compteur de visite

Catégories

1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 18:53
Trop jurer (vidéo)

Question :

 

Quel est le jugement de trop jurer, que ce soit véridique ou mensonger ?

 

Réponse :

 

Ce n'est pas permis.

 

(Traduction rapprochée)

 

"Et n'obéis à aucun grand jureur, méprisable" (Sourate la plume 68 verset 10)

 

Le Jureur, celui qui jure abondamment.

 

Et parmi les signes des hypocrites, c'est qu'ils jurent mensongèrement en connaissance de cause, et font abondamment de serments car ils sont des menteurs.

 

Il n'est donc pas permis de prononcer des serments.

 

Allah L'exalté dit (traduction rapprochée) :

 

"...Et tenez à vos serments...." (Sourate la table servie 5 verset 89)

 

Il faut donc jurer que pour un besoin... et qu'il jure qu'en étant véridique.

 

 Traduit par minhaj sunna

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Expression - التعبير
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 18:48
Doit-on croire ce dont informent les djinns ? (audio)

 

Question :

 

(La question concerne) une femme dont on dit possédée par un djinn-femme.

 

Cette djinn-femme dit que le frère du mari (de la possédée) et son épouse n’arrivent pas à avoir d’enfant à cause d’un acte de sorcellerie et que ce sortilège se trouve dans tel endroit et que c’est untel qui l’y a mis...

 

(Le questionneur) demande donc : Est-il possible que les djinns parlent et informent de ces choses ??

 

Untel et untel qui n’arrivent pas à avoir d’enfants...

Qu’ils mentionnent des membres de la famille...

Qu’ils mentionnent l’endroit où est le sortilège...

 

Réponse :

 

L’être humain ne prête pas attention aux djinns, à leurs propos, leurs conversations... et il ne cherche également pas où ils se trouvent !

 

Na'âm.

 

Question posée à Shaykh le 5 Dhoul Al-Hijjah 1434 (9 octobre 2013) dans le masjid An-Nabawi

Extraite et traduite par Abdellatif Abou Mouhammad de Médine

 

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Monde de l'invisible (anges -démons -ibliss) - الغيب
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 18:20
Dire : «Que le diable périsse !»

D’après Abou Malik, un homme qui dit :

 

«J’étais derrière le Prophète صلى الله عليه وسلم sur sa monture, alors sa monture s’est cabrée, je dis alors :

 

«Que le diable périsse».

 

Il صلى الله عليه وسلم  dit alors : «Ne dis pas :  «Que le diable périsse» car si tu dis cela, il va prendre de la grandeur jusqu’à ce qu’il devienne comme un édifice et qu’il dise :  «Par ma force» ;

 

Mais dis plutôt :  «Au Nom d’Allah - بسم الله»

 

car si tu dis cela alors, il (le diable) s’amincira jusqu’à ce qu’il devienne comme la mouche»»

 

Rapporté par Abou Dawoud (hadith 4330) et authentifié par Albani dans sahih Abi Dawoud (hadith 4982).

Publié par dourouss-abdelmalik.com

 حدثنا وهب بن بقية عن خالد يعني بن عبد الله عن خالد يعني الحذاء عن أبي تميمة عن أبي المليح عن رجل قال

  كنت رديف النبي صلى الله عليه وسلم فعثرت دابته فقلت تعس الشيطان فقال لا تقل تعس الشيطان فإنك إذا قلت ذلك تعاظم حتى يكون مثل البيت ويقول بقوتي ولكن قل بسم الله فإنك إذا قلت ذلك تصاغر حتى يكون مثل الذباب

 قال الشيخ الألباني : صحيح

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Expression - التعبير
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 17:36
Il n'est pas permis à l'époux d'obliger son épouse à servir sa mère

Je conseil aussi à certains époux qui veulent que leurs femmes soient des servantes pour leurs mères que cela est une totale erreur !

 

L'épouse n'est ni la servante de la mère ni du père de l'époux et le fait de les servirent ce n'est que de la bienfaisance et de la complaisance de sa part et cela n'est pas une obligation pour elle.

 

Il n'est pas permis à l'époux d'obliger son épouse à servir sa mère et son père et de se mettre en colère contre elle si elle ne le fait pas et qu'il doit craindre Allah.

 

Fatawa 'ala darb page 43

copié de twitter.com/cherchonslehaqq

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Famille - أهل
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 16:55
Différence entre la mosquée et al-mosalla

Question :

 

Quelle est la différence entre la mosquée et le lieu de prière (Al-Mosalla) ?

 

Cette question concerne : la prière de salutation de la mosquée est-elle obligatoire dans le lieu de prière, ou bien cette disposition ne le concerne pas, ou alors cette prière est seulement recommandée et louable ?

 

Réponse :

 

La mosquée est une place réservée aux prières obligatoires, d'une manière permanente.

 

Elle est dédiée en waqf uniquement pour cet objectif.

 

Le lieu de prière (Mosalla) est le lieu consacré à une prière occasionnelle, comme les prières des fêtes, ou les prières funéraires ou autres, sans être dédié pérennement aux cinq prières.

 

La prière de salutation de la mosquée n'est pas recommandée pour le lieu de la prière, mais il faut seulement l'accomplir en entrant à la mosquée pour celui qui veut y rester.

 

Il l'accomplit avant de s'asseoir, suivant cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) :  

 

"Lorsque l'un de vous entre à la mosquée, qu'il ne s'asseye pas avant d'avoir effectué deux unités de prière (Rak`as)."

Rapporté authentiquement par Al-Boukhârî et Mouslim.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

الفرق بين المسجد والمصلى

س 3: ما الفرق بين المسجد والمصلى؟ أعني بذلك: هل تحية المسجد واجبة في المصلى أم خارجة عن حكمه، أو هي على سبيل الاستحباب والندب؟

ج 3: المسجد : البقعة المخصصة للصلوات المفروضة بصفة دائمة، والموقوفة لذلك، أما المصلى فهو ما اتخذ لصلاة عارضة؛ كصلاة العيدين أو الجنازة أو غيرهما، ولم يوقف للصلوات الخمس، ولا تسن تحية المسجد لدخول المصلى، وإنما تسن لدخول المسجد لمن

أراد الجلوس فيه، ويأتي بها قبل أن يجلس لقول النبي صلى الله عليه وسلم:  إذا دخل أحدكم المسجد فلا يجلس حتى يصلي ركعتين متفق على صحته

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

(الجزء رقم : 5، الصفحة رقم: 170)

السؤال الثالث من الفتوى رقم ( 17864

اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

 

La question 3 de la Fatwa numéro (17864)

(Numéro de la partie: 5, Numéro de la page: 170)

copié de alifta.net

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mosquée - appel à la prière - مسجد و الاذان
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 16:40
La meilleure des choses d'ici-bas ! (audio)

Ce petit audio traite de la meilleure des choses d'ici-bas qui n'est autre que la connaissance d'Allah !

 

Préparé à partir d'une parole du shaykh 'Abder-Razzâq Al 'Abbâd et complété avec quelques points bénéfiques du frère méritant méritant  'Alî Ar-Ramlî de Jordanie dans son explication des 3 fondements, et du livre siyar a'lam an-noubala.

 

Préparé et traduit par votre frère Sulaymân Abû-Maryam qu'Allah nous guide tous et nous raffermisse sur la voie des pieux prédécesseurs.

 

Langues : Arabe/français

Durée : 30 minutes environ

Récitation coranique : Nâsir Al Qatami

 

 

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق العباد البدر

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Rappels - تذكر
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 16:25
Celui qui connaît les sept premières sourates du coran...

D'après 'Aicha رضي الله عنها, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Celui qui connaît les sept premières sourates du Coran est un grand savant».

Rapporté par Ahmed et Ibn Nasr

Authentifié par Cheikh Al-Albani dans Silsila Sahiha n°2305

 

عن عائشة رضي الله عنها قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

 من أخذ السبع الأول من القرآن فهو حبر 

Le sens des sept premières sourates est les sept longues sourates du début du Coran qui sont :

 

-Al Baqara 

-Ali Imran 

-Nissa 

-Al Maida 

-An An'am 

-Al A'raf 

-Al Tawba

 

Donc comme vous pouvez le voir Cheikh Al-Albani n'a mentionné ni la sourate Al Fatiha ni sourate Al Anfal.

 

Explication du sens du hadith  dans la silsila sahiha vol 5 p 358

 
-Ibn Qayyim
 
Ce n'est pas authentique (لا يصح)
Source: العلل المتناهية 1/111
 
-Adh-Dhahabi
 
Ce n'est pas authentique (لا يصح)
Source: تلخيص العلل المتناهية 40
 
Hadith faux
Source : ميزان الاعتدال 2/497
 
-Ibn Kathîr
 
Hadith étrange (غريب)
Source: تفسير القرآن 1/55
 
-As-Suyûtî
 
Authentique 
Source: الجامع الصغير 8350

 

 Publié par 3ilmchar3i.net
Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 16:10
Vérifier l'intérieur des dattes avant de les manger

Anas Ibn Mâlik rapporte que ;

 

"Lorsque le Prophète صلى الله عليه وسلم trouvait à l'intérieur des dattes un vers, il صلى الله عليه وسلم la vérifiait et sortait la larve et les œufs de l'intérieur."

Sunan Abi Dawud n°3833

Authentifié par Cheikh Al-Albânie dans (سنن أبي داود) n°3833, également dans (السلسلة الصحيحة) n°2113 et dans (صحيح الجامع) n°4875

 

النبي صلى الله عليه وسلم

(كانَ يُؤْتَى بالتَّمْرِ فيهِ دُودٌ فَيُفَتِّشُهُ ، يُخْرِجُ السُّوسَ مِنْهُ)

رواه أبو داود عن أنس - رضي الله عنه - وصححه العلامة الألباني

 صحيح الجامع (4875) ورمز له (د) عن أنس. الصحيحة (2113) هـ

L'imam As-Suyuti considère le hadith comme faible dans (الجامع الصغير) n°6928

Publié par 3ilmchar3i.net

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Aliments et boissons - الأطعمة والأشربة
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 16:08
Doit-on observer une période de 40 jours après l'accouchement ?

Question 5 :

 

La femme qui vient d'accoucher doit-elle automatiquement observer une trêve de quarante jours dans l'accomplissement des prières et du jeûne ou doit-elle tenir compte de la cessation des écoulements, c'est-à-dire qu'elle se purifie et reprend ses prières dès qu'il n'y a plus d'écoulement de sang ?

 

Et quelle est la durée minimale pour recouvrer la pureté suite à un accouchement ?

 

Réponse :

 

La femme qui vient d'accoucher n'a pas de durée minimale à attendre pour recouvrer sa pureté. Tant qu'elle a des écoulements de sang elle n'accomplit pas de prières, ni de jeûne, ni n'a de rapports sexuels avec son époux.

 

En revanche si elle constate la cessation des écoulements, même si cela apparaît bien avant les quarante jours habituels, elle reprend ses prières, son jeûne et peut avoir des rapports avec son mari, même si les lochies n'ont duré que dix ou cinq jours.

 

L'important est que les lochies sont un phénomène concret et les règles à suivre sont liées à leur présence ou leur absence.

 

Par conséquent tant que celles-ci sont présentes, leurs règles doivent être observées et dès que la femme s'en est purifiée, elle n'a plus à observer ces règles.

 

Cependant si les lochies se prolongent au delà de soixante jours, la femme est alors atteinte de métrorragie, c'est-à-dire d'hémorragies persistantes.

 

Dans ce cas elle observe les préceptes liés aux menstrues pendant la période équivalente à la durée habituelle de son cycle menstruel normal, puis elle se lave et fait ses prières.
 

Source : 60 interrogations sur les menstrues

 

س 5‏:‏ المرأة النفساء هل تجلس أربعين يومًا لا تصلي ولا تصوم أم أن العبرة بانقطاع الدم عنها، فمتى انقطع تطهرت وصلت‏؟‏ وما هي أقل مدة للطهر‏؟‏
جـ‏:‏ النفساء ليس لها وقت محدود بل متى كان الدم موجودًا جلست لم تصل ولم تصم ولم يجامعها زوجها، وإذا رأت الطهر ولو قبل الأربعين ولو لم تجلس إلا عشرة أيام أو خمسة أيام فإنها تصلي وتصوم ويجامعها زوجها ولا حرج في ذلك‏.‏ والمهم أن النفاس أمر محسوس تتعلق الأحكام بوجوده أو عدمه، فمتى كان موجودًا ثبتت أحكامه، ومتى تطهرت منه تخلت من أحكامه، لكن لو زاد على الستين يومًا فإنها تكون مستحاضة تجلس ما وافق عادة حيضها فقط ثم تغتسل وتصلي‏.‏

60 سؤالًا في أحكام الحيض والنفاس

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 16:03
Est-il obligatoire de suivre l'ensemble des sortes de tawhid ? (audio)

 

Question : 

 

Qu’Allâh soit bienfaisant envers vous.

 

Ce questionneur dit : qu’Allâh vous préserve, est-il obligatoire pour moi de suivre l’ensemble des sortes de tawhid ?

 

Réponse :

 

Ceci est obligatoire, sinon tu n’es pas musulman.

 

Si tu déroges à une des sortes de tawhid, tu n’es pas musulman.

 

Si tu déroges à l’unicité dans la seigneurie, à l’unicité dans la divinisation ou à l’unicité dans les noms et attributs, tu n’es pas musulman.

 

Sauf si cela a lieu par ignorance, tu es excusé par celle-ci. Puis lorsque tu as appris et que tu t’es repenti à Allâh, ce qui est passé ne te nuit pas.

 

 Traduit et publié par an-nassiha.com

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Unicité - التوحيد