Sommaire : التوحيد - Unicité

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

 

 

Généralités à propos du tawhîd

Nous serons interrogés sur le tawhid dans notre tombe !

Une parole lourde sur la balance

Quelle est la cause des troubles que subit la communauté ? (audio-vidéo)

Une subtilité remarquable !

Propager le tawhid avec ses preuves

La raison de ta présence sur terre (audio)

J’ai peur qu’on me dérobe le Tawhid

La réalité du tawhîd - حقيقة التوحيد (audio-dossier)

La da'wa de l'unicité aujourd'hui et ses prédicateurs

Le tawhîd est le bonheur de l'ici-bas et de l'au-delà

Le besoin de la nation au ralliement de ses membres sous sa bannière

Quel est le sens voulu du mot : «Ombre du Trône» ?

Le tawhid, la plus grande des sciences (audio-vidéo)

Le tawhid c'est la vérité absolue ! (dossier)

Le plus grand besoin de l'Humanité... (dossier)

Signification du témoignage que : «Nulle divinité n'est digne d'adoration si ce n'est Allâh» et que «Mohammed est le Messager d'Allâh» (audio-vidéo)

Les effets de l'unicité d'Allâh (At-tawhîd) dans la vie

L'attestation «Nul n'est digne d'être adoré en dehors d'Allâh» implique la parole et l'action

Comment répondre à celui qui dit qu'aucune preuve n'est rapportée sur les 3 sortes de tawhid ? (audio)

Le tawhid, c’est la vérité absolue ! (audio)

Pourquoi le tawhid en premier ? (audio)

Moi, je connais le tawhid ! (vidéo)

L'appel à Allâh c'est le tawhid ! (vidéo)

La double clé du bonheur... (audio)

Révisez et apprenez le tawhîd sans cesse !

Nul n'est en droit d'être adoré si ce n'est Allâh (audio-vidéo)

«Nul n’entrera au paradis si ce n’est une personne musulmane» (audio)

L’intérêt dans la connaissance du Tawhîd

Le sens de l'attestation «لا إله إلا الله » (vidéo)

«لا إله إلا الله- Lâ ilaha ilâ Allâh» emblème du tawhid

Est-il obligatoire de suivre l'ensemble des sortes de tawhid ? (audio)

Les catégories de l'unicité évoquées par les savants des premières générations jusqu'à aujourd'hui (vidéo-dossier)

La place du tawhîd dans la vie du musulman

Le but de la création (vidéo)

Le but de la création

Le but de la création de l’homme

La croyance au tawhid... (audio)

La base chez le musulman est-ce l'intégrité ?

Parmi les versets du tawhid (vidéo)

Les différentes sortes de l'unicité (توحيد - tawhid) et de l'association (شرك - shirk)

Parmi les secrets du tawhid

Les quatre types d’amour

La parole d'unicité (audio)

L'importance du tawhid (audio)

La source de notre faiblesse

Premier fondement : At-Tawhîd

Le type de tawhid qui te sera bénéfique (vidéo)

L'importance de réviser constamment at-tawhid (l'unicité d'Allâh) (vidéo)

Les types de Tawhid (unicité)

S'en remettre entièrement à Allâh : التوكل على الله - at-tawakul

Les vertus du tawhid et les nombreux péchés qu'il expie

Celui qui ne concrétise pas kalimat at-tawhid

La demande de «l’aide - الإستعانة»​

La magnificence d'Allâh

Cette bonne parole : لَا إِلَهَ إِلَّا اللَّهُ (vidéo)

Trois points dont l'apprentissage est obligatoire à tout musulman et musulmane

Le mérite de la croyance au tawhid - فضل عقيدة التوحيد (dossier)​

La répartition du tawhid

Quelle est la première chose créée par Allâh ?

Ô vous qui dénigrez l'appel au tawhîd (vidéo)

L'unicité et sa classification

La méthode du coran dans l’affirmation du tawhid et la négation de ce qui s’y oppose

L’unicité d’Allâh est de deux sortes

Ce qui est créé a forcément un créateur

Dire : «Allâh est partout»

L'analyse grammaticale de l’attestation de foi

L'importance du tawhid pour le groupe sauvé (vidéo)

Est-ce que de demander secours au mort est de la grande mécréance ?

Comment concrétiser le tawhid ?

Les bienfaits de la foi en l'unicité d'Allâh, tawhid (dossier)

Définition des termes : Tawhîd, Kufr, Shirk et Nifâq

Tawhid, l'unicité d'Allâh par les grands savants (vidéo)

Le coran, c'est du tawhid ! (vidéo-dossier)

La voie de la réussite (vidéo)

Partager cet article

Sommaire : Unicité dans la seigneurie - Unicité dans l'adoration - Unicité des noms et attributs

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

 

L'unicité des noms et attributs - توحيد الأسماء والصفات  (tawhid al-asmâ'i wa-s-sifât)

Commentaire et explication concernant l’erreur courante de traduire le nom du verset Al-Koursî (آية الكرسي) par le verset du « repose-pied.s »

Signification du Nom d'Allâh تعالى : «Al-3afouww - العفو»

Le fait d'imaginer comment Allâh entend, est-il un acte de mécréance ? (audio)

Le temps (الدهر) est-il un attribut d'Allâh ? (audio)

Le plus grand des noms d'Allâh (vidéo)

Ar-Raqîb - الرقيب, Celui qui nous surveille

«Al-Jalîl - الجليل» et «Ar-Rachîd - الرشيد» ne sont pas des Noms d'Allâh

Faire ressembler Allâh تعالى  à sa création (audio-vidéo)

Allâh est : «L'absolument Riche - الغني - Al-Ghany» (audio)

Explication du nom sublime d'Allâh : Al-Fattah - الفتَّاح (vidéo)

Quelle est la différence entre les Noms d'Allâh et Ses Attributs ?

Les principales sectes qui se sont égarées par rapport aux noms et attributs d’Allâh

Les trois règles sur les attributs (dossier)

Les noms d'Allâh sont-ils limités ?

La main d'Allâh (dossier)

Les règles exemplaires des noms et des attributs parfaits d'Allâh - القواعد المثلى في صفات الله وأسمائه الحسنى  (audio)

Al-istiwa ? L'imam Malik (vidéo)

La grâce d'Allâh et Sa miséricorde

Les 99 noms d'Allâh (أسماء الله تعالى الحسنى), liste de Cheikh Outhemine رحمه الله

كتاب الأسماء والصفات (dossier en arabe)

Comment se comportent les gens de la sunna par rapport aux noms et attributs d’Allâh ?

Les catégories d’indication des noms parfaits

Les Noms et Attributs divins (أسماء الله وصفاته) et la différence entre les deux

Chercher à découvrir l'essence des attributs d'Allâh (vidéo)

Allâh est Beau et Il aime la beauté

Epitre sur les noms magnifiques d’Allâh

Le sens d'Al 'Azîz

Les attributs d’Allâh et la sunna

La définition du pronom personnel "nous" dans le coran

Les attributs d’Allâh dans le coran

La colère (الغضب) fait partie des Attributs d'Allâh (vidéo)

Partager cet article

Sommaire : Les livres traitant de l'unicité - متون - et leurs explications - شرح -

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

 

Al-aquida at-tahawiyyah - العقيدة الطحاوية

Matn al-'aqida at-tahawiyyah - متن العقيدة الطحاوية (vidéo-dossier)

Partager cet article

Restituez le dépôt !

Publié le

Restituez le dépôt !

Le respect du dépôt (ou la loyauté) est une qualité parmi les qualités des prophètes et des messagers, et un de mérites des gens de la foi, Allâh (qu'Il soit exalté) lui a donnée beaucoup d’importance et Il a élevé son rang, Il a dit (qu'Il soit glorifié) (traduction rapprochée) :

 

"Nous avons proposé le dépôt aux cieux, à la terre et aux montagnes, mais ils refusèrent de le porter et en furent remplis de crainte. L'homme, lui, l’a pourtant porté. Il sera toujours un très grand injuste (envers lui-même) et un très grand ignorant" (sourate Les coalisés verset 72)

 

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié) en décrivant les croyants qui remporteront le succès (traduction rapprochée) :

 

"Ceux qui gardent scrupuleusement ce qu’on leur a confié en dépôt et qui respectent leurs engagements" (sourate Al-Ma’âaridj verset 32)

 

Allâh a ordonné de protéger les dépôts et d’y faire attention, et Il a prescrit de les remettre à leurs ayants-droit, Il a dit (qu'Il soit exalté) (traduction rapprochée) :

 

"…que celui à qui on a confié quelque chose la restitue" (sourate Al-Baqara verset 283)

 

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) (traduction rapprochée) :

 

"Certes, Allâh vous ordonne de restituer les dépôts à leurs ayants-droit" (sourate Les femmes verset 58)

 

Et notre Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) a dit :

 

"Restitue le dépôt à celui qui te l’a confié, et ne trahie pas celui qui t’a trahi"

Rapporté par Abou Daawoud et Tirmidhi.

Et dans l’histoire d’Heraclius avec Abou Soufiane, Heraclius lui dit :

 

"Je t’ai interrogé au sujet de ce qu’il vous ordonne, et tu as prétendu qu’il ordonne la prière, la sincérité, la chasteté, le respect de l’engagement et la restitution du dépôt : et c’est la qualité du Prophète"

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

 

Ô Musulmans !

 

Ne pas respecter le dépôt est un grand péché et un crime énorme, Il a dit (qu'Il soit glorifié) en interdisant la trahison concernant le dépôt (traduction rapprochée) :

 

"Ô vous qui avez cru ! Ne trahissez pas Allâh et le Messager. Et ne trahissez pas vos dépôts en pleine conscience de ce que vous faites" (sourate Le butin verset 27)

 

Et le Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) a dit en expliquant que la trahison est un des caractères des hypocrites :

 

"On reconnaît l’hypocrite à trois signes : lorsqu’il parle, il ment ; lorsqu’il fait une promesse, il ne la respecte pas ; et lorsqu’on lui fait confiance, il trahit"

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

 

Ô Musulmans !

 

Le dépôt englobe le fait que celui en qui on a placé notre confiance ne se préoccupe pas de ce pour quoi il n’a aucun droit, et il exige que celui en qui on a placé notre confiance doive respecter le droit des autres comme les dettes, que ces dettes soient pour Allâh ou pour Ses créatures.

 

Et il englobe aussi son attention pour la protection de ce qu’on lui a confié comme les objets, l’argent et les secrets ; les savants ont dit :

 

"Et les domaines dans lesquels entrent le dépôt son très nombreux, et ils sont rassemblés par la règle des devoirs religieux et des droits dont Allâh a ordonné la préservation à Ses serviteurs et qui concerne la religion ou les âmes ou les cerveaux ou les biens ou les honneurs".

 

Mes frères dans la foi !

 

Parmi les dépôts qui doivent être respectés : donner des conseils à celui qui demande des conseils, et donner une opinion juste exempte de tout intérêt personnel à celui qui demande l’opinion ; car le Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) a dit :

 

"Le conseiller est celui en qui l’on place sa confiance"

Rapporté par Tirmidhi.

 

Et il a dit (qu'Allâh prie sur lui et le salue) :

 

"Celui à qui son frère musulman lui demande de le conseiller, et lui donne un conseil qui n’est pas juste, l’aura alors trahi"

Rapporté par Ahmed et Abou Daawoud.

 

Et parmi les dépôts communs [publics] au sujet desquels il faut craindre Allâh (le Puissant et le Haut) : les différentes fonctions et les responsabilités sous tous leurs aspects, Abou Dhar (qu'Allâh soit satisfait de lui) a dit :

 

"Je dis : Ô messager d’Allâh ! Ne vas-tu pas me nommer gouverneur ? ».

Il dit : "Il frappa mon épaule de sa main, puis dit :

"Ô Abou Dhar ! Tu es faible, et c’est un dépôt, et il est le jour du jugement une humiliation et un regret sauf pour celui qui l’a pris en respectant ses droits et a accompli ses devoirs concernant ce dépôt"

Rapporté par Mouslim.

 

Et Mouslim a rapporté que le Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) a dit :

 

"Tout serviteur à qui Allâh donne une responsabilité, et meurt le jour où il meurt alors qu’il trompe ceux dont il est responsable, Allâh lui interdira le Paradis".

 

Mes frères en Islam !

 

Et parmi les choses les plus importantes au sujet desquelles la confiance est placée en l’homme : les biens communs (l’argent) qui reviennent à tous les musulmans ; Allâh a prescrit leur préservation et Il a interdit leur gaspillage, il est obligatoire de les protéger comme l’homme protège son propre argent et plus encore ; le Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) a dit :

 

"Celui à qui nous donnons la responsabilité d’un travail, puis dissimule une aiguille ; ce sera alors une chose dont il s’est approprié et avec laquelle il viendra le jour du jugement…"

 

et dans le hadith :

 

"Celui à qui nous donnons la responsabilité d’un travail, qu’il vienne avec tout ce qu’on lui donne, que ce soit peu ou beaucoup"

Rapporté par Mouslim.

 

Et le Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) a fait l’éloge de celui qui est loyal en ce qui concerne l’argent des musulmans, il a dit :

 

"Le trésorier loyal qui accomplit ce qu’on lui a ordonné de bon gré, est comme une personne qui donne de l’argent en aumône"

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

Et il y a un dépôt qui est très important - Ô musulmans -, et qui correspond au fait de ne confier une affaire parmi les affaires des musulmans qu’à celui qui craint Allâh, qui remplit les conditions de l’aptitude scientifique et pratique, et qui respecte le dépôt de la charge qui lui a été confiée ; Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit au sujet du génie redoutable (traduction rapprochée) :

 

"Il dit : "Ô notables ! Qui de vous m'apportera son trône avant qu'ils ne viennent à moi soumis ?". Un djinn redoutable dit : "Je te l'apporterai avant que tu ne te lèves de ta place : pour cela, je suis fort et digne de confiance"" (sourate Les fourmis versets 38-39)

 

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) au sujet du Prophète Chou’âïb (que la paix soit sur lui) (traduction rapprochée) :

 

"L'une d'elles dit : "Ô mon père, engage-le [à ton service] moyennant salaire, car le meilleur à engager est celui qui est fort et digne de confiance "" (sourate Le récit verset 26)

 

Et Il a dit au sujet de Youssouf (que la paix soit sur lui) (traduction rapprochée) :

 

"Et (Joseph) dit : "Assigne-moi les dépôts du territoire : je suis bon gardien et connaisseurs"" (sourate Youssouf verset 55)

 

Et dans le hadith d’Houdhéïfah ibn Al-Yamaan, le Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) dit aux habitants de Najraane :

 

"Je vais vous envoyer un homme digne de confiance, et vraiment digne de confiance"

les compagnons du Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) attendirent avec impatience pour connaître cet homme ; il envoya alors Abou ‘Oubaïdah"

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

 

Et parmi les signes des temps mauvais, de la corruption de la société et des mauvaises intentions : la disparition du respect du dépôt, la négligence de ceux dont on a la charge, la négligence dans les responsabilités, prendre les intérêts personnels comme but et fin, et abandonner les intérêts communs pour les intérêts et les utilités personnels ; et pour blâmer cela, le Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) a dit :

 

"Allâh déteste les obscénités et le fait de prononcer des propos obscènes.

Je jure par Celui qui détient l’âme de Mohammed dans Sa main que la fin du monde n’arrivera pas avant que l’on accuse de trahison celui qui est digne de confiance, et que l’on considère le traître comme étant digne de confiance ; et avant qu’apparaissent les obscénités, le fait de prononcer des propos obscènes, la rupture des liens de parenté et le mauvais voisinage"

Rapporté par Ahmed et Ibn Maajah.

 

Et dans le recueil de hadiths d’Al-Boukhari, la parole du Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) :

 

"Lorsque le respect du dépôt disparaîtra, attends alors la fin du monde"

Il dit : "Comment disparaîtra-t-il ?".

Il dit : "Lorsque l’affaire sera donnée à celui qui n’en est pas apte, attends alors la fin du monde".

 

Donc, Ô vous qui avez reçu une responsabilité [une charge] parmi les responsabilités des musulmans comme les fonctions, les travaux et les choses importantes !

 

Allâh, puis le dirigeant, vous ont chargés de grandes responsabilités et de charges importantes, vous devez alors craindre Allâh en ce qui concerne ces responsabilités, vous devez accomplir ces responsabilités de la façon dont Allâh est satisfait, puis qui satisfait le dirigeant des musulmans et les musulmans en général.

 

Méfiez-vous d’utiliser ces responsabilités pour des intérêts et des utilités personnels.

 

Faites attention à la négligence des buts de ces responsabilités, car le dirigeant, puis les musulmans ont placé leur confiance en vous pour ces responsabilités afin que vous les utilisiez pour le bénéfice commun et que vous fassiez attention aux choses précises et aux grandes choses dont chaque musulman tire profit.

 

Soyez compatissants envers les musulmans, subvenez à leurs besoins, facilitez-leur les choses, méfiez-vous de leur rendre les choses difficiles, facilitez les choses et ne les rendez pas difficiles, soyez bons envers les gens et ne les faites pas s’éloigner de vous, soyez une aide pour la propagation de l’amour parmi les individus de la société, soyez une image sincère et bonne pour que les gens aiment le système, le pays et le dirigeant, car la plus grande trahison est que vous aidiez le diable contre les gens afin de les frustrer, de les déranger, de leur nuire, et de les éloigner de l’obéissance du dirigeant et de son amour, car celui qui est dans le besoin est aveugle et ne voit que ce dont il a besoin ; et le Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) a dit :

 

"Chaque traître aura un drapeau qui sera élevé pour lui le jour du jugement selon sa trahison ; et il n’y a pas de trahison plus grande que celle de celui qui est le dirigeant des gens"

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

 

Les savants ont dit :

 

"Parce que le dirigeant des gens est celui qui détient l’autorité générale, et sa trahison touche beaucoup de gens".

 

Communauté de l’Islam !

 

Parmi les plus grands dépôts : chaque musulman doit porter cette religion, montrer ses grandes beautés et ses grands mérites, et faire comprendre au monde entier avec la science et les bons comportements que cette religion est un bien et une miséricorde pour toute l’humanité, ainsi que le bien (le bon état) du monde.

 

Cette religion porte le bonheur, la paix, la réussite et le salut dans ce monde et dans l’au-delà.

 

Et parmi les grands dépôts : les jeunes de l’Islam.

 

Donc, Ô savants et penseurs de l’Islam !

 

Ô prédicateurs de l’Islam !

 

Ô Hommes des médias et de l’éducation !

 

Craignez Allâh en ce qui concerne les jeunes, orientez-les vers ce qui renferme le bien pour eux et le bien pour leurs pays, et vers ce qui renferme leurs intérêts et les intérêts de leur communauté ; faites-leur comprendre les buts de l’Islam, orientez-les vers la croyance correcte et les principes des bonnes qualités et des pensées correctes ; faites-leur comprendre le danger des opinions qui dévient du droit chemin comme l’excès, les pensées qui dévient du droit chemin, et adopter les pensées d’accusation d’apostasie, d’accusation d’hérésie et d’accusation de débauche sans aucun argument (aucune preuve) coranique et prophétique, et sans aucune compréhension juste selon le chemin des savants de la communauté :

 

"Chacun de vous est un berger, et chacun de vous est responsable de son troupeau".

 

Avertissez les jeunes contre les différents péchés et contre les mauvaises actions.

 

Et les hommes des médias sont en danger à cause des programmes qu’ils diffusent à travers beaucoup de chaînes télévisées, des programmes qui portent du poison et un grand mal pour corrompre les qualités morales des jeunes hommes et des jeunes filles, jusqu’à ce qu’ils en sont arrivés à rassembler les jeunes hommes et les jeunes filles dans un même endroit afin de laver leurs cerveaux et de leur enseigner les chansons et la musique.

 

Donc, ceux qui suivent ces chaînes télévisées doivent se rappeler la position devant Allâh (qu'Il soit exalté), et ils doivent se rappeler aussi que ce monde n’est qu’un passage et que l’au-delà est la demeure éternelle (traduction rapprochée) :

 

"Ceux qui aiment que la turpitude se propage parmi les croyants auront un châtiment douloureux, ici-bas comme dans l'au-delà" (sourate La lumière verset 19)

 

Publié par alharamainsermons.org

الأمانة

معاشر المسلمين، الأمانةُ خلُقٌ مِن أخلاق الأنبياءِ والمرسَلين، وفضيلةٌ من فضائل المؤمنين، عظَّم الله أمرَها ورفع شأنها وأعلى قدرَها، يقول - جل وعلا

إِنَّا عَرَضنَا الأَمَانَةَ عَلَى السَّمَوَاتِ وَالأَرضِ وَالجِبَالِ فَأَبَينَ أَن يَحمِلنَهَا وَأَشفَقنَ مِنهَا وَحَمَلَهَا الإِنسَانُ إِنَّهُ كَانَ ظَلُومًا جَهُولاً - الأحزاب: 72

 ويقول

سبحانه - في وَصفِ عبادِه المفلحين المؤمِنين

 وَالَّذِينَ هُم لأَمَانَاتِهِم وَعَهدِهِم رَاعُونَ - المعارج: 32

الأمانةُ أمر الله بحفظِها ورِعايَتِها، وفرَض أداءَها والقِيامَ بحقِّها

 فَليُؤَدِّ الَّذِي اؤتُمِنَ أَمَانَتَهُ - البقرة: 283

ويقول - جل وعلا

 إِنَّ اللَّهَ يَأمُرُكُم أَن تُؤَدٌّوا الأَمَانَاتِ إِلَى أَهلِهَا - النساء: 58

ونبيٌّنا يقول

أدِّ الأمانةَ إلى من ائتَمَنك، ولا تخُن من خانك

رواه أبو داودَ والترمذيّ وسنده صحيح [1]

وفي قصّة هرقل مع أبي سفيان - رضي الله عنه - قال هِرَقل : سألتُك عن ماذا يأمركم ـ أي:

النبي ـ فزعمتَ أنه يأمُر بالصلاة والصِّدق والعفاف والوفاءِ بالعهد وأداء الأمانة، وهذه صِفَة نبيّ. متّفق عليه [2]

معاشرَ المسلِمين، تضييعُ الأمانة ذنبٌ عظيم وجُرم جسيم، يَقول ربٌّنا - جل وعلا - ناهيًا عن الخيانة في الأمانةِ

 يَا أَيٌّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لاَ تَخُونُوا اللَّهَ وَالرَّسُولَ وَتَخُونُوا أَمَانَاتِكُم - الأنفال: 27

ورسولنا يبيِّن لنا أنَّ الخيانةَ في الأمانة علامة من علاماتِ المنافق، فيقول - عليه أفضل الصلاة والسلام

آية المنافق ثلاث: إذا حدَّث كذب، وإذا وعَد أخلف، وإذا اؤتُمِن خان - متّفق عليه [3]

إخوة الإسلام، والأمانة المطلوبة تشمَل عِفّةَ الأمين عمّا ليس له بحقٍّ,، وتتضمَّن تأدِيَةَ الأمين ما يجِب عليه من حقٍّ, لغيره سواء لله أو لخلقِه، وتشمَل كذلك اهتمامَه بحفظِ ما استُؤمِن عليه من ودائعَ وأموال وحُرَمٍ, وأسرار. وقال العلماء

والمجالات التي تدخل فيها الأمانةُ كثيرةٌ، قاعدتها وأصلُها التكاليف والحقوقُ التي أمر الله - جل وعلا - بِرعايتها وصِيانتها، ممّا هو متعلِّق بالدِّين أو النّفوس أو العقول أو الأموال أو الأعراض

إخوةَ الإيمان، ومِن الأمانة الواجِب مراعاتُها والقِيام بحقِّها إسداءُ النصيحةِ لمن استَنصَح وإبداءُ الرأيِ السديد المتجرِّدِ من كلِّ غَرَض لمن استشار، فنبيٌّنا يقول

المستَشار مؤتَمَن - حديث حسن [4]

ويقول

ومَن استشارَه أخوه المسلمُ فأشار عليهِ بغيرِ رشدٍ, فقد خانَه - رواه أحمد وأبو داود بسند حسن [5]

ومن الأمانات العامّةِ التي يجب تقوَى الله - عز وجل - فيها الوظائفُ بشتَّى أنواعها والمسؤوليَّات بمختَلفِ صوَرِها، فعن أبي ذر - رضي الله عنه - قال: قلت: يا رسولَ الله، ألا تستعمِلُني؟! قال: فضَرَب بيدِهِ على منكِبي ثم قال

يا أبا ذرّ، إنّك ضعيف، وإنها أمانةٌ، وإنها يومَ القيامة خِزيٌ وندامة، إلاّ من أخذها بحقِّها وأدَّى الذي عليه فيها - رواه مسلم [6]

وروى مسلم أيضًا عن النبي أنه قال

ما من عبدٍ, يسترعيه الله رعيّةً يموت يومَ يموت وهو غاشُّ لرعيَّته إلاّ حرَّمَ الله عليه الجنة [7]

إخوةَ الإسلام، ومِن أعظمِ ما يُؤتمَن عليه الإنسانُ الأموالُ العامّة التي تعود للمسلِمين قاطِبَة، فرَضَ الله رعايَتَها وعدَمَ إهدارِها، وأوجَبَ حفظَها كما يحفظ الإنسان مالَه وأشدّ، قال في حديث طويلٍ

ومَن استعمَلناه منكم على عمَلٍ, فكتمَنا مخيطًا فما فوقه كان غُلولاً يومَ القيامة [8]

 وفي الحديث أيضًا

ومن استعملنا منكم على عملٍ, فليجِئ بقليله وكثيره - الحديث رواه مسلم [9]

وقد مدَح الأمينَ على أموال المسلمين فقال

الخازن الأمين الذي يؤدِّي ما أمِر به طيِّبةً نفسُه أحَدُ المتصدِّقين - متّفق عليه [10]

أيّها المسلمون، ومِنَ الأمانات العظيمةِ أن لاَ يوسَدَ أمرٌ من أمور المسلمين إلاّ فيمن يُتَوخَّى فيه خوفُ الله - جل وعلا - وممّن توفَّرت فيهم شروطُ الصلاحيّة العلميّة والعملية والأمانةُ على تأديَة الواجب الملقَى، فربٌّنا - جل وعلا - يقول حكايةً عن عفريتِ الجن

  قَالَ عِفرِيتٌ مِّنَ الجِنِّ أَنَا آتِيكَ بِهِ قَبلَ أَن تَقُومَ مِن مَّقَامِكَ وَإِنِّي عَلَيهِ لَقَوِيُّ أَمِينٌ - النمل: 39

، وقال حكايةً عن بنت شعيبٍ, - عليه السلام

 قَالَت إِحدَاهُمَا يَا أَبَتِ استَأجِرهُ إِنَّ خَيرَ مَنِ استَأجَرتَ القَوِيٌّ الأَمِينُ - القصص: 26

 ويقول عن يوسف - عليه السلام

قَالَ اجعَلنِي عَلَى خَزَائِنِ الأَرضِ إِنِّي حَفِيظٌ عَلِيمٌ - يوسف: 55

وفي حديث حذيفةَ أنَّ النبيَّ قال لأهلِ نجران

لأبعثَنّ إليكم رَجلاً أمينًا حقَّ أمين

فاستشرَفَ لها أصحابُ رسول الله، فبَعث أبا عبيدةَ. متّفق عليه [11]

وإنَّ من علامات سوء الزمان وفسادِ المجتمع وخُبث السّرائر ضياعَ الأمانة والتّفريطَ في الرِّعاية والتّهاوُن في المسؤولية واتِّخاذَ المصالح الخاصّة الهدفَ والغاية ونبذَ المصالح العامّةِ من أجل المصالحِ الخاصّة والمنافع الذاتيّة، ففي مقامِ الذمّ يقول الحبي المصطفى

إنَّ الله يبغِض الفحشَ والتفحٌّش. والذي نفسُ محمّد بيدِه، لا تقوم الساعة حتى يُخوَّنَ الأمين ويؤتَمَن الخائن، حتى يظهَر الفُحش والتفحٌّش وقطيعةُ الأرحام وسوءُ الجوار

والحديثُ رواه أحمد وغيره وإسناده صحيح [12]

وفي صحيح البخاريّ قولُه

فإذا ضيِّعَت الأمانة فانتظِرِ الساعةَ

 قال: كيف إضاعتُها ؟

قال : إذا وُسد الأمرُ إلى غير أهلِه فانتظرِ الساعة [13]

فيا من تحمَّلَ مسؤوليّةً من مسؤوليات المسلمين مِن الوظائف والأعمال والمهامِّ والمسؤوليّات، لقد استرعَاكم ربٌّكم - جل وعلا - ثمّ وليٌّ الأمر مسؤوليّاتٍ, جسامًا ومهامَّ عِظامًا، واجبٌ عليكم تقوَى الله - جل وعلا - فيها ورِعايةُ هذِه المسؤوليّات، عليكم فَرضٌ عظيم بالقِيام بهذه المسؤوليّات بما يُرضِي الله ثم يرضِي وليَّ الأمر [وعامّةَ المسلمين]، إيّاكم وتسخيرَ هذه المسؤوليات في مصالحَ خاصّةٍ, أو منافع ذاتيّة، واحذَروا من التهاونِ في مقاصِدِ هذه المسؤوليّات وأهدافِها، فلقد ائتَمَنكم وليٌّ الأمر ثمّ المسلمون من بعده على هذهِ المسؤوليّات لتسخِّروها في النفعِ العامّ وتحرصُوا على الدقيقِ والكبير فيما يعودُ بالمصلَحة والمنفعةِ لكلّ مسلم، ارفقُوا بالمسلمين، اقضُوا حاجاتِهم، سهِّلوا عليهم، احذَروا من إعنَاتِهم والمشقَّة عليهم، يسِّروا ولا تعسِّروا، وبشِّروا ولا تنفِّروا، كونوا عونًا في إفشاءِ المحبّة بين أفرادِ المجتمع، كونوا مِرآةً صادقة صالحَة في تحبيب الناس للنظامِ وللبلادِ ولوليِّ الأمر، فإنَّ من أعظم الخيانة أن تكونوا عونًا للشيطانِ على النّاسº لإحباطِهِم وإزعاجِهم ومضرَّتهم وتنفيرِهم عن طاعةِ وليِّ الأمر وعن محبَّته، فإنَّ صاحبَ الحاجة أعمى لا يبصِر إلا حاجتَه، والناسُ متعلِّقون بأمورِ دنياهم، ولقد قال

 لكلِّ غادرٍ, لواءٌ يومَ القيامة، يُرفَع له بقدر غَدرِه، ألا ولا غادرَ أعظم غَدرًا من أميرِ عامّة - متّفق عليه [14]

قال العلماءُ

لأنَّ أميرَ العامّة ـ وهو صاحبُ الوِلايةِ العامّة من حاكمٍ, عامّ أو وزيرٍ, ونحوِه ـ لأنّ غدرَه يتعدّى ضرره إلى خلقٍ, كثير

أمّة الإسلام، ومِن الأمانةِ العظيمةِ على كلِّ مسلم في هذه الأرض حملُ هذا الدينِ، وإبراز محاسنِه العِظام وفضائِله الجسام، وإفهامُ العالم كلِّه بالعِلم والعمَل بالسلوك والمظهر أنَّ هذا الدينَ خير ورحمةٌ عامّة للبشرية وصلاحٌ للعالَم يحمِل السعادة والسّلام والفوزَ والنجاة في الدنيا والآخرة

ومِن الأمانة العظيمةِ شبابُ الإسلام. فيا علماءَ المسلمين ويا مفكِّريهم، يا دعاةَ الإسلام، يا رجالَ الإعلام والتربيّة، اتقوا الله - جل وعلا - في الشباب، وجِّهوهم لما فيه خيرُهم وخير بلدانهم وما فيه مصالِحُهم ومصالِح أمَّتهم، فقِّهوهم مقاصدَ الإسلام، وجِّهوهم لمضامين العقيدة الصحيحة ومبادئ الأخلاق المستقيمَة والأفكار السليمةِ، بصِّروهم بخطورَةِ الآراءِ المنحرِفة مثل الغلوّ والأفكارِ المتطرّفة وتبنِّي التكفير والتّبديع والتفسيق بدون حجّةٍ, قرآنيّة وسنّة نبويّة وفهمٍ, سديد على منهَج علماء الأمّة، كلّكم راع، وكلُّ مسؤول عن رعيّتِه

حذّروا الشبابَ من المعاصِي بأنواعها ومن الآثامِ بشتَّى أشكالها، وعلَى رجالِ الأعلام خَطرٌ عظيمٌ مما يقَع في قنواتٍ, كثيرة من برامجَ تحمِل السٌّمّ الزٌّعاف والشرَّ المستطير لإفساد أخلاقِ شبابِ الإسلام وشابّاتهم، حتى وصَلَ الأمر ـ أيها المسلمون ـ إلى جمع الشّبابِ والشابّات في مكانٍ, واحد لغسلِ الأدمِغة وتعليم الأغاني الماجِنَة والأخلاقِ الرَّديَّة، فليتذكَّر أولئك المالِكون لهذه القنواتِ عِظَمَ الموقف بين يدَيِ الله - جل وعلا -، وليتذكَّروا أن الدّنيا دارُ ممرّ والآخرة هي المستقرّ، وليتفكّروا في هذهِ الآيةِ العظيمة

إِنَّ الَّذِينَ يُحِبٌّونَ أَن تَشِيعَ الفَاحِشَةُ فِي الَّذِينَ آمَنُوا لَهُم عَذَابٌ أَلِيمٌ فِي الدٌّنيَا وَالآخِرَةِ  - النور: 19

بارَك الله لي ولكم في القرآنِ، ونفعَنا بما فيه من الآيات والبيان، أقول هذا القولَ، وأستغفِر الله لي ولكم ولسائرِ المسلمين من كلِّ ذنب فاستغفِروه، إنّه هو الغفور الرحيم

[1]

سنن أبي داود: كتاب البيوع، باب: في الرجل يأخذ حقه من تحت يده (3535)، سنن الترمذي: كتاب البيوع، باب: ما جاء في النهي للمسلم أن يدفع إلى الذمي الخمر (1264) من حديث أبي هريرة - رضي الله عنه -، وأخرجه أيضا الدارمي في البيوع، باب: في أداء الأمانة واجتناب الخيانة (2597)، قال الترمذي: \"هذا حديث حسن غريب\"، وصححه الحاكم (2296)، وله شواهد من حديث أنس وأبي أمامة وأبي بن كعب وعن رجل عن أبيه وعن الحسن مرسلا كلها لا تخلو من مقال، قال الشافعي في الأم (5/104): \"ليس هذا بثابت\"، وقال ابن الجوزي في العلل المتناهية (2/593): \"هذا الحديث من جميع طرقه لا يصح\"، ونقل ابن الملقن في خلاصة البدر المنير (2/150) عن أبي حاتم أنه قال: \"منكر\"، وعن أحمد أنه قال: \"هذا حديث باطل لا أعرفه عن النبي من وجه صحيح\"، قال الشوكاني في النيل (6/39): \"لا يخفى أن وروده بهذه الطرق المتعددة مع تصحيح إمامين من الأئمة المعتبرين لبعضها وتحسين إمام ثالث منهم مما يصير به الحديث منتهضا للاحتجاج\"، وهو مخرج في السلسلة الصحيحة (423)، وانظر: الإرواء (1544)

 [2]

صحيح البخاري: كتاب الشهادات (2681)، صحيح مسلم: كتاب الجهاد (1773) عن ابن عباس - رضي الله عنهما

 [3]

صحيح البخاري: كتاب الإيمان (33)، صحيح مسلم: كتاب الإيمان (59) عن أبي هريرة - رضي الله عنه

 [4]

أخرجه أبو داود في الأدب (5128)، والترمذي في الأدب (2822)، وابن ماجه في الأدب (3745) عن أبي هريرة - رضي الله عنه -، وقال الترمذي: \"هذا حديث حسن\"، وهو في صحيح سنن أبي داود (4277). وفي الباب عن أم سلمة وأبي مسعود وابن عمر وجابر بن سمرة وسمرة بن جندب وعلي بن أبي طالب وعبد الله بن الزبير وأبي الهيثم بن التيهان والنعمان بن بشير - رضي الله عنهم

 [5]

مسند أحمد (2/321)، سنن أبي داود: كتاب العلم (3657) عن أبي هريرة - رضي الله عنه -، وأخرجه أيضا ابن راهويه في مسنده (334)، وابن بشران في الأمالي، والطبراني في طرق حديث من كذب علي متعمدا، والبيهقي في الكبرى (10/112)، وابن عبد البر في جامع بيان العلم (1625)، والخطيب في الفقيه والمتفقه، وصححه الحاكم (349، 350)، لكن في إسناده عمرو بن أبي نعيمة مجهول، وهو في ضعيف الأدب المفرد (41)، وانظر: السلسلة الصحيحة (7/1/268-269)

[6]

صحيح مسلم: كتاب الإمارة (1825)

[7]

صحيح مسلم: كتاب الإيمان (142) من حديث معقل بن يسار المزني - رضي الله عنه -، وأخرجه البخاري في الأحكام (7150) نحوه

[8]

صحيح مسلم: كتاب الإمارة (1833) عن عدي بن عميرة الكندي - رضي الله عنه

[9]

هو في نفس الحديث السابق

[10]

صحيح البخاري: كتاب الإجارة (2260)، صحيح مسلم: كتاب الزكاة (1023) عن أبي موسى الأشعري - رضي الله عنه

[11]

صحيح البخاري: كتاب المناقب (3745)، صحيح مسلم: كتاب فضائل الصحابة (2420)

[12]

مسند أحمد (2/199) عن عبد الله بن عمرو - رضي الله عنهما -، وهو في جامع معمر (11/404-405)، ومسند البزار (2435)، وصححه الحاكم (8566)، وفي سنده أبو سبرة الكوفي الراوي عن عبد الله بن عمرو مقبول

[13]

صحيح البخاري: كتاب العلم (59) عن أبي هريرة - رضي الله عنه

[14]

صحيح مسلم: كتاب الجهاد (1738) عن أبي سعيد الخدري - رضي الله عنه

Cheikh Hussein Âl Ach-Cheikh - الشيخ حسين آل الشيخ

Partager cet article

Une perte de temps présent !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Une perte de temps présent !

Ibn Qayyim رحمه الله a dit :

 

"Passer son temps à penser aux regrets du passé est une perte de temps présent."

 

Cheikh Mohammad Ramzân Al-Hadjiri حفظه الله dit :

 

"Donc prépare-toi en conquérant le présent afin de rattraper ce qui a été échappé, en multipliant les bonnes œuvres."

 

Madarij As-Salikin 49/3

Parole citée et commentée par Cheikh Mohammad Ramzân Al-Hadjiri sur son compte Twitter - @moh1rz2h3

Publié par 3ilmchar3i.net

Cliquer pour agrandir

 

قال ابن القيم

الاشتغال بالندم على الوقت الفائت تضييع للوقت الحاضر

مدارج السالكين ٤٩/٣

اذاً استعد بكسب الحاضر

لتدرك مافات

بكثرة العمل الصالح

Cliquer pour agrandir

 

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Sommaire : الأطفال - Enfants, éducation et enseignement

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

 

 

La naissance, l'allaitement de l'enfant

La fitna des enfants (audio-vidéo)

Appeler son fils : «Mahdi» (audio-vidéo)

Annoncer la naissance de mon bébé sur internet ou facebook ?

La différence entre l'urine du petit garçon et l'urine de la petite fille (audio)

La diversification alimentaire du bébé

La femme qui n'allaite pas ses enfants est-elle fautive ?

Qu’en est-il d’allaiter un adulte ?

Faire le adhan dans l'oreille du nouveau-né (vidéo)

Il n’est pas légiféré de faire l’adhan dans l’oreille droite du nouveau-né, encore moins l’iqama dans l’oreille gauche (audio)

Les félicitations à l'occasion d'une naissance (audio)

La recommandation du frottement du palais de l’enfant avec une datte à sa naissance

Frotter les gencives et le palais du nouveau-né avec une datte - تحنيك الأطفال (audio)

La femme qui allaite son enfant plus de 2 ans (vidéo)

L'allaitement d'un autre enfant que le sien

La récompense d'élever trois filles

Le bienfait d'avoir des filles (audio)

Offrir un cadeau à l'occasion d'une naissance

L'allaitement devant les autres femmes

Fin de la période d'allaitement

L'emmaillotage

Pourquoi l'enfant ressemble à l'un ou l'autre de ses parents ?

Hadith expliquant la raison des cris du bébé à la naissance

Combien de temps faut-il allaiter un enfant pour être mère de lait ?

Le mari peut-il obliger sa femme à allaiter son bébé ?

Les enfants décédés en bas âge

Après la naissance (dossier)

Les bienfaits d’avoir des filles

Maculer la tête du nouveau-né avec du safran

Les incisions faites aux jeunes filles pour protéger leur virginité

Partager cet article

Sommaire : L'éducation des enfants - تعليم الطفل

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

 

La bonne manière d'éduquer ses enfants

Celui qui éduque mal ses enfants prend une part de leur péché !

Manière de faire taire les enfants

Les conditions permettant au père de prendre l'argent de son enfant sans sa permission (audio)

Parmi les choses dont il incombe de se méfier...

L'invocation en faveur des enfants

Les enfants, s’ils sont pieux, sont considérés comme un bienfait (audio)

Préserve ton enfant et éloigne-le du mauvais oeil et de l'envie !

Les enfants ont une place privilégiée dans le cœur de leurs parents (audio)

N'éduque pas l'enfant sur l'illicite (audio-vidéo)

«Ce n’est qu’un adolescent !»

L'interdiction de laisser entrer le jeune garçon impubère auprès des femmes (audio-vidéo)

Enseigner les signes de la puberté aux jeunes garçons et filles (audio)

Qu'Allâh fasse miséricorde à celui qui aide ses enfants à atteindre la piété ! (audio)

Acheter aux enfants des vêtements qui ressemblent à ceux des mécréants, troués/déchirés et très peu couvrants

Ne sois pas telle une caméra de surveillance avec ton enfant

L’enfant qui touche le Coran sans avoir les ablutions

Sache que l’enfant est un dépôt auprès de ses parents…

Vos filles sont un dépôt accroché à vos cous ! (audio-vidéo)

Traiter l'épouse convenablement fait partie de la bonne éducation de l'enfant (audio)

Reliez les agissements de vos enfants à la sunna et à la biographie du Prophète صلى الله عليه وسلم et enseignez-leur les nobles hadiths !

Les profits du pleur de l'enfant

Éduquez vos enfants avec les invocations !

Si vous êtes éprouvés par les chaînes télévisées et internet dans vos foyers...

Fermer les yeux sur certains manquements de nos enfants, par sagesse... (audio)

Comment se comporter avec un enfant grossier ? (audio-vidéo)

Dirige tes enfants vers les mosquées ! (audio-vidéo)

Les parents sont la cause de la perte de leur enfant

Surveillez vos enfants ! (audio-vidéo)

Quelques recommandations pour l'éducation des enfants

Le jugement des parcs d'attractions (audio)

Conseil en or pour tous ceux qui ont des enfants (audio-vidéo)

Un père ordonne la prière à ses enfants, dès 9 ans jusqu'à ce qu'ils atteignent 15 ans et après cela, ses enfants n'obéissent plus à leur père (audio)

L'éducation des enfants face à leur venue dans les mosquées (audio)

Une erreur commise par les parents ayant des enfants intelligents (audio)

Parmi les causes de l'atteinte de l'enfant par le djinn

Ces parents qui se plaignent que leur enfant ne prie pas, à qui la faute ? (audio)

Comment éduquer les filles sur la sunna ? (vidéo)

L'éducation des filles aujourd'hui est plus difficile que celle des garçons (audio-vidéo)

Comment pouvons-nous réaliser les droits de notre chair et notre sang ?

Ce qu'il faut dire quand le petit éternue

Le bénéfice dans l'éducation des enfants

L'éducation par la récompense

A partir de quel âge rend-on des comptes à Allâh ?

Les habits courts des petites filles

L’éducation des enfants en France

Mon conseil aux pères et mères...

Comment éduquer nos enfants ? (audio-dossier)

Est-il permis de sortir les enfants après le maghreb en cas de besoin ? (audio)

Eduquer son enfant

Invoquer contre ses enfants

Le petit lexique de oumi (dossier)

Enseignement des sourds-muets

L'importance du modèle dans l'éducation

L'éducation des enfants

Est-il permis au père de contrôler les téléphones et les ordinateurs de ses enfants ? (audio-vidéo)

Elever la voix sur les enfants (vidéo)

A partir de quel âge faut-il ordonner à l'enfant de prier ?

L’éducation des enfants et les bases de leur formation

Quiconque subvient aux besoins de deux filles…

Laisser l'enfant seul à la maison

Leçon sur l'éducation des enfants (dossier)

Comment traite-t-on convenablement les filles ?

Je n'arrive pas à réveiller mes enfants pour la salât al-fajr (vidéo)

Protection des enfants et des maisons

Leurs yeux sont liés aux tiens

Les poupées faites grossièrement

La fabrication des poupées

La awra des enfants par rapports aux parents (audio-vidéo)

Le voile de la petite fille non pubère

L'enseignant demande à l'élève de dessiner un être vivant et il contraint l'élève à le faire

Conseils aux parents

Séparer les enfants du même lit

Les enfants touchent au Saint Coran

Le pantalon au-dessus des chevilles pour les enfants (audio-vidéo)

L'éducation des enfants depuis leur tendre jeunesse

Porter des vêtements courts devant ses enfants

A qui reviennent les oeuvres des enfants ?

Comment éduquer nos enfants ? (dossier)

Les "contes" musulmans pour enfants

Préparer les dirigeants chevaliers en délaissant les méfaits écoliers

Punir son enfant en interdisant son repas

Acquisition de jouets pour enfants

Les jouets avec des yeux

L’islam et la protection familiale

Nudité d'un enfant de 2 ans

Les droits [et devoirs] du père à l’égard de son enfant

Le voile de la petite fille

Nos enfants sont l’avenir

L'éducation et la famille musulmane (dossier)

Est-il permis aux enfants de jouer au père et à la mère ?

Le fait d'appeler sa mère "mama"

Un enfant désobéissant (vidéo)

L'éducation des enfants dans le minhaj

Envoyer les enfants dans des mosquées dirigées par des groupes déviés pour y apprendre le coran et la langue arabe

Le comportement vis-à-vis de ses enfants doit être équitable

Les photos et dessins sur les vêtements des enfants

L’éducation des enfants

Applaudir l’élève et se lever pour l’instituteur

Partager cet article

Sommaire : L'apprentissage de nos enfants

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

 

Conseil aux parents concernant leur préoccupation envers la scolarité de leur enfant, et leur négligence dans leur instruction religieuse (audio)

Orientations concernant l’apprentissage du tawhid aux enfants (audio)

Séries de leçons d'apprentissage de la croyance authentique pour les petits enfants

Faire instruire sa fille de 9 ans et plus dans les écoles mixtes (audio-vidéo)

20 cartes d’invocations pour enfants ! (dossier)

L'âge propice pour commencer à faire mémoriser le Coran aux enfants et le jugement des anachids pour les enfants (audio)

Quelques méthodes d'enseignement du tawhîd aux enfants

Ebook pour enfants en arabe, sur la aquida sous forme de questions/réponses - العقيدة لأشبال الإسلام (dossier)

Fiche de vocabulaire pour commencer à dialoguer avec votre enfant en arabe (dossier)

Mon calendrier quotidien ajustable de prières (dossier)

Ne laisse personne te devancer dans l’apprentissage de la sourate Al-Fatiha et du rappel d'Allâh à ton enfant ! (audio)

Les établissements de cours par correspondance chrétiens

Jeu pour enfants : «Fatha Kasra Damma» (dossier)

Les étudiantes qui se lèvent pour l'enseignante

Questions-réponses pour les enfants sur la 'aquidah

Livre à faire mémoriser aux enfants : منهاج المسلم الصغير (dossier)

Faire avec les enfants une activité avec de «la pâte à sel»

Programme religieux pour enfants - 3 à 5 ans (dossier)

Coloriage islamique (animation flash)

Puzzles 9 pièces (animation flash)

Puzzles 25 pièces (animation flash)

Puzzle 64 pièces (animation flash)

Memory alphabet arabe (animation flash)

Conseil en or pour nous nos femmes et nos enfants

Je vais être grande soeur inshâaLlah ! (dossier)

Livre de coloriage français - arabe : «Apprenons les hadiths» (dossier)

Mohamed صلى الله عليه وسلم, le messager d'Allah (dossier)

Inscrire ses enfants dans des établissements scolaires non-musulmans

Apprendre aux enfants les 3 points essentiels

A la découverte de la croyance islamique : Le tawhid (dossier)

Imagier pour enfants

L'islam, la religion universelle (dossier)

Méthode pour apprendre à nos enfants l'alphabet arabe (dossier)

Mon lapbook : Description de l'ablution et de la prière rituelle (dossier)

Cher frère instituteur, chère sœur institutrice

L'enfance du Prophète صلى الله عليه وسلم  (dossier)

L'arbre de la prière pour la semaine - شجرة الصلاة الأسبوعية (dossier)

Un bouquet à colorier pour apprendre juzz 'amma - باقة سور جزء عم (dossier)

Le livret pour enfants sur le ramadan (dossier)

Cahier d'activités pour enfants pour le mois de ramadan (dossier)

Le hadj expliqué aux enfants (dossier)

Livret de coloriage spécial rappels (dossier)

L'arbre du jeûne (dossier)

La méthode montessori pour l'éducation des enfants

Petits imagiers en arabe (dossier)

Frise lettres arabes avec illustrations (dossier)

Les droits des enfants

Les invocations quotidiennes en image (dossier)

Le tawhid pour les enfants (dossier)

Les piliers de l’islam expliqués enfants - أركان الإسلام (dossier-audio)

Animation flash pour enfant (dossier en arabe)

Un enfant répond aux questions sur le tawhid (audio en arabe)

Mon comportement à la maison (dossier enfant)

Le tawhid pour les tout-petits (dossier)

L'arbre mensuel de la prière pour les enfants (dossier)

Partager cet article

Commentaire et explication concernant l’erreur courante de traduire le nom du verset Al-Koursî (آية الكرسي) par le verset du « repose-pied.s »

Publié le

Commentaire et explication concernant l’erreur courante de traduire le nom du verset Al-Koursî (آية الكرسي)  par le verset du « repose-pied.s »

Commentaire et explication rédigés dans ma traduction de La Croyance d’El Wâsitiyya, du cheikh de l’islam, l’Imam Ibn Teymiyya -Puisse Allâh lui accorder Sa vaste miséricorde !-, pp. 16-17, éd. Zeino, 2009, Paris, France.

 

Relecture et révision : Rabî’ El Awwel 1440/décembre 2018

 

بسم الله الرَّحمن الرَّحيم

Au Nom d’Allâh, Le tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux

 

(Traduction rapprochée)

 

"Allâh ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par Lui-même « El Qayyoûm ». Ni somnolence, ni sommeil ne le saisissent. À Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n’embrassent que ce qu’Il veut. Son Koursî (Chaise, siège) englobe les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très-Haut, le Très-Grand !" (El Baqara (La Vache), v. 255.)

 

Commentaire :

 

Littéralement, le mot koursî, en arabe, veut dire Chaise.

 

C’est une création d’Allâh autre que le Trône El ‘Arch.

 

Je saisis en passant l’occasion pour rétorquer que l’équivalent « repose-pied » que certains auteurs et traducteurs donnent au mot koursî, est à délaisser tout à fait.

 

Car il est fautif en même temps du point de vue religieux et linguistique.

 

L’erreur est considérable selon plusieurs points, dont :

 

A- Le mot étant composé de deux entités différentes : repose, et pied sous-entend plusieurs sens erronés entre autres :

 

« Repose » signifie qu’il y a eu fatigue !

 

Une question s’impose : Nous est-il autorisé de décrire Allâh -Pureté à Lui- par la fatigue ?!

 

Puisse Allâh nous en préserver.

 

Allâh à Lui la Pureté a dit (Traduction rapprochée) :

 

"En effet, Nous avons créé les cieux et la terre et ce qui existe entre eux en six jours, sans éprouver la moindre lassitude" (Qâf, v. 38.)

 

« Pied », cette seconde entité pose aussi problème.

 

L’écrire au singulier ou au pluriel donne une spécification claire que nous ne retrouvons ni dans le nom du verset (koursî), ni dans son contenu sémantique.

 

Certes nous avons la croyance qu’Allâh -Majesté à Lui- s’est décrit par l’Épithète du Ridjl(pied), et dans une version El Qadam, tel que cela est rapporté dans la Sounna authentique.

 

Mais, linguistiquement, l’orthographe de ce mot jouit d’une latitude qui nous permet de l’écrire soit au pluriel soit au singulier (Repose-pied-s, Cf., le Larousse encyclopédique, et le Hachette encyclopédique).

 

Or, les hadiths décrivent cette Épithète uniquement au singulier !

 

Chose qui nous pousse non seulement à ne pas utiliser cet « équivalent », mais aussi à translittérer le mot koursî, ainsi, puis le suivre par une définition laconique entre parenthèses ou entre crochets.

 

B- Il se pourrait que « l’équivalence » que l’on veut faire de ce mot « repose-pied » soit composée à partir de la parole d’Ibn ‘Abbês -qu’Allâh les agrée- qui mentionne que le Koursî est au niveau des deux pieds d’Allâh -Exalté soit-Il- Il a dit -qu’Allâh l’agrée-. :

 

« Le Koursî (la Chaise) est au niveau des deux Pieds ».

 

Parole rapportée par Ibn Khouzeyma et authentifiée par El Albênî.

 

Cependant, même si cette version est authentique en tant que hadith mewqoûf (qui provient d’Ibn ‘Abbês), et non merfoû ‘ (rapporté du Prophète), elle ne peut argumenter l’utilisation de « Repose-pied-s », car elle souligne seulement que le koursî est au niveau des deux Pieds d’Allâh -Tout-Puissant-, et ne fait aucun réglage de sens par rapport au contenu sémantique de cet « équivalent ».

 

Le réglage de sens sert en fait à acclimater des mots de la langue générale pour les utiliser dans le langage religieux, ici islamique. Ceci sans omettre la problématique de la dualité que les dictionnaires posent dans ce composite quant à l’entité « pied-s ».

 

C- De ce fait, dans le cas où « l’équivalence » serait constituée à partir de la parole d’Ibn ‘Abbês -qu’Allâh les agrée, lui et son père-, elle demeure incorrecte, parce qu’en fait ce noble compagnon ne fait référence ni au pied (au singulier), ni au repos et ni à la fatigue.

 

Enfin la solution pertinente pour la traduction du mot koursî, est d’utiliser l’équivalent fonctionnel Chaise, avec une majuscule à l’initiale.

 

Et Allâh en est plus savant.

 

Écrit par Aboû Fahîma ‘Abd Ar-Rahmên Ayad El Bidjê’î - @FahimaAbou

Publié par kabyliesounna.com

Partager cet article

La croyance des astronomes que la terre tourne autour du soleil (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La croyance des astronomes que la terre tourne autour du soleil (audio-vidéo)

Le questionneur interroge :

 

Est-ce que la croyance que la terre tourne autour du soleil comme les astronomes disent est considérée comme de la mécréance ?

 

Réponse :

 

Je dis :

 

Ce qu’indique le Coran et la Sounnah est que c’est le soleil qui tourne, c’est le soleil qui tourne, qui marche (qui chemine) et la terre est fixe et parmi les preuves qui indiquent que la terre est fixe et que c’est le soleil qui marche et qui court, il y a le hadith authentique qui est comme suit :

 

Yousha’ Ibn Noun (Josué fils de Noun) éloge et salut d’Allah sur lui qui est le successeur de Moussa (Moïse) et haroun (Aaron) et qui a hérité de la prophétie après eux, il se rapprocha de jérusalem […] alors que le soleil se couchait, il dit alors : “Tu es assujetti (aux ordres d’Allah) et je suis assujetti (aux ordres d’Allah), Ô Allah arrête-le pour nous.”

 

Allah stoppa alors le soleil jusqu’à ce que ce Prophète éloge et salut d’Allah sur lui entra dans Jérusalem et Allah lui donna la victoire (il conquit donc Jérusalem).

 

Par conséquent, si c’était la terre qui tournait, le discours de ce Prophète, éloge et salut d’Allah sur lui, qu’il fit au soleil aurait été futile, cependant, les prophètes sont exempts (de commettre des futilités).

 

La parole qui prône que le soleil est fixe, est un démenti du Coran et de la Sounnah, c’est une théorie qui relève de la mécréance et certes, la plupart des astronomes sont des ignorants.

 

Il est rapporté d’Abou Hourayra qu’Allah l’agrée que le Messager d’Allah, éloge et salut d’Allah sur lui :

 

“Le soleil ne s’arrêta pour aucun humain excepté pour Yousha’ Ibn Noun (Josué fils de Noun) les nuits où il marcha pour (la conquête) de Jérusalem.”

 

عن أبو هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

ما حُبِسَتِ الشمسُ على بشَرٍ قطُّ ، إلَّا على يوشَعَ بنِ نونٍ ، ليالِيَ سارَ إلى البيتِ المُقَدَّسِ

(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ۵۶۱۲)

حكم : صحيح

 

Traduit et publié par ahl sunnah traduction et la chaîne Youtube - Le droit chemin

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - الشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Partager cet article

Lis et médite le Coran ! (audio-vidéo)

Publié le

Lis et médite le Coran ! (audio-vidéo)

Le Coran les gens le délaissent et ne le méditent pas.

 

Allah جل وعلا dit (traduction rapprochée) :

 

« Ne méditent-ils pas sur le Coran ? »

 

Ton seigneur جل وعلا , ton Seigneur le Fort Puissant celui qui a créé ce monde, les gens sont tous émerveillés par la construction d’une voiture, un outil, ordinateur ou autre.

 

Allah جل وعلا est celui qui a créé le monde, mais ils ne sont pas émerveillés.

 

Ton seigneur جل وعلا te dit (traduction rapprochée) :

 

« Ne méditent-ils donc pas ? »

 

Ceci est une invitation, simple et facile.

 

« Ne méditent-ils donc pas sur le Coran ? S'il provenait d'un autre qu'Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions !» (Sourate An-Nisa verset 88)

 

« Ne méditent-ils pas sur le Coran ? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs ?» (Sourate Mohammed verset 24)

 

C’est-à-dire nous avons fermé les masahifs ?

Nous ne les lisons pas ?

Une maison dans laquelle on ne lit pas le Coran... ?

 

Catastrophe, un jour passe sans que tu n'aies ouvert le Moushaf ?

 

C'est une catastrophe, une catastrophe dans le vrai sens du terme.

 

Car c’est la parole d'Allah, réjouis-toi s'en, sois-en fier et ce même si tu l'as mémorisé en entier.

 

Source : من تفريغ لجزء من محاضرة للشيخ

Traduit par Fodié, relu et corrigé par l'équipe Nour Traductions

Publié par la chaine Telegram - Le bien et la piété - @Albirrou_wa_attaqwa

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز بن محمد بن إبراهيم آل الشيخ

Partager cet article

Fuis la compagnie de l'idiot... !

Publié le par العلم الشرعي - La science légiférée

Fuis la compagnie de l'idiot... !

L'imâm Ibn Hibbân (m.354) رحمه الله a dit :

 

"Même si l'idiot ne te contamine pas par son idiotie, tu te compromets par sa compagnie."

 

RawDah Al-3Ouqalâ' p.118

Traduit par Islem Abou Ouweys

Publié par la chaîne Telegram Rappels et exhortations - @IslemAbouOuweys

فر من صحبة الأحمق
قال الإمام ابن حبان (ت ٣٥٤ه) رحمه الله
"الأحمق إن لم يعدك حمقه تدنست بعشرته"
روضة العقلاء ص١١٨، دار الكتب العلمية

Cliquer pour agrandir

 

Partager cet article

Le confinement (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

Le confinement (audio-vidéo)

Toute louange revient de droit à Allâh, Seul.

Et Qu'Allâh couvre d'éloges et salue celui après qui il n'y a plus de Prophète صلى الله عليه وسلم.

Ceci étant dit :

 

Parmi les moyens légiférés relevant d'une haute importance, permettant d'empêcher la propagation de la contagion et de l'épidémie, figure le confinement.

 

Quant à ce que le musulman doit faire lorsque la peste ou l'épidémie apparaissent dans un pays, le Messager صلى الله عليه وسلم l'a clairement exposé.

 

Il a été rapporté qu'Oussâmah Ibn Zayd رضي الله عنه dit : Le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"La peste (at-tâ'oûn) est un châtiment qui fut envoyé sur ne partie des enfants d'Israël ou sur ceux qui étaient avec vous.

Donc, si vous entendez parler dans une contrée, ne vous y rendez pas !

Et si elle sévit dans une contrée alors que vous vous y trouvez, n'en sortez pas pour la fuir !"

Unanimement authentique

 

Et ceci est confirmé par les recherches scientifiques concernant les maladies contagieuses et autres.

 

Chez eux, les discussions autour de la question du confinement sont nombreuses.

 

Ou tout ce qui s'y assimile.

 

Or, le Prophète صلى الله عليه وسلم démontra cela par l'expression la plus concise et l'explication la plus claire ; "Donc, si vous en entendez parler", c'est-à-dire cette épidémie (la peste).

 

Les savants disent :

 

"Le terme tâ'oûn (la peste) englobe toute maladie devenant épidémique."

 

Les savants ne se limitent donc pas, dans la compréhension du terme "la peste", à son sens médical, du fait qu'elle ait ses causes, ses symptômes ainsi que son traitement d'un point de vue médical.

 

(Les savants) disent donc :

 

"Cependant, cela englobe toutes maladies devenant épidémiques."

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم dit :

 

"Donc, si vous entendez parler dans une contrée, ne vous y rendez pas !"

 

C'est-à-dire -Qu'Allâh تبارك وتعالى t'en préserve- : Si tu te trouves en terre saine (dans laquelle les gens ne sont pas affectés), alors ne te rends pas vers une terre dans laquelle une épidémie est apparue.

 

Il dit : "Et si elle sévit dans une contrée alors que vous vous y trouvez, n'en sortez pas pour la fuir !"

 

Et cela nous prouve que l'individu se doit de s'en remettre pleinement à Allâh تبارك وتعالى et ce, car le Prophète صلى الله عليه وسلم nous indique ici un point lié à la croyance en disant صلى الله عليه وسلم : "n'en sortez pas pour la fuir !"

 

De plus, il s'ensuit une question d'ordre médical dans la mesure où la personne peut être porteuse de la maladie tandis que les symptômes n'apparaissent pas encore sur lui.

 

Puis, ces symptômes apparaissent après un certain temps.

 

Ainsi, la personne paraît être en bonne santé, si bien qu'elle est persuadée de ne pas avoir été contaminée, alors qu'en réalité, elle l'est.

 

Elle se déplace, en conséquence, avec cette maladie en la propageant dans la société.

 

Elle peut même s'introduire dans une région indemne et y être une cause de la propagation de l'épidémie.

 

Toutefois, le Prophète صلى الله عليه وسلم renvoie cette question à la croyance saine, et au fit de s'en remettre à Allâh تبارك وتعالى.

 

"Et si elle sévit dans une contrée alors que vous vous y trouvez, n'en sortez pas pour la fuir !"

 

Cependant, que signifie : "Placer une personne en confinement" ?

 

La réponse : Il s'agit de suivre plusieurs procédures, à savoir :

 

rester à domicile,

s'éloigner des autres,

s'assurer de l'absence de symptômes et suivre la situation de près,

prendre contact avec un médecin immédiatement après l'apparition des symptômes.

 

Quant à la recherche épidémiologique, elle propose une série de procédures adaptées afin de déterminer l'origine de la maladie et tous ls autres agents contribuant à sa propagation.

 

Ces procédures sont aussi utilisées afin de déterminer les personnes contaminées, les conditions de la propagation et la manière avec laquelle elle se propage.

 

Et ceci (la recherche épidémiologique) requiert la solidarité de tout un chacun afin de fournir dûment les informations nécessaires à l'équipe spécialisée.

 

Quant à la différence entre l'isolement (la quarantaine) et le confinement :

 

L'isolement : il s'agit de séparer la personne contaminée ou cette présumée comme telle, des personnes en bonne santé durant la période de l'épidémie, dans des locaux dont les conditions sanitaires sont appropriées, afin d'endiguer la contagion de la personne contaminée vers autrui.

 

Quant au confinement : Il s'agit de restreindre les déplacements des personnes en bonne santé, pour une période donnée, en se basant sur ce que les autorités médicales spécialisées dans le domaine préconisent.

 

L'isolement et le confinement sont considérés comme des procédures efficientes dont l'application sert à limiter la propagation de la maladie à l'ensemble des individus de la société.

 

A ce propos, l'Islam a devancé le monde lorsqu'il préconisa le confinement à ses fidèles.

 

L'isolement et le confinement représentent donc deux moyens importants pour prévenir des maladies contagieuses et épidémiques.

 

Et ce qui est voulu par le "confinement", c'est la limitation de la liberté de déplacement de tout être vivant ayant été exposé à la contagion par une maladie transmissible ; et le confiner pour une période déterminée, période équivalente à la plus longue durée nécessaire à l'incubation de cette maladie.

 

Et la durée nécessaire à l'incubation de la maladie, est la durée qui s'écoule entre la contamination par l'agent pathogène et l'apparition des symptômes de celle-ci.

 

Par conséquent, lorsque le bon état de santé d'une personne qui a été confinée est confirmé, le confinement est levé.

 

Sinon, il est placé en isolement, en raison de sa contamination.

 

Dans le passé, une partie des gens s'éloignaient déjà de celui dont il savaient qu'il avait été atteint par une maladie contagieuse ; et ceci, en vue de se préserver du risque de contagion.

 

De même, ils appréhendaient le fait d'entrer dans une région ou une zone dans laquelle une épidémie sévissait.

 

Seulement, (les règles de confinement) n'étaient pas connues, à savoir qu'il n'est pas permis à un individu en bonne santé de sortir d'une région ou d'une zone contaminée par une maladie épidémique ; car ni les agents pathogènes - qui sont les acteurs des maladies contagieuses - n'étaient pas connues, ni la période d'incubation de leurs maladies.

 

C'est pourquoi, il n'était pas notoire que celui qui avait l'air d'être en bonne santé, lorsqu'il sortait, était peut-être dans la phase d'incubation ou celle de convalescence.

 

Ou bien, qu'il était immunisé contre cette épidémie mais qui, pourtant, faisait partie des personnes portant ses bactéries ou des personnes portant des insectes qui transmettent les bactéries de cette épidémie, comme les puces contaminées par les bactéries de la peste ou les poux qui portent des bactéries du typhus.

 

Tout cela n'était pas connu.

 

Et malgré cela, le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a éclairé, à travers la lumière prophétique, la voie de la prévention et la solution du confinement, bien avant la découverte des bactéries et des périodes d'incubation des maladies contagieuses et épidémiques, d'une durée équivalente à 12 siècles et quelques.

 

et cela, lorsqu'il interdit de se rendre dans une zone touchée par l'épidémie, et de sortir de celle-ci.

 

Ainsi, pas d'entrée, afin que la personne qui y entrerait ne s'expose au risque de la contagion.

 

Et pas de sortie en la fuyant, de crainte que la personne qui paraît être en bonne santé, soit un intermédiaire menant à la transmission de l'épidémie vers une autre région.

 

Al-Boukhâri rapporte dans son sahîh et Mouslim également dans son sahîh, d'après la narration de Habîb Ibn Thâbit qui a dit : J'ai entendu Ibrâhîm Ibn Abi Waqqâs dire : J'ai entendu Oussâmah Ibn Zayd rapporter à Sa'd, d'après le Prophète صلى الله عليه وسلم qui a dit :

 

"Si vous entendez parler de la peste (Tâ'oûn) dans une contrée, ne vous y rendez pas, et si elle sévit dans uns contrée alors que vous vous y trouvez, n'en sortez pas."

 

Je dis alors : Tu l'as entendu relater ce propos à Sa'd sans que celui-ci ne les désapprouve ?

 

Il dit : "Oui".

 

Et Al-Boukhâri et Mouslim rapportent (un hadith), d'après une narration de Âmir Ibn S'ad Ibn Abi Waqqa rapportant de son père qu'il entendait questionner Oussâma ibn zayd : Qu'as-tu entendu de la part du Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم concernant la peste (Tâ'oûn) ?

 

Oussâma dit alors : Le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"La peste (Tâ'oûn) est un tourment -ou un châtiment- qui fut envoyé sur une partie des enfants d'Israël ou sur ceux qui étaient avant vous.

Ainsi, si vous en entendez parler dans une contrée, ne vous y rendez pas !

Et si elle sévit dans une contrée alors que vous vous y trouvez, n'en sortez pas pour la fuir !"

 

Pareillement, il a été rapporté d'après une narration de 'Abd Allâh ibn Rabî'ah que Omar رضي الله عنه sortit vers le Châm.

Lorsqu'il vint à Sargh, la nouvelle de l'apparition de l'épidémie au Châm lui parvint.

 

'Abd Ar-Rahman ibn 'Awf l'informa alors que le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم dit :

 

"Ainsi, si vous en entendez parler dans une contrée, ne vous y rendez pas !

Et si elle sévit dans une contrée alors que vous vous y trouvez, n'en sortez pas pour la fuir !"

 

Omar ibn Al-Khattâb رضي الله عنه rebroussa alors chemin.

 

Sargh est un village situé à l'extrémité du Châm aux abords du Hijâz (péninsule arabique), et c'est un terme (Sargh) qui peut être variable ou invariable.

 

Par ailleurs, les recueils de hadiths mentionnent que cette épidémie qui est survenue au Châm, à l'époque de Omar ibn Al-Khattâb رضي الله عنه était la peste.

 

Elle a été appelée la peste de 'Amawâs (Emaüs), et eut lieu en l'an 18 de la hijrah (l'émigration).

 

Al-Boukhâri et Mouslim ont rapporté le détail de l'histoire suivant la narration de 'Abd Allâh ibn Abbâs رضي الله عنه, relatant que :

 

Omar ibn Al-Khattâb رضي الله عنه, sortit en direction du Châm, jusqu'à parvenir à Sargh, les dirigeants des forces armées vinrent alors à sa rencontre, à savoir Abou 'Ubaydah ibn Al-Jarrâh et ses compagnons.

 

Ils l'informèrent qu'une épidémie sévissait sur la région du Châm.

 

Ibn Abbâs dit : Omar dit alors : "Convoque-moi les premiers mouhâjiroûnes (émigrés)."

 

(Ibn Abbâs) les convoqua donc et (Omar) les consulta.

 

Il les informa de l'épidémie qui sévissait au Châm.

 

"Tu es, certes, sorti (de Medine) avec un objectif, et nous ne sommes pas d'avis que tu y renonces".

 

Et d'autres affirmèrent : "Il y a, à tes côtés, les meilleurs des gens et les Compagnons du Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم, et nous ne sommes pas d'avis que tu les entraînes dans cette épidémie."

 

Omar dit alors : "Disposez !"

Puis, il dit : "Convoquez-moi les ansars (les gens de Medine qui ont soutenu le Prophète صلى الله عليه وسلم)."

Ce que je fis et il les consulta.

Ils empruntèrent la voie des émigrés : Ils divergèrent comme eux.

 

Omar dit alors : "Disposez !"

Puis, il dit : "Convoquez-moi ceux qui sont présents ici comme notables de Qouraysh, ceux ayant émigré après la conquête de La Mecque".

Ce que je fis.

Personne ne divergea parmi eux, pas même deux personnes et ils dirent (d'un seul homme) : "Nous sommes d'avis que tu retournes avec les gens et que tu ne les entraînes pas dans cette épidémie."

 

Omar annonça alors aux gens : "Je prends la route au matin, faites donc de même."

 

Ce à quoi Abou 'Ubaydah ibn Al-Jarrâh dit : "Est-ce en voulant fuir le décret d'Allâh ?"

 

Omar de répliquer : "Si quelqu'un d'autre que toi avait dit cela Ô Abou 'Ubaydah...

Oui ! Nous fuyons du décret d'Allâh vers un autre décret d'Allâh.

Vois-tu si tu possédais des chameaux descendus dans une vallée ayant deux versants, l'un d'entre eux fertile et l'autre aride.

Si tu les faisais paître sur la terre fertile, n'agirais-tu pas selon le décret d'Allâh ?

Et si tu les faisais paître sur la terre aride, n'agirais-tu pas selon le décret d'Allâh ?"

 

(Ibn Abbâs) dit : Vint alors 'Abd Ar-Rahman ibn 'Awf qui s'était absenté pour quelque besoin et dit : "Je sais quelque chose concernant cette affaire."

 

J'ai entendu le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم dire : 

 

"Ainsi, si vous en entendez parler dans une contrée, ne vous y rendez pas !

Et si elle sévit dans une contrée alors que vous vous y trouvez, n'en sortez pas pour la fuir !"

 

(Ibn Abbâs) dit : Omar loua alors Allâh, Puis, il sen alla."

 

Ces nobles hadiths prouvent que le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a posé les fondements du confinement dans la lutte contre les épidémies ; et cela, à travers ce qui est en accord avec les vérités scientifiques e la médecine et avec l'hygiène, et ce en dépit des moyens techniques qui existaient à son époque صلى الله عليه وسلم.

 

Puis, après que les bactéries présentes dans les maladies contagieuses aient été connues, de même que la période d'incubation de chaque maladie, les moyens de les identifier, les modalités de contagion et la propagation des épidémies ; et après que les vaccins préventifs contre certaines maladies aient aussi été connus, ainsi que leur capacité d'immunisation et leur période d'efficacité ; après que tout cela ait été connu, la durée de l’isolement et celle du confinement ont pu être définies, par rapport à chaque maladie épidémique.

 

De plus, on a pu définir les personnes concernées par l'isolement et celles concernées par le confinement et ses particularités.

 

Toujours est-il que, sans les moyens scientifiques modernes, il est impératif que le confinement inclut un nombre de personnes plus conséquent et une parcelle de terre plus vaste comme cela a été indiqué par notre éminent Messager صلى الله عليه وسلم dans ses instructions concernant la peste et les épidémies.

 

Le confinement prescrit par l'Islam veut, à travers l'interdiction de sortir de la zone d'épidémie, la protection des zones indemnes contre le déploiement de l'épidémie, de peur que les personnes quittant les zones épidémiques paraissent en bonne santé, alors qu'ils font partie de ceux qui portent les bactéries de l'épidémie ou de ceux qui portent des nsectes portant des bactéries.

 

et cette interdiction ne signifie pas l'abandon des musulmans comme des proies potentielles à la contamination.

 

En effet, l'Islam les appelle à suivre les règles de propreté et de purification, et à s'éloigner des personnes ayant contracté une maladie contagieuse et transmissible.

 

Toutefois, la personne peu s'interroger, en se disant : "Après que tout ait été découvert au sujet de la peste et que les principes de l'isolement et du confinement aient été établis, peut-on considérer comme une désertion : la sortie d'une personne permise par les autorités sanitaires qui ont permis cela, en se basant sur les règles sanitaires ?"

 

La réponse est non.

 

D'ailleurs, An-Nawâwî رحمه الله a dit, dans son commentaire du sahîh Mouslim, concernant ces hadiths :

 

"L'interdiction de se rendre dans une région (touchée par) la peste et l'interdiction d'en sortir pour la fuir.

Quant à sortir pour une raison occasionnelle, il n'y a pas de mal à cela.

Et ce que nous avons mentionné ici (c'est An-Nawâwî رحمه الله qui parle ) : C'est notre avis - c'est-à-dire l'avis des châfi'ites- et c'est l'avis de la majeure partie (des savants)."

Al-Qâdî a dit : "C'est l'avis de la plupart (des savants)."

 

An-Nawâwî رحمه الله poursuit :

 

"Les savants ont dit : et le sens de ces propos est proche de la parole (du Prophète) صلى الله عليه وسلم :

"N'espérez pas rencontrer l'ennemi et demandez à Allâh de vous en préserver.

Et si vous le rencontrez, alors soyez endurants.""

 

Et le hadith contient une preuve quant au fait de se prémunir de toute chose qui fait l'objet d'aversion ainsi que des causes y menant.

 

Et le hadith contient aussi une preuve concernant le fait de se soumettre au décret d'Allâh lorsque les fléaux surviennent.

 

Nous demandons à Allâh de nous préserver de tout mal et de nous maintenir en bonne santé !

 

Parmi les personnes ayant contracté une maladie épidémique, il est probable qu'un bon nombre en viennent à la dissimuler, eux ainsi que leurs proches.

 

Et ils évitent d'informer les autorités responsables voulant, par cela, se soustraire à l'isolement et au confinement.

 

C'est pourquoi, l'Islam a fait du musulman quelqu'un qui fait son examen de conscience et se surveille.

 

Et il a exigé de lui qu'il s'en tienne aux principes d'hygiène.

 

C'est ainsi qu'il l'a incité à l'obéissance et l'a mis en garde contre la désobéissance.

 

Et il gratifie, en conséquence, de la récompense du soldat qui surveille l'ennemi dans le sentier d'Allâh, celui qui se conforme au confinement tout en agréant cela, et en sort pas de la contrée ou de la zone touchée par l'épidémie.

 

Et il gratifie, celui qui est contaminé et en meurt, de la récompense du martyr.

 

et on a rendu la punition de celui qui se dérobe à l'isolement et au confinement semblable à la punition de celui qui déserte la guerre sainte.

 

Et cela est très clair dans le hadith précédemment cité sur la description de la peste, si bien que le Prophète صلى الله عليه وسلم dit en décrivant la peste : 

 

"C'est une maladie similaire à celle qui affecte le ventre des chameaux.

Celui qui demeure dans une contrée où elle sévit obtiendra la récompense d'un martyr et celui qui l'a fuit aura commis un péché aussi grave que celui qui fuit devant l'ennemi sur un champ de bataille."

 

Et il dit صلى الله عليه وسلم : 

 

"Et la peste octroie à tout musulman (mort par sa cause) le rang de martyr."

recueilli par Ahmed et autre, avec une chaîne de transmission authentique.

 

Et le rang de martyr a été accordé en Islam, en premier lieu à celui qui est tué en luttant dans le sentier d'Allâh تبارك وتعالى. Et cela représente le plus haut de gré du martyr.

 

Vient ensuite celui qui est assassiné en défendant sa personne ou ses biens, puis celui qui est assassiné en aynt été victime d'une injustice ou d'une agression, puis celui qui meurt de la noyade, au cours d'un incendie ou ayant été affecté par la peste.

 

Tout ceci, à condition que la personne n'ait pas eu comme intention de se suicider et de se donner la mort, avant que celle-ci, ne l'atteigne.

 

Par conséquent, l'ambiguïté consistant à se laisser aller, en vue de contracter (cette maladie) jusqu'à en mourir, convoitant par cela le rang du martyr, est irrecevable pour la personne douée de raison.

 

L'Islam a assurément devancé le monde au regard de la science, lorsqu'il imposa le confinement et interdit de sortir de la zone touchée par l'épidémie bien des siècles avant la découverte des bactéries et la connaissance de l'utilité du confinement qui constitue une barrière empêchant la propagation de l'épidémie vers d'autres régions, zones et territoires.

 

Et bien entendu, la maladie de la peste relatée dans les hadiths prophétiques, correspond à la même maladie épidémique connue, ces jours-ci, sous cette dénomination.

 

Et à travers ce qui a précédé, il nous est confirmé que les nobles hadiths prophétiques et la médecine moderne s'accordent sur (le sujet de) l'épidémie de a peste et le reste des épidémies.

 

Il en est de même pour le reste des hadiths incontestables qui sont en accord, dans leur authenticité et leur signification, avec les vérités scientifiques incontestables.

 

Et qu'Allâh couvre d'éloges et salue notre Prophète Mohammed ainsi que sa famille et l'ensemble des compagnons.

 

Traduit et publié par la chaîne telegram - Ceci est notre croyance - @ceci_est_notre_croyance

Cheikh Muhammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Partager cet article