compteur de visite

Catégories

10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 23:43
Lever les mains après la prière

Question :

 
Quel est votre avis sur le fait de lever les mains pour l'invocation après la prière ?

Et y a-t-il une différence entre la prière obligatoire et surérogatoire ?
 
Réponse : 
 
Lever les mains pour l'invocation est une Sunna et fait partie des causes de l'agrément, d'après la parole du prophète (Prières et bénédictions d'Allah sur lui) :

« Votre Seigneur est Vivant et Généreux, Il ...lorsqu'il lève ses mains vers lui de les renvoyer vides. » [1]

Et d'après sa parole (Prières et bénédictions d'Allah sur lui) :

« Allah, qu'Il soit exalté, est bon et n'accepte que ce qui est bon. Et Allah a prescrit aux croyants ce qu'Il a prescrit aux messagers, Il a dit : « ô messagers, mangez des bonnes choses et pratiquez le bien » et Il a dit : « ô vous qui avez cru mangez des bonnes choses que Nous vous avons octroyés. »
Puis il mentionna l'homme qui prolonge son voyage, hirsute et poussiéreux, et tend ses mains vers le ciel (en disant) : « ô Seigneur, ô Seigneur ! », alors que sa nourriture est illicite, sa boisson est illicite, ses vêtements sont illicites.
Comment serait-il exaucé ? » [2]

Mais il n'a pas été prescrit de les lever à ces instants à l'époque du prophète (Prières et bénédictions d'Allah sur lui) et il ne les levait pas à ces moments, comme après les cinq prières, entre les deux prosternations, avant le salut dans la prière ou pendant le sermon du vendredi ou de la prière des deux fêtes.

Il (Prières et bénédictions d'Allah sur lui) n' a pas levé les mains à ces moments, et il est le meilleur exemple pour les grandes et petites choses.

Par contre s'il invoque pour qu'Allah fasse descendre la pluie pendant le sermon du vendredi ou des deux fêtes, il est prescrit de lever les mains, comme l'a fait le prophète (Prières et bénédictions d'Allah sur lui).

Quant à la prière surérogatoire, je ne connais rien qui empêche de lever les mains pour l'invocation après la prière, d'après l'ensemble des preuves.

Par contre , il est préférable de ne pas le faire régulièrement, car cela n'a pas été authentifié du prophète (Prières et bénédictions d'Allah sur lui), de même pour le fait de lever les mains avant chaque prière surérogatoire.

Car les compagnons (qu'Allah les agrée) ont rapporté ses paroles, ses actions en voyage, lorsqu'il était résident et en toute situation.

Quant au hadith répandu : « La prière c'est l'invocation, le recueillement et que... » C'est un hadith faible, comme l'a montré Al-Hafidh ibn Hajar et d'autres. Et Allah est le détenteur du succès.

[1] Rapporté par Abû Dawûd, At-Tirmidhi, ibn Mâjâh et Al-Hakim l'a authentifié d'après le hadith de Salman Al-Farissi
[2] Rapporté par Muslim
Source : Fatawa As-Salat

 

copié de salafs.com
 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Invocation دعاء - Evocation ذكر الله
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 22:48
La plus grande des sciences (vidéo-audio)
mmm

mmm

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 19:33
Docteur Al Hashemi (vidéo)
Celui qui pose la question :
 
Qu'Allah te rétribue en bien, celui qui pose la question dit :
Quel est votre avis sur Al Hachimi, celui qui a la chaine de télé "alhaqiqa".
Et est-ce que vous nous conseillez d'aller chez lui pour se soigner ?
 
Réponse :
 
C'est un menteur éhonté et un dajjal, en résumé, ça nous suffit de le voir dans de mauvaises postures, des femmes qui sont habillées, mais dévêtues .

Il s'est incrusté dans la médecine mais n'a pas un grain de médecine.

Craignez Allah et soignez vous avec ce qu'Allah a rendu licite et éloignez-vous de ceux -là, qui sont douteux.

 
 

Cheikh Salih Ibn Sa'ad As-Souhaimy - الشيخ صالح بن سعد السحيمي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 00:10
Les adeptes de l’innovation sont de plusieurs types

Premier type - comme l'a énoncé Ibn Al-Qayyim :" L'ignorant imitateur qui n'a aucune science.

 
Lui n'est pas déclaré mécréant ni pervers et on ne rejette pas son témoignage.
 
S'il n'est pas capable d'apprendre la droiture, le jugement porté sur lui est celui des faibles parmi les hommes, les femmes et les enfants incapables de voyager et ne trouvant aucun moyen. 


Voilà ceux à qui Allah pardonne.
Allah est Clément et Pardonneur.
 

Deuxième type : Celui qui est capable d'interroger, de rechercher la guidée et de connaître la vérité, mais qui délaisse cela en raison de sa préoccupation pour sa vie d'ici bas, son pouvoir, ses délectations, son existence et d'autres choses encore.
 
Celui-ci est négligent et mérite le châtiment, pécheur par son délaissement de ce qui lui est obligatoire de crainte d'Allah en fonction de ses capacités.

Le jugement porté sur lui est le même que celui de ses semblables qui délaissent certaines obligations.

Si ce qu'il a en lui d'innovations et de passions domine ce qu'il a en lui de Sunna et de guidée, son témoignage est rejeté ; et si ce qu'il a en lui de Sunna et de guidée domine, son témoignage est accepté.

 

Troisième type : Celui qui demande, recherche et auquel apparaît la droiture mais qui la délaisse par suivi aveugle, sectarisme, haine ou inimitié vis-à-vis de ses adeptes.
Celui-ci est au mieux pervers, et quant au fait de le déclarer mécréant cela demande un effort de recherche et des détails.

S'il expose cela au grand jour et y appelle, son témoignage est rejeté, de même que ses fatwas et règles, si cela est possible, et on ne doit accepter de lui témoignage, fatwa et règles qu'en cas de nécessité. Par exemple, lorsque la domination et le pouvoir leur appartient, que les juges, muftis et témoins sont issus d'eux ; le fait de rejeter dans cette situation leurs témoignages et règles comporte une grande corruption, et cela n'est pas possible, ainsi on les accepte par nécessité. Mâlik a mentionné que le témoignage des adeptes de l'innovation comme  Al-Qadariyyah et d'autres semblables n'est pas accepté, même s'ils prient comme nous et se dirigent vers notre Qibla. " [At-Turuq Al-Hukumiyyah (1/255)]
 
« Quant aux adeptes des innovations contraires au Livre et la Sunna, ils sont soit dans l'ignorance légère, soit dans l'ignorance avérée comme les mécréants. Pour ce qui est des premiers (traduction rapprochée) :
 
« Ou bien elles sont semblables aux ténèbres d'une mer profonde, recouvertes par des vagues les unes sur les autres et au-dessus desquelles se dressent d'épais nuages. Des ténèbres, les unes au-dessus des autres, si bien que celui qui tend la main, ne la distingue presque pas. Celui qu'Allah prive de lumière n'en aura aucune. » (An-Nûr, v.40)
 
Quant aux seconds (traduction rapprochée) :
 
« Quant à ceux qui ont mécru, leurs actions sont comme un mirage dans une plaine désertique que l'assoiffé prend pour de l'eau. Puis lorsqu'il y parvient, il n'y trouve rien, mais il trouve Allah qui lui rend compte de toutes ses actions, car Allah est prompt à rendre les comptes. » (An-Nûr, v.39)
 
Les adeptes de l'ignorance et de la mécréance légère ne connaissent pas la vérité et ne lui viennent pas en secours.

Quant aux adeptes de l'ignorance et de la mécréance avérée, ils croient savoir et connaître, mais ce qu'ils possèdent n'est pas une science mais une ignorance. » [ Dar' At-Ta'ârud (7/285)]
 
Point très important : Beaucoup de ceux qui qualifient de da'îf le hadith de la division rejettent qu'il puisse impliquer que la majorité de la Communauté soit menacée par l'Enfer, disant que cela est contraire à ce qui est mentionné dans les autres hadiths mentionnant que cette Communauté est la plus nombreuse au Paradis, et que ceux qui s'attachent au plus grand nombre sont ceux qui sont sauvés, comme cela est mentionné dans certaines transmissions.
 
Je dis en demandant à Allah la réussite : Aucun des grands savants de la Sunna n'a dit que les gens de la masse étaient concernés par le hadith de la division, mais au contraire tous admettent qu'il concerne les savants musulmans qui se sont égarés, de même qu'ils admettent que le groupe secouru et la secte sauvée désigne les savants, comme cela est rapporté de Ahmad, Al-Bukhârî et d'autres.

Quant aux gens de la masse, il faut établir une différence entre eux, comme cela a précédé dans les propos de Ibn Al-Qayyim.

Le premier type est le plus répandu parmi la masse des musulmans aujourd'hui, et ainsi on connaît l'application du hadith dans le contexte des musulmans aujourd'hui, et il concerne celui qui s'oppose en partie ou totalement aux pieux prédécesseurs, qu'Allah les agrée, en ce sur quoi ils étaient unanimes dans la croyance et la voie.

Ainsi, la plupart des appels contemporains qui ne se réclament des pieux prédécesseurs ni dans leur nom, ni dans la croyance, ni dans la voie font partie des groupes voués à la perte, menacés de l'Enfer.

Et Allah est plus savant.
 
Source : Al-Isbâh
copié de salafs.com
 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 22:41
Qui est le premier des messagers ?

Question : 

 

Qui est le premier messager ? 

 

Réponse :

 

-Le premier des messagers est : Nuh (Noé) - qu'Allah le salue ;

-Et le dernier est : Muhammad - qu'Allah prie sur lui et le salue.

 

Quant à avant Nuh, il n'y a pas eu de messager, et par cela nous notons l'erreur des historiens qui ont dit qu'Idrîs -prière et salut sur lui- est venu avant Nuh, car Allah سبحانه وتعالى dit dans Son Livre (traduction rapprochée) :

 

«Nous t'avons fait une révélation comme Nous fîmes à Nuh et aux prophètes après lui.» (An-Nisâ, v.163) 

 

Et dans le hadîth authentique concernant l'intercession (as-shafâ'ah) :

 

«Les gens se rendront auprès de Nuh en lui disant : tu es le premier messager (rasul) qu'Allah a envoyé aux gens de la terre».

Al-Bukhârî n°4476 et Muslim n°193. 

 

Il n'y a donc pas de messager avant Nuh, ni après Muhammad - qu'Allah prie sur lui et le salue en vertu de Sa Parole تعالى (traduction rapprochée) :

 

«Muhammad n'a jamais été le père de l'un de vos hommes, mais le messager d'Allah et le dernier des prophètes.» (Al-Ahzâb, v.40)

 

Quant à la descente de 'Isâ Ibn Maryam - qu'Allah le salue - à la fin des temps, il ne descendra pas en tant que messager mujaddid (apportant une nouvelle législation), mais il descendra en tant que gouverneur avec la législation du Prophète Muhammad - qu'Allah prie sur lui et le salue, car il est obligatoire à 'Isâ ainsi qu'aux autres prophètes de croire en Muhammad qu'Allah prie sur lui et le salue, comme Allah تعالى a dit (traduction rapprochée) :

 

«Et lorsqu'Allah prit cet engagement des prophètes: ‹Chaque fois que Je vous accorderai un Livre et de la Sagesse, et qu'ensuite un messager viendra confirmer ce qui est avec vous, vous devrez croire en lui, et vous devrez lui porter secours.› Il leur dit: ‹Consentez-vous et acceptez-vous Mon pacte à cette condition?› - ‹Nous consentons›, dirent-ils. ‹Soyez-en donc témoins, dit Allah. Et Me voici, avec vous, parmi les témoins.» (Al-'Imrân, v.81)

 

Et ce messager qui confirme qui est avec eux, est Muhammad - qu'Allah prie sur lui et le salue, comme cela fut attesté d'après Ibn 'Abbâs et d'autres. 

 

Majmou3 Alfataawa 1/126

Traduit par Abu Bilal  

 

السؤال : من أول الرسل؟

الإجابة: أول الرسل عليهم الصلاة والسلام، نوح عليه الصلاة والسلام، وآخرهم محمد صلى الله عليه وسلم، وأما قبل نوح فلم يبعث رسول، وبهذا نعلم خطأ المؤرخين الذين قالوا: إن إدريس عليه الصلاة والسلام كان قبل نوح، لأن الله سبحانه وتعالى يقول في كتابه: {إنا أوحينا إليك كما أوحينا إلى نوح والنبيين من بعده}، وفي الحديث الصحيح في قصة الشفاعة أن الناس يأتون إلى نوح فيقولون له: أنت أول رسول أرسله الله إلى أهل الأرض

فلا رسول قبل نوح، ولا رسول بعد محمد صلى الله عليه وسلم لقوله تعالى: {ما كان محمد أبا أحد من رجالكم ولكن رسول الله وخاتم النبيين}
وأما نزول عيسى بن مريم عليه السلام في آخر الزمان فإنه لا ينزل على أنه رسول مجدد، بل ينزل على أنه حاكم بشريعة النبي محمد صلى الله عليه وسلم لأن الواجب على عيسى وعلى غيره من الأنبياء الإيمان بمحمد صلى الله عليه وسلم كما قال الله تعالى: {وإذ أخذ الله ميثاق النبيين لما آتيتكم من كتاب وحكمة ثم جاءكم رسول مصدق لما معكم لتؤمنن به ولتنصرنه قال أأقررتم وأخذتم على ذلكم إصري قالوا أقررنا قال فاشهدوا وأنا معكم من الشاهدين}، وهذا الرسول المصدق لما معهم هو محمد صلى الله عليه وسلم كما صح ذلك عن ابن عباس وغيره

مجموع فتاوى و رسائل الشيخ محمد صالح العثيمين المجلد الأول - باب الرسل. 1/126
 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Prophètes et messagers - الأنبياء والرسل
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 22:31
Hadith Nawawi 10 : Ne sont acceptées que les bonnes choses licites (audio)

Selon Aboû Horeîra رَضِيَ اللهُ عَنْهُ, l'Envoyé d'Allâh صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ :

 
«Certes Allâh, Tres Haut est Pureté. Il n'accepte que ce qui est pur.
 
Il ordonne aux croyants ce qu'il a ordonné à Ses Envoyés.
 
Or, Il a dit (traduction rapprochée) :
 
‹Ô Messagers! Mangez de ce qui est permis et agréable et faites du bien.› (23:51)
 
dit aussi (traduction rapprochée) :
 
‹Ô les croyants! Mangez des (nourritures) licites que Nous vous avonsattribuées.› (2:172).
 
Là-dessus, le Prophète صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ fit allusion à l'homme qui prolonge ses voyages (pieux), qui a des cheveux longs et poudreux et tend les mains vers le ciel, disant : «Ô Seigneur, Ô Seigneur», et cependant il se nourrit de choses défendues, boit des liquides défendus, se revêt d'habits défendus, et il a été nourri (dans son enfance) de choses défendues. «Comment donc pourrait-il être exaucé ?».
 
Rapporté par Mouslim
اﻷقتصار على الحلال الطيب
عَنْ أَبِي هُرَيْرَةَ رَضِيَ اللهُ عَنْهُ قَالَ : قَالَ رَسُولُ اللهِ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ
" إِنَّ اللهَ تَعَالَى طَيِّبٌ لاَ يَقْبَلُ إِلاَّ طَيِّبًا , إِنَّ اللهَ أَمَرَ المُؤْمِنِينَ بِمَا أَمَرَ بِهِ المُرْسَلِينَ , فَقَالَ تَعَالَى : { يَا أَيُّهَا الرُّسُلُ كُلُوا مِنَ الطَّيِّبَاتِ وَ اعْمَلُوا صَالِحاً } وَ قَالَ تَعَالَى : { يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا كُلُوا مِنْ طَيِّبَاتِ مَا رَزَقْنَاكُمْ }. ثُمَّ ذَكَرَ الرَّجُلَ ن , يُطِيلُ السَّفَرَ , أَشْعَثَ أَغْبَرَ , يَمُدُّ يَدَيْهِ إِلَى السَّمَاءِ : يَا رَبُّ يَا رَبُّ . وَ مَطْعَمُهُ حَرَامٌ , وَ مَشْرَبُهُ حَرَامٌ , وَ مَلْبَسُهُ حَرَامٌ , وَ غُذِيَ بِالحَرَامِ : فَأَنَّى يُسْتَجَابُ لَهُ "
رَوَاهُ مُسْلِمٌ

 Publié par 3ilmchar3i.net

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Hadith - الأربعين النووية - مصطلح الحديث
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 20:55
Pleurer en raison de la maladie
Question : 
 
Je suis malade et parfois je pleure en raison de ce qui m'arrive après ma maladie.

Est-ce que ce type de comportement est considéré comme un acte d'opposition à Allâh et un sentiment de ne pas être satisfait avec ce qu'Allâh a décrété ?

Je ne fais pas cela délibérément.

De même, ce point de vue inclut-il le fait que je parle de ma maladie à mes parents ? 
 
Réponse :
 
Il n'y a aucun mal à pleurer si seulement le chagrin vient des yeux, sans gémir, sans hurler.

Ceci est basé sur la parole du prophète صلى الله عليه وسلم quand son fils Ibrâhîm mourut :
 
العين تدمع والقلب يحزن ولا نقول إلا ما يرضي الرب وإنا لفراقك يا إبراهيم لمحزونون

"L'oeil est en larmes, le coeur s'afflige mais nous ne disons rien excepté ce qui est agréable au Seigneur.
Nous sommes, par ton départ, certainement affligés."

Des hadiths avec cette signification sont nombreux.

Il y a aussi aucun mal à parler de votre maladie à vos amies et parents aussi longtemps que vous louez Allâh, le remerciez et lui demandez la santé avec les moyens permis.

Nous vous conseillons d'avoir la patience dans la récompense d'Allâh.

Je vous donne une bonne nouvelle, Allâh 
سبحانه وتعالى dit :
 
إِنَّمَا يُوَفَّى الصَّابِرُونَ أَجْرَهُمْ بِغَيْرِ حِسَابٍ
 
 
"Et les endurants auront leurs pleines récompenses sans compter." (Sourtae Az-Zumar verset 10)
 
Et Il تعالى dit :
 
وَبَشِّرِ الصَّابِرِينَ * الَّذِينَ إِذَا أَصَابَتْهُمْ مُصِيبَةٌ قَالُوا إِنَّا لِلَّهِ وَإِنَّا إِلَيْهِ رَاجِعُونَ * أُولَئِكَ عَلَيْهِمْ صَلَوَاتٌ مِنْ رَبِّهِمْ وَرَحْمَةٌ وَأُولَئِكَ هُمُ الْمُهْتَدُونَ
 
(traduction rapprochée)
 
"Et fais la bonne annonce aux endurants, (155)
qui disent, quand un malheur les atteint : Certes nous sommes à Allâh, et c’est à Lui que nous retournerons. (156)
Ceux-là reçoivent des bénédictions de leur Seigneur, ainsi que la miséricorde; et ceux-là sont les biens guidés. (157)" (Sourate Al-Baqara verset 155 à 157)

Le prophète صلى الله عليه وسلم a aussi dit :
 
لا يصيب المسلم هم ولا غم ولا نصب ولا وصب وهو المرض ولا أذى حتى الشوكة إلا كفر الله بها من خطاياه

"Il n'est pas une fatigue ou maladie, ou un soucis, ou une peine, ou mal, ou une angoisse qui touche le musulman, jusqu'à l'épine qui le pique, sans qu' Allâh ne lui efface à cause de cela une partie de ses péchés."

Le prophète 
صلى الله عليه وسلم a dit aussi :
 
من يرد الله به خيرا يصب منه

"Si Allâh veut du bien à une personne, il l'afflige d'épreuves."

Nous demandons à Allâh de vous accorder un bon traitement et une bonne santé aussi bien que la qualité du coeur et des actions ; 
Il est l'Audient, le Répondant.

 Publié par darwa.com
 

 

حكم البكاء بسبب المرض والتحدث عنه مع الآخرين
الأخت التي رمزت لاسمها ب : أ - ع من الرياض تقول في سؤالها أنا مريضة وأحيانا أبكي لما صارت إليه حالتي بعد مرضي فهل هذا البكاء معناه اعتراض على الله عز وجل وعدم الرضا بقضائه وهذا الفعل خارج عن إرادتي وكذلك هل التحدث مع المقربين عن المرض يدخل في ذلك ؟

لا حرج عليك في البكاء إذا كان بدمع العين فقط لا بصوت لقول النبي صلى الله عليه وسلم لما مات ابنه إبراهيم

((العين تدمع والقلب يحزن ولا نقول إلا ما يرضي الرب وإنا لفراقك يا إبراهيم لمحزونون))

والأحاديث في هذا المعنى كثيرة ولا حرج عليك أيضا في إخبار الأقارب والأصدقاء بمرضك مع حمد الله وشكره والثناء عليه وسؤاله العافية وتعاطي الأسباب المباحة، نوصيك بالصبر والاحتساب وأبشري بالخير لقول الله سبحانه وتعالى

إِنَّمَا يُوَفَّى الصَّابِرُونَ أَجْرَهُمْ بِغَيْرِ حِسَابٍ -  سورة الزمر الآية 10

 ولقوله تعالى

وَبَشِّرِ الصَّابِرِينَ * الَّذِينَ إِذَا أَصَابَتْهُمْ مُصِيبَةٌ قَالُوا إِنَّا لِلَّهِ وَإِنَّا إِلَيْهِ رَاجِعُونَ * أُولَئِكَ عَلَيْهِمْ صَلَوَاتٌ مِنْ رَبِّهِمْ وَرَحْمَةٌ وَأُولَئِكَ هُمُ الْمُهْتَدُونَ - سورة البقرة الآية 155-157

ولقول النبي صلى الله عليه وسلم

((لا يصيب المسلم هم ولا غم ولا نصب ولا وصب وهو المرض ولا أذى حتى الشوكة إلا كفر الله بها من خطاياه))

وقوله عليه الصلاة والسلام

((من يرد الله به خيرا يصب منه))

نسأل الله أن يمن عليك بالشفاء والعافية وصلاح القلب والعمل إنه سميع مجيب

سورة البقرة الآية 155-157

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 19:48
Le comportement à avoir lors d'une éclipse et est-il permis de l'annoncer ?
La lune ne peut s'éclipser la nuit du 10e jour, ou du 8e, ou du 9e, ou du 11e, ou du 17e, ou du 20e, ou du 27e, il est donc impossible qu'il y est une éclipse lunaire sauf pendant les nuits de pleine lune, c'est-à-dire : la 14e, la 15e, car ce sont les nuits pendant lesquelles il y a possibilité que la terre s'interpose entre elle et le soleil...

[ndt: il s'agit ici des jours des mois lunaires bien sûr!]

Et le but juridique [de cet événement], c'est qu'Allah veut faire peur à ses serviteurs, comme cela est avéré sur le Prophète صلّى الله عليه وسلّم qui a dit :
 
(Certes le soleil et la lune sont deux signes parmi les signes d'Allah, ils ne s'éclipsent jamais pour la mort où la naissance de quelqu'un, mais c'est plutôt un événement par lequel Allah fait peur à ses serviteurs)
[al-Bukhârî/1048, Muslim/911]ُُُُُ

Et c'est pourquoi il nous a été ordonné de prier, d'invoquer, de faire le rappel, etc.
 
Et nous nous rappelons qu'auparavant, lorque nous n'étions pas mis au courant, l'apparition d'une éclipse effrayait les gens d'une crainte énorme, et cela les conduisait à pleurer avec des sanglots soutenus, et ils s'empressaient d'effroi de se rendre aux mosquées avec affolement, comme cela est arrivé au prophète صلى الله عليه وسلم :
 
"lorsque le soleil s'est éclipsé pour la première fois à son époque et ceci se déroula juste après qu'il se soit levé de la longueur d'une lance au-dessus de l'horizon ce qui plongea dans l'obscurité toute la terre; les gens étaient térrifiés, et le Prophète صلى الله عليه وسلم était pris d'une panique énorme, à tel point qu'on l'a suivi avec son "ridâ-°"" (habit enveloppant le haut du corps)
[Muslim/906 d'après Asmâa bint Abî Bakr ] :
 
C'est-à-dire que tellement il était effrayé, il s'est empressé avec son pagne "izâr" vers la mosquée tout en en oubliant le haut.
Et on le suivit avec son "ridâ-", qu'il a revêtu ensuite en le traînant, car il ne s'est pas arrêté pour s'habiller tellement il était inquiet, puis il commanda qu'on fasse l'appel "assalât jâmi'ah" pour indiquer qu'une prière en groupe est imminente
[al-Bukhârî/1045, Muslim/910 d'après 'abdu Lllah bni 'Amr bni l-'Âç ]
 
afin que tout le monde se réunisse.
 
Ainsi, la communauté composée d'hommes et de femmes s'est réunie derrière le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم pour prier une prière exceptionnelle pour cause d'un événement sans pareil.

 

...L'éclipse lunaire ou solaire peut survenir alors que les gens sont dans leurs mondanités, ainsi les chants sont écoutés, et toute chose suit son cours..

Tu ne trouves que les jeunes qui sont accrochés à la religion d'
Allah ainsi que quelques personnes âgées [qui s'en préoccupent] ; à part ça, les gens sont insouciants et distraits, et c'est pourquoi ces gens ne s'exhortent nullement à l'apparition d'une éclipse, qu'elle soit lunaire ou solaire !

Alors que cela représente un événement important, et qui exige d'être pris en considération.

 

Question :

Est-il souhaitable d'informer les gens de la prévision d'une éclipse avant qu'elle ne survienne?

 

Réponse :

Il n'y a nul doute que le fait qu'il survienne soudainement cela provoque un impacte plus fort sur les âmes, alors que si les gens en discutent avant son apparition, et que les esprits s'y préparent, et se tiennent prêts, cela devient un événement tout simplement naturel, comme si c'était la prière de l-'aid pour laquelle on se serait réunit !

 
C'est pourquoi, tu ne trouveras absolument aucun bienfait dans le fait d'en informer les gens à l'avance, cela serait plutôt plus proche du méfait que du bienfait.
 
Et si quelqu'un nous disait :

Ne devons-nous pas plutôt en informer les gens pour qu'ils se préparent pour cet événement ?

Réponse :

Nous répondons : N'espérez jamais la rencontre de l'ennemi, et invoquez plutôt la protection d'Allah, et s'il vous arrive de les rencontrer soyez endurants, ou plutôt s'il advient et que nous le voyons avec nos yeux, dans ce cas seulement nous appliquerons ce qui nous a été commandé.

 

Cas particulier : Si les astronomes disent : "Tel jour il se produira certainement une éclipse lunaire, ou solaire", alors nous ne prierons que si nous l'observons par vue d'oeil, car le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم a dit :

"Si vous l'apercevez, alors priez"
[al-Bukhârî/1058, Muslim/901 d'après 'Â-ichah ]

 
Tandis que si Allah nous accorde le privilège de ne pas pouvoir la voir dans notre pays qu'à l'aide d'un téléscope ou des jumelles, alors nous ne prierons pas.
 
"Ach-Charhu l-Mumti' "(5)/bâb salâtu l-kusûf 
 
وعلى هذا التقدير الواقعي لا يمكن أن يكسف القمر في الليلة العاشرة، أو الثامنة، أو التاسعة، أو الحادية عشرة، أو السابعة عشرة، أو العشرين، أو الخامسة والعشرين، أو السابعة والعشرين، فلا يمكن أن يكسف إلا في ليالي الإبدار أي: الرابعة عشرة، والخامسة عشرة؛ لأنها هي الليالي التي يمكن أن تحول الأرض بينه وبين الشمس...ـ
والسبب الشرعي هو تخويف الله لعباده، كما ثبت ذلك عن النبي صلّى الله عليه وسلّم أنه قال: «إن الشمس والقمر آيتان من آيات الله لا ينكسفان لموت أحد ولا لحياته، وإنما يخوف الله بهما عباده» [أخرجه البخاري (1048)؛ ومسلم (911)]؛ ولهذا أمرنا بالصلاة والدعاء والذكر وغير ذلك كما سيأتي إن شاء الله...ـ
ونحن نذكر قبل أن نعلم بهذه الأمور أنه إذا حصل الكسوف رعب الناس رعباً شديداً، وصاروا يبكون بكاءً شديداً، ويذهبون إلى المساجد خائفين مذعورين، كما وقع ذلك للنبي عليه الصلاة والسلام لما كسفت الشمس أول مرة في عهده وكان ذلك بعد أن ارتفعت بمقدار رمح بعد طلوعها وأظلمت الدنيا، ففزع الناس، وفزع النبي عليه الصلاة والسلام فزعاً عظيماً حتى إنه أدرك بردائه[أخرجه مسلم (906) عن أسماء بنت أبي بكر رضي الله عنهما.]، أي: من شدة فزعه قام بالإزار قاصداً المسجد حتى تبعوه بالرداء، فارتدى به، وجعل يجره، أي: لم يستقر ليوازن الرداء من شدة فزعه، وأمر أن ينادى الصلاة جامعة[أخرجه البخاري (1045)، ومسلم (910) عن عبد الله بن عمرو بن العاص رضي الله عنهما.]؛ من أجل أن يجتمع الناس كلهم. فاجتمعت الأمة من رجال ونساء، وصلى بهم النبي عليه الصلاة والسلام صلاة لا نظير لها؛ لأنها لآية لا نظير لها
... يكسف القمر أو الشمس والناس في دنياهم، فالأغاني تسمع، وكل شيء على ما هو عليه لا تجد إلا الشباب المقبل على دين الله أو بعض الشيوخ والعجائز، وإلا فالناس سادرون لاهون، ولهذا لا يتعظ الناس بهذا الكسوف لا بالشمس ولا بالقمر مع أنه أمر هام، ويجب الاهتمام به.
مسألة: هل من الأفضل أن يخبر الناس به قبل أن يقع؟
الجواب: لا شك أن إتيانه بغتة أشد وقعاً في النفوس، وإذا تحدث الناس عنه قبل وقوعه، وتروضت النفوس له، واستعدت له صار كأنه أمر طبيعي، كأنها صلاة عيد يجتمع الناس لها.
ولهذا لا تجد في الإخبار به فائدة إطلاقاً بل هو إلى المضرة أقرب منه إلى الفائدة.
ولو قال قائل: ألا نخبر الناس ليستعدوا لهذا الشيء؟
فالجواب: نقول: لا تتمنوا لقاء العدو، واسألوا الله العافية، فإذا لقيتموهم فاصبروا، بل إذا وقع ورأيناه بأعيننا فحينئذٍ نفعل ما أمرنا به.
مسألة: إذا قال الفلكيون: إنه سيقع كسوف أو خسوف فلا نصلي حتى نراه رؤية عادية؛ لأن الرسول صلّى الله عليه وسلّم قال: «إذا رأيتم ذلك فصلوا» [ أخرجه البخاري (1058)؛ ومسلم (901) عن عائشة رضي الله عنها.]، أما إذا منّ الله علينا بأن صار لا يرى في بلدنا إلا بمكبر أو نظارات فلا نصلي.ـ
و تعاونوا على البر و التقوى
و لا تعاونوا على الإثم و العدوان
copié de alminhaj.fr
 
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Actualités - أخبار
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 19:35
Conseil aux jeunes en période de troubles

Notre éminent SHeikh Sâlih al-Fawzân (qu'Allâh le préserve) a été interrogé sur la différence qu'il y a entre le silence (des savants) à l'égard des discordes (troubles) et désordres blâmables, et celui qui est nécessaire et recommandé parfois.

 
Sheikh a répondu que concernant les discordes et désordres en période de troubles, seuls les gens de science et de clairvoyance doivent s'exprimer sur le sujet.
 
Car lorsque les ignorants s'expriment sur cela, ils ne font que l'amplifier.
 
Alors que lorsque les savants s'expriment sur ces choses, ils les éclaircissent et mettent fin à cela avec la volonté d'Allâh.
 
Dans ce sens, SHeikh a été interrogé encore sur le conseil qu'il pourrait donner aux jeunes en période de troubles ?
 
SHeikh a dit :
 
« Mon conseil aux jeunes comme aux autres est celui du Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) en période de troubles qui a conseillé l'attachement ferme au Qor'ân et à la tradition ainsi qu'au groupe des musulmans et leur imâm.

 

Cela est le conseil du Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) en période de troubles.
 
Le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit lors d'un sermon qui remplit les cœurs de crainte et fit couler les larmes, tel le sermon d'une personne qui fait ses adieux, les compagnons lui ont demandé quelles recommandations donnait-il.
 
Il dit : 
 
« Je vous recommande la piété envers Allâh, d'écouter et d'obéir même si votre émir est un esclave. Celui d'entre vous qui vivra, verra de grandes divergences. Suivez ma tradition et celle des successeurs bien droits et bien guidés. Accrochez-vous à cette tradition, mordez-y avec vos dents (molaires). Méfiez-vous des nouveautés, car toute innovation est un égarement. »
 
Ce conseil comprend deux aspects
 
- Le premier aspect : l'ordre de s'accrocher au groupe dans la parole du Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) : 
 
« Je vous recommande la piété envers Allâh, d'écouter et d'obéir » 
 
Ecouter et obéir les détenteurs de l'autorité comprend ainsi le fait de se rassembler.
 
- Le deuxième aspect : le fait de s'accrocher au Livre d'Allâh et la Sounnah. Dans un autre hadîth, les compagnons interrogèrent le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) au sujet des grands troubles de la fin des temps : 
 
« Ô Messager d'Allâh, comment sortir de ces troubles ou quel est le secours ? » - Il répondit : « Le Livre d'Allâh ». [1]
 
Le Livre d'Allâh est le secoureur des troubles à la fin des temps, d'où le fait que les gens doivent s'y accrocher et mettre en application celui-ci avec la tradition de Son Envoyé (sallallahu 'alayhi wa sallam).
 
Le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a encouragé en période de troubles le fait de s'accrocher au groupe des musulmans avec l'interdiction de la division entre eux. L'accroche au Livre et l'accroche à la Sounnah est véritablement le chemin du secours en période de troubles, et il n'y a pas d'autre voie que celle-ci.  [2].
 
SHeikh Dr Muhammad Ibn 'Abdel-Wahhâb al-'Aqîl (qu'Allâh le préserve) a dit : 
« Il est obligatoire pour la Communauté en période de troubles de revenir au Livre d'Allâh avec piété et véritable crainte, et de mettre en application les obligations d'Allâh qui y figurent en unicité et piété, de s'éloigner des actes de désobéissance, d'ordonner le convenable et d'interdire le blâmable comme Allâh - 'Azza wa Djal - l'a légiféré, sans éxagération aucune, mais plutôt avec excellence et juste milieu comme le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) et ses compagnons l'ont fait. » [3]
 
Tel est le rappel des savants auquel il faut revenir.
 
[1] Rapporté par at-Tirmidhî
[2] Kitâb « al-Idjâbât al-Mouhimmah fîl-Machâkil al-Mouslima » du SHeikh Sâlih al-Fawzân, p.193-199
[3] Kitâb « Al-Fitnah wa mawqîf al-Mouslim minha » du SHeikh Muhammad al-'Aqîl, p.54

 

copié de manhajulhaqq.com
 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Cheikh Mohammad Ibn 'Abdul-Wahhaab Al-'Aqil - للشيخ محمد بن عبد الوهاب العقيل
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 11:28
Quel est le jugement sur le fait de nommer l'état juif par Israël

Au Nom d'Allâh le Miséricordieux et très Miséricordieux 

 

Toutes les louanges sont à Allâh et que la Paix et la Prière soient sur le Messager d’Allâh, sur Sa Famille, Ses Compagnons et tous ceux qui auront suivi son chemin.

 

Ensuite : il y a là un phénomène étrange, une rumeur répandue parmi les musulmans, qui est l'appellation de l'état juif, qui a encouru la colère (d'Allâh), par Israël! 

 

Et je n'ai vu personne réprouver ce phénomène dangereux !

 

Et qui porte atteinte à la dignité d'un Noble Messager parmi les maîtres des Messagers, qui est Ya3qoub, que la Paix et la Prière soient sur Lui, celui dont Allâh a fait l'éloge ainsi que ses deux nobles pères : Ibrâhîm et Isshâq, dans Son Honorable Livre ; (Allâh) Tabâraka wa Ta3âlâ a dit (traduction rapprochée du sens) :

 

{Et rappelle-toi Abraham, Isaac et Jacob ? Nos serviteurs puissants et clairvoyants. *** Nous avons fait d'eux l'objet d'une distinction particulière : le rappel de l'au-delà. *** Ils sont auprès de Nous, certes, parmi les meilleurs élus.} (Ŝad, v45-47).

 

Voici donc le rang de ce Noble Messager dans l’Islam, comment peut-Il donc être accolé aux juifs et eux (les juifs) accolés à lui ?

 

Et beaucoup de musulmans expriment son nom dans un contexte de condamnation de cet état en disant : Israël a fait ceci, et il a fait ci et ça, et il fera cela !

 

Et ceci, à mon avis, est un acte répréhensible, sa simple présence parmi les musulmans n'est pas permise, d'autant plus qu'il puisse devenir un phénomène contagieux qui se propagerai entre eux sans aucune réprobation.

 

À partir de là, nous avons développé cette question ainsi que sa réponse, et nous avons dit :


Est-il autorisé de désigner l'état juif, mécréant et malveillant, par Israël ou état d'Israël puis de lui (l’état) adressé les injures et les blâmes avec le nom d’Israël ?

 

La vérité est que ceci n'est pas autorisé ! 

 

Les juifs ont certes comploté un immense stratagème lorsqu'ils ont fait de leur droit d'établir un état au cœur du pays des musulmans, un droit légal au nom de l'héritage de Ibrahim et Israël !

 

Et ensuite ils ont comploté un immense stratagème en nommant leur état sioniste par le nom de l'état d'Israël ! 

 

Les musulmans se sont laissés tromper par leur ruse, et je ne parle pas des gens du communs uniquement, mais aussi de beaucoup d'intellectuels, ils se sont mis à formuler l'État d'Israël et même le nom Israël, dans leurs informations, leurs journaux, leurs revues et aussi dans leurs discussions, que ce soit juste dans le contexte des informations ou dans le contexte de la critique, du blâme et de la malédiction, tout ceci se produit parmi les musulmans sans que l'on entende un réprobateur hélas !

 

Allâh a certes énormément blâmé les juifs dans le Coran et Il les a maudit et nous à raconté de la colère qu'ils ont encouru, mais avec l’appellation "les juifs" et la désignation "de ceux qui ont mécru parmi les enfants d'Israël" et non pas avec le nom Israël, le Noble Prophète Ya3qoub Fils du Noble Prophète d'Allâh Isshâq Fils du Noble Ibrâhîm l'ami privilégié d’Allâh, que la paix et la Prière soient sur eux !

 

Ces juifs là n'ont aucune relation religieuse avec le Prophète d'Allâh Israël (Ya3qoub, que la paix soit sur lui) et ni avec Ibrahim l'ami privilégié d’Allâh, que la paix et la prière soient sur lui ! 

 

Et ils n'ont (les juifs) aucun droit sur leurs héritages religieux, car ceci est spécifique aux croyants, (Allâh) Ta3âlâ a dit (traduction rapprochée du sens) : 

 

{Certes les hommes les plus dignes de se réclamer d'Abraham, sont ceux qui l'ont suivi, ainsi que ce Prophète-ci, et ceux qui ont la foi. Et Allâh est l'allié des croyants.} (Âli Imrân, v68)

 

Et (Allâh) Ta3âlâ a dit pour innocenter son ami privilégié Ibrâhîm des juifs, des chrétiens et des polythéistes (traduction rapprochée du sens) :

 

{Abraham n'était ni Juif ni Chrétien. Il était entièrement soumis à Allâh (Musulman). Et il n'était point du nombre des Associateurs.} (Âli Imrân, v67)

 

Les musulmans ne renient pas que les juifs sont de la descendance d’Ibrâhîm et Israël, mais ils tranchent et affirment que les juifs sont certes parmi les ennemis d'Allâh et les ennemis de Ses Messagers, dont Mohammed, Ibrâhîm et Israël et ils (les musulmans) affirment absolument qu'il n'y a pas d'héritages entre les Prophètes et leurs ennemis parmi les mécréants ; qu'ils soient juifs, chrétiens ou parmi les associateurs arabes et autres, et les gens les plus dignes de se réclamer d'Ibrâhîm et des autres Prophètes sont les musulmans, ceux qui ont cru en eux, les ont aimés, les ont honorés et ont eu foi en ce qui est descendu sur eux parmi les Livres et les Feuillets, et ont considéré cela comme bases de leur religion, ce sont donc eux leurs héritiers et les gens les plus dignes d'eux !

 

Et la terre d'Allâh n'est que pour Ses serviteurs qui croient en Lui, et en ces Nobles Messagers, (Allâh) Ta3âlâ a dit (traduction rapprochée du sens) : 

 

{Et Nous avons certes écrit dans le Zabour, après l'avoir mentionné (dans le Livre céleste), que la terre sera héritée par Mes bons serviteurs». *** Il y a en cela [ces enseignements] une communication à un peuple d'adorateurs ! *** .Et Nous ne t'avons envoyé qu'en miséricorde pour l’univers.} (Al Anbiyâ’, v105-106-107)

 

Il n'y a donc pas pour les ennemis des Prophètes d’hérédité sur terre, et particulièrement les juifs, dans cette vie-là, et il y aura pour eux dans l’au-delà le châtiment du feu éternel !

 

Et on s'étonne certes de la situation de beaucoup de musulmans qui ont concédé aux juifs l'allégation d’hérédité de la terre de Palestine et la recherche du sanctuaire de Soulaymâne, qu'ils (les juifs) rendent mécréant et le taxent de choses abominables, alors qu'ils sont les ennemis les plus acharnés de Soulaymâne et d'autres parmi les Prophètes des enfants d'Israël, (Allâh) Ta3âlâ a dit (traduction rapprochée du sens) :

 

{ ... Est-ce qu'à chaque fois, qu'un Messager vous apportait des vérités contraires à vos souhaits vous vous enfliez d'orgueil ? Vous traitiez les uns d'imposteurs et vous tuiez les autres.} (Al Baqara, v87)

 

Comment certains musulmans peuvent-ils donc leur reconnaître - du moins selon ce que leur situation indique - de telles allégations mensongères ? Et ils les appellent en plus de cela Israël et l'état d'Israël !

 

Et par Allâh que ce sont les alliés d'Allâh, des Prophètes et des Messagers, parmi les croyants, qui auront certainement un jour, un droit sur Mohammed, paix et prière sur Lui, et sur les Messagers et leur message !

 

Que les musulmans se remettent donc en question en terme de croyances et de méthodologie, à partir du Livre de leur Seigneur, de la Sunna de leur Prophète, que la paix et la prière d'Allâh soient sur Lui, et ce sur quoi était le Messager, que la paix et la prière d'Allâh soient sur Lui, Ses Compagnons et ceux qui les ont suivi avec excellence parmi l'élite des Tâbi3înes (NDLT : ceux de la deuxième génération après le Prophète, paix et prière sur Lui) et les Imams de la voie droite et de la religion ; car cela est le plus immense chemin menant à leur victoire sur leurs ennemis, à leur honneur, leur bonheur et leur noblesse dans cette vie-là et l’au-delà !

 

Et qu'ils se débarrassent des passions, des innovations et du fanatisme pour le faux et ses adeptes, et qu'ils s'activent sérieusement dans la préparation matérielle parmi les armes de toutes sortes et tout ce qui est nécessaire à cela comme connaissance et entraînement militaire, comme l'ont ordonné Allâh et Son Messager, paix et prière d'Allâh sur lui, (Allâh) Ta3âlâ a dit (traduction rapprochée du sens) :

 

{Et préparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d'effrayer l'ennemi d'Allâah et le vôtre..} (Al Anfâl, v60)

 

La puissance dans ce verset concerne toutes puissances terrorisant l'ennemi parmi toutes sortes d’armes.

 

Le Messager d'Allâh, que la prière d'Allâh et Sa paix soient sur Lui, a dit :

 

"N'est-ce pas que la puissance c'est le tir ! N'est-ce pas que la puissance c'est le tir ! N'est-ce pas que la puissance c'est le tir !".

 

Et le tir concerne toutes sortes d'armes avec laquelle on tire, tout ceci on doit l'acquérir par fabrication industrielle, par l'achat ou par d'autre moyens que ceux-là !

 

Et j'ai certes été fort étonné une fois encore, que l'on prononce ce nom prophétique, noble, honorable, sur l'état de la sournoiserie, la nation de la colère et la communauté de la calomnie, et on dit de lui (l'état juif), et dans les informations à son sujet et sa réprimande : Israël et l'état d'Israël ! Comme si la langue de l'islam, l'arabe vaste, serai devenu étroite sur eux et ils n'auraient alors trouvé que ce nom !

 

Et puis ont-ils réfléchi en eux-mêmes sur cette affaire, est-ce que cela satisfait Allâh ou Son Messager, que la paix et la prière d'Allâh soient sur Lui ?

 

Et est-ce que cela aurai satisfait le Prophète d'Allâh Israël ou l'aurai offensé s'il était vivant ?

 

Ne savent-ils donc pas que la diffamation et le blâme qu'ils adressent aux juifs en son nom se retournent contre lui sans même qu'ils en aient conscience ; Selon Abî Hourayrah, qu'Allâh soit satisfait de Lui, qui dit : le Messager d'Allâh, que la paix et la prière d'Allâh soient sur Lui a dit :

 

"N’êtes-vous donc pas surpris de comment Allâh détourne de moi les injures de Qoraych et leur malédictions !

Ils injurient moudhammam (le digne de blâmes) et maudissent moudhammam, et moi je suis Mohammad (le digne de louanges)."

(Rapporté par Ahmed et Al Boukhâriy dans son authentique n°3533, et Nassâ’iy)

 

Comment pouvez-vous détourner votre blâme, malédiction et dénigrement des ennemis d'Allâh, vers le nom d'un Noble Prophète parmi les Prophètes d'Allâh et Ses Messagers et Ses élus véridiques ?

 

Et si quelqu'un dit : On retrouve cette même appellation dans la Torah !

 

Nous dirons : Il n'est pas à exclure que ceci fasse partie des falsifications des gens du livre comme Allâh a témoigné contre eux qu'ils falsifient le livre de leurs propres mains et ensuite ils disent que ceci provient d'Allâh, et bien pire, dans la Torah falsifiée, les Prophètes d'Allâh sont taxés de mécréance et de choses abominables, comment peut-on prendre pour preuves ce qu'il y a dans leurs livres au vue de leur état.

 

Nous demandons à Allâh qu'Il guide tous les musulmans vers ce qu'Il aime et agrée parmi les paroles et les œuvres, notre Seigneur Entend certes les invocations.

 

Traduit par une soeur de l'aquipe du site 3ilmchar3i.net

ما حكم تسمية دولة يهود بإسرائيل ؟ 
بسم الله الرحمن الرحيم 
الحمد لله والصلاة والسلام على رسول الله وعلى آله وصحبه ومن اتبع هداه 
أمّا بعد : فهناك ظاهرة غريبة شائعة منتشرة في أوساط المسلمين، ألا هي تسمية الدولة اليهودية المغضوب عليها باسم إسرائيل
ولم أر أحداً استنكر هذه الظاهرة الخطيرة! والتي تمس كرامة رسول كريم من سادة الرسل، ألا وهو يعقوب عليه الصلاة والسلام الذي أثنى الله عليه مع أبويه الكريمين : إبراهيم وإسحاق، في كتابه العزيز؛ فقال تبارك وتعالى
واذكر عبادنا إبراهيم وإسحاق ويعقوب أولي الأيدي والأبصار. إنا أخلصناهم بخالصة ذكرى الدار. وإنهم عندنا لمن المصطفين الأخيار- سورة ص:45ـ47
فهذه منزلة هذا الرسول الكريم في الإسلام فكيف يلصق باليهود، ويلصقون به؟ 
ويسوق كثير من المسلمين اسمه في سياق ذم هذه الدولة فيقول : فعلت إسرائيل كذا، وفعلت كذا وكذا، وستفعل كذا
وهذا في نظري أمر منكر لا يجوز مجرّد وجوده في أوساط المسلمين فضلاً عن أن يصبح ظاهرة متفشية تسري بينهم دون نكير
من هنا وضعنا هذا السؤال والإجابة عنه فقلنا
هل يجوز تسمية الدولة اليهودية الكافرة الخبيثة بإسرائيل أو دولة إسرائيل ثم توجيه الذم والطعن لها باسم إسرائيل؟
الحق أن ذلك لا يجوز
ولقد مكرت اليهود مكراً كباراً حيث جعلت حقها حقاً شرعياً في إقامة دولة في قلب بلاد المسلمين باسم ميراث إبراهيم وإسرائيل
ومكرت مكراً كباراً في تسمية دولتها الصهيونية باسم دولة إسرائيل
وانطلت حيلتها على المسلمين ولا أقول على العامة فحسب بل على كثير من المثقفين فاصبحوا يطلقون دولة إسرائيل بل اسم إسرائيل في أخبارهم وفي صحفهم ومجلاتهم وفي أحاديثهم، سواء في سياق الأخبار المجردة أو في سياق الطعن والذم بل واللعن كل ذلك يقع في أوساط المسلمين و لا نسمع نكيراً مع الأسف الشديد
لقد ذم الله اليهود ف القرآن كثيراً ولعنهم وحدثنا عن الغضب عليهم لكن باسم اليهود وباسم الذين كفروا من بني إسرائيل لا باسم اسرائيل النبي الكريم يعقوب ابن الكريم إسحاق نبي الله ابن الكريم إبراهيم خليل الله عليهم الصلاة والسلام
ليس لهؤلاء اليهود أي علاقة دينية بنبي الله إسرائيل (يعقوب عليه السلام) و لا بإبراهيم خليل الله عليه الصلاة والسلام
ولاحق لهم في وراثتهما الدينية إنما هي خاصة بالمؤمنين، قال تعالى
إن أولى الناس بإبراهيم للذين اتبعوه وهذا النبي والذين آمنوا والله ولي المؤمنين - آل عمران:68
وقال تعالى مبرئاً خليله إبراهيم من اليهود والنصارى والمشركين
ما كان إبراهيم يهودياً و لا نصرانياً ولكن كان حنيفاً مسلماً وما كان من المشركين - آل عمران:67
المسلمون لا ينكرون أن اليهود من نسل إبراهيم وإسرائيل، ولكنهم يجزمون أن اليهود من أعداء الله وأعداء رسله ومنهم محمد وإبراهيم وإسرائيل ويقطعون أن لا توارث بين الأنبياء وبين أعدائهم من الكافرين؛ سواء كانوا يهوداً أو نصارى أو من مشركي العرب وغيرهم وإن أولى الناس بإبراهيم وسائر الأنبياء هم المسلمون الذين آمنوا بهم وأحبوهم وأكرموهم وآمنوا بما أنزل عليهم من الكتب والصحف، واعتبروا ذلك من أصول دينهم؛ فهم ورثتهم وأولى الناس بهم
وأرض الله إنما هي لعباده المؤمنين به، وبهؤلاء الرسل الكرام، قال تعالى
ولقد كتبنا في الزبور من بعد الذكر أن الأرض يرثها عبادي الصالحون إن في هذا لبلاغاً لقوم عابدين وما أرسلناك إلا رحمة للعالمين - الأنبياء:15ـ17
فليس لأعداء الأنبياء وراثة في الأرض ـ و لا سيما اليهود ـ في هذه الدنيا ولهم في الآخرة عذاب النار المؤبد
وإنه ليتعجب من حال كثير من المسلمين الذين سلموا لليهود بدعاوى وراثة أرض فلسطين والبحث عن هيكل سليمان الذي يكفرونه ويرمونه بالقبائح، وهم ألد أعداء سليمان وغيره من أنبياء بني إسرائيل، قال تعالى: {أفكلما جاءكم رسول بما لا تهوى أنفسكم استكبرتم ففريقاً كذبتم وفريقاً تقتلون}
كيف يسلِّم لهم بعض المسلمين ـ على الأقل بلسان حالهم ـ بهذه الدعاوى الباطلة؟! ويسمونهم مع ذلك بإسرائيل وبدولة إسرائيل
وإن لهم ـ والله ـ ليوماً من المؤمنين حقاً بمحمد صلى الله عليه وسلم وبالرسل ورسالاتهم أولياء الله وأولياء أنبيائه ورسله
فليعد المسلمون أنفسهم عقائدياً ومنهجياً انطلاقاً من كتاب ربهم وسنة نبيهم صلى الله عليه وسلم، وما كان عليه الرسول صلى الله عليه وسلم وأصحابه وما كان عليه اتباعه بإحسان من خيار التابعين وأئمة الهدى والدين؛ فإن هذا هو أعظم وسيلة لنصرهم على أعدائهم ولعزتهم وسعادتهم وكرامتهم في الدنيا والآخرة
ولينفضوا أيديهم من الأهواء والبدع والتعصب للباطل وأهله، ثم ليسعوا جادين في الإعداد المادي من الأسلحة بمختلف أشكالها وما يلزم لذلك من وعي وتدريب عسكري، كما أمر الله بذلك ورسوله صلى الله عليه وسلم، قال تعالى
وأعدوا لهم ما استطعتم من قوة ومن رباط الخيل ترهبون به عدو الله وعدوكم
فالقوة في هذا النص تتناول كل قوة ترهب العدو من مختلف الأسلحة
وقال رسول الله صلى الله عليه وسلم
ألا إن القوة الرمي ألا إن القوة الرمي ألا إن القوة الرمي
والرمي يتناول كل سلاح يرمى به، كل ذلك يجب تحصيله إمّا بالصناعة وإما بالشراء أو بغيرهما
ولقد عجبت أشد العجب مرة أخرى من إطلاق هذا الاسم النبوي الشريف الكريم على دولة الخبث وأمة الغضب وأمة البهت ، فيقال عنها وفي الإخبار عنها وفي ذمها : إسرائيل ودولة إسرائيل كأن لغة الإسلام العربية الواسعة قد ضاقت بهم فلم يجدوا إلا هذا الاسم
ثم هل فكروا في أنفسهم في هذا الأمر هل هو يرضي الله أو رسوله صلى الله عليه وسلم؟
وهل هو يرضي نبي الله إسرائيل أو هو يسوؤه لو كان حياً؟ 
ألا يعلمون أن الذم والطعن الذي يوجهونه لليهود باسمه ينصرف إليه من حيث لا يشعرون؛ عن أبي هريرة رضي الله عنه قال: قال رسول الله صلى الله عليه وسلم
ألا تعجبون كيف يصرف الله عني شتم قريش ولعنهم يشتمون مذمماً ويلعنون مذمماً وأنا محمد
رواه أحمد والبخاري في صحيحه برقم (3533)، والنسائي
فكيف تصرفون ذمكم ولعنكم وطعنكم لإعداء الله إلى اسم نبي كريم من أنبياء الله ورسله وأصفيائه؟ 
فإن قال قائل: يوجد مثل هذا الاطلاق في التوراة
قلنا: لا يبعد أن يكون هذا من تحريفات أهل الكتاب كما شهد الله عليهم بأنهم يحرفون الكتاب بأيديهم ثم يقولون هذا من عند الله، بل في التوراة المحرفة رمي لأنبياء الله بالكفر، والقبائح فكيف يحتج بما في كتبهم وهذا حالها
نسأل الله أن يوفق المسلمين جميعاً لما يحبه ويرضاه من الأقوال ولأعمال إن ربنا لسميع الدعاء
وكتبه ربيع بن هادي عمير المدخلي

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Prophètes et messagers - الأنبياء والرسل