compteur de visite

Catégories

2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 21:12
Les châtiments diffèrent en fonction des péchés

Puisque les péchés diffèrent dans leurs degrés et leurs méfaits, leurs châtiments diffèrent en ce bas monde et dans l’au-delà.

 

Nous en mentionnerons ici, avec l’aide et la permission d’Allâh, un ensemble concis et global.

 

Ainsi, nous disons :

 

Leur fondement est de deux types :

 

-Le délaissement d’un commandement

-et l’accomplissement d’un interdit.

 

Et ce sont là les deux péchés par lesquels Allâh a éprouvé les pères des djinns et des hommes.

 

Ces deux types se décomposent entre ce qui est apparent et visible sur les membres, et ce qui est caché et se situe dans le cœur, mais également entre ce qui qui lié au droit d’Allâh ou au droit de Ses créatures, même si tout droit de Ses serviteurs englobe Son droit, mais on a nommé cela "Droit des serviteurs", car il est obligatoire de le respecter s’ils le demandent, et cela n’est pas obligatoire s’ils y renoncent.

 

Ensuite, les péchés se décomposent en quatre catégories :

 

-Les péchés ayant trait à la royauté,

-à Satan,

-aux bêtes sauvages

-et aux animaux.

 

Les péchés ayant trait à la royauté

 

Consistent à commettre à s’adonner à ce qui ne convient pas des attributs de royauté, comme la grandeur, l’orgueil, l’omnipotence, la domination, l’élévation, la réduction à l’esclavage des créatures, et autres.

 

En fait également partie l’association au Seigneur qui est de deux types : L’association en Ses Noms et Attributs et le fait d’adopter une autre divinité en dehors de Lui, et l’association dans la relation à Lui, même si cette dernière n’implique pas l’entrée en enfer, mais qu’elle invalide l’œuvre en laquelle on a associé à Allâh.

 

Cette catégorie est la plus grande formes de péchés, dont fait partie le fait de parler d’Allâh sans science en ce qui concerne Sa création et Son ordre.

 

Celui qui compte parmi les adeptes de ces péchés aura contesté Allâh dans Sa Seigneurie et Son Royaume, et il Lui aura attribué un égal.

 

C’est là le plus grand des péchés auprès d’Allâh, et aucune œuvre n’est utile pour qui le commet.

 

Les péchés ayant trait à Satan

 

Sont ceux qui induisent une ressemblance avec lui dans la jalousie, la transgression, la tromperie, la rancœur, l’imposture, la ruse, le commandement et l’embellissement de la désobéissance à Allâh, l’interdiction et l’éloignement du fait de Lui obéir, l’innovation dans Sa religion, et l’appel aux innovations et à l’égarement.

 

Cette catégorie suit la première dans le méfait, même s’il reste moindre.

 

Les péchés ayant trait aux bêtes féroces

 

Sont les péchés de transgression, de violence, d’effusion de sang, d’assaut des faibles et impuissants, dont découlent différentes formes de torts causés à l’homme, ainsi qu’un enhardissement à commettre injustice et transgression.

 

Quant aux péchés ayant trait aux animaux

 

Ils sont semblables à la voracité, l’avidité à satisfaire ses désirs du ventre et du sexe, d’où découlent la fornication, le vol, l’accaparement des biens des orphelins, l’avarice, la pingrerie, la lâcheté, la frayeur, l’inquiétude et autres.

 

Cette catégorie regroupe l’essentiel des péchés des hommes, en raison de leur incapacité à tomber dans les péchés ayant trait à la royauté et aux bêtes féroces, et par elle ils entrent dans les autres catégories, elle les y amène par les rênes, d’abord aux péchés ayant trait aux bêtes féroces, puis ceux ayant trait à Satan, puis à la contestation de la Seigneurie, puis à l’association dans l’Unicité.

 

Celui qui médite cela comme il se doit constatera que les péchés constituent un couloir menant au polythéisme, à la mécréance, et la contestation à Allâh et Sa Seigneurie.

 

Péchés et Guérison (286 à 288 en arabe)

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

أصل الذنوب
ولما كانت الذنوب متفاوتة في درجاتها ومفاسدها تفاوتت عقوباتها في الدنيا والآخرة بحسب تفاوتها
ونحن نذكر فيها بعون الله وحسن توفيقه فصلا وجيزا جامعا ، فنقول
أصلها نوعان : ترك مأمور ، وفعل محظور ، وهما الذنبان اللذان ابتلى الله سبحانه بهما أبوي الجن والإنس
وكلاهما ينقسم باعتبار محله إلى ظاهر على الجوارح ، وباطن في القلوب
وباعتبار متعلقه إلى حق الله وحق خلقه
وإن كان كل حق لخلقه فهو متضمن لحقه ، لكن سمي حقا للخلق لأنه يجب بمطالبتهم ويسقط بإسقاطهم

ثم هذه الذنوب تنقسم إلى أربعة أقسام : ملكية ، وشيطانية ، وسبعية ، وبهيمية ، ولا تخرج عن ذلك
فالذنوب الملكية أن يتعاطى ما لا يصح له من صفات الربوبية ، كالعظمة ، والكبرياء ، والجبروت ، والقهر ، والعلو ، واستعباد الخلق ، ونحو ذلك
ويدخل في هذا شرك بالله تعالى ، وهو نوعان : شرك به في أسمائه وصفاته وجعل آلهة أخرى معه ، وشرك به في معاملته ، وهذا الثاني قد لا يوجب دخول النار ، وإن أحبط العمل الذي أشرك فيه مع الله غيره
وهذا القسم أعظم أنواع الذنوب ، ويدخل فيه القول على الله بلا علم في خلقه وأمره ، فمن كان من أهل هذه الذنوب ، فقد نازع الله سبحانه في ربوبيته وملكه ، وجعل له ندا ، وهذا أعظم الذنوب عند الله ، ولا ينفع معه عمل
فصل الذنوب الشيطانية وأما الشيطانية : فالتشبه بالشيطان في الحسد ، والبغي والغش والغل والخداع والمكر ، والأمر بمعاصي الله وتحسينها ، والنهي عن طاعته وتهجينها ، والابتداع في دينه ، والدعوة إلى البدع والضلال
وهذا النوع يلي النوع الأول في المفسدة ، وإن كانت مفسدته دونه
فصل الذنوب السبعية وأما السبعية : فذنوب العدوان والغضب وسفك الدماء ، والتوثب على الضعفاء والعاجزين ، ويتولد منها أنواع أذى النوع الإنساني والجرأة على الظلم والعدوان
الذنوب البهيمية وأما الذنوب البهيمية : فمثل الشره والحرص على قضاء شهوة البطن والفرج ، ومنها يتولد الزنا والسرقة وأكل أموال اليتامى ، والبخل ، والشح ، والجبن ، والهلع ، وغير ذلك

وهذا القسم أكثر ذنوب الخلق لعجزهم عن الذنوب السبعية والملكية ، ومنه يدخلون إلى سائر الأقسام ، فهو يجرهم إليها بالزمام ، فيدخلون منه إلى الذنوب السبعية ، ثم إلى الشيطانية ، ثم منازعة الربوبية ، والشرك في الوحدانية ، ومن تأمل هذا حق التأمل ، تبين له أن الذنوب دهليز الشرك والكفر ومنازعة الله ربوبيته

الداء والدواء

 

Imam Muhammad Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Péchés et repentir - الذنوب و التوبة
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 21:11
Conseil aux femmes musulmanes ne portant pas le voile (audio)

 

Question :

 

Alors que se propage l’appel à l’embellissement de la femme et au délaissement de son Hijab (voile) et de sa pudeur ; Pouvez-vous donner un conseil à l’ensemble des femmes afin qu’elles préservent le Hijab légiféré.

 

Et quelles sont les caractéristiques du vrai Hijab légiféré (الحجاب الشرعي) ?

 

Réponse :

 

Le hijab légiféré est mentionné dans le Quran et dans la Sounnah, et les savants l’ont mis en évidence dans leurs écrits, dans leurs lettres.

 

Il ne reste plus qu’à la femme musulmane de lire.

 

Qu’elle lise le Quran, qu’elle lise les livres de Tafsir (Exegèse), et les Hadith du prophète paix et bénédictions d’Allah sur lui concernant le Hijab.

 

Qu’elle lise les écrits des savants à propos du Hijab et de la dissimulation [de la beauté] de la femme.

 

Il lui incombe de lire.

 

Et également de nos jours il y a les audios, les audios concernant le Hijab et concernant l’habit de la femme.

 

Les preuves [concernant le hijab] sont établies !

 

Il n’y a pas d’excuses.

Tout est clarifié et mis en évidence.

 

Que la femme musulmane craigne Allah et qu’elle se vêtisse du Hijab et qu’elle délaisse l’embellissement.

 

Car elle est croyante, et veut entrer au Paradis.

 

Elle ne doit pas se tourner vers qui dévoilent leurs atouts ou les femmes débauchées ou les mécréantes ou aux les femmes impudiques.

 

Qu’elle ne se tourne pas vers celles -là.

 

Mais plutôt qu’elle se tourne vers les femmes croyantes, vers les épouses du prophète paix et bénédictions d’Allah sur lui, vers les Sahabiyate (femmes du temps du prophète paix et bénédictions d’Allah sur lui), vers les femmes des croyants.

 

Et qu’elle se pare de cette haute moralité, de ce Hijab qui la couvre, de cette pudeur, de cette noblesse.

 

Elle doit prendre exemple sur les femmes bonnes, pieuses, croyantes.

 

Et qu’elle ne se retourne pas vers les femmes impudentes et dévergondées, ou vers ceux qui appellent à l’égarement et au mal.

 

Ceux qui poussent à délaisser le hijab et qui poussent à adopter l’embellissement.

 

Qu’elle ne se retourne pas à leur hennissement et leur aboiement, car ils sont comme des chiens, ceci est l’aboiement des chiens !  

 

Ne te retourne par à leur aboiement et ne l’écoute pas et ne lis pas ce qu’ils écrivent sauf si cette lecture ou cette écoute a pour but de leur répondre et de dévoiler leurs ruses alors il n’y a pas de mal en cela.

 

Mais que la femme écoute ou lise tandis qu’elle ne maitrise pas l’argumentation et ne sait pas leur répondre, alors il ne lui est pas autorisé cela, car sinon elle en sera influencée. 

 

traduction par Mariem Oum Ubaydilleh

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 21:10
Méthode pour réciter et mémoriser le coran

Question :

 

Très respectueux cheikh, je ne peux pas réciter correctement le Coran ni l'apprendre par cœur.

 

Quelle est la méthode pour le réciter et le mémoriser ?

 

Sachant que je suis âgé et il n'y a personne pour m'apprendre.

 

Réponse :

 

-La meilleure méthode pour réciter correctement le Coran : est que la personne expose sa lecture devant un cheikh maîtrisant la récitation.

 

-Si jamais il n'en trouve pas dans son pays, qu'il voyage pour acquérir ce savoir, ce qui est demandé et voulu sur le plan religieux.

 

-Toutefois, si cela ne peut être disponible, le Musulman doit tirer profit de ses frères et des cassettes enregistrées par des récitateurs qui maîtrisent parfaitement la récitation.

 

Et Allah ouvrera certainement les portes du bien devant celui dont l'intention est sincère.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

(Numéro de la partie : 12, Numéro de la page: 111)

La première question de la Fatwa numéro ( 19311 )

copié de alifta.net

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 21:55
Origine du mot «واسطية - Wâssitiyya» dans le titre du livre «العقيدة الواسطية - Al-'aquîda Al-Wâssitiyya» (audio)

 

Question :

 

Nous entendons beaucoup parler, Noble Chaykh, de la "3aquîda Al-Wâssitiya" et nous ne connaissons pas la signification du mot "Al-Wâssitiyya".

 

Est-ce que l'on veut dire par cela, la croyance saine ?

 

Qu'est ce que cela signifie ?

 

Merci de nous éclairer, nous sommes un groupe d'étudiants en science qui nous interrogeons.

 

Réponse :

 

La 3aquîda Al-Wâssitiyya est un livre écrit par Abo Al3abbâs Ahmad bno 3Abdi l-Halîm bni Taymiyya Al-Harrânî surnommé Cheikho l-Islâm (le Savant de l'Islâm) Ibno Taymiyya, et surnommé également Taqî d-Dîn. 

 

Il est né en 661 et est décédé en 728 et fait parti des guides moujtahidîns et des Ahlo s-Sunna wa l-djamâ3a (1).

 

Il fait parti des guides de Ahl s-Sunna wa l-djamâ3a, qu'Allah leur fasse miséricorde. 

 

Il a rédigé de nombreux ouvrages dont Minhâdjo s-Sunna fî r-Raddi 3alâ l-Mo3tazilah wa r-Râfidha, I9tidhâ2a s-Sirâti l-Mosta9îm fî mokhâlafati Asshâbi l-djahîm et également, Al-3aquîda Al-Wâssitiyya. 

 

-L'ouvrage a été nommé Al-Wâssitiyya car il l'a écrit pour les habitants de la ville de Wâssit située en Irak.

C'est parce qu'il a écrit cette rissâla en réponse à un groupe de personnes venant de cette ville, Wâssit, que cet ouvrage a été nommé ainsi.

 

-Il a une autre rissâla (épitre) dans le domaine de la 3aquîda qui est appelé Al-Hamawiyya.

Il l'a écrit pour les habitants de la ville de 7amâ2 (2) dans le Châm. 

 

-Il a également une troisième rissâla sur le sujet des Sifâts (3) qui est nommé At-Tadmoriyya, il l'a écrit pour les habitants de Tadmor (4) dans le Châm. 

 

Ceci est la raison du nom de ce livre, Al-Wâssitiyya, car elle a été rédigé pour les gens de Wâssit, 7amawiyya, un livre sur la croyance, rédigé pour les gens de 7amâ2a, Tadmoriyya pour les gens de Tadmor, et ce sont 3 livres très importants parmi les livres de Ahl s-Sunna wa l-djamâ3a, bénéfiques et nous conseillons leur lecture et d'en tirer profit.

 

(1) Trad. littérale : les gens de la Sunna et du Groupe.

(2) Il s'agit de la ville de Hama حماة dans l'actuelle Syrie.

(3) Attributs d'ALLAH, tels que la vue, la science, la miséricorde...

(4) Il s'agit de la ville de Tadmor تدمر dans l'actuelle Syrie.

 

Traduction et légère adaptation : إلياس البيضاوي

 

ما هو كتاب العقيدة الواسطية
بالزر الأيمن ثم حفظ باسم
كثيراً -سماحة الشيخ- ما نسمع عن العقيدة الواسطية, فلا ندري ما معنى الواسطية, فهل يعني بذلك العقيدة الصحيحة، أم ماذا يعني، وجهونا في ضوء سؤالنا فنحن مجموعة من طلاب العلم؟
العقيدة الواسطية كتاب ألفه أبو العباس أحمد بن عبد الحليم ابن تيمية الحراني الملقب بشيخ الإسلام ابن تيمية, والملقب تقي الدين المولود سنة إحدى وستين وستمائة, والمتوفى سنة ثمان وعشرين وسبعمائة, وهو من الأئمة المجتهدين, ومن أهل السنة والجماعة، وهو من أئمة أهل السنة والجماعة-رحمهم الله-، وله المؤلفات الكثيرة منها منهاج السنة في الرد على المعتزلة والرافضة، ومنها كتاب اقتضاء الصراط المستقيم في مخالفة أصحاب الجحيم، ومنها كتابه العقيدة الواسطية وسميت بالواسطية؛ لأنه كتبها إلى أهل واسط في العراق، كتبها إليهم فقيل لها الواسطية؛ لأنه كتبها إلى جماعة سألوه من أهل واسط فقيل لها الواسطية، وله كتاب رسالة أخر في العقيدة يقال له الحموية كتبه إلى أهل حماه في الشام, وله رسالة أخرى ثالثة في الصفات تسمى التدمرية كتبها إلى أهل تدمر في بلاد الشام، هذا أسباب التسمية واسطية؛لأنها عقيدة كتبت إلى أهل واسط، حموية عقيدة كتبت إلى أهل حماه، تدمرية عقيدة كتبت إلى أهل تدمر، وهي كتب ثلاثة عظيمة في كتب أهل السنة والجماعة، مفيدة نوصي بقراءتها والاستفادة منها

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Croyance et innovations - الإيمان، العقيدة و بدع
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 21:16
L'égarement des khawarij (vidéo)

Les Khawaridj ont 2 fondements :

 

-Le premier fondement : Déclarer mécréant les gens.

 

-Le deuxième fondement : Sortir contre les gouverneurs et rejeter leur autorité et leur obéissance.

 

Ceci est à cause de l’exagération et parce qu’ils ont pris les textes qui traitent du takfir et du shirk selon leur sens apparent, sans essayer de réunir entre ces textes et d’autres.

 

La mécréance se divise en deux catégories :

 

La mécréance majeure et la mécréance mineure.

 

Et le polythéisme également se divise en deux catégories :

 

Le polythéisme majeur et le polythéisme mineur. 

Le polythéisme majeur fait sortir de la religion et annule l’islam et le polythéisme mineur ne fait pas sortir de la religion mais diminue l’islam et la foi.

 

Eux ne font pas de distinction entre l’un et l’autre.

 

Il n’y a pas chez eux de mécréance mineure ni de polythéisme mineur mais pour eux, la mécréance est unique et fait sortir de la religion et le polythéisme également est unique et fait sortir de la religion, il n’y a pas selon eux de division majeure et mineure.

 

Et ils ont pris les textes selon le sens apparent puis ont délaissé les autres textes qui permettent de détailler ces sujets et qui permettent de détailler la division en deux catégories.

 

Ceci à cause de leur manque de compréhension (des textes religieux), et leur manque de connaissance dans la religion, et qu’ils ne maîtrisent pas la science religieuse. et ils en sont arrivé à déclarer les gens mécréant et exagèrent dans le takfir sans chercher à comprendre et à réfléchir et utilisent des textes hors de leur contexte à cause de leur manque de compréhension, ils n’ont pas de compréhension !

 

Ce sont des lecteurs, qui lisent sans comprendre le sens et qui l’appliquent (leur mauvaise compréhension) sur les gens, ceux-la sont les Khawaridj.

 

Et de nos jours, ils ont des héritiers, malheureusement ils ont des héritiers qui déclarent mécréants les gens et qui exagèrent dans le takfir et qui rendent licite le sang (des musulmans) sous prétexte qu’ils sont des mécréants.

 

Aujourd’hui, ils ont des héritiers parmi nos jeunes, nos ignorants nos moutaa’limin (ceux qui se montrent «face aux autres» comme personne de science sans avoir étudié).

 

Traduction : Equipe Ahlu Sounnah – Twitter.com/ahluSounnah

copié de salafiyah.fr

 

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Groupes égarés - الفرق الضالة
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 21:09
La profession de foi - «العقيدة الواسطية - al 'aqida al wasitiyya » (dossier-vidéo)

Sans titre 1

 

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Croyance et innovations - الإيمان، العقيدة و بدع
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 21:00
شرح العقيدة الواسطية - Explication de la profession de foi islamique «Al 'Aquîda Al-Wassitiya» (audio-dossier)

azer

شرح العقيدة الواسطية للشيخ صالح الفوزان

(39 cours)

azer

Traduction

de l'explication de la profession de foi islamique

(38 cours)

 

Sujet : "Al 'Aquîda Al-Wassitiya" - Explication de la Profession de Foi Islamique.

De : L'illustre Sheikh Al Islam Ibn Taymiyya - (Qu'Allah lui fasse miséricorde) 

Explications : Sheikh Salih Al-Fawzan Ibn Abdillah Al-Fawzan - (Qu'Allah le préserve) 

Traduction : Abou Hamaad Sulaiman Al-Hayiti

 

Cours 1

Biographie de Sheikhoul-Islam Ibnou Taymiyyah

 

Cours 2

Explication de l’introduction du livre jusqu’à l’énumération des piliers de la foi

 

Cours 3

Suite de l’explication des piliers de la foi et début de l’explication de la première règle à suivre concernant la foi en les attributs d’Allah selon les gens de Ahlous-Sounnah wal-Jamaa’ah : 1- Ne pas faire de Tahrif

 

Cours 4

Suite de l’explication des règles concernant les attributs d’Allah. 2- Ne pas faire de Ta’til, 3-Ne pas faire de Takyif, 4- Ne pas faire de Tamthil. Explication d’un principe de base. Explication des catégories d’Ilhaad

 

Cours 5

Suite des catégories d’Ilhaad et suite de l’explication des principes de base concernant les noms et les attributs d’Allah

 

Cours 6

La voie des gens de la Sounnah par rapport à la négation et l’affirmation. Début de la mention des preuves relatives au Manhaj des gens de la Sounnah au sujet de l’affirmation et de la négation. Explication de Sourat Al-Ikhlaas

 

Cours 7

Explication de Ayatoul-Koursi (2 : 255) et les preuves qu’Allah est sans début ni fin et qu’il est au-dessus de sa création et proche de celle-ci à la fois

 

Cours 8

Explication du nom d’Allah, Al-Hakim et Al-Khabir. L’explication des preuves de la science d’Allah qui enveloppe toutes les créatures. Et qu’Il est celui qui voit tout et entend tout

 

Cours 9

Explication de la volonté et du vouloir d’Allah et la différence entre la volonté d’Allah qui est relié à la création et la prédestination et la volonté d’Allah qui est relié à la révélation et la religion

 

Cours 10

L’explication des preuves de l’amour d’Allah pour ses serviteurs rapprochés. L’explication de la miséricorde et du pardon d’Allah

 

Cours 11

L’explication des preuves de l’agrément d’Allah, ainsi que de sa colère, de son courroux, et de sa haine. La venue d’Allah au Jour de la résurrection pour juger entre ses serviteurs. L’explication des preuves au sujet du visage d’Allah et des deux mains d’Allah

 

Cours 12

L’explication des preuves au sujet des deux yeux d’Allah. L’ouïe et la vue d’Allah. Affirmer à Allah la ruse et le complot contre les mécréants d’une manière qui Lui convient. La description d’Allah comme possédant la clémence, le pardon, la miséricorde et la puissance

 

Cours 13

Affirmer le nom d’Allah et nier qu’il est une ressemblance

 

Cours 14

L’Explication des versets qui nient tout partenaire ou associé à Allah

 

Cours 15

L’explication des versets qui prouvent qu’Allah est élevé (Istiwaa) au-dessus de son trône

 

Cours 16

L’explication des versets qui prouvent qu’Allah est au-dessus de ses créatures et qu’Il a l’attribut d’Al-‘Oulou

 

Cours 17

L’explication des versets qui prouvent qu’Allah est avec sa créature (Al-Ma’iyyah)

 

Cours 18

L’explication des versets qui prouvent qu’Allah a l’attribut de la parole

 

Cours 19

L’explication des versets qui prouvent que le Qor’an est une révélation qui vient d’Allah et que les croyants verront leur Seigneur au jour de la résurrection

 

Cours 20

Les preuves de l’affirmation des noms et des attributs d’Allah dans la Sounnah. La preuve de l’attribut de la descente d’Allah au plus bas des cieux durant le dernier tiers de la nuit, et qu’Allah se réjouit et qu’Il rit, qu’Il s’étonne

 

Cours 21

Les preuves qu’Allah possède l’attribut de la jambe et du pied, qu’Il appel les croyants avec une voix, ainsi que la preuve de l’attribut de la parole d’Allah. Les preuves de l’élévation d’Allah au-dessus de sa création et au-dessus de son trône

 

Cours 22

L’explication des Hadiths qui prouvent qu’Allah est avec sa création sans que cela n’oppose le fait qu’Il est très Haut au-dessus de sa création. La preuve que les croyants verront leur Seigneur au jour de la résurrection dans la Sounnah. La position des gens de la Sounnah au sujet des Hadiths qui affirment les attributs divines et le statut de Ahlous-Sounnah Wal-Jamaa’ah entre les sectes de la Oummah. La mention des sectes qui ont déviés sur les fondements de la foi : Les Jahmiyyahs, les Mou’tazilahs, les Ashaa’irahs, les Jabriyyahs, les Qadariyyahs. L’explication du fait que les gens de la Sounnah sont entre les extrêmes de ces sectes

 

Cours 23

Suite de l’explication des sectes de déviations et le fait que les gens de la Sounnah sont entre les extrêmes par rapport à ses sectes. La mention de la secte des Khawaarijs, des Mou’tazilahs, des Mourji’ahs et des Shi’ahs Rafidahs. L’explication qu’il est obligatoire de croire en le fait qu’Allah s’est élevé (Istiwaa) au-dessus de son trône, qu’Il est au-dessus de sa créature et qu’Il est avec sa créature sans qu’il n’y est de contradiction entre les deux

 

Cours 24

Les preuves qu’il est obligatoire de croire en le fait qu’Allah est Très Haut et qu’Il est avec sa créature. L’explication des preuves de la signification qu’Allah est dans les cieux. Les preuves qu’Il est proche de sa création et que cela n’oppose pas le fait qu’Il soit élevé au-dessus de sa création

 

Cours 25

L’obligation de croire en le fait que le Qor’an est réellement la parole d’Allah. Et la réfutation des différentes sectes qui ont nié cela : les Jahmiyyahs, les Mou’tazilahs, les Koullaabiyyahs, les Ashaa’irahs etc

 

Cours 26

L’obligation de croire que les croyants vont voir leur Seigneur au jour de la résurection et les endroits d’où ils le verront. Explication des éléments de la foi en le jour Dernier : 1- Ce qu’il y a dans la tombe. L’explication de la grande résurrection et ce qui se produit à ce moment là

 

Cours 27

L’explication de ce qui se produit au jour de la résurrection

 

Cours 28

L’explication au sujet de la fontaine du prophète صلى الله عليه وسلم et sa description. Le pont sur l’Enfer et la description des gens qui passeront dessus. Le pont entre le Paradis et l’Enfer où jugera entre les croyants avant de les faire entrer au Paradis. Le premier pour qui les portes du Paradis seront ouvertes et le premier qui rentre au Paradis. L’explication des intercessions du prophète صلى الله عليه وسلم. Le fait qu’on fera sortir de l’Enfer certains pécheurs par la miséricorde d’Allah sans intercession et l’élargissement du Paradis

 

Cours 29

La foi en Al-Qadar (la prédestination) et l’explication de ce que cela implique

 

Cours 30

Suite de la foi en Al-Qadar et l’explication qu’il n’y a pas de contradiction entre la prédestination et la loi révélé. De même qu’il n’y a pas de contradiction entre le fait qu’Allah a prédestiné les péchés et la haine qu’il a pour le péché. Et l’explication du fait qu’il n’y a pas de contradiction entre l’affirmation de la prédestination et l’attribution des actes des serviteurs à ceux-ci de façon réelle et le fait qu’ils les font volontairement

 

Cours 31

L’explication de la réalité de la foi et le verdict au sujet du musulman qui commet un grand péché. La réfutation des sectes qui ont déviés de la voie de Ahlous-Sounnah à ce sujet

 

Cours 32

L’obligation de nous avons envers les compagnons du messager d’Allah r et la mention de leurs mérites. L’explication du mérite des Sahabahs et la position des gens de Ahlous-Sounnah à ce sujet. L’explication du fait que les Sahabahs ne sont pas tous égaux entre eux dans leurs mérites

 

Cours 33

La suite des mérites des Sahabahs et le verdict au sujet de placer ‘Ali (qu'Allah soit satisfait de lui) devant les autres Khoulafaas dans la question du Khalifah

 

Cours 34

Le statut de famille (Ahloul-Bayt) du prophète صلى الله عليه وسلم selon la croyance des gens de Ahlous-Sounnah. Le statut des épouses du prophète صلى الله عليه وسلم selon Ahlous-Sounnah wal-Jamaa’ah

 

Cours 35

Le désaveu de Ahlous-Sounnah par rapport à ce que disent les gens de Bid’ah à propos des Sahabahs et de Ahloul-Bayt. La position de Ahlous-Sounnah wal-Jamaa’ah au sujet des prodiges des hommes pieux

 

Cours 36

Les caractéristiques des gens de Ahlous-Sounnah wal-Jamaa’ah et la raison pour laquelle ils ont étés nommés ainsi

 

Cours 37

L’explication des choses qui viennent parfaire la ‘Aqidah, comme la noblesse des caractères et les beaux comportements par lesquelles les gens de Ahlous-Sounnah se parent

 

Cours 38

Suite de l’explication au sujet des beaux comportements. Conclusion

azer

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Croyance et innovations - الإيمان، العقيدة و بدع
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 19:55
Ecrire sous sa réelle identité...

Certes, j'ai regardé attentivement, ce qui s'est passé dans la dernière fitnah et ce qui en a découlé comme séquelles sur nos jeunes et nos frères qui s'accrochent au minhaj des pieux prédécesseurs, et j'ai vu que la multiplication de ragots, provenant de ceux qui ont peu de bagages dans la science, dans la connaissance de la religion et législation d'Allah et dans ce sur quoi étaient les salafs de la communauté, était la cause de l'embrasement de cette fitnah et de son attisement.

 

Et (j'ai vu), plus particulièrement, que la plupart de ces problèmes étaient dus à l'internet et à ce qu'il s'y dit et s'y écrit de la part de ceux à qui je fais allusion...

 

Et la plus importante des causes de cela est le fait de se cacher derrière des noms, surnoms et kounyah qui cachent la réelle identité de la personne!

 

Ainsi, afin de couper court à ce qui nourrit ce problème, problème qui grandit, s'amplifie et se développe de jour en jour, je lance un appel à mes frères; les véridiques dans la mise en pratique du hadith du messager d'Allah (que les éloges d'Allah et la Paix soient sur lui):

 

"من كان يؤمن بالله واليوم الآخر فليقل خيراً أو ليصمت"

 

« Celui qui croit en Allah et au Jour Dernier, qu’il dise du bien ou qu’il se taise! »

 

Et comme l'a dit Ibn Sirine (qu'Allah Le Trés-Haut lui fasse miséricorde):

 

"إن العلم دين فانظروا عن من تأخذون دينكم"

 

« Certes la science est une religion. Regardez-donc de qui vous la prenez! »

 

Et ceci, en faisant apparaître le véritable nom de quiconque désire participer ou écrire dans ces forums, et particulièrement le forum "sahab as-salafi", participants ainsi tous ensemble à l'amoindrissement des ragots et de ceux qui enveniment les problèmes...

 

Et nous espérons que nous serons les premiers à instituer cette sounnah sur internet et que nous obtiendrons la récompense de celle-ci, de même que la récompense de quiconque la suivra...

 

Et, une nouvelle fois, je réitère: j'appelle nos jeunes (le salafi dévoué à la propagation du bien et au repoussement du mal, à son amoindrissement et à la fermeture des voies et des moyens y conduisant) à répondre favorablement à cette demande et suggestion et qu'il regarde avec "l'oeil de la raison" (celui basé sur la législation épurée, celle qui conduit à toutes les choses profitables et qui préserve de toutes les choses néfastes) cette suggestion; suggestion qui le distinguera lui et sa da'wah, et qui fera apparaitre sa véracité, la sainteté de son tempérament, la droiture de son minhaj ainsi que sa bonne intention.

 

-Le fait de ne pas se précipiter, de faire preuve de prudence et de réfléchir intensivement avant d'écrire et de publier un post.

 

-La connaissance du niveau scientifique et du minhaj de celui qui écrit (sera ainsi connue).

 

-Le fait que la personne n'aura pas l'audace de propager n'importe quoi avant de s'en être assuré et de l'avoir exposé aux gens de science.

 

-La prise de conscience de ce qu'engendre le fait d'écrire avec son vrai nom en terme de conséquences et de responsabilités.

 

-Cela mettra un frein à la multiplication et publication des écrits.

 

-Restreindre l'écriture et l'orientation aux gens de science et à leurs élèves et de ne pas l'autoriser à n'importe qui.

 

-La mise en valeur des gens de science, de leurs réels statuts et de leurs droits et compétences dans l'orientation, l'enseignement et la critique.

 

-Le fait de montrer le minhaj salafi sous sa noble et complète apparence à travers la connaissance de ses hommes, de leurs états et personnalités.

 

-La mise en application des jugements légaux dans ce que mérite ce qui contredisent (le minhaj), n'acceptent pas le conseil et mentent. Ainsi que la faculté de vérifier et de s'assurer de l'identité des personnes, faculté qui cesse et disparait en cas d'absence de connaissance, d'incertitude ou de fausse supposition.

 

-La hausse prévisible des articles scientifiques bénéfiques et ayant trait au minhaj et la réduction des articles faibles et sans intérêts.

 

-Le fait de se distinguer fièrement des procédés des hizbis et des gens aux agissements et regroupements secrets, et de les contredire dans le fait de se dissimuler et de se cacher derrière des surnoms et kounyah, ce qui est le plus distinctif de leurs signes et caractéristiques.

 

-Le fait qu'en faisant apparaitre le véritable nom, il en ressortira transparence et crédibilité, deux choses parmi les caractéristiques les plus distinctives du minhaj salafi.

 

Et autre que cela parmi les bénéfices, les résultats et les fruits que nous récoltons en faisant apparaitre le véritable nom.

 

Donc j'espère que nous serons les premiers à intégrer cette bonne voie sur internet, pour que nous ayons une récompense pour ça, et pour tous ceux qui nous suivrons.

Ainsi je répète une fois encore, j'appelle les jeunes salafis, ceux qui sont dévoués à propager le bien et repousser le mal et le réduire, et fermer ses portes et ses avenues, je les appelle à répondre positivement à cette requête et cette suggestion.


Et je les appelle à regarder dans cette suggestion avec leurs raisons basées sur la législation pure qui appelle à bénéficier de toutes les formes de bienfaisance et qui appelle à repousser le mal.

Ils verront que ça les distinguera, eux et leur da'wa, et que ça expose son authenticité et sa pureté intérieure, et la protection du manhaj de leur da'wa et son bon message aussi.

Et j'espère que les frères responsables de sahab.net nous rejoindrons dans la transmission de cette invitation et suggestion, en gardant ce post dans le haut de leur page assez longtemps que que tous ou la plupart des jeunes le lisent.

Et j'espère que ça permettra aux gens de s'enregister avec leurs vrais noms et de changer leurs kunyas et pseudos.

Et qu'allah prie et bénisse notre prophète muhammad, et sa famille et ses compagnons jusqu'au jour du jugement et toutes les louanges sont à allah, seigneur des univers.

le 1423/7/21

 

دعــــــوة واقـتــــــراح مـــــن عبـيـــــد بـــن عـبــدالله الـجــــابــــــري 

عنوان الحمد لله رب العالمين ولا عدوان إلا على الظالمين وأشهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له الحق المبين وأن محمداً عبده ورسوله بلغ البلاغ المبين صلى الله عليه وعلى آله وصحبه وسلم

(عنوان أما بعد :)  

فإني تأملت ما جرى في الفتنة الأخيرة وما ترتب عليها من آثار ونتائج ظهرت على شبابنا وإخواننا المتمسكين بمنهج السلف الصالح ، رأيت كثرة القيل والقال لمن هم قليلي البضاعة في العلم والمعرفة بدين الله وشرعه وما عليه سلف الأمة سبباً في وقود هذه الفتنة وتأججها ؛ وبخاصة أن أغلب هذه المشاكل تعود إلى شبكة الانترنت وما يقال ويكتب فيها ممن أشير إليهم بالوصف 

وأهم أسباب ذلك هو : التستر خلف أسماء وألقاب وكنى تخفي حقيقة الشخص

فحسماً لمادة هذه المشكلة التي تزداد يوماً بعد يوم وتنداح وتكبر دائرتها فإني أدعو إخواني الصادقين في تطبيق حديث رسول الله صلى الله عليه وسلم : [ من كان يؤمن بالله واليوم الآخر فليقل خيراً أو ليصمت ] وكما قال ابن سيرين ـ رحمه الله تعالى ـ : [ إن العلم دين فانظروا عن من تأخذون دينكم ] وذلك بإظهار الاسم الحقيقي لمن يريد المشاركة والكتابة في هذه المنتديات وبخاصة منتدى سحاب السلفي مشاركة منا جميعاً في التقليل من تفاقم المشاكل وكثرة القيل والقال ، ومن خلال نظرة أولية تظهر لنا فوائد المشاركة بالاسم الحقيقي كما يلي

1) ـ التريث والتمهل والتفكير العميق قبل كتابة المقالة ونشرها

2) ـ معرفة درجة الكاتب العلمية والمنهجية

3) ـ عدم الجرأة والإقدام على نشر أي شيء قبل التثبت والعرض على أهل العلم

4) ـ إدراك العواقب والتبعات عند الكتابة بالاسم الحقيقي

5) ـ التقليل من كثرة الكتابة والنشر

6) ـ حصر الكتابة والتوجيه لأهل العلم وطلابه وعدم السماح لمن هب ودب ودرج

7) ـ إبراز أهل العلم ومكانتهم الحقيقية وأحقيتهم وأهليتهم في التوجيه والتعليم والنقد

8) ـ إظهار المنهج السلفي في صورته الجميلة وشكله المتكامل من خلال معرفة الرجال وأحوالهم وأشخاصهم

9) ـ استنزال الأحكام الشرعية في حق المخالفين والمعاندين والمبطلين والقدرة على التثبت والاستيثاق في حال معرفة أعيان الأشخاص ، وزواله واضمحلاله في حالة الجهالة والإبهام والإيهام

10) ـ توقع زيادة المقالات العلمية والمنهجية المفيدة وقلة المقالات الفارغة والضعيفة

11) ـ الترفع عن طرائق الحزبيين وأهل الحركات والتجمعات السرية، ومخالفتهم في التخفي والتستر خلف الألقاب والكنى إذ أبرز صفاتهم وسماتهم 

12) ـ إظهار الوضوح والمصداقية اللذين هما من أبرز صفات المنهج السلفي من خلال إظهار الإسم الحقيقي

وغير ذلك من الفوائد والنتائج والثمار التي نجنيها من خلال إظهار الإسم الحقيقي ؛ فنرجوا أن نكون أول من يسن هذه السنة الحسنة في شبكة الانترنت ونتحصل على أجرها وأجر من يعمل بها

وأعود مرة أخرى وأدعو شبابنا السلفي الحريص ـ على نشر الخير ودفع الشر والتقليل منه وسد منافذه ومسالكه ـ أن يستجب لهذه الدعوة وهذا الاقتراح ، وأن ينظر بعين العقل ـ المستند على الشرع المطهر الجالب لجميع المصالح والدافع لجميع المفاسد ـ إلى هذا الاقتراح الذي يميزه ويميز دعوته ويظهر صدقه وصفاء طويته وسلامة منهجه وحسن مقصده

ونرجو من الإخوة القائمين على شبكة سحاب أن يسهموا معنا في إيصال هذه الدعوة وهذا الاقتراح؛ وذلك بتثبيت المقال أعلى الصفحة ولمدة كافية يطلع عليها الشباب أو جلهم، وفتح باب التسجيل بالاسم الحقيقي وتغيير الكنى والألقاب

وصلى الله وسلم على نبينا محمد وعلى آله وصحبه وسلم تسليماً كثيراً إلى يوم الدين والحمد لله رب العالمين

(عنوان وكتبه)

(عنوان عبيد بن عبدالله بن سليمان الجابري)

(عنوان المدرس بالجامعة الإسلامية سابقاً)

(عنوان يوم السبت الحادي والعشرين من شهر رجب لعام ثلاثة وعشرين وأربعمائة وألف من الهجرة النبوية)

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - للشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Distraction - musique - image - sport et internet
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 19:34
Faire des invocations coraniques durant la prosternation (vidéo)

Question :

 

Est-il correct de ma part de faire des invocations à Allah lorsque je suis en prosternation, de ce qu'Allah nous a enseigné du Qur'an ?

 

Cheikh :

 

Oui Ô mon frère.

 

Demande à Allah lorsque tu es prosterné de ce que tu aimerais comme bien pour la vie d'ici-bas et pour l'au-delà.

 

Pour ce qui est de la mémorisation du Qur'an, cela fait partie des choses bonnes pour l'au-delà.

 

C'est quelque chose par lequel les bonnes oeuvres augmentent.

 

Demande donc à Allah par cela.

 

Le Prophète (prières et salutations sur Lui) a dit:

 

"durant le rukoo', glorifie alors le Seigneur, quant à la prosternation, multiplie y des invocations, car elles y seront acceptées, c'est-à-dire que c'est durant cela qu'elles sont le plus acceptées".

 

Et le Prophète (prières et salutations sur Lui) a dit:

 

"Le serviteur est d'autant plus près de son Seigneur lorsqu'il est en prosternation".

 

Multiplie y donc les invocations, demande à Allah ce que tu aimes, parmi les biens de ce monde et pour l'au-delà.

 

traduit par minhaj sunna

 

 

Cheikh 'Abd ar-Rahman Al-Ajlan - للشيخ عبد الرحمن العجلان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Prière - الصلاة
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 19:15
L'alliance et le désaveu ainsi que ses règles - الولاء والبراء (audio-vidéo)

Question :

 

La première question concerne le sujet de la 'aqida de l'alliance et du désaveu (Al-walâ' wa al-Barâ') :

 

Est-il permis à un muslim que la croyance de l'alliance et du désaveu soit rendue apparente (appliquée), avant, c'est-à-dire l'établissement de la preuve contre l'autre personne, que cette autre personne soit une personne mécréante ou quelqu'un parmi autre que Ahlus Sunna, c'est-à-dire, égarée ?

 

Cheikh :

 

Si tu devais supprimer le terme "Alliance et désaveu" de ta question, penses-tu que la question tienne toujours ?

 

De ce que je vois que la connexion qui tient la question ensemble ne peut être trouvée si tu supprimes le terme "Alliance et désaveu" ?

 

Questionneur :

 

Non, ça ne tient pas.

 

Cheikh :

 

Pourquoi ; Je ne peux alors comprendre la question, parce que la fin de ta question.

 

Questionneur :

 

L'alliance ; Alors, la question, c'est comme si elle était formulée de la mauvaise manière, dans la négative, je veux dire désaveu.

 

Cheikh :

 

Répétons la question.

 

Quelle est la question qui est lié au terme désaveu, est-il permis à un musulman de quoi ?

 

Questionneur :

 

Que, ya3ni, il commence (son désaveu) de la personne.

 

Cheikh :

 

Maintenant, c'est clair.

 

Questionneur :

 

Depuis l'acte, la base est pour lui de commencer à partir de l'acte; mais de la personne, (le questionneur demande en réalité ici si on boycott quelqu'un, on doit le faire pour son action et non pour sa personne et que donc on dit que son action est un égarement et que du à cela alors il est égaré) c'est-à-dire, qui est impliqué dans cette action avant que la preuve soit établi contre lui, qu'il soit mécréant ou muslim ne faisant pas partie d'Ahlus Sunnah.

 

Cheikh :

 

Maintenant, la question est claire.

 

Après cette clarification, peut-être que nous pouvons remplacer le terme "désaveu", avec un autre mot qui rendra la question plus claire, c'est à dire "la désolidarisation" ou le "boycott", Est-ce correct penses tu, donc je peux commencer à répondre?

 

Questionneur :

 

Une désolidarisation ?

 

Cheikh :

 

Oui, c'est à dire: Est-il permis à un muslim de se désolidariser d'un mécréant et de ne pas entretenir des relations avec lui et de le boycotter, et est-il permis à un muslim de se désolidariser d'un musulman pervers, ceux qui ne pratiquent pas des choses de l'islam, de le boycotter ?

 

C'est ce qui est demandé de cette question ou autre chose?

 

Questionneur :

 

C'est-à-dire de mettre en garde contre lui.

 

Cheikh :

 

Quoi ?

 

Questionneur :

 

Mettre en garde contre lui et sa da'wah.

 

Cheikh :

 

Mettre en garde contre lui, est ce que cette mise en garde contre lui nécessite de se couper de lui et de le boycotter?

 

Dire en réponse à cette question, que je viens de poser, "Bien sûr" ou doit-il maintenir la communication et ensuite mettre en garde contre lui ?

 

À savoir, la question doit être clarifiée jusqu'à ce que nous puissions arriver à connaître la réponse.

 

Questionneur :

 

Afin que je comprenne...

 

Cheikh :

 

Je dis: une personne met en garde contre une autre, doit il entretenir des relations avec lui ou le boycotter ?

 

Questionneur :

 

Il le boycotte.

 

Cheikh :

 

Donc, il y a une corrélation, les deux affaires sont liées, après cette clarification que je dis maintenant, je peux aborder la réponse à la question.

 

Parmi nos problèmes à notre époque, c'est que nous traitons les questions basées sur l'émotion.

 

Ce que je veux dire, c'est que beaucoup parmi la jeunesse d'aujourd'hui qui sont enthousiastes au sujet de leur islam, leur religion, agissent face à certains problèmes de fiqh complexes avec leurs émotions envers l'islam.

 

Agissant face à ces questions d'une manière dénué de science tirée du Livre et de la Sunna et la méthodologie des pieux prédécesseurs.

 

Je crois qu'une question comme celle-ci, à savoir, mettre en garde, se désolidariser, boycotter, l'alliance et le désaveu, ce sont des questions qui sont liées à une société islamique forte qui est capable, d'une part, de mettre en œuvre des questions comme celles-ci et d'autre part, est capable de profiter de leur résultat.

 

Alors maintenant, il n'est pas nécessaire qu'une telle mise en garde soit couplé avec un ostracisme ou un boycott en ces jours et époque, mais quand notre société islamique en sera une alors toutes ces questions devront être réunies. 

 

Aujourd'hui, par exemple, il y a un exemple très clair à qui s'applique le hadith dont tu as parlé dans ta question précédente :

 

"Entre une personne et la mécréance, il y a l'abandon de la prière, celui qui abandonne la prière a mécru"

 

L'expression législative correcte concernant cet homme que je viens de mentionner, c'est qu'il doit être appelé comme quelqu'un qui est pervers, si ce n'est pas un mécréant qui a apostasié de sa religion, ce n'est que par le biais de l'utilisation de mots doux qu'il est appelé, non pratiquant, c'est un faasiq, et ce mécréant est plus un faasiq que lui, donc pour l'instant nous parlons de cette personne et alors nous pouvons avoir besoin de parler de celui qui est plus pervers que lui, à savoir, le mécréant.

 

Ce musulman qui a abandonné la prière a quitté l'obéissance à Allah dans cette question, pour cette raison, il mérite le titre de faasiq : Si nous mettons en garde les gens contre lui et, avec cette mise en garde également lié ce que je viens de mentionner plus tôt, à savoir, le boycott, cette mise en garde et cette désolidarisation et ce boycott ne produiront pas les résultats escomptés par la mise en œuvre de ces trois mots: mise en garde, désolidariser, boycotter, pourquoi? 

 

Parce que si tu te coupes de lui, tu trouveras des dizaines de personnes comme toi, qui garderont contact avec lui, et donc la situation tournera en rond, tu seras coupé de lui mais pas lui de toi, et à ce moment , quel est l'avantage pour toi de le boycotter?

 

Cela me rappelle un dicton syrien et il a une version similaire ici (en Jordanie), mais quel que soit le cas, l'expression syrienne dit que les gens pensaient qu'un faasiq qui avait abandonné la prière, se repent à Allah et retourne(à la pratique), pour la première fois ou il va à la mosquée pour prier, mais la trouve fermée, et donc dit : Tu es fermé et j'ai donc une journée de congé de prière! visiblement le message est compris.

 

Bon, même de nos jours ce faasiq, celui qui a abandonné la prière, lorsque tu décides de le boycotter, de te couper de lui, pour mettre en garde contre lui, il ne s'en soucie pas, et même s'il ne le dit pas avec sa langue, son état des choses dit : Tu es fermé et ainsi j'ai un jour de congé de prière ! tu te coupes de moi et je vais me couper de toi et m'éloigner de toi, et ainsi de suite.

 

En résumé, le principe de boycotter aujourd'hui, cela est hors de question parce que nous sommes à une époque où les musulmans sont faibles.

 

Et cette connexion dont je suis entrain de parler qui les maintient reliés entre eux, à savoir, l'islam correct, représenté dans sa parole 'aleyhi salaam dans le hadith authentique:

 

"L'exemple des croyants dans leur amour mutuel, leur miséricorde et leur compassion est celle du corps, si une partie de celui-ci se plaint, le reste du corps se joint à elle et reste éveillé par la fièvre et la souffrance", les musulmans d'aujourd'hui ne sont pas comme ça.

 

Pour cette raison, nous n'avons pas les moyens qur lesquels il convient de s'appuyer pour réunir cette division généralisée et dispersée d'aujourd'hui, sauf en s'appuyant sur sa parole, le Puissant et le Majestueux (traduction rapprochée) :

 

"Invite au sentier de ton Seigneur avec sagesse et bonne exhortation, et discute avec eux de la meilleure des manières". (Sourate An-Nahl 16 verset 125]

 

C'est maintenant le moyen sur lequel il convient que nous nous appuyons.

 

Alors, quand nous voyons une personne faasiq qui s'est détournée de réaliser une partie de ce qu'Allah a rendu obligatoire pour un musulman, nous l'exhortons et lui faisons le rappel et nous sommes doux avec lui.

 

De même, quand nous voyons une personne ou des personnes que nous ne pouvons pas appeler foussaq parce que nous supposons qu'ils observent les devoirs obligatoires dont l'obligation est bien connu parmi tous les musulmans

 

C'est à dire le genre de choses qui sont si fondamentales pour la religion et bien connus qu'elles sont de la catégorie des actions appelées, "connu comme étant de la religion par nécessité", car nous pouvons trouver des personnes qui effectuent ces devoirs obligatoires et qui ne les délaisse pas, et donc leur persévérance dans ces actions obligatoires viennent entre nous et l'application du terme faasiq sur eux, c'est compris jusqu'ici ?

 

Ok, mais avec cela il est possible qu'avec ces personnes il y ait un certain écart par rapport à la 'aqida dans une certaine question ou dans de nombreux points de la bonne 'aqida, cela est possible, comme les groupes dont nous entendons les noms aujourd'hui inscrit dans les livres traitant de sectes et d'histoire mais que nous ne trouvons pas présent avec les noms de l'époque actuelle, mais nous trouvons leurs effets dans la situation de la plupart des groupes islamiques ou individu musulmans, les Mu'tazilah par exemple, les Jabariyyah, les Qadariyyah, les Khawarij, et ainsi de suite.

 

Dans ces sectes il est fréquent de trouver des gens qui ont dévié de la Sunna dans la 'aqida et qui étaient (pourtant) considérés comme des adorateurs pieux, mais à coté de cela sont des égarés, par exemple, 'Amr ibn 'Ubayd le Mu'tazili, il pourrait être cité en exemple dans sa piété et crainte, mais il était sur la croyance des Mu'tazilah, donc il n'est pas dit de lui qu'il est un faasiq mais plutôt qu'il s'est écarté de la 'aqida correcte.

 

Et ce type existe aujourd'hui dans le monde musulman, même s'il n'y a pas de groupe ou Jama'a qui disent verbalement : "Nous sommes Mu'tazilah", Je n'ai pas entendu parler de quelqu'un, sauf un homme qui a ouvertement déclaré dans cette ville devant les gens, il a dit: "Je suis un Mu'tazili, il l'a dit ouvertement : "Je suis un Mu'tazili" et il était vraiment un Mu'tazili et en fait encore plus égaré que ce qu'ils étaient mais nous ne sommes pas au milieu d'expliquer cela pour le moment

 

Ainsi, le point est qu'il est obligatoire pour nous d'être doux avec les gens égarés comme ceux la aussi, et d'établir la preuve contre eux à partir du Livre d'Allah, la Sunna du Messenger salallahou aleyhi wa sallam, les paroles des Pieux Prédécesseurs et des imams mujtahid, voilà ce qu'il est obligatoire dans notre attitude à l'égard de ceux qui ont dévié de l'islam soit dans l'action ou la conception, jusqu'à ce que les muslims soient plus forts et accèdent au pouvoir et un pays alors quand ces gens seront informés sur l'islam correct et ne s'abstiennent toujours pas du fisq et de l'égarement sur lesquels ils sont, ils ont alors un jugement différent, mais en même temps ce jugement n'est pas lié à chaques musulmans pieux mais il est plutôt lié au gouverneur musulman, et peut-être cela est proche, si Allah le veut.

 

(Ndt : Ici Cheikh explique que ce jugement n'est pas du ressort de chaque individu mais du gouverneur musulman)

 

Peut-être ai je répondu à ta question?

 

Questionneur :

 

Oui, comme achèvement, en est-il de même avec les non-musulmans?

 

Cheikh :

 

Oui, cela l'est aussi, sans aucun doute.

 

Questionneur :

 

Les Juifs et les Chrétiens et ainsi de suite?

 

Cheikh :

 

Aujourd'hui, malheureusement, mon frère, la situation des musulmans est très précaire.

 

Aujourd'hui, les chrétiens, plutôt les juifs, en fait les Mages vivent dans un pays islamique comme natifs et le jugement du gouverneur ne fait pas de distinction entre un musulman et un non-musulman, tous sont couverts par le terme de citoyen, et notre Seigneur le Puissant et le Majestueux dit (traduction rapprochée) :

 

"Traiterons-Nous les soumis [à Allah] à la manière des criminels? Qu’avez-vous? Comment jugez-vous?" (sourate Al-Qalam 68 versets 35-36)

 

Pour cette raison cette société qui a atteint un tel niveau de corruption, il n'est pas permis à un individu, musulman pieux qui agit sur sa science de se confronter à cette société par la force parce qu'il devra faire demi-tour, mais plutôt il doit utiliser la force qui ne peut être maîtrisé, et qui est la force de la houjja et du bayan (expliquant la vérité).

 

Question suivante...

 

Questionneur :

 

Pour conclure, Ô Cheikh, c'est-à-dire, la compassion d'un musulman à une telle personne avant, c'est-à-dire, de lui avoir établie la preuve ?

 

Cheikh :

 

C'est ça, tout cela (traduction rapprochée) :

 

"invite au sentier de ton Seigneur avec sagesse et bonne exhortation" (Sourate An-Nahl 16 verset 125)

 

C'est ce que cela signifie, et à cet égard je dis que beaucoup de nos frères qui sont enthousiastes pour l'islam correct à tort regardent d'autres Musulmans, qui ont dévié en raison de leur ignorance du Livre et de la Sunna, avec un regard de dédain et de mépris et de rancune et de haine enfouie. 

 

Par exemple, de nombreux machaykh (égarés) permettent de chercher secours auprès des alliés d'Allah et des pieux, ils autorisent d'autres choses encore plus facilement comme la recherche d'intercession à travers eux à la place du Seigneur des 'alamin (de tout ce qui existe), ils permettent de fréquenter leurs tombes et chercher des bénédictions d'eux en venant à eux et ainsi de suite. 

 

Et un autre type de Cheikh interdisent de suivre le Livre et la Sunna fondée sur le fait que selon eux les gens de la masse ne comprennent pas le Livre et la Sunna, et ils imposent un suivi aveugle envers eux, et ensuite la position des autres personnes qui sont avec nous sur le Livre et la Sunna et la méthodologie des Pieux Prédécesseurs est d'avoir de l'inimitié envers ces personnes et de les haïr, de la manière la plus sévère, de sorte qu'il n'est pas possible que cette personne rencontre celui-ci, ceci est une erreur.

 

Je dis :

 

Ces gens (égarés)etc, je ne m'abstiens pas de les appeler par leur nom légitime, c'est à dire que les gens ont dévié de la vérité et quand je dis qu'ils ont dévié de la vérité il n'y a aucun problème dans l'utilisation de cette expression dans une perspective islamique, car Allah le Puissant et le Majestueux a utilisé cette expression au sujet de Son Messager 'aleyhi salaam indiquant que, avant que la révélation lui fut descendu (traduction rapprochée)  : 

 

"Ne t’a-t-Il pas trouvé égaré? Alors Il t’a guidé " (sourate le jour montant 93:7).

 

Ainsi, il ne fait aucun doute que ces gens qui s'opposent au Livre et la Sunna sont égarés, ce que je veux dire, c'est: tant qu'ils sont comme ça alors ils sont malades et il est obligatoire pour nous d'avoir de la compassion envers eux et d'agir avec eux avec douceur et les appeler à la vérité comme il est mentionné dans le verset précédent (traduction rapprochée) :

 

"Invite au sentier de ton Seigneur avec sagesse et bonne exhortation, et discute avec eux de la meilleure des manières" (Sourate les abeilles 16 verset 125)

 

Et nous restons dans cette position jusqu'à ce qu'il devienne clair pour nous à partir de l'un d'eux qu'il est hautain et nie la vérité et que la bonté et la douceur ne présentent aucun avantage avec lui, c'est alors que vient la parole de notre Seigneur, le Puissant et le Majestueux (traduction rapprochée) :

 

"et éloigne-toi des ignorants" (Sourate Al-A'raaf 7 verset 199)

 

Apportez la question suivante.

 

Question :

 

Je veux dire, ô Cheikh, maintenant afin que nous puissions passer à la deuxième question, parce qu'elle (la 2ème question) est totalement étrangère à celle-ci , donc est ce que cette réponse que vous venez de donner concerne les Jamaa'ahs dans leur ensemble ou est-elle appliquée à des gens sur une base individuelle, quand il devient clair que tous, en tant que groupe ou secte ou de sorte qu'ils sont ensuite hautain quand quelqu'un répond à l'un d'entre eux individuellement doit-il appliquer cela à l'ensemble ou au niveau individuel?

 

Cheikh :

 

Non, ce qui est appliqué à un Jamaa'ah n'est pas appliquée à l'individu.

 

Nous disons, par exemple, le système et les lois de certaines factions présentes aujourd'hui dans le monde islamique, malheureusement, sont ceux de la mécréance, comme le Parti Ba'ath par exemple et le Parti communiste, il ne fait aucun doute que ces formes de gouvernement sont ceux de la mécréance, et que celui qui les adopte comme religion est un mécréant.

 

Mais nous savons qu'en ce qui concerne la réalité dans de nombreux pays islamiques, notamment la Syrie par exemple, beaucoup de ces gens qui avaient l'habitude de s'affilier au parti Ba’ath, ont l'habitude de prier et de jeuner et de d'observer totalement les devoirs obligatoires, et que quand ils leur sera fait le rappel et la mise en garde de s'affilier à une secte comme celle-ci,  ils diraient et leur parole était incorrect mais nous comprenons qu'ils n'ont pas adopté le ba'athisme en remplacement de l'islam et nous savons cela parce qu'ils disaient: "Yaa akhii??, que pouvons-nous faire, nous voulons vivre", alors l'exemple d'une telle personne est comme n'importe quel autre faasiq qui fait quelque chose d'interdit pour vivre afin de gagner sa vie.

 

Et combien de métiers, de professions et d'entreprises que de nombreux Muslims excercent aujourd'hui contiennent des choses interdites, et quand vous leur rappelez et leur ditent que ceci et cela sont haram, ils diront: "Yaa akhi??, que pouvons-nous faire", et le bon parmi eux vous dira, "Wallaahi, je pense à faire quelque chose,  obtenir un autre emploi qui sera légale (halal), mais jusqu'à ce que cela devienne possible, je vais continuer à faire ce que je fais" , et ainsi de suite. 

 

Tout cela montre qu'il n'est pas possible de déclarer ces gens mécréants de la même manière que nous déclarons ce système et tous ceux qui l'ont adoptés comme une partie de leur 'aqida être mécréants.

 

Par conséquent, il est possible de trouver que les personnes dans ces factions peuvent être vraiment mécréants car ils ont adopté leur système comme remplacement pour l'islam et en même temps il y a des gens parmi eux qui ne sont pas comme ça, et qui seulement comme je vous ai donné un exemple de tout à l'heure, le prendre comme un moyen de vivre, mais en disant cela je ne veux pas dire que cette façon est permise, ce que je veux dire, c'est que tant que la personne ne l'a pas adopté comme dogme, comme un système qui remplace l'islam, en tant qu'idéologie, il n'est pas autorisé d'agir avec eux comme le système lui-même et ceux qui l'ont adopté comme 'aqida sont traités.

 

Publié par minhaj sunna

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Croyance et innovations - الإيمان، العقيدة و بدع