Catégories

1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 17:48
La mauvaise fin a pour cause un secret dissimulé que les gens ne voient pas

Ibn Rajab :

 

"La mauvaise fin a pour cause un secret dissimulé que les gens ne voient pas"

 

Fais que ton intérieur soit comme ton apparence, tu seras sauvé du châtiment de ton Seigneur, tu échapperas à Sa tromperie (contre celui qui trompe), et tu seras à l'abri de Sa ruse (contre celui qui ruse) et de Sa sanction.

 

Traduit et publié par La da'wah des mashaykh d'Algérie en langue française - @MashaykhDZ

 

 

ابن رجب

خاتمة السوء تكون بسبب دسيسة باطنة للعبد لايطلع عليها الناس

فاجعل سريرتك كظاهرك تنجو من عذاب ربك وتسلم من مخادعته وتأمن مكره وعقابه

Cheikh Lazhar Sinîqra - الشيخ لزهر سنيقرة

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mort et funérailles - الموت والجنازة
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 17:47
Le piercing du nombril

A la question de savoir si il était permis pour les femmes d'effectuer dans certaines cliniques privées ce qu'on appelle le piercing du nombril et d'y mettre un anneau semblable à une boucle d'oreille parfois avec une compression/perforation (du ventre) sans anesthésie puis par la suite l'exposer lors d’événements (entre femmes) en s'habillant (par exemple) d'un chemisier court s'arrêtant avant le nombril.

 

Les membres de la Lajna ad daima ont répondu comme suit :

 

Après étude, ce qui es nommé par le piercing du nombril fait parti des chirurgies esthétiques interdites en raison de son but/objectif à savoir découvrir/exposer (cette partie du corps) lors d'événements publics.

 

Et cela fait parti du découvrement/exposition de la awrah qui est interdite au découvrement.

 

Et cet endroit (le nombril) ne fait pas parti des endroits d'ornements bien connus chez les musulmans.

 

Et (aussi) parce qui s'y trouve dedans comme (tabarruj) exposition de la beauté blâmable comme dans Sa parole تعالى (traduction rapprochée) :

 

"et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam (Jahiliyah)".

 

Traduit et résumé par Abdoullaah Abu Edem

 

 إظهار سرة المرأة

الحمد لله وحده، والصلاة والسلام على من لا نبي بعده، وبعد
فقد اطلعت اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء على ما ورد إلى سماحة المفتى العام من سعادة: مدير إدارة التوعية الدينية بوزارة الصحة والمحال إلى اللجنة من الأمانة العامة لهيئة
كبار العلماء برقم (11123) وتاريخ 5/12/1424 هـ، وقد سأل المستفتي سؤالاً هذا نصه
نفيد سماحتكم بأنه لُوحظ في الآونة الأخيرة في بعض المستوصفات والعيادات الطبية الخاصة إجراء بعض العمليات الجراحية التجميلية ومنها ما يسمى: (بخرم السرة) وهو عبارة عن خرم السرة ووضع حلق مثل حلق الأذن ومن ثم إبرازها عند حضور المناسبات بحيث يلبس بلوزة قصيرة إلى ما قبل السرة
نأمل من سماحتكم التكرم بإفادتنا عن الحكم الشرعي في مثل هذه العمليات لا سيما وأن بعضها يتم بجهاز كبس وبدون تخدير

وبعد دراسة اللجنة للاستفتاء أجابت بأن ما يسمى خرم السرة من عمليات التجميل المحرمة حيث يقصد منها كشف ذلك الموضع في المناسبات العامة، وهو من كشف العورة المحرم كشفها وليس هذا الموضع من مواضع الحلي المعروفة عند المسلمين، ولما فيه من التبرج المذموم في قوله تعالى

وَلا تَبَرَّجْنَ تَبَرُّجَ الْجَاهِلِيَّةِ الأُولَى

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

(الجزء رقم : 2، الصفحة رقم: 324)
الفتوى رقم -22869

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 17:46
Donner à son épouse de l'argent chaque fois qu'elle le demande

Question 3 :

 

Est-il permis de donner à son épouse de l'argent chaque fois qu'elle le demande ou seulement dans certaines circonstances, et quelles sont ces circonstances ?

 

Qu'Allâh vous accorde la réussite et vous protège.

 

Réponse 3 :

 

Prendre en charge l'épouse, qui consiste à la vêtir et la loger, est un devoir du mari.

 

Le comportement convenable et la bienfaisance entre les deux époux sont légiférés dans la loi islamique, selon la parole d'Allâh (l'Exalté) :  

 

"Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allâh accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs biens." (sourate An-Nisâ verset 34)

 

Et selon la parole d'Allâh (Exalté soit Il) :  

 

"Et faites que ces femmes habitent où vous habitez, et suivant vos moyens." (sourate At-Talâq verset 6)

 

Et la parole d'Allâh (Exalté soit Il) :  

 

"Et comportez-vous convenablement envers elles." (sourate An-Nisâ verset 19)

 

Et selon cette parole du Prophète صلى الله عليه وسلم :  

 

"Vous leur devez, par contre, de les nourrir et de les vêtir de manière convenable."

 

Qu'Allâh vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

 

La troisième question de la fatwa numéro (9258)

(Numéro de la partie: 21, Numéro de la page: 159)

Publié par alifta.net

س 3: هل يجوز إعطاء الزوجة نقودًا كلما طلبت مني أم في بعض الحالات، وما هي هذه الحالات؟ الله يوفقكم ويرعاكم

ج 3: نفقة الزوجـة وكسوتها وسكناها واجب علـى الـزوج، وحسن العشرة وفعل المعروف بين الزوجين مطلوب شرعًا؛ لقوله تعالى

الرِّجَالُ قَوَّامُونَ عَلَى النِّسَاءِ بِمَا فَضَّلَ اللَّهُ بَعْضَهُمْ عَلَى بَعْضٍ وَبِمَا أَنْفَقُوا مِنْ أَمْوَالِهِمْ

 الآية

وقوله تعالى

 أَسْكِنُوهُنَّ مِنْ حَيْثُ سَكَنْتُمْ مِنْ وُجْدِكُمْ

 وقوله تعالى 

 وَعَاشِرُوهُنَّ بِالْمَعْرُوفِ

وقـول النـبي صلى الله عليه وسلم

 ولهـن عليكـم رزقهـن وكسوتهن بالمعروف

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال الثالث من الفتوى رقـم - 9258

(الجزء رقم : 21، الصفحة رقم: 159)

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 17:41
Le repentir d’un prisonnier (audio-vidéo)

On apporta un prisonnier au prophète صلى الله عليه وسلم (le hadith est dans al-mousnad) et l’homme proclama son repentir.

 

Ecoutez ce qu’il dit dans son repentir : «Ô Allâh je me repends à Toi et je ne me repends pas envers Mohammed.»

 

Qu’a dit le prophète صلى الله عليه وسلم ? Qu’a-t-il dit ?

 

«Il a reconnu ce droit à Son détenteur.»

 

Il a dit […] : «Il a reconnu ce droit à Son détenteur.»

 

Cela revient de droit à Allâh سبحانه وتعالى : Le repentir, le retour à Allâh en persistant sur Son obéissance, l’humilité, l’espoir, les pleurs, la soumission.

 

Tout cela revient exclusivement et de droit à Allâh سبحانه وتعالى.

 

Quand l’innocence de ‘Aisha رضي الله عنها fut révélée du haut des sept cieux, sa mère lui dit : «Lèves-toi voir Mohammed صلى الله عليه وسلم.»

 

Elle dit : «Par Allâh, je ne me lève pas le voir, et je ne loue personne hormis Allâh.»

 

Les louanges, le repentir, l’espoir, le retour à Allâh en persistant sur Son l’obéissance, l’humilité, la crainte fondé sur la connaissance d’Allâh.

 

Tout cela revient de droit à Allâh سبحانه وتعالى , Celui qui détient entre Ses mains l’ordre des choses.

 

Traduit et publié par tawhidfirst.fr

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Péchés et repentir - الذنوب و التوبة
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 17:37
Jeu pour enfants : «Fatha Kasra Damma» (dossier)

Publié par apprends-moi-ummi.com

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 17:31
Etudiant en science : Entre la peur de donner une fatwâ et le fait de dissimuler la science (audio)

Question :

 

Certains étudiants en science sont interrogés et ils redoutent de donner la réponse, craignant de donner une fatwâ (un avis juridique) sans science, et ils redoutent - au même titre - de ne pas donner de réponse de crainte qu'ils ne cachent la science.

 

Quel est donc le jugement sur cela, afin qu'ils soient en paix par rapport aux deux cas ?

 

Réponse :

 

Le jugement de cela est qu'ils s'abstiennent et qu'ils la délaissent (le fait de donner) la fatwâ, sauf si cela est fait sur la base d'une science, car Allâh a détaillé cela de manière complète en disant (traduction rapprochée) :

 

"Et ne poursuis pas ce dont tu n'as aucune connaissance. L'ouïe, la vue et le cœur: sur tout cela, en vérité, on sera interrogé." (Sourate 17 verset 36)

 

Et il dit également (traduction rapprochée) : 

 

"Dis : «Mon Seigneur n'a interdit que les turpitudes (les grands péchés), tant apparentes que secrètes, de même que le péché, l'agression sans droit et d'associer à Allâh ce dont Il n'a fait descendre aucune preuve, et de dire sur Allâh ce que vous ne savez pas»." (Sourate 7 verset 33)

 

Ceci est le jugement.

 

Et être sauvé de la dissimulation de la science consiste à ce que l'on dise : Ils ne savaient pas pour pouvoir cacher.

 

S'ils savent que le statut juridique (d'une chose) est ceci et cela, ils se doivent de l'éclaircir ; Cependant ils n'ont pas de science.

 

Le questionneur :

 

Même si l'abstention se fait dans certaines questions évidentes ?

 

Le Cheikh :

 

Parfois, pour les gens, les questions évidentes ne concordent pas avec la vérité.

 

Le questionneur :

 

C'est-à-dire : Il n'est pas possible de nommer cela fatwâ ?

 

Le Cheikh :

 

À titre d'exemple : S'il est interrogé sur l'intérêt usuraire, est-ce c'est illicite ou permis ?

Alors oui, il dira : Illicite.

 

Le questionneur :

 

Ou bien les questions relatives à la prière et autre ?

 

Le Cheikh :

 

Même la prière, est-ce que toutes les questions relatives à celle-ci sont connues ?

 

Le questionneur :

 

C'est-à-dire : Le jugement de celui qui la délaisse ?

 

Le Cheikh :

 

Il n'y a pas de mal.

 

La chose connue est connue.

 

Cependant, tant qu'ils font face à une difficulté ou à une hésitation, ils se doivent de s'abstenir, et dans cette situation, il leur convient de demander au frères questionneurs de mettre leurs questions par écrit pour les exposer aux gens de science.

 

Le questionneur :

 

Et s'ils transmettent les fatâwâ - je veux dire : Dans les mêmes termes que les leurs - venant des savants ?

 

Le Cheikh :

 

S'ils transmettent la fatwâ d'après un savant et qu'ils se sont assurés que le savant a dit ceci au sujet de la même question, ceci leur est permis.

 

Le questionneur :

 

Et ils l'attribuent au savant ?

 

Le Cheikh :

 

S'ils l'attribuent au savant, il n'y a pas de mal.

 

Comme le fait qu'ils disent : 

 

"J'ai entendu Untel ou bien le Sheikh Untel être interrogé sur cette question et il a dit ceci et cela."

 

Silsilah liqâ`ât al-bâb al-maftûh > liqâ` al-bâb al-maftûh - 3

Al-‘ilm wa ad-da‘wah wa al-ihtisâb

Al-qaDâ` wa al-fatyâ

Groupe de traductions et rappels Cheikh Fawaz Al Madkhali

طالب العلم بين خوف من الفتوى وكتم للعلم

السؤال : بعض طلبة العلم يُسْألون، فيتخوَّفون من الإجابة خوفاً من الفتيا بغير علم، ويتخوفون -كذلك- من عدم الإجابة، حذراً من كتم العلم، فما هو الفيصل في ذلك حتى يسْلَموا من كلا الأمرين؟

الجواب : الفيصل في ذلك أن يتورعوا ويدَعوا الفتيا، إلا إذا كان عن علم؛ لأن الله فصَّل ذلك تماماً، فقال

وَلا تَقْفُ مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ إِنَّ السَّمْعَ وَالْبَصَرَ وَالْفُؤَادَ كُلُّ أُولَئِكَ كَانَ عَنْهُ مَسْؤُولاً -  الإسراء:36

 وقال تعالى

قُلْ إِنَّمَا حَرَّمَ رَبِّيَ الْفَوَاحِشَ مَا ظَهَرَ مِنْهَا وَمَا بَطَنَ وَالْأِثْمَ وَالْبَغْيَ بِغَيْرِ الْحَقِّ وَأَنْ تُشْرِكُوا بِاللَّهِ مَا لَمْ يُنَزِّلْ بِهِ سُلْطَاناً وَأَنْ تَقُولُوا عَلَى اللَّهِ مَا لا تَعْلَمُونَ - الأعراف:33

. فهذا هو الفيصل، والنجاة من كتم العلم أن نقول: هم لم يعلموا حتى يكتموا، فلو علموا أن الحكم كذا وكذا وجب عليهم أن يبينوا؛ لكنهم ليس عندهم علم

السائل :حتى إذا كان التورُّع في بعض المسائل الظاهرة

الشيخ :أحياناً تكون المسائل الظاهرة عند الناس غير موافقة للحق

السائل:يعني: لا يمكن أن تسمى فتوى؟

الشيخ : مثلاً: لو سئل عن الربا، هل هو حرام أم حلال؟ فنَعم يقول: حرام

السائل :أو قضايا في الصلاة أو نحو ذلك؟

الشيخ :حتى الصلاة هل كل قضاياها معلومة؟

السائل :يعني: حكم تاركها؟

الشيخ : لا بأس، الشيء المعلوم معلوم؛ لكن ما دام عندهم إشكال أو تردد يجب عليهم الامتناع، وفي هذه الحال ينبغي لهم أن يطلبوا من الإخوة السائلين كتابة الأسئلة لعرضها على أهل العلم

السائل : وإذا نقلوا الفتاوى -أعني: في نفس كلامهم- عن العلماء؟

الشيخ : إذا نقلوا الفتوى عن العالم، وتأكدوا أن العالم قال هكذا في نفس هذه المسألة جاز لهم ذلك

السائل : وينسبونه إلى العالم؟

الشيخ :إذا نسبوه إلى العالم لا بأس، مثل أن يقول: سمعتُ فلاناً أو الشيخ الفلاني يُسْأل عن هذه المسألة فقال: كذا وكذا

المصدر: سلسلة لقاءات الباب المفتوح > لقاء الباب المفتوح - 3
العلم والدعوة والاحتساب
القضاء والفتيا

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 17:18
Femme qui dit au Cheikh : «Je t’aime en Allâh» (audio)

Question :

 

Celui-ci demande :

 

Nous entendons dans certains programmes télévisés que certaines femmes lorsqu’elles interrogent disent au Cheikh : «Je t’aime en Allâh».
 

Réponse :

 

Cela n’est pas convenable.

 

Il n’est pas convenable à ce que la femme dise à un homme, que ce soit un Cheikh ou autre, il n’est pas convenable à ce qu’elle dise à l’exemple de cette parole à un homme.

 

Sauf s’il s’agit de son frère ou son père ou son mari ou ceux qui y ressemblent alors il n’y a pas de mal à cela.

 

Quant à l’homme étranger alors cela est une porte de tentation.

 

Donc il n’est pas convenable à ce qu’elle lui dise : «Je t’aime en Allâh».

 

Et si elle l’aime en Allâh qu’elle invoque pour lui en son absence et qu’elle invoque pour tous les musulmans en leur absence.

 

Publié par cerclesciences.fr

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Savants - العلماء
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 17:15
Ne fais pas confiance à l'amour d'une femme

لا تأمن الأنثى حبتك بودها ... إنّ النساء ودادهنّ مقسّم

 

Ne fais pas confiance à l'amour d'une femme qui prétend t'aimer,

car l'amour des femmes est divisé et partagé

 

اليوم عندك دلّها وحديثها ... وغداً لغيرك كفّها والمعصم

 

Aujourd'hui, c'est auprès de toi qu'elle se tient, et c'est avec toi qu'elle discute

et demain c'est un autre qui aura sa main et qui la tiendra dans ses bras 

 

أخبار النساء لابن الجوزي

Publié par 3ilmchar3i.net

Imam Jamal Ad-Din Abu al-Faraj Ibnoul Jawzih - الإمام أبي الفرج عبد الرحمن بنُ عليّ بن الجوزي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Poèmes islamiques - قصائد الإسلامي
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 17:13
«Je me fiche du regard des gens...» !?

Hadith

فَمَنْ اتَّقَى الشُّبُهَاتِ فَقَدْ اسْتَبْرَأ لِدِينِهِ وَ عِرْضِهِ

"Celui qui se prémunit des choses ambiguës aura préservé sa religion et son honneur."

Rapporté par Bukhâri et Mouslim

Commentaire

 

Il y a dans cela un encouragement à ce que l'individu n'accomplisse pas des choses pour lesquelles son honneur pourrait être mis en cause.

 

Le croyant veille sur ses frères croyants et il considère aussi le regard de ses frères sur lui.
 

Il ne fait pas une chose puis dit : "Je ne me soucie pas de ce que les croyants peuvent dire, ni les hommes de science, ni les étudiants en science !"

 

Protéger son honneur, afin qu'il ne soit pas sali, est une chose requise.

 

Et il nous est parvenu du Prophète صلى الله عليه وسلم qu'il dit :

 

"Il suffit comme mal de la part d'un individu, qu'il soit pointé du doigt en ce qui concerne sa religion ou sa vie mondaine, sauf celui qu'Allâh a immunisé."

Rapporté par Tirmidhi (2453) et déclaré Hassan par Cheikh Al-Albâni.

 

C'est-à-dire (qu'il est montré du doigt) par les croyants, ils critiquent celui qui œuvre pour ce qu'il commet en désaccord avec la législation religieuse (chari3ah).

 

Page 62 de l'explication des 40 nawawiyyah par Cheikh Salih al-Cheikh, édition Dar al-'Asimah

Traduit par Al-Firqatou An-Najiyatou

 

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز آل الشيخ

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Expression - التعبير
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 16:55
Les selfies à la Mecque et à Médine (audio-vidéo)

Et nul doute que l’indulgence des gens dans le fait de photographier est en réalité très perceptible.
 

Même dans la mosquée prophétique ! (de Médine) même dans la mosquée prophétique ! 

 

Le prédicateur donne son prêche et … 

 

(Le Cheikh illustre quelqu’un qui se prend en selfie)

 

Selfie !

 

Il n’écoute vraiment rien du prêche.

 

Non !

 

Et ils mentent même dans leur photos…

 

(Et ils demandent:) "Peux-tu s’il te plaît me prendre en photos ?"

 

(Le Cheikh imite quelqu’un qui se prend en photo en faisant semblant de faire une dou’a) 

 

C'est un menteur, il n’est pas entrain de faire une invocation (dou’a) !

 

Mais lorsqu’il retourne chez lui en Indonésie, il l’encadre et la pose dans son salon pour la présenter aux gens debout devant la mosquée prophétique en train de faire une dou’a.

 

Et je dis aux gens : Ceci est haram.

 

Et je leur dit même lors de mes cours dans la mosquée prophétique : Admettons même qu’il n’ a que 10% de chance que ce soit haram... 10% seulement ; Toi tu es venu à Médine afin de t’exposer aux péchés ou pour demander les récompenses ? 

 

Toi tu es venu demander les bonnes actions.

 

Admettons même que mon propos sur le fait que ce soit haram est faible, il y a quand même une éventualité que ce le soit !

 

Comment peux-tu te positionner dans une éventualité (et un doute) dans la ville du prophète ou dans la mosquée sacrée (de la Mecque) ?

 

Et c’est haram également pour une autre raison qui est : L’ostentation. 

 

Les pieux prédécesseurs avaient pour habitude de cacher leurs bonnes actions, même dans le recueillement.

 

Lorsque l’imam Ahmad faisait un discours aux gens et sentait qu’il commençait à entrer en dévotion, il plaçait sa main sur son nez et disait : «Ô comme le rhume est mauvais» 

 

C’est à dire que ce changement de sa voix du à la dévotion venait du rhume, et il pouvait même quitter l’assemblée et rentrer chez lui.

 

Les pieux prédécesseurs avaient pour habitude de cacher leurs bonnes oeuvres tant qu’ils pouvaient ; (Par contre) que tu mentes, et que tu te photographies entrain de faire une invocation, et puis tu viens et tu la présentes devant les gens...

 

Nul doute que cette problématique doit être corrigée par les étudiants en science religieuse avec la sagesse, et avec les termes convaincants et les preuves (appropriées).

 

Retranscrit par Assma Bint 'Abdu Llah de l'équipe Dourouss As Salafiyatt

Traduit et publié par Jannah Télévision - jannahtv.fr

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Pélerinage - Omra - الحج والعمرة