compteur de visite

Catégories

1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 18:05
Mon père m'interdit de porter le niqab (audio)

 

Question :

 

Mon père m'interdit de porter le niqab et me menace de me mettre dehors et il a juré par Allah qu'il ne me pardonnera pas et ne me parlera plus si je le porte et il dit cette formulation : "Ma maison t'est interdite que je sois vivant ou mort si tu portes ce niqab !"

 

Nous avons beaucoup discuté avec lui mais rien à faire. 

 

La question est : Est-ce qu'il doit y avoir une expiation pour son serment si je le porte en cachette, et si c'est le cas, est-ce que je peux le faire à sa place sans qu'il le sache ?

 

Quel est votre conseil pour moi ?

 

Baaraka Allahou fikom.

 

Réponse :

 

Assalamou alaykoum wa rahmatou Allahi wa barakatouhou.

Que la prière et le salut soit sur Muhammad et sa famille et l'ensemble de ses compagnons.

 

Qu'Allah t'aide ma fille et on implore Allah pour qu'Il te facilite pour te sortir de cela et qu'Il te facilite ici-bas et dans l'au-delà.

 

-Je te dis en premier, passe le salam à ton père de ma part et qu'il sache que le hijab est une obligation à toutes les musulmanes et les preuves sur cela sont nombreuses.

 

-Deuxièmement si tu es désespérée et qu'il n'écoute personne, donc je te conseille de patienter et faire beaucoup de douas pour qu'Allah le guide.

 

-Et finalement, je dis, il n'y a pas de mal si tu le portes en cachette et tu le mets quand tu sors et s'il accepte pas c'est lui qui aura le péché et il n'y a pas d'expiation pour cela, c'est un serment qui met en colère Allah 3azza wa jal.

 

Traduit par Umm Zayd

 

 والدها يمنعها من ارتداء النقاب وحلف ألا يكلمها إن ارتدته؛ فما نصيحتكم؟

السؤال: شيخنا هذا السؤال الأول

تقول السائلة وهي من فرنسا: والدي يمنعني من ارتداء النقاب، ويُهَدِّدني بطردي من المنزل، وحَلَفَ يمينًا ألَّا يسامحني ولا يُكَلِّمني إن ارتديته، ويقول – هكذا بهذا اللفظ-: تحرم عليك داري حيًا أو ميتًا إن ارتديتِ هذا النقاب، تحدَّثنا معه كثيرًا لكن لازال على موقفه

والسؤال: هل إن ارتديته بدون علمه عليه كفارة يمين؟ وإن كان عليه كفارة هل يمكن أن أؤديها مكانه دون علمه؟ لأن لو أخبرته ستتوتر العلاقة بيني وبينه وهذا ما لا أريده ولا أقدر عليه؛ فماذا تنصحونني؟ بارك الله فيكم

الجواب:السلام عليكم ورحمة الله وبركاته، الحمد لله، وصَلَّى الله وسَلَّم على نبينا محمد وعلى آله وصحبه أجمعين

أعانكِ الله يا بنتي، ونسأل الله ربَّ العرش الكريم أن يهيئ لكِ المخرج، وأن يجعل لكِ من أمرك كُلِّه يُسرى في الدِّين والدُّنيا والآخرة

وأقول لكِ أولًا: بَلِّغي أباكِ مِنِّي السلام، وأنَّ الحجاب هو من فرائض الله على كُلِّ مسلمة، والأدلة على هذا كثيرة جِدًّا

وأقول لكِ ثانيًا: إذا كنتِ يائسة، وأنه لا يقبل من أحدٍ أمرًا ولا نَهْيًا؛ فأوصيكِ أولًا: بالصبر عليه، والدُّعاء له بأن يَرَدَّه الله إلى الحقِّ ردًّا جميلًا

وأقول لكِ أخيرًا: لا مانع أن تُخَافيه، وتلبسين النِّقاب إذا خرجتِ، وما عليكِ منه، إن لم يقبل ويهتدِ فجُرمُه عليه، هذا لا يُكفَّر عنه، هذا يمينٌ على مَغَاضِب الله - عزَّ وجل-. نعم

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - للشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 18:05
Pour réussir la prédication islamique

Question 1 :

 

Comment réussir l’appel vers Allah (La Da`wa) ?

 

Et quelle en est la source et quelles sont les conditions que doit réunir celui qui appelle à la religion d'Allah?

 

Citez-nous quelques livres qui abordent ce sujet.

 

Réponse 1 :

 

-Premièrement

 

L'Appel réussi est celui qui se fait à la religion d'Allah (le Très-Haut) avec science et clairvoyance; Allah (Gloire et Pureté à Lui) a dit (traduction rapprochée) :  

 

"Et qui profère plus belles paroles que celui qui appelle à Allah, fait bonne œuvre" (Les versets détaillés (Foussilat) 41: Verset 33)

 

Et Il (Exalté soit-Il) dit (traduction rapprochée) :  

 

"Dis: «Voici ma voie, j'appelle les gens à [la religion] d'Allah, moi et ceux qui me suivent, nous basant sur une preuve évidente." (Joseph (Yousouf) 12: Verset 108) Le verset.

 

-Deuxièmement

 

Les caractéristiques de l'Appel susceptible de réussir sont puisés dans le Livre d'Allah, la Sunna de son Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et la pratique des compagnons, de leurs Suivants et de ceux qui ont suivi leurs disciples en cela, de la meilleure manière.

 

-Troisièmement

 

Parmi les conditions qui doivent être répandues chez celui qui appelle à la religion d'Allah, celles qui ont été citées dans l'histoire de Chou'ayb; Allah (le Très-Haut) a dit, concernant Chou'ayb ('Alaihi As-Salâ Wa As-Salâm) (traduction rapprochée) :  

 

"Il dit: «O mon peuple, voyez-vous si je me base sur une preuve évidente émanant de mon Seigneur, et s’Il m’attribue de Sa part une excellente donation?... Je ne veux nullement faire ce que je vous interdis. Je ne veux que la réforme, autant que je le puis. Et ma réussite ne dépend que d’Allah. En Lui je place ma confiance, et c’est vers Lui que je reviens repentant." (Hoûd 11: Verset 88)

 

Il y a dans ce verset, ce qui montre que les conditions de l'Appel sont: la science, le fait d'acquérir des biens licites, de se conformer à ce à quoi on appelle, en s'écartant de ce qu'Allah a interdit et en accomplissant ce qu'Il a ordonné, d'avoir une bonne intention, de s'en remettre à Allah dans ses affaires et de placer sa confiance en Lui; Il est celui qui détient la réussite et accorde le succès.

 

Comme condition également, ce qu'a cité Allah (le Très-Haut), dans Sa Parole (traduction rapprochée) :  

 

"Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon." (Les abeilles (An-Nahl) 16: Verset 125)

 

Ainsi que le fait de se munir de patience, le Très-Haut a dit (traduction rapprochée) :  

 

"Endure! Ton endurance (ne viendra) qu'avec (l'aide) d'Allah." (Les abeilles (An-Nahl) 16: Verset 127)

 

Il a dit également (traduction rapprochée) :

 

"Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face. Et que tes yeux ne se détachent point d’eux, en cherchant (le faux) brillant de la vie sur terre. Et n’obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit sa passion et dont le comportement est outrancier." (La caverne (Al-kahf) 18: Verset 28)

 

-Quatrièmement

 

Parmi les livres qui traitent de se sujet: le Noble Coran.

 

Mémorisez-le et ne cessez pas de le réciter en toute méditation.

 

Faites de votre mieux pour appliquer ses préceptes et le propager parmi autrui.

 

Citons également, dans ce même contexte, la Tradition du Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), qui explique le Coran et explicite sa signification, et parmi les livres de la Sunna: les deux Sahîhs d'Al-Boukhârî et Mouslim, le Mouwattâ' de l'Imam Mâlik, le Mousnad de l'imam 'Ahmad, les Sounan d'Abou Dâwoud, d' At-Tirmidhî, d' An-Nasâ'î, de l'imam Ibn Mâdja, ... etc.....

 

Ainsi que les livres de cheikh Al-Islam Ibn Taymiyya, de son disciple Ibn Al-Qayîm, et les livres des Imams de la prédication, le cheikh Mohammad ibn `Abd-Al-Wahâb et ses disciples.

 

Qu'Allah nous accorde la réussite et que la prière et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, sa famille et ses compagnons.

 

الدعوة الناجحة

س1: ما هي الدعوة الناجحة، ومن أين تستنبط، وما هي الشروط التي يجب أن تتوفر في الداعية إلى الله؟ مع ذكر بعض الكتب التي تتحدث عن هذا المجال

ج1: أولاً: الدعوة الناجحة هي: الدعوة إلى الله تعالى على علم وبصيرة، قال الله سبحانه وتعالى:  وَمَنْ أَحْسَنُ قَوْلا مِمَّنْ دَعَا إِلَى اللَّهِ وَعَمِلَ صَالِحًا  وقال تعالى:  قُلْ هَذِهِ سَبِيلِي أَدْعُو إِلَى اللَّهِ عَلَى بَصِيرَةٍ أَنَا وَمَنِ اتَّبَعَنِي  الآية.

ثانيًا: تستنبط الدعوة الناجحة من كتاب الله وسنة رسوله صلى الله عليه وسلم وتطبيق الصحابة والتابعين وأتباعهم لذلك على الوجه الصحيح.

ثالثًا: من الشروط التي يجب أن تتوافر في الداعية إلى الله ما جاء ذكرها في قصة شعيب، قال الله تعالى حكاية عن شعيب عليه الصلاة والسلام:  قَالَ يَا قَوْمِ أَرَأَيْتُمْ إِنْ كُنْتُ عَلَى بَيِّنَةٍ مِنْ رَبِّي وَرَزَقَنِي مِنْهُ رِزْقًا حَسَنًا وَمَا أُرِيدُ أَنْ أُخَالِفَكُمْ إِلَى مَا أَنْهَاكُمْ عَنْهُ إِنْ أُرِيدُ إِلا الإِصْلاحَ مَا اسْتَطَعْتُ وَمَا تَوْفِيقِي إِلا بِاللَّهِ عَلَيْهِ تَوَكَّلْتُ وَإِلَيْهِ أُنِيبُ  ففي هذه الآية بيان أن من شروط الدعوة: العلم، والكسب الحلال، وامتثاله لما يدعو إليه؛ فيجتنب ما نهى الله عنه، ويمتثل ما أمر الله به، والنية الحسنة، وتفويض الأمر إلى الله تعالى، والتوكل عليه، وأنه هو الذي بيده التوفيق والإلهام.

ومن الشروط أيضًا ما ذكره الله تعالى بقوله:  ادْعُ إِلَى سَبِيلِ رَبِّكَ بِالْحِكْمَةِ وَالْمَوْعِظَةِ الْحَسَنَةِ وَجَادِلْهُمْ بِالَّتِي هِيَ أَحْسَنُ  ومنها: التحلي بالصبر، قال تعالى:  وَاصْبِرْ وَمَا صَبْرُكَ إِلا بِاللَّهِ  وقال تعالى: وَاصْبِرْ نَفْسَكَ مَعَ الَّذِينَ يَدْعُونَ رَبَّهُمْ بِالْغَدَاةِ وَالْعَشِيِّ يُرِيدُونَ وَجْهَهُ وَلاَ تَعْدُ عَيْنَاكَ عَنْهُمْ تُرِيدُ زِينَةَ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا وَلاَ تُطِعْ مَنْ أَغْفَلْنَا قَلْبَهُ عَنْ ذِكْرِنَا وَاتَّبَعَ هَوَاهُ وَكَانَ أَمْرُهُ فُرُطًا 

رابعًا: الكتب التي تتحدث عن هذا المجال: القرآن الكريم؛ فعليك حفظه والإكثار من تلاوته وتدبره، والعناية بالعمل به والدعوة إليه، وتضم إليه سنة رسول الله صلى الله عليه وسلم؛ فإنها تفسر القرآن وتبينه، ومن كتب السنة: الصحيحان للبخاري ومسلم، وموطأ مالك، ومسند الإمام أحمد، وسنن أبي داود، وسنن الترمذي، وسنن النسائي، وسنن الإمام ابن ماجه .. وغيرها من كتب السنة، وكتب شيخ الإسلام ابن تيمية وتلميذه ابن القيم، وكتب أئمة الدعوة: الشيخ محمد بن عبد الوهاب وأتباعه.

وبالله التوفيق وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال الأول من الفتوى رقم - 5226

(الجزء رقم : 12، الصفحة رقم: 243 - 244)

 

copié de alifta.net

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Appel à la religion - الدعوة الإسلامية
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 17:47
Les étapes de la mort (vidéo)

La louange appartient à Allah, la louange appartient à Allah qui a crée la création pour qu'elle l'adore, et à fait un jour pour sa rencontre qu'ils atteindront.

Et j'atteste qu'il n'y a pas de divinité sauf Allah, Lui Seul sans aucun associé, et j'atteste que Muhammad est Son serviteur et Son messager, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui par une profusion de salutations, ainsi que sur toute sa famille et tous ses compagnons.

 

Ceci dit, ô gens craignez Allah -le très Haut-.

 

Craignez Allah -le très Haut- dans ce qu'Il vous a ordonné d'accomplir et dans le fait d'éviter ce qu'Il vous a interdit, d'après la science et la clairvoyance.

 

Car certes, la piété est la cause du bonheur et de la réussite dans ce bas-monde et dans l’au-delà.  

 

Allah, Glorieux et Majestueux, a dit (traduction rapprochée) :

 

"Ô vous qui croyez! Craignez Allah et parlez avec droiture, afin qu'Il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allah et à Son messager obtient certes une grande réussite" (sourate 33, versets 70-71)

 

Serviteurs d’Allah.

 

Vous avez été créés pour adorer Allah seul sans associé.

 

Adoration qui est basée sur le fait de lui vouer un culte exclusif et sur le fait de suivre le messager d’Allah -prières et salutations d’Allah sur lui-.

 

Donc, adorez-le comme il se doit, et rappelez-vous les bienfaits qu’Il ous a octroyés. 

 

Rappelez-vous également votre début et votre fin afin que par cela, vous connaissiez les signes d’Allah, vous Le glorifiez comme il se doit et vous Le reconnaissiez à Sa juste valeur.

 

Vous avez été créés à partir du néant. Allah, Glorieux et Majestueux a dit (traduction rapprochée) :

 

"Ne s’est-il pas écoulé pour l’homme un laps de temps durant lequel il n’était même pas une chose mentionnable ?" (sourate 76, verset 1)

 

Ainsi, les enfants d’Adam, avant la création d’Adam, n’étaient même pas une chose mentionnable.

 

Chacun d’entre nous n’était même pas une chose mentionnable avant que sa mère ne le porte.

 

Par exemple, celui qui a vingt ans n’était même pas une chose mentionnable vingt-deux ans auparavant, et ainsi de suite.

 

Rappelez-vous votre début et votre fin.

 

Allah a créé Adam à partir d’argile, puis Il tira sa descendance d’une goutte d’eau vile (le sperme), puis Il leur donna leur forme parfaite dans le ventre de leur mère et Il leur insuffla de Son Esprit.

 

Et le fœtus passe par quatre étapes dans le ventre de sa mère :

 

-Pendant quarante jours il est une goutte de sperme,

-ensuite pendant quarante jours il est une adhérence,

-puis pendant quarante jours il est un embryon.

Cela fait cent vingt jours, quatre mois complets durant lesquels il n’a pas d’âme.

-Par la suite, Allah envoie un ange, qui lui insuffle son âme, et qui lui écrit sa subsistance, le terme de sa vie, ses actes et s’il sera malheureux ou heureux.

 

Ensuite, il reste dans le ventre de sa mère aussi longtemps qu’Allah le veut.

 

Puis Allah, le Très-Haut, l’en fait sortir pour le monde des œuvres et des acquisitions.

 

Il y restera aussi longtemps qu’Allah le veut.

 

Enfin, il mourra pour se diriger vers la demeure des rétributions. 

 

Si la personne meurt, ses œuvres sont interrompues, à part dans trois choses :

 

-une aumône continue,

-une science dont les gens tirent profit

-ou un enfant pieux qui invoque pour lui.

 

Donc, la personne reste dans la troisième demeure, le Barzakh jusqu’au jour de la Résurrection, le jour où les gens quitteront leur tombe pour la rencontre avec le Seigneur des univers, corps et pieds nus, le regard fixe, se taisant par peur et humilité.

 

Les mécréants diront (traduction rapprochée) : "Ceci est un jour bouleversant." 

 

Donc, la personne est dans le ventre de sa mère, puis dans la vie présente, ensuite dans le Barzakh et par la suite dans l’au-delà.

 

Quatre passages.

 

Nous demandons à Allah qu’Il nous rende heureux dans ces différents passages, Il est certes Capable de tout.

 

Chers musulmans, lorsque l’enfant d’Adam passe de la vie présente à l’au-delà, il traverse trois étapes, qu’Allah, Glorieux et Majestueux, a expliqué dans Son Livre, à la fin de la sourate Al-Waqi’a, dans Sa parole (traduction rapprochée) :

 

"Lorsqu’elle remonte à la gorge".

 

C'est-à-dire, lorsque l’âme remonte à la gorge, en remontant de la partie inférieure du corps à sa partie supérieur.

 

(traduction rapprochée)

 

"et qu’à ce moment là vous regardez, et que Nous sommes plus proche de lui que vous [qui l’entourez] mais vous ne [le] voyez point. Pourquoi donc, si vous croyez que vous n’avez pas de compte à rendre, ne la faites-vous pas revenir [cette âme], si vous êtes véridiques ?"

 

Par Allah, personne ne peut faire revenir l’âme si elle remonte à la gorge, même s’il est très fort ou un grand médecin, l’âme ne reviendra jamais si elle est remontée à la gorge.

 

Nous demandons à Allah qu’Il nous accorde à tous une bonne fin.

 

(traduction rapprochée)

 

"Si celui-ci est du nombre des rapprochés d’Allah, alors [il aura] du repos, de la grâce et un jardin de délices. Et s’il est du nombre des gens de la droite, il sera [accueilli par ces mots]: "Salâm (Paix à toi)" de la part des gens de la droite. 

Et s’il est de ceux qui avaient traité de mensonge [la résurrection] et s’étaient égarés, alors, il sera installé dans une eau bouillante, et il brûlera dans la Fournaise. C’est cela la pleine certitude. Glorifie donc le nom de ton Seigneur, le Très Grand." (sourate 56, versets 83-96)

 

Le prophète -prières et salutations d’Allah sur lui- a aussi expliqué en détail ce qu’il se passe lors de la mort et dans la tombe.

 

Al-Bara Ibn ’Azib -qu’Allah l’agrée- a dit:

 

"Nous étions à l’enterrement d’un homme parmi les Ansars au Baqi’.

Le prophète -prières et salutations d’Allah sur lui- vint à nous Il s’assit et nous nous assîmes autour de lui. Nous avions l’impression d’avoir des oiseaux sur nos têtes. 

Le prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- tenait une baguette dans sa main avec laquelle il creusait le sol.

Il leva alors la tête et dit: "Je cherche refuge auprès d’Allah contre le châtiment de la tombe. Je cherche refuge auprès d’Allah contre le châtiment de la tombe. Je cherche refuge auprès d’Allah contre le châtiment de la tombe." 

Puis il dit: "Au moment où le croyant se sépare de ce bas monde et se dirige vers l’au-delà, des anges aux visages clairs comme le soleil descendent avec un linceul et un parfum du Paradis et s’installent à la limite de son champ visuel. Puis l’ange de la mort vient, s’assoit près de sa tête et dit: "Ô âme heureuse, sors vers le pardon et la satisfaction d’Allah." 

Elle sortira alors comme de l’eau qui coule d’un réservoir. L’ange de la mort la recueillera et les autres anges ne la lui laisseront pas un seul instant ; ils la prendront dans le linceul puis la parfumeront. Elle en sortira avec la meilleure odeur de musc qui ait existé sur terre. Ils monteront avec cette âme aux cieux, les portes des cieux lui seront ouvertes. 

Les anges de chaque ciel l’accompagneront jusqu’au ciel suivant. Il en sera de même pour les autres cieux. A chaque fois qu’ils passeront à côté d’un groupe d’anges, ces anges diront: "Quelle est cette bonne âme ?" Ils répondront: "C’est untel fils d’untel." en le nommant par le plus beau des noms qu’il avait dans ce bas monde. Jusqu’à ce qu’elle arrive au septième ciel." 

 

Ô Allah, fais qu’il en soit de même pour nos âmes. Ô Allah, fais qu’il en soit de même pour nos âmes. Ô Allah, fais qu’il en soit de même pour nos âmes. Puis le prophète -prières et salutations d’Allah sur lui- dit dans le hadith: "Allah, Glorieux et Majestueux, dira: "Inscrivez sur le registre de mon serviteur le ’Illiyne (l’endroit le plus haut et le plus noble au Paradis), ensuite ramenez-le sur terre. 

 

C’est de la terre que Je les ai créés, et c’est à elle que Je les renvoie et c’est d’elle que je les ferai sortir une autre fois." Son âme sera alors remise dans son corps et deux anges viendront, s’assiéront à côté de lui et lui diront: "Qui est ton Seigneur ?" Il répondra: "Mon Seigneur est Allah." Ils diront encore: "Quelle est ta religion ?" Il répondra: "Ma religion est l’Islam." 

 

Ils lui demanderont: "Quel est cet homme qui a été envoyé parmi vous ?" Il répondra: "C’est le messager d’Allah." Alors une voix se fera entendre du ciel: "Mon serviteur a dit vrai. Apprêtez-lui un lit du paradis et ouvrez lui une porte vers le Paradis." Alors, une brise du souffle du Paradis ainsi que son parfum lui parviendront et on lui élargira sa tombe jusqu’à la limite de son champ visuel. 

 

C’est alors qu’un homme ayant un beau visage, bien habillé et bien parfumé se présentera à lui et lui dira: "Réjouis-toi car tu auras tout ce qui te plait. Voici venu le jour qui t’a été promis." Il lui dira: "Qui es-tu ? Ton visage est un visage qui présage le bien." Il lui répondra: "Je suis ta bonne œuvre." Il dira alors: "Ô mon Seigneur. Fais sonner l’Heure (de la Résurrection) afin que je retourne auprès de ma famille et de mes biens."

 

Puis le prophète -prières et salutations d’Allah sur lui- dit dans le reste du hadith:

 

"Quant au mécréant, au moment où il se séparera de ce bas monde et se dirigera vers l’au-delà, des anges aux visages sombres descendront du ciel avec un linceul de feu et un parfum de l’enfer et se positionneront à la limite de son champ visuel. 

 

Alors, l’ange de la mort viendra s’asseoir près de sa tête et dira: "Ô âme affreuse. Sors vers le mécontentement et la colère d’Allah." Son âme se dispersera dans tout son corps et il la tirera comme on tire la broche de la laine trempée. Après, que l’ange de la mort l’ait recueilli, les autres anges ne la lui laisseront pas un seul instant. 

 

Ils la prendront et la mettront dans le linceul de feu et le parfum de l’enfer. Elle en sortira en dégageant l’odeur du cadavre la plus mauvaise qui ait existé sur terre." Ô Allah, préserve-nous de cela. Ô Allah, préserve-nous de cela. Ö Allah, préserve-nous de cela. Ô Allah préserve nous notre religion. Fais que nous restions sur notre religion jusqu’à ce que l’on Te rencontre Ô Seigneur des univers.

 

Revenons-en au hadith:

 

"Les anges monteront avec l’âme de ce mécréant vers le ciel. A chaque fois qu’ils passeront à côté d’un groupe d’anges, ces anges diront: "Quelle est cette âme affreuse ?" Ils répondront: "C’est untel fils d’untel." en le nommant par le plus laid des noms qu’il avait dans ce bas monde. Jusqu’à ce qu’ils arrivent au ciel de ce bas-monde. 

 

Ils demanderont qu’on lui ouvre la porte, mais on ne lui ouvrira pas.

 

Puis le prophète -prières et salutations d’Allah sur lui- récita (traduction rapprochée) :

 

"les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes, et ils n’entreront au Paradis que quand le chameau passera à travers le chas de l’aiguille." (sourate 7, verset 40)

 

Allah -le très Haut- dit (traduction rapprochée) :

 

"inscrivez son livre dans as-sidjine (l’endroit le plus bas de l'enfer)," et son âme est jetée, c'est-à-dire sur la terre, puis le messager d'Allah -prières et salutations d'Allah sur lui ainsi que sur sa famille- a récité:

 

"car quiconque associe à Allah, c'est comme s'il tombait du haut du ciel et que les oiseaux le happaient, ou que le vent le précipitait dans un abîme très profond" (sourate 22, verset 31)

 

Son âme sera alors remise dans son corps et deux anges viendront, s’assiéront à côté de lui et lui diront: "Qui est ton Seigneur ?" Il répondra: "Heu... Heu... Je ne sais pas." Ils diront encore: "Quelle est ta religion ?" Il répondra: "Heu… Heu... Je ne sais pas." Ils lui demanderont: "Quel est cet homme qui a été envoyé parmi vous ?" Il répondra: "Heu… Heu... Je ne sais pas." 

 

Alors une voix se fera entendre du ciel: "Mon serviteur a dénié (l’Islam).

 

Préparez-lui un lit de l’enfer et ouvrez-lui une porte vers l’enfer."

 

Alors, la chaleur de l’enfer et son souffle brulant lui parviendront et on lui resserrera sa tombe jusqu’à ce que ses côtes se brisent.

 

C’est alors qu’un homme ayant un visage laid, mal habillé et dégageant une mauvaise odeur se présentera à lui et lui dira: 

 

"Réjouis-toi de ce qui va t’affliger. Voici venu le jour qui t’a été promis." Il lui dira: "Qui es-tu ? Ton visage est un visage qui présage le mal." Il lui répondra: "Je suis ta mauvaise œuvre." Il dira alors: "Ô mon Seigneur. Ne fais pas sonner l’Heure (de la Résurrection)!" Il dira cela car il lui a été annoncé, qu’Allah nous en préserve, ce qui l’afflige.

 

Et dans les deux Sahihs, selon Anas Ibn Malik -qu’Allah l’agrée- qui rapporte que le prophète -prières et salutations d’Allah sur lui- a dit: 

 

"Quand le mort est mis dans sa tombe et que ses proches s’en vont, il entend le bruit de leurs pas. Un ange viendra à lui et l’assiéra."

 

Puis il cita le hadith et il y a dedans: 

 

"(On lui ouvrira une issue donnant sur l’enfer […]) et on lui dira: "Regarde ton siège en enfer, Allah te l’a échangé par un siège au Paradis."

 

Le prophète -prières et salutations d’Allah sur lui- dit:

 

"Il les verra tous deux."

 

Serviteurs d’Allah.

 

Faites preuve de Taqwa s-à-vis d’Allah le Très-Haut.

 

Et préparez vous de la meilleure manière pour cet événement. 

 

Cherchez refuge auprès d’Allah contre le châtiment de la tombe, car certes, votre prophète Mouhammad -prières et salutations d’Allah sur lui- a cherché refuge auprès d’Allah contre le châtiment de la tombe à trois reprises.

 

Il était d’ailleurs dans ses habitudes quand il invoquait, d’invoquer à trois reprises. 

 

Et demandez à Allah -le très Haut- qu'Il fasse de vos tombes un jardin parmi les jardins du paradis.

 

Ô Allah fais de nos tombe un jardin parmi les jardins du paradis.

 

Et fais-en une demeure meilleure que les demeures du bas-monde, Ô Seigneur de l'univers

 

Serviteurs d'Allah, lisez la parole d'Allah -le très Haut- (traduction rapprochée) :

 

"Ô les croyants! Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourez qu'en pleine soumission" (sourate 3, verset 102). 

 

Qu'Allah me bénisse ainsi que vous même par le Coran sublime et qu'Il nous fasse profiter par ce qu'il renferme comme signes et sage rappel.

 

Je dis cette parole et je demande pardon à Allah pour tous les péchés pour vous et moi et pour le restant des musulmans, alors demandez lui pardon et revenez à lui repentant, il est certes le Pardonneur et le Très Miséricordieux.

 

traduit par sahihofislam

 

أحوال الموتى

الحمد لله الحمد لله الذي خلق الخلق ليعبدوه وجعل لهم اجلا للقائه هم بالغوه واشهد أن لا اله إلا الله وحده لا شريك له واشهد أن محمدا عبده ورسوله صلي الله عليه وعلى آله وأصحابه ومن تبعهم بإحسان إلي يوم الدين وسلم تسليما كثيرا

أما بعد

فيا أيها الناس اتقوا الله تعالي بفعل ما أمركم به واجتناب ما نهاكم عنه على علم وبصيرة فان التقوى سبب للسعادة والفلاح في الدنيا والآخرة قال الله عز وجل يا أيها الذين امنوا اتقوا الله وقولوا قولا سديدا يصلح لكم أعمالكم ويغفر لكم ذنوبكم ) أيها الناس إنما خلقوا لعباده الله وحده لا شريك له التي مبناها على الإخلاص لله والمتابعة للرسول الله صلي الله عليه وعلى اله وسلم فاعبدوا الله اعبدوا الله حق عبادته واذكروا نعمته عليكم وتذكروا بدايتكم ونهايتكم لتعرفوا بذلك آيات الله وتعظموه حق تعظيمه وتقدروه حق قدره لقد خلقتم من العدم يقول الله عز وجل: ( هل أتي على الإنسان حين من الدهر لم يكن شيئا مذكورا ) فبنوا قبل خلق ادم يكونوا شيئا مذكورا وكل واحد منا قبل أن تحمله أمه لم يكن شيئا مذكورا فمن له عشرين سنة مثلا لم يكن شيئا مذكورا قبل اثنتي وعشرين سنة وهكذا اذكروا مبدأكم ونهايتكم خلق ادم من طين وجعله نسله من سلالة من ماء مهين فسواهم في بطون أمهاتهم ونفخ فيهم من روحه فان الجنين في بطن أمه يتنقل إلي أربعة أطوار يكون أربعين يوم نطفة ثم أربعين يوم علقة ثم أربعين يوم مضغة فهذه مائة وعشرون يوما أربعة اشهر كاملة وهو ليس فيه روح ثم يبحث الله له ملكا فينفخ فيه بالروح ويكتب رزقه واجله وعمله وهو شقي أم سعيد ويبقي بعد ذلك ما شاء الله أن يبقي في بطن أمه ثم يخرجه الله تعالي لدار العمل والكسب فيمكث فيها ما شاء الله أن يمكث ثم ينتقل بعد ذلك إلي دار الجزاء فإذا مات الإنسان انقطع عمله الا من ثلاث ( صدقة جارية أو علم ينتفع به أو ولد صالحا يدعو له ) فيبقي الإنسان فيبقي الإنسان في الدار الثالثة في البرزخ إلى يوم القيامة  يوم يقوم الناس من قبورهم لرب العالمين عارية أجسادهم حافية أقدامهم شاخصة أبصارهم مهطعين إلى الداء يقول الكافرون هذا يوم عثر الإنسان في بطن أمه ثم في هذه الحياة الدنيا ثم في البرزخ ثم في الآخرة أربعة انتقالات أسال الله وإياكم أن يجعلنا من السعداء فيها انه على كل شئ قدير أيها المسلمون إن لبني أدم حين انتقالهم من الدار الدنيا إلى الدار الآخرة أحوالا ثلاثة أحوال ثلاث بينها الله عز وجل في كتابه في أخر سورة الواقعة في قوله تعالي ( فلولا إذا بلغت الحلقوم –أي بلغت الروح الحلقوم صاعدة من أسفل الجسد إلى أعلاه –(وانتم حينئذ تنظرون* ونحن اقرب اليه منكم ولكن لا تبصرون* فلولا إن كنتم غير مدنيين ترجعونها إن كنتم صادقين) والله لا يملك احد إرجاعها إذا بلغت الحلقوم مهما كان من قوة ومهما كان من طب إنها لا ترجع أبدا إذا بلغت الحلقوم فنسال الله لنا جميعا حسن الخاتمة ( فإما إن كان من المقربين فروح وريحان وجنة نعيم وأما إن كان من أصحاب اليمين فسلام لك من أصحاب اليمين و أما إن كان من المكذبين الضالين فنزل من حميم وتصليه جحيم إن هذا لهو حق اليقين فسبح باسم ربك العظيم) ولقد بين النبي صلي الله عليه وعلى اله وسلم بالتفصيل ما يكون عند الموت وفي القبر فعن البراء بن عازب رضي الله عنه قال: (كنا في جنازة رجل من الأنصار في البقيع فاتانا رسول الله صلي الله عليه وسلم فقعد وقعدنا حوله كان على رؤوسنا الطير وهو يلحد له فقال النبي صلي الله عليه وسلم: أعوذ بالله من عذاب القبر أعوذ بالله من عذاب القبر أعوذ بالله من عذاب القبر ثم قال صلي الله عليه وسلم: إن العبد المؤمن إذا كان في إقبال من الآخرة وانقطاع من الدنيا نزلت اليه ملائكة كان وجوههم الشمس معهم كفن من الجنة وحنوط من الجنة فيجلسون منه مد البصر ثم يجيء ملك الموت حتى يجلس عند رأسه فيقول أيتها النفس الطيبة اخرجي إلى مغفرة من الله ورضوان فتخرج تسيل كما تسيل القطرة من فم السقا فيأخذها يعني ملك الموت فإذا أخذها لم يدعوها يعني الملائكة لم يدعوها في يده طرفه عين حتى يأخذوها فيجعلوها في ذلك الكفن وذلك الحنوط ويخرج منها كأطيب نفحه مسك وجدت على وجه الأرض فيصعدون بها إلى السماء فتفتح لها أبواب السماء ويشيعها مقربوها إلى السماء الثانية وهكذا بقية السماوات فلا يمرون بها على ملأ من الملائكة الا قالت الملائكة ما هذه الروح الطيب فيقولون فلان بن فلان بأحسن أسمائه التي يدعي بها في الدنيا حتى تصل إلى السماء السابعة اللهم اجعل أرواحنا كذلك اللهم اجعل أرواحنا كذلك اللهم أجعل أرواحنا كذلك يقول في الحديث فيقول الله عز وجل اكتبوا كتاب عبدي في عليين و أعيدوه إلى الأرض فاني منها خلقتهم وفيها أعيدهم ومنها أخرجهم تارة أخرى قال فتعاد روحه في جسده فيأتيه ملكان فيجلسانه فيقولان له من ربك فيقول ربي الله فيقولان له ما دينك فيقول ديني الإسلام فيقولان له ما هذا الرجل الذي بعث فيكم وفي رواية من نبيك فيقول هو رسول الله فينادي منادي من السماء أن صدق عبدي فافرشوه من الجنة وافتحوا له باب إلى الجنة فيأتيه من ريحها وطيبها ويفسح له في قبره مد بصره ويأتيه رجل حسن الوجه حسن الثياب طيب الريح فيقول ابشر بالذي يسرك هذا يومك الذي كنت توعد فيقول له من أنت فوجهك الذي يأتي بالخير فيقول أنا عملك الصالح فيقول ربي أقم الساعة حتى ارجع إلى أهلي ومالي) قال صلي الله عليه وعلى اله وسلم في بقية الحديث: ( وإن العبد الكافر إذا كان في انقطاع من الدنيا وإقبال من الآخرة نزل إليه من السماء ملائكة سود الوجوه معهم كفن من النار وحنوط من النار فيجلسون منه مد البصر ثم يجي ملك الموت فيجلس عند رأسه فيقول أيتها النفس الخبيث اخرجي إلى سخط من الله وغضب فتتفرق في جسده فينتزعها كما ينتزع السفود من الصوف المبلول فيأخذها فإذا أخذها أي ملك الموت لم يدعوها أي الملائكة في يده طرفه عين حتى يجعلوها في ذلك الكفن وذلك الحنوط ويخرج منها كأخبث ريح جيفة وجدت على وجه الأرض) اللهم أعذنا من ذلك اللهم أعذنا من ذلك اللهم أعذنا من ذلك اللهم احفظ علينا ديننا واحفظنا به إلي أن نلقاك يا رب العالمين عودا إلي الحديث (فيصعدون أي الملائكة بها أي بروح العبد الكافر فلا يمرون بها على ملأ من الملائكة الا قالوا ما هذا الريح الخبيث فيقولون فلان بن فلان بأقبح أسمائه التي يدعي بها في الدنيا حتى ينتهي به إلى السماء الدنيا فيستفتح له فلا يفتح ) ثم قرأ النبي صلي الله عليه وعلى آله وسلم: ( لا تفتح لهم أبواب السماء ولا يدخلون الجنة حتى يلج الجمل في سم الخياط ) فيقول الله عز وجل: ( اكتبوا كتابه في سجين في الأرض السفلي فتطرح روحه يعني إلى الأرض طرحا) ثم قرأ رسول الله صلي الله عليه وسلم: ( ومن يشرك بالله فكأنما خر من السماء فتختطفه الطير أو تهوي به الريح في مكان سحيق ) فتعاد روحه في جسده ويأتيه ملكان فيقولان له من ربك فيقول هه هه لا ادري فيقولان له ما هذا الرجل الذي بعث فيكم فيقول هه هه لا ادري فينادي منادي من السماء أن كذب عبدي فافرشوه من النار وافتحوا له باب إلى النار فيأتيه من حرها وسمومها ويضيق عليه قبره حتى تختلف أضلاعه ويأتيه رجل قبيح الوجه قبيح الثياب منتن الريح فيقول ابشر بالذي يسؤك هذا يومك الذي كنت توعد فيقول من أنت فوجهك الذي يجي بالشر فيقول أنا عملك الخبيث فيقول يقول الميت ربي لا تقم الساعة)  لأنه بشر والعياذة بالله بما يسؤه وفي الصحيحين عن انس بن مالك رضي الله عنه إن النبي صلي الله عليه وعلى اله وسلم قال:(إن الميت إذا وضع في قبره وتولي عنه أصحابه حتى انه ليسمع قرع نعالهم أتاه ملكان فأقعده) وذكر، وذكر الحديث وفيه ( فيقال انظر إلى مقعدك من النار أبدلك الله به مقعدا من الجنة قال النبي صلي الله عليه وعلى وسلم فيراهما جميعا) عباد الله اتقوا الله واعدوا لهذا الأمر اليقين العظيم عدته وتعوذوا بالله من عذاب القبر فان نبيكم محمد صلي الله عليه وعلى اله وسلم استعاذ بالله من عذاب القبر ثلاث مرات وكان إذا دعي دعي ثلاثا واسألوا الله عز وجل أن يجعل قبوركم روضة من رياض الجنة اللهم اجعل قبورنا روضة من رياض الجنة واجعلها دار خير من دور الدنيا يا رب العالمين عباد الله اقرءوا قول الله عز وجل: ( يا أيها الذين أمنوا اتقوا الله حق تقاته ولا تموتون الا وانتم مسلمون ) بارك الله لي و لكم في القرآن العظيم ونفعني وإياكم بما فيه من الآيات والذكر الحكيم أقول قولي هذا واستغفر الله لي ولكم ولكافة المسلمين من كل ذنب فاستغفروه أنه هو الغفور الرحيم

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mort et funérailles - الموت والجنازة
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 17:33
La prière en groupe est-elle obligatoire ?

Afin de comprendre la question, nous allons apporter quelques paroles de savants sur l’obligation ou pas de la prière en groupe, et de celle-ci faite à la mosquée…

Cela basé sur les divergences que les savants ont soulevées.

 

-Certes, il est rapporté par l’imâm Mâlik dans « al-Mouwattâ » le hadîth où le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) dit :

« La prière en groupe dépasse en mérite la prière individuelle de vingt-sept degrés »

 

et la parole : « La prière en groupe dépasse en mérite la prière individuelle de vingt-cinq degrés. »

 

-Ach-Chawkânî (rahimahullâh) rapporte que d’après ‘Atâ, al-Awzâ’î, Ishâq, Ahmad, Abû Thawr, Ibn Khouzaymah, Ibn al-Moundhir, Ibn Hibbân, les Dhâhirites, et un groupe des gens de la maison du Prophète Abû al-‘Abbâs disent que la prière en groupe est une obligation individuelle.

 

Et il y a une divergence parmi eux sur le fait que celle-ci constitue une condition de la validé de la prière.

 

Et cela a été rapporté par Abû Dâwoud et ceux qu’ils l’ont suivi.

 

Un apport identique a été rapporté par l’imâm Ahmad. Al-Bâqoûn a dit : La prière en groupe est une obligation individuelle sans être une condition de validité de la prière.

 

Un dire de l’imâm ach-Châfi’î rejoint cet avis.

 

Al-Hâfidh Ibn Hajar indique qu’un grand nombre parmi les Malékites et les Hanafites sont d’avis que c’est une obligation communautaire [non pas individuelle].

 

Al-Bâqoûn indique que cela est une Sounnah sur la base d’un dire de Zayd Ibn ‘Alî, al-Hâdî, al-Qâssim, an-Nâcir, Abî Tâlib et dans c’est dans ce sens que sont allés Mâlik et Abû Hanîfa. [1]

 

-Al-Hâfidh Abû Bakr Ibn al-‘Arabî (rahimahullâh) a dit dans son commentaire du hadîth, que d’après nos savants [Mâlékites] ainsi que de Abû Hanîfa et ach-Châfi’î, la prière en groupe est une prière constituant une obligation communautaire et qu’elle représente l’emblème de l’Islâm [2].

 

Ainsi, pour un grand nombre de savants, la prière en groupe est soit une Sounnah avérée, soit une obligation.

 

Les Hanbalites voient la prière en groupe comme une obligation individuelle qui incombe à chacun parmi les hommes.

 

Ceci dit, ils soulignent que cela ne fait pas parti des conditions de validité de la prière, d’après un texte de l’Imâm Ahmad [3].

 

-SHeikh Muhammad Ibn ‘Uthaymîn (rahimahullâh) a indiqué que la prière en groupe est une chose légiférée selon l’unanimité des musulmans et des savants.

 

Quel est le meilleur acte d’adoration ainsi que le meilleur acte d’obéissance ?

 

Il n’y a pas une personne de science qui aurait dit que cela n’est pas légiféré, et la divergence entre les gens de science se situe sur le fait de savoir si la prière en groupe est une obligation individuelle, ou une obligation communautaire ou encore une Sounnah avérée.

 

Sur ce dire, c’est une obligation individuelle qui incombe à chacun selon le SHeikh [4].

 

Pour ce qui est de savoir à qui cela s’impose, Ibn Qoudâma (rahimahullâh) dit que cela est obligatoire pour les hommes.

 

Il y a divergence des savants pour ce qui est des femmes : certains disent que pour elles, c’est une Sounnah.

 

D’autres disent qu’il est blâmable pour la femme de prier en groupe et enfin pour d’autres, cela est acceptable.

 

Sur ce dernier avis, SHeikh Ibn ‘Uthaymîn dit qu’il est bon, et que si la femme ne prie que de temps en temps en groupe, il n’y a alors pas de mal à cela [5].

 

-Pour ce qui est de savoir si la prière en groupe est une condition pour la personne pour la validité de sa prière, Ibn Qoudâma (rahimahullâh) dit que non.

 

Cette parole repousse l’avis qui dit justement le contraire, qui est l’avis indiquant que la prière en groupe est une condition de validité de la prière selon SHeikh al-Islâm et Ibn ‘Aqîl - tous d’eux Hanbalites.

 

Cet avis est tenu sur la base d’un apport provenant de l’imâm Ahmad. SHeikh Ibn ‘Uthaymîn (rahimahullâh) dit que cette parole est faible au regard des textes [6].

 

-SHeikh ‘Abdullâh al-Bassâm (rahimahullâh) explique en résumé de tout cela, que la prière en groupe est donc, selon l’avis unanime des musulmans, une chose légiférée.

 

Qu’elle représente le meilleur acte d’obéissance et que les jurisconsultes ont divergé sur son statut.

 

Les trois imâms voient cette prière en groupe comme une Sounnah avérée mais pas obligatoire.

 

Les Dhâhirites la voient comme une condition de validité de la prière, et ont suivi cet avis SHeikh al-Islâm Ibn Taymiyyah et Ibn ‘Aqîl.

 

SHeikh al-Islâm (rahimahullâh) dit que la prière en groupe constitue une obligation individuelle selon un consensus des Compagnons et des imâms musulmans, ainsi que de ce qui est indiqué dans le Qor’ân et la Sounnah [7].

 

[1] Nayl al-Awtâr min Asrâr Mountaqa al-Akhbâr de ach-Chawkânî, 5/405-406

[2] Al-Massâlik fî Charh Mouwattâ Mâlik du Qâdhî Abû Bakr Ibn al-‘Arabî, 3/15

[3] Al-Fiqh al-islâmî wa Adillatuh, 2/1167-1169

[4] Ach-Charh ul-Moumti’ ’ala Zâd il-Moustaqni’ du SHeikh Ibn ’Uthaymîn, 4/132

[5] Ach-Charh ul-Moumti’ ’ala Zâd il-Moustaqni’ du SHeikh Ibn ’Uthaymîn, 4/132-146

[6] Ach-Charh ul-Moumti’ ’ala Zâd il-Moustaqni’ du SHeikh Ibn ’Uthaymîn, 4/144-146

[7] Nayl al-Mârib fî tahdhîb Charh ‘Oumdat it-Tâlib de SHeikh ‘Abdullâh al-Bassâm, 1/326

 

copié de manhajulhaqq.com

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Prière - الصلاة
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 17:17
قصيدة انا السلفى (vidéo)

أنــا السلــفيُ يــامـــنْ تســألينــا = أسيــــرُ عـلى طـريــق السابقـينــا

أنــا السلــفي ذا نهـــجي ودربــي = ولا أرضـى ســـوى ذا النهــج دينا

وأحمــي شـــوكــة الإســـلام دومـا ً = كـــما تحمــي القســاورةُ العرينـا

أصفـي الـديـــنَ مــن بـــدع ونفسي = أربــيهـــــا بربـــي مستعينـــــا

وإن المنهـــجَ السلــفـيَ يمـــــشــي = بكــل سكينـــة مشــي الهــوينـــا

فتصفـيـــةٌٌ وتــــربيــــةٌ شعـــاري = أردده بـــــــلا مـــــلل سـنينـــــا

وإن مصـــــادرَ التشــريع عنـــدي = كتــــاب الله رب العـــالمينـــــــا

وسنــــة أحمـــد فبــــها أثنـــــي = تكــــون صحيحـــــة للمقتفيـنـا

على فهــــم الصـحــابـة يـارفــاقـي = فقــد نقلــوا الشريعـة صادقيــنا

كتــــاب الله أوليــــه اهتمــــامـــاً = وسنـــــة أحمـــد ومهــاجريــنا

وأنصــــاراً أسيــــرُ عـلى هــداهــم = بــــدون تـــــردد والتـــابعيـــنا

فهـــمْ خيـــرُ القـــرون كـما أتـانـا = بنــــص واضــــــح كالبــدر فيـنا

وأشــربُ مـن معيـن الـوحي صفــواً = ويشـــربُ مــن أبى كدراً وطيــنا

وأطـــلبُ عـــلــمَ شرعتـــنا بجــــد = فطعـــمُ العلــــم أحلـــى مالـقينا

وأعمــــلُ مخلــــــصاً لله دينـــــــي = وأبـــــــرأ مـــن سبيــل المشركينا

وأدعــــو النــــاس للـــديـن المصفى = فـلــيس المحــدثــات هدى ودينا

وأصبـــرُ إن فُتنــــت ولا أبـــالــــي = فـــــإن اللـهَ يجــزي الصـابـرينا

أرى فـــي ســـورة العصــر انتهاجي = ففيــــها النهــــجُ مرسـوماً مبينا

فقــد قـــالَ الإمــــــامُ الشــافــــعي = كــــلامـــاً واضـحـــــاً للنـاظرينا

إذا لـــمْ ينـــزل الرحمـــنُ وحـــياً = ســـواها حجــــة فلقــــد كفيــنا

وقــد قـــــال ابــنُ مسعــود حديثـاً = عــــن المعصــوم خيـرالخلق فيـنا

لقــد خــط الرسـولُ لنـا خطــوطـاً = علــى ذات الشمـال كــذا اليميـنا

ووسطــها بخـــــــــط مستقيـــــم = وقال صراط رب العالمينا

وذي سبل الضلالة فاحذروها = فبئــس النهـــج ذي للســالكيـنا

عجبــتُ لمعشـــر دومـــاً تـراهـــم = لهــدي نبيهـــم هـــــم تـاركـونا

أحــاربُ كـــل مبتـــدع جهـــــول = يــــرى في البـدعــة النـور المبينا

ويتــــرك سنــــةَ المعصـــوم عمــدا ً = ويـرفضُ نهــج صحــب راشديـنا

وأحتـــــرمُ الأئمـــةَ دون طعــــــن = فقـد كـــانـــوا هــداة مهتديـــنا

وإنــــــــي لاأقلـــــدهم بجهـــــــل = ولكـــــن بالبصيــرة قــد رأيـــنا

كمقبـــل وابــن بـــاز وابـــن نـــوح = وشيــــخ عنيـــزة بهــم اقتفينــا

ولاننســــــى ربيـعــاً بـــنْ عُـميــــر = إمــــام الجــــرح والتعديــل فينا

فهــــم علمـــاؤنــا فــي الدين دومـــاً = عـلى درب الهــدي هــم سائـرونا

لكــــل قضيـــــة أبغــــــي دليـــــــلاً = مــــن الـوحييـن والإجمــاع حينا

ولا أرضــــى جمـــــــوداً مــذهبـــيــاً = ولا تقليــــدَ قـــــوم مخطئيـــنا

وأدعـــــو لـلـــــولاة بكـــــــل خيـــر = ولـــــــو كانــوا عصـــاة مدنبينا

وأنصحهـــم بلطـــــف دون عنـــــــف = وطـــاعتهـم أرى مهـــما بقيـنــا

وإنــــي لســتُ حـزبــيــــاً ذمـيـــــماً = لأن الحـــزبَ نهــــجُ الخاطئيــنا

فـــلا الصــــوفـي يغــــريني بجهــــل = وهـــرطـقـة الشيـــوخ الهالكيـنا

يقلـــــد شيخـــــه مــــن دون علــــــم = ويعكـــف عنــد قبتـــه سنيــنا

يقيــــم لمــولـــد الهــادي احتفـــــــالا = ويـــزعــم أنــه فــي الذاكـرينــا

يمــــرغُ وجهـــــه بتــــراب قبـــــــر = ويـذبــحُ عنـــده حيــناً وحيــنا

ولا الإخــــوان تخـــــدعنـــي لأنـــــي = أراهــم فــي الضــلالـة غارقيـنا

وقالــوا فــي الريـاسة عـــز قـومـــــــي = فـحــادوا عــن طــريـق السالفينا

وقالـــــوا حسبــــنا ما نحــــن فيــــــه = وبـــالبــنا وبـالقطـب اقتـديــنا

وقــال ربيعُــــنا فيهــــم كـــــلاماً = فهــم إخـــوانُ جهــــل مفلـسينا

ولا نهــــج الــروافــــــض أقتفيـــه = فقــد جعلــوا إلههـــم الحسيــنا

أري التبليـــغ نهـجـــاً ذا انــحـراف = فـقــد ضلــوا ومنهجهــــم أبيــنا

كــذا التكفيــــر قـــد زاغــوا وضلــوا = يـــرى التفجيــر نهـجـاً مستبينا

وقالـــوا أهـــــل مــلتــــنا جميـــــعاً = وحـكـم دمــائهـــم كــالكــافـرينا

شعـــرتُ بغــــربتـي فــأسـلي نفـسـي = بــــأني في طــــريــق الســابقيـنا

أرى فجــــراً يلــــوحُ وســــوف يــأتي = وإن طـــال الزمــانُ بــنا سنيــنا

أرى فجــــراً يـلـــوحُ وعـــــن قـريــب = سيبـــزغُ رغـم أنــف الحاقديـنا

على نهـــــج النبـــــوة دون شـــــــــك = فبشـــرى للــدعـــاة المخلصيــنا

ووعـــــــــدُ الله آت دون ميـــــــــــــن = لمــن سلكـــوا الصــراط المستبينـا

كمــــا قــــــالَ الجليــــلُ (لقـد كتبنـا ) = وذي في الأنبيـــاء ومــا نسينـــا

فصبــراً يـــادعــــــاة الحـــــق صبــــــراً = فــــإن الصبــرَ زادُ المتقيــــــنا

وإنــي قــــــد نصحــتُ وذاك حســــبـــي = وأجــري عنـد رب العــالميــنا

فـــذي ستــــونَ بيتــــاً مــــن قصيــــدي = رسمــتُ خلالها النهــج المبينا

فيــــا ذا المــــن يــــا ذا العـفــــو إنــــي = سـألتـك فاهـدني في الصالحينا

وصلـى اللـهُ مـــولانــــــــا صــــــــــــلاة = على خيـرالخــلائـق أجمعيـنا

وآخـــــرُ قــولـــنا حمـــــــداً وشكــــــراً = لـربي فهـو يجــزي الشاكرينا

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Poèmes islamiques - قصائد الإسلامي
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 17:08
«Al-Jalîl - الجليل» et «Ar-Rachîd - الرشيد» ne sont pas des Noms d'Allah

Questionneur :

 

Assalam 'alaikoum wa rahmatouLLahi wa bârakatouh noble Cheikh, qu’Allah vous récompense par le bien.

Est-ce que "Al-Jalîl - الجليل" est un nom parmi les Noms d'Allah Le Très-haut ?

 

Réponse :

 

Wa 'alaikoum salam wa rahmatouLlahi wa bârakatouh.

Non.

Non, ce n'est pas vrai.

 

Questionneur :

 

Assalam 'alaikoum wa rahmatouLLahi wa bârakatouh noble Cheikh, qu’Allah vous récompense par le bien.

Est-ce que "Ar-Rachîd - الراشد et الرشيد" est un nom parmi les Noms d'Allah Le Très-haut ?

 

Réponse :

 

Wa 'alaikoum salam wa rahmatouLlahi wa bârakatouh.

Non, il n'est pas parmi Ses Noms.

 

السلام عليكم فضيلة الشيخ أحسن الله إليكم هل الجليل اسم من أسماء الله تعالى؟

وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته لا لا يصح

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته فضيلة الشيخ أحسن الله إليكم هل الراشد و الرشيد اسم من أسماء الله تعالى؟

وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته لا ليسا من أسمائه

 

Question posée par notre frère Abdelmalik Abou Amatoullah Al-Younani du groupe Ad-dinou Al-Qayyim sur Whats app de Cheikh
 

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Unicité - التوحيد
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 16:53
Biographie du Cheikh Mouhammad ibn Salih al 'Outhaymine

-Son ascendance et ses origines

 

Son nom est abou 'Abdillah Muhammad ibn Salih ibn Muhammad ibn 'Outheymine al Wahaybi at-Tamimi.

 

-Sa naissance

 

Il est né dans la ville de ‘Ounayza le 27 du mois du Ramadhan béni de l’année 1347 H (1926). 

 

-Son enfance

 

Il a apprit et étudié le Saint Coran de son grand-père maternel, le cheikh ‘Abdour-Rahmane ibn Souleyman Âl Dâmigh -qu’Allah lui fasse miséricorde-.

 

Ensuite il est parti à la recherche de la science, a apprit l’art de l’écriture et du calcul et d’autres matières

 

-Ses maîtres (professeurs) et ses études

 

•  Cheikh ‘Abdour-Rahmane as-Sa’di-qu’Allah lui fasse miséricorde- avait deux de ses étudiants à qui il donna la responsabilité d’enseigner aux enfants : le premier est le cheikh ‘Ali as-Sâlihi et le deuxième le cheikh Mouhammad ibn ‘Abdil’Aziz al Moutawoui’-qu’Allah leur fasse miséricorde-. Il étudia chez le second le résumé de al ‘Aqidah al Wassitiya du Cheikh ‘Abdour-Rahmane as-Sa’di, et Minahij as-Salikin dans le Fiqh toujours du cheikh as-Sa’di et al Ajroumiyah et al alfiya. 

 

•  Il a étudié chez cheikh ‘Abdour-Rahmane ibn ‘Ali ibn ‘Aoudan la science de l’héritage et le Fiqh. 

 

•  Il apprit avec Cheikh ‘Abdour-Rahmane ibn Naçir as-Sa’di, celui qui est considéré comme son premier professeur, il apprit de lui le Tawhid, le Tafsir, le Hadith, le Fiqh, les bases du Fiqh, la science de l’héritage, les sciences du Hadith, la grammaire et la conjugaison. 

Il avait une grande place auprès de son cheikh -qu’Allah lui fasse miséricorde-  et lorsque le père de Mouhammad ibn ‘Outhtaymine -qu’Allah lui fasse miséricorde- a déménagé à Riyadh, et voulait l’emmener avec lui, le cheikh ‘Abdour-Rahmane as-Sa’di -qu’Allah lui fasse miséricorde- lui a écrit : « Ce n’est pas possible ! Nous voudrions que Mouhammad reste ici jusqu’à ce qu’il apprenne bien ». 

 

•  Et le cheikh -qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit : « J’ai beaucoup pris dans la façon d’enseigner la science et de la présenter aux étudiants avec des exemples, et de la même façon j’ai beaucoup profité de lui en ce qui concerne le comportement (Akhlaq) car le cheikh ‘Abdour-Rahmane -qu’Allah lui fasse miséricorde- avait de très bons caractères, il avait beaucoup de science et d’adoration, il s’amusait avec le petit et il riait avec le grand, Il est l’un de ceux qui avait le meilleur comportement que j’ai vu ».  

 

•  Il a étudié chez le cheikh ‘Abdoul’Aziz ibn ‘Abdillah ibn Bâz -qu’Allah lui fasse miséricorde-, qui est considéré comme son deuxième professeur, en commençant par Sahih al Boukhari, ainsi que quelques ouvrages de cheikh al Islam ibn Taymiya ainsi que quelques livres de Fiqh.

Cheikh al ‘Outhaymine a dit : « J’ai pris beaucoup de cheikh ’Abdoul’Aziz ibn Bâz dans le domaine du Hadith, ainsi que dans le domaine des bonnes mœurs et du comportement (Akhlaq) et il était accessible aux gens ». 

 

•  Il a étudié chez beaucoup de Macha-ikh de la ville de ‘Ounayza et de Ryadh parmi ses professeurs –en plus de ceux qu’on a cité précédemment- il y a le cheikh Mouhammad Amine ach-Chinquiti qui est mort en 1393 h (1972), un exégète connu et grand connaisseur de la langue arabe, auteur du grand Tafsir connu Adwa al Bayan fi Idah al Qor-an bil Qor-an.

Cheikh al ‘Outhaymine a étudié chez lui lorsqu’il était à l’institut et dit : 

« Nous étions étudiant dans l’institut, nous étions assis en classe et un cheikh est entré. Si tu le voyais tu te serais dit : « Celui là c’est un bédouin parmi les nomades, et il n’a aucune science et ne fait pas attention à sa personne ! » Lorsqu’on la vu, on l’a méprisé et je me suis souvenu de cheikh ‘Abdour-Rahmane as-Sa’di en me disant : « Je l’ai laissé et me suis assis devant ce bédouin ! » Mais lorsqu’il a commencé son cours, ont a vu beaucoup de science sortir de lui et nous avons su que nous étions devant un grand savant et nous avons beaucoup profiter de sa science, de son comportement, de son délaissement de ce bas monde »…. 

 

-Ses fonctions

 

•  En 1371h il a pris place pour enseigner à la mosquée et lorsque les instituts scientifiques de Riyad ont ouvert en l’an 1372H, il s’y est inscrit.

Le cheikh a dit : « Je suis entré à l’institut scientifique en deuxième année après avoir demandé conseil à cheikh ‘Ali as-Sâlihi et après avoir reçu l’autorisation de cheikh ‘Abdour-Rahmane as-Sa’di -qu’Allah lui fasse miséricorde-. L’institut à cette époque se divisait en deux, particulier et général, et moi j’étais dans le groupe particulier. 

Et il y avait aussi à cette époque la possibilité de « sauter une classe » c’est à dire qu’on étudiait les cours de l’année suivante pendant les vacances, ensuite on passait les examens à la rentrée, et si on y parvenait, on accédait à l’année suivante, et c’est comme cela que j’ai pu gagner des années ».  

 

•  Après deux années, il en est sortit et à été nommé professeur à l’institut scientifique de ’Ounayza tout en continuant d’étudier par correspondance à la faculté de Chari’a ainsi que l’apprentissage de la science auprès de cheikh ‘Abdour-Rahmane as-Sa’di. 

 

•  Lorsque son Cheikh ‘Abdour-Rahmane as-Sa’di -qu’Allah lui fasse miséricorde- est mort on lui confia l’Imamat général de ‘Ounayza, ainsi que l’enseignement dans la bibliothèque Nationale de ‘Ounayza.

Ensuite, il est partit enseigner à la faculté de Chari’a et Oussoul ad-Dine, annexe de l’université islamique Mouhammad ibn Sa’oud à Qassim, tout en étant membre du conseil des grands savants du Royaume d’Arabie Saoudite.

Le cheikh a fait un grand effort dans la prêche à Allah et dans les recommandations aux prêcheurs de tout lieu. 

 

•  Et il est digne de mentionner que son excellence le cheikh Mouhammad ibn Ibrâhim -qu’Allah lui fasse miséricorde- l’a sollicité et a insisté pour qu’il prenne le poste de juge.

Mais le cheikh (al ‘Outhaymine -qu’Allah lui fasse miséricorde-)  n’a pas accepté cette décision en ce qui concerne sa nomination comme président du tribunal religieux d’al Ahsa-a, il lui a demandé de le pardonner.

Et ce n’est qu’après plusieurs reprises et plusieurs correspondances personnelles que le cheikh (Mouhammad ibn Ibrâhim Âli cheikh -qu’Allah lui fasse miséricorde-) a accepté son refus en ce qui concerne sa nomination au poste de juge. 

 

-Sa maladie

 

Cheikh al ‘Outhaymine a été admis dans l’hôpital spécialisé du Roi Faissal de Jeddah où il recevait un traitement depuis ces 12 derniers jours.

 

Il a été traité par une équipe de spécialistes… Il a été mis sous équipement respiratoire huit jours à l'unité de soins intensifs.

 

Quand il a été admis à l'hôpital, il a été mis sur la liste de ceux à qui il ne sera pas pratiqué de réanimation cardiaque.

 

De plus, il était trop en retard dans le traitement lorsqu’il est venu.

 

La maladie s'était étendue dans son rein, son colon et un de ses poumons.

 

Il a été dit qu’il a souffert ses derniers jours de douleurs sévères à la suite de quoi il ne pouvait plus parler.

 

Il était aussi rapporté qu’il a refusé de prendre le traitement chimique.

 

Il avait été aux États-Unis pour son traitement et après son retour, il a continué à recevoir des soins médicaux.

 

Mais, le cheikh qui savait que sa maladie était en phase terminale, a choisi de mourir à un endroit près du Haram Sacré à Makkah.

 

En dépit de son état de santé, il a continué à donner ses cours habituels dans les différentes villes et places.

 

-Son décès

 

Cheikh al ‘Outhaymine est mort à l’âge de 74 ans, laissant un héritage de connaissance, son engagement sincère et sa lutte au service de l’Islam.

 

Il était un modèle de savant bien informé, de droiture, d’honnêteté, d’engagement et de service désintéressé pour la cause d'Allah.

 

Un grand nombre de musulmans incluant Savants et étudiants ont assisté à la Salât Janaza qui a été faite à la mosquée sacrée à Makkah après la prière du ’Asr, jeudi. 500 000 personnes assistent à la Janaza de Cheikh al ‘Outhaymine …

 

Qu’Allah lui accorde une vaste miséricorde, qu’il le place dans le haut firdaws, et qu’il le réssucite avec les prophètes, les véridiques, les martyrs et les pieux.

 

copié de salafway.free.fr

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Savants - العلماء
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 14:37
Les erreurs dans la prière (vidéo en arabe)

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Prière - الصلاة
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 13:23
Etudiez avec Cheikh Khâlid Abderrahman (d'Egypte) !

Questionneur :

 

Que la paix la miséricorde d Allah et ses bénédictions soient sur vous

 

Quel est le cas de Shaykh Khalid Abderrahman ?

 

Est-il Salafi ?

 

Réponse :

 

Que la paix la miséricorde d Allah et ses bénédictions soient sur vous.

 

Il est un très bon Salafi (jeyyid).

 

Etudie avec.

 

Question posée par notre frère Abdelmalik Abou Amatoullah Al-Younani du groupe Ad-dinou Al-Qayyim sur Whats app de Cheikh

 

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته ما هو حال شبخ خالد عبدالرحمن ؟ هو سلفي ؟

وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته سلفي جيد ادرس عنده

 
Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Savants - العلماء
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 12:52
Ne pas mettre sa ceinture (vidéo)

Question :

 

Il y a de nombreuses personnes qui conduisent et voyagent sans attacher leur ceinture.

 

Lorsqu'ils se prononcent à ce sujet, ils disent :

 

"nous nous fions et placons notre confiance en Allah (de nous accorder la sécurité)".

 

Pouvez-vous nous aiguiller à ce sujet?

 

Réponse :

 

Allah vous a-t-il ordonné de délaisser la ceinture?

 

Il ne l'a pas fait.

 

Il vous a ordonné de prendre des précautions.

 

La ceinture est une mesure de sécurité, un moyen d'être en sécurité, par la permission d'Allah.

 

Na'am.

 

copié de minhaj sunna

 

 

separatorr

 

D'après Anas (qu'Allah l'agrée), un homme a demandé au Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) s'il devait laisser sa chamelle libre puis rentrer à la mosquée en faisant confiance à Allah.

 

Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) lui a dit:

 

« Attache la et fais confiance à Allah ».

(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2517 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

 

عن أنس بن مالك

قال رجل يا رسول الله أعقلها وأتوكل أو أطلقها وأتوكل؟

قال: اعقلها وتوكل

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Actualités - أخبار