Préservez le rang des savants de la sounnah ! (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Préservez le rang des savants de la sounnah ! (audio)

Certains frères m'envoient parfois des mots : «Pourquoi ne déclares-tu pas innovateur untel comme untel le déclare innovateur ?»

 

Subhâna Llah !

 

Si tu désires la science alors pourquoi ne me dis-tu pas : «Pourquoi ne rends-tu pas innovateur untel» ou : «Pourquoi untel n'est pas innovateur ?».

 

Je t'apprendrai dans ce cas, si vraiment je ne le rends pas innovateur.

 

Et la pluspart de ceux sur qui on m'interroge, à savoir pourquoi je ne les rends pas innovateurs, je ne les connais même pas !

 

Je n'ai pas d'avis sur eux et il n'est permis en aucun cas de dire que mon avis est opposé à l'avis d'untel.

 

En revanche, de manière générale, ce que je dis mes frères, c'est que dans cette question, l'équité est obligatoire.

 

Mais l'équité n'est pas chose aisée, il se peut que personne ne reste de ton côté.

 

Il se peut que personne ne reste de ton côté, car tu ne pencheras pour personne.

 

Tu défends tout adepte de la sounnah avec la sounnah, tu ne transgresses pas, tu ne mens pas, tu n'inventes rien, et tu protèges le rang de la sounnah, tu défends la vérité selon ce que tu possèdes en science et tu ne prétends pas que ce que tu connais est ce qu'il faille obligatoirement suivre, mais c'est ta connaissance.

 

Voilà ce qui est obligatoire.

 

Et je dis aux frères, Ô mes frères !... Préservez le rang des savants de la sounnah, reconnaissez leur mérite, et ne faites de personne une preuve par lui même, et prenez garde à cette innovation récente qui dit en substance : trois ou quatre se sont réunis et forment un «consensus» car par Allah ce n'est pas un consensus !

 

Et suivre cela n'est pas obligatoire.

 

En revanche, la question est de savoir que la vérité doit être suivie où qu'elle se trouve.

 

Et sache que même si tu es en sécurité aujourd'hui, demain tu seras interrogé entre les Mains d'Allah.

 

Prends garde à ne pas transgresser envers qui que ce soit !

 

Prends garde à ne pas transgresser dans le jugement !

 

Prends garde à ne pas diverger des fondements des pieux prédécesseurs -qu'Allah les agrée-.

 

Et prends de la vérité ce qui t’apparaît comme étant vrai.

 

Et si celui qui contredit la vérité compte parmi les savants connus alors reconnais son mérite, et fais ses éloges, je ne dis pas de retenir ta langue le concernant, mais je dis fais ses éloges même si tu ne partages pas son avis.

 

Et qu'il fasse partie de ta science et de ta certitude, que si le savant salafi et sounni se met à parler durement, c'est par jalousie pour la sounnah et la religion et c'est un effort de sa part dans la lutte sur le sentier d'Allah.

 

Et s'il s'était tu, peut-être que plus que cela se serait produit.

 

Il lutte dans le sentier d'Allah, toutefois ceci n'implique pas forcément qu'il ait vu juste.

 

Il se peut qu'il parvienne à la vérité comme il est probable qu'il se trompe.

 

En revanche il est récompensé dans les deux cas, s'il parvient à la vérité, il est récompensé pour son effort de réflexion et le fait qu'il soit parvenu à la vérité, et s'il se trompe, il est récompensé pour son effort de réflexion et sa lutte dans le sentier d'Allah.

 

Mais ce qui incombe au musulman est de suivre la vérité, et si la vérité lui apparaît confuse, qu'il la recherche auprès d'un savant éducateur, qui n'est pas impliqué dans la question.

 

C'est-à-dire, si moi et un Cheikh parmi les Cheikhs méritants divergeons dans une question, sur le jugement concernant une personne, tu as entendu ma parole et sa parole, et il t’apparaît que la parole du Cheikh est meilleure que ma parole, ce n'est pas de l'émotion ni du fanatisme, mais sa parole et ses preuves sont évidentes, et mes preuves sont déficientes, alors prends sa parole.

 

Mais si tu vois que ma parole est secourue alors prends ma parole.

 

Et si l'affaire t'apparaît confuse, va chez un savant externe aux deux partis.

 

Car certains de nos frères -qu'Allah les guide- divergent sur les paroles de deux savants et imposent à leurs frères de se rendre chez un des deux savants qui divergent, ils disent «Qu'as-tu, par Allah nous allons chez untel !».

 

Ceci n'est pas un arbitrage, c'est imposer.

 

En revanche, mettez-vous d'accord sur un savant éducateur externe aux deux partis dont ne connaît rien de lui dans la question, allez chez lui et interrogez-le sans citer de nom (en disant) : «Ô cheikh nous divergeons sur un individu, notre frère dit qu'il est innovateur pour ça, ça et ça, et moi je dis qu'il n'est pas innovateur parce-que ça, ça et ça. Nous voulons donc votre avis Ô Cheikh, d'après ce que tu as entendu, et si tu as quelque chose, dont nous pouvons tirer profit dans cette question, en dehors de ce que nous avons dit», et ainsi de suite.

 

Et moi je dis, Ô adeptes de la sounnah soyez doux et modestes entre vous !

 

Et je parle ici des adeptes de la sounnah véritables et sincères, pas de ceux qui sont plein de prétentions, mais je ne parle que de ceux dont les fondements sont ceux des adeptes de la sounnah, leur façon d'agir celle des adeptes de la sounnah, leur souffle est celui des adeptes de la sounnah, leurs efforts sont avec les adeptes de la sounnah.

 

Vous êtes peu nombreux et la communauté a grand besoin de vous.

 

Ne vous détruisez pas au point de vous diviser d'une manière non légiférée.

 

Je demande à Allah par Ses plus beaux Noms et Ses attributs Élevés de préserver les savants de la Sounnah et qu'Il leur accorde d'unifier leurs paroles.

 

Et qu'Il accorde aux étudiants en science la justice, la science, et qu'Il ôte la haine des poitrines, ainsi que la rancœur et l'animosité.

 

Et qu'Il rassemble les cœurs, sur la vérité, la guidée, le tawhid et la sounnah pure.

 

Et Allah est Le plus Savant, et qu'Allah éloge et salue Mohammad.

 

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah à partir d'une séquence audio

 Publié par la page L'Islam c'est la Sounnah et la Sounnah c'est l'Islam

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî  - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Parmi les mérites de la science (3) : Elle est gardée dans le cœur, préservée dans l'âme

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Parmi les mérites de la science (3) : Elle est gardée dans le cœur, préservée dans l'âme

Son détenteur ne se fatigue pas à monter la garde, car si Allâh t'octroie une science, porte-la donc dans le cœur, elle n'a pas besoin de coffres, de clés ou autre que cela.

 

Elle est gardée dans le cœur, préservée dans l'âme.

 

Et elle est en même temps un gardien pour toi, car elle te protège du danger par la permission d'Allâh عز وجل.

 

Ainsi, la science te préserve.

 

Mais les biens, c'est toi qui en montes la garde, et les places dans des coffres derrière des verrous.

 

Et malgré cela tu n'es pas tranquille à leur sujet.

 

Madjmou3 Al-Fatâwâ (21/26)

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

من فضائل العلم

أنه لا يتعب صاحبه في الحراسة؛ لأنه إذا رزقك اللّٰه علماً فحمله في القلب لا يحتاج إلى صناديق أو مفاتيح أو غيرها هو في القلب محروس، وفي النفس محروس وفي الوقت نفسه هو حارس لك؛ لأنه يحميك من الخطر بإذن اللّٰه - عز وجل -؛ فالعلم يحرسك، ولكن المال أنت تحرسه تجعله في صناديق وراء الأغلاق ومع ذلك تكون غير مطمئن عليه

 

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Il est obligatoire de faire prédominer la vérité (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Il est obligatoire de faire prédominer la vérité (audio)

Quand la vérité et la sunna apparaissent, ainsi il est obligatoire au musulman de s'y soumettre, et il ne dit pas : "Je ne sais pas... Ceci contredit ceci et cela retournons aux kibar (les grands savants), malgré l'apparition de la vérité." 

 

Nous respectons les kibar, mais la vérité est plus grande que les kibar, la vérité a prédominance sur les kibar. 

 

Lorsque l'on fait prévaloir les kibar sur la vérité, nous nous égarons.

 

Et si ceci se produit inintentionnellement et par ignorance, alors nous commettons une erreur.

 

Il est obligatoire de faire prédominer la vérité.

 

Allah عز وجل a fait l'éloge de ceux qui répondent à son appel et à la sunnah du Prophète -prière et salut d'Allah sur lui-.

 

Il سبحانه dit :

 

"Et quiconque obéit à Allah et à Son messager, et craint Allah et Le redoute... alors, voilà ceux qui récoltent le succès." (sourate 24 verset 52) 

 

Tu es dans le besoin de la piété. 

 

Combien et combien de jeunes savent que la vérité est avec untel mais ils la délaissent, et ils en deviennent hostile tandis qu'ils savent que la vérité est avec lui, mais ils ne craignent pas Allah plutôt les gens.

 

"et n'ayez pas peur d'eux mais ayez peur de moi" (sourate 3 verset 175)

 

Il nous est obligatoire de craindre Allah عز وجل qu'on sache qu'Il سبحانه وتعالى nous surveille dans nos paroles et nos actes, prenons pour leçons ces versets

 

 Publié par la page Fawaid

Cheikh Ahmad Ibn 'Umar Bâzmoul - الشيخ أحمد بن عمر بازمول

Partager cet article

Une subtilité remarquable !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Une subtilité remarquable !

Et prête ici attention à une remarquable subtilité dans ce verset de la sourate Al-Baqara mais également présente dans d’autres sourates ; Allâh Ta’âlã a dit {ils t’interrogent} et Il le fait suivre par Sa Parole {dis} leur ceci puisque le Prophète ‎صلى الله عليه وسلم est un intermédiaire dans la transmission de la religion.

 

{ils t’interrogent sur les nouvelles lunes - dis : « elles servent aux gens pour compter le temps}

 

{et ils t’interrogent sur la menstruation des femmes. - Dis : «C’est un mal}

 

{et ils t’interrogent au sujet des orphelins. Dis : «Leur faire du bien est la meilleure action}

 

Ainsi que d’autres versets.

 

Dans ce verset-ci, Il a dit {quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi...} et Il n’a pas ajouté {dis}, il n’y a pas de {dis} ici :

 

{quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche}

 

Car se diriger vers Allâh est un rapprochement sans intermédiaire.

 

Où que tu te trouves dans ce monde et que tu éprouves un besoin alors demande à Allâh sans passer par des intermédiaires, ne recherche pas après des intermédiaires.

 

Oriente toi directement vers Allâh, demande Lui directement, lève tes mains où que tu sois sur cette terre et ce même si tu étais dans une grotte obscure, et dans un endroit sombre bloqué par un rocher, tourne toi vers Lui.

 

Le Seigneur des mondes te voit et te regarde, Il ôtera ton affliction et dissipera ton angoisse.

 

Et Il t’octroiera de là où tu ne t’y attends même pas.

 

Les choses sont dans Sa Main, le Royaume Lui appartient et les créatures sont siennes تبارك وتعالى.

 

*En trad relative et approché du sens des versets.

 

Explication des : « 4 règles »

Sur la chaîne Telegram -@Fw_bdr

Traduit et publié par cerclesciences.fr

‎ التوجه إلی الله توجه بلا واسطة

‎ وهنا انتبه إلى لطيفة عجيبة في هذه الآية في سورة البقرة وسور أخرى، يقول الله تعالى:﴿يَسْأَلُونَكَ﴾ ويُتبع ذلك بقوله ﴿قُلْ﴾ لهم كذا، لأنَّه عَلَيْهِ الصَّلَاةُ وَالسَّلَامْ واسطة في إبلاغ الدِّين

‎يَسْأَلُونَك عَنِ الْأَهِلَّةِ ۖ قُلْ هِيَ مَوَاقِيتُ لِلنَّاسِ
وَيَسْأَلُونَكَ عَنِ الْمَحِيضِ ۖ قُلْ هُوَ أَذًى
وَيَسْأَلُونَكَ عَنِ الْيَتَامَىٰ ۖ قُلْ إِصْلَاحٌ لَهُمْ خَيْرٌ

 إلى غير ذلك من الآيات

‎هنا في هذه الآية قال: ﴿وَإِذَا سَأَلَكَ عِبَادِي عَنِّي﴾ لم يقل: (قل)، لا توجد هنا (قل)، ﴿وَإِذَا سَأَلَكَ عِبَادِي عَنِّي فَإِنِّي قَرِيبٌ﴾ لأنَّ التَّوجُّه إلى الله توجُّه بلا واسطة

‎أينما تكون في الدُّنيا واحتجت إلى حاجة سل الله بدون واسطة، لا تبحث عن وسطاء، مباشرة اتَّجه إلى الله، اسأله مباشرة، ارفع يديك أينما كنت في الدُّنيا، حتَّى لو كنت في كهف مظلم، وفي صخرة مُطْبقة عليك في مكان مظلم توجَّه إليه، يراك ربُّ العالمين ويطَّلع عليك ويكشف كربتك ويزيل همَّك، ويرزقك من حيث لا تحتسب، الأمور بيده والملك ملكه والخَلْق خَلْقه -تَبَارَكَ وَتَعَالَى

‎المصدر : الشَّريط الثَّاني من شرح القواعد الأربع

‎الشَّيخ عبد الرَّزَّاق بن عبد المحسن العبَّاد حفظه الله

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr -  الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Souciez-vous de passer la nuit en prière, ...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Souciez-vous de passer la nuit en prière, ...

Souciez-vous de passer la nuit en prière, en évoquant Allâh, en lisant le Qur'ân, en préservant les regards et les parties intimes de ce qu'Allâh a interdit, et bien plus, notre Prophète صلى الله عليه وسلم resserrait même son izâr devant ce qu'Allâh lui a permis.

 

كلمة تذكيرية حول فضل العشر الأواخر من رمضان 21 رمضان 1439ه

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

عليكم بالحرص على الليل، في الصلاة، وذكر الله وقراءة القرآن وحفظ الأبصار والفروج عما حرم الله جل وعلا، بل نبينا ﷺ شد مئزره عما أحل الله له

كلمة تذكيرية حول فضل العشر الأواخر من رمضان 21 رمضان 1439ه

Cheikh Mohammad Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Ceux qui mettent en garde contre les savants salafis et font l'éloge des déviants

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Ceux qui mettent en garde contre les savants salafis et font l'éloge des déviants

Combien avons-nous vu de ceux qui mettent en garde contre les savants salafis, et contre les étudiants en science salafis, et qui au même moment, font l'éloge des déviants et de ceux qui provoquent les dissensions et les troubles.

 

Aucune dissension ne vient sans qu'ils ne se mettent en avant à son sujet.

 

Et aucune affaire n'arrive sans qu'ils n'y surgissent.

 

Puis, ils se considèrent comme étant la référence.

 

Puis, ils se considèrent comme étant eux-mêmes sur la vérité, et les autres sur le faux.

 

Explication oussol as-sitta, cours n°3 (meerath nabawee), commentaire du 4e fondement

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

فكم رأينا من يحذر من العلماء السلفيين، ومن طلبة العلم السلفيين، وفي الوقت الذي يمدح المخالفين، ويمدح الذين يثيرون الفتن والقلاقل. ما تأتي فتنة إلا ويتصدرون فيها. ولا يأتي أمر إلا ويبرزون فيه، ثم يعدون أنفسهم هم المرجع، ثم يعدون أنفسهم أنهم هم على الحق وأن غيرهم على الباطل

Cheikh Ahmad Ibn 'Umar Bâzmoul - الشيخ أحمد بن عمر بازمول

Partager cet article

Tous ceux qui écrivent et rédigent ne sont pas forcément des savants

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Tous ceux qui écrivent et rédigent ne sont pas forcément des savants

Ce sur quoi il faut aussi attirer l'attention, c'est que toute personne qui écrit et rédige ne fait pas partie des savants.

 

On doit obligatoirement reconnaître les savants de ceux qui ne le sont pas.

 

Et on doit forcément distinguer dans ces affaires-là.

 

On doit impérativement prendre garde à ne pas tomber dans les filets de ces feinteurs de science, qui se mettent en avant au sein des gens avant même d'acquérir la science, et avant même d'être compétents dans la science.

 

Si l'étudiant en science se met en avant prématurément, il viendra avec lacunes et corruption.

 

Et comme ont dit les gens de science :

 

"Comment l'ombre peut-elle se rectifier alors que le bâton est tordu !"

 

Alors si cet étudiant a besoin de science, comment peut-il se mettre en avant et enseigner aux gens ?!

 

Explication oussol as-sitta, cours n°3 (meerath nabawee), commentaire du 4e fondement

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

أيضاً مما ينبغي التنبه له، أنه ليس كل من كتب وألّف أنه من العلماء! فلا بد من معرفة العلماء من غيرهم. ولا بد من التمييز في هذه الأمور، ولا بد من الحذر من الوقوع في شباك هؤلاء المتعالمين الذين تصدروا للناس قبل تأهلهم، وقبل أن يتمكنوا في العلم. فإن طالب العلم إذا تصدر قبل أوانه فإنه يأتي بالخلل، ويأتي بالفساد، وكما قال أهل العلم

"كيف يستقيم الظل والعود أعوج"

 إذا كان هذا الطالب بحاجة إلى العلم، فكيف يتصدر ويعلم الناس؟
 

 

Cheikh Ahmad Ibn 'Umar Bâzmoul - الشيخ أحمد بن عمر بازمول

Partager cet article

L'impact des soins dentaires sur le jeûne

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'impact des soins dentaires sur le jeûne

Cheikh Ibn Bâz fut questionné :

 

Lorsqu'une personne ressent une douleur aux dents, rend visite au médecin puis se fait faire un nettoyage de dents, un plombage ou se fait enlever une dent, est-ce que tout ceci a un impact sur son jeûne ?

 

Et y a-t-il un impact sur son jeûne si le médecin lui fait une piqûre anesthésiant sa dent ?

 

Réponse :

 

Ce qui a été cité dans la question n'influe pas sur la validité du jeûne et, au contraire, il ne lui en est pas tenu rigueur.

 

Elle doit cependant être prudente à ne rien avaler du traitement ou du sang.

 

De même, la piqûre suscitée n'a pas d'impact sur la validité du jeûne parce qu'elle n'a pas les mêmes propriétés que la nourriture et la boisson.

 

Et la base est la validité et l'intégrité du jeûne.

 

Majmou' al fatâwâ, 15/259

س : إذا حصل للإنسان ألم في أسنانه، وراجع الطبيب، وعمل له تنظيفا أو حشوا أو خلع أحد أسنانه، فهل يؤثر ذلك على صيامه؟ ولو أن الطبيب أعطاه إبرة لتخدير سنه، فهل لذلك أثر على الصيام؟

ج : ليس لما ذكر في السؤال أثر في صحة الصيام، بل ذلك معفو عنه، وعليه أن يتحفظ من ابتلاع شيء من الدواء أو الدم، وهكذا الإبرة المذكورة لا أثر لها في صحة الصوم؛ لكونها ليست في معنى الأكل والشرب. والأصل صحة الصوم وسلامته

‎مجموع فتاوى الشيخ ابن باز رحمه الله ١٥/٢٥٩

Cheikh Al-’Outheymine a dit :

 

[...] Cependant, si le sang est tout de même passé involontairement, cela ne l'affectera pas car elle n'aura certes pas fait cela délibérément [...].

 

Majmou' al fatâwâ, 19/253

‎وقال الشيخ ابن عثيمين رحمه الله

‎لكن لو أن الدم تسرب بغير اختياره فإنه لا يضره، لأنه غير متعمد لهذا الأمر

‎مجموع فتاوى الشيخ ابن عثيمين رحمه الله ١٩/٢٥٣

 Traduit et publié par l'équipe al Miirath - @al_miirath

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Il n'y a en ce bas-monde rien qui ne mérite vers lequel on se tourne

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Il n'y a en ce bas-monde rien qui ne mérite vers lequel on se tourne

Il n'y a en ce bas-monde rien qui ne mérite vers lequel on se tourne, en dehors de l'obéissance à Allah et tout ce qui y conduit comme science utile et bonne œuvre.

 

Que l'on garde à l'esprit l'au-delà...

 

Ainsi il nous parviendra le caractère vil de ce bas-monde.

 

"La donia a été appelé ainsi car elle est méprisable, et il a été dis pour sa bassesse."

(Tafsir Al-Baghawi - sourate Al-An'am verset 32)

 

Traduit par ام عمر

 Publié par 3ilmchar3i.net

 أنه ليس في الدنيا ما يستحق أن نلتفت إليه غير طاعة الله وما يؤدي إليها من العلم النافع والعمل الصالح

فلنجعل الآخرة نصب أعيننا

تظهر لنا حقارة الدنيا فإنما

سُمِّيَتِ الدُّنْيَا لِدُنُوِّهَا، وَقِيلَ : لِدَنَاءَتِهَا

(تفسير البغوي - سورة الأنعام - ٣٢ )

 

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Le takbîr à la fin de Ramadân

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le takbîr à la fin de Ramadân

Serviteurs d'Allâh !

 

Allâh vous a certes légiféré des œuvres sublimes en la fin de ce mois, la première d'entre elles étant : le takbîr la nuit de l'3îd, dès que la vision du croissant de lune marquant sa fin est attestée.

 

Alors accomplissez le takbîr, vous proclamez la grandeur d'Allâh et multipliez le takbîr.

 

الله أكبر، الله أكبر لا إله إلا الله، الله أكبر، الله أكبر ولله الحمد
 

Allâhou Akbar Allâhou Akbar, lâ ilâha illâ Allâh, Allâhou Akbar Allâhou Akbar, wa lilLâhi l-hamd

 

Vous le répétez la nuit de l'3îd, et durant votre trajet vers le lieu de prière de l'3îd, vous êtes affairés au takbîr jusqu'à ce que l'imam arrive.

 

Extrait de la khotba

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

عباد الله، إن الله شرع لكم في خاتم هذا الشهر أعمالا جليله، أولها: التكبير في ليلة العيد حينما يثبت الهلال لنهايته فإنكم تكبرون الله تكثرون من التكبير

الله أكبر، الله أكبر لا إله إلا الله، الله أكبر، الله أكبر ولله الحمد

كرروها في ليلة العيد، وفي ذهابكم إلى مصلى العيد حتى يأتي الإمام، وأنتم مشغلون بالتكبير

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Récitez ce verset dans vos invocations pour que vous soyez assidus dans la prière ainsi que vos enfants

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Récitez ce verset dans vos invocations pour que vous soyez assidus dans la prière ainsi que vos enfants

رَبِّ ٱجۡعَلۡنِى مُقِيمَ ٱلصَّلَوٰةِ وَمِن ذُرِّيَّتِى‌ۚ رَبَّنَا وَتَقَبَّلۡ دُعَآءِ

 

"Ô mon Seigneur ! Fais que j’accomplisse assidûment la Ṣalāt ainsi qu’une partie de ma descendance; exauce ma prière, ô notre Seigneur !" (Sourate Ibrahim verset 40)

 

Publié par 3ilmchar3i.net

Partager cet article

Il nous incombe Ô mes biens aimés de ne pas perdre ses heures !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Il nous incombe Ô mes biens aimés de ne pas perdre ses heures !

La personne douée de raison, résolue est celle qui exploite ces périodes.

 

Allah lui a donné cette jouissance en y parvenant.

 

Il nous incombe Ô mes biens aimés de ne pas perdre ses heures, ni ses minutes dans ce qui n'est pas utile pour nous dans notre religion ni notre au-delà.

 

اغتنام ما بقي من رمضان 24 رمضان 1439 هـ

Traduit par ام عمر

الشيخ د. محمد بن هادي المدخلي

الحازم الكيس هو الذي يستغل هذه المواسم وقد متعه الله حتى بلغه إياها، فيجب علينا معشر الأحبة أن لا نضيع ساعاتها، ولا نضيع دقائقها فيما لا يعود علينا بالنفع في ديننا ولا في أخرانا

اغتنام ما بقي من رمضان 24 رمضان 1439 هـ

 

Il ne s'agit plus que de quelques nuits, l'individu ne sait pas s'il atteindra la fin du mois ; et s'il atteint la fin du mois, il ne sait pas si ce mois se représentera à lui à l'avenir ?

 

Les choses sont dans la Main d'Allâh تعالى.

 

اغتنام ما بقي من رمضان 24 رمضان 1439ه

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

ما هي إلا ليالي معدودة ولا يدري الإنسان هل يبلغ آخر الشهر، ولا يدري الإنسان إن بلغ آخر الشهر هل يعود عليه هذا الشهر من قابل؟ الأمور بيد الله تعالى

اغتنام ما بقي من رمضان 24 رمضان 1439ه

Nous nous devons de louer Allâh جل وعلا pour ce qu'Il nous a accordés comme jouissances dont le bienfait de la santé et du salut, et de nous avoir fait atteindre, ainsi que vous, ces dix (dernières nuits) bénies.

 

Par Allâh elles sont un butin !

 

 

كلمة تذكيرية حول فضل العشر الأواخر من رمضان 21 رمضان 1439 هـ

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

لنحمد الله جل وعلا على ما متعنا به من نعمة الصحة والعافية، وبلغنا وإياكم هذه العشر المباركة، فإنها والله عشر الغنيمة

كلمة تذكيرية حول فضل العشر الأواخر من رمضان 21 رمضان 1439 هـ

 

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Mohammad Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Comment connaître le taux du nissab et calculer la zakât ?

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Comment connaître le taux du nissab et calculer la zakât ?

Précision importante : 

 

Cet article s’applique pour les ressources financières (épargnes, salaires..).

Les biens concernés par la zakât

 

Connaître le taux du nissab

 

La zakât al-mal, l’un des cinq piliers de l’islam (avec la shahada, la prière, le hajj et le jeûne du mois de ramadan), est un impôt sur l’épargne.

 

C’est là un droit inaliénable du pauvre sur le riche.

 

Le musulman en est redevable et doit obligatoirement s’en acquitter, dès lors que le montant de son épargne dépasse un certain seuil que l’on appelle le « nissab ».

 

Ce nissab est indexé sur le cours de l’or ou de l’argent.

 

Concrètement, il correspond à la valeur monétaire de :

 

85 grammes d’or

ou

595 grammes d’argent

 

Exemple du cours de l'or et de l'argent (le 22 juin 2013)

 

Calculer sur une année

 

On choisit une date dans le calendrier lunaire : je verse ma zakât tous les 15 du mois de Shawwâl.

 

Ainsi, tous les ans, au 15 du mois de Shawwâl, je regarde ce que je possède comme biens soumis à la zakât, j’estime leur valeur et je donne 2.5% de cette valeur.

 

Une fois le nissab déterminé, il s’agit de savoir si on est imposable ou non.

 

Si le montant de l’épargne cumulée tout au long d’une année lunaire (du 1er Ramadan au 1er Ramadan de l’année suivante par exemple) est supérieur ou égal au nissab, alors la zakât al-mal doit être payée.

 

Si ce montant est inférieur au nissab, alors il n’y a pas de zakât al-mal à payer.

 

Pour s’acquitter de la zakât al-mal, il faut procéder à un autre calcul, tout aussi simple que le précédent.

 

Il suffit de multiplier le montant de l’épargne par 0,025 (soit 2,5 % du total).

 

Prenons un exemple :

 

J’ai épargné 2 000 euros sur une année lunaire.

Le montant de la zakât al-mal à payer est donc de : 2 000 x 0,025 = 50 euros.

Plus simple encore : il suffit de diviser la somme épargnée par 40.

 

En bref, s’acquitter de la zakât al-mal, c’est verser un quarantième de l’épargne d’une année lunaire. 

 

Publié par salafi.over-blog.com

Partager cet article