compteur de visite

Catégories

1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 11:36
Prévenir les gens contre un homme pervers connu par sa perversité

Question :

 

Est-ce que le fait de prévenir les gens contre un homme pervers, bien connu par sa perversité, constitue une médisance pour laquelle on sera interrogé au jour du Jugement Dernier?

 

Réponse :

 

Si la réalité est telle que vous venez de citer, soit que vous évoquez les défauts de cette personne pour prévenir les gens contre ses méfaits, pour que ceux qui ne le connaissent pas n'en soient pas dupés ou influencés, alors, cela est permis.

 

Mais, si l'on évoque ses défauts par envie ou plaisanterie, alors, cela n'est pas permis.

 

Qu'Allâh vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La question 6 de la Fatwa numéro (9895)

Publié par alifta.net

 

 تحذير الناس من رجل ظاهر الفسق

س6: هل تحذير الناس من رجل ظاهر الفسق ومعروف بفسقه، يعتبر غيبة يسأل عنها الإنسان يوم القيامة؟

ج6 : إذا كان الواقع كما ذكر، وكـان ذكره بما فيه لتحـذير الناس من شره حتى لا يغتر به من لم يعرفـه جـاز، وإن كـان ذلـك للتشهي والتسلية ونحوهما لم يجز
وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال السادس من الفتوى رقم - 9895

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 10:53
Certaines personnes ont la même nature que le porc !

Certaines personnes ont la même nature que le porc...

 

Il passe devant les bonnes choses et n'y prête aucune attention, mais quand quelqu'un finit de faire ses besoins et se lève, il vient en manger.

 

Beaucoup de gens sont ainsi...

 

-Il entend et voit de toi des qualités bien plus nombreuses que tes défauts, mais il ne les retient pas, ne les propage pas, elles ne lui conviennent pas.

 

-Par contre, lorsqu'il voit une erreur ou entend une parole déplacée, voilà qu'il a trouvé ce qu'il recherchait et qui correspond à ses attentes. Il en fait alors son plaisir et le propage. 

 

ومِنَ النَّاسِ مَنْ طَبْعهُ طبعُ خِنزيرٍ

، يَمُرُّ بالطيباتِ فلا يَلْوي عليها ، فَإِذا قامَ الإنسانْ عنْ رَجيعهِ قَمَّهُ ، وهَكَذا كثيرٌ منَ النَّاسِ يَسمعُ مِنكَ ، ويَرى منَ المحاسنِ أضعافَ أضعافِ المساوىء ؛ فَلا يحفظُها ، وَلا يَنْقُلُها ، ولا تُناسِبُه ؛ فَإذا رَأى سَقطةً ، أَوْ كَلمةً عوراءَ : وَجَدَ بُغيتَهُ وما يُناسِبُها ، فَجَعلها فَاكهتَهُ ونُقْلَهُ

madarij as-salikin

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 10:50
Se faire circoncire après l'âge de la quarantaine

Question :

 

Celui qui se convertit à l'Islam à l'âge adulte - après la quarantaine - et a de la peine à se faire circoncire sera-t-il dispensé de cet acte de la Sunna ?

 

Réponse :

 

Louange à Allah et prière et salut sur le Prophète, sa famille et ses compagnons... Après ce préambule :

 

S'il a de la peine à se faire circoncire après qu'il s'est converti en âge adulte, il en est dispensé.

 

On ne doit pas lui imposer cela de peur que cela le décourage à se convertir à l'Islam.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

(Numéro de la partie: 5, Numéro de la page: 116)

La question 8 de la Fatwa numéro 5512

 

fsf

Question :

 

Si un homme se convertit à l'Islam alors qu'il est adulte, âgé de 30 ou 40 ans, est-il tenu de se circoncire ?

 

Réponse :

 

Si une personne a atteint un âge avancé, la délaisser n'est pas répréhensible.

 

Référence: Les fatwas du Comité Permanent des recherches scientifiques Islamiques et de l'Iftâ' - Premier groupe - Fatwa :5512 Partie :5 Page :116

 

copié de alifta.net

 
Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Reconverti(e) - للداخلين في الإسلام
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 10:31
L'interdiction de faire des dons à «BarakaCity» (vidéo-dossier)

Questionneur :

 

Comment allez-vous Shaykh Abou al Hassan j'ai une question:

 

Ici en France des frères ont une organisation de bienfaisance qui s'appelle BarakaCity, cette organisation est de ce qui apparait une organisation humanitaire et non de da3wa.

 

Elle regroupe de l'argent ensuite ils vont chez les musulmans de Togo en Afrique et en Birmanie et à Gaza, et ils distribuent des vêtements et des matières premières comme du riz, des pâtes et d'autre choses.

 

Le Shaykh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly dit :

 

C'est à dire une organisation de bienfaisance ?

 

Le frère répond :

 

Oui.

 

Et ils creusent des puits .

 

Et ces frères là suivent Nabil Awadi (clic sur les imaes pour les agrandir) :

  

et autres personnes en France connues pour leur déviances du minhaj des salafs, entre autres, Mohamed Al-'Arifi (clic sur les imaes pour les agrandir).

La question qu'Allâh vous préserve :

 

Est-ce qu'il nous est permis de faire des aumônes à ce genre d'organisation ?

 

Réponse du Shaykh :

 

Quant à faire des dons, non il n'est pas permis, car ce sont des hizbiyoun et leur manière de dépenser cet argent n'est pas connue !

 

Et est-ce qu'ils le dépensent dans les endroits qu'Allâh a légiféré ou pas.

 

Moi je sais des hizbiyin qu'ils jouent avec l'argent et ils ne sont pas de confiance pour cet argent.

 

Et il n'est pas permis de leur faire des dons .

 

Le frère qui pose la question reprend en disant :

 

SubhanaaLlah depuis le 1er jour de ramadhân jusqu'à aujourd'hui ils ont regroupés plus de 500 000 € !

 

Le Shaykh dit :

 

Allâhu al mousta3an les gens ne savent pas où ils mettent leur argent !

 

Le frère demande :

 

Shaykh tu me permets de propager ta parole ?

 

Le Shaykh :

 

Oui, propage il n'y a pas de mal .

 

 

Sans titre 1-copie-5

Retranscription d'une conversation avec «BarakaCity»

preuve que l'association ne se limite pas à faire de l'humanitaire

mais colporte une da'wa erronée

Sans titre 1-copie-5

Les preuves que BarakaCity fréquente des individus

dont les savants nous ont mis en garde contre leurs égarements

 

-Nader Abou Anas, dourous.net ensemble sur le stand de BarakaCity au salon du Bourget

 

Paroles des savants sur le boycott du salon du bourget : Ici et Ici

 

-Nader Abou Anas et BarakaCity à la mosquée d'Evry

Evry-Barakacity.jpg

 

-Nader Abou Anas et BarakaCity à la mosquée de Corbeil-Essones

togo.PNG

 

L'équipe Dourouss.net, Nader Abou Anas : Avertissements des savants au sujet de leurs égarements : Ici - Ici - Ici et Ici 

 

-Al-Kanz.fr et BarakaCity... ensemble sur Twitter

BPVWsZnCUAAK8q7

 

-Al-Kanz.fr partenaire de l'association Barakacity sur leur site

alkanz-barakacity.PNG

 

Attention aux sites ajib.fr et al-kanz.org !

 

 

-BarakaCity au Salon Musulman du Val d'Oise

BPZ4oUuCAAAOSLO

 

Le salon musulman du Val d'Oise et sa liste d'intervenants égarés

salon-val-doise.jpg

 

Rachid Abou Hodheyfa : Avertissements des savants au sujet de ses égarements : Ici - Ici - Ici - Ici et Ici

 

-Les associations que fréquente BarakaCity 

 

- Sanabil

- Qassama

- Salam'Stick

- Anā Muslim

- Deen de confiance

- Collectif CRM

 

Attention à l'association «Anâ Mouslim» et autres !

 

 

PIQUE NIQUE 3ème édition en faveur des Oubliés de la Ou Le CRM en compagnie d Ana Muslim de Baraka... CRM Colle

 

 Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Individus et réfutations - أشخاص و ردود
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 03:00
Se frotter aux murs et aux piliers des mosquées sacrées ? (audio)

 

Question :

 

Ces jours-ci, nous voyons beaucoup de gens, et surtout des femmes, qui se frottent aux murs et aux fenêtres (de la mosquée de Médine).

 

Que doit-on faire avec ces personnes ?

 

Réponse :

 

Se frotter aux murs, aux seuils, aux fenêtres… n’est permis dans aucun cas.

 

Cela fait même partie des plus grandes innovations et superstitions.

 

Les murs, les colonnes et les piliers ne te sont d’aucune utilité et te frotter à eux ne t’est d’aucune utilité.

 

Au contraire, cela te nuit.

 

Ceci est dans le cas où il ne croit pas que ces choses lui apportent un bien ou repoussent de lui un mal d’elles même.

 

Mais s’il croit que ces choses peuvent lui être profitables ou repousser de lui un mal d’elles même, alors ceci est de l’association majeure, avec laquelle Allah n’accepte aucune action de celui qui l’a commise.

 

S’il se frotte seulement par imitation aveugle et pour chercher la bénédiction, c’est une innovation.

 

Mais s’il se frotte en croyant que ce mur, cette fenêtre, ce rideau, ce fer, qu’il soit à côté de la tombe du Prophète صلى الله عليه وسلم  ou de celle des martyrs, s’il croit que ces choses peuvent d’elles même lui apporter un bien ou repousser de lui un mal, ceci est de l’association majeure avec laquelle Allah n’accepte aucune œuvre de celui qui l’a commise.

 

Faites attention à cela !

 

Seul Allah détient le bien et repousse le mal. Demande à ton Seigneur, accroche-toi à ton Seigneur.

 

Certains ignorants envoient des demandes au Prophète صلى الله عليه وسلم .

 

Il dit : envoie cette demande au Prophète صلى الله عليه وسلم, envoie-la par la fenêtre.

 

Tout ceci est de la tromperie, de l’innovation et de la superstition.

 

D’autres disent passe le salam de ma part au Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم .

 

Ô mon frère, le Prophète صلى الله عليه وسلم t’a informé que ton salam lui parvient, peu importe l’endroit où tu te trouves, même si tu es au fin fond du monde, à l’ouest, à l’est, au nord ou au sud, ton salam lui parvient comme cela est prouvé par les hadiths authentiques d’après le Véridique, le digne de confiance.

 

C’est pour cette raison que tu dois faire attention à cela.

 

Et que devons nous leur dire ?

 

Nous les informons, nous leur disons, ô mon frère tu es venu pour le pèlerinage, pour prier à la mosquée, tu n’es pas venu pour te frotter à ces murs.

 

Explique-lui que cela est dangereux pour sa religion et sa croyance, explique-lui cela et peut être qu’Allah le guidera à la vérité.

 

traduit par daralhadith-sh.com

 

Cheikh Salih Ibn Sa'ad As-Souhaimy - الشيخ صالح بن سعد السحيمي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Pélerinage - Omra - الحج والعمرة
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 02:33
Les catégories de l'unicité évoquées par les savants des premières générations jusqu'à aujourd'hui (vidéo-dossier)

L’imam Abu Hanifa (150 de l’hégire) a dit dans «Al fiqh al absat» (p.51) :

 

«Allâh est invoqué (en se dirigeant) vers le haut pas vers le bas, car le bas ne convient en rien à la seigneurie (A-Rububiyyah) ni au mérite exclusif d’être adoré (Al Uluhiyyah)».

 

«Allâh est invoqué [en se dirigeant] vers le haut pas vers le bas» contient l’affirmation de l’attribut de la hauteur, étant donné qu’Allâh est Le Très -Haut, et c’est là une manifestation du Tawhid des noms et attributs. 

L’imam des exégètes, Abu Ja’far Tabari (310 de l’hégire) a dit, en commentaire du verset (traduction rapprochée) :

 

"Sache donc que nul ne mérite d’être adoré si ce n’est Allâh et demande pardon pour ton péché" (sourate Muhammad verset 19) :

 

«Sache, Muhammad, que nul ne mérite d’être adoré (Al Uluhiyyah) excepté Allâh, qui est le Créateur de toute chose, et le Maître de toute chose, et à qui tout à chacun reconnaît l’attribut de la seigneurie (A-Rububiyyah).

S’il en était autrement, cela te serait permis ainsi qu’au restant de la création»

L’imam Abu Ja’far Tahawi (321 de l’hégire) a dit dans l’introduction de son célèbre crédo connu sous le nom de «A-Tahawiyya» :

 

«Nous disons, avec l’aide d’Allâh, à propos du Tawhid d’Allâh, en lequel nous avons foi: Certes Allâh est Unique sans associé, et nul ne Lui est semblable, et nul ne Le réduit à l’impuissance, et nulle divinité ne mérite l’adoration sauf Lui».  

 

Sa parole: «Certes Allâh est Unique sans associé» contient les trois branches du Tawhid, quant à: «et nul ne Lui est semblable» cela renvoie au Tawhid des noms et attributs, de même que «et nul ne Le réduit à l’impuissance» renvoie au Tawhid de la seigneurie, et que la fin de cette citation fait référence au Tawhid de l’adoration.

Abu Muhammad ‘Abdu-Lah Ibn Muhammad Al Hiri (328 de l’hégire) a dit dans «Jami’ u-l-bayan» (26/53) :

 

«Les fondements du Tawhid sont au nombre de trois : Connaître Allâh par Sa seigneurie (A-Rububiyyah), affirmer qu’Il détient le droit exclusif d’être adoré (Al Uluhiyyah) et nier de manière absolue que quiconque ne lui ressemble»

 

L’imam Ibn Batta Al ‘Ukbari (387 de l’hégire) a dit dans «Al Ibanatu-l-kubra» (6/149) :

 

«…cela car la base de la foi en Allâh qui est obligatoire à l’humanité tourne autour de trois choses :

 

-La première :

Que le serviteur croit en Sa seigneurie (A-Rabbaniyyah), afin de se désolidariser des négateurs qui ne croient pas au Créateur.

 

-La deuxième :

Qu’il croit qu’Il est le Seul à mériter l’adoration (Al Wahdaniyyah), afin de se désavouer de la voie des polythéistes qui reconnaissent le Créateur mais Lui associent autre que Lui dans Son adoration. 

 

-La troisième :  

Qu’il ait la ferme conviction qu’Il est décrit par les attributs qui ne peuvent que Lui être attribués, tel que la science, le pouvoir, la sagesse et l’ensemble de ce par quoi Il s’est Lui-même décrit dans Son livre.

 

Et nous citons cela car nous savons que nombreux sont ceux qui reconnaissent Son existence et affirment Son unicité de manière globale, tout en s’égarant dans le domaine de Ses attributs, ce qui entache considérablement la façon qu’ils ont d’ affirmer l’unicité d’Allâh. 

 

Et du fait que nous avons trouvé qu’Allâh s’est adressé à Ses serviteurs en les appelant à croire fermement en chacun de ces trois points». 

 

Voir «Hiliyatu-l-awliya°» (10/356) d’Abu Nu’aym. 

Le Cheikh ‘Abdu-Razzaq Ibn ‘Abdi-l-Muhsin Al Badr a dit en commentaire de ce passage :

 

«Ce texte est on ne peut plus clair dans la mention des trois branches du Tawhid.

Et médite -qu’Allâh te garde- la parole d’Ibn Batta : 

«Et du fait que nous avons trouvé qu’Allâh s’est adressé à Ses serviteurs en les appelant à croire fermement en chacun de ces trois points», car elle est une réplique claire à ceux qui prétendent que cette classification n’est pas présente dans le livre d’Allâh et dans la Sunna de Son messager»»

«Al mukhtasar u-l-mufid fi bayani dalaïli aqsam i-tawhid» (p. 54). 

L’imam Abu Bakr Muhammad Ibn Al Walid Turtuchi Al Maliki (520 de l’hégire) a dit dans l’introduction de son livre «Siraju-l-muluk» (1/7): 

 

«Et j’atteste qu’à Lui revient la seigneurie (A-Rububiyya) et le droit exclusif d’être adoré (Al wahdaniyya), et de ce qu’Il s'est Lui-même attribué parmi les plus beaux noms, et les attributs et descriptions les plus éminents». 

 

copié de : "Les trois branches du Tawhid"

Préparé par votre frère 'Abdu-Rahman Colo, à Médine le 12/05/1434 de l'hégire équivalant au 24/03/2013 et revu le 13/06/1434. 

Question :

 

Cette personne vous questionne à propos des catégories d'Unicité.

 

Réponse de Cheikh al Fawzan :

 

il y a trois catégories d'Unicité : 

 

-l'Unicité de la Seigneurerie (tawhid ar Rububiyah)

-l'Unicité de l'adoration (tawhid al ululiyah)

-l'Unicité des noms et attributs (tawhid asma wa siffat)

 

L'Unicité de la Seigneurerie (tawhid ar Rububiyah) est d'Unifier Allâh à travers Ses actes, tel que créer, Pourvoir, faire vivre et mourir, gérer...

 

L'Unicité de l'adoration (tawhid al ululiyah) est d'Unifier Allâh à travers les actes des serviteurs, qui leur permettent de se rapprocher de Lui à partir de ce qui leur a été légiféré.

 

Ils n'associent donc rien avec Allâh dans leurs adorations.

 

L'Unicité des noms et attributs (tawhid asma wa siffat) est d'affirmer à Allâh ce qu'Il S'est affirmé pour Lui-même, ou qu'a affirmé Son Messager, parmi les noms et attributs.

 

Les affirmer sans les comparer (sans les faire comparer à la créature), ni ressemblance, les attribuer à Allâh sans aucune négation (des noms et attributs).

 

C'est ceci l'école (la voie) des gens de la Sunnah et du consensus dans les questions liés à l'Unicité. 

Question :

 

Qu'Allâh vous préserve, que disez-vous de ceux qui nient les catégories de tawhid pour preuve (selon eux) qu'il ne s'y trouve ni dans le Qur'an et ni dans la Sunna ?

 

Réponse de Cheikh al Fawzan :

 

Gloire et pureté à Allâh !

 

Il ne lit pas le Qur'an ou bien il le lit mais ne le comprends pas, ou bien le comprend mais suit ses passion.

 

Les catégories de tawhid sont dans le Qur'an, il est rempli de ceci, car les versets énoncant cela, sur les attributs et actes d'Allâh, font partie de l'unicité de la Seigneurerie (at tawhid ar rububiyah), et les versets énoncant les actes des serviteurs et actes d'adorations et l'obligation de la sincérité envers Allâh l'exalté et l'éloignement du polythéisme, font eux partie de l'unicité de l'adoration (at tawhid al uluhiya), et les versets contenant des attributs et noms d'Allâh, font eux partie de l'unicité des noms et attributs.

 

Observe la parole d'Allâh glorifié le très haut dans la sourate "les hommes" (traduction rapprochée) : 

 

"Dis: «Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes, Le Souverain des hommes, Dieu des hommes"

 

Donc: "Seigneur des hommes, Le Souverain des hommes" font partie de l'unicité de la Seigneurerie.

 

"Dieu des hommes" fait partie de l'unicité de l'adoration 

 

Et de même dans la sourate "l'ouverture" (al Fâtiha), qui est lu entre autre par cet ignorant, dans la sourate al Fâtiha : "Louange à Allâh, Seigneur de l’univers."

 

Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux" font partie de l'unicité de la Seigneurerie et de l'unicité des noms et attributs: "Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux"

 

"Maître du Jour de la rétribution", fait également partie de l'unicité de la Seigneurerie 

 

" C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours" fait partie de l'unicité de l'adoration, car l'adoration c'est implorer le secours, dans l'adoration on a entre autre l'imploration du secours (al isti'ana) ainsi qu'invoquer pour demander quelque chose et l'immolation, tout ceci font partie de l'unicité de l'adoration.

Cheikh al Albani à propos des catégories d'Unicité.

 

Et je dis qu'en réalité ibn Taymiyah n'est pas venu avec quelquechose de nouveau.

 

L'Unicité de la Seigneurerie (tawhid ar Rububiyah) est textuellement mentionné dans le Qur'an, (aussi bien que) l'Unicité de l'adoration (tawhid al Ululiyah) et l'Unicité des attributs (tawhid as sifat).

 

Toutes ces choses sont textuellement mentionnés dans le Qur'an et la Sunnah.

 

Cependant, ibn Taymiyah a clarifié ces sens à travers l'explication (tafsir) de ces textes à partir du Livre (le Qur'an) et la Sunnah.

 

Il devient donc évident pour les muslims de leur clarifier avec cette précision car ce n'est pas tout muslim qui est capable de le comprendre, par exemple où y a-t-il le texte en rapport avec l'Unicité de la Seigneurerie, ou bien où peut-on trouver le texte en rapport avec l'Unicité de l'adoration, ou en rapport avec l'Unicité sur les attributs.

 

Les gens du commun sont obligés de comprendre le témoignage du tawhid.

 

Donc, ils ne sont pas capable de la comprendre si ce n'est par la voie des gens de science.

 

Donc, si nous appliquons la catégorisation qu'ibn Taymiyah a clarifié à partir du Livre (Qur'an) et de la Sunnah, d'où sont dérivés ces trois catégories, l'Unicité de la Seigneurerie, l'Unicité de l'adoration et l'Unicité des attributs, c'est alors la voie qui rendra possible pour comprendre les textes de cette réalité, la réalité de : "Lâ ilaha ila Allâh".

 

Publié par fatawaislam.com

Question :

 

Cheikh Mouqbil fut questionné sur la répartition du Tawhid en trois parties :

 

    -L’unicité d’Allâh dans sa seigneurie

    -L’unicité d’Allâh dans l’adoration

    -L’unicité d’Allâh dans ses noms et attributs

 

A quelle époque est apparut cette répartition ?

 

Quelle en a été la cause ?

 

Et est-t-il authentique que Cheikh Ibn Taymiyya et son éleve Ibn El-Qayyim furent les premiers à répartir le Tawhid de cette manière ?

 

Réponse de Cheikh Mouqbil :

 

Louange à Allâh, Seigneur de l’Univers, et que la prière d’Allâh soit sur notre prophète Mohammed, sa famille, et tous ses compagnons.

 

J’atteste qu’il n’y a point de divinité digne d'être adorée excepté Allâh, seul sans rien lui associer. J’atteste que Mohammed est son serviteur et messager.

 

Cette répartition est prise du Livre d’Allâh et de la sunna de son messager (prière et paix d'Allâh sur lui). Le Très-Haut a dit (traduction rapprochée) :

 

« Adorez Allâh et ne Lui donnez aucun associé. » (Sourate Les femmes verset 36)

 

Ceci est l'unicité dans l'adoration.

 

Et Il a dit (traduction rapprochée) :

 

« Si tu leur demandes: "Qui a créé les cieux et la terre?", ils diront, certes: "Allâh!" Dis: "Louange à Allâh!". Mais la plupart d’entre eux ne savent pas. » Sourate 'Luqman' verset 25.

 

Et ceci est l'unicité dans la seigneurie.

 

Le Très-Haut a dit (traduction rapprochée) :

 

« C’est Lui le Dominateur Suprême au-dessus de Ses serviteurs, et Il est le Sage, le Parfaitement informé.». Sourate 'El-An’am' verset 18.

 

Et enfin ceci est l'unicité dans ses noms et ses attributs.

 

L'Imam El Boukhari (Qu'Allâh lui fasse miséricorde), à la fin de son livre l'Authentique, dans le chapitre de l'unicité, a regroupé l'unicité d'Allâh dans ses noms et ses attributs, l'unicité dans sa seigneurie et l'unicité dans son adoration et ceci est bien connu, et quiconque souhaite y retourner, qu'il y retourne, et Allâh est celui à qui nous demandons le secours.

 

Donc il n'est pas exact de dire que les premières personnes à avoir reparti l'unicité d'Allâh sont Cheikh Ibnou Taymiya et son élève Ibn El Qayyim, car certains savants les ont déjà précédé dans cela, parmi eux Ibn Bata, Ibn Manda et d'autres, et nous conseillons la lecture du livre de Cheikh Abdel Razak ibn Abdel Al-Mouhsin El 'Abad (Qu'Allâh les protége) intitulé "La juste parole dans la réplique à ceux qui désapprouvent la répartition de l'unicité".

 

Enfin la vérité doit être prise de qui vient avec, et nos savants prennent la vérité de qui est venue avec, ils ont voyagé même du Yémen jusqu'en Egypte, et de La Mecque jusqu'à Bagdad, et de Naiyssabour jusqu'au Yémen.

 

Ils ont voyagé et profité des uns et des autres.

 

Contrairement aux savants de notre siècle, excepté celui à qui Allâh a fait miséricorde.

 

Fatwa du cheikh Moqbil tirée de son recueil de fatawas Tome 1, page 15

Ouvrages de Cheikh 'Abd Ar-Razzaq Al-Badr au sujet des catégories de l'unicité :

 

(Clic sur les images pour télécharger)

kaol-sadid.jpg          mukhtashor-mufid.jpg

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Unicité - التوحيد
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 01:30
Les deux fiancés qui se trouvent en tête-à-tête

Question :

 

Est-il permis à une femme de voir un homme avec qui elle est fiancée et non mariée ?

 

Réponse :

 

Il n'est pas permis à une femme de voir son fiancé, sans Mahram (le conjoint ou un parent avec qui le mariage est interdit), avant d'avoir conclu un contrat de mariage, car cela est une voie qui peut mener à la tentation et à des conséquences non louables.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La Fatwa numéro (12767)

(Numéro de la partie: 18, Numéro de la page: 75)

 Traduit et publié par alifta.net

 

رؤية المخطوبة
س: هل يجوز للمرأة أن تمشي مع رجل وهما مخطوبان غير متزوجين؟
ج: لا يجوز للمرأة أن تخرج مع خطيبها قبل أن يعقد له عليها بدون محرم؛ لأن ذلك وسيلة إلى الفتنة وما لا تحمد عقباه
وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

(الجزء رقم : 18، الصفحة رقم: 75)
الفتوى رقم - 12767

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 01:21
Mémoriser le coran sans le comprendre (vidéo)

Question :

 

Se référant à la parole du Prophète (prières et salutations sur Lui):

 

"Vers la fin des temps les récitateurs (du Qur'an) seront nombreux et ceux qui le comprendront seront peu"

 

Est-ce que cela voudrait dire que les gens connaitront la récitation et le Livre ou bien qu'ils vont être davantage bon à la récitation du Qur'an?

 

Réponse :

 

Cela se réfère aux deux, (les nombreux récitateurs) c'est-à-dire qu'ils mémoriseront le Qur'an mais ne le comprendront pas, également ils liront aussi les livres sans le comprendre.

 

Ou ils mémoriseront les textes (islamiques) sans les comprendre ou comprendre leurs sens.

 

Cela inclut donc les deux sens.

 

copié de minhaj sunna

 

 
Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 01:01
Pour quelles raisons le coran a-t-il été révélé par fragments ?

Le Coran a été révélé à l'Envoyé d'Allah صلى الله عليه وسلم par fragments selon les circonstances pour des raisons bien valables : 

 

-Pour affermir le cœur du Prophète صلى الله عليه وسلم

 

C'est avec cet argument qu'Allah a répondu aux contestations des mécréants à ce sujet en disant (traduction rapprochée) :

 

< Et ceux qui ne croient pas disent : "Pourquoi n'a -t-on pas fait descendre sur lui le Coran en une seule fois ?" Nous l'avons révélé ainsi pour raffermir ton cœur; et (dans ce but aussi) Nous en espaçons la diction (et Nous l'avons récité soigneusement) > [25:32]. 

 

L'érudit savant Abou Chama avait dit:

 

"Si on nous demande : Pour quelle raison a-t-il été descendu par fragments et non en une seule fois comme les livres précédents?

 

Nous dirons qu'Allah s'est chargé de répondre à cette question, Il dit (traduction rapprochée) :

 

"Et ceux qui ne croient pas disent: "Pourquoi n'a-t-on pas fait descendre sur lui le Coran en une fois?"

 

C’est à dire comme il a été descendu aux messagers avant lui, Allah répondit (traduction rapprochée) : "Nous l'avons révélé ainsi" c'est à dire par fragments (traduction rapprochée) "pour raffermir ton cœur": pour donner davantage de force à ton cœur, car lorsque la révélation se succède à mesure que de nouvelles circonstances se présentent, elle apporte le soutien et le réconfort au Messager qui bénéficiera ainsi des visites périodiques de l'Ange Gabriel avec ce qu'il a ramené comme message auprès du Tout Puissant.

 

Il jouira par ce fait d'un bonheur que les langues sont incapables de décrire.

 

Et c'est pour cela qu'au mois de Ramadan, il était plus généreux à dispenser le bien car l'Ange Gabriel le fréquentait souvent pendant cette période."

 

-Le défi et la réduction des adversaires à l'impuissance

 

Les mécréants, tout en soulevant leur objection (comme cité ci-dessus), étaient émerveillés par le fait qu'il soit descendu par fragments, Allah les a, dès le commencement, défié à lui opposer une sourate d'un mérite égal, il s'ensuit que l'impuissance de ses adversaires est prouvée, non seulement à l'égard du Coran tout entier, mais aussi à l'égard de chacune des parties dont il est composé. 

 

Cette raison même est évoquée dans certaines versions où on rapporte d'Ibn 'Abbas qui disait à propos de la descente des versets du Coran:

 

"A chaque fois que les associateurs apportent quelques ambiguïtés, Allah apporte la vérité avec la meilleure réponse"

[Rapporté par Ibn Abi Hatim] 

 

-La facilité de l'apprentissage et de la compréhension

 

Comme le Coran fut révélé par fragments, les gens peuvent facilement l'apprendre par cœur et le comprendre surtout quand il s'agit de gens illettrés comme les Arabes vers qui est descendu le Coran avec leur langue.

 

Ceci les a beaucoup aidé à l'apprendre par cœur et à en comprendre le sens.

 

Au fur et à mesure qu'un ou plusieurs versets leurs sont communiqués, ils l'apprennent par cœur, méditent sur le sens et les mettent en pratique.

 

Omar avait dit:

 

"Apprenez le Coran par parties de cinq versets car Gabriel avait l'habitude de transmettre au Prophète صلى الله عليه وسلم du Coran des parties de cinq (versets) "

[Rapporté par Al Bayhaqi avec une bonne chaîne de rapporteurs dans son livre "Chou'ab Al Imane"]. 

 

-Revivifier les âmes des croyants en les prédisposant à accepter ce qu'Allah a fait descendre du Coran et à le mettre en pratique

 

De la sorte les musulmans attendaient avec impatience la descente du verset surtout dans des circonstances où ils en ont vraiment besoin comme les versets de la diffamation -versets qui avaient innocenté Aicha- et les versets d'anathème -li'ane- (voir du verset 6 au verset 9 de la sourate 24). 

 

-Le suivi des événements et la progression dans la législation

 

Le Saint Coran descendait par degré, en commençant par ce qui est principal :

 

●Le Saint Coran s'est intéressé en premier lieu aux principes de la foi -al Imane- qui sont la croyance en Allah, en Ses Anges, en Ses Messagers, et au Jour Dernier; et les détails qui s'en rapportent tels que la résurrection; les comptes que doit rendre toute personne (auprès d'Allah), le Paradis et l'Enfer… en apportant les preuves évidentes qui déracinent les fausses croyances des cœurs des associateurs pour y faire pousser le vrai dogme musulman. 

 

●Puis il commença à appeler les gens aux bonnes valeurs et au bon comportement, à interdire la turpitude et l'acte répréhensible pour déraciner toute sorte de corruption et de mal, ensuite émettre les règles du licite et de l'illicite qui consernent les aliments, les boissons, les biens, l'honneur, le sang, etc… 

 

●Le Coran était révélé à mesure des circonstances qui se présentent aux musulmans dans leur long Jihad pour que la Parole d'Allah soit la plus haute et il les encourage à persévérer dans cette voie [voir mabahit fi Oulou al Qur'an].

divider

Exemples de la descente du coran par degrés

 

-Premier exemple

 

La sourate al An'am -les bestiaux- (sourate pré-hégirienne) a été descendue pour expliciter les fondements de la foi -al Imane- et les arguments du monothéisme et mettre en garde contre l'association , de même elle montre le licite et l'illicite.

 

Allah a dit (traduction rapprochée) : 

 

< Dis: "Venez, je vais réciter ce que votre Seigneur vous a interdit : ne lui associer rien; et soyez bienfaisants envers vos pères et mères. Ne tuez pas vos enfants pour cause de pauvreté. Nous vous nourrissons tout comme eux > . [6:151] 

 

Après ceci, ont été révélés les détails de ces statuts à Médine , comme le verset qui se rapporte à l'écriture de la dette -al moudayanah- et celui de l'usure.

 

La fornication, à l'origine, a été interdite à la Mecque, le Très-Haut dit (traduction rapprochée) :

 

< et n'approchez point la fornication. En vérité, c'est une turpitude et quel mauvais chemin ! > [17:32]

 

Et les peines légales dont est passible cette faute ont été révélées à Médine. 

 

-Deuxième exemple

 

L'exemple le plus clair de l'évolution par degré des lois est celui du vin où Allah le Très-Haut a dit (traduction rapprochée) :

 

< Des fruits de palmiers et des vignes, vous retirez une boisson enivrante et un aliment excellent > [16:67]

 

Il a décrit l'aliment d'excellent sans la boisson enivrante. Puis le Très-Haut fit descendre le verset suivant (traduction rapprochée) :

 

< Ils t'interrogent sur le vin et les jeux de hasard. Dis: "Dans les deux il y a un grand péché et quelques avantages pour les gens; mais dans les deux, le péché est plus grand que l'utilité > [2:219]. 

 

Ce verset a montré que le vin a un avantage temporaire et en même temps un côté maléfique car celui qui s'y adonne a commis un péché, et il en résulte une perte de santé, de raison, d'argent et c’est aussi un médiateur de la perversité et la désobéissance. Puis le verset a appelé à avoir de l'aversion vis à vis du vin en disant que le côté nuisible est plus grand que le côté bénéfique. 

 

Ensuite Le Très-Haut fit descendre le verset suivant (traduction rapprochée) :

 

< Ô les croyants ! N'approchez pas de la salat alors que vous êtes ivres, jusqu'à ce que vous compreniez ce que vous dites > [4:43].

 

Les musulmans furent alors avisés de son interdiction au moment de la prière. 

 

Enfin, le Très-Haut révéla (traduction rapprochée) :

 

< Ô les croyants ! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées ne sont qu'une abomination, œuvre du diable. Ecartez vous-en, afin que vous réussissiez > [5:90]. 

 

-Troisième exemple

 

Aicha  رضي الله عنها a éclairci la raison de la façon dont est descendu le Coran en disant :

 

"Parmi les premières sourates qui ont été révélées, une sourate du Moufassal qui fait allusion au Paradis et à l'Enfer, et ce n'est que lorsque les gens se sont repentis et embrassés l'Islam que furent instaurés le licite et l'illicite.

Et si c'était l'ordre de ne pas boire le vin qui était descendu le premier, ils auraient dit:

"Nous n'abandonnerons jamais le vin "

et si c'était l'ordre de ne pas commettre la fornication qui était descendu en premier, ils auraient dit:

"Nous n'abandonnerons jamais la fornication".

[Rapporté par Al Boukhari]

 

Extrait du livre "Comment comprendre le coran ?"

traduit par abou abdallah al maghrebi

copié de minbar-al-quran.forum-actif.net


Cheikh Muhammad Ibn Jamil Zinou - الشيخ محمد بن جميل زينو

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 00:25
Étonné... (vidéo)

 64f5sfl7rlw

عجبت لمن يتم له السرور    

بدار كل مافيها غرور

Etonné par ceux qui savourent la vie

dans des demeures remplies d'arrogance

 

... وكيف يلذ ساكنها بعيش

ويعلم أن مسكنه القبور

Et comment font ces personnes pour goûter au bonheur

alors qu'ils savent que leur maison sera la tombe ?

 

عجبت لمن يتم له السرور 

بدار كل مافيها غرور

Etonné par ceux qui savourent la vie

dans des demeures remplies d'arrogance

 

وكيف يلذ ساكنها بعيش

ويعلم أن مسكنه القبور

Et comment font ces personnes pour goûter au bonheur

alors qu'ils savent que leur maison sera la tombe ?

 

فسلام سلام على أهل القبور

Que la paix... que la paix soit sur les gens des tombes

      64f5sfl7rlw

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Poèmes islamiques - قصائد الإسلامي