلٍ

 

«Ô Seigneur,

je Te demande de m'accorder le paradis

et toute parole ou tout acte qui peut m'y rapprocher,

et j'implore Ta protection contre le feu

et contre toute parole ou tout acte pouvant m'y rapprocher.»

 

Deuxième partie :

 

Toutes les louanges appartiennent à Allah, doté d’immense bienfaisance, de nombreux bienfaits et générosité, et je témoigne qu'il n'y a aucun Dieu qui mérite d’être adoré sauf Allah, et j'atteste que Mouhammed est Son serviteur et messager, prière et salut d'Allah sur lui, sa famille et tous ses compagnons.

 

Serviteurs d'Allah, que chacun d'entre nous sache que le paradis est proche de ses ayants droit, et il en est de même pour l'enfer. La mort est la seule barrière entre le paradis et son habitant et elle est également la seule barrière qu'il y a entre l'enfer et son habitant.

 

(Traduction rapprochée)

 

{Et personne ne sait ce qu'il acquerra demain et personne ne sait dans quelle terre il mourra} s32 v34.

 

Il est étonnant de voir, serviteurs d'Allah, celui qui se prémuni avec la nourriture saine de peur de ses méfaits.

 

Comment ne se prémunirait-il pas des péchés et des désobéissances craignant le jour où il rencontrera son Seigneur, le jour du jugement ?

 

Le serviteur est éblouit par des plaisirs dont la lueur rayonne, il suit donc cette voie engendrant ainsi une foudre de remords et de douloureux regrets.

 

Et ceci ne lui sera d'aucune utilité le jour où il rencontrera Allah.

 

Et sachez que la parole la plus véridique est la parole d'Allah et que la meilleure des guidée est la guidée de Mouhammed , et les pires des choses sont les choses nouvellement introduites en religion, et toute chose nouvellement introduite en religion est une innovation, et toute innovation est un égarement et tout égarement est au feu.

 

Accrochez-vous à la jamâ3ah [au groupe] car la main d'Allah est avec la jamâ3a.

 

Sheykh 3abderrazzeq El Badr, sermon du 18-8-1431 H.

traduit par 3ilmnafi3.over-blog.com

 

حفت الجنة بالمكاره ، وحفت النار بالشهوات

إن الحمد لله نحمده و نستعينه و نستغفره و نتوب إليه ، و نعوذ بالله من شرور أنفسنا و سيئات أعمالنا ؛ من يهده الله فلا مضل له ومن يضلل فلا هادي له ، وأشهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له، وأشهد أن محمداً عبده ورسوله ، صلى الله عليه و على آله و صحبه أجمعين

أما بعد أيها المؤمنون : اتقوا الله تعالى وراقبوه - عز وجل - واعملوا بطاعته وتجنبوا معصيته فإن في ذلك سعادة الدنيا والآخرة

أيها المؤمنون عباد الله : إن هذه الحياة الدنيا مَيدان للجهاد ، والله تعالى يقول

وَالَّذِينَ جَاهَدُوا فِينَا لَنَهْدِيَنَّهُمْ سُبُلَنَا وَإِنَّ الله لَمـَعَ المـُحْسِنِين - العنكبوت : 69

والجهاد عباد الله في هذه الحياة في مجالين عظيمين وبابين كبيرين ألا وهما : ملازمة الطاعات والمحافظة عليها ، وتجنب المعاصي والبعد عنها . ومن أكرمه الله عز وجل بتحقيق هذا الجهاد ؛ فاز يوم القيامة فوزاً عظيماً ، قال الله تعالى

 فَمَنْ زُحْزِحَ عَنِ النـَّارِ وَأُدْخِلَ الجَنـَّةَ فَقَدْ فَازَ وَمَا الحْيَـَاةُ الدُّنْيـَا إِلاَّ مَتَاعُ الغُرُور - آل عمران :185

. نعم عباد الله !! يفوز يوم القيامة بالزحزحة عن النار وبدخول الجنة دار الأبرار

وليُعلم عباد الله أن الجنة لها أمور حفت بها وحُجِبت ، والنار كذلك لها أمور حفت بها وحجبت ، ولابد في هذه الحياة من مجاهدة للنفس على السلامة مما حفت به النار والوقاية منه ؛ لئلا يقع فيه العبد فيدخل النار ، وكذلك على الإقبال على ما حُفت به الجنة وحُجبت به ليفوز بدخولها
روى الإمام مسلم في صحيحه من حديث انس بن مالك رضي الله عنه أن النبي صلى الله عليه وسلم قال

((حُفَّتِ الْجَنَّةُ بِالْمَكَارِهِ ، وَحُفَّتِ النَّارُ بِالشَّهَوَاتِ))

، ورواه البخاري من حديث أبي هريرة رضي الله عنه ولفظه

((حُجِبَتْ النَّارُ بِالشَّهَوَاتِ ، وَحُجِبَتْ الْجَنَّةُ بِالْمَكَارِهِ ))

عباد الله : وإذا علم العبد أن للجنة حُجبا ، وأن للنار حُجبا ؛ فليعلم أن من هتك الحجاب وصل إلى ما وراءه، فمن هتك حُجُبَ النار وصل إليها ، والنار محجوبة بالشهوات ، ومن اقتحم حُجب الجنة وصل إليها ، والجنة حجبت بالمكاره

والمكاره - عباد الله - التي حجبت بها الجنة : هي طاعات الله وفرائضه التي أمر الله بها عباده وإن شقت على النفوس ووقع في القلوب شيء من الكراهية لها . والشهوات التي حجبت بها النار : عموم المعاصي ؛ وإن مالت إليها القلوب وتاقت إلى فعلها

أيها المؤمنون : ومما يوضح هذا الحديث ويزيده بيانا ما رواه الإمام أحمد في مسنده وأصحاب السنن من حديث أبي هريرة رضي الله عنه أن النبي صلى الله عليه وسلم قال

 لَمَّا خَلَقَ اللَّهُ الْجَنَّةَ وَالنَّارَ أَرْسَلَ جِبْرِيلَ إِلَى الْجَنَّةِ فَقَالَ : انْظُرْ إِلَيْهَا وَإِلَى مَا أَعْدَدْتُ لأَهْلِهَا فِيهَا ؛ قَالَ : فَجَاءَهَا وَنَظَرَ إِلَيْهَا وَإِلَى مَا أَعَدَّ اللَّهُ لأَهْلِهَا فِيهَا ؛ قَالَ : فَرَجَعَ إِلَيْهِ ، فَقَالَ : وَعِزَّتِكَ لاَ يَسْمَعُ بِهَا أَحَدٌ إِلاَّ دَخَلَهَا. فَأَمَرَ بِهَا فَحُفَّتْ بِالْمَكَارِهِ ؛ فَقَالَ : ارْجِعْ إِلَيْهَا فَانْظُرْ إِلَى مَا أَعْدَدْتُ لأَهْلِهَا فِيهَا ، قَالَ : فَرَجَعَ إِلَيْهَا فَإِذَا هِىَ قَدْ حُفَّتْ بِالْمَكَارِهِ فَرَجَعَ إِلَيْهِ ، فَقَالَ : وَعِزَّتِكَ لَقَدْ خِفْتُ أَنْ لاَ يَدْخُلَهَا أَحَدٌ. قَالَ : اذْهَبْ إِلَى النَّارِ فَانْظُرْ إِلَيْهَا وَإِلَى مَا أَعْدَدْتُ لأَهْلِهَا فِيهَا؛ فَإِذَا هِىَ يَرْكَبُ بَعْضُهَا بَعْضًا فَرَجَعَ إِلَيْهِ ، فَقَالَ : وَعِزَّتِكَ لاَ يَسْمَعُ بِهَا أَحَدٌ فَيَدْخُلُهَا - أي من شدة أهوالها وعظم نكالها وعذابها -. فَأَمَرَ بِهَا فَحُفَّتْ بِالشَّهَوَاتِ فَقَالَ : ارْجِعْ إِلَيْهَا. فَرَجَعَ إِلَيْهَا ، فَقَالَ : وَعِزَّتِكَ لَقَدْ خَشِيتُ أَنْ لاَ يَنْجُوَ مِنْهَا أَحَدٌ إِلاَّ دَخَلَهَا

وهو حديث صحيح ثابت

عباد الله إن العاقل إذا تأمل في هذا الأمر وأدرك هذه الحقيقة أحسن في إقباله على ربه ، وأحسن في مجاهدته لنفسه ؛ فإن الطاعة -أيها المؤمنون- والعبادة والبعد عن المعاصي والذنوب قد تكون في أول وهلة مرارة ، ولكنها مرارة قليلة تعقبها حلاوة دائمة غير منقطعة ، فإن مرارة الدنيا قصيرة وحلاوة الآخرة دائمة غير منقطعة؛ ولأن يصبر العبد على مرارة في الدنيا منقطعة فينال حلاوة الآخرة غير المنقطعة خير له من أن ينشغل في هذه الحياة بحلاوة زائفة ولذة فانية تعقبها حسرة دائمة ومرارة باقية 

عباد الله : على العبد العاقل أن يتأمل في هذا الأمر جيدا ، وأن يحقق الجهاد في هذا الباب ، وهو في هذا المقام يحتاج إلى نوعين من الصبر : صبر على الطاعات ، وصبر عن المعاصي . يحتاج في هذا المقام إلى صبر على طاعة الله عز وجل ، ويحافظ على الطاعة التي لا غنى له عن ثوابها ، ويتجنب المعصية التي لا صبر له يوم القيامة على عقابها ، وإن من الغُبْن العظيم والخسران الكبير ألا يصبر الإنسان على الطاعة في هذه الحياة وأن يقتحم المعصية ثم يبوء يوم القيامة بحسرات دائمة وندم لا يفيد 

عباد الله : الجنة حفت بالمكاره ، والنار حفت بالشهوات وحجبت بذلك . والعاقل يتنبه لهذا الأمر ؛ فإذا كانت الطاعات فيها ثقل على النفوس أو في النفوس شيء من الكراهية لها فليصبر ، ليصبر على الفرائض ، وليصبر على الطاعات وإن ثقلت على النفوس وكان في القلوب شيء من الكراهية لها ، وإذا دعته النفس إلى شهوة محرمة ولذة ممنوعة فليمنع نفسه منها ؛ لأنه إذا أقحم نفسه في هذه الشهوة وهتك حجابها أوصلته إلى ما وراءها ، وإن وراء المعصية النار 

عباد الله : في الدعاء المأثور عن نبينا عليه الصلاة والسلام

(( اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْأَلُكَ الْجَنَّةَ وَمَا قَرَّبَ إِلَيْهَا مِنْ قَوْلٍ أَوْ عَمَلٍ ، وَأَعُوذُ بِكَ مِنَ النَّارِ وَمَا قَرَّبَ إِلَيْهَا مِنْ قَوْلٍ أَوْ عَمَلٍ))

الحمد لله عظيم الإحسان ، واسع الفضل والجود والامتنان ، وأشهد ن لا إله إلا الله وحده لا شريك له ، وأشهد أن محمدا عبده ورسوله صلى الله وسلم عليه وعلى آله وصحبه أجمعين .. أما بعد

عباد الله : ليعلم كلٌّ منا أن الجنة قريبة من أهلها وأن النار مثل ذلك ، فليس بين صاحب الجنة والجنة إلا أن يموت ، وليس بين صاحب النار والنار إلا أن يموت ،ولا تدري نفس ماذا تكسب غدا ولا تدري نفس بأي أرض تموت. وعجبا عباد الله لمن يحتمي من الأطعمة النافعة خوف مضرتها ؛ كيف لا يحتمي من الذنوب والمعاصي خوف معرتها يوم يلقى ربه عز وجل يوم القيامة !! قد تلوح للعبد لذة ويبرق برقها فينساق وراءها فيأتيه عقِبها صاعقة الندم وحسرة الألم ولا ينفعه ذلك يوم لقاء الله عز وجل

واعلموا أن أصدق الحديث كلام الله وخير الهدى هدى محمد صلى الله عليه وسلم ، وشر الأمور محدثاتها وكل محدثة بدعة وكل بدعة ضلالة وكل ضلالة في النار ، وعليكم بالجماعة فإن يد الله على الجماعة

حفت الجنة بالمكاره ، وحفت النار بالشهوات
إن الحمد لله نحمده و نستعينه و نستغفره و نتوب إليه ، و نعوذ بالله من شرور أنفسنا و سيئات أعمالنا ؛ من يهده الله فلا مضل له ومن يضلل فلا هادي له ، وأشهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له، وأشهد أن محمداً عبده ورسوله ، صلى الله عليه و على آله و صحبه أجمعين . 

 

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

 

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Paradis Enfer الجنة و جهنم و يوم القيامة
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 15:39
Est-il permis d'employer le terme «naturel» sur les choses de la création ? (audio)

 

Questionneur :

 

Seconde question :

 

Est il permis d'utiliser le terme "naturel" sur les choses ?

 

Nous disons ce paysage naturel, et ceci est un jus naturel,...

 

Est ce que ceci est permis légalement ?

 

Réponse :

 

Nous n'y voyons aucune interdiction en général, mais cela n'est pas permis dans toutes les situations.

 

Ce n'est pas permis parfois.

 

Si tu parles avec ce terme dans une société islamique, laquelle croit que cette "Nature" a été créée par Allah عز و جل par sa puissance/pouvoir et sa sagesse, alors dans cette situation il n'y a pas d'interdiction à ce que tu dises "la Nature" parce que le terme "la Nature" est dérivé du terme "Nature" et ce terme est Arabe, donc notre Seigneur a scellé untel sur une chose comme cela, donc cette caractéristique devient sur la personne quelque chose de "naturelle", donc dans cela il n'y a pas de blâmable.

 

Mais d'où vient le blâmable ?

 

Parce que ce terme est utilisé par les athées, ils disent : "la nature" a fait comme cela et "la nature" a agi comme cela et "la nature" a fabriqué comme cela et "la nature" a développé comme cela, etc.,

 

donc si l'orateur parle avec cette parole dans un lieu où les auditeurs comprennent de ce qu'il dit ce qui n'est pas permis légalement, alors il n'est pas permis qu'il parle avec ce terme si ceux présents comprennent de lui ce qu'il ne veut pas.

 

Quant à si ceux présents comprennent de lui le bon objectif (le but visé) alors dans cela il n'y a pas d'interdit.

 

هل يجوز استعمال لفظة الطبيعة على الأشياء.؟

السائل : السؤال الثاني هل يجوز إطلاق لفظ طبيعة على الأشياء ؟ نقول هذه مناظر طبيعية, وهذا عصير طبيعي هل هذا يجوز شرعا ؟
الشيخ : نحن لا نرى مانعا بصورة عامة ولكن مش في كل مكان يجوز ما يجوز في بعض الأحيان إذا تتكلم بهذه الكلمة في مجتمع إسلامي الذي يؤمن بأن هذه الطبيعة خلقها الله عز وجل بقدرته وحكمته ففي هذا المكان ما في مانع أن تقول الطبيعة لأن كلمة الطبيعة مشتقة من لفظة طبع وهذه اللفظة هي عربية ، فطبع ربنا فلانا على شيء كذا فصارت هذه الخصلة فيه طبيعة ، فهذه ما فيه استنكار ، لكن من أين يأتي الاستنكار ؟ لأن هذه اللفظة يستعملها الملاحدة يقول الطبيعة فعلت كذا الطبيعة عملت كذا و الطبيعة تصنع كذا والطبيعة تطور كذا إلخ ، فإذا كان المتكلم يتكلم بهذا الكلام في مكان لا يفيد السامعين بأنه يقول ما لا يجوز شرعا عرفت كيف ما يجوز أن يتكلم بهذا الكلام إذا كان الحاضرون يفهمون منه ما لا يريد أما إذا كان الحاضرون يفهمون منه القصد الحسن فهذا ما في منه مانع

 

Cheikh :

 

Ce terme ressemble exactement au terme utilisé : "par hasard", "par Allah c'est un hasard si j'ai rencontré untel",...

 

La même réponse donc, le terme hasard est utilisé par les athées, "cet univers est là par hasard", c'est par le hasard qu'on trouve ce système organisé qui a déconcerté les esprits des savants de la géographie, de l'astronomie et des sciences naturelles !?

 

Mais fait partie de la plus sévère des mécréances et la plus intense, de dire que cet univers organisé a été trouvé par une mutation...

 

الشيخ : يشبه هذه الكلمة تماما كلمة تستعمل الصدفة والله صدف أن التقيت مع فلان نفس الجواب ، الصدفة يستعملها الملاحدة صدفة وُجد هذا الكون ، صدفة وجد هذا النظام الدقيق الذي حيّر عقول علماء الجغرافيا والفلك والطبيعة لكن من ألدّ الكفر وأشده أن يقال أن هذا الكون المنظم من الدقة وُجد طفرة ، صدفة ، فإذن يقال في كلمة صدفة ما يقال في لفظة الطبيعة

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

copié de cheikhalalbani.com

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Expression - التعبير
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 20:13
La prosternation de la femme lorsqu’elle lit le coran tête dévêtue ?

Question :

 

Concernant une femme qui récite le qur’an la tête dévêtue et qui arrive dans sa lecture à un verset où se trouve une prosternation de la lecture (سجود التلاوة)...

 

Doit-elle se prosterner la tête découverte ou la couvrir puis se prosterner ?

 

Réponse :

 

Quant au fait qu’elle récite le qur’an en ayant la tête découverte, il n’y a aucun empêchement à cela, car couvrir sa tête concerne le moment de la prière, selon la parole du prophète صلى الله عليه و سلم :

 

«Allah n’accepte pas la prière de la femme pubère sans un voile»
(Abou Dawud, Kitab As Salat)

 

Ee même que l’a rapporté At-Tirmidhi et a dit que c’est un hadith bon d’après cette version :

 

«La prière n’est acceptée qu’avec un voile»

ainsi qu’Ibn Maja (Kitab At Tahara, n.655).

 

Quant à sa prosternation de la récitation :

 

-il y a parmi les savants celui qui considère que cette prosternation est une prière, l’obligeant à couvrir sa tête au moment de vouloir se prosterner,

 

-et il y a celui qui ne considère pas cette prosternation comme une prière et que donc il ne lui incombe pas de se couvrir.

 

Cependant par mesure de précaution, il est préférable qu’elle se couvre la tête pour se prosterner, ceci afin de sortir de la divergence qu’il existe à ce sujet.

 

tiré du site officiel de Cheikh

traduit par SalafIslam.fr

 

حكم سجود التلاوة للمرأة الكاشفة عن رأسها

السؤال : امرأة تقرأ القرآن وهي كاشفة عن شعرها ومرت بآية فيها سجدة؛ فهل تسجد وهي كاشفة عن شعرها أم تغطيه؟

الجواب : أما قراءتها للقرآن وهي كاشفة شعرها فلا مانع؛ لأن تغطية الشعر إنما هو في الصلاة، لقوله صلى الله عليه وسلم

لا يقبل الله صلاة حائض إلا بخمار

رواه أبو داود (كتاب الصلاة) ج 1، ص 85، باب المرأة تصلي بغير خمار. وأخرجه الترمذي حديث (377) وقال حديث حسن بلفظ

لا تقبل صلاة الحائض إلا بخمار

 وابن ماجه ابن ماجه (كتاب الطهارة) 655

أما سجودها للتلاوة فمن يرى من العلماء أن سجود التلاوة صلاة يلزمها أن تغطي شعر رأسها عند إرادة السجود، ومن لا يرى سجود التلاوة صلاة لا يلزمها ذلك. ولكن الاحتياط لها أن تغطي عند السجود شعر رأسها، حتى تخرج من خلاف من أوجب ذلك

Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn Abdellah Âl Ach-Cheikh - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله آل الشيخ

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 18:31
Livre à faire mémoriser aux enfants : منهاج المسلم الصغير (dossier)

Le Livre "Minhaj al-muslim as-saghir" du Cheikh 'Abdullah Ibn Muhammad Sai'd Raslân (fils de Chelkh Raslan) est une compilation de hadiths basée sur le livre "Sahih al-jami' as-saghir" du Cheikh Al-Albany.

 

Ce livre est divisé en dix niveaux (à partir de l'âge de 3 ans).

 

Chaque niveau regroupe un ensemble de hadiths (authentiques) adaptés à l'âge de l'enfant.

 

Les hadiths sont classés selon leur taille et selon le nombre et la complexité des mots qu'ils comportent.

 

L'enfant devrait atteindre l'âge de 12 ans en ayant mémorisé plus de 600 hadiths.

 

1 - 3 ans : 60 hacliths
2 - 4 ans : 60 hadiths
3 - 5 ans : 60 hadiths
4 - 6 ans : 60 hadiths
5 - 7 ans : 60 hadiths
6 - 8 ans : 60 hadiths
7 - 9 ans : 61 hadiths
8 - 10 ans : 59 hadiths
9 - 11 ans : 61 hadiths
10 - 12 ans : 65 hadiths

Cheikh 'Abd Allah ibn Muhammad Sa’îd Raslân  - الشيخ عبد الله بن محمد سعيد رسلان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 18:09
La peine légale requise pour la fornication

L'homme est lapidé par la preuve évidente de quatre témoins.

 

S'il y a trois témoins qui témoignent qu'il a forniqué, on leur fait subir la peine légale de fausse accusation à la fornication.

 

Il doit nécessairement avoir quatre témoins témoignant avoir vu tel homme faire des rapports sexuels avec telle femme, qu'ils ont vu le bâton à collyre dans la boîte à collyre, qu'ils ont clairement vu le pénis dans le vagin.

 

Le témoignage ne pourra être accepté d'eux que s'ils sont quatre et qu'ils ont vu avec certitude.

 

Cela protège le sang et la dignité des gens.

 

(traduction rapprochée)

 

"Pourquoi n'ont-ils pas produit (à l'appui de leurs accusations) quatre témoins ? S'ils ne produisent pas de témoins, alors ce sont eux, auprès d'Allâh, les menteurs." (la lumière : 13)

 

Ou alors que celui qui a forniqué reconnaisse son acte comme l'ont fait Mâ'ize et la femme Ghâmidiyya ; Ou que la grossesse paraisse pour le cas de la femme.

 

Si la grossesse paraît, cela constitue le meilleur témoin.

 

Ce qui est à retenir, c'est qu'on ne lapide que lorsqu'il y a une preuve évidente :

 

Soit quatre témoins comme nous l'avons dit

ou que le fornicateur puisse avouer avec commis l'acte qu'il soit un homme ou une femme

ou que la grossesse paraisse pour le cas de la femme.

 

Cela constitue la peine du fornicateur qui est "muhsane". 

 

Le "muhsane - المحصن" désigne la personne ayant contracté un mariage avec une femme de manière légale puis ayant eu des rapports sexuels avec cette épouse.

 

Voici les conditions du muhsane :

 

Être doué de raison et non aliéné,

avoir atteint l'âge de la puberté et non être enfant,

être libre et non esclave.

 

Si c'est un esclave ou une esclave, et qu'il s'est déjà une fois marié légalement, leur peine légale équivaut à la moitié de la peine de celui qui est libre, c'est le fouet -cinquante coups de fouet-.

 

Compte tenu du fait que la lapidation ne peut être subdivisée en deux et que la peine légale de celui qui est libre (lorsqu'il n'est pas muhsane) - homme ou femme- est (la suivante) :

 

"La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l'exécution de la loi d'Allâh -si vous croyez en Allâh et au Jour dernier." (la lumière : 2)

 

La peine légale de l'esclave est donc la moitié de la peine corporelle de l'homme libre : cinquante coups de fouet, on ne lapide pas l'esclave ; Même s'il se marie légalement, avec un mariage correctement célébré, il ne mérite que la moitié de la peine de l'homme libre : cinquante coups de fouet.

 

Explication du traité de la Sunnah p128-129 

شرح أصول السنة للإمام أحمد بن حنبل 
Retranscrit par Ummu Isma3il

Publié par 3ilmchar3i.net

 

 

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 16:25
Quel est le jugement du liquide marron (koudra) qui vient un ou deux jours avant le cycle (menstruel) ? (audio)

 

Question :

 

Noble shaykh, le liquide marron qui vient un ou deux jours avant le cycle (menstruel) fait il ou non partie des règles ?

 

Réponse :

 

Le liquide marron qui vient un ou deux jours avant les règles ne sont pas des menstrues selon le hadîth d'Oum 'Atiya :

 

"nous ne prenions pas en considération au assoufra' (liquide jaune) et alkoudra (liquide marron)".

 

 Traduit par دورة العلوم - Le cercle des sciences - telegram.me/cercle_sciences

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 15:59
Une femme chrétienne, mariée à un musulman, décède avec dans son ventre un foetus de 7 mois

Cheykh Al Islam Ibn Taymiyah fut questionné :

 

A propos d'une femme chrétienne avec un mari musulman.

 

Cette dernière est décédée avec dans son ventre un fœtus de sept mois.

 

Doit-on l'enterrer avec les musulmans ou bien avec les chrétiens ?

 

Il répondit :

 

On ne I'enterre ni dans les cimetières musulmans, ni dans les cimetières chrétiens car il est réuni (en elle) un musulman et un mécréant ; On n'enterre donc pas le mécréant avec les musulmans, ni on n'enterre le musulman avec les mécréants.

 

Plutôt elle est enterrée seule (dans un endroit isolé), son dos tourné vers la Qiblah, car le visage de I'enfant est vers son dos, donc si elle est enterrée de la sorte, le visage du bébé sera orienté vers la Qiblah.

 

L'enfant est musulman par son père, même si sa mère est mécréante et ceci par l'unanimité des savants.

 

traduit par عبدالرحمن بو عبدالله - @abu_abdiLlah_1 

 

سئل شيخ الإسلام ابن تيمية : عن امرأة نصرانية ، بعلها مسلم توفيت وفي بطنها جنين له سبعة أشهر ، فهل تدفن مع المسلمين ؟ أو مع النصارى ؟

الجواب : لا تدفن في مقابر المسلمين ، ولا مقابر النصارى ؛ لأنه اجتمع مسلمٌ وكافرٌ ، فلا يدفن الكافر مع المسلمين ، ولا المسلم مع الكافرين ؛ بل تدفن منفردة ، ويُجعل ظهرُها إلى القبلة ؛ لأن وجه الطفل إلى ظهرها ، فإذا دفنت كذلك كان  وجه الصبي المسلم مستقبل القبلة ، والطفل يكون مسلماً بإسلام أبيه ، وإن كانت أمُّه كافرةً باتفاق العلماء

 الفتاوى الكبرى - 3 / 24 ، 25

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mort et funérailles - الموت والجنازة