compteur de visite

Catégories

1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 12:20
Une femme dont le mari ne prie pas, doit-elle se séparer de lui ?
Une femme dont le mari ne prie jamais, ni en groupe ni individuellement, son mariage est frappé de dissolution, elle n'est plus sa femme et il n'a plus le droit de jouir d'elle, elle est désormais étrangère pour lui.
 
Elle doit dans ce cas partir chez ses parents et essayer dans la mesure du possible de se débarrasser de cet homme qui a rejeté la foi après avoir été musulman-qu'Allah nous préserve de cela.
 
Sur ce, je dis, et j'espère que les femmes m'écoutent, que toute femme dont le mari ne prie pas n'est pas autorisée à rester avec lui, fut-ce le temps d'un clin d'œil, même si elle a des enfants de lui, dans ce cas c'est elle qui a le droit de garde, car le mécréant n'a pas de droit à la garde d'un musulman, mais si Allah guide son mari et qu'il retourne à l'Islam et prie, elle revient à lui tant qu'elle est dans son délai de retraite de continence.
 
Si ce délai expire avant qu'il ne revienne à la prière, la décision ne regarde qu'elle. [1]
 
[1] Note du traducteur :
 
Il faut cependant souligner que le shaykh al'Uthaymin -qu'Allah lui soit miséricordieux- a émis cette fatwa dans un pays qui pratique le rite Hanbalite qui excommunie -yukaffiru- celui qui ne prie pas, pays où les juges jugent avec la loi islamique et la rendent exécutoire, et pays où personne n'est censé ignorer que l'abandon de la prière est une mécréance majeure en raison du grand nombre de savants et de prédicateurs qui ne cessent de leur enseigner cela.
 
Or, dans un pays européen, il n'appartient pas à des individus ou à des groupuscules, souvent excités par le zèle religieux, n'ayant que des connaissances sommaires, voire pas de connaissance, sur les règle restrictives de l'excommunication -dawabit at-takfir-, de juger de la dissolution du mariage d'un couple et de briser un foyer, sous prétexte que l'un des conjoints ne prie pas, pour de nombreuses raison, notamment le fait que cette fatwa est générale, la prononcer comme une sentence et la rende exécutoire dans une affaire particulière, est une mission qui revient au juge islamique affaire particulière, est une mission qui revient au juge islamique (Al-qadi as-shar'i) ou une toute autorité compétente.
 
Généralement, les actes de mariage, au sein de la communauté musulmane en Europe, à majorité maghrébine Malékite, sont conclu par des imâms eux-mêmes Malékites, qui voient que les deux professions de foi -shahâdatayn- dites par les deux conjoints suffisent pour juger qu'ils sont musulmans, ce qui fait que l'acte de mariage est valable et restera toujours valable, car la question de la mécréance de celui qui ne prie pas, est l'objet d'un différend -khilâf- entre les savants anciens et contemporains.

D'autres raisons peuvent être invoquées mais il n'y a pas lieu de les développer dans un tel document, Allah Est plus Savant.

Tiré du livre questions fréquemment posées par les femmes
 
 Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 23:00
Biographies de savants
Voici une liste des quelques biographies des savants, elle n'est pas exhaustive, d'autres biographies seront ajoutées au fur et à mesure. 

-Savants nés au 1er siècle de l'Hégire
 
 
-Savants nés au 2ème siècle de l'Hégire
 
 
-Savants nés au 3ème siècle de l'Hégire
 
 
-Savant né au 7ème siècle de l'Hégire
 
 
-Savants nés au 8ème siècle de l'Hégire
 
 
-Savant né au 12ème siècle de l'Hégire
 
 
-Savants nés au 13ème siècle de l'Hégire
 
 
-Savants nés au 14ème siècle de l'Hégire
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Savants - العلماء
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 17:12
Ils témoigneront... (vidéo)

سُوۡرَةُ یسٓ

 
۞ أَلَمۡ أَعۡهَدۡ إِلَيۡكُمۡ يَـٰبَنِىٓ ءَادَمَ أَن لَّا تَعۡبُدُواْ ٱلشَّيۡطَـٰنَ‌ۖ إِنَّهُ ۥ لَكُمۡ عَدُوٌّ۬ مُّبِينٌ۬
۞ وَأَنِ ٱعۡبُدُونِى‌ۚ هَـٰذَا صِرَٲطٌ۬ مُّسۡتَقِيمٌ۬ 
۞ وَلَقَدۡ أَضَلَّ مِنكُمۡ جِبِلاًّ۬ كَثِيرًا‌ۖ أَفَلَمۡ تَكُونُواْ تَعۡقِلُونَ
۞ هَـٰذِهِۦ جَهَنَّمُ ٱلَّتِى كُنتُمۡ تُوعَدُونَ ٱصۡلَوۡهَا ٱلۡيَوۡمَ بِمَا كُنتُمۡ تَكۡفُرُونَ
 ٱلۡيَوۡمَ نَخۡتِمُ عَلَىٰٓ أَفۡوَٲهِهِمۡ وَتُكَلِّمُنَآ أَيۡدِيہِمۡ وَتَشۡہَدُ أَرۡجُلُهُم بِمَا كَانُواْ يَكۡسِبُونَ۞
 
(traduction rapprochée) 
 
YA-SIN
 
Ne vous ai-Je pas engagés, enfants d'Adam, à ne pas adorer le Diable? Car il est vraiment pour vous un ennemi déclaré, (60) 
et [ne vous ai-Je pas engagés] à M'adorer? Voilà un chemin bien droit. (61) 
Et il a très certainement égaré un grand nombre d'entre vous. Ne raisonniez-vous donc pas? (62)
Voici l'Enfer qu'on vous promettait. (63) 
Brûlez-y aujourd'hui, pour avoir mécru». (64) 
Ce jour-là, Nous scellerons leurs bouches, tandis que leurs mains Nous parleront et que leurs jambes témoigneront de ce qu'ils avaient accompli. (65) 
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Rappels - تذكر
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 14:07
A toi de cueillir ces merveilleux fruits

Les fruits de lâ ilâha illa lahou

(point de divinité digne d’être adorée sauf Allah)

 

-Celui qui prononce cette attestation sincèrement du fond du cœur, voulant par elle le Visage d’Allah, entrera au paradis sans rendre de compte ni châtiment.

 

-Cette parole est le plus grand degré de la foi et c’est la chose qui pèse le plus dans la balance.

 

-Cette parole est la cause qui libère le plus l’esprit de ces superstitions et des ces  absurdités.

 

-C’est la parole de la vérité, de la crainte et de la sincérité.

 

-L’agrément de nos œuvres n’est possible qu’après avoir prononcé cette parole et qu’après l’avoir mise en pratique.

br-copie-1.gif

Les fruits de la prière

 

-C’est la cause de l’agrément de toutes œuvres.

 

-L’assiduité dans la prière préserve la personne de ressembler aux hypocrites.

 

-C’est une joie, un raffermissement et un épanouissement pour le cœur et c’est une clarté pour le visage et un bonheur pour les yeux.

 

-Elle fait descendre la miséricorde, actionne notre subsistance, préserve nos biens et repousse la rancœur.

 

-C’est la plus importante subsistance de l’arbre de la foi.

 

-Elle guérit les cœurs de toutes mauvaises tentations et de toutes ambiguïtés.

 

-Elle est la cause de l’expiation des péchés et de l’augmentation des bonnes œuvres et l’élévation en degré.

br-copie-1.gif

Les fruits de la lecture du Coran

 

-Elle engendre l’humilité et la sérénité et elle adoucit les cœurs.

 

-Elle engendre la certitude qui est la foi complète.

 

-Elle engendre la peur et l’appréhension de la dernière demeure.

 

-Elle concrétise la prédication vers Allah Seul et sans associé.

 

-Le coran guide vers ce qu’il y a de plus droit.

br-copie-1.gif

Les fruits de l’invocation

 

-C’est une obéissance à Allah et une cause qui empêche Sa colère qu’Il soit exalté.

 

-C’est une cause qui raffermit le cœur, soulage les soucis, dissipe les angoisses, et facilite toutes situations.

 

-C’est une cause qui fait descendre la miséricorde et repousse tout malheur.

 

-Celui qui invoque aime Allah qu’Il soit exalté.

br-copie-1.gif

Les fruits de la prière sur le Prophète que la prière et le salut soient sur lui

 

-C’est se conformer à l’ordre d’Allah

 

-La personne qui prie sur lui une fois Allah priera, alors, sur elle dix fois.

 

-Celui qui prie sur lui se verra élever de dix degrés, on lui écriera dix bonnes actions et on lui effacera dix mauvaises actions.

 

-C’est une cause d’expiation des péchés et Allah épargnera à celui qui prie sur lui tout ce qui le soucie.

 

-C’est une cause pour être proche de lui le Jour de la résurrection.

 

-C’est une cause qui raffermit les pas lors de la traversée du Pont (sirât).

 

-C’est une cause qui fait descendre les bienfaits et la miséricorde, qui augmente les biens pour toute personne qui prie sur lui que la prière et le salut d’Allah soient sur lui.

br-copie-1.gif

Les fruits de la demande de pardon à Allah

 

-C’est une obéissance à Allah et c’est prendre exemple sur son Prophète que la prière et le salut d’Allah soient sur lui.

 

-Elle repousse le châtiment, les malheurs et les épreuves.

 

-C’est une cause qui fait descendre la pluie.

 

-C’est une cause qui fait descendre la miséricorde et les biens licites.

 

-C’est une cause d’augmentation des richesses et de la descendance.

 

-C’est une cause pour soulager les soucis, les malheurs, et les tristesses.

br-copie-1.gif

Les fruits du respect du lien de parenté

 

-C’est une des plus importantes causes pour entrer au paradis.

 

-Il épargne une mort malheureuse.

 

-C’est l’emblème de la foi en Allah et au Jour dernier.

 

-C’est la cause de l’augmentation dans la durée de vie et l’accroissement des biens.

 

-Le respect des liens de parenté procure le lien avec Allah.

 

-Il expie les péchés et les mauvaises actions, et facilite le jugement.

 

-Il est la cause de la prolifération de l’amour entre les proches parents, et le renforcement des liens.

 

-C’est une preuve de la noblesse d’esprit.

 

br-copie-1.gif

Les fruits du délaissement des péchés et mauvaises actions

 

-C’est un moyen pour qu’Allah l’aime et s’intéresse à lui et pour qu’Allah soit heureux de son repentir.

 

-Cela facilite l’arrivée des biens par des moyens sur lesquels il ne comptait pas.

 

-Cela dissipe les soucis, les malheurs et la tristesse.

 

-Cela permet un exaucement rapide de son invocation.

 

-Cela dissipe le sentiment de malaise entre lui et Allah le Très-Haut.

 

-Cela permet de goûter au plaisir de la foi.

 

-Les anges qui portent le trône invoqueront Allah pour lui.

 

-C’est une lumière pour le cœur et le visage.

 

-Les diables qu’ils soient humains ou djinns s’éloignent de lui.

br-copie-1.gif

Les fruits du rappel d’Allah (dhikr)

 

-Cela satisfait Allah et cela provoque Son amour.

 

-Cela dissipe les soucis et les malheurs, et éloigne le diable.

 

-Cela préserve du regret le Jour de la résurrection.

 

-Cela permet de se souvenir d'Allah.

 

-Cela est utile lors des calamités et il revivifie les cœurs.

 

-Cela provoque l’amour d’Allah, la sensation qu’Allah le surveille, et le retour à Allah.

 

-C’est la cause qui fait descendre la quiétude, d’être envelopper par la miséricorde et de la présence des anges parmi nous.

 

-Il conduit aux bienfaits, la sécurité et aux biens.

 

-Les montagnes et les déserts sont fiers lorsqu’une personne fait le dhikr sur leur surface.

 

-Le dhikr occupe l’esprit de la médisance et la calomnie.

 

Écrit par Abu 'Abdel 'Azîz

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Rappels - تذكر
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 01:47
La prière de glorification (salatou at-tasbîh)

Aperçu des avis des savants au sujet de la prière de glorification

(صلاة التسبيح)

 

Parmi les prières légiférées il y a Salatou at Tasbîh et elle est issue du hadith suivant, d'après ibnou 'Abbâs radiyallahou 'anhou (qu'Allah l'agréé) :

 

D'après ibnou 'Abbâs radiyallahou 'anhou, le Messager d'Allah salallahou 'alayhi wa sallam a dit à 'Abbâs fils de 'Abdal Mouttalib :

 

" Ô 'Abbâs !
Ô mon oncle ne vais-je pas te donner ?
Ne pas t'octroyer ?
Ne va tu pas aimer ?
Ne va tu pas accomplir dix mérites ?
Si tu fais cela, Allah te pardonnera tes péchés, les premiers et les derniers, anciens ou récents, fait par erreur ou fait volontairement, qu'ils soient petits ou grands, qu'ils soient accomplis secrètement ou publiquement ?


Dix mérites :

Que tu pries quatre unités (rak'ât),

tu lis lors de chaque unité (rak'ah) la Sourate l'Ouverture (al Fatiha) et une Sourate (quelconque) et lorsque tu as achevé la lecture (du Coran) dans la première unité et que tu es debout tu prononces  : "Soubhanallah wal hamdulillah wa la ilaha illa llah wallahou akbar" 15 fois de suite,

ensuite tu t'inclines et tu prononces, dans cette position, pendant que tu es incliné (roukou') 10 fois "Soubhanallah wal hamdulillah wa la ilaha illa llah wallahou akbar",

ensuite tu te relèves de l'inclinaison et tu prononces 10 fois "Soubhanallah wal hamdulilleh wa la ilaha illa llah wallahou akbar" ,

ensuite prosternes toi et prononces pendant que tu es en prosternation 10 fois "Soubhanallah wal hamdulillah wa la ilaha illa llah wallahou akbar",

ensuite relèves toi de la prosternation et prononces 10 fois "Soubhanallah wal hamdulillah wa la ilaha illa llah wallahou akbar",

ensuite prosternes toi (une seconde fois) et tu prononces 10 fois "Soubhanallah wal hamdulillah wa la ilaha illa llah wallahou akbar",

ensuite relèves toi (de la prosternation ) et (en étant assit ) tu prononces 10 fois "Soubhanallah wal hamdulilah wa la ilaha illa llah walllahou akbar",

donc cela fait en tout 75 fois dans chaque unité et tu fais cela (prononcer les glorifications) dans les quatre unités.

 
Si tu le peux pries cette prière (as Salatou at Tasbîh) une fois par jour et si tu ne la fais pas alors fais la tous les vendredis, si tu ne la fais pas alors fais la une fois par mois et si tu ne la fais pas, fais la une fois dans l'année et si tu ne la fais pas, prie la (cette prière) une fois dans ta vie."

 Rapporté par Abou Dâwoud et ibnou Mâjah.

Et je dit (Cheykh Bazmoûl) : "Les bénéfices de ce hadith sur Salatou at Tasbîh sont :

 

Premièrement : On peut penser que le sermon contenu dans ce hadith ne s'adresse qu'à ibnou 'Abbâs, pourtant il est général, il s'adresse à tous les mouslimîn. Puisque la règle dans les discours du Prophète salallahou 'alayhi wa sallam c'est la généralité et non pas la particularité.

Deuxièmement : La parole dans ce hadith : « Allah te pardonne tes péchés, les premiers et les derniers, anciens ou récents, fait par erreur ou volontairement, qu'ils soient petits ou grands, qu'ils soient accomplis secrètement ou publiquement. Dix mérites. »

« Fait par erreur ou volontairement » l'erreur n'est pas compté comme pêché, Allah Le Très Haut dit (traduction rapprochée) : 

(Seigneur ne nous châtie pas s'ils nous arrive d'oublier ou de commettre une erreur) (Sourate 2 verset 286)

 Pourquoi associer l'erreur et le pêché dans la même phrase ?


La réponse est que dans l'erreur il y a une diminution ou une déficience et cette prière (Salatou at Tasbîh) comble cette diminution.

Troisièmement : Ce qui transparaît de ce hadith c'est que cette prière n'est faite qu'avec une seule salutation (c'est-à-dire 4 unités avec une seule salutation) de nuit ou de jour comme la dit : Al Qâni dans Al Marqâti tome 2 page 192 et Al Moubârak Fouri dans At Touhfat tome 1 page 349.

Quatrièmement : Il transparaît aussi que les glorifications à prononcer 15 fois, 10 fois... sont prononcées après les invocations courantes qui sont dites à chaque moment de la prière.

Dans l'inclinaison après les invocations on prononce 10 fois "Soubhanallah wal hamdulillah wa lâ ilaha illa llah wallahou akbar" et après avoir dit "Sami'allahou liman hamida , rabbana wa lakal hamd" et s'être relevé de l'inclinaison on prononce 10 fois Soubhanallah wal hamdulilah wa lâ ilaha illa llah wallahou akbar" et cela à tous les moments (de la prière)...

- Cinquièmement : Si tu es distrais (un oublie, doute, ou manquement) dans la prière à la fin tu fais les deux prosternations de distraction, à ce moment là tu ne prononces pas "Soubhanallah wal hamdulillah wa lâ ilaha illa llah wallahou akbar" cependant tu accomplis les prosternations de distraction comme dans la prière ordinaire et at Tirmidhi rapporte dans le tome 2 page 350 d'après 'Abdal 'Aziz bnou Abi Razama qui dit : " j'ai dit à 'Abdillah bnou Moubârak si j'oublie lors de cette prière (Salatou at Tasbîh) je glorifie je prononce 10 fois "Soubhanallah wal hamdulilah wa lâ illaha illa llah wallahou akbar" dans les deux prosternations de distraction 10 fois et 10 fois ? Il dit : Non car elle (Salatou at Tasbîh) est faite de 300 glorifications Soubhanallah wal hamdulillah..."


Les avis de certains savants sur l'authenticité de ce hadith :

(Cheykh Bazmoûl) dit : le Hadith est bon (hassan).

Rapporté par Abou Dâwoud dans son livre  de la prière chapitre Salatou at Tasbîh hadith numéro (1297) , rapporté aussi par ibnou Mâjah dans son livre L'accomplissement de la Salat et de la Sounnah au chapitre Salatou at Tasbîh hadith numéro ( 1386) et un groupe parmi les gens de science renforcent (en approuvant) ce hadith.

Parmi eux : Abou Bakr al 'Ajouri et Aboul Hassan al Maqdiçi et al Bayhaki et parmi ceux d'avant (qui les devancent dans cela) il y a Ibnoul Moubârak et ainsi de suite ibnou Sakin et an Nawawi et at Tajou as Sabki et Balqini et ibnou Naçer ad Din Ad Dimachqi et ibnou Hajar et as Souyouti ,al Kaneni et as Sindi et Zabaydi et ceux d'après al Moubârak Fouri dans at touhafat et encore al Moubârak Fouri dans al Marâ'âl et l'éminent (savant) Ahmad Shâkir et en dernier al Albani dans Sahih al Jâmi' as Saghir tome 2 hadith numéro 7937 .

Source : le livre de Cheykh Bazmoûl : Salatou Tatawou' chapitre Salatou at Tasbîh
copié de assounnah.com

Question :

 

Est-ce que vous me conseillez de faire la prière de Tassbih ?

 

Réponse :

 

La prière de Tassbih est une innovation.

 

Le hadith la concernant n'est pas authentique, il est plutôt faible.

 

Certains savants l'ont même cité parmi les hadiths inventés.

 

Fatwa de Ladjna Da-ima Question 2 de la fatwa n° 2141 sous la présidence de Cheikh Ibnou Baz   

Concernant la prière de Tassbih, ce qui est correct, c'est que ce n'est pas une sounnah, mais plutôt une innovation.

 

Quant au hadith que tu as cité dans ta question, il n'est pas authentique. 

 

L'Imam Ahmad رحمه الله a dit :

 

« La prière de Tassbih m'ettonne ! »

On lui demanda pourquoi, ce à quoi il répondit : « Il n'y a rien à son sujet d'authentique. »

Et il secoua ses mains comme le fait celui qui fait une réprimande. 

 

Et An-Nawawi رحمه الله a dit :

 

« Les hadiths à son sujet son faible.

Et il y a dedans un changement de l'organisation connue de la prière. » 

 

Et Al-'Oqayliy رحمه الله a dit :

 

« Il n'y a pas à son sujet de hadith confirmé (authentique ou bon). » 

 

Et Abou Bakr Ibn Al-'Arabi رحمه الله a dit :

 

« Il n'y a pas à son sujet de hadith authentique ou bon. »

 

Et il a cité ans Al-Fourough, selon son Cheikh Abou Al-'Abbas Cheikh Al Islam رحمه الله que ce dernier a dit :

 

« que les hadiths concernant cette prière étaient mensongers... et l'Imam Ahmad رحمه الله et les Imams l'ayant suivi (c'est à dire les imams Hambalites) ont dit qu'elle était détestable et qu'aucun imam ne l'avait jugée comme recommandée. » 

 

Ainsi, selon tout cela, la prière de Tassbih n'est pas légiférée et on n'adore pas Allah le Très-Haut avec, car il n'y a pas de hadith rapporté de manière autentique du Prophète صلى الله عليه وسلم . 

 

Recueil de fatawa de Cheikh Ibn Al-'Outheymine, Tome 14 page 329.

Le Cheikh a été interrogé au sujet de la prière de Tassbih et il a répondu comme suit :

 

« Les savants ont divergé sur le hadith de la prière de Tassbih.

 

Et ce qui est correct, c'est qu'il n'est pas authentique, mais qu'il est faible, surtout au niveau du texte, et qu'il contredit les hadiths authentiques connus du Prophète صلى الله عليه وسلم concernant les prières surérogatoires, qu'Allah a légiférées pour Ses serviteurs, au niveau de ses inclinaisons (roukou') et de ses prosternations (soudjoud). 

 

Ainsi, ce qui est correct, c'est la parole de ceux qui disent qu'il (le hadith sur la prière de Tassbih) n'est pas authentique, conformément à ce que nous avons cité, et aussi du fait que toutes ses chaînes de transmission sont faibles. 

 

Et c'est Allah qui accorde le succès. » 

 

Receuil de Fatawa de Cheikh Ibnou Baz, Tome 11 page 426.

 

Cheikh Mouhammad Ibn 'Omar Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر سالم بازمول

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Prière - الصلاة
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 23:02
Si les péchés avaient une odeur...

Muhammad ibn Waasi' رحمه الله avait l'habitude de dire:


"Si les péchés avaient une odeur, personne ne pourrait s'asseoir à coté de moi."

 

Explication du hadith : "Deux loups affamés..."

 Publié par alminhadj.fr

 

كان محمد بن واسع يقول
"لو أن للذنوب رائحة ما استطاع أحد أن يجالسني"
شرح حديث ((ما ذئبان جائعان))، صـ ٧٣ لابن رجب الحنبلي


Imam Zayn ud-Deen Ibn Rajab al-Hanbali -  الإمام زين الدين ابن رجب الحنبلي
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Péchés et repentir - الذنوب و التوبة
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 20:16
Ce qui est interdit et détestable pour le jeûneur (dossier)

Toutes les louanges sont à Allah pour Ses Faveurs et Sa bonté.


Il nous a favorisés en nous permettant d'atteindre le mois de Ramadhân et nous a renforcés par les bonnes œuvres qui nous rapprochent de Lui.

Que la paix et le salut soient sur notre Prophète Muhammad, sur sa famille et ses Compagnons, et ceux qui ont suivi sa guidée et se sont accrochés à sa Sunnah jusqu'au Jour Dernier...

Ensuite, sachez qu'il y a un comportement à adopter pour le jeûne afin qu'il soit accompli de la manière prescrite et que l'on en tire des bienfaits, que l'on atteigne l'objectif de Ramadhân et que l'on ne le trouve pas éreintant et sans bénéfice.

Comme l'a dit le Prophète صلى الله عليه وسلم :

« Il se peut qu'un jeûneur ne tire aucun profit de son jeûne si ce n'est la faim et la soif. »

Le jeûne ne consiste pas uniquement à arrêter de boire et manger, mais c'est aussi délaisser ce qui ne convient pas comme paroles et actes prohibées ou détestables.

Un des Salafs a dit : 

« Le plus facile dans le jeûne est d'arrêter de boire et de manger. »

Cela, car le rapprochement avec Allah ne peut être complet en délaissant des désirs autorisés, qu'avec l'abandon de ce qu'a interdit Allah en toutes circonstances.

Même s'il est obligatoire au musulman de délaisser les interdits en tous temps, cela est d'autant plus obligatoire en période de jeûne.

Donc celui qui accomplit un interdit en dehors des périodes de jeûne, il est pécheur et mérite le châtiment, mais si cela se passe durant le jeûne, en plus d'être pécheur et de mériter le châtiment, cela affecte son jeûne en le diminuant ou l'annulant.

Le véritable jeûneur est celui dont l' estomac jeûne [en étant privé] de boire et de manger, dont les membres jeûnent [en les empêchant] de pécher, dont la langue jeûne [en la retenant] de prononcer des paroles mauvaises et vaines, dont les oreilles jeûnent [en les empêchant] d'écouter des chansons, des instruments de musique, des paroles médisantes et calomnieuses, et dont les yeux jeûnent [en les privant] de regarder ce qui est interdit.

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : 

« Celui qui ne délaisse pas le mensonge et sa mise en pratique, Allah n'a pas besoin qu'il se prive de manger et de boire. »
[Al-Bukhari]

Il est obligatoire au jeûneur de s'abstenir de médire, calomnier et d'insulter les autres, selon ce qu'ont rapporté les deux Shaikh (Al-Bukhari et Muslim) de Abu Hurayrah (رضي الله عنه) qui rapporte du Prophète صلى الله عليه وسلم :

« Que celui qui a l'intention de jeûner un jour, ne dise pas d'obscénités et ne soit pas ignorant. Si quelqu'un l'injurie ou l'attaque, qu'il répète : "Je suis en jeûne". »

Et dans les deux Sahih, Abu Hurayrah rapporte un hadith marfu' (qui remonte jusqu'au Prophète صلى الله عليه وسلم : 

« Le jeûne est un bouclier, que celui qui a l'intention de jeûner un jour, ne dise pas de grossièretés et ne soit pas ignorant. Si quelqu'un l'insulte, qu'il dise 'Je suis en jeûne'. »

Le terme 'Al-Junnah' (bouclier) est ce qui protège et empêche l'arme de l'ennemi de atteindre celui qui le porte et le blesser.

Le jeûne protège donc la personne de tomber dans les péchés dont la récompense est le châtiment dans ce monde et l'au-delà.

Le terme « rafath » englobe les paroles grossières et mauvaises.

L'imam Ahmad et d'autres rapportent un hadith remontant au Prophète صلى الله عليه وسلم :

« Le jeûne est un bouclier tant qu'il n'est pas percé. »
On lui demanda : « Comment peut-il être percé ? »
Il répondit : « Par le mensonge et la médisance. »


C'est une preuve que la médisance fissure le jeûne, ou qu'elle l'affecte.

Et si le bouclier est percé, il n'est plus d'aucune utilité pour celui qui l'utilise.

De même que le jeûne lorsqu'il est fissuré, il n'y a plus de bénéfice pour celui qui l'accomplit.

La médisance : comme l'a expliqué le Prophète صلى الله عليه وسلم, c'est dire de ton frère ce qu'il n'aime pas.

Il a été rapporté dans le Musnad Ahmad, que la médisance annule le jeûne :

« Deux femmes jeûnaient au temps du Prophète صلى الله عليه وسلم et elles ont failli mourir de soif. Ceci fut rapporté au Prophète صلى الله عليه وسلم, mais il refusa [de leur permettre de rompre le jeûne]. Puis on lui mentionna ces deux femmes de nouveau, et il les fit appeler et leur ordonna de vomir, c'est-à-dire de vider leur estomac. Elles ont vomi et ont rempli un bol de pus, de sang purulent et des morceaux de chair. Alors le Prophète صلى الله عليه وسلم dit :« Ces deux femmes se sont privées de ce qu'Allah leur a autorisé, mais elles ont annulé leur jeûne en faisant ce qu'Allah a rendu illicite pour elles. L'une d'entre elles s'est assise avec l'autre et elles se sont mises à manger de la chair des gens. »

Ce qui s'est passé avec ces deux femmes en présence du Prophète صلى الله عليه وسلم lorsqu'elles ont vomi ces choses affreuses et détestables, cela fait partie des miracles qui se sont produits dans la main du Prophète صلى الله عليه وسلم pour montrer aux gens les effets néfastes de la médisance.

Et Allah a dit :
 
وَلا يَغْتَب بَّعْضُكُم بَعْضًا أَيُحِبُّ أَحَدُكُمْ أَن يَأْكُلَ لَحْمَ أَخِيهِ مَيْتًا
 
« et ne médisez pas les uns des autres. L'un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort ? » [Sourate Al-Hujurat ; verset 12]


Ce hadith montre donc que la médisance annule le jeûne, mais c'est une annulation au sens figuré, c'est-à-dire que cela annule la récompense du jeûne.

Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur notre Prophète Muhammad, sa famille et ses Compagnons.

 

Ittihaaf Ahlil-Imaan bi Duroos Shahri Ramadaan de Shaikh Salih al-Fawzân

Traduit à partir de Al-Ibaanah.com et du texte en arabe sur www.alfuzan.net 

copié de sounna.com

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 19:43
L’antenne parabolique
Question :
 
Les antennes paraboliques sont devenues d'utilisation très courante de nos jours.

Celles-ci captent les chaînes étrangères mécréantes et autres qui diffusent des films impudiques où les scènes de baisers sont fréquentes ainsi que les scènes de danseuses dénudées et de langage grossier ainsi que les programmes qui invitent à la christianisation.

Est-il permis d'acheter, de faire de la publicité, de commercialiser ce type d'appareils ou de louer des locaux dans ce but, tout en sachant que certaines personnes prétextent qu'elles les achètent pour regarder les informations internationales ?
 
Réponse : 
 
Les questions concernant cet appareil qui capte les ondes des télévisions étrangères et qui s'appelle l'antenne parabolique sont devenues nombreuses et fréquentes.

Nul doute que les états mécréants ne ménagent pas leurs efforts pour porter atteinte aux musulmans dans leur croyance, la pratique de leur religion ainsi que leurs mœurs, l'éducation et la sécurité.

Si tel est leur objectif, alors il n'est pas impossible que ces états diffusent à travers ces chaînes de télévision tout ce qui est susceptible de concrétiser leur but.

Ils peuvent d'ailleurs aussi inclure des émissions utiles et instructives afin de mieux tromper et faire leur propagande par le biais des chaînes de télévision car les âmes n'acceptent pas - par instinct - tout ce qui est clairement nuisible.

Cependant, le croyant est éveillé et n'est pas influençable.

Allah lui a appris à différencier entre le bien et le mal, entre l'utile et le nuisible, et il possède suffisamment de force et de courage pour se débarrasser des méfaits et inconvénients.

Si la réalité de ces antennes paraboliques est celle citée dans la question, il n'est pas permis de les acquérir, d'en faire la publicité, de les vendre ni de les acheter, car cela est considéré comme une entraide au péché et à la transgression prohibés par Allah l'Exalté lorsqu'Il dit (traduction rapprochée) :
 

وَلَا تَعَاوَنُواْ عَلَى ٱلۡإِثۡمِ وَٱلۡعُدۡوَٲنِ‌

« Et ne vous entraidez pas au péché et à la transgression... » (2)

 
Nous prions Allah pour qu'il nous guide ainsi que nos frères vers le droit chemin, et qu'Il nous évite le chemin des gens de l'Enfer parmi ceux qui ont encouru Sa colère ou ceux qui se sont égarés.
 
(1) La Table Servie, v. 2.

 

Fatwas contemporaines, page 73.
copié de fatawaislam.com
01 fioriture-06-M-copie-1
 

Et ici, il y a un sujet dont je me rappelle maintenant et sur lequel, je tiens à mettre en garde.

 

Et c'est que le Prophète salallahou aleyhi wa salaam a dit:

 

"Il n'y a pas un homme à qui Allah a confié le soin de personnes, et il meurt en négligeant son troupeau, sans qu'Allah lui interdise le Paradis."

 

Et cette responsabilité comprend les principales responsabilités et les responsabilités mineures.

 

Et on y inclut également la responsabilité de l'homme concernant sa famille.

 

Et sur la base de cela, celui qui meurt alors qu'il a laissé derrière lui dans sa maison une antenne parabolique, alors il est mort tout en trahissant sa responsabilité et il lui sera interdit le paradis comme il est mentionné dans le hadith.

 

C'est pour cette raison que nous disons, tout péché qui résulte de cette parabole que la personne a installé avant sa mort, en vérité, tous les péchés qui en résulte après sa mort, alors le péché est sur lui; même si une longue période de temps passe, et les péchés sont nombreux.

 

Ainsi, méfies toi mon frère musulman, méfies toi de ne pas laisser derrière toi ce qui sera un péché contre toi dans ta tombe.

 

Et la parabole que tu as avec toi, il est obligatoire de la briser. 

 

Parce qu'il n'est pas possible pour toi de l'utiliser, sauf d'une manière qui est interdite.

 

Il n'est pas possible de la vendre, parce que si tu l'a vends alors tu auras imposé à l'acheteur de l'utiliser dans la désobéissance à Allah. 

 

Et puis tu seras de ceux qui aident dans le péché et la transgression.

 

Et il n'y a aucun moyen de se repentir de cela, avant la mort, sauf en brisant cette machine, ce dispositif qui provoque le mal et les calamités comme ce qui est connu aujourd'hui pour l'ensemble de la population.

 

Méfies toi mon frère que la mort te surprenne alors que tu as ce dispositif dans ta maison.

 

Méfies toi, méfies toi, car en vérité tu céderas ton péché et il continuera sur toi après ton décès.

 

Nous demandons à Allah la sureté et la sécurité.

 

copié de minhaj sunna

 

 

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Distraction - musique - image - sport et internet
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 01:30
Tajwid - Jouz 'Amma 
Lire, écouter et apprendre

 

001.  Sourate Al-Fatiha (L'ouverture)

096. Sourate Al-3alaq (L'adhérence)

078.  Sourate An-naba (La nouvelle)

097. Sourate Al-Qadr (La destinée)

079.  Sourate An-nazi3ate (Les anges qui arrachent les âmes)

098. Sourate Al-bayyinah (La preuve) 

080. Sourate Abassa (Il s'est renfrogné)

099. Sourate Az-zalzalah (La secousse)

081. Sourate At-takwir (L'obscurcissement)

100. Sourate Al-3adiyate (Les coursiers)

082. Sourate Al-infitar (La rupture)

101. Sourate Al-Qari3ah (Le fracas)

083. Sourate Al-moutaffifin (Les fraudeurs)

102. Sourate At-takathour (La course aux richesses)

084. Sourate Al-inshiqaq (La déchirure)

103. Sourate Al-3asr (Le temps)

085. Sourate Al-bourouj (Les constellations)

104. Sourate Al-houmazah (Les calomniateurs)

086. Sourate At-tariq (L'astre nocturne)

105. Sourate Al-fîl (L'éléphant)

087. Sourate Al-A3la (Le Trés Haut)

106. Sourate Al-Qouraysh (Les Qourayshites)

088. Sourate Al-ghashiyah (L'enveloppante)

107. Sourate Al-ma3oun (L'ustensile)

089. Sourate Al-fajr (L'aube)

108. Sourate Al-kawthar (L'abondance)

090. Sourate Al-balad ( La cité)

109. Sourate Al-kafiroun (Les infidèles)

091. Sourate Ach-chamss (Le soleil)

110. Sourate An-nasr (Les secours)

092. Sourate Al-layl (La nuit)

111. Sourate Al-massad (Les fibres)

093. Sourate Ad-douha (Le jour montant)

112. Sourate Al-ikhlass (Le monothéisme pur)

094. Sourate Ash-sharh (L'ouverture)

113. Sourate Al-falaq (L'aube naissante)

095. Sourate At-tîn (Le figuier)

114. Sourate An-nass (Les hommes)

Sans-titre-1-copie-16.gif

Logiciel expliquant les règles de Tajweed (en arabe)

Ahkam at-tajwid, les règles du tajwid (vidéo-logiciel)
Sans-titre-1-copie-16.gif  

Site de tajwid

Pour tous ceux et celles , qui aiment la science du tajwid, je vous propose de découvrir ce site
Sans-titre-1-copie-16.gif

Logiciel pour lire le Coran
 

logiciel.jpg

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 01:09
Les droits du musulman et du non musulman

Nous vous recommandons, ainsi qu'à nous-même, la crainte d'Allah (Le Puissant et Le Haut); donc, craignez Allah - qu'Allah vous fasse miséricorde

 

Allah a dit (Traduction rapprochée) :

 

{O vous qui avez cru ! Craignez Allah. Que chaque âme voit bien ce qu'elle a avancé pour demain. Et craignez Allah, car Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. Et ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Allah ; [Allah] leur a fait alors oublier leurs propres personnes ; ceux-là sont les pervers}.

 

Ô Musulmans !

 

La sécurité passe avant la recherche de la nourriture ; sans la sécurité, nous ne trouvons pas la nourriture facile à avaler, la vie n'est pas agréable, nous ne dormons pas confortablement, et nous ne prenons pas de plaisir au repos, les hommes sages ont dit:

 

"Celui qui a peur, ne vit pas".

 

Et dans le Saint Coran (Traduction rapprochée) :

 

{Qu'ils adorent donc le Seigneur de cette Maison (la Kaa'ba), qui les a nourris contre la faim et rassurés de la crainte !}

 

La sécurité est rattachée à la foi (Traduction rapprochée) :

 

{Ceux qui ont cru et n'ont point troublé la pureté de leur foi par quelque iniquité (association), ceux-là ont la sécurité ; et ce sont eux les biens guidés}.

 

Et dans le hadith :

 

(Le croyant est celui avec qui les gens sont en sécurité à propos de leurs vies et de leur argent).

 

Et la paix est rattachée à l'Islam :

 

(Le musulman est celui dont les musulmans sont protégés contre sa langue et sa main).

 

Et celui qui embrasse l'Islam, entrera alors dans le cercle de la sécurité :

 

(Quiconque dit : "La Ilaaha Illallah" [Il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah Seul Unique Sans Associe], et renie tout ce qui est adoré en dehors d'Allah, ses biens et son sang sont interdits [protégés], et il sera jugé par Allah (le Puissant et le Haut).

 

Et bien que la sécurité soit obtenue avec l'affermissement de la foi dans le cœur, la purification des qualités en ce qui concerne le bon comportement, et la correction des compréhensions dans les cerveaux, il faut avec cela, la législation juste, le pouvoir fort et le gouvernement (Traduction rapprochée) :

 

{Nous avons effectivement envoyé Nos Messagers avec des preuves évidentes, et fait descendre avec eux le Livre et la balance, afin que les gens établissent la justice. Et Nous avons fait descendre le fer, dans lequel il y a une force redoutable, aussi bien que des utilités pour les gens, et pour qu'Allah reconnaisse qui, dans l'invisible, défendra Sa cause et celle de Ses Messagers. Certes, Allah est Fort et Puissant}.

 

Sous l'ombre de la sécurité, les vies sont protégées, les honneurs et les biens sont préservés, les routes sont sûres, les lois sont appliquées, la construction se répand, les richesses s'accroissent, les bonnes choses sont présentent, et la culture et le bétail augmentent.

 

Sous l'ombre de la sécurité, l'appel à Allah est réalisé, les gens remplissent les mosquées, les prières du vendredi et les prières en congrégation sont accomplies, la législation est mise en application, le bien se propage, le mal diminue, et la stabilité de l'âme et la tranquillité de la société sont obtenues.Mais lorsque la sécurité est troublée - qu'Allah nous en protège -, les tentations apparaissent, la communauté est secouée et ses piliers sont ébranlés, les mauvaises choses augmentent, la vérité est confondue à ce qui est faux, et la réforme devient difficile pour les gens qui suivent la vérité.

 

Et lorsque la sécurité est troublée - qu'Allah nous en protège -, les voleurs et les coupeurs de route règnent, la loi de la jungle est pratiquée, le désordre se propage, et les gens périssent ; et observez les pays autour de vous, la sécurité est troublée dans ces pays, et la culture et le bétail sont détruits, les biens sont volés, les honneurs sont violés, et la vie est corrompue ; et il n'y a de puissance ni de force qu'en Allah.

 

C'est la raison pour laquelle tout acte de destruction qui vise les gens vivant en sécurité, ceux dont la vie est protégée et ceux qu'il est interdit de tuer, est alors un acte criminel interdit qui s'oppose aux lois de la législation d'Allah. Que dire alors si le meurtre, la démolition, la corruption et la destruction sont commis dans un pays musulman, un pays qui élève la parole d'Allah, dans lequel le drapeau de la religion et de l'appel à Allah, de la science religieuse et des lois divines, est élevé ; puis, que dire si cela se produit sur la terre de la révélation, de l'envoi du message, dans les lieux les plus saints, dans le pays de l'Islam et de la foi, et vers lequel l'Islam et la foi retourne toujours ? Ceci augmente l'interdiction de cet acte, ainsi que le blasphème commis. Donc, nous nous en remettons à Allah et Il est le meilleur Protecteur !

 

Combien de personnes protégées furent tuées ? Combien de biens et de propriétés furent anéantis ? Et combien de personnes vivant en sécurité furent effrayées ?

 

Ce sont de grands préjudices et beaucoup de mal ; c'est la corruption sur la terre, effrayer les gens vivant en sécurité, rompre les engagements, et se révolter contre le dirigeant des musulmans ; et ce sont des crimes horribles.

 

C'est un groupe égaré et injuste ; ils ont rassemblé beaucoup de mauvaises actions, ils ont commis beaucoup de crimes, ils ont tué les personnes protégées parmi les musulmans et les non musulmans, parmi les infidèles vivant en terre d'Islam et ceux qui vivent en sécurité dans le pays de l'Islam ; c'est comme s'ils ne récitaient pas le Livre d'Allah et qu'ils ne lisaient pas la Sounnah du messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) ; n'ont-ils pas entendu la parole d'Allah (le Puissant et le haut) (Traduction rapprochée) :

 

{Quiconque tue intentionnellement un croyant, sa rétribution alors sera l'Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l'a frappé de Sa colère, l'a maudit et lui a préparé un énorme châtiment}.

 

{C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes. Et en effet, Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu'en dépit de cela, beaucoup d'entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre}.

 

Et dans le hadith authentique :

 

(Le croyant demeurera dans une largesse de sa religion tant qu'il ne tuera pas une personne qu'il est interdit de tuer).

 

Et tout musulman ayant de la science sait que tuer une personne sans raison légale fait partie des plus grands péchés, et c'est un acte qui est joint au polythéisme - qu'Allah nous en protège - (Traduction rapprochée) :

 

{Qui n'invoquent pas d'autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu'Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit}.

 

Et dans le hadith authentique :

 

(Les plus grands péchés sont : associer quelque chose à Allah et le meurtre).

 

Et il a dit (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

 

(Allah pardonne tous les péchés sauf l'homme qui meurt en étant polythéiste ou celui qui tue un croyant intentionnellement).

 

Et il a dit (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

 

(Quiconque tue un croyant et se réjouit de l'avoir tué, Allah n'acceptera pas de lui ses actions qu'elles soient petites ou grandes).

 

Et d'après Tirmidhi :

 

(Si les habitants du ciel et de la terre s'associaient pour tuer un croyant, Allah les jetterait dans l'enfer).

 

Et dans le recueil authentique d'Al-Boukhari :

 

(Quiconque tue un infidèle allié autorisé à séjourner en terre d'Islam, ne sentira pas l'odeur du Paradis, et on peut sentir son odeur à une distance de quarante ans).

 

Ils ont détruit les biens et les propriétés des musulmans sans aucune raison valable, et c'est comme s'ils n'avaient pas entendu le hadith du messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

 

(Votre sang, vos biens et vos honneurs, vous sont interdits les uns les autres comme ce jour est sacré, pendant ce mois et dans ce pays) ; (Et tout ce qui appartient au musulman est interdit au musulman : son sang, son argent et son honneur).

 

Ils ont effrayé les gens vivant en sécurité alors que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a avertit contre cela, il a dit (qu'Allah prie sur lui et le salue) : 

 

(Il n'est pas permis à un musulman d'effrayer un musulman).

 

Ils ont porté les armes contre les musulmans alors que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a interdit de pointer simplement une arme vers un musulman ; que dire donc d'attaquer un musulman, de le tuer et d'aider à le tuer ; et dans le hadith :

 

(Qu'aucun de vous ne pointe une arme vers son frère, car il ne sait pas, il se peut que le diable l'incite à l'utiliser, et il tomberait alors dans un trou de l'enfer).

 

Y a-t-il donc une menace plus dure que celle-ci ? Nous demandons donc à Allah de nous protéger contre l'égarement et l'humiliation.

 

Et dans un autre hadith :

 

(Quiconque pointe un morceau de fer vers son frère, les anges le maudissent alors jusqu'à ce qu'il arrête, même s'il est son frère de père et mère)

 

Serviteurs d'Allah !

 

Si ceci concerne le fait de porter des armes et de les diriger vers un musulman, que dire alors de celui qui les a utilisées pour tuer les personnes protégées [dans l'Islam], et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

 

(Quiconque porte les armes contre nous, ne fait partie de nous). 

 

Ô Musulmans !

 

Et les droits des gens du Livre (chrétiens ou juifs sujets des musulmans), des infidèles alliés autorisés à séjouner en terre d'Islam et des infidèles installés dans un pays musulman, sont protégés dans l'Islam ; et leurs vies sont protégées dans les pays des musulmans et leurs biens sont respectés, et ils sont équivalents aux musulmans en ce concerne cela ; et ceci à cause de la généralité des textes religieux et de leur particularité en ce qui concerne les gens du Livre sujets des musulmans et les infidèles alliés vivant en terre d'Islam (Traduction rapprochée) :

 

{Dis : "Venez, je vais réciter ce que votre Seigneur vous a interdit : ne lui associez rien ; et soyez bienfaisants envers vos père et mère. Ne tuez pas vos enfants pour cause de pauvreté. Nous vous nourrissons tout comme eux. N'approchez pas des turpitudes ouvertement, ou en cachette. Ne tuez qu'en toute justice la vie qu'Allah a fait sacrée. Voilà ce qu'Allah vous a recommandé de faire ; peut-être comprendrez-vous}.

 

{C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie. C'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes}.

 

{Et Nous y avons prescrit pour eux vie pour vie}.

 

Et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

 

(Quiconque tue un infidèle allié autorisé à séjourner en terre d'Islam, ne sentira pas l'odeur du Paradis, et on peut sentir son odeur à une distance de quarante ans).

 

Donc, il n'est pas permis dans l'Islam de leur nuire ni de les agresser en ce qui concerne leur propre personne, leurs biens, leurs propriétés et leurs familles.

 

Et dans les "Sounnanes Al-Koub'ra)", d'après Ali (qu'Allah soit satisfait de lui) :

 

"Quiconque est sous notre protection, son sang est alors notre sang".

 

Et les gens du Livre (chrétiens ou juifs sujets des musulmans), les infidèles alliés autorisés à séjourner en terre d'Islam et les infidèles installés dans un pays musulman doivent être traités d'une bonne manière et avec équité selon la parole d'Allah (qu'Il soit glorifié) (Traduction rapprochée) :

 

{Allah ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables}.

 

Et même en ce qui concerne la discussion avec eux, nous avons reçu l'ordre - nous musulmans - de discuter avec eux d'une bonne manière (Traduction rapprochée) :

 

{Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre, sauf ceux d'entre eux qui sont injustes}.

 

Et écoute - qu'Allah te protège -, et écoute - qu'Allah nous guide, ainsi que toi -, écoute la position de Cheikh Al-Islam alors qu'il négociait la libération des prisonniers, il a dit (qu'Allah lui fasse miséricorde) :

 

-"Nous n'acceptons que la libération de tous les prisonniers parmi les juifs et les chrétiens car ils sont sous notre protection (nos sujets), et nous ne laisserons aucun prisonnier, ni parmi les gens juifs et les chrétiens, ni parmi les musulmans", alors qu'il était en guerre contre les croisés [soldats des croisades].

 

Ce sont certains textes de la religion, certaines lois et certaines paroles des examinateurs parmi les savants, peut-être que ceux-là craindront Allah ! Et sans parler des péchés qu'ils ont commis en se révoltant contre les dirigeants et en se séparant du groupe des musulmans, et ce sont de grands péchés ; et dans le hadith authentique :

 

(Quiconque se révolte contre le dirigeant et se sépare du groupe des musulmans, puis meurt, mourra alors en étant dans l'ignorance préislamique).

 

Donc, il n'y a de puissance ni de force qu'en Allah le Très Haut et le très Grand.

 

Ce sont des crimes qui ne peuvent être commis que par des gens dont la vue [la compréhension] a été effacée et à qui leurs actions leur ont été embellies et ils pensent alors qu'ils accomplissent de bonnes œuvres (Traduction rapprochée) :

 

{Dis : "Voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands perdants en œuvres ? Ceux dont l'effort dans la vie présente, s'est égaré, alors qu'ils s'imaginent faire le bien}.

 

Et Allah (qu'Il soit glorifié) a dit (Traduction rapprochée) :

 

{Eh bien ! Celui à qui on a enjolivé sa mauvaise action au point qu'il la voit belle ...?  - Mais Allah égare qui Il veut, et guide qui Il veut - Que ton âme ne se répande donc pas en regrets pour eux : Allah est Parfaitement Savant de ce qu'ils fabriquent}.

 

Ô Musulmans !

 

La responsabilité est grande, nous sommes tous dans un même bateau et celui qui le perce, fera que tout le monde se noie ; la négligence conduit au désordre, et le sentiment réel de la responsabilité et du danger des conséquences pousse toute personne douée de raison et toute personne sincère à refuser [désapprouver] ces actes, à n'accepter aucun justificatif pour ces actes, et à dénoncer ceux qui les commettent, ainsi que leurs effets et leurs conséquences.

 

Et le musulman doit se méfier de commettre un acte qui provoque la tentation, ou qui donne un justificatif à ceux-là ou à ceux qui leur ressemblent, pour leur égarement, leur ignorance et leur crime. Et bien que le croyant ait la certitude qu'Allah protègera Sa religion, élèvera Sa parole, et qu'Il rendra complètement vaine la ruse de ceux qui complotent, mais la responsabilité est grande, nous devons donc avoir une position ferme afin de mettre les choses et les noms à leurs places, car l'Islam est l'Islam, le crime est le crime, la réforme n'est pas la corruption ; et nuire aux croyants, et tuer les musulmans et les infidèles alliés autorisés à séjourner en terre d'Islam, n'est pas le combat dans le chemin d'Allah qui a été prescrit.

 

Je cherche refuge auprès d'Allah contre satan le maudit (Traduction rapprochée) :

 

{Il y a parmi les gens celui dont la parole sur la vie présente te plaît, et qui prend Allah à témoin de ce qu'il a dans le cœur, tandis que c'est le plus acharné disputeur. Dès qu'il tourne le dos, il parcourt la terre pour y semer le désordre et saccager culture et bétail. Et Allah n'aime pas le désordre !}.

 

Serviteurs d'Allah !

 

Craignez Allah autant que vous le pouvez et repentez-vous sincèrement pour votre négligence.

 

Ô Musulmans !

 

Ce pays, Louange à Allah, est accroché à sa religion et uni sous le commandement de ses dirigeants ; nous nous soumettons tous à Allah en obéissant à nos dirigeants dans le bien et non dans les péchés, et en mettant en pratique la parole d'Allah (le Puissant et le Haut) (Traduction rapprochée) :

 

{O vous qui avez cru ! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d'entre vous qui détiennent le commandement}

 

et la parole du prophète (Qu'Allah prie sur lui et le salue)

 

(Ecoutez et obéissez).

 

Et en ce qui concerne les policiers, ils sont des soldats courageux qui accomplissent le bien, ils connaissent leur place, l'honneur de leur rang, le bien de leur travail et la noblesse de leur but ; ils accomplissent leur mission avec sincérité, dévouement, perfection et compétence, ils sont donc sur la vérité et la guidée par la grâce d'Allah. Grâce à leurs actions, à leur courage et à leur éveil, ce pays demeure glorieux et protégé, il élève la lumière de la religion, il protège les lieux saints des musulmans, et il préserve leurs honneurs ; les policiers sont donc la soupape de sûreté pour la protection de la terre de l'Islam. 

 

Ô Musulmans !

 

Nous sommes tous responsables de faire face à ce groupe égaré, chacun selon sa position ; nous devons tous ressentir le danger sur la religion, la famille, le pays, ainsi que le danger de la séparation et du désordre. Et malgré la prudence, l'éveil, l'entraide mutuelle et le sentiment complet de la responsabilité que nous devons avoir, chaque citoyen et chaque résident doit se réjouir de sa religion, de sa sécurité, de son argent et de son économie ; de même que le pays - qu'Allah le protège -, ainsi que ses hommes nobles et ses soldats courageux et sincères, doivent se réjouir ; et que la communauté soit tranquille, par la grâce d'Allah, en ce qui concerne la prise de conscience des dirigeants et leur éveil dans des situations qui n'acceptent que la force et la détermination.

 

Et ceci est un discours adressé à ceux qui ont commis ces actes criminels et interdits, ou qui ont commis une erreur en participant à certains de ces actes, ou qui ont été touchés par cette pensée [déviée], ou qui sont compatissants envers ceux qui ont commis ces actes criminels : ils doivent tous donc craindre Allah en ce qui concerne leurs propres personnes et leurs frères musulmans ; de même qu'ils doivent s'empresser de se repentir à Allah (le Puissant et le Haut), ils doivent se surveiller eux-mêmes et réfléchir aux textes du Livre d'Allah et de la Sounnah de Son prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue), ainsi que les paroles des examinateurs parmi les savants compétents ; ils doivent aussi retourner à ce qui est juste et à la vérité, et être dans un seul rang avec leurs frères contre leurs ennemis qui complotent contre eux ; et ils ne doivent pas être un soutien pour la destruction de l'entité de la communauté.

 

Et ils ont su des lois d'Allah au sujet des premiers et des derniers [habitants de la terre] que ces mauvais comportements ne sont utiles qu'aux ennemis de l'Islam qui complotent, et l'Islam et les musulmans n'en ont obtenu aucun bien dans le passé ni de nos jours ; et au contraire, la conséquence de ces comportements ne fut que le retard et la faiblesse par rapport aux ennemis de l'Islam.

 

Et malheur à ceux qui commettent ces actes horribles et ces actions interdites !

 

Donc, craignez Allah - qu'Allah vous fasse miséricorde - ; craignez tous Allah et suivez le chemin de la justice et de l'équité (Traduction rapprochée) {Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et parlez avec droiture, afin qu'Il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allah et à Son messager obtient certes une grande réussite}. 


copié de nur.al.quran.online.fr
 
Cheikh Abdullah ibn Muhammad ibn Houmaid - الشيخ عبد الله بن الحميد
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Rappels - تذكر