compteur de visite

Catégories

1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 16:38
Dire d'un gouverneur décédé qu'il est mécréant (vidéo)

Questionneur :

 

Ô noble Cheikh, que dites vous de ceux qui déclarent certains gouverneur mécréant après leur mort du fait qu'ils ne jugeaient pas avec ce qu'Allah a révélé et qu'ils faisaient de l'injustice et que cela était connu d'eux.

 

Est ce que cela est permis ?

 

Réponse :

 

Il n'est pas permis de déclarer mécréant des musulmans, sauf avec preuve provenant du livre (d'Allah) et de la Sounna.

 

De plus, déclarer mécréant un individu précis... il existe une divergence sur cela, et tu ne sais pas sur quoi il est mort, même si il est prouvé qu'il a accompli quelques mécréances, tu ne sais pas si il s'est repenti ou si il ne s'est pas repenti.

 

Donc tu ne le déclare pas mécréant avec certitude.

 

Par contre tu dis :

 

Celui qui a fait telle chose et telle chose, de manière générale, il est mécréant.

 

Mais le fait de spécifier des gens sans que tu ne connaisses leur état lors de leur déces, ceci n'est pas permis.

 

Dans tous les cas, l'Homme préserve sa langue du Takfir, Tafsiq, Tabdi3.

 

Allah ne lui a pas assigné cela.

 

Il doit bonifié sa propre âme, il apprend, il appel à Allah et réconcilie entre les cœurs, et unis les paroles des musulmans, et il propage l'amour entre les musulmans.

 

Quant au fait qu'il se préoccupe qu'untel soit mécréant, qu'untel soit innovateur, qu'untel et qu'untel, ceci est une catastrophe.

 

Na3am.

 

Sauf pour une personne qui séduit les gens et qui leur à laisser des livres qui contiennent de l’égarement, alors toi tu montres l’égarement que contient ces livres.

 

Mais lui tu ne le juges pas, tu ne sais rien sur lui, mais tu dis : "tel livre contient telle chose et telle chose et il est obligatoire pour les musulmans de faire attention  d’être tromper par cela et ainsi de suite".

 

Il n'y a pas de mal en cela.

 

Quant aux personnes laisses les...

 

Laisses les à Allah azza wa jel.

 

Na3am.

 

copié de دورة العلوم - Les cercle des sciences

 

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Croyance et innovations - الإيمان، العقيدة و بدع
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 13:45
Mise en garde contre Salâh Abou 'Arafa (صلاح أبو عرفة), imam de la mosquée Al-Aqsâ en Palestine (vidéo)

 

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - للشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Individus et réfutations - أشخاص و ردود
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 12:27
Les chiens de l'enfer

azer


Rapporté dans l'ouvrage As-Sunnah de 'AbdiLlah fils de l'Imâm Ahmad, rahimahomâ Llah :

 

Sa'îd bno Djohmân a dit :

 

"Les khawâridjs m'invitaient à rejoindre leur rang au point où j'allais presque le faire, puis la soeur d'Abî Bilâl vit en songe Abâ Bilâl en chien noir hirsute avec des larmes qui coulaient de ses yeux.

 

Elle dit donc : « Je donnerais mon père en rançon pour toi Ô Abâ Bilâl ! Que t'arrive t-il, pourquoi te vois-je dans cet état ? »

 

Il répondit : « Après vous, nous avons été rendu des chiens du feu [de l'enfer]. »

 

Abô Bilâl était l'un des leaders des khawâridjs."

 

Traduction : إلياس البيضاوي

 

حَدَّثَنِي أَبِي نا أَبُو كَامِلٍ ، نا حَمَّادٌ يَعْنِي ابْنَ سَلَمَةَ ، عَنْ سَعِيدِ بْنِ جُهْمَانَ ، قَالَ

: " كَانَتِ الْخَوَارِجُ تَدْعُونِي حَتَّى كِدْتُ أَنْ أَدْخُلَ مَعَهُمْ فَرَأَتْ أُخْتُ أَبِي بِلالٍ فِي النَّوْمِ أَنَّ أَبَا بِلالٍ كَلْبٌ أَهْلَبُ أَسْوَدُ عَيْنَاهُ تَذْرِفَانِ ، قَالَ

: فَقَالَتْ بِأَبِي أَنْتَ يَا أَبَا بِلالٍ ، مَا شَأْنُكَ أَرَاكَ هَكَذَا ؟

قَالَ : جُعِلْنَا بَعْدَكُمْ كِلابَ النَّارِ ، وَكَانَ أَبُو بِلالٍ مِنْ رُءُوسِ الْخَوَارِجِ

رقم الحديث: 1369

(حديث مقطوع)

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Groupes égarés - الفرق الضالة
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 10:11
Éclaircissement de la vérité concernant la réponse de Sofiane Abou Ayoub (audio)

ioboAnnexe

Réponse de cheikh Wasiyoullah sur la parole de Sakhawi

dont s'est servie Bachir ibn Hassan (la même dont s'est servie Sofiane Abou Ayoub)

pour dire que l'on n'a pas le droit de citer plusieurs choses dans la critique

 

 

Le questionneur cite la parole suivante de Bachir ibn Hassan at-Tounsi :

 

« L'imam as-Sakhawi, qui est un élève d'Ibn Hajar al-'Asqalani, a dit que s'il y a plusieurs choses par lesquelles on peut critiquer le rapporteur, on ne doit citer qu'une seule chose. 

 

Pourquoi ? Parce que la base est de préserver l'honneur du croyant. 

 

S'il en est ainsi dans la science du jarh wat-ta'dil (la critique et l'éloge), alors que dire de ce qui est appelé aujourd'hui al-jarh wat-ta'dil ! 

 

En fait ce n'est pas al-jarh wat-ta'dil (la critique et l'éloge), mais c'est al-jarh wat-tajrih (la critique et la diffamation)! 

 

Et ce qui est étonnant, c'est que c'est une attaque envers les symboles de la communauté qui ont excellé dans les domaines de la science et de la prédication ! 

 

Tu trouves un homme qui travaille dans le champ de la da'wa depuis plus 20 ans, et grâce à qui des gens de tous les coins du monde ont été guidés… 

 

Mais comment cela apparaît ? 

 

Il veut monter sur les épaules des hommes ! Il se met dans un coin ou derrière internet, et il rapporte "Il a dit telle chose dans telle cassette et dans tel livre". Tout ça en application de la parole "Oppose-toi et tu seras connu". 

 

Ainsi, il se construit une distinction sur le compte de ses maîtres !" ». 

 

Réponse de cheikh Wasiyoullah :

 

« Celui qui dit "il se construit une gloire sur le compte de ses maîtres", il apparaît de la parole de cette personne, en réalité, comme s'il a en lui de la haine pour cheikh Rabi' ! 

 

(NT : cheikh Wasiyoullah dit cela car dans les questions précédentes, le frère lui avait cité les paroles graves et les mensonges que Bachir a prononcé sur cheikh Rabi' et sur les salafis qu'il appelle "madkhalistes") 

 

Nous disons toujours que, parmi les obligations du savant qui craint Allah, le fait de démontrer les erreurs des gens, et il n'y a aucun doute là-dessus !…

 

Par la grâce d'Allah le Loué, le Glorieux, il [cheikh Rabi'] a une distinction wal-hamdou lillah !

 

Allah l'a honoré par la science de la Sunna, et le jarh wat-ta'dil doit rester jusqu'au Jour de la Résurrection pour protéger la religion et la croyance [de toute altération]. 

 

Quant à la parole de as-Sakhawi qu'il a pris comme argument, en réalité, toi aussi c'est comme si tu avais considéré l'imam as-Sakhawi infaillible. Les savants l'ont contredit dans cela ! 

 

Aujourd'hui, nous trouvons un "isnad" (chaine de transmission) qui contient un rapporteur faible, qui contient du "tadliss" et du "irsal". Alors les savants citent tous ces défauts et disent :"Cette chaine de transmission est faible car il contient 3 ou 4 défauts". 

 

Donc la parole d'as-Sakhawi, en réalité, dans la pratique, ce n'est pas l'avis des savants ! 

 

Ce n'est pas l'avis des savants ! 

 

Maintenant, si nous regardons dans la biographie de n'importe quel rapporteur critiqué, on voit qu'adh-Dhahabi et d'autres peuvent dire dans plusieurs passages :"C'était un chiite, qadarite. Tous les problèmes étaient en lui !". 

 

Donc, ils ne se limitent pas à un seul défaut. 

 

Et ceci est l'obligation du musulman envers l'honneur du Prophète Mohammed (sallAllahou 'alayhi wa sallam), même s'il y a dans cela l'atteinte à l'honneur d'une personne de la communauté ! 

 

L'honneur du Prophète (sallAllahou 'alayhi wa sallam) et lui attribuer une chose mensongère ou faible, c'est pour préserver ces aspects de la place du Prophète (sallAllahou 'alayhi wa sallam) que les savants parlent sur les gens et leur honneur en fonction de ce qu'ils méritent. 

 

En revanche, si la personne exagère et dépasse les limites dans ses paroles, alors il est possible de dire ce genre de choses. 

 

Mais tant qu'il dit la vérité, il n'est pas permis de reprocher cette chose du jarh wat-ta'dil. »

 

Traduction de Souleyman Al-Gwadeloupi

copié de sounnah-publication.com

 

Souleyman Abou 'Ali al-Gwadeloupi

Cheikh WassiouLlah ibn Mohamed 'Abbas - الشيخ وصي الله بن محمد عباس

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Individus et réfutations - أشخاص و ردود
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 08:23
Le vinaigre contenant de l'alcool

Question :

 

Quel est l'avis religieux sur celui qui vend du poulet vivant dans la balance et vend le vinaigre contenant 6% d'alcool ?

 

Réponse :

 

-Premièrement

 

Il est permis d'acheter le poulet vivant pesé dans la balance ; c'est cela l'origine, et nous ne connaissons pas une preuve le contredisant.

 

-Deuxièmement

 

Il a été authentiquement rapporté que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit :  

 

"Toute boisson bue en quantité et qui enivre, il est également prohibé d'en boire un peu"

 

Si boire une grande quantité de vinaigre enivre, en boire une petite quantité est alors illicite, et son jugement est le même que celui du vin.

 

Et si en boire une grande quantité n'enivre pas et le taux d'alcool est insignifiant, il n'y a pas de mal à l'acheter, à le vendre et à le boire.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

بيع الدجاج حيا بالميزان وبيع الخل وفيه كحول

س4: بيع الدجاج حي في الميزان، وبيع الخل وفيه 6% كحول ما حكم الدين فيها؟

ج4: أولاً: يجوز شراء الدجاج في الميزان؛ هذا هو الأصل، ولا نعلم دليلاً يخالفه

ثانيًا: ثبت عن رسول الله صلى الله عليه وسلم أنه قال:  ما أسكر كثيره فقليله حرام  فإذا كان هذا الخل يسكر كثيره فقليله حرام، وحكمه حكم الخمر، وإذا كان لا يسكر كثيره، بحيث إن نسبة الكحول تكون في غير الكحول فلا يظهر لها أثر، فلا مانع من بيعه وشرائه وشربه

(الجزء رقم : 13، الصفحة رقم: 291)

السؤال الرابع من الفتوى رقم ( 4306

 

(Numéro de la partie: 13, Numéro de la page: 291)

La question 4 de la Fatwa numéro (4306)

copié de alifta.com

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Aliments et boissons - الأطعمة والأشربة
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 08:13
Mise en garde contre Mohammad Hassan Ibn Ad-Dadou - محمد الحسن بن الددو (vidéo)

Cheikh Salih Ibn Sa'ad As-Souhaimy - الشيخ صالح بن سعد السحيمي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Individus et réfutations - أشخاص و ردود
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 15:50
Usurpation d'identité et vol de bannière

Actuellement, il y a un usurpateur qui utilise le nom « 3ilm char3i », a volé la bannière et l’a mise sur son blog et sur ses comptes twitter.

 

Cet individu combat les salafis et la da’wa salafiya en dénigrant et méprisant nos grands savants, parmi eux Cheikh Rabi’ ibn Hadi al-Madkhali حفظه الله.

 

Voici le site du mangeur de la chair des savants : Copie d'écran de son site où il étale la haine qu’il a pour les savants salafis et un de ses comptes twitter : Copie d'écran de son compte.

 

Nous n’avons aucun lien de près ou de loin avec cet ennemi de la sounnah !

 

 

-Le seul Site officiel de : 

«3ilm char3i - La science légiférée extraite du coran et de la sounna selon la compréhension de nos pieux prédécesseurs» est : 

3ilmchar3i.net (anciennement 3ilm.char3i.over-blog.com)

 

-Le seul compte Twitter officiel associé au site est : twitter.com/3ilmchar3i

 

-Le seul compte Instagram officiel associé au site est instagram.com/3ilmchar3i

 

-Le seul compte Google + officiel associé au site est : plus.google.com

 

-Le seul compte Youtube officiel associé au site est : youtube.com

 

-Le seul compte Telegram officiel associé au site est : telegram.me

 

 

 Ecrit par l'équipe du site 3ilmchar3i.net

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Distraction - musique - image - sport et internet
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 06:28
الهجرة - al hijrah (l’émigration)

Question :

 

Si le dirigeant apostasie et  dit: La législation Islamique n’est plus valable aujourd’hui,et que les musulmans sont dans l’incapacité  de le destituer.

 

Est ce que le Musulman doit émigrer dans un autre pays ?

 

Réponse :

 

Oui, si les Musulmans peuvent faire la hijrah (émigration) elle leur devient alors obligatoire.

 

Si le pays est un pays mécréant où le musulman ne peut pas résider, qu’il fasse la hijrah dès qu’il en est capable .

 

Et s’il fait partie des impuissants (moustad’afine) Allah l’excusera.

 

Allah عز و جل a rendu obligatoire la hijrah des pays mécréants à travers Sa parole (traduction rapprochée) : 

 

{Ceux qui ont fait du tort à eux-mêmes, les Anges enlèveront leurs âmes en disant: «Où en étiez-vous?» (à propos de votre religion) – «Nous étions impuissants sur terre»} [ Sourate "Les Femmes" verset 97].

 

Ce verset est descendu sur certains croyants faibles qui sont restés à la Mecque et n’ont pas émigrés à Médine.

 

Allah عز و جل dit (traduction rapprochée) :

 

{Ceux qui ont fait du tort à eux-mêmes, les Anges enlèveront leurs âmes en disant: «Où en étiez-vous?» (à propos de votre religion)}  [ Sourate "Les Femmes" verset 97]

 

Les anges s’adresseront à eux au moment de la mort.

 

(traduction rapprochée)

 

{«Nous étions impuissants sur terre», dirent-ils. Alors les Anges diront: «La terre d’Allah n’était-elle pas assez vaste pour vous permettre d’émigrer?» Voilà bien ceux dont le refuge est l’Enfer. Et quelle mauvaise destination!} [Sourate "Les Femmes" verset 97]

 

Cela est une preuve que le fait de ne pas réaliser la hijrah et de rester dans un pays d’association (chirk) fait partie des grand péchés.

 

Puis Allah عز و جل a excusé les impuissants et dit (traduction rapprochée) :

 

{A l’exception des impuissants: hommes, femmes et enfants, incapables de se débrouiller, et qui ne trouvent aucune voie * A ceux-là, il se peut qu’Allah donne le pardon. Allah est Clément et Pardonneur} [Sourate "Les Femmes" verset 98-99]

 

Ceux-la sont excusés puisqu’ils ne peuvent pas [faire la hijrah].

 

Mais s’ils ne peuvent pas pratiquer leur religion ils leur est obligatoire d’émigrer selon leur capacités.

 

copié de sounnah-diffusion.com

       

إذا ارتد الإمام وقال: إن الشرع الإسلامي لا يصلح الآن؛ وعجز المسلمون عن خلعه، فهل يهاجر المسلم إلى بلد آخر؟

نعم، إذا استطاع المسلمون الهجرة فإنها تجب عليهم ، وإذا كانت البلاد بلاد كفر، وكان لا يستطيع المسلم أن يقيم فيها فيجب عليه الهجرة عند الاستطاعة , فإن كان من المستضعفين فقد عذره الله, والله تعالى أوجب الهجرة من بلاد الكفار بقوله:

إِنَّ الَّذِينَ تَوَفَّاهُمُ الْمَلائِكَةُ ظَالِمِي أَنفُسِهِمْ قَالُوا فِيمَ كُنتُمْ قَالُوا كُنَّا مُسْتَضْعَفِينَ فِي الأَرْضِ -النساء:97

، وقد نزلت هذه الآية في بعض ضعفاء المؤمنين الذين بقوا في مكة ولم يهاجروا إلى المدينة، قال تعالى:

 إِنَّ الَّذِينَ تَوَفَّاهُمُ الْمَلائِكَةُ ظَالِمِي أَنفُسِهِمْ قَالُوا فِيمَ كُنتُمْ -النساء:97

الملائكة تخاطبهم عند الموت,

قَالُوا كُنَّا مُسْتَضْعَفِينَ فِي الأَرْضِ قَالُوا أَلَمْ تَكُنْ أَرْضُ اللَّهِ وَاسِعَةً فَتُهَاجِرُوا فِيهَا فَأُوْلَئِكَ مَأْوَاهُمْ جَهَنَّمُ وَسَاءَتْ مَصِيرًا -النساء:97

دل على أن عدم الهجرة, وأن بقاءهم في بلد الشرك من كبائر الذنوب، ثم عذر الله المستضعفين فقال:

إِلَّا الْمُسْتَضْعَفِينَ مِنَ الرِّجَالِ وَالنِّسَاءِ وَالْوِلْدَانِ لا يَسْتَطِيعُونَ حِيلَةً وَلا يَهْتَدُونَ سَبِيلًا * فَأُوْلَئِكَ عَسَى اللَّهُ أَنْ يَعْفُوَ عَنْهُمْ وَكَانَ اللَّهُ عَفُوًّا غَفُورًا-النساء:98-99

فهؤلاء معذورون؛ لأنهم لا يستطيعون, فإذا كان لا يستطيع أن يقيم دينه، فيجب عليه أن يهاجر إذا استطاع

Cheikh ‘Abdel‘Azîz Bnou ‘Abdillah Ar-Râjihî - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله الراجحي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Emigration - الهجرة
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 06:27
Embrasser la main du père de famille

Question :

 

Quel est l'avis religieux sur le fait de baiser la main du père de famille uniquement par amour et respect, sans avoir autre intention et sur le fait de nommer le père de famille par (mon maître) dans la même intention ?

 

Réponse :

 

Il n'y aucun mal à ce qu'un homme baise la main d'un autre par respect pour sa science ou sa parenté ou autres à condition de ne pas adopter cette habitude à chaque rencontre.

 

Autrement, cet acte sera réprouvé.

 

En plus, il est réprouvé d'appeler le père de famille par (mon maître), car :

 

"Lorsque certains compagnons du Prophète lui ont dit : "Tu es notre maître"

il leur a répondu: "C'est Allah qui est le Maître, qu'Il soit Béni et Exalté""

Sounan Abou Dâwoud (La Bienséance) (4806), le Mousnad de Ahmad ibn Hanbal (4/25).

 

Ce qui peut rendre celui à qui cette parole est adressée bouffi d'orgueil.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

تقبيل يد رب الأسرة

س2: ما حكم الإسلام في التقبيل على أيدي رب الأسرة، حبًا له واحترامًا وتقديرًا، وليس هناك نية غير ذلك، وإطلاق لقب (سيدي) على رب الأسرة لنفس النية؟

ج2 : إذا قبل إنسـان يد إنسـان على سبيل التكـريم أو لعلـم أو أبوية أو نحو ذلك، ولم يتخذ عادة عند كل لقاء- فلا بأس به، أما

إذا كان ذلك عادة عند كل لقاء فيكره

ويكره له أن يقول لرب الأسرة (سيدي)؛ لأن  النبي - صلى الله عليه وسلم - لما قـال له بعض الصحابة: أنت سيدنا قال: السيد الله تبارك وتعالى  ، ولأن ذلك قد يفضي إلى تكـبر المقول له ذلك

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم 

السؤال الثاني من الفتوى رقم - 6448

(الجزء رقم : 26، الصفحة رقم: 349)

 

La question 2 de la Fatwa numéro ( 6448 )

(Numéro de la partie: 26, Numéro de la page: 349)

copié de alifta.net

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Famille - أهل
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 06:26
Poème sur les conditions de : «لا إله إلا الله» (vidéo)

KP.png

 

بِاسْــــــــمِ القَوِيِّ أَبْتَــــــدِي كَـــــــلاَمِي فِي نَظْمِ شَـــرْطِ أَفْضَـــــــلِ الكَـــــــلاَمِ

 

Au nom du Fort, je débute mon poème sur les conditions de la meilleure parole

         

 

وَهْيَ شُـــــــرُوطٌ عـَــــــدُّهَا ثَمَــــــانَي مُثْبَتَـَـــــــةٌ فِي مُحْكـَـــــــــمِ القُــــــــرْآنِ

 

Ce sont huit conditions affirmées dans le Qur'an explicite

        

 

وَفِي صَحِيـــــــحِ سُنَّــةِ العَدْنَـــــــــــانِ صَـــــــلّى عَلَيْــهِ الــــرَّبُّ كُـــــــــــلَّ آنِ

 

Et dans la sounna authentique d’Al adnâni (le Prophète), sur qui le Seigneur prie à chaque instant.

        

 

أَوَّلَهَا العِلْـــمُ كَـــــمَا فِي الزُّخْــــــــرُفِ وَفِي الصَّحِيــــــحِ جَا دَلِيـــلٌ فَاعْــــــرِفِ

 

La première (de ces conditions) est la science comme (mentionné dans la sourate) az Zoukhrouf (l’ornement) [1] ainsi que dans l'authentique où c’est prouvé, prends en connaissance.

 

[1] Traduction relative et approchée :

"... à l’exception de ceux qui auront témoigné de la vérité en pleine connaissance de cause" S43 V86.

        

 

عَنْ سَيِّدٍ يُـــــدْعَى بِـــذِي النُّورَيْـــــــنِ رَوَاهُ مُسْلِــــــــــمٌ أَبُــــــو الحُسَيْــــــــــنِ

 

Raconté par le surnommé « l'homme aux deux lumières »

et rapporté par Mouslim Abou al Husseyn [2].

 

[2] « l'homme aux deux lumières » : 'Uthman bin 'Affan (qu’Allah l’agrée). D’après ‘Uthman (Qu’Allah l’agrée), le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui)  a dit:

«Celui qui meurt tout en sachant qu’il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah, il entrera au paradis».

 

        

وَثَــــــــــانِيَ الشُّــــــــرُوطِ فِي الأَدَابِ وَهْوَ اليَقِيــــــــــنُ دُونَ مَا ارْتِيَــــــــــابِ

 

La deuxième condition dans « al Adab » est la certitude sans le moindre doute.

        

 

وَعَنْ أَبِي هُرَيْـــــرَهْ فِي الصَّحِيـــــــحِ لِمُسْلِـــــــــمٍ بِلَفْظِــــــــــهِ الصَّرِيـــــــــحِ

 

De même Abou Houreyra l’a raconté de manière limpide dans l'authentique de Mouslim [3].

 

[3] d’après Abou Houreïra (Qu’Allah l’agrée) : Le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit:

« J’atteste qu’il n’y a d’autre divinité qu’Allah et que je suis Son Messager. Nul ne rencontrera Allah avec ces deux attestations, en n’ayant aucun doute sans qu’il n’entre au paradis ».

 

 

وَثَالِـــــثٌ هُوَ الإِخْـــــــــلاَصُ فَــــــادْرِ دَلِيلُـــــــــهُ لَدَى النَّسَـــــــــاءِ يَجْــــــــرِي

 

Et saches que la troisième condition qui est la sincérité est prouvée dans (le recueil de) «an Nasâ’i»

 

 

وَعَنْ أَبِي هُرَيْــــــرَهْ فِي البُخَـــــــارِي مَن أَسْعـَـــــــــدُ النَّاسِ؟ لـَـــــدَى الغَفَّـــــارِ

 

Selon Abou Houreyra et rapporté par Al Boukhârî: qui est le plus méritant des gens auprès du Grand Pardonneur ? [4].

 

[4] D’après abi Houreïra, le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui):

«Celui qui mérite le plus mon intercession sera celui qui a dit : « La ilaha illa llah - Nul ne mérite d'être adoré excepté Allah», avec une intention pure venant de son cœur ou de son âme»

 

 

وَرَابِعٌ صِـــــــــــدْقٌ لَدَى العَـــــــــوَانِ دَلِيلـُــــــهُ صَحَّحَـــــــــــــهُ الشَّيْخَــــــــانِ

 

Le quatrième est la véracité selon « العَـــــــوَانِ »

  [5], sa preuve est authentifiée par les deux cheikhs (Al Boukhari et Mouslim)

 

[5] « العَـــــــوَانِ » : il s’agit du chapitre « la vache ».  Traduction relative et approchée :

"Parmi les gens, il y a ceux qui disent : « Nous croyons en Allah et au jour dernier ! » Tandis qu’en fait ils n’y croient pas (8) Ils cherchent à tromper Allah et les croyants ; mais ils ne trompent qu’eux même, et ils ne s’en rendent pas compte.(9) Il y a dans leur cœur une maladie et Allah leur ajoute une maladie et ils auront un châtiment douloureux pour avoir menti." S2 V8 à10

 

        

عَنْ عَالِـــــــــمٍ أَرْسَلَــــهُ الرَّسُـــــــولُ وَهْوَ مُعَــــــــاذٌ عِلْمُــــــهُ مَنْقُـــــــــــــولُ

 

Selon Mou'ad, un savant envoyé par le Messager et dont la science est transmise [6].

 

[6] D’après Mou’adh ibn Jabal (Qu’Allah l’agrée) rapporte du Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui):

« Il n’y a pas un individu qui témoigne qu’il n ‘y a d’autre divinité qu’Allah et que Mouhammad et Son serviteur et Son envoyé, d’un cœur véridique, sans qu’il ne soit préservé du Feu ».

        

 

وَشَـــرْطٌ خَامِـــــسٌ هُوَ القَبُــــــــــولُ دَلِيلُــــــــهُ فِي نَظْمِــــــــهِ أَقُـــــــــــــــولُ

 

La cinquième condition est l'acceptation, je dis que sa preuve, dans son ordre, se trouve

        

 

فِي سُــــــــورَةِ السَّجْــدَةِ وَاليَقْطِيـــــنِ كَـــــــــذَا الحَـــــدِيثُ صَـــحَّ بِاليَقِيـــــــنِ

 

Dans les chapitres « la prosternation » [7] et « la courge » [8] [9], de même dans le hadith authentifié avec certitude

 

[7] Traduction relative et approchée :

« Seuls croient en Nos versets ceux qui, lorsqu’on les leur rappelle, tombent prosternés et, par des louanges à leur Seigneur, célèbrent Sa gloire et ne s’enflent pas d’orgueil » S32 V15

[8] Courge en référence au chapitre « les rangs » verset 146, l’histoire du Prophète Younous (paix sur Lui) et de son peuple :

« Et Nous fîmes pousser au-dessus de lui un plant de courge…»

[9] Traduction relative et approchée :

"Quand on leur disait : « Point de divinité à part Allah », ils se gonflaient d’orgueil, et disaient : « Allons-nous abandonner nos divinités pour un poète fou ? »" S37 V35-36

        

 

عَنِ ابْـــنِ قَيْــــــسٍ مَــــاهِرِ القُــــرْآنِ بِسَنَــــــــــدٍ عَنْـــهُ رَوَى الشَّيْخَــــــــــــانِ

 

D'après ibn Qays (concernant) le lecteur du Qur’ân avec facilité, que les deux cheikhs ont rapporté [10]

 

[10] Le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit:

« La guidée et la science qu’Allah, l’Exalté, m’a donné pour mission de répandre, sont comparables à la pluie abondante qui arrose le sol.

Là où se trouve un terrain fertile, l’eau est absorbée et les plantes, herbes et arbustes y poussent en grand nombre.

Ailleurs, il y a des endroits peu perméables qui retiennent les eaux.

Allah les fait servir aux hommes à boire, à abreuver les animaux et à cultiver.

Enfin il existe une autre catégorie d’endroits où l’eau tombe, ce sont des terrains plats qui ne retiennent pas les eaux et où il ne pousse aucune herbe.

De même, il y a trois catégories d’hommes : Ceux qui sont instruits dans la religion d’Allah et à qui profitent des choses pour lesquelles Allah m’a envoyé ; Ceux qui savent et qui enseignent ; et ceux qui ne daignent pas lever la tête et qui n’acceptent point la voie droite qu’Allah m’a envoyée leur apporter.»

        

 

وَسَـــــادِسُ الشُّـــــرُوطِ الانْقِيَـــــــــادُ وَمِــــــــنْ لُقْمَــــــانَ عِلْمُـــــهُ يُفَـــــــــــادُ

 

La sixième condition est la soumission prouvée par Louqman dont la science est profitable [11]

 

[11] Traduction relative et approchée :

"Et quiconque soumet son être à Allah, tout en étant bienfaisant, s’accroche réellement à l’anse la plus solide" S31 V22

C’est à dire La Ilaha illa Allah.

 

        

وَمِـــنْ حَـــــدِيثٍ أَخْـرَجَ الشَّيْخَــــــانِ عَـــنْ وَلـَــــدِ الفَــــــــارُوقِ يَرْوِيَـــــــــانِ

 

Et par le hadith rapporté par les deux cheikhs d'après le fils d'Al Farouq [12]

 

[12] Al Farouq : ‘Umar ibn al Khattab (qu’Allah l’agrée). D'après Ibn 'Omar - رضي الله عنه, l'Envoyé d'Allah - صلى الله عليه و سلم - a dit:

« Il m'a été ordonné de combattre les gens jusqu'à ce qu'ils témoignent que nul n'est en droit d'être adoré qu'Allah et que Muhammad est l'Envoyé d'Allah, qu'ils accomplissent la prière, qu'ils s'acquittent l'aumône légale. S'ils font cela, ils auront préservé vis-à-vis de moi et leur sang et leurs biens sauf ce que l'Islam permet d'en prélever légalement. Quant à leur compte, c'est Allah le Très-Haut qui se charge de le dresser ». 

 

 

وَسَــــــابِعُ الشُّــــــرُوطِ فِي العُـــــقُودِ مَحَبَّــــــــــةٌ لِـــــرَبِّنـَــــــــا الــــــــــوَدُودِ

 

La septième condition qui est l'amour de notre Seigneur, Celui qui aime beaucoup, est prouvée dans « العُـــــقُودِ» (les contrats) [13] [14],

 

[13] « العُـــــقُودِ » (les contrats): il s’agit du chapitre « la table servie »

[14] Traduction relative et approchée :

"Ô les croyants ! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion…Allah va faire venir un peuple qu’IL aime et qui L’aiment, modeste envers les croyants et fiers (et puissant) envers les mécréants, qui luttent dans le sentier d’Allah ne craignant le blâme d’aucun blâmeur." S5 V54

 

 

وَفِي حَـــــــــدِيثِ أَنَــسِ الأَنْصَـــارِي فِي مُسْلِــــــمٍ وَشَيْخِـــــــــــهِ البُخَـــــــارِي

 

Et dans le hadith d'Anas Al Ansari rapporté par Mouslim et par son maître Al Boukhârî [15]

 

[15] D’après Anas (Qu’Allah l’Agrée), le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit:

« Quiconque possède en lui ces trois choses gouttera à la saveur de la foi :

- Qu’Allah et Son Prophète soient plus chers que quiconque ;

- Lorsqu’il aime une personne il ne l’aime que pour Allah ;

- Il détesterait retourner à l’incroyance alors qu’Allah l’en a sauvé, comme il détesterait être jeté dans le Feu ».

 

 

وَآخِــــرُ الشُّــــــرُوطِ فِي العَـــــــوَانِ كُفْــــــرٌ بِكُــــــلِّ نـِــــــــــدٍّ لِلدَّيَّــــــــــــانِ

 

La dernière condition prouvée dans « العَـــــــوَانِ »,

[16] [17] est le désaveu de tout associé dans l’adoration.

 

[16] « العَـــــــوَانِ »: il s’agit du chapitre « la vache »

[17] Traduction relative et approchée :

« Nulle contrainte en religion! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement. Donc, quiconque mécroit au Rebelle tandis qu’il croit en Allah saisit l’anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Allah est Audient et Omniscient » S2 V256

 

 

وَفِي حَــــدِيثِ طَــــارِقِ بْنِ أَشْيَـــــــمِ عَنْ سَيِّـــــــدِ الأَنَـــــــــامِ عِنْــــدَ مُسْلِــــــمِ

 

Ainsi que dans le hadith de Tariq ibn Achiam, d'après le maître des hommes, rapporté par Mouslim [18]

 

[18] Le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit:

« Celui qui dit la ilaha ila Allah et mécroit en tout ce qui est adoré en dehors d’Allah sera préservé vis-à-vis de moi ses  biens et son sang, quant à son compte, c'est Allah le Très-Haut qui se charge de le dresser »

        

 

قَــــــدْ تَمَّـــــــتِ الشُّـــرُوطُ يَا إِخْوَانِي مِـــنْ سُنَّــــــــةِ الرَّسُـــــــولِ وَالقُـــــــرْآنِ

 

Ainsi mes frères, se complètent les conditions  d'après la Sunnah du Messager et le Qur'an.

 

        

نَظَمَهَـــــــا عَبْـــــدٌ فَقِيــــرٌ يَسْـــــــأَلُ ربًـــــا كَرِيمًــــــا وَرحِيمًـــــــــــا يَعْـــــدِلُ

 

Ecrit par un pauvre serviteur qui implore Le Seigneur, Le Généreux, Le Miséricordieux, Le Juste.

 

 

خَتْــــــــمًا لَـــــهُ بِأَفْضَــــلِ الكَـــــــــلاَمِ وَكُـــــــلِّ مُقْتَفٍ هُـــــــــــــدَى الإِسْــــــــلامِ

 

Et conclu par la meilleure parole et par tout ce qui guide vers l'Islam. 

 

 

لِإِنَّـــــهُ لَمْ يَنْتَفِـــــــــــــــــــعْ قَــائِلُهَــــــــا بِالنُّطْـــــــــــــقِ إِلاَّ حَــــــــــيْثُ يَسْتَكْمِلُهَــــــــــــا

 

Cette parole ne profite à celui qui le dit que s’il remplit toutes les conditions

         

 

فِي قَولِــــــــــهِ مُعْتَقِـــــــدًا مَعْنَاهَـــــــــــا وَفِعْلِـــــــــــهِ وَفْقًــــــــــــــــا لِمُقْتَضَاهَــــــــــــــا

 

Ayant la conviction de sa signification et de sa pratique selon ses prescriptions.

        

 

كَــــــذَا حَكـَــــــاهُ العَــــــــــــالِمُ الرَّبَّـــانِي فِي نَظْمِـــــــــهِ ذَا حَـــافِظُ الزَّمَــــــــــــــــــــــــانِ

 

C’est aussi ce que  le savant éducateur et préservateur du temps [19] nous dit dans son poème.

 

[19] Le savant éducateur cité est Hafiz Al hakami (qu’Allah lui fasse miséricorde)

         

 

وَقَــــــدْ سَمَّـــاهُ سُلَّـــــــمَ الوُصُــــــــــولِ إِلَى سَمَــــــا مَبَـــــــــــــــاحِثِ الأُصُـــــــــــــــولِ

 

Qu’il a intitulé "les escaliers qui mènent au sommet des thèmes capitaux"

 

 

وَالحَمْــــــدُ لِلْقَـــــــوِيِّ لاِنْتِهَــــــــــــــــاءِ كَمَـــــــــا سَمَّــــــــــــيْتُهُ عِنْــــــــدَ ابْتِـــــــــــدَاءِ

 

Pour terminer, je loue Le Fort de la même manière que j’avais faite au début. 

 

 

مَــعَ الصَّـــلاَةِ وَالسَّـــــلاَمِ السَّرْمَـــــــدِي عَلَى النَّبِيِّ الهَــــــــــــــــــاشِمِيِّ أَحْمَـــــــــــدِ

 

Avec les prières et salutations continuelles sur le Prophète, le hachimi, Ahmad.

 

traduit par minhaj sunna

 KP-1.png

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Poèmes islamiques - قصائد الإسلامي