compteur de visite

Catégories

26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 01:09
Les droits du musulman et du non musulman

Nous vous recommandons, ainsi qu'à nous-même, la crainte d'Allah (Le Puissant et Le Haut); donc, craignez Allah - qu'Allah vous fasse miséricorde

 

Allah a dit (Traduction rapprochée) :

 

{O vous qui avez cru ! Craignez Allah. Que chaque âme voit bien ce qu'elle a avancé pour demain. Et craignez Allah, car Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. Et ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Allah ; [Allah] leur a fait alors oublier leurs propres personnes ; ceux-là sont les pervers}.

 

Ô Musulmans !

 

La sécurité passe avant la recherche de la nourriture ; sans la sécurité, nous ne trouvons pas la nourriture facile à avaler, la vie n'est pas agréable, nous ne dormons pas confortablement, et nous ne prenons pas de plaisir au repos, les hommes sages ont dit:

 

"Celui qui a peur, ne vit pas".

 

Et dans le Saint Coran (Traduction rapprochée) :

 

{Qu'ils adorent donc le Seigneur de cette Maison (la Kaa'ba), qui les a nourris contre la faim et rassurés de la crainte !}

 

La sécurité est rattachée à la foi (Traduction rapprochée) :

 

{Ceux qui ont cru et n'ont point troublé la pureté de leur foi par quelque iniquité (association), ceux-là ont la sécurité ; et ce sont eux les biens guidés}.

 

Et dans le hadith :

 

(Le croyant est celui avec qui les gens sont en sécurité à propos de leurs vies et de leur argent).

 

Et la paix est rattachée à l'Islam :

 

(Le musulman est celui dont les musulmans sont protégés contre sa langue et sa main).

 

Et celui qui embrasse l'Islam, entrera alors dans le cercle de la sécurité :

 

(Quiconque dit : "La Ilaaha Illallah" [Il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah Seul Unique Sans Associe], et renie tout ce qui est adoré en dehors d'Allah, ses biens et son sang sont interdits [protégés], et il sera jugé par Allah (le Puissant et le Haut).

 

Et bien que la sécurité soit obtenue avec l'affermissement de la foi dans le cœur, la purification des qualités en ce qui concerne le bon comportement, et la correction des compréhensions dans les cerveaux, il faut avec cela, la législation juste, le pouvoir fort et le gouvernement (Traduction rapprochée) :

 

{Nous avons effectivement envoyé Nos Messagers avec des preuves évidentes, et fait descendre avec eux le Livre et la balance, afin que les gens établissent la justice. Et Nous avons fait descendre le fer, dans lequel il y a une force redoutable, aussi bien que des utilités pour les gens, et pour qu'Allah reconnaisse qui, dans l'invisible, défendra Sa cause et celle de Ses Messagers. Certes, Allah est Fort et Puissant}.

 

Sous l'ombre de la sécurité, les vies sont protégées, les honneurs et les biens sont préservés, les routes sont sûres, les lois sont appliquées, la construction se répand, les richesses s'accroissent, les bonnes choses sont présentent, et la culture et le bétail augmentent.

 

Sous l'ombre de la sécurité, l'appel à Allah est réalisé, les gens remplissent les mosquées, les prières du vendredi et les prières en congrégation sont accomplies, la législation est mise en application, le bien se propage, le mal diminue, et la stabilité de l'âme et la tranquillité de la société sont obtenues.Mais lorsque la sécurité est troublée - qu'Allah nous en protège -, les tentations apparaissent, la communauté est secouée et ses piliers sont ébranlés, les mauvaises choses augmentent, la vérité est confondue à ce qui est faux, et la réforme devient difficile pour les gens qui suivent la vérité.

 

Et lorsque la sécurité est troublée - qu'Allah nous en protège -, les voleurs et les coupeurs de route règnent, la loi de la jungle est pratiquée, le désordre se propage, et les gens périssent ; et observez les pays autour de vous, la sécurité est troublée dans ces pays, et la culture et le bétail sont détruits, les biens sont volés, les honneurs sont violés, et la vie est corrompue ; et il n'y a de puissance ni de force qu'en Allah.

 

C'est la raison pour laquelle tout acte de destruction qui vise les gens vivant en sécurité, ceux dont la vie est protégée et ceux qu'il est interdit de tuer, est alors un acte criminel interdit qui s'oppose aux lois de la législation d'Allah. Que dire alors si le meurtre, la démolition, la corruption et la destruction sont commis dans un pays musulman, un pays qui élève la parole d'Allah, dans lequel le drapeau de la religion et de l'appel à Allah, de la science religieuse et des lois divines, est élevé ; puis, que dire si cela se produit sur la terre de la révélation, de l'envoi du message, dans les lieux les plus saints, dans le pays de l'Islam et de la foi, et vers lequel l'Islam et la foi retourne toujours ? Ceci augmente l'interdiction de cet acte, ainsi que le blasphème commis. Donc, nous nous en remettons à Allah et Il est le meilleur Protecteur !

 

Combien de personnes protégées furent tuées ? Combien de biens et de propriétés furent anéantis ? Et combien de personnes vivant en sécurité furent effrayées ?

 

Ce sont de grands préjudices et beaucoup de mal ; c'est la corruption sur la terre, effrayer les gens vivant en sécurité, rompre les engagements, et se révolter contre le dirigeant des musulmans ; et ce sont des crimes horribles.

 

C'est un groupe égaré et injuste ; ils ont rassemblé beaucoup de mauvaises actions, ils ont commis beaucoup de crimes, ils ont tué les personnes protégées parmi les musulmans et les non musulmans, parmi les infidèles vivant en terre d'Islam et ceux qui vivent en sécurité dans le pays de l'Islam ; c'est comme s'ils ne récitaient pas le Livre d'Allah et qu'ils ne lisaient pas la Sounnah du messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) ; n'ont-ils pas entendu la parole d'Allah (le Puissant et le haut) (Traduction rapprochée) :

 

{Quiconque tue intentionnellement un croyant, sa rétribution alors sera l'Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l'a frappé de Sa colère, l'a maudit et lui a préparé un énorme châtiment}.

 

{C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes. Et en effet, Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu'en dépit de cela, beaucoup d'entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre}.

 

Et dans le hadith authentique :

 

(Le croyant demeurera dans une largesse de sa religion tant qu'il ne tuera pas une personne qu'il est interdit de tuer).

 

Et tout musulman ayant de la science sait que tuer une personne sans raison légale fait partie des plus grands péchés, et c'est un acte qui est joint au polythéisme - qu'Allah nous en protège - (Traduction rapprochée) :

 

{Qui n'invoquent pas d'autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu'Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit}.

 

Et dans le hadith authentique :

 

(Les plus grands péchés sont : associer quelque chose à Allah et le meurtre).

 

Et il a dit (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

 

(Allah pardonne tous les péchés sauf l'homme qui meurt en étant polythéiste ou celui qui tue un croyant intentionnellement).

 

Et il a dit (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

 

(Quiconque tue un croyant et se réjouit de l'avoir tué, Allah n'acceptera pas de lui ses actions qu'elles soient petites ou grandes).

 

Et d'après Tirmidhi :

 

(Si les habitants du ciel et de la terre s'associaient pour tuer un croyant, Allah les jetterait dans l'enfer).

 

Et dans le recueil authentique d'Al-Boukhari :

 

(Quiconque tue un infidèle allié autorisé à séjourner en terre d'Islam, ne sentira pas l'odeur du Paradis, et on peut sentir son odeur à une distance de quarante ans).

 

Ils ont détruit les biens et les propriétés des musulmans sans aucune raison valable, et c'est comme s'ils n'avaient pas entendu le hadith du messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

 

(Votre sang, vos biens et vos honneurs, vous sont interdits les uns les autres comme ce jour est sacré, pendant ce mois et dans ce pays) ; (Et tout ce qui appartient au musulman est interdit au musulman : son sang, son argent et son honneur).

 

Ils ont effrayé les gens vivant en sécurité alors que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a avertit contre cela, il a dit (qu'Allah prie sur lui et le salue) : 

 

(Il n'est pas permis à un musulman d'effrayer un musulman).

 

Ils ont porté les armes contre les musulmans alors que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a interdit de pointer simplement une arme vers un musulman ; que dire donc d'attaquer un musulman, de le tuer et d'aider à le tuer ; et dans le hadith :

 

(Qu'aucun de vous ne pointe une arme vers son frère, car il ne sait pas, il se peut que le diable l'incite à l'utiliser, et il tomberait alors dans un trou de l'enfer).

 

Y a-t-il donc une menace plus dure que celle-ci ? Nous demandons donc à Allah de nous protéger contre l'égarement et l'humiliation.

 

Et dans un autre hadith :

 

(Quiconque pointe un morceau de fer vers son frère, les anges le maudissent alors jusqu'à ce qu'il arrête, même s'il est son frère de père et mère)

 

Serviteurs d'Allah !

 

Si ceci concerne le fait de porter des armes et de les diriger vers un musulman, que dire alors de celui qui les a utilisées pour tuer les personnes protégées [dans l'Islam], et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

 

(Quiconque porte les armes contre nous, ne fait partie de nous). 

 

Ô Musulmans !

 

Et les droits des gens du Livre (chrétiens ou juifs sujets des musulmans), des infidèles alliés autorisés à séjouner en terre d'Islam et des infidèles installés dans un pays musulman, sont protégés dans l'Islam ; et leurs vies sont protégées dans les pays des musulmans et leurs biens sont respectés, et ils sont équivalents aux musulmans en ce concerne cela ; et ceci à cause de la généralité des textes religieux et de leur particularité en ce qui concerne les gens du Livre sujets des musulmans et les infidèles alliés vivant en terre d'Islam (Traduction rapprochée) :

 

{Dis : "Venez, je vais réciter ce que votre Seigneur vous a interdit : ne lui associez rien ; et soyez bienfaisants envers vos père et mère. Ne tuez pas vos enfants pour cause de pauvreté. Nous vous nourrissons tout comme eux. N'approchez pas des turpitudes ouvertement, ou en cachette. Ne tuez qu'en toute justice la vie qu'Allah a fait sacrée. Voilà ce qu'Allah vous a recommandé de faire ; peut-être comprendrez-vous}.

 

{C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie. C'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes}.

 

{Et Nous y avons prescrit pour eux vie pour vie}.

 

Et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

 

(Quiconque tue un infidèle allié autorisé à séjourner en terre d'Islam, ne sentira pas l'odeur du Paradis, et on peut sentir son odeur à une distance de quarante ans).

 

Donc, il n'est pas permis dans l'Islam de leur nuire ni de les agresser en ce qui concerne leur propre personne, leurs biens, leurs propriétés et leurs familles.

 

Et dans les "Sounnanes Al-Koub'ra)", d'après Ali (qu'Allah soit satisfait de lui) :

 

"Quiconque est sous notre protection, son sang est alors notre sang".

 

Et les gens du Livre (chrétiens ou juifs sujets des musulmans), les infidèles alliés autorisés à séjourner en terre d'Islam et les infidèles installés dans un pays musulman doivent être traités d'une bonne manière et avec équité selon la parole d'Allah (qu'Il soit glorifié) (Traduction rapprochée) :

 

{Allah ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables}.

 

Et même en ce qui concerne la discussion avec eux, nous avons reçu l'ordre - nous musulmans - de discuter avec eux d'une bonne manière (Traduction rapprochée) :

 

{Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre, sauf ceux d'entre eux qui sont injustes}.

 

Et écoute - qu'Allah te protège -, et écoute - qu'Allah nous guide, ainsi que toi -, écoute la position de Cheikh Al-Islam alors qu'il négociait la libération des prisonniers, il a dit (qu'Allah lui fasse miséricorde) :

 

-"Nous n'acceptons que la libération de tous les prisonniers parmi les juifs et les chrétiens car ils sont sous notre protection (nos sujets), et nous ne laisserons aucun prisonnier, ni parmi les gens juifs et les chrétiens, ni parmi les musulmans", alors qu'il était en guerre contre les croisés [soldats des croisades].

 

Ce sont certains textes de la religion, certaines lois et certaines paroles des examinateurs parmi les savants, peut-être que ceux-là craindront Allah ! Et sans parler des péchés qu'ils ont commis en se révoltant contre les dirigeants et en se séparant du groupe des musulmans, et ce sont de grands péchés ; et dans le hadith authentique :

 

(Quiconque se révolte contre le dirigeant et se sépare du groupe des musulmans, puis meurt, mourra alors en étant dans l'ignorance préislamique).

 

Donc, il n'y a de puissance ni de force qu'en Allah le Très Haut et le très Grand.

 

Ce sont des crimes qui ne peuvent être commis que par des gens dont la vue [la compréhension] a été effacée et à qui leurs actions leur ont été embellies et ils pensent alors qu'ils accomplissent de bonnes œuvres (Traduction rapprochée) :

 

{Dis : "Voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands perdants en œuvres ? Ceux dont l'effort dans la vie présente, s'est égaré, alors qu'ils s'imaginent faire le bien}.

 

Et Allah (qu'Il soit glorifié) a dit (Traduction rapprochée) :

 

{Eh bien ! Celui à qui on a enjolivé sa mauvaise action au point qu'il la voit belle ...?  - Mais Allah égare qui Il veut, et guide qui Il veut - Que ton âme ne se répande donc pas en regrets pour eux : Allah est Parfaitement Savant de ce qu'ils fabriquent}.

 

Ô Musulmans !

 

La responsabilité est grande, nous sommes tous dans un même bateau et celui qui le perce, fera que tout le monde se noie ; la négligence conduit au désordre, et le sentiment réel de la responsabilité et du danger des conséquences pousse toute personne douée de raison et toute personne sincère à refuser [désapprouver] ces actes, à n'accepter aucun justificatif pour ces actes, et à dénoncer ceux qui les commettent, ainsi que leurs effets et leurs conséquences.

 

Et le musulman doit se méfier de commettre un acte qui provoque la tentation, ou qui donne un justificatif à ceux-là ou à ceux qui leur ressemblent, pour leur égarement, leur ignorance et leur crime. Et bien que le croyant ait la certitude qu'Allah protègera Sa religion, élèvera Sa parole, et qu'Il rendra complètement vaine la ruse de ceux qui complotent, mais la responsabilité est grande, nous devons donc avoir une position ferme afin de mettre les choses et les noms à leurs places, car l'Islam est l'Islam, le crime est le crime, la réforme n'est pas la corruption ; et nuire aux croyants, et tuer les musulmans et les infidèles alliés autorisés à séjourner en terre d'Islam, n'est pas le combat dans le chemin d'Allah qui a été prescrit.

 

Je cherche refuge auprès d'Allah contre satan le maudit (Traduction rapprochée) :

 

{Il y a parmi les gens celui dont la parole sur la vie présente te plaît, et qui prend Allah à témoin de ce qu'il a dans le cœur, tandis que c'est le plus acharné disputeur. Dès qu'il tourne le dos, il parcourt la terre pour y semer le désordre et saccager culture et bétail. Et Allah n'aime pas le désordre !}.

 

Serviteurs d'Allah !

 

Craignez Allah autant que vous le pouvez et repentez-vous sincèrement pour votre négligence.

 

Ô Musulmans !

 

Ce pays, Louange à Allah, est accroché à sa religion et uni sous le commandement de ses dirigeants ; nous nous soumettons tous à Allah en obéissant à nos dirigeants dans le bien et non dans les péchés, et en mettant en pratique la parole d'Allah (le Puissant et le Haut) (Traduction rapprochée) :

 

{O vous qui avez cru ! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d'entre vous qui détiennent le commandement}

 

et la parole du prophète (Qu'Allah prie sur lui et le salue)

 

(Ecoutez et obéissez).

 

Et en ce qui concerne les policiers, ils sont des soldats courageux qui accomplissent le bien, ils connaissent leur place, l'honneur de leur rang, le bien de leur travail et la noblesse de leur but ; ils accomplissent leur mission avec sincérité, dévouement, perfection et compétence, ils sont donc sur la vérité et la guidée par la grâce d'Allah. Grâce à leurs actions, à leur courage et à leur éveil, ce pays demeure glorieux et protégé, il élève la lumière de la religion, il protège les lieux saints des musulmans, et il préserve leurs honneurs ; les policiers sont donc la soupape de sûreté pour la protection de la terre de l'Islam. 

 

Ô Musulmans !

 

Nous sommes tous responsables de faire face à ce groupe égaré, chacun selon sa position ; nous devons tous ressentir le danger sur la religion, la famille, le pays, ainsi que le danger de la séparation et du désordre. Et malgré la prudence, l'éveil, l'entraide mutuelle et le sentiment complet de la responsabilité que nous devons avoir, chaque citoyen et chaque résident doit se réjouir de sa religion, de sa sécurité, de son argent et de son économie ; de même que le pays - qu'Allah le protège -, ainsi que ses hommes nobles et ses soldats courageux et sincères, doivent se réjouir ; et que la communauté soit tranquille, par la grâce d'Allah, en ce qui concerne la prise de conscience des dirigeants et leur éveil dans des situations qui n'acceptent que la force et la détermination.

 

Et ceci est un discours adressé à ceux qui ont commis ces actes criminels et interdits, ou qui ont commis une erreur en participant à certains de ces actes, ou qui ont été touchés par cette pensée [déviée], ou qui sont compatissants envers ceux qui ont commis ces actes criminels : ils doivent tous donc craindre Allah en ce qui concerne leurs propres personnes et leurs frères musulmans ; de même qu'ils doivent s'empresser de se repentir à Allah (le Puissant et le Haut), ils doivent se surveiller eux-mêmes et réfléchir aux textes du Livre d'Allah et de la Sounnah de Son prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue), ainsi que les paroles des examinateurs parmi les savants compétents ; ils doivent aussi retourner à ce qui est juste et à la vérité, et être dans un seul rang avec leurs frères contre leurs ennemis qui complotent contre eux ; et ils ne doivent pas être un soutien pour la destruction de l'entité de la communauté.

 

Et ils ont su des lois d'Allah au sujet des premiers et des derniers [habitants de la terre] que ces mauvais comportements ne sont utiles qu'aux ennemis de l'Islam qui complotent, et l'Islam et les musulmans n'en ont obtenu aucun bien dans le passé ni de nos jours ; et au contraire, la conséquence de ces comportements ne fut que le retard et la faiblesse par rapport aux ennemis de l'Islam.

 

Et malheur à ceux qui commettent ces actes horribles et ces actions interdites !

 

Donc, craignez Allah - qu'Allah vous fasse miséricorde - ; craignez tous Allah et suivez le chemin de la justice et de l'équité (Traduction rapprochée) {Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et parlez avec droiture, afin qu'Il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allah et à Son messager obtient certes une grande réussite}. 


copié de nur.al.quran.online.fr
 
Cheikh Abdullah ibn Muhammad ibn Houmaid - الشيخ عبد الله بن الحميد
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Rappels - تذكر
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 00:56
Conseils à ceux qui reviennent à la voie des salafs (dossier)
Voici une excellente risala de Shaikh Abu 'Abdillah Ahmad ibn Muhammad As-Shihhi qui donne des conseils très importants à tous ceux qui reviennent vers la salafya et ceux qui pensent y être depuis longtemps mais sont dans l'erreur.
 
En lisant les conseils du shaikh et les erreurs qu'il signale, on peut retracer une par une toutes les épreuves qui traversent la communauté, toutes les divisions entre frères qui ont eu lieu ces dernières années et voir clairement quelles en ont été les causes...
 
Alors soyons vigilants ; appliquons ces conseils et accrochons-nous tous fermement à la voie des salafs

Cheikh Ahmad ibn Muhammad As-Shihi - الشيخ أحمد بن محمد الشحي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Voie des pieux prédécesseurs - طريق السلف الصالح
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 00:39
Retarder la aqiqa du nouveau-né à plus tard
Question :
 
Si un homme vient d'avoir un bébé et qu'il n'a pas les moyens [financiers] afin d'immoler et ce, jusqu'à ce qu'une année s'écoule et même plus... puis il a les moyens, devra-t-il à ce moment là, sacrifier [pour Allâh] en faveur [de son nouveau-né] où bien [cela] deviendra-t-il caduc pour lui ?
 
Réponse :
 
Il est légiféré dans la Sunnah que d'accomplir la 'aqîqah [1] (ya'iqqa) en faveur [du nourrisson] jusqu'à ce que [la situation] le lui permet même après une année, voir plus.
 
Et d'Allâh vient le Succès et que la Prière et le Salut d'Allâh soient sur notre Prophète Muhammad, sa famille et ses Compagnons.
 
[1] : Lorsqu'un nouveau-né voit le jour, quelques devoirs issus de la Sunnah purifiée de notre bien-aimé - Prière et Salut d'Allâh sur lui - sont à respecter et à mettre en exécution par le père ou la mère.
 
Pour être bref, nous allons les cités directement et quant à ceux qui désirent les textes avec les références qu'ils se reportent aux livres de ahâdîth authentiques et aux paroles de grands savants :
 
• Invoquer Allâh de préserver l'enfant dès sa naissance...
 
• Faire mâcher par une pieuse personne une datte et en donner un tout petit peu au bébé à défaut un peu de miel ou quelque chose de sucré le jour même de sa naissance.
 
• Le nommer le septième jour par un beau nom d'Allâh en y ajoutant au préalable « 'abd », de Prophètes, d'hommes vertueux et si on ne peut pas alors on le lui donne dès sa naissance. Il est aussi permis de lui donner plusieurs prénoms.
 
• Raser avec une précaution particulière les cheveux du garçon et de la fille et donner en aumône aux nécessiteux l'équivalent de leur poids en or ou en argent le septième jour.
 
• Maculer la tête du bébé de safran.
 
• Le circoncire le septième jour.
 
• Si la personne à les moyens, immoler un animal (mouton, chèvre...) - selon les mêmes préceptes que le sacrifice du 'îd - le septième jour (ou le 14 ou le 21). On devra sacrifier deux animaux pour le garçon (moins selon les moyens de chacun) et un pour la fille.
 
Les Avis Juridiques du Comité : (11/438-439).

copié de mukhlisun.com

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 20:50
Quelles sont les caractéristiques des savants qui sont un exemple à suivre ?

Question :


Quelles sont les caractéristiques des savants qui sont un exemple à suivre ?

 
Réponse :
 

Les caractéristiques des savants qui sont un exemple à suivre sont les gens de science en Allâh - Subhânahu wa Ta'âla - ceux qui ont la bonne compréhension [authentique] du Livre d'Allâh et de la Sounnah de l'Envoyé (sallallahu 'alayhi wa sallam).

 

Ils ont [ces savants] adopté comme fondement principal la science utile et les bonnes actions.

 

Et on ne prend pas comme exemple [à suivre] un savant qui n'œuvre pas conformément à sa science, comme on ne prend pas l'ignorant qui n'a pas de science.

 

On ne prend comme exemple que celui qui réunit ces deux choses :

 

 
-La science utile
 
Et
 
-Les bonnes actions
 

Et pour ceux qui dans notre pays sont des exemples à suivre et pour qui on prend de leurs cassettes ; ils sont nombreux - Et la Louange est à Allâh.

 

Ils sont connus auprès des gens et nul ne les ignore, ni dans les campagnes ni dans les villes, ni les grands ni les petits.

 

Ils sont eux responsables des affaires de cette communauté dans les avis juridiques, les tribunaux, dans les corps enseignants et autres.

 

Ils sont connus pour leur science, leur piété et leur crainte scrupuleuse.

 

Et à la tête de nos savants, il y a l'éminent SHeikh 'Abdel-'Azîz Ibn BâZ (rahimahullâh).

 

C'est une personne à qui Allâh a accordé une science abondante, des bonnes actions, l'appel à Allâh, la sincérité et la véracité et cela n'est méconnu de personne.

 

Et il a - Louange à Allâh - donné beaucoup en livres, œuvres, cassettes et cours.

 

Et dans le même sens, pour ceux parmi les savants qui sont des exemples à suivre dans l'émission radio « Noûr 'ala ad-Darb » [1] eux aussi [2] - Et la Louange est à Allâh - sont connus pour leurs excellents avis [juridiques] et leurs dires utiles le plus souvent.

 

De même pour ce qui est de leurs frères, nobles personnes, les grands juges, qui ne travaillent pas dans la justice sans que les gens ne leur accordent leur confiance totale, pour leurs biens, leur intimité [en la divulguant], que parce que cette confiance est basée sur leur science assurée.

 

Ils ont fait des efforts dans l'appel à Allâh et la sincérité, et ils repoussent ceux qui veulent détourner du vrai chemin de l'Islâm, que cela soit fait [par ces gens] volontairement ou involontairement.

 

Et ils [ces savants] ont l'expérience de la vérification des paroles, ainsi que la connaissance de l'authentique sur ce qui est faible.

 

Il est obligatoire de revenir à leurs cassettes et à leurs cours, et de tirer profit de cela.

 

Il y a en cela de grande leçon pour les musulmans, et nous n'avons pas trouvé auprès de tous ces savants des erreurs et déviances, ni dans leur vie ou dans leur pensée.

 

On peut donc prendre [ces savants] comme exemple [...] [3]

 
 
[1] Emission diffusée sur la chaîne de radio saoudienne
111

[2] Dans une des questions posées à SHeikh an-Najmî (rahimahullâh) il lui a été demandé :

 

Question :

 

Qui sont les prêcheurs de la « Da'wah Salafiyyah » au Royaume d'Arabie Saoudite, ceux auprès de qui il faut étudier ?

 

Réponse :

 

Parmi les Masha-îkhs de la Salafiyyah auprès de qui il faut étudier, et assister à leur cours, il y a :

 

-le SHeikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdallâh Ibn BâZ,

-le SHeikh Sâlih Ibn Fawzân al-Fawzân,

-le SHeikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdallâh Âli ash-SHeikh,

-le SHeikh 'Abdallâh Ibn 'Abder-Rahmân al-Ghoudayân,

-et les savants du comité des grands savants,

-et les savants de Médine,

  

il y aussi les savants qui viennent aux secours de la vérité, et affrontent les groupes, et pour cela, leurs œuvres indiquent qu'ils sont « Salafis », il faut donc s'asseoir avec eux et écouter leurs cassettes, assister à leur cours et être présent à leurs assises, voilà ce qu'il faut.

 

[3] Kitâb « Al-Ajwibat ul-Mufîdah 'an As-îlat il-Manâhidj al-Djadîdah » de SHeikh Sâlih al-Fawzân, p.251-253

 

copié de manhajulhaqq.com
 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Cheikh Ahmad Ibn Yahya An-Najmi - الشيخ أحمد بن يحيى النجمي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 14:14
A l'intérieur de la kaaba (vidéo)
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Pélerinage - Omra - الحج والعمرة
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 10:32
La parole très connue d'Ouwayss
db2 by rbsrdesigns-d3ihhaj
Ouwayss Bin 3amir Al Qarni le maitre (le meilleur) des taabi3in (première génération après les compagnons) et le meilleur des adorateurs après les compagnons qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit :
 
 
"Le fait d'ordonner le bien et d'interdire le blâmable ne laisse, au croyant, aucun ami :
 
On leur ordonne le bien et ils nous insultent, trouvent de l'aide parmi les débauchés.
 
Et par Allah, jusqu'à ce qu'ils arrivent à m'accuser de choses très graves !
 
Par Allah, je n'arrêterai pas de leur tenir tête, pour leur montrer la vérité d'Allah."
 
[Al i'tisam de l'imam ach-Chatibi (p.20 dar al-Akida)]

 

وقد نُقِل عن سيِّد العبَّاد بعد الصحابة أُويس القرني : أنه قال

إن الأمر بالمعروف والنهي عن المنكر لم يدعا للمؤمن صديقا

نأمرهم بالمعروف فيشتمون أعراضنا ، ويجدون على ذلك أعوانا من الفاسقين ، حتى -والله- لقد رَمَوْني بالعظائم ، وايم الله ؛ لا أدع أن أقوم قيهم بحقه

[الاعتصام للإمام الشاطبي - ص20 دار العقيدة]

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Appel à la religion - الدعوة الإسلامية
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 01:55
Les sept lectures du coran (vidéo)
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 01:51
Ecrire des annotations sur le coran (audio)
divider (21)
Question : 
 
Je suis enseignant de Coran dans une école élémentaire, et il m'arrive d'avoir besoin ou que l'étudiant ait besoin d'écrire sur la marge du livre du coran. 
 
C'est une écriture quotidienne, est-ce que cela est permis ? 
 
Sachant que ce livre du coran n'est pas conservé par l'étudiant à la fin de l'année ?
 
Réponse de Cheikh Ar-Râjihî :
 
Il n'est pas permis d'écrire sur le livre du coran (moushaf). 
 
Il n'écrit pas dessus mais sur une autre feuille.
 
Les feuilles sont très nombreuses et les cahiers également. 
 
Il faut prendre soin du livre du coran, comment ne pas en prendre soin ?! 
 
Tant qu'il est dans un bon état pour la lecture et qu'il n'est pas déchiré, il est obligatoire d'en prendre soin. 
 
Et s'il n'en a plus besoin, il le donne à quelqu'un qui lui sera profitable, qui le lira, sinon il le laisse dans la mosquée. 
 
Et s'il s'est déchiré, il faut le brûler ou l'enterrer dans un endroit pur.

 

✅ Traduit par fatawaislam.com

 

وكان السؤال : بعض الطلاب في المدارس يحتاجون إلى الكتابة على هامش المصحف يومياً، فهل يجوز ذلك، علماً بأن المصحف لا يحتفظ به الطالب بعد نهاية السنة ؟

الجواب : لا ينبغي الكتابة على المصحف ولو في جوانبه، وإنما يُكتب في ورقة، والأوراق متوفرة وأما المصحف فينبغي الاحتفاظ به، فإذا استغنى عنه فليعطه من ينتفع به ويقرأ فيه، أو يوضع في المسجد، وإذا تمزق فيحرق أو يدفن في أرض طاهرة

فتاوى منوعة الشريط (18) الدقيقة 14 :23

divider (21)

 
Question :
 
Est-il permis d'écrire quelques règles de tajwid au-dessus des versets sur le moushaf ?
 
Réponse de Cheikh Ibn Bâz :
 
Il n'est pas permis d'écrire quoique ce soit.
 
Rien ne doit être écrit sur le moushaf ; Il ne doit y avoir que la parole d'Allâh جل وعلا.
 
Il ne faut pas écrire d'annotations, ni de signes de tajwid ou autres parcequ'il est obligatoire de laisser le moushaf tel quel, et qu'il ne contienne que la parole d'Allâh عز وجل.
 
 Publié par 3ilmchar3i.net
 
كتابة بعض الأحكام التجويدية فوق الآيات في المصحف
هل تجوز كتابة بعض الأحكام التجويدية فوق الآيات في المصحف ؟
لا يجوز أن يكتب شيء، المصحف لا يكتب فيه شيء، مجرد إلا من كلام الله- جل وعلا-، لا يكتب حواشي, ولا علامات تجويدية ولا غير ذلك؛ لأن المصحف يجب أن يجرده، ويكون خالصاً لكلام الله- عز وجل
Cheikh ‘Abdel‘Azîz Bnou ‘Abdillah Ar-Râjihî - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله الراجحي

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 01:49
Conseil à celui qui se trouve loin des savants et qui souhaite apprendre sa religion

Question :

 
Par quoi conseillez-vous celui désire quérir la science religieuse (char'î) alors qu'il se trouve éloigner des Savants sachant qu'il possède un ensemble (madjmû'ah) de livres parmi lesquels ; [des livres attraits aux] fondements (usûl) et [d'autres,] sommaires (mukhtasarât) ?
 
Réponse :
 
Je lui conseille de persévérer (s'appliquer) dans [sa] quête du savoir (talabu-l'ilm) et de chercher l'aide auprès d'Allâh - Glorifié soit-Il- et enfin chez les Gens de science (ahlul-'ilm) car l'acquisition (talaqqî) de la connaissance [religieuse] de l'homme chez un savant lui fera gagner du temps (zaman) plutôt que de se mettre à consulter bon nombre de livres et que [les] idées (ârâ-) [finissent par] se brouiller (takhtalif).

Et je ne dis pas comme celui qui dit, qu'il n'est pas possible d'appréhender (idrâk) la science [si ce n'est] qu'auprès d'un chaykh ; cela n'est pas juste car la réalité (faits /wâqi') le dément mais l'apprentissage (dirâsah) auprès d'un chaykh illuminera [le] chemin [de l'étudiant] et le raccourcira.
 
Son livre : « kitâbu-l'ilm - le livre du Savoir », page 131. 
copié de mukhlisun.over-blog.com
 
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 01:14
La circoncision pour les frères reconvertis
Question :
 
Si un homme qui n'a pas été circoncis à la naissance et se converti à l'islaam à l'âge adulte, lui est-il obligatoire de se faire circoncire après sa conversion ?
 
Réponse :
 
La circoncision est obligatoire pour l'homme, sauf si cela lui cause un mal quelconque, comme par exemple le fait qu'il soit très âgés et que le docteur pense qu'une circoncision à son âge pourrait lui causer du mal, dans ce cas elle (la circoncision) ne lui est pas obligatoire ( il n'a pas à la faire).
 
Mais si une personne sait que cela ne lui nuira pas et qu'elle est capable de le faire alors celà lui devient obligatoire, car notre prophète nous a ordonnés de nous faire circoncire et il a dit que la fitrah (la prédisposition natureelle de l'homme) est composés de 5 choses et il cita en premier lieu la circoncision.
 
Il est rapporté dans Al Boukhari et Mouslim, d'après Abû Houreira que le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

"Abraham s'est circoncis à 80 ans à l'aide de l'herminette".
 
La circoncision fait partie des choses par lesquelles Allah a éprouvé Abraham son bien-aimé et qu'il a accomplies.

Ce qui lui valut d'être désigné comme guide pour les humains.

Cette pratique se perpétua chez les autres envoyés après lui ainsi que leurs disciples jusqu'au Messie Issa (Jésus) qui s'est circoncis.

Ce que les chétiens confirment d'ailleurs.
 
Elle fait partie des pratiques inhérentes à la nature humaine.

Il est rapporté dans Al Boukhari et Mouslim, d'après Abû Houreira que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

"Cinq pratiques sont inhérentes à la nature humaine : la circoncision, l'épilation du pubis, la taille des moustaches, la coupe des ongles et l'épilation des aisselles".

Le hadith place la circoncision en tête des pratiques qui font partie de la nature originelle.

Ces pratiques font partie de la nature originelle car celle-ci est le culte exclusif, la religion d'Abraham.

Ces pratiques furent recommandées à Abraham et font partie des commandements par lesquels son Seigneur l'a éprouvé.

 
Les pratiques inhérentes à la nature humaine participent toutes à la pureté, la propreté et l'extirpation des déchets répugnants des humains avec lesquels le Démon fait bon ménage.
 
La circoncision est-t-elle obligatoire ou recommandée ?
 
Les doctes ont divergé à ce sujet :
 
Pour As-Sha'bî, Rabî'a, Al-Awza'i, Yahya ibn Saïd Al Ansari, Malik, As-Shafii et Ahmad, cette pratique est obligatoire.
Malik est d'ailleurs allé plus loin en réfutant l'imamat et le témoignage de celui qui n'est pas circoncis.
 
Quant à Hassan Al Basri et Abû Hanifa, cette pratique est plutôt sunna et non obligatoire.
 
Ibn Abû Moussa, un des disciples de Ahmad, pense qu'elle est une "sunna Mouakkada" vivement recommandée.
 
Il est rapporté dans une version d'Ahmad que ce n'est pas obligatoire pour les femmes.
 
Chapitre 9: La circonsicion du nouveau-né et ses régles.
copié de alminhadj.fr
 
Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Reconverti(e) - للداخلين في الإسلام