S’armer de patience dans ton interaction avec les créatures (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

S’armer de patience dans ton interaction avec les créatures (audio)

Dans son interaction avec les créatures, un serviteur ne peut mieux rechercher secours - après le secours demandé à Allâh عز وجل - que dans la patience.

 

Allâh عز وجل a dit :

 

{ô vous qui avez cru ! Cherchez secours dans l'endurance et la prière. Car Allâh est avec ceux qui sont endurants} (trad relat s.2,v.153)

 

et Il سبحانه a dit :

 

{Quiconque craint et patiente... Et très certainement, Allâh ne fait pas perdre la récompense des bienfaisants} (trad relat s.12, v.90).


Et Il سبحانه a dit :

 

{Et Nous avons désigné parmi eux des dirigeants qui guidaient (les gens) par Notre ordre aussi longtemps qu'ils enduraient et croyaient fermement en Nos versets} (trad relat s.32, v.24).


Shaykh Al Islâm Ibnou Taymiyya, qu’Allâh lui fasse miséricorde a dit :

 

«L’Homme doit inéluctablement vivre parmi les gens.

Et les gens ont des volontés qu’ils lui demandent de soutenir.

S’il n’est pas d’accord, ils le blessent et le tourmentent.

Celui qu’Allâh a guidé et dirigé s’abstiendra alors d’actes illicites et patientera face à leur persécution».

 

Cela concerne l’interaction avec le commun des gens.

 

Qu’en est il alors avec sa famille et ses compagnons ?

 

Traduit et publié par la chaîne Telegram Cercle des Sciences - @Cercle_des_Sciences

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Conseil comment se comporter avec un jeune de plus de 18 ans (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Conseil comment se comporter avec un jeune de plus de 18 ans (audio-vidéo)

Question :

 

Quelle est la manière idéale à adopter dans la conduite à tenir avec le fils qui a dépassé dix-huit ans et qui, malgré cela, commet quelques grands péchés comme le délaissement de la prière et autres ?

 

Réponse :

 

Oui, il est vrai qu'avec les enfants de cet âge - dix huit ans -, nous rencontrons, nous les pères et mères, des difficultés dans la conduite à tenir avec eux.

 

Et cela est né de plusieurs facteurs, parmi ceux-là :

 

● L'islam prépare soit le garçon, soit la fille, afin que dès qu'il atteigne l'âge de la responsabilité religieuse (at-taklif), qu'il est un homme et supporte la responsabilité.

 

Alors que nous, jusqu'à ce qu'il atteigne vingt-sept ans, vingt-cinq ans, on tab-tab sur lui, et on dit : "il est encore petit".

 

On ne le charge pas d'une responsabilité et on a peur de le laisser faire quoi que ce soit.

 

Cela est le premier point, c'est une première cause.

 

● La deuxième cause : nous sommes négligents lors de son enfance concernant la bonne fréquentation.

 

On le laisse avec qui il veut, et quand il grandit, il veut grandir avec ses amis, comment veux-tu le lui retirer (cette mauvaise fréquentation), toi, depuis le début, tu l'as laissé !

 

● La troisième cause : nous, sauf ceux qu'Allâh a épargné, ne sommes pas un bon exemple pour notre enfant, ni dans le comportement avec sa mère, ni avec les habitants de la maison.

 

C'est à dire, je te demande par Allâh, quand le père en montant et en descendant (ses allées et venues) dit : "Ô vous les ânes, ô vous les chiens, ô les animaux", il (l'enfant) voit cela, comment veux-tu que l'enfant soit ?

 

Tu as détruit sa mère, détruit les membres de la maison.

 

Comment veux-tu qu'il reste à la maison ?

 

Là où toi, à chaque sortie et entrée, tu agis de cette manière.

 

 Autre chose, nous - sauf ceux qu'Allâh a épargné -, dans le comportement avec l'épouse et avec les membres de la famille, nous ne tenons pas à fournir à chacun ce dont il a besoin.

 

C'est-à-dire : chacun a besoin dès le début, que tu lui mettes à disposition ses besoins.

 

Celui là, il veut que tu lui fournisses des livres spéciaux et des appareils spéciaux, des choses spéciales, de sorte qu'il s'occupe avec à la maison, puisque toi tu ne le charges pas de responsabilités et tu ne veux pas qu'il sorte de la maison.

 

Quant à la fille, tu lui apprends une chose spéciale - la couture -, tu la prépares à être au service de la maison, elle aide sa mère, elle fait elle laisse, si toi, tu n'as pas respecté toutes ces choses, et cela est notre cas, sauf ceux qu'Allâh a épargné.

 

Donc si nous n'avons pas respecté ces choses, comment voudrions-nous que le garçon de cet âge interagit avec nous ?

 

Nous devons changer radicalement notre éducation, il faut que nous essayions de responsabiliser l'enfant et que nous le laissions trébucher un peu et se fatiguer, mais il supporte une responsabilité.

 

Par exemple, je commence par une légère responsabilité : "Ô mon fils, tu as grandi, alors chaque mois je te donne l'argent de ta mère pour que tu lui achètes ce dont elle a besoin."

 

Par exemple, cela est un exemple : "Mâshâa Allâh, tu as grandi maintenant. Celle-ci est la voiture, prends la et prends tes frères et retourne les, fais ceci et réalise cela." et laissez-le supporter la responsabilité.

 

"Viens mon fils, regarde je vais en voyage à l'étranger, je vais m'absenter trois jours ou bien je vais m'absenter deux jours, prends cet argent c'est pour les besoins de la maison, prends soins de ta mère et de tes frères", je lui demande toujours son avis, je parle avec lui, je rigole avec lui, je discute avec lui.

 

Bien sûr je vous donne une image idéale, moi même je ne l'applique pas.

 

Mais celui qui peut donner un conseil bénéfique qu'il le donne, et que personne ne croit qu'il est parfait, non !

 

Moi, je vous donne le conseil et qu'Allâh nous couvre ainsi que vous (couvre nos manquements).

 

Toujours ton fils, tu t'assois avec lui, tu parles avec lui, tu demandes son avis, quand tu vas chez tes amis prends-le avec toi.

 

Il n'y a pas d'empêchement.

 

Tu vas avec ses amis, si tu passes et qu'il y a ses amis alors assis-toi avec eux un quart d'heure, dix minutes, y a-t-il un empêchement à cela ?

 

Allez assis-toi avec eux, vois ses amis, évalue la situation et suis les choses ; c'est-à-dire, ces choses t'aideront dans l'éducation, elles t'aideront à te comporter avec ton fils avec une bonne manière.

 

Les anciens disaient une parole que je n'entends plus maintenant, s'il grandit ils disaient : "Sois pour lui comme un frère."

 

"Si ton fils grandit, sois avec lui comme un frère."

 

C'est-à-dire, sois avec lui comme un frère pour toi, vas et demande son avis, prends et donne.

 

Mais nous maintenant : "Non tu es petit, petit, reste avec nous."

 

Il veut se marier, on lui dit : "Maintenant tu attends, non, non, non."

 

Il dit : "Je veux me marier", on dit : "Vas prendre de l'argent et vas voyager !"

 

Par Allâh cela arrive, "Prends l'argent et vas voyager, vas partir te promener avec tes amis, prends."

 

On dit que notre fils est sorti de notre autorité et la cause est nous, sauf ceux qu'Allâh a épargné, oui.

 

Traduit et publié par la chaine Telegram Islam Authentique - @islamauthentique

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Partager cet article

Shaytân attristant le fils d'Adam

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Shaytân attristant le fils d'Adam

La tradition prophétique a amené la demande de refuge à Allâh contre la tristesse, car celle-ci affaiblit le cœur, et obstrue la voie de celui qui chemine vers Allâh.

 

Et c'est pour cela qu'elle constitue un des objectifs de shaytân et une de ses aspirations qu'il s'efforce d'atteindre chez le fils d'Adam.

 

Ibn Al-Qayyim - qu'Allâh lui fasse miséricorde - a dit dans tarîq el-hidjratayn (p.279) :

 

"le sens voulu étant que le Prophète صلى الله عليه وسلم a fait de la tristesse une chose contre laquelle on demande refuge (à Allâh).

Et ce, parce que la tristesse affaiblit le cœur, amoindrit la détermination et compromet la volonté.

Et il n'y a rien de plus aimé pour shaytân que la tristesse du croyant, Allâh تعالى a dit (trad approx) :

[La conversation secrète n’est que [l’œuvre] du diable pour attrister ceux qui ont cru] (1).

Ainsi, la tristesse est une des maladies du cœur qui l'empêche de s'activer, de cheminer et de s'atteler à la tâche."

 

Et il - qu'Allâh lui fasse miséricorde - a dit dans madâridj as-sâlikîne (500-501/1) :

 

"la tristesse n'est citée dans le Qur'ân que dans le cadre de l'interdiction ou de la négation.

Son interdiction est telle que dans Sa Parole تعالى (trad approx) :

[Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas] (2)

ainsi Sa Parole :

[Et ne t’afflige pas sur eux] (3)

en plus d'un emplacement, et Sa Parole :

[Ne t’afflige pas, car Allâh est avec nous ] (4)

et la négation est telle que dans Sa Parole تعالى (trad approx) :

[n’auront rien à craindre et ne seront point affligés] (5)

Le secret de cela est que la tristesse est un état non propulsif, et ne contient aucun intérêt pour le cœur, et la chose la plus aimée de shaytân est de rendre triste le serviteur afin d'obstruer son cheminement et de stopper sa progression, Allâh تعالى a dit (trad approx) :

[La conversation secrète n’est que [l’œuvre] du Diable pour attrister ceux qui ont cru] (1)."

 

Recherchons donc refuge auprès d'Allâh contre la tristesse, attelons-nous au bien, et demandons l'aide et le raffermissement à Allâh, quel excellent Maître et quel excellent Secoureur.

 

Ndlt :

(1) el-moudjâdala, v10

(2) âli imrâne, v139

(3) an-naml, v70

(4) at-tawbah, v40

(5) el-baqara, v38

 

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

تحزين الشيطان لابن آدم

جاءت السنة النبوية بالتعوذ بالله من الحزن لأنه يضعف القلب ويقطع السائر إلى الله عن سيره , ولذا كان هدفا من أهداف الشيطان ومطمعا من مطامعه التي يسعى لنيلها من ابن آدم

قال ابن القيم رحمه الله في طريق الهجرتين (ص279)

والمقصود أن النبي صلى الله عليه وسلم جعل الحزن مما يستعاذ منه. وذلك لأن الحزن يضعف القلب ويوهن العزم، ويضر الإرادة، ولا شيء أحب إلى الشيطان من حزن المؤمن، قال تعالى: {إنما النجوى من الشيطان ليحزن الذين آمنوا} ، فالحزن مرض من أمراض القلب يمنعه من نهوضه وسيره وتشميره

وقال رحمه الله في مدارج السالكين (1/500-501)

ولم يأت الحزن في القرآن إلا منهيا عنه ، أو منفيا. فالمنهي عنه كقوله تعالى {ولا تهنوا ولا تحزنوا} وقوله: {ولا تحزن عليهم} في غير موضع، وقوله: {لا تحزن إن الله معنا} والمنفي كقوله: {فلا خوف عليهم ولا هم يحزنون} وسر ذلك أن الحزن موقف غير مُسيِّر، ولا مصلحة فيه للقلب، وأحب شيء إلى الشيطان أن يحزن العبد ليقطعه عن سيره، ويوقفه عن سلوكه، قال الله تعالى {إنما النجوى من الشيطان ليحزن الذين آمنوا}

فلنتعوذ بالله من الحزن ولنشمر في الخير ولنسأل الله المعونة والتسديد فنعم المولى ونعم النصير

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Éteindre le feu en proclamant la grandeur d'Allâh (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Éteindre le feu en proclamant la grandeur d'Allâh (audio-vidéo)

Le lecteur :

 

Il a été évoqué d’après un hadith de ‘Amr Ibn Chou’ayb qui est élevé au Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

“Si vous voyez un incendie, évoquez la grandeur d’Allah (faite le takbir) car certes, le takbir l’éteint.”

 

Cheikh :

 

Oui, cela fait partie des choses qui remédient à l’incendie qui se déclare dans les demeures, les boutiques, les usines.

 

Cela se produit abondamment et cause la perte de vies et de biens, en effet, on remédie à cela en faisant le Takbir et cela est une chose qui a été expérimentée comme Ibn Al Qayyim l’a dit.

 

Le lecteur :

 

“Et proclamer la grandeur du Seigneur ‘Aza wa Jal neutralise le diable (qui a été créé de feu)”,

 

Cheikh :

 

Proclamer la grandeur du Seigneur signifie proférer la parole “Allahou Akbar” qui signifie qu’Allah est plus grand que toutes choses, Il détient la grandeur dans les cieux et sur terre et personne ne peut le dominer ni un diable ni autre, ni incendie ni rien d’autres.

 

Le lecteur :

 

“Et proclamer la grandeur du Seigneur ‘Aza wa Jal neutralise le diable, par conséquent le feu s’éteint si le musulman proclame la grandeur de Son Seigneur et certes, nous et d’autres avons essayé ceci et l’avons trouvé comme tel.”

 

Cheikh :

 

Oui, en effet, Ibn Al Qayyim a remédié à un incendie avec le Takbir, il s’éteignit par la permission d’Allah cependant cela demande (pour opérer) une intention, la sincérité du serviteur et un cœur présent.

 

Publié par ahlsunnahtraduction.com

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Les maillons de l'Islâm se rompront les uns après les autres

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Les maillons de l'Islâm se rompront les uns après les autres

Cramponnez-vous à votre religion, apprenez-la et enseignez-la à vos enfants, et veillez à la mettre en pratique, particulièrement le credo, le credo des gens de la sounnah et du consensus (ahlou s-sounnah wa l-djamâ3a).

 

Ahmad rapporte dans son musnad, d'après Abî Oumâmah El-Bâhilî, d'après le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم qui a dit :

 

"certes, les maillons de l'Islâm se rompront les uns après les autres, à chaque fois qu'un maillon sera rompu, les gens s'accrocheront au suivant, le premier (des maillons) est une annulation des jugements et le dernier, la prière".

 

Les gens de science ont dit :

 

(certes, se rompront) c'est-à-dire se dénoueront ;

 

(les maillons de l'Islâm) c'est-à-dire les commandements de la religion auxquels on se cramponne et les branches de la foi auxquelles on s'accroche ;

 

(les uns après les autres) c'est-à-dire qu'ils se dénoueront successivement, progressivement ;

 

(à chaque fois qu'un maillon se rompra les gens s'accrocheront au suivant) c'est-à-dire qu'ils s'y cramponnent et s'y accrochent ;

 

(le premier (des maillons) est une annulation des jugements) c'est-à-dire la justice, et cela s'est multiplié à notre époque, au point où un seul jugement peut être ratifié puis annulé à plusieurs reprises, et d'autres ont dit : l'annulation de ce qu'Allâh a ratifié et rendu obligatoire comme jugements religieux tel que cela s'est déjà produit ;

 

(et le dernier, la prière) même les habitants du désert ne prient pas du tout, d'autres ont dit : les gens la délaissent, et même s'ils l'accomplissent, il l'accomplissent d'une façon où elle n'est pas acceptée, comme cela est arrivé en notre époque. Les mosquées se remplissent d'hommes dont aucun ne respecte les piliers de sa prière et dont aucun d'entre eux ne dit "respecte-les" .

 

Fin de citation en résumé.

 

Et la cause de cela revient à ce que nous voyons comme appel à l'union des religions, à la laïcité, au libéralisme et autre que cela parmi les prédications qui focalisent en éloigner les gens de leur religion par diverses méthodes.

 

Méfiez-vous donc, et ne faites pas du bas-monde votre plus grande préoccupation.

 

Et c'est d'Allâh que nous implorons l'aide.

 

Publié sur la chaîne Telegram - @alramly - le 28 dhul hidja 1443h (correspondant au 27 juillet 2022g)

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

تمسكوا بدينكم، تعلموه وعلموه أبناءكم، واحرصوا على العمل به، خاصة العقيدة؛ عقيدة أهل السنة والجماعة
أخرج أحمد في مسنده عن أبي أمامة الباهلي، عن رسول الله صلى الله عليه وسلم قال

«لَتُنْقَضَنَّ عُرَى الْإِسْلَامِ عُرْوَةً عُرْوَةً، فَكُلَّمَا انْتَقَضَتْ عُرْوَةٌ تَشَبَّثَ النَّاسُ بِالَّتِي تَلِيهَا، وَأَوَّلُهُنَّ نَقْضًا الْحُكْمُ وَآخِرُهُنَّ الصَّلَاةُ»

قال أهل العلم: (لَتُنْقَضَنَّ) أَي تنْحَل (عُرى الإسلام) أي ما يتَمَسَّك بِهِ من أَمر الدّين وَيتَعَلَّق بِهِ من شعب الإيمان (عُرْوَة عُرْوَة) أي ينْقض مُتَتَابِعًا أَي شيئاً بعد شيء (فَكلما انتقضت عُرْوَة تشبث النَّاس بِالَّتِي تَلِيهَا) أَي تعلقوا وتمسكوا بهَا (فأولهن نقضاً الحكم) أَي الْقَضَاء وَقد كثر ذَلِك فِي زمننا حَتَّى فِي الْقَضِيَّة الْوَاحِدَة تبرم وتنقض مرَارًا، وقال آخر: إبطال ما أبرمه الله وأوجبه من الأحكام الشرعية كما قد وقع ذلك (وآخرهن الصَّلَاة) حَتَّى إن أهل الْبَوَادِي لَا يصلونَ أصلاً. وقال آخر:  يتركها الناس وإن أتوا بها أتوا بها على صفة لا تقبل، كما قد وقع ذلك في دهرنا؛ فلقد يمتلئ المسجد بالرجال ما فيهم من يقيم أركان صلاته، ولا من يقول له أقمها. انتهى باختصار

ومن أسباب ذلك ما نراه من دعوة إلى وحدة الأديان والعلمانية والليبرالية وغيرها من الدعوات التي تركز على إبعاد الناس عن دينهم بشتى الطرق. فاحذروا، ولا تجعلوا أكبر همكم الدنيا. والله المستعان

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Tu demandes à ta femme de se faire belle, et toi ?! (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

 Tu demandes à ta femme de se faire belle, et toi ?! (audio-vidéo)

Le fait que les époux se fassent beau l'un pour l'autre avec ce qui est approprié à chacun d'entre eux :

 

L'époux s'efforce alors à ce que sa bouche et ses vêtements soient propres et que son apparence soit agréable avec ce qui est approprié à l'homme.

 

Et la femme s'efforce que sa bouche soit propre, que son odeur soit bonne, que son vêtement soit propre et qu'elle se fasse belle pour son époux avec ce qui est approprié à la femme.

 

Et notre mère Aïcha - qu'Allâh l'agréé - a été questionnée :

"Par quoi le Prophète صلى الله عليه وسلم débutait-il en entrant dans sa maison ?"

Elle dit alors : "Par le siwak."

Rapporté par Muslim dans le recueil authentique

 

Et parmi les caractéristiques de la femme pieuse, le fait qu'elle réjouisse son époux lorsqu'il la regarde.

 

Les pieux prédécesseurs connaissaient ce droit là et l'ont mis en oeuvre.

 

Ibn Abbas رضي الله عنهما dit :

 

"Certes, j'aime me faire beau pour ma femme comme j'aime qu'elle se fasse belle pour moi."

 

Car Allâh dit (traduction rapprochée) :

 

"Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance." (Sourate Al Baqara verset 228)

 

Et il est rapporté du grand juriste Abou Yusuf Al-Hanafi qu'il ait dit :

 

"Comme il me plait que mon épouse se fasse belle pour moi, il lui plaît que je me fasse beau pour elle."

 

Et ceci est une immense chose à laquelle on doit prêter attention car certains époux ont des manquements à ce sujet.

 

Tu verras certains époux avoir des manquements dans le fait d'avoir une bonne odeur ou dans le fait de bien s'habiller et ils demandent à l'épouse d'avoir une bonne odeur de d'avoir de beaux vêtements, et ils la critiquent si elle a un manquement dans cela.

 

Et leur demande est juste et bien, mais ils doivent se soucier des droits de l'épouse dans le fait qu'il se fasse beau pour elle avec ce qui est approprié à l'homme.

 

Traduit par Morjane abu Dawud

Publié par la chaîne Telegram - @morjaneabudawud

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Vous faites désormais paître les troupeaux dans la terre des carnivores (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Vous faites désormais paître les troupeaux dans la terre des carnivores (audio)

Certes vous faites désormais paître les troupeaux dans la terre des carnivores, et si vous ne les protégez pas ils seront dévorés ;

 

"et quiconque fait paître un troupeau sur la terre des carnivores, puis est négligent à son égard, le lion se chargera de le faire paître."

 

Aujourd'hui est différent d'hier, et notre époque est différente du passé ; prenez garde pour vos enfants, ne vous occupez pas de votre bas-monde au détriment de vos enfants, vous serez interrogés à propos d'eux auprès d'Allâh et vous serez les perdants s'ils ont été corrompus et égarés.

 

Publié par la chaine Telegram - Le bien et la piété - @Albirrou_wa_attaqwa

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Je ne parle pas des bienfaits qu'Allâh m'a octroyé de peur que l'oeil ne me touche

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Je ne parle pas des bienfaits qu'Allâh m'a octroyé de peur que l'oeil ne me touche

Question :

 

Qu'Allâh vous accorde la réussite,  certaines personnes disent : "Je ne parle pas des bienfaits qu'Allah m' a octroyé de peur que l'oeil ne me touche" ?
 

Réponse :

 

Ceci vient du diable.

 

Il te convient de parler des bienfaits d'Allah dans le cadre du remerciement, et l'oeil ne te fera aucun mal par la permission d'Allah car tu auras oeuvré par la parole d'Allah :

 

{وَأَمَّا بِنِعْمَةِ رَبِّكَ فَحَدِّثْ}

 

(Dans le sens rapproché) :

 

{Et quant au bienfait de ton Seigneur, proclame-le} (Sourate Ad-Doha verset 11)

 

Les gens voient ce que tu possèdes, donc ceux qui mettent l'oeil te toucheront et ce même si tu n'en parles pas car ils te voient, tu te protèges d'eux par les invocations et ce qui est rapporté dans ce domaine.

 

Extrait du livre «Al qawl al ijmal fi tafsir al moufasal, tafsir Juz ‘amma» - aux éditions [Dar Al-'Ālamiyyâ]- Page 490.

Traduit et publié sur la chaîne Telegram - El-'Ilm As Sahîh (العلم الصحيح) - @El_3ilm_as_sahih

سئل العلامة الشيخ صالح الفوزان حفظه الله تعالى

فضيلة الشيخ وفّقكم الله : بعض الناس يقول : انا لا أتحدَّث بما أنعم الله عليّ لانَّني أخشى من العين ؟

 الجواب : هذا من الشيطان، عليك ان ان تتحدَّث بنعمة الله من باب الشكر، و لا تضرُّك العين بإذن الله؛ لأنك تعمل بقول الله عز وجل

وَأَمَّا بِنِعْمَةِ رَبِّكَ فَحَدِّثْ - [الضحى - ١١]

و الناس يرون مالك، و لو لم تتحدَّث يرون مالك، فالذين عندهم عينٌ يصيبونك و لو ما تحدَّثت، فهم يرونك تتحرَّز منهم بذكرِ الله عز وجل و بالوردِ

 من كتاب القول الإجمال في تفسير المفصّل، تفسير جزء عمّ
طبعة "الدار العالمية"\ ص. ٤٩٠

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Lorsque le mari se refuse à son épouse (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Lorsque le mari se refuse à son épouse (audio)

Question :

 

Ahsana Llâh ilaykum Shaykhanâ, une sœur dit :

 

Nous connaissons tous le hadîth qui explique que si le mari passe la nuit en colère contre sa femme qui s'est refusée, les anges la maudissent alors jusqu'au matin.

 

Quel est le jugement d'Allâh lorsque la femme est en colère contre son mari car il s'est refusé à elle ?

 

Pouvez-vous nous l'expliquer en détails et surtout conseiller les hommes qui se refusent à leurs épouses ?

 

Bâraka Llâhu fîkum ô Shaykh

 

Réponse :

 

Il incombe à l'homme de ne pas s'abstenir non plus, parce-que :

 

"Vous n’aurez véritablement la foi, que lorsque vous aimerez pour votre frère (ainsi que pour votre soeur) ce que vous aimez pour vous-même." (cf. Hadîth).

 

Alors, tout comme il se met en colère lorsqu'elle se refuse, lui aussi ne devrait pas se refuser, et il devrait plutôt demander à Allâh la force pour elle.

 

(Car) cela ne relève pas de la bonne cohabitation conjugale (de se refuser).

 

Traduit par Ummu Tamym, corrigé par Bintu Zahir

Publié sur le groupe Q/R entre soeurs

السؤال : أحسن الله إليكم شيخنا، أخت تقول: نعرف الحديث الذي فيه أنه لما تمتنع المرأة عن فراش زوجها ويبيت هو غضبانا فإن الملائكة تلعنها حتى تصبح
ما الحكم حينما تغضب المرأة لما زوجها يرفض لها حقها؟
هلا تفضلتم شيخنا وفصلتم لنا هذه النقطة، وخاصة هلا نصحتم الرجال الذين يمتنعون عن زوجاتهم؟
بارك الله فيكم يا شيخ

 الجواب : صوتي

Cheikh Tal'at Zahran - الشيخ طلعت زهران

Partager cet article

Mon dirham est parti

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Mon dirham est parti

D'après Abî Bakr bin 3ayyâch - qu'Allâh lui fasse miséricorde - qui a dit :

 

"Si un dirham se perd chez l'un d'entre eux, il passerait assurément sa journée à dire :

nous appartenons certes à Allâh, mon dirham est parti ;

mais il ne dira pas : mon jour s'en est allé, je n'y ai rien accompli."

El-huliya d'Abî Nou3aïm (303/8)

Et plus encore, la situation chez certaines gens a même atteint un point où il rate la prescription religieuse sans qu'il ne se tourmente ni se chagrine de l'avoir manquée, et il reste à geindre toute sa journée lorsqu'il perd un peu du bas-monde.

 

Nous demandons à Allâh de ne pas faire du bas-monde notre plus grande préoccupation.

 

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

ذهب درهمي
عن أبي بكر بن عياش رحمه الله قال

" إِنَّ أَحَدَهُمْ، لَوْ سَقَطَ مِنْهُ دِرْهَمٌ لَظَلَّ يَوْمَهُ يَقُولُ: إِنَّا لِلَّهِ، ذَهَبَ دَرْهَمِي، وَلَا يَقُولُ: ذَهَبَ يَوْمِي، مَا عَمَلْتُ فِيهِ "

الحلية لأبي نعيم (8/303)

بل بلغ الحال في بعض الناس أن تفوته الفريضة فلا يألم لفواتها ولا يتأثر ، ويبقى متألم كل يومه عند فوات قليل من الدنيا ، نسأل الله أن لا يجعل الدنيا أكبر همنا

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق العباد البدر

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Lorsqu'une nouvelle te parvient (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Lorsqu'une nouvelle te parvient (audio-vidéo)

"Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent. S'ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement parmi eux ceux d'entre eux qui cherchent à être éclairés, auraient appris (la vérité de la bouche du Prophète et des détenteurs du commandement). Et n'eussent été la grâce d'Allâh sur vous et Sa miséricorde, vous auriez suivi le diable, à part quelques-uns." Sourate An-Nisa verset 83

 

Les gens de sciences de l'exégèse ont dit :

 

"Ce verset a été révélé à l'égard des hypocrites."

 

Quand une nouvelle leur parvient, quelle qu'elle soit, ils ne cherchent pas à l’authentifier, mais plutôt la propagent directement.

 

"Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent."

 

Ils la répandent par la parole, car c'était le moyen disponible (à leur époque).

 

Alors est-ce que leur ressemble celui qui, lorsque lui parvient une information qu'elle soit rassurante ou alarmante, la propage à travers les moyens de communication modernes ?

 

Oui, il leur ressemble.

 

Et ceci n'est pas une caractéristique des croyants, mais plutôt une caractéristique des hypocrites.

 

Et chacun d'entre eux aura acquis (comme péchés), l'équivalent de ce qu'il a causé comme crainte quant à cette affaire.

 

"Il m"est parvenu telle chose", "telle chose s'est produite"... alors que rien ne s'est produit, ou il ne sait pas, il lui est seulement parvenu.

 

"Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent."

 

Et dans le terme ألإذاعة réside l'intention de répandre abondamment, que cette nouvelle se répande parmi les gens.

 

Pourquoi cela ?

 

Car cela amènera les gens soit à être effrayés, soit à être rassurés.

 

Il incombe au musulman d'être une clé du bien.

 

Si une nouvelle réjouissante te parvient, une nouvelle qui apaise les gens, alors propage-la.

 

Cependant, s'il te parvient une nouvelle qui va apeurer les gens, les démoraliser ou les frustrer, il ne t'est pas permis de la propager..

 

Sachant que les deux cas nécessitent une vérification, en renvoyant (cette nouvelle) au Messager صلى الله عليه وسلم lorsqu'il était encore en vie ou aux détenteurs de l'autorité (à l'époque du Prophète صلى الله عليه وسلم) lorsqu'ils se trouvaient loin de lui, ou aux détenteurs de l'autorité après sa mort صلى الله عليه وسلم.

 

Traduit par Nour Traductions

Publié par la chaine Telegram - Le bien et la piété - @Albirrou_wa_attaqwa

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز بن محمد بن إبراهيم آل الشيخ

Partager cet article

Sois plutôt préoccupé par ce sur quoi tu vas rencontrer Allâh !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Sois plutôt préoccupé par ce sur quoi tu vas rencontrer Allâh !

Ne sois pas préoccupé par (la bombe) nucléaire, sois plutôt préoccupé par ce sur quoi tu vas rencontrer Allâh, car il n'y a pas d'échappatoire à la mort.

 

Et rien ne te sauvera de (la bombe) nucléaire ni d'autre que cela si ce n'est Allâh.

 

Sois donc avec Allah dans l'aisance, Il sera avec toi dans la difficulté.

 

Sur la chaîne telegram du Cheikh - @alramly

Traduit et publié par Abdullah al Albani - @Abdullahalalbani

لا تشغل نفسك بالنووي
اشغل نفسك بما ستلقى الله عليه فالموت لا مفر منه
ولا ينجيك من النووي وغيره إلا الله فكن مع الله في الرخاء يكن معك في الشدة

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Partager cet article

Sommaire : التعبير - Expression

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

«Où étais-tu ?» - «D'où viens-tu ?»

«Il n’y a qu'Allâh qui peut me juger» - «Chacun s’occupe de soi» - «Chacun fait sa vie» ...

Savoir quand parler et savoir quand se taire

L’interdiction de jurer en utilisant les expressions : «حق الله - haqq Allâh» et «حق ربي - haqq Rabbî» (audio)

Celui qui ne connaît pas le nom de quelqu’un, qu’il l’appelle par «‘Abdellâh»

La manière pour le muhaddith de souligner les mots

Dire «sayyid» au mécréant (audio)

Dire : «On tue le temps...»

Certains insouciants emploient l'expression «tuer le temps» comme s’il était un ennemi !

Allahouma bârik !

Belle Faida : Quand commencer par la basmala et quand commencer par la hamdala ? (audio)

L'utilisation en public des termes : «Ma chérie, ma bien-aimée, ma très chère» (audio-vidéo)

Jugement de demander quelque chose par Allâh (Je te demande par Allâh de me donner telle chose) et le fait de refuser (audio)

Dis : «Si Allâh le veut (ﺇﻥ ﺷﺎﺀ ﺍﻟﻠﻪ - in châa Allâh)»

Imiter des gens pour rire, sans intention de se moquer, est une médisance (audio-vidéo)

L'expression : «Pensée islamique»

Ne dis pas : «Le Moyen-Orient», mais dis : «L'Orient Islamique»

Untel n'a aucun bien en lui

L'utilisation du : «Si» (audio-vidéo)

Le danger de dire : «Sans untel…» (audio-vidéo)

Une parole très dangereuse : Le fait de jurer ou de parler en disant «Allâh sait que...»

Dire «Qu’Allâh te récompense en bien - JazâkaLlâhou khayra» ou dire «Qu’Allâh te récompense par 1000 biens - JazâkaLlâhou alfa khayri» (audio-vidéo)

Dire : «Ô Visage d'Allâh», «Ô Science d'Allâh», «Ô Miséricorde d'Allâh», ...

Erreur répandue ! : Dire que l'on fait une chose «FîsabîlilLâh - ‫في سبيل الله‬‎ - Dans le sentier d'Allâh» dans le sens de «gratuit» (audio)

Choisir soigneusement ses mots lorsqu'on s'adresse à autrui

Fais attention ! Ne traite ni d'âne, ni de chien, ...

Le jugement de donner un surnom tel que : «Boulahya - بولحية - Celui à la barbe» (audio-vidéo)

En ce qui concerne l'expression utilisée dans le dialecte arabe : «الله يخليك - Allâhi khallîk», littéralement : «Qu'Allâh te laisse»

Dire que untel est un «batard»

Ne dis pas : «Syrie», mais dis : «Le pays du Shâm»

Dire : «Bismillâh» lorsque l'on verse de l'eau chaude dans les égouts ? (audio-vidéo)

«Je me fiche du regard des gens...» !?

«L'amour de la patrie fait partie de la foi», «La propreté fait partie de la foi», «La gestion est la moitié de la subsistance», «L'économie équivaut à la moitié de la subsistance»

Est-il permis au musulman de dire à son frère «Yâ Shaitân» ? (audio)

Dire : «J'adore telle ou telle chose», est-ce permis ? (audio)​

Le danger des paroles comme : «Ceci provient d'Allâh et d'untel» et ses semblables

Demandez sans cesse la guidée !

Pouvons-nous attester sur l'honneur lors de signature de documents ? (audio)

Est-il permis d'employer le terme «naturel» sur les choses de la création ? (audio)

Le véritable sens de la phrase: «maa zaal - ما زال»

Dans quel cas est-il obligatoire de dire : «in shâ a Allâh - إن شاء الله» ?

Quelqu'un me demande sur quelque chose dont je ne veux pas parler... (audio)

Le symbole "coeur" : ❤

Dire «Dieu» à la place de «Allâh» (audio)

Le fait de dire : «Je n'ai pas de chance !» ou «Oh quel malheur !» (vidéo)

Répondre : «Je loue Allâh pour toi - أحمد الله إليك - Ahmedou Llah ilayk» lorsqu'on nous demande comment nous allons (audio)

Dire : «Catastrophe naturelle», est du chirk !

Jurer en rajoutant «in shâa Allâh» ? (audio-vidéo)

Avis sur le fait d'utiliser les termes «MDR» ou «LOL» dans une conversation (audio)

Dire : «Untel est laïc»

Une expression répandue (audio)

Ne dis pas : «j'ai créé» mais : «j'ai fabriqué (fait) par la permission d'Allâh»

Attitude du musulman à l'égard de celui qui utilise un langage obscène

Dire : «صباح الخير - Sabah al-khair et مساء الخير - massa al-khair» au lieu de dire «السلام عليكم - Assalam alaykoum» ? (vidéo)

Prier sur le prophète صلى الله عليه وسلم lorsque l'on oublie (vidéo)

Le symbole mathématiques «+» est-il considéré comme une croix ?

L'expression : «Il a été enterré dans sa dernière demeure» ?!

La signification de : «Prenez garde à la verdure du fumier»

Dire à quelqu'un : «stupide»

Dire : «La foi est dans le coeur»

Que dire à une personne en colère ?

Trop jurer (vidéo)

Dire : «Que le diable périsse !»

Prononcer «la basmalah» et «l'isti'adha» (audio)

Dire : «Je remercie Allâh et te remercie aussi»

Se justifier en disant : «Qu'Allâh me guide» ?

La différence entre «entendre» et «écouter»

«Il n'y a pas de timidité en religion» (audio-vidéo)

Point de honte en religion !?

Poisson d'avril (audio-vidéo)

الدليل على تحريم : كذبة ابريل (dossier)

La différence entre «chercher refuge» et «prendre refuge»

L'utilisation du mot «سيد - sayyid» (monsieur ou maître)

13 significations du mot «fitnah - الفتنة» (dossier)

Le «V» de la victoire

Dire «شكرًا - shukran» (merci)

L'avis juridique sur certaines expressions

Concernant l'expression : « Liberté d'expression »

Utilisez le terme : «créer»

La différence dans l'utilisation de «جزاك الله  - djazak Allâh»

Dire : «daron» ou «daronne» lorsque l'on parle de ses parents

Sur le fait d'utiliser des mots dont le sens est équivoque (vidéo)

La traduction du coran et le fait de dire "Allâh a dit" en citant à la suite une traduction relative et approchée du coran

La meilleure invocation à dire à celui qui nous fait un bien (vidéo)

Le mérite du fait de dire : "La hawla wa la qouwata illa billah - لا حول ولا قوة إلا بالله" (audio-vidéo)

La signification linguistique et religieuse d'un mot

Mâshâa Allâh - ماشاء الله (vidéo)

Le mot : "madhab - مذهب"

Que répondre à celui qui te dit : "Jazâka Llahou kheiran" ? (audio)

La signification de "As-salam 'alaykoum" (السلام عليكم)

Avis religieux sur le fait de toucher du bois, ou de dire: "touche du bois", de peur d'être atteint par le mauvais œil

Les jeux de mots

Elle a fait un voeu mais elles est incapable de l'honorer

Le fait de dire : "J'ai rencontré untel par hasard"

Jugement sur le fait de dire : «J'ai rencontré quelqu'un par hasard» (vidéo)

Quelques définitions : Moubah - Waajib - Mandoub

Nommer certaines fleurs "adorateurs du soleil"

La traduction de "wallâhu-l-musta3n"

Répondre à la réprimande par : « Tu es un curieux »

Les sourds entendent (vidéo)

Le fait qu’une personne dise « Je suis libre »

Celui qui dit lorsqu'il commet un interdit : « La piété est dans le cœur »

Que signifie : «Ahayak Allâh - أَحْيَاك الله» et jugement sur le fait de dire "qu'Allâh allonge ta vie" ?

Le jugement de celui qui insulte la vie

L'usage de la particule "law"-"si"

«Si j'avais fait ceci et cela...» ?! (vidéo)

Le détestable (makrouh)

"Comment va la foi ?"

Jazak Allâhu khayran

حرية الرأي (dossier)

Partager cet article