compteur de visite

Catégories

26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 09:14
La réalité du tawhîd - حقيقة التوحيد (audio-dossier)

Question :

 

Il interroge au sujet de la réalité du tawhîd qui est la tête de l’affaire, et sans lequel l’oeuvre du musulman est vaine, qu’Allâh vous récompense en bien.

 

Réponse :

 

بسم الله الرحمن الرحيم, الحمد لله رب العالمي وصلى الله وسلم وبارك على عبده ورسوله محمد أشرف الأنبياء وأشرف المرسلي وعلى آله وعلى صحابته أجمعي وعلى التابعي لهم بإحسان إلى يوم الدين وبعد

[…]

 

Il dit رحمه الله : «... au sujet de la réalité du tawhîd qui est la tête de l’affaire entière».

 

Nous disons : Mon frère, la réalité du tawhîd est le fait de rendre Allâh unique par les genres d’adorations.

 

Le serviteur se dirige ainsi vers Allâh dans l’ensemble des genres de son adoration.

 

Son invocation est faite à Allâh, il n’invoque pas autre qu’Allâh et il ne dirige pas l’invocation vers autre qu’Allâh.

 

Ceci en raison du fait qu’il sait que tout autre qu’Allâh ne mérite pas cela, et il ne mérite pas d’être invoqué ni d’être l’objet de quelque espoir car il ne possède pour sa propre personne ni profit, ni mal, ni mort, ni vie, ni résurrection.

 

C’est un absent qui n’entend pas, et un mort que recouvre la terre.

 

Allâh جل وعلا dit (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Tandis que ceux que vous invoquez en dehors de Lui ne possèdent même pas la pellicule d’un noyau de datte. 14. Si vous les invoquez, ils n’entendent pas votre invocation ; et même s’ils entendaient, ils ne pourraient pas vous répondre. Le Jour du Jugement ils renieront que vous les avez associés à Allâh. Personne ne peut t’informer de ces choses aussi bien que Celui Qui connaît tout} [Fâtir : 13-14].

 

Médite ce verset avec moi mon frère :

 

{ceux que vous invoquez en dehors de Lui} quel que soit celui qui est invoqué : un prophète, un ange, un allié vertueux {ne possèdent même pas la pellicule d’un noyau de datte} : ce qui se trouve sur les noyaux des dattes {Si vous les invoquez, ils n’entendent pas votre invocation} les morts et les absents n’entendent pas ni ne savent.

 

Et si l’on supposait qu’ils entendent, ils ne pourraient pas l’exaucer {et même s’ils entendaient, ils ne pourraient pas vous répondre} et troisièmement le jour de la résurrection, ils vous désavoueront ainsi que votre adoration à leur endroit, et ils diront comme ont dit les anges à notre Seigneur (selon une
traduction rapprochée du sens) :

 

{Et le jour où Il les rassemblera tous et dira ensuite aux anges : «Est-ce vous que ces gens-là adoraient ?» 41. Ils diront : «Loin de Toi toute imperfection ! C’est toi notre Allié et non pas eux. Ils adoraient plutôt les jinn, en qui la plupart d’entre eux croyaient.»} [Saba : 40-41]

 

et `Îssâ ibn Maryam quand Allâh lui dira le jour de la résurrection (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Lorsqu’Allâh dira : «Ô Jésus (`Îssâ), fils de Marie (Maryam), est-ce toi qui as dit aux gens : « Prenez-moi et ma mère comme divinités en dehors d’Allâh ?» Il dira : «Loin de Toi toute imperfection ! Il ne m’appartient pas de dire ce dont je n’ai aucun droit ! Si je l’avais dit, Tu l’aurais su. Tu sais ce qu’il y a en moi, et je ne sais pas ce qu’il y a en Toi. Tu es Celui qui connaît parfaitement l’Invisible. 117. Je ne leur ai dit que ce Tu m’avais ordonné de leur dire : «Adorez Allâh, mon Seigneur et le vôtre».} [Al-Mâ’ida : 116-117]

 

Et il en est ainsi de toute chose adorée en dehors d’Allâh, et invoquée en dehors d’Allâh : il désavoue l’adoration de ceux qui l’adorent et ceux qui l’invoquent.

 

Car l’invocation est spécifique à Allâh (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Et votre Seigneur a dit : « Implorez-moi, Je vous exaucerai.} [Ghâfir : 60]

 

et Il a dit (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Et si Mes serviteurs t’interrogent sur Moi, alors Je suis tout proche : Je réponds à l’appel de celui qui M’invoque} [Al-Baqara : 186].

 

Il sacrifie pour Allâh Seul. Il ne sacrifie pas pour un autre.

 

{Dis : « Ma prière, mon sacrifice, ma vie et ma mort appartiennent à Allâh, Seigneur des mondes. 163. Il n’a pas d’associé} [Al-An`âm : 162-163].

 

{Accomplis donc la prière (salât) pour ton Seigneur et sacrifie pour Lui} [Al-Kawthar : 2].

 

Il fait des voeux pour Allâh, il espère en Allâh Seul, il Le craint Seul et il lie son coeur à son Seigneur, parachevant l’amour, la peur et l’espoir.

 

Il sait qu’Allâh est Celui qui détient le bénéfice et le mal ; nul autre que Lui ne dissipe le malheur et personne d’autre n’accorde le bien.

 

{Si Allâh fait qu’un malheur te touche, nul autre que Lui ne saurait l’enlever. Et s’Il fait qu’un bonheur te touche, alors (sache qu’) Il est Capable de toute chose.} [Al-An`âm : 17].

 

Il y a dans le coeur du monothéiste la certitude qu’il est assurément le serviteur d’Allâh, soumis à Ses ordres, il n’a nul refuge contre lui si ce n’est vers Lui.

 

Il ne se lie pas avec des morts, ni à des absents, ni à des jinn, ni à des shayâtîn, ni à des arbres, ni à des pierres, ni d’attachement aux autres personnes.

 

Son attachement n’est qu’avec son Seigneur et sa liaison est avec son Seigneur, il se plaint à Lui de son déchirement et de son chagrin et il Lui expose son besoin, et il se dirige avec son coeur vers son Seigneur et son Créateur.

 

Il n’oeuvre pas comme les ignorants parmi les gens, ceux qui vont aux habitants des tombes.

 

Ils tournent alors autour de leurs tombes, ils sacrifient les bêtes pour se rapprocher d’eux, ils appellent par leurs noms lors des calamités et ils s’humilient à eux et oublient le Seigneur des univers, le Vivant, Celui dont toute la création a besoin et Qui n’a besoin de personne, Celui que nul sommeil ni somnolence ne prennent.

 

La réalité du tawhîd : accomplir sincèrement l’oeuvre pour Allâh uniquement, et vouloir par ceci le visage d’Allâh.

 

La réalité du tawhîd est également que tu saches qu’Allâh est le Seigneur de toute chose ainsi que son Détenteur.

 

Il est le Créateur, le Pourvoyeur, Celui qui donne la vie et qui donne la mort.

 

Il n’a aucun associé dans Sa seigneurie et Sa création, de même qu’Il n’a aucun associé dans Sa divinité et Son adoration.

 

Tu l’unifies en croyant à la perfection de Ses noms et attributs par lesquels Il s’est Lui-même nommé, ou par lesquels L’a nommé Son Messager صلى الله عليه وسلم.

 

Et par les attributs du Seigneur par lesquels Il s’est Lui-même décrit, ou par lesquels L’a décrit Son Messager صلى الله عليه وسلم.

 

La réalité du tawhîd : que tu proclames fréquemment l’éloge sur Allâh et ton espoir en ton Seigneur.

 

Le fait que tu évoques toujours : «lâ ilâha illâ Allâh», toujours sur ta langue, tu la dis à chaque instant et tout moment, croyant fermement à sa signification et oeuvrant conformément à ce qu’elle implique et ce qu’elle prouve ; concrétisant ainsi le tawhîd d’Allâh.

 

Tel est le musulman véritable.

 

Le tawhîd est le fondement par excellence et la base de la religion.

 

Pour lui, Allâh a créé la création.

 

Pour lui, Il a envoyé les messagers. Pour lui, Il a fait descendre les livres.

 

Ce tawhîd est ce qui sépare entre la vérité et le faux, entre l’islam et la mécréance.

 

L’ensemble des messagers عليهم السلام ont appelé les créatures à adorer Allâh :

 

{Nous n’avons envoyé avant toi aucun Messager sans lui révéler : «(qu’) il n’y a aucune divinité [digne d’adoration] en dehors de Moi. Adorez-Moi donc.»} [Al-Anbiyâ’ : 25].

 

Ils ont appelé à vouer la religion à Allâh exclusivement.

 

Et toute nation et génération parmi les gens, Allâh leur a envoyé un messager avec ce tawhîd.

 

{Et Nous avons envoyé dans chaque communauté un messager, (pour leur dire) : «Adorez Allâh et écartez-vous de Tout ce qui est adoré en dehors d’Allâh.»} [An-Nahl : 36]

 

Et Allâh a clos les messages par celui de Mouhammad صلى الله عليه وسلم, lequel a été fondé sur le principe de l’appel au tawhîd d’Allâh, vouer exclusivement la religion à Allâh et rendre Allâh unique dans l’ensemble des genres de l’adoration.

 

Tel est le tawhîd.

 

Quiconque rencontre Allâh alors qu'il l'a réalisé sincèrement dans son coeur, alors sa destination finale sera avec Le plus Miséricordieux de tous les miséricordieux au Paradis.

 

{Allâh ne pardonne pas qu’on Lui donne un associé et Il pardonne, pour une chose moindre, à qui Il veut.} [An-Nissâ’ : 48].

 

Et dans le hadîth de `Itbân :

 

«Certes, Allâh a interdit au Feu quiconque a dit « lâ ilâh illa Allâh » sincèrement de son coeur».

 

Et dans le hadîth de `Oubâda :

 

«Quiconque atteste qu’il n’y a pas d’autre divinité digne d’être adorée en dehors d’Allâh et que Mouhammad est Son serviteur et messager, que `Issâ est le serviteur d’Allâh et Son messager ainsi que Sa parole qu’Il a envoyée à Maryam et un esprit de Sa part, que le Paradis est vérité et que le Feu est vérité, Allâh le fera entrer au Paradis avec ce sur quoi il était comme oeuvres».

 

Rendons donc sincère pour Allâh notre tawhîd, et soucions-nous de cette affaire car il est, par Allâh, la base de la religion.

 

Quand on perd ce tawhîd, aucune oeuvre n’est utile, quoi qu’elle soit.

 

[Allâh] تعالى a dit (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{En effet, il t’a été révélé, ainsi qu’à ceux qui t’ont précédé : «Si tu donnes des associés à Allâh, ton oeuvre sera certes vaine, et tu seras très certainement du nombre des perdants. 66. Tout au contraire, adore Allâh Seul et sois parmi les reconnaissants.»} [Az-Zoumar : 65-66].

 

Et Il a dit au sujet de Ses prophètes (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Mais s’ils Lui avaient donné des associés, alors toutes leurs oeuvres auraient certainement été vaines.} [Al-An`âm : 88].

 

Noûr `alâ ad-darb | 14/05/1434H - 26/03/2013G | 01m11s

Traduit par Sawtiyyāt salafiyya - @salafisound_fr

Mis en page par @islamSalafiya - t.me/islamsalafiya

 Publié par Sawtiyyāt Salafiyya - t.me/salafisound_fr et @islamSalafiya - t.me/islamsalafiya

Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn Abdellah Âl Ach-Cheikh - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله آل الشيخ

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Unicité - التوحيد
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 09:13
Se passer des gens

Allâh تعالى aime de Son serviteur qu'il Lui demande, à l'inverse de la créature puisque si tu lui demandes une chose, elle te haît et te déteste.

 

Dans le fait que le serviteur ait besoin d'Allâh, résident sa gloire et sa dignité ; et dans le fait qu'il ait besoin de la créature, se trouvent sa bassesse et son humiliation.

 

Plus le serviteur est humble envers Allâh et plus son besoin de Lui et sa soumission à Lui sont immenses, plus il sera proche de Lui et plus son rang gagnera en puissance et en importance.

 

La plus heureuse des créatures est celle dont la servitude à Allâh est la plus grande.

 

La valeur et la solennité suprêmes du serviteur auprès des créatures sont atteintes lorsqu'il n'a pas besoin d'eux, d'aucune manière que ce soit.

 

Ainsi, si tu es bienfaisant envers eux tout en te passant d'eux, tu seras, à leurs yeux, le plus grandiose qui soit.

 

Et lorsque tu as besoin d'eux, ne serait-ce que pour une gorgée d'eau, ta valeur diminue auprès d'eux en fonction de l'ampleur de ton besoin d'eux.

 

Et ceci fait partie de la sagesse d'Allâh ainsi que de Sa miséricorde, afin que la religion toute entière soit à Allâh et que rien ne Lui soit associé.

 

De ce fait, tu es le plus noble possible pour le Seigneur سبحانه lorsque que tu as le plus besoin de Lui et que tu es le plus indigent vis-à-vis de Lui.

 

Alors que les créatures, tu es le plus méprisable possible auprès d'eux lorsque tu as le plus besoin d'eux car, au fond d'eux, ils sont tous nécessiteux.

 

Ils ne connaissent donc pas tes besoins et ne parviennent pas à tes intérêts ; ils sont plutôt ignorants des intérêts de leur propre personne alors comment pourraient-ils atteindre les intérêts d'autrui ?

 

[Ils ne le peuvent pas, de même qu'ils ne le veulent pas de leur plein gré.

Ils n'ont donc ni connaissance, ni capacité, ni volonté.

Alors que le Seigneur تعالى connaît ton intérêt, est capable (de le concrétiser) et le veut par miséricorde et grâce de Sa part.] *

 

Ndt : La partie entre crochets n'a pas été citée sur le compte Twitter du Cheikh mais est issue du même passage du livre d'Ibn Taymiyyah.

 

Majmou3 Al-fatawa (Vol.1 p.41)

Citations publiées par le compte twitter officiel de Cheikh Salih Al Fawzan - @salihalfawzan

أضواء من فتاوى شيخ الإسلام ابن تيمية في العقيدة - ص ٣٤

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

الله تعالى يحب من عبده أن يسأله بخلاف المخلوق فإنك إذا سألته شيئا أبغضكوكرهك

في افتقار العبد إلى الله عزه وكرامته وفى افتقاره إلى المخلوق ذلت هو مهانته

العبد كلما كان أذل لله وأعظم افتقارا إليه وخضوعا له كان أقرب إليه وأعز لهوأعظم لقدره

أسعد الخلق أعظمهم عبودية لله

أعظم ما يكون العبد قدرا وحرمة عند الخلق إذا لم يحتج إليهم بوجه منالوجوه

فإن أحسنت إليهم مع الاستغناء عنهم كنت أعظم ما يكون عندهم

ومتى احتجت إليهم ولو في شربة ماء نقص قدرك عندهم بقدر حاجتك إليهم

وهذا من حكمة الله ورحمته ليكون الدين كله لله ولا يشرك به شيئا

فالرب سبحانه أكرم ما تكون عليه أحوج ما تكون إليه وأفقر ما تكون إليه

والمخلوق أهون ما تكونعليهم أحوج ما تكون إليهم لأنهم كلهم محتاجون في أنفسهم

فهم لا يعلمون حوائجكولا يهتدون إلى مصلحتك، بل هم جهلة بمصالح أنفسهم فكيف يهتدون إلى مصلحةغيرهم

[ فإنهم لا يقدرون عليها ولا يريدون من جهة أنفسهم فلا علم ولا قدرة ولا إرادة . والرب تعالى يعلم مصالحك ويقدر عليها ويريدها رحمة منه وفضلا وذلك صفته من جهة نفسه]

 

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Rappels - تذكر
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 09:12
(Traduction rapprochée) "Dis : «L’affaire toute entière est à Allâh.»" (sourate Âl 'Imrân verset 154)

(Traduction rapprochée) "Dis : «L’affaire toute entière est à Allâh.»" (sourate Âl 'Imrân verset 154)

Puisque toute chose appartient à Allâh :

 

s'Il prend de toi une chose, elle est Sa propriété ;

s'Il te donne une chose, elle est Sa propriété.

 

Dès lors, comment peux-tu être contrarié ?

 

Charh Ryâdh as-sâlihîn 207/1

Sur le compte Twitter de Cheikh Fawaz ibn 'Aly Al-Madghaly - @fzmhm12121

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

قال ابن عثيمين

إذا كان الشيء كله لله

إن أخذ منك شيئاً فهو ملكه، وإن أعطاك شيئاً فهو ملكه

فكيف تسخط ؟

شرح رياض الصالحين ٢٠٧/١

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Rappels - تذكر
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 09:11
Ta femme n'est pas possédée, mais c'est plutôt toi son djinn ! (audio)

Lors de ce voyage également (Ndt : Le Cheikh a évoqué précédemment son voyage en France, en 1419 H pour une série de conférences), un homme récemment converti parmi les frères est venu à moi en disant que sa femme était victime de toucher, qu'elle était possédée par un djinn.

 

Il s'est rendu chez quelqu'un... et bien entendu dans ce genre d'affaires, il faut toujours que se mettent en avant les prétentieux qui feignent la science...

 

Celui-ci lit, celui-là exorcise, d'aprés une innovation ou un égarement, de façon erronée ou correcte, Allâh sait mieux !

 

Donc il l'a rencontré et il lui a dit qu'elle avait je ne sais quoi.

 

Il m'a dit : "Cheikh, l'exorciserais-tu ?".

 

Je lui ai répondu que je n'exorcisais pas.

 

La sunnah est que tu te fasses roqyah à toi-même ; ceci est la sunnah.

 

Bien sûr, il ne parlait pas arabe.

 

Un des frères traduisait.

 

Je lui ai dit : "Procède comme ceci, comme cela..."

 

Bref, après ceci, je lui ai dit : "Viens !", il m'a rejoint dans un endroit tranquille.

 

Je l'ai alors interpellé : "Ô mon frère, que dis-tu là ? Qu'a donc ta femme ?"

 

Il m'a dit : "Elle a ceci, cela, et elle se sent angoissée, gênée, elle veut se jeter par la fenêtre, elle veut aller je ne sais où, etc"

 

Je lui ai dit : "Ô mon enfant, depuis combien de temps es-tu marié ?"

 

Il a dit : "Trois ans".

 

"Combien d'enfants as-tu ?"

 

Il a dit : "Deux et le troisième est en route", c'est-à-dire que sa femme est enceinte.

 

Je lui a dit : "Ô mon fils, il est connu que la femme, dans ce genre de situations, au moment de la grossesse, de l'accouchement, elle change car il s'agit de la gestation d'un embryon."

 

"La conception de chacun d'entre vous, dans le ventre de sa mère s'accomplit en quarante jours ;

D'abord sous la forme d'une semence, puis sous celle de plasma sanguin pour une même période, puis sous celle d'un morceau de chaire pour une même période."

Jusqu'à la fin du hadith, le hadith de 'AbduLlah Ibn Mas'ud dans les deux authentiques.

 

Cette gestation engendre chez elle des changements.

 

Son âme se resserre, elle fait des choses qui sont peut-être hors de contrôle, comme on dit.

 

Et après l'accouchement, il y aussi des états qu'elle peut subir.

 

Il est indispensable que tu saches cela.

 

Ceci est la voie du Messager d'Allâh عليه الصلاة والسلام avec ses épouses et mères des croyants.

 

De même que la raison convient de ceci !

 

Toi, en trois années, tu as eu trois enfants.

 

Moi, je n'empèche pas cela et je dis pas qu'il faille limiter la descendance, ceci n'est pas autorisé.

 

Mais toi, qu'attends-tu de sa part ?

 

Que veux-tu d'elle ?

 

Tu ne veux pas d'elle qu'elle soit fatiguée, ni qu'elle soit angoissée, etc.

 

Je lui dis : "Bien, mon frère, et toi comment la traites-tu ?

Y a-t-il là de bons comportements (de ta part envers elle) ?

Si elle veut une chose, l'emmènes-tu (l'acheter) ou bien la lui achètes-tu ?"

 

D'accord, même si tu dis que vous êtes dans un pays de mécréance, mais ce n'est pas partout ni tout le temps que les mécréants marchent, mais seulement parfois.

 

Bien sûr, nous savons très bien, bâraka lLâhu fikum, que si nous avons besoin de quelque chose, nous ne nous rendons pas au marché aux heures d'affluence ou de pointe, mais plutôt nous recherchons le moment où il n'y a personne ou peu de gens.

 

Il ne t'est pas obligatoire de marcher à tel moment bien déterminé.

 

Plutôt, change de moment de sorte de prendre tes enfants et pouvoir marcher.

 

Fais-tu ceci ?

 

Il m'a dit : "Non, je ne le fais pas."

 

Tu vois... il ne le fait pas.

 

Je lui ai dit : "Très bien, alors que fais-tu ?"

 

Il m'a dit : "Cheikh..."

 

Je lui ai dit : "Est-ce que cette femme était mécréante puis s'est convertie à l'islam ?"

 

Il m'a dit : "Oui".

 

Je lui ai dit : "Imagine, bâraka lLâhu fik -et lui aussi était mécréant puis s'est converti à l'islam- cette femme, avant qu'elle ne devienne musulmane, il n'y avait pas de haram (interdiction religieuse) chez eux.

Elle marchait dans tel pays le matin puis s'établissait dans tel autre pays le soir, ou bien elle va et vient je ne sais où...

Et chacun marche comme il veut et comme bon lui semble."

 

N'est-ce pas ainsi ?

 

Ceci est ce qu'on entend, je ne sais pas, nous n'avons pas vécu cela, wal hamdu li lLâh, mais d'après ce que nous entendons, chez ces gens-là, lorsque le jeune atteint je ne sais quel âge, il se passe telle chose, il se plaint à la police et c'est le père ou la mère qu'ils blâment.

 

Ils agissent ainsi et c'est pareil pour la fille.

 

Elle était dans un environnement de mécréance, il n'y avait pas chez elle de haram, il n'y avait pas là d'interdit, puis Allâh l'a guidée à l'islam, et toi aussi Allâh t'a guidé à l'islam.

 

"Ceci est interdit, cela est haram, ceci non, cela non..." Ce n'est pas possible !

 

Alors, il m'a dit, le pauvre...

 

Je lui ai dit : "Je te donne un conseil : Sois bienfaisant dans le traitement que tu accordes à ton épouse, corrige tes comportements.

Si elle veut quelque chose dont elle a nécessairement besoin, alors prends-la à tel moment et promène-toi avec elle à un moment éloigné des ambiguïtés et des problèmes.

Promène-toi, la promenade n'est pas interdite.

Change d'air !

C'est comme si tu étais dans une prison, tu tournes en rond."

 

Il est parti et a appliqué (mes recommandations).

 

Quelques jours après, juste avant que je ne parte, il m'a dit : "Jazâk, jazâk, jazâk !"

 

Il voulait dire : "Jazâka llâhu khayran".

 

Il ne voulait même pas faire appel à un traducteur.

 

Je lui dis : "Alors, comment se porte ta femme ?"

 

Il m'a dit : "Al hamdu li lLâh".

 

Ce par quoi elle était éprouvée s'en est allé.

 

Je lui ai dit : "Elle n'a pas de djinn en elle, mais c'est toi son djinn, c'est toi le djinn".

 

Bâraka lLâhu fik.

 

Tu as compris ?

 

Il m'a dit : "La première fois que les frères sont venus à moi, ils m'ont dit :

"Salafi... Haram, haram, haram !"."

 

Il faut bien qu'ils feignent la science auprès de quelqu'un.

 

Si quelqu'un veut apprendre à raser les cheveux, il va choisir un pauvre, un orphelin pour raser sa tête.

 

Chez nous, nous avons un proverbe qui dit qu'il apprend le rasage des cheveux sur les têtes des orphelins.

 

Parce que s'il le coupe, il n'aura pas de père pour chercher à comprendre.

 

Il pleure, il crie, puis c'en est fini, il repart avec cette apparence-ci.

 

Donc ces faibles d'esprit ont feint la science devant ce nouveau musulman.

 

"Ne fais pas, ne marche pas, ne mange pas, ne bois pas, ne dors pas si ce n'est debout..."

 

Qu'est-ce donc que cela ?

 

Ceci est une erreur !

 

Je lui dis : "Ô mon fils, il y a, dans la salafiyyah, ce qui est halal, haram, obligatoire, autorisé, détestable, préférable.

Tout n'est pas haram, haram, haram.

Qui a dit que ceci était la salafiyyah ?

Qu'est-ce que ceci ?"

 

نصيحة في تربية الأبناء وتأديبهم في الغرب - A partir de 7min 15sec environ

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Abdoullah ibn AbderRahim Al-Boukhâry - الشيخ عبدالله بن عبد الرحيم البخاري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 09:10
Les grands signes de l'Heure (audio-vidéo)

Les louanges appartiennent à Allâh, nous le louons, nous Lui demandons son aide, nous Lui demandons pardon, nous nous repentons à Lui et nous cherchons refuge auprès d'Allâh contre le mal qui est en nous-même et contre le mal de nos mauvais actes.

Celui qu'Allâh guide nul ne peut l'égarer et celui qu'Il égare nul ne peut le guider.

Je témoigne qu'il n'y a pas de divinité (qui mérite véritablement d'être adorée) sauf Allâh, Lui seul et Il n'a aucun associé.

Et je témoigne que Muhammad est Son serviteur et Son messager, qu'Allâh prie et salut sur lui de manière abondante, ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.

Ceci dit :

 

Chers frères, nos propos durant cette nuit concerneront trois signes parmi les signes de l'Heure qui sont prouvés par de nombreux textes dans le Livre d'Allâh خل وعلا et la sounnah de Son prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Et nous savons tous que le Livre d'Allâh et la sounnah de Son prophète صلى الله عليه وسلم prouvent que l'Heure sera précédé et qu'elle n'aura lieu que lorsque ses signes se produiront, Allâh خل وعلا a dit (traduction rapprochée) :

 

{Qu’est-ce qu'ils attendent sinon que l'Heure leur vienne à l'improviste ? Or ses signes avant-coureurs sont certes déjà venus} (Sourate 47, Verset 18)

 

Au moment de l'Heure, il y aura des signes qui prouvent la proximité de sa venue.

 

Il est rapporté dans le sahih Mouslim d'après un hadith de Houdhayfah Ibn Ousayd Al-Ghifârî رضي الله عنه, qui dit :

 

«Le Prophète صلى الله عليه وسلم nous trouva alors que nous nous entretenions, il dit : «De quoi vous entretenez-vous ?»,

ils dirent : «Nous nous entretenons au sujet de l'Heure».

Il صلى الله عليه وسلم  dit : «Elle ne viendra que lorsque vous verrez avant elle dix signes»,

il évoqua : La fumée, le faux-messie, la bête, le lever du soleil de son couchant, la descente de 'Issa Ibn Maryam عليه السلام, Gog et Magog, et trois engloutissements par la terre : Un engloutissement en Orient, un engloutissement en Occident, un engloutissement dans la péninsule arabique.

Et le dernier de tout cela est un feu qui sortira du Yémen, repoussant les gens vers leur lieu de rassemblement».

Et la terre de rassemblement est le Châm.

 

Ce hadith est rapporté par l'Imam Mouslim dans son sahih, et il prouve que l'Heure ne viendra pas tant que ses signes ne se produiront pas.

 

Et le noble Coran contient la mention d'un certain nombre de signe de l'Heure.

 

Il y a dans le Coran la mention de la fumée, de la bête, de Gog et Magog, de la descente de 'Issâ عليه السلام, ceci fait partie des signes qui sont mentionnés dans le noble Coran.

 

Et il convient au musulman de savoir que la foi aux signes de l'Heure et le fait d'y croire font partie de la religion, sont nécessaires et que cela fait partie de la foi au Livre d'Allâh et à ce qui est authentique du Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم.

 

Ainsi les adeptes de la foi, de la vérité et de la droiture croient en tout ce qui est venu dans le Livre d'Allâh et en tout ce qui est authentifié dans la sounnah du Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم, et parmi cela il y a les signes de l'Heure qui sont mentionnés dans le Livre d'Allâh et la sounnah de Son prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Et les textes mentionnant les signes de l'Heure, qui sont rapportés, prouvent que les signes de l'Heure sont de deux sortes et de deux catégories, les gens de science les mentionnent comme étant :

 

Les petits signes

et les grands signes.

 

Ainsi il y a des petits signes de l'Heure et il y a des grands signes de l'Heure.

 

Et les grands signes sont ceux qui viendront lors de l'approche de l'Heure, avant sa venue et avant le soufflement dans la trompe, apparaîtront des grands signes, et parmi la situation de ces grands signes, il y a le fait que lorsqu'ils apparaîtront, la foi ne profitera à aucune âme qui n'avait pas cru auparavant ou qui n'avait acquis aucun mérite de sa croyance.

 

Ainsi celui qui n'a pas eu la foi en l'invisible, la foi de témoignage ne lui sera pas utile.

 

Par exemple, lors du lever du soleil de son couchant, et que les gens seront surpris par cela l'étonnant jour de surprise, et qu'ils seront surpris par le soleil qui retourne du couchant vers l'orient.

 

L'affaire est très étonnante et très surprenante.

 

Lorsque les gens le verront, ils croiront tous mais leur foi ne sera d'aucune utilité car il s'agit d'une foi de témoignage et non d'une foi en l'invisible, et ce qui est profitable est la foi en l'invisible et la croyance en l'invisible, comme Allâh خل وعلا a dit en décrivant les croyants (traduction rapprochée) :

 

{Ceux qui croient à l'invisible} (Sourate 2, Verset 3)

 

C'est-à-dire ceux qui ne voient pas ce dont a informé les Messagers d'Allâh.

 

Ainsi il y a des grands signes et des petits signes.

 

Les petits signes sont de différentes sortes : Parmi eux il y a ceux qui sont apparus et sont terminés, et parmi eux il y a ceux qui sont apparus et qui ne cesse de continuer et de rester, et parmi eux il y a ceux qui ne sont pas encore apparus.

 

Et parmi les grands signes, il y a ce que nous avons entendu précédemment dans le hadith de Houdhayfah tels que, le faux-messie, la descente de 'Issâ du ciel, l'apparition du Mahdî, la sortie de Gog et Magog, le lever du soleil de son couchant, la sortie de la bête, tout cela fait partie des grands signes.

 

Et le sujet des signes de l'Heure est un sujet vaste, et les gens de science ont écrit de nombreux livres sur cela, longs et concis.

 

Et il convient que le musulman ne soit pas négligent sur ce sujet, comme il lui convient de ne pas être négligent sur l'affaire de la venue de l'Heure, mais il doit toujours avoir cela à l'esprit.

 

Et chaque fois que le musulman pense à la venue de l'Heure et la station debout devant Allâh تبارك وتعالى, chaque fois cela est une cause du bien dans ses affaires, et de la droiture de sa situation, ainsi que de sa préservation de l'obéissance de son Seigneur تبارك وتعالى .

 

La foi en l'Heure, en ses signes, l'évocation de cela ainsi que son étude est très profitable au musulman.

 

Et vous avez entendu ce qu'a dit Houdhayfah رضي الله عنه :

 

«Le Prophète صلى الله عليه وسلم nous trouva alors que nous nous entretenions, il dit : «de quoi vous entretenez-vous ?» ;

Ils dirent : «Nous nous entretenons au sujet de l'Heure».

 

Ainsi faisaient les compagnons رضي الله عنهم, ils s'asseyaient et s'entretenaient sur l'Heure.

 

Et dans un autre hadith :

 

«Le Prophète صلى الله عليه وسلم sortit vers les compagnons un jour et leur dit : «Sur quoi vous entreteniez-vous ?».

Ils dirent : «Nous nous entretenions sur les tentations du faux-messie (messih ad-dajjâl)»,

Il صلى الله عليه وسلم dit : «Voulez-vous que je vous informe sur ce que je crains plus pour vous que le faux-messie (messih ad-dajjal) ?»

Nous avons dit : «Bien-sûr».

Il dit : «Lorsque l'homme se lève pour prier puis embellit sa prière car il sait qu'on l'observe».

Il a dit : «Je crains plus pour vous de l'ostentation dans la prière et dans les différentes adorations, que de la tentation du faux-messie (messih ad-dajjâl)». 

 

Et il convient au musulman de craindre tout cela.

 

Nous avons été ordonné de rechercher la protection contre la tentation du faux-messie (messih ad-dajjâl) à la fin de chaque prière avant la salutation, et il convient au musulman de rechercher protection de quatre choses avant de saluer :

 

اللّهُـمَّ إِنِّـي أَعـوذُ بِكَ مِـنْ عَذابِ القَـبْر

وَمِـنْ عَذابِ جَهَـنَّم

وَمِـنْ فِتْـنَةِ المَحْـيا وَالمَمـات

وَمِـنْ شَـرِّ فِتْـنَةِ المَسيحِ الدَّجّال

 

«Ô Allâh, je cherche protection auprès de Toi contre les châtiments de la tombe,

contre les châtiments de l'enfer,

contre la tentation de la vie et de la mort,

et contre le mal de la tentation du faux-messie (messih ad-dajjal)». 

 

L'essentiel est qu'il est bon et profitable au musulman dans sa vie et dans l'obéissance de son Seigneur تبارك و تعالى de rappeler des signes de l'Heure.

 

Il se rappelle ces grands et merveilleux signes qui devanceront l'Heure et qui seront vis-à-vis d'elle comme une introduction qui prouve sa proximité.

 

Il se rappelle ces grands et merveilleux signes qui devanceront l'Heure et qui seront vis-à-vis d'elle comme une introduction qui prouve sa proximité, et sa foi en cela fait partie de la foi en l'invisible et une croyance aux Messagers d'Allâh et Ses Prophètes, qu'Allâh prie et salue sur l'ensemble d'entre eux.

 

Nos propos ne concernent pas la généralité des signes de l'Heure, mais à propos de trois signes de l'Heure qui sont dans l'ordre :

 

L'apparition du Mahdi,

la descente de 'Issâ Ibn Maryam عليه السلام

et la sortie de Gog et Magog.

 

Le discours ne concerne que ces trois signes.

 

Et chacun de ces trois signes nécessite des explications et des éclaircissements, (je dirais) même qu'il a été écrit de nombreux livres sur chacun de ces trois signes, et les gens de science ont éclairci de multiples aspects qui sont liés à ces signes.

 

Et la situation ne permet pas d'expliquer (profondément) comme cela, mais je me contenterais de choses importantes ainsi que des attentions sur des aspects importants qui sont liés à ces trois signes.

Commençons premièrement par ce qui concerne la sortie du Mahdî

 

Le Mahdî : Il s'agit d'un homme pieux parmi les pieux, parmi les serviteurs d'Allâh خل وعلا.

 

Allâh تبارك وتعالى le guidera et Il guidera par lui les serviteurs d'Allâh.

 

Il sera la cause de la propagation de l'équité et de l'enlèvement de l'injustice, la propagation du bien ainsi que de la droiture des gens, il y aura de nombreux biens qui découleront de lui.

 

Ainsi que la répression des mécréants, des criminels et des transgresseurs.

 

Il s'agit d'un homme pieux que le Prophète صلى الله عليه وسلم a décrit par cette description : «Al-Mahdi» (le guidé) car Allâh l'a guidé et guidera par lui.

 

Il l'a guidé vers le bien et Il guidera par lui les gens de bien.

 

Il est rapporté dans les textes ce qui prouve que cet homme pieux (qui est le Mahdî) a le même prénom que le Prophète صلى الله عليه وسلم, et que le prénom de son père est le même que celui du père du Prophète صلى الله عليه وسلم, ainsi il est Muhammad Ibn 'Abdi-Llâh.

 

Et il est rapporté dans les textes ce qui prouve qu'il fait partie de la descendance d'Al Hassan Ibn 'Ali, c'est pourquoi il est Muhammad Ibn 'Abdi-Llâh Ibn Al Hassan, évidemment Al Hassan est son grand-père éloigné, le fils de 'Ali.

 

C'est la raison pour laquelle il est Muhammad Ibn 'Abdi-Llâh Al Hassanî Al 'Alawî Al Hâchimî Al Qouraychî.

 

Et comme je l'ai mentionné, il s'agit d'un homme pieux qu'Allâh عز وجل a guidé, et il n'est pas infaillible des erreurs mais il s'agit d'un homme qui a du bien, qui a de la guidée, qui a de la droiture, les gens le prendront pour guide (imam) et ils imiteront ses actes ainsi que ses vertus, et ils trouveront en lui un modèle dans le bien, ils le prendront comme imam et le suivront dans leur prière.

 

Il jugera parmi eux dans leurs questions et dans leurs problèmes, et il appliquera la justice entre les gens.

 

Et durant son époque, il y aura la propagation du bien, de l'équité et il enlèvera l'injustice et l'iniquité, et il y a de nombreux textes le concernant dans la sounnah du Prophète صلى الله عليه وسلم, et les textes rapportés le concernant dans la sounnah sont comptés parmi les hadiths notoires (moutawâtir) du Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Les hadiths concernant le Mahdî sont notoires (moutawâtir) et sont acceptés auprès des adeptes de la sounnah, et les livres de croyance écrit par les gens de la sounnah indiquent la foi et le fait de rendre véridique les textes rapportés concernant la sortie du Mahdî.

 

Parmi ces textes rapportés concernant le Mahdî, il y a le hadith de 'Abdu-Llâh Ibn Mess'oud, qu'Allâh l'agrée, que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Même s'il ne restait qu'une seule journée de la vie d'ici-bas, Allâh allongerait cette journée jusqu'à ce qu'il y envoie un homme parmi les miens ou de ma famille dont le prénom est identique au mien et le prénom de son père est identique au nom de mon père.

Il va remplir la terre de justice et d'équité comme elle avait été remplie d'injustice et d'iniquité».

Ce hadith est rapporté par Abou Dawoud, Tirmidhî et d'autres, et Tirmidhî a dit que le hadith est bon et authentique.

Et Cheikh Al Islam Ibn Taymiyyah, qu'Allâh lui fasse miséricorde, a dit dans son livre «Minhâj Sounnah» : hadith authentique.

 

Et parmi les hadiths, il y a le hadith d'Abi Sa'id Al Khoudrî, qu'Allâh l'agrée, qui dit : le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم  a dit :

 

«Le Mahdî est de ma descendance, il est a moitié chauve»

 

C'est-à-dire qu'il a seulement des cheveux à l'arrière de sa tête et que son front est visible et clair.

 

«son nez est haut»

 

C'est-à-dire que son nez est un peu long, et que le bout de son nez est mince comme cela est rapporté dans le sens de ce mot dans la langue (arabe).

 

«son nez est haut, il va remplir la terre d'équité et de justice comme elle avait été remplie d'iniquité et d'injustice.

Il va régner sept ans.»

rapporté par Abou Dawoud avec une bonne chaîne de transmission.

 

Et parmi les hadiths, il y a le hadith de Djâbir رضي الله عنه le Messager d'Allâh  صلى الله عليه وسلم  a dit :

 

«'Issâ Ibn Maryam va descendre, et leur émir le Mahdî va dire : Viens prier pour nous (en tant qu'imam).

Il dira : Non, les uns sont les dirigeants des autres.

Ceci est une faveur d'Allâh pour cette communauté».

Rapporté par Al Hârith Ibn Abî Ousâmah dans son mousnad et Ibn Qayyim, qu'Allâh lui fasse miséricorde, a dit : sa chaîne de transmission est bonne.

 

Voila donc quelques hadiths, et les hadiths dans ce sujet sont très nombreux et certains gens de science les ont regroupés dans des écrits spécifiques, et il est obligatoire au musulman de croire en ce qui est authentifié du Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم, et de croire aux informations du sincère et du véridique صلى الله عليه وسلم.

 

Et je vais souligner deux choses maintenant :

 

La première : lorsque certaines personnes dont la croyance a dévié, ainsi que des écoles et des voies font des erreurs en ce qui concerne le Mahdî, et qu'ils mettent autour du Mahdî diverses croyances ainsi que des choses déviantes ainsi que des fausses déclarations, il faut répliquer sans aucun doute à leur fausseté, cependant la vérité continue d'être acceptée.

 

Lorsque tu trouves des déviations de certaines personnes en ce qui concerne le Mahdî, ils basent dessus certaines fausses croyances et ils prétendent par exemple l'infaillibilité et ils prétendent des fausses allégations ainsi que des fausses déclarations contre lui, toutes leurs prétentions sont rejetées car il n y a pas de preuves dessus, ni dans le Livre d'Allâh ni dans la sounnah de Son Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Cependant le fait que ceux-là se sont trompés, se sont écartés et ont déviés en ce qui concerne le Mahdî, cela ne doit pas faire en sorte que les adeptes de la croyance, ainsi que les adeptes de la vérité et les adeptes de la sounnah dilapident les textes authentiques confirmés qui prouvent que le Mahdî est une vérité et qu'il apparaîtra à la fin des temps.

 

Ceci est une chose.

 

Une chose que je vais souligner : lorsque certains égarés font de fausses allégations et de fausses déformations auprès des gens, ils avancent l'un d'entre eux qui invente des mensonges aux gens (prétendant) que celui-ci est le Mahdî dont a parlé le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم, et que les textes mentionnent.

 

Le mensonge de ceux-là est également rejeté et doit être supprimé, et la vérité reste et les textes qui sont rapportés du Prophète صلى الله عليه وسلم restent complet et parfait et nous les acceptons.

 

L'essentiel est que le Mahdî ainsi que la foi en son apparition est une croyance confirmée auprès des adeptes de la sounnah et du groupe.

 

Et comme je l'ai dit précédemment, il s'agit d'un homme pieux, d'un homme bien dirigé, d'un homme heureux parmi les pieux de cette communauté, qui apparaîtra à la fin des temps, qu' Allâh خل وعلا rectifiera et par qui Il rectifiera, il remplira la Terre d'équité comme elle fût remplie d'injustice et d'iniquité.

 

Il œuvrera avec le Livre d'Allâh, et non avec autre chose, et il œuvrera avec la sounnah du Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم.

 

Une des priorités de ses fonctions sera de renouveler la religion, de secourir la sounnah, de répondre aux innovations ainsi que de clarifier la religion d'Allâh تبارك وتعالى, voilà ses fonctions.

 

Et il jugera entre les gens avec le Livre d'Allâh et la sounnah de Son Messager صلى الله عليه وسلم.

 

Et malgré son mérite, son imamat, son haut rang et sa valeur élevée, il n'est pas meilleur que les compagnons, il n'est pas meilleur qu'Abou Bakr, que 'Omar, que 'Othmane, que 'Ali, qu'Allâh les agrée.

 

Ceux qui sont venus après eux ne sont pas près de les atteindre.

 

Le meilleur de la communauté de Muhammed صلى الله عليه وسلم est Abou Bakr As-Siddîq, puis il y a 'Omar Al Fârouq, puis 'Othmane Dhou-Nourayne, puis le père de ses deux petis-fils 'Ali, qu'Allâh les agrée ainsi que tous ses compagnons.

 

Voila donc quelques (paroles) en ce qui concerne le Mahdî, cet homme pieux qui apparaîtra à la fin des temps.

 

Suit ces propos, le deuxième signe et la deuxième chose dont je parle parmi les grands signes de l'Heure...

Il s'agit de la descente du Prophète d'Allâh 'Issâ عليه السلام du ciel

 

'Issa est un Prophète et un Messager, il fait partie des Messagers doués de fermeté, et il n'y a pas entre lui et le Prophète (Muhammed صلى الله عليه وسلم) d'autres Prophètes, après lui est venu Muhammad صلى الله عليه وسلم.

 

Il s'agit du dernier des Prophètes avant Muhammed صلى الله عليه وسلم.

 

Concernant ce Prophète, diverses confessions et religions ont prétendu des choses sur lui.

 

Les chrétiens ont prétendu mensongèrement et par ignominie qu'il est le fils d'Allâh,

 

Il est plus haut et infiniment au-dessus de ce qu'ils disent (traductions rapprochées) :

 

{Allâh ne S'est point attribué d'enfant et il n'existe point de divinité avec Lui (...)} (sourate 23, verset 91)

 

{Il n'a jamais engendré, n'a pas été engendré non plus. Nul n'est égal à Lui} (sourate 112, verset 3-4)

 

Ainsi ils ont exagéré à son propos et lui ont donné les caractéristiques de la Divinité et les sens de la Seigneurie, et ils lui ont donné des attributs qui ne conviennent qu'à Allâh, ainsi ils ont exagéré sur lui d'une exagération nulle.

 

Et les juifs, qu'Allâh les couvre d'ignominie et les enlaidit, l'ont accusé d'être un enfant d'adultère, et ils ont eu avec lui des relations d'animosités, ils ont fait des efforts pour le tuer, ils l'ont poursuivi dans les différents endroits pour le tuer, au point où ils sont même entrés dans une maison dans laquelle il se trouvait pour le tuer.

 

Lorsqu'ils sont entrés dans l'endroit où se trouvait 'Issâ عليه السلام, Allâh عز وجل a mis la ressemblance (de 'Issâ) dans un (autre) homme qui fût saisi et tué, et ils prétendirent avoir tué le messie 'Issâ Ibn Maryam, le Messager d'Allâh.

 

Allâh خل وعلا a dit (traductions rapprochées) :

 

{Et ils ne l'ont certainement pas tué mais Allâh l'a élevé vers Lui} (sourate 4, versets 157-158).

 

{Et ils ne l'ont certainement pas tué} c'est-à-dire comme ils le prétendent {mais Allâh l'a élevé vers Lui}.

 

Depuis ce moment, Allâh عز وجل a élevé 'Issâ عليه السلام au ciel avec son âme et son corps, ainsi il se trouve au ciel, Allâh l'a élevé vers Lui comme Allâh en a informé.

 

Et il est maintenant au ciel, vivant avec son âme et son corps comme cela est prouvé par le Livre d'Allâh خل وعلا et comme cela est prouvé par de nombreux textes de la sounnah du Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Puis la sagesse d'Allâh خل وعلا a voulu que la descente de 'Issâ Ibn Maryam عليه السلام se fasse à la fin des temps, et que sa descente du ciel soit un des signes de l'Heure et de sa venue.

 

Ainsi parmi les croyances confirmées qui est prouvée par le Livre et la sounnah, il y a le fait que 'Issa descendra du ciel à la fin des temps, et il est actuellement au ciel et lors de l'approche de l'Heure il descendra, et sa descente sera après l'apparition du Mahdî, et c'est lui qui tuera l'imposteur (Messih ad-dajjâl).

 

Car le Mahdî ainsi que ceux qui seront avec lui subiront d'énormes persécutions de l'imposteur (Messih ad-dajjâl) et de ceux qui seront avec lui parmi les juifs, leurs associés et d'autres qui les persécuteront.

 

Puis ils se mettront en rangs et se prépareront pour sa rencontre, et ils avaient (déjà) rencontré de sa part une grande persécution, et leur imam, le Mahdî s'avancera pour diriger la prière d'al fadjr, et durant cette prière descendra du ciel 'Issâ عليه السلام en s'appuyant avec ses deux mains sur les ailes de deux anges comme cela est prouvé par les textes, ils descendront avec lui alors qu'il se tiendra aux ailes des deux anges, ils le feront descendre sur terre du côté du minaret blanc à Damas, puis il se rendra auprès de ses croyants et il y aura avec eux le Mahdî qui sera avancé pour la prière, lorsqu'il le verra, il retournera (derrière) et lui demandera de s'avancer, il refusera et dira : «Vous êtes les chefs les uns des autres, honneur de la part d'Allâh fait à cette communauté», ainsi il عليه السلام priera derrière le Mahdî, et c'est lui qui tuera l'imposteur (Messih ad-dajjâl).

 

La descente du ciel de 'Issâ est prouvée par le Coran et la sounnah.

 

Quant au Coran cela se trouve dans deux endroits, ils contiennent ce qui prouve sa descente à la fin des temps.

 

«Quant au premier endroit : il s'agit de la parole d'Allâh تعالى lors de sa description (traduction rapprochée) :

 

{il est l'annonce ('ilm) au sujet de l'Heure} (sourate 43, verset 61)

 

C'est à dire 'Issâ.

 

Il y a dans une récitation «singulière» (chadh) mais qui est convenable pour l'exégèse (traduction rapprochée) :

 

{il sera un signe ('alam) au sujet de l'Heure}, c'est-à-dire un signe parmi ses signes, ceci est donc un texte.

 

Et dans les livres d'exégèses, il est rapporté de plus d'un compagnon et successeur concernant la clarification de ce verset, qu'il s'agit de la descente de 'Issa du ciel (traduction rapprochée) :

 

{il est l'annonce ('ilm) au sujet de l'Heure}, c'est-à-dire la descente de 'Issâ à la fin des temps.

 

Et le deuxième verset est la parole d'Allâh تعالى (traduction rapprochée) :

 

{il n'y aura personne, parmi les gens du Livre, qui n'aura pas foi en lui avant sa mort} (sourate 4, verset 159)

 

{qui n'aura pas foi en lui} : C'est-à-dire 'Issâ عليه السلام

 

{avant sa mort} : C'est-à-dire le jour de la résurrection lorsqu'il descendra.

 

Actuellement il n'est pas mort, et sa mort aura lieu à la fin des temps après qu'il ne descende, après qu'il ne tue l'imposteur (Messih ad-dajjâl), après qu'il ne s'occupe de Gog et Magog, que le bien-être ne se généralise et que la sécurité ne se propage, à ce moment-là il عليه السلام mourra.

 

Parmi les gens du Livre, il y en a qui croient en lui عليه السلام après sa mort, c'est-à-dire à la fin des temps.

 

Ainsi cet autre verset dans le noble Coran prouve la descente de 'Issâ Ibn Maryam, et c'est cette exégèse qu'a donné plus d'un prédécesseur parmi les compagnons et ceux qui les ont suivi dans un beau comportement.

 

Et concernant sa descente il y a de nombreux hadiths qui ont été rapporté du Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم, ils atteignent également le statut de notoire, parmi ces hadiths : le hadith de Sa'îd Ibn Al Mousayyab d'après Abou Horeyra, qu'Allâh l'agrée, qui dit :

 

« Le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم  a dit :

 

«Par Celui qui détient mon âme dans Sa main, peu s'en faut que descende parmi vous le fils de Maryam en tant que juge équitable, il brisera la croix, tuera le porc, et annulera la capitation (djizya).

Les biens seront nombreux au point où qu'il n'y aura personne pour les accepter, -les biens seront si nombreux qu'il n'y aura personne qui demandera de bien-.

Les biens seront nombreux au point où qu'il n'y aura personne pour les accepter, au point qu'une seule prosternation sera meilleure que la Terre et ce qu'elle contient.

Ensuite Abou Horayra a dit : et lisez si vous désirez (traduction rapprochée) :

{Il n'y aura personne, parmi les gens du Livre, qui n'aura pas foi en lui avant sa mort. Et au Jour de la Résurrection, il sera témoin contre eux}».

Rapporté par Boukhâri et Mouslim.

 

Et dans une version de Mouslim :

 

«L'animosité, la haine et la jalousie disparaîtront », c'est-a-dire après sa descente.

 

Les biens seront répandus, et généralement la jalousie se fait autour des biens.

 

Et parmi les hadiths, il y a le hadith d'Abou Horayra, qu'Allâh l'agrée, qui rapporte que le Prophète صلى الله عليه وسلم  a dit :

 

«Comment serez-vous lorsque le fils de Maryam descendra parmi vous et que votre imam sera l'un de vous ?»

C'est-à-dire le Mahdî comme cela se trouve dans certaines versions.

Rapporté par Boukhâri et Mouslim.

 

Et d'après Djâbir Ibn 'Abdi-Llah, qu'Allâh l'agrée, qui dit :

 

«J'ai entendu le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم dire :

«Un groupe apparent de ma communauté ne cessera de combattre pour la vérité, jusqu'au jour de la résurrection».

Il dit : «Alors 'Issâ Ibn Maryam عليه السلام  descendra et leur émir dira : «Viens et dirige notre prière »,

C'est-à-dire en tant qu'imam.

Mais il dira : «Non, vous êtes les uns chefs des autres, honneur fait par Allâh à cette communauté».

Rapporté par Mouslim et Ahmad dans son mousnad.

 

Et d'après Abou Horayra, qu'Allâh l'agrée : le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم  a dit :

 

«Il n'y a pas, entre moi et 'Issâ, de Prophète, et il descendra»

 

C'est-à-dire 'Issâ, «et il descendra, lorsque vous le verrez, vous le reconnaîtrez», il صلى الله عليه وسلم  va vous mentionner ces caractéristiques :

 

«Lorsque vous le verrez, vous le reconnaîtrez»

«Il s'agit d'un homme de stature moyenne, entre le rouge et le blanc, vêtu de deux pagnes teints en jaune»

 

C'est-à-dire de deux vêtements teints par le safran.

 

«C'est comme si sa tête ruisselait sans qu'elle ne soit mouillée, il combattra les gens pour l'Islam, il brisera la croix, tuera le porc et annulera la capitation (djizya).

Et Allâh fera périr en son temps toutes les religions sauf l'Islam, et il tuera le messie de l'égarement (messih ad-dajjâl).

Et il demeurera sur terre quarante ans puis il mourra et les musulmans prieront sur lui».

Rapporté par Abou Dawoud.

 

Et d'après Nawwâs Ibn Sam'âne, qu'Allâh l'agrée, il dit :

 

«le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم  a dit :

«'Issa Ibn Maryam descendra près du minaret blanc à l'est de Damas vêtu de deux pièces d'étoffes de teinte jaunâtre, posant les mains sur les ailes de deux anges.

Lorsqu'il baissera la tête, elle ruissellera et quand il la relèvera, il s'en écoulera des grains pareils à des perles.

Il incombera à tout mécréant qui sentira son haleine -de 'Issâ- de mourir tandis que celle-ci s'étend là où s'étend sa vue».

 

Et le mécréant mourra lorsqu'il sentira l'haleine de 'Issâ عليه السلام, c'est la raison pour laquelle il est rapporté que lorsque 'Issâ se rapprochera de l'imposteur (messih ad-dajjâl), il rampera au point de mourir, mais Allâh عز وجل a décidé que sa mort sera des mains de 'Issâ عليه السلام, ainsi il le frappera de son épée et son sang coulera, et les gens verront son sang sur son épée.

 

A part cela, lorsque le mécréant le verra il mourra, car son haleine ne trouve pas un mécréant sans qu'il ne meure. Voici donc quelques points qui concernent la descente de 'Issâ عليه السلام.

 

Lorsqu'il عليه السلام tuera l'imposteur (messih ad-dajjâl) de ses mains, et que les gens seront reposé de son mal, et qu'il commencera sa grande mission de propager l'Islam, de briser les croix et autres que cela, les gens seront surpris par la sortie de Gog et Magog, et ceci est un autre signe parmi les grands signes qui se produiront à l'approche de l'Heure, et ce signe se produira après la mort de l'imposteur (messih ad-dajjâl).

Gog et Magog sortiront alors

 

Et Gog et Magog sont deux tribus parmi les enfants d'Adam qui contiennent énormément de corruption et beaucoup de mal, ils causeront du tort aux gens et des transgressions envers eux, leurs biens, leurs honneurs et autres que cela.

 

Et les gens subiront énormément de tort d'eux.

 

Et ils vivent entre deux immenses montagnes et deux barrages élevés qui s'étendent jusqu'à atteindre la mer.

 

Deux immenses montagnes élevées qui s'étendent jusqu'à la mer.

 

Puis de l'autre côté la zone est ouverte devant eux, ils sortent vers les gens et font des ravages et causent du tort aux gens, ils les transgressent ainsi que leur bien, et les gens subissaient d'énormes torts de leur part.

 

Et la route devant eux était ouverte pour sortir.

 

Et Gog et Magog sont mentionnés dans deux endroits du noble Coran : le premier endroit est dans la sourate La Caverne (Al-Kahf) et le deuxième endroit est dans la sourate Les Prophètes (Al-Anbiyâ).

 

Dans la sourate La Caverne (Al-Kahf), Allâh تبارك وتعالى a mentionné leur histoire lorsqu'Il mentionna l'histoire du roi pieux Dhoul-Qarnayn, Allâh تعالى a dit (traduction rapprochée) :

 

{«Et ils t'interrogent sur Dhoul-Qarnayn. Dis : «Je vais vous en citer quelque fait mémorable. Vraiment, Nous avons affermi sa puissance sur terre, et Nous lui avons donné libre voie à toute chose»} (Sourate 18, versets 83-84).

 

Dhoul-Qarnayn est un roi pieux à qui Allâh عز وجل a donné le raffermissement sur terre, il a affermi sa puissance sur terre et lui a donné libre voie à toute chose, c'est-a-dire ce qui lui permet d'affermir la royauté, de réprimer les corrupteurs et de répliquer aux agresseurs.

 

Et Allâh تبارك وتعالى nous a mentionné dans le Coran une partie de l'histoire de Dhoul-Qarnayn, ainsi que certains de ses voyages, sa sortie vers le couchant du soleil ainsi que sa sortie vers le levant du soleil, puis après cela sa sortie vers les deux barrières.

 

Allâh تعالى a dit (traduction rapprochée) :

 

{«Puis, il suivit (une autre) voie. Et quand il eut atteint un endroit situé entre les Deux Barrières»} (Sourate 18, versets 92-93)

 

Les Deux Barrières, c'est-a-dire deux immenses montagnes entre lesquelles se trouvent ces deux tribus de Gog et Magog, les deux tribus corruptrices, la limite d'un côté est la mer, et d'un (autre) côté la porte est ouverte et la zone est ouverte devant eux pour sortir vers les gens.

 

(traduction rapprochée) :

 

{«Et quand il eut atteint un endroit situé entre les Deux Barrières, il trouva derrière elles»}

 

C'est-à-dire avant les deux barrières.

 

{«une peuplade qui ne comprenait presque aucun langage »} (Sourate 18 verset 93)

 

Ils ne parlaient pas bien et ne s'exprimaient pas bien avec les gens, mais Allâh عز وجل a donné la puissance à ce roi pieux, Dhoul-Qarnayn, de comprendre leurs propos.

 

(traduction rapprochée) :

 

{«Il trouva derrière elles une peuplade qui ne comprenait presque aucun langage»} (Sourate 18, verset 93).

 

Lorsqu'ils virent Dhoul-Qarnayn (traduction rapprochée) :

 

{« Ils dirent : Ô Dhoul-Qarnayn, les Gog et Magog (...)»}

 

C'est-à-dire ces deux tribus.

 

{«(...) commettent du désordre sur terre»}

 

C'est-à-dire que beaucoup de désordre sur terre provient d'eux.

 

{«Est-ce-que nous pourrons t'accorder un tribut pour construire une barrière entre eux et nous ?»} (Sourate 18, verset 94)

 

C'est-à-dire que nous regroupions pour toi autant de biens que nous pouvons et qui nous est facilité, et que nous donnions les biens pour que tu construise une barrière entre eux et nous qui les empêcherait de nous atteindre et pour nous soulager de leur mal.

 

{«Est-ce-que nous pourrons t'accorder un tribut pour construire une barrière entre eux et nous ? Il dit : «Ce que Mon Seigneur m'a conféré vaut mieux (que vos dons)»}

 

C'est-à-dire que la puissance qu'Allâh m'a accordé sur terre est meilleure pour moi que le biens que vous me donneriez, meilleure pour moi que ce que vous me proposez, c'est-à-dire que des biens que vous me donneriez pour accomplir cette tâche.

 

(traduction rapprochée) :

 

{«Il dit : «Ce que mon Seigneur m'a conféré vaut mieux (que vos dons). Aidez-moi donc avec force et je construirai un remblai entre vous et eux»} (Sourate 18, verset 95)

 

{Aidez-moi avec force}, c'est-à-dire apportez les hommes et les moyens, et apportez la puissance de chez vous.

 

{«Aidez-moi donc avec force et je construirai un remblai entre vous et eux»} (Sourate 18, verset 95)

 

Ainsi il demanda la puissance des hommes de ceux-là pour l'aider dans cette tâche, pour construire un remblai entre eux et ces deux tribus corruptrices, c'est-à-dire une barrière et un obstacle les empêchant d'atteindre les gens.

 

Puis il les orienta en disant (traduction rapprochée) :

 

{«Apportez-moi des blocs de fer»}

 

C'est-à-dire amenez-moi des morceaux de fer, regroupez-les de différents endroits, regroupez-moi des tas de morceaux de fer.

 

{«Puis, lorsqu'il en eut comblé l'espace entre les deux montagnes»}, ils regroupèrent le fer en énorme quantité entre les deux montagnes.

 

{«(...) il dit : « Apportez-moi du cuivre fondu, que je le déverse dessus»} (Sourate 18, verset 96)

 

Il demanda d'allumer un immense feu pour faire fondre ce fer, puis il déversa dessus du cuivre fondu (قطر), il s'agit du cuivre (نحاس) qui a été fondu sur le fer, cet ensemble a renforcé la barrière bloquante.

 

Ainsi ces corrupteurs ont été bloqués derrière la barrière : entre deux montagnes, devant eux la barrière et derrière eux la mer, ainsi ils ne peuvent pas sortir.

 

Et la barrière est faite de fer et de cuivre, et on ne peut s'imaginer quelque chose de plus lisse que cela.

 

Et la sagesse d'Allâh عز وجل a voulu que cette barrière continue d'empêcher et reste forte, ils sont dans l'incapacité de le percer jusqu'à ce que ne vienne le jour promis où il sera détruit.

 

(traduction rapprochée) :

 

{«Apportez-moi des blocs de fer (…). Puis, lorsqu'il l'eut rendu fournaise, il dit : «Apportez-moi du cuivre fondu, que je le déverse dessus. Ainsi, ils ne purent guère l'escalader»} (Sourate 18, versets 96-97)

 

C'est-à-dire que ces deux peuples corrupteurs ne purent l'escalader, c'est-à-dire sortir au-dessus de la barrière.

 

(traduction rapprochée) :

 

{«Ainsi, ils ne purent guère l'escalader ni l'ébrécher non plus»} (Sourate 18, verset 97)

 

C'est-à-dire qu'ils ne purent percer la barrière.

 

Et jusqu'à maintenant, comme cela va venir dans le sens du hadith, ils essayent chaque jour de faire une ouverture dans cette barrière et de trouver un trou par lequel ils pourraient sortir.

 

Et s'ils arrivent à faire une petite ouverture, la nuit les surprend, ils sont fatigués et iront dormir, et lorsqu'ils viendront le matin , ils trouveront qu'Allâh l'a remis comme elle était, et cela va venir dans le sens du hadith.

 

Puis ils recommenceront une deuxième fois pour l'ouverture de la barrière et ils essayeront mais elle ne s'ouvrira pas jusqu'à ce qu'Allâh en donne la permission (traduction rapprochée) :

 

{«Ainsi, ils ne purent guère l'escalader ni l'ébrécher non plus. Mais, lorsque la promesse de mon Seigneur viendra, Il le nivellera. Et la promesse de mon Seigneur est vérité»} (Sourate 18, versets 97-98)

 

C'est-à-dire que lorsque viendra le moment promis et il s'agit de celui auquel Allâh عز وجل donnera la permission à ce peuple de sortir vers les gens, Il la nivellera, la barrière sera nivelée et sera détruite, ainsi ces corrupteurs sortiront, les uns déferlant sur les autres, ils se répandront sur la terre et ils sèmeront le désordre sur terre comme cela est leur habitude, le Très-Haut a dit décrivant leur sortie (traduction rapprochée) :

 

{«Nous les laisserons, ce jour-là, déferler comme les flots les uns sur les autres (...)»}

 

Prête attention : {«(...) et on soufflera dans la Trompe»} (sourate 18, verset 99)

 

C'est-à-dire que cela se produira à l'approche du soufflement dans la Trompe, ainsi il s'agit d'un signe de l'Heure.

 

Ceci est donc l'un des endroits dans lequel il y a la mention de Gog et Magog.

 

Le deuxième endroit est dans la sourate Les Prophètes (Al-Anbiyâ), Allâh تبارك وتعالى a dit (traduction rapprochée) :

 

{«Jusqu'à ce que soient relâchés les Gog et les Magog et qu'ils se précipiteront de chaque hauteur ; c'est alors que la vraie promesse s'approchera (...) »} (Sourate 21, versets 96-97)

 

Prête attention, comme dans le verset, là-bas Il a dit (traduction rapprochée) :

 

{«Et on soufflera dans la Trompe»} (Sourate 18, verset 99)

 

Et ici Il a dit :

 

{«c'est alors que la vraie promesse s'approchera (...)»} (Sourate 21, verset 97)

 

C'est-à-dire lors de l'ouverture de la barrière.

 

(traduction rapprochée) :

 

{«Jusqu'à ce que soient relâchés les Gog et les Magog»}

 

C'est-à-dire que soit ouvert la barrière qui empêche ceux-là de sortir.

 

{«C'est alors que la vraie promesse s'approchera, tandis que les regards de ceux qui ont mécru se figent : malheur à nous ! Nous y avons été inattentifs. Bien plus, nous étions des injustes»} (Sourate 21, verset 97)

 

Ceci est l'autre endroit qui contient la mention de ces deux peuples corrupteurs.

 

Lorsque la barrière sera pulvérisée, ces deux peuples sortiront vers les gens et ils sèmeront le désordre sur terre, ils sont nombreux, seul Allâh les dénombre, ils se répandront auprès des gens en les pillant, en les spoliant, en les tuant, en leur causant du tort et en leur faisant du mal.

 

Et les gens s'éloigneront d'eux et monteront sur les montagnes et ils auront énormément peur d'eux, et ils seront énormément affectés par eux.

 

Et lorsqu'ils sortiront, ils passeront devant le lac de Tibériade (mer de Galilée) qui sera remplie d'eau et en raison du grand nombre de ceux-là, les premiers parmi eux boiront tout le lac, et lorsque les derniers arriveront à l'endroit, ils diront : Il y avait à cet endroit de l'eau, et ceux qui ont bu l'eau sont les premiers parmi eux qui sont passés (par là).

 

Ils sont nombreux, un grand peuple mais ils sont détenus entre ces deux montagnes, et c'est cette immense barrière qui empêche de les atteindre.

 

Il se peut que quelqu'un dise : "De nos jours les grandes découvertes et les moyens de communication sont divers et aisés, et personne ne les a mentionnés ?".

 

Nous disons :

 

Accepte celui qui accepte et refuse celui qui refuse.

 

À Allâh appartient le commandement, au début et à la fin.

 

Notre foi est en Allâh, au Livre d'Allâh et à la sounnah de Son Messager صلى الله عليه وسلم.

 

Nous avons la conviction qu'ils sont présents et qu'ils sont détenus entre deux montagnes, et qu'il y a une barrière qui les empêche de sortir, même s'il y a quelqu'un qui dit qu'ils n'existent pas, ou que nous ne les voyons pas ou autres que cela.

 

Nous, nous croyons en Allâh, au Livre d'Allâh et à la sounnah du Messager d'Allâhصلى الله عليه وسلم.

 

Quant au comportement de certaines personnes, leurs paroles, leurs efforts et leurs interprétations, tout cela n'a pas de poids, mais ce qui a du poids et ce qui compte c'est le Livre d'Allâh et la sounnah de Son Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Il est rapporté dans la sounnah des hadiths qui détaillent ce qui a un rapport avec Gog et Magog.

Parmi cela, il y a le long hadith de Nawwas Ibn Sam'âne dans le Sahih Mouslim, après avoir mentionné l'histoire de 'Issâ qui tue le faux-messie (ad-dajjâl), il dit :

 

«Puis 'Issâ Ibn Maryam reviendra vers des gens qu'Allâh a préservé de lui» 

 

C'est-à-dire du faux-messie (ad-dajjâl).

 

«il leur caressera les visages et leur parlera de leurs degrés au paradis» 

 

C'est-à-dire de leurs places au paradis.

 

«Alors qu'il sera ainsi -avec ceux-là-, Allâh révélera à 'Issâ : «J'ai fait sortir des serviteurs à Moi que personne ne peut combattre»»

 

C'est-à-dire que personne n'a la capacité de les combattre, deux immenses peuples corrupteurs.

 

«Personne ne peut combattre.

Abrite Mes serviteurs sur le mont «Tour», prend-les et mène-les au mont Tour, les gens ne sont pas capable de combattre ceux-là, ainsi mène Mes serviteurs au mont Tour.»

 

Ainsi 'Issâ prendra les gens qui sont avec lui parmi les croyants et les mènera au mont Tour.

 

«Abrite Mes serviteurs sur le mont Tour. Ensuite Allâh enverra Gog et Magog»

 

C'est-à-dire qu'Il leur autorisera à sortir, ils sèmeront le désordre, le mal et la corruption auprès des gens.

 

«Ils se précipiteront alors de chaque hauteur»

 

C'est-à-dire qu'ils viendront de chaque endroits élevés avec rapidité.

 

«Les premiers qui passeront près du lac Tibériade et boiront ce qu'il contient»

 

C'est-à-dire son eau.

 

«de sorte que les derniers qui passeront diront : autrefois il y avait de l'eau ici»

 

C'est-à-dire que ce lac contenait de l'eau.

 

«Le Prophète d'Allâh, 'Issâ, et ses compagnons seront assiégés»

 

Ils seront assiégés sur le mon Tour, restant à cet endroit.

 

«au point qu'avoir une tête d'un bœuf sera meilleure pour l'un d'eux que cent dinars pour l'un de vous».

 

Une tête de bœuf pour que les gens puissent la manger sera meilleure que cent dinars à l'époque des compagnons, et le sens de cent dinars est quelque chose d'énorme.

 

«Sera meilleure pour l'un d'eux que cent dinars pour l'un de vous»

 

C'est-à-dire à l'époque du Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Le mal, la corruption et le désordre de ceux-là augmentera envers les gens, il dit :

 

«le Prophète d'Allâh, 'Issâ, ainsi que ses compagnons invoqueront alors»

 

Ils invoqueront alors Allâh en s'orientant vers Lui, et l'invocation est et sera toujours une clé pour tout bien dans le bas-monde et l'au-delà,

 

«le Prophète d'Allâh, 'Issâ, ainsi que ses compagnons invoqueront alors»

 

En levant leurs mains et en invoquant Allâh, en Lui demandant de les secourir et les débarrasser de ceux-là.

 

«Il enverra alors des parasites»

 

Des petits vers qui se trouvent (en général) chez les chameaux et les moutons qui se trouvent dans leurs nez et les tuent, ainsi Il enverra sur ceux-là des parasites, il enverra contre eux ces petits vers.

 

«Il enverra alors des parasites qui les attaqueront au cou»

 

Ces vers seront sur leurs cous.

 

«ils mourront tous d'un coup»

 

C'est-à-dire mort en un seul jour, du premier au dernier, tous mourront tous d'un coup, les gens sont à l'abri, retranchés et éloignés de ceux-là, et ils auront peur d'eux et craindront le mal et les torts provenant d'eux, on enverra alors sur eux des parasites, ces petits vers, sur leur cous, et ils mourront tous d'un coup.

 

«comme la mort d'une seule âme»

 

Tous mourront en un seul instant comme la mort d'une seule âme, c'est-à-dire que cet énorme peuple mourra comme la mort d'une seule âme, comme si une seule personne était morte, ce grand nombre sera vaincu  par ces petits vers qu'Allâh تبارك وتعالى  enverra sur eux.

 

«Ensuite le Prophète d'Allâh et ses compagnons descendront»

 

C'est-à-dire de la montagne, «vers la terre»

 

«et ils ne trouveront pas un empan de terre sans qu'il ne soit couvert de leurs charognes et de leur pourriture».

 

Leurs charognes : c'est-à-dire leur corps, la terre sentira mauvais au point où on ne trouvera pas un empan, on ne trouvera pas un empan sans qu'il ne soit remplit par les charognes de ceux-là, et la pourriture de ceux-là, ainsi la terre deviendra insupportable.

 

«Ainsi invoquera le Prophète d'Allâh» 

 

Il n'y a devant les gens lors des calamités et des malheurs que les invocations et le fait de s'orienter vers Allâh.

 

«Ainsi le Prophète d'Allâh, 'Issâ, et ses compagnons invoqueront Allâh, et Allâh enverra des oiseaux dont les cous ressembleront aux cous des chameaux»

 

Comme les longs cous des chameaux, des oiseaux qu'il a décrit comme le cou des chameaux (البخت ), et ces chameaux (البخت) sont ceux qui ont des longs cous, ainsi Allâh عز وجل enverra ces oiseaux.

 

«qui les emporteront et les déposeront où il plaira à Allâh»

 

Ces oiseaux viendront en quantité pour ce grand nombre, les emporteront et les déposeront où Allâh le voudra.

 

«Puis Allâh fera descendre une pluie -du ciel- à laquelle ne résistera ni maison faite d'argile ni faite de poils»

 

C'est-à-dire ni une maison en argile ni une maison en poils, toutes ne retiendront pas l'eau ni n'empêcheront l'eau, mais l'eau descendra et chaque chose en sera imprégner, Allâh عز وجل  fera descendre cette eau pour laver la terre des charognes et de la puanteur de ceux-là.

 

«Il lavera alors la terre au point de la laisser comme un miroir»

 

Il a été donné divers avis sur le miroir, parmi cela le fait que la terre soit clair, propre et pure comme le miroir, après les charognes et la puanteur, Il fera descendre la pluie et lavera la terre.

 

«Puis on dira à la terre : fais pousser tes fruits et redonne tes bénédictions»

 

Commencera alors les biens, les arbres et la bénédiction se répandra sur terre.

 

«Ce jour-là une troupe mangera une grenade»

 

Une grande foule de personne, une seule grenade suffira à un grand nombre de personne.

 

«Mangera une grenade et se protégera sous son écorce.

Et on accordera la bénédiction au lait»

 

C'est-à-dire le lait qui sort des bestiaux.

 

«Au point où la traite d'une chamelle suffira à un grand nombre de personne, -en raison de la grande bénédiction-, et la traite d'une vache suffira à une tribu de personne.

Étant dans cet état, Allâh enverra un bon vent qui les prendra par leurs aisselles, et recueillera l'âme de chaque croyant et de chaque musulman, et il ne restera alors que les mauvaises personnes qui copuleront en public comme le font les ânes et c'est sur eux que l'Heure se dressera».

 

L'Heure ne se dressera que sur les mauvaises personnes, elle ne se dressera pas jusqu'à ce qu'il ne soit plus dit sur terre : Allâh, Allâh.

 

Avant cela viendra un vent qui prendra l'âme de chaque croyant et croyante, puis il ne restera que les mauvaises personnes, et sur ceux-là l'Heure se dressera.

 

Le hadith qui vient d'être mentionné se trouve dans Sahih Mouslim.

D'après Abou Hourayra, qu'Allâh l'agrée, le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Gog et Magog creusent la barrière»

 

C'est-à-dire qu'ils continuent de creuser. 

 

«ils creusent la barrière chaque jour jusqu'à ce qu'ils voient un poil de soleil»

 

C'est-à-dire à partir du trou qui se trouve dans la barrière.

 

«leur chef leur dira : revenez, vous percerez demain»

 

C'est-à-dire patientez maintenant, demain nous continuerons de creuser. 

 

«ils y retourneront et il sera dur comme il était»

 

C'est-à-dire qu'il redeviendra dur et fort comme il était après qu'il ne fût creusé une partie d'elle la veille.

 

«il redeviendra dur comme il était»

 

(dans) le hadith d'Abou Hourayra, le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Gog et Magog creusent la barrière chaque jour jusqu'à ce qu'ils voient un poil de soleil, leur chef leur dira : «revenez, vous le percerez demain, ils y retourneront et il sera dur comme il était ; il en sera ainsi jusqu'à atteindre leur terme»

 

C'est-à-dire que soit venu le moment durant lequel Allâh تبارك وتعالى leur autorisera à sortir ainsi que la rupture de la barrière. 

 

«et qu'Allâh décidera de les envoyer aux gens»

 

C'est-à-dire qu'Il leur autorisera de sortir vers les gens.

 

«ils creuseront» : c'est-à-dire qu'ils creuseront un trou dans la barrière. 

 

«ils creuseront jusqu'à ce qu'ils voient un poil de soleil, leur chef leur dira : revenez, vous le percerez demain si Allâh le veut, émettant une réserve»

 

Cette fois-ci seulement il émettra une réserve, il dira : «si Allâh le veut»

 

Sinon tous les jours ils creusent, et leur responsable et leur chef dit : venez demain pour creuser.

 

Et il ne dit pas : «si Allâh le veut»

 

Mais lorsqu' Allâh autorisera la sortie de ceux-là, il dira : vous creuserez demain si Allâh le veut, en émettant une réserve.

 

«ils reviendront vers elle et elle sera dans l'état»

 

C'est-à-dire qu'ils l'avaient laissé, et elle ne revint pas comme d'habitude. 

 

«elle sera dans l'état qu'ils l'avaient laissé, ils la perceront et sortiront vers les gens, ils assécheront les points d'eau»

 

Ils boiront les points d'eau présents sur terre. 

 

«et les gens se protégeront d'eux dans leurs forteresses, ils lanceront leurs flèches vers le ciel»

 

Ils auront avec eux des flèches qu'ils lanceront vers le ciel, les flèches s'élèveront d'une distance dans le ciel et descendront maculées de sang, en tant que test et épreuves d'Allâh.

 

«ils lanceront leurs flèches vers le ciel et elles reviendront maculées d'un semblant de sang»

 

C'est-à-dire quelque chose de rouge comme le sang, en tant que test et épreuve d'Allâh عز وجل

 

Ils diront (ces corrupteurs, Gog et Magog). 

 

«nous avons conquis les habitants de la terre et pris le dessus sur les habitants du ciel»

 

Ceci est un excès de ceux-là dans le mal et la corruption.

 

«Allâh enverra alors sur eux des parasites»

 

Les parasites sont des petits vers comme le sens de cela a précédé. 

 

«Allâh enverra alors sur eux des parasites sur leurs nuques»

 

C'est-à-dire que nous avons vu qu'ils seront sur les cous, et ici leurs nuques, il se peut que ce soit sur l'arrière de leurs cous pour regrouper les deux versions.

 

«(...) sur leurs nuques. Il les tuera avec cela»

 

Il a précédé qu'ils seront tués par les parasites et qu'ils mourront comme une seule âme.

 

«Le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a dit alors : par Celui qui détient l'âme de Muhammad entre Ses mains, les animaux terrestres deviendront gras et plein en raison de leurs chaires et de leurs sangs»

 

Allâh autorisera aux animaux terrestres de manger ceux-là, ainsi ils deviendront gras et plein, c'est-à-dire que leurs poids augmenteront et que leurs santés se fortifieront. 

 

«en raison de leurs chaires et de leurs sangs»

 

C'est-à-dire en raison de la chaire et du sang de Gog et Magog.

 

Ainsi sera la fin de ces deux immenses communautés corruptrices, par ces petits vers, puis comme nous l'avons vue, Allâh enverra des oiseaux qui transporteront ce qu'il reste de corps et des organes de ceux-là, puis l'eau qui lavera la terre, puis les biens et la bénédiction se répandront, et les gens vivront en sécurité, en prospérité, en tranquillité, dans le confort, l'obéissance d'Allâh تبارك وتعالى jusqu'à ce qu'Allâh خل وعلا envoie ce vent qui prendra l'âme de tout croyant et croyante, ainsi il restera après cela les mauvais de la création et c'est sur ceux-là que l'Heure se lèvera.

Ainsi voici un bref aperçu et résumé en ce qui concerne ces trois signes :

 

Le Mahdî,

la descente de 'Issâ عليه السلام,

et la sortie de Gog et Magog.

 

Et je sais que le temps ne suffit pas pour exposer ce qu'il conviendrait d'exposer comme détails rapportés par la sounnah en ce qui concerne cela.

 

Cependant ce que j'ai mentionné sont des choses importantes et de multiples aspects que le temps nous a permis (de traiter).

 

Et je demande à Allâh خل وعلا qu'Il rende utile pour moi et pour vous ce qu'Il nous enseigna, et qu'Il fasse que ce que nous avons appris soit un argument pour nous et non un argument contre nous, et qu'Il nous guide tous sur le droit chemin.

 

Retranscrit par une soeur de l'équipe Dourouss Assalafiyat

Corrigé par Amina Oum Imran

Publié par sahihofislam

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Paradis Enfer الجنة و جهنم و يوم القيامة
21 avril 2017 5 21 /04 /avril /2017 19:44
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mois de l'hégire et mois sacrés - الشهر
20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 19:41
Cha‘bân se présente où sont les adorateurs ? - شعبان أقبل فأين العابدون ؟ (audio)

Certains salaf comme cela est rapporté par Ibn Rajab رحمه الله تعالى... nommaient ce mois (sha’bân) par le mois des récitateurs, parce qu'ils joignaient, à leur effort de jeûne, la lecture du Coran.

 

Salama bin Kouhayl a dit : «Il a été dit au sujet du mois de sha’bân : Le mois des lecteurs».

 

Et lorsque le mois de sha’bân se présentait Habîb bin abî Thâbit disait : «Ceci est le mois des lecteurs.» ;

et ‘Amrou bin Qays al-Moulâ'î, une fois que sha’bân se présentait, il fermait sa boutique et se dévouait à la lecture du Coran.

 

Serviteurs d'Allâh, l'âge n'est que de moments, les jours défilent à grande vitesse, et chaque fois qu'un jour passe ton terme s'est rapproché et une partie de toi s'en est allée.

 

Le ramadân dernier c'est comme s'il n'était qu'hier.

 

Bienheureux est celui qui profite de son temps dans le bien, tandis que l'insouciant est celui ayant délaissé l'évocation d'Allâh et s'est préoccupé par des distractions.

 

La vie est un champs​ de culture si tu y sèmes le bien tu récolteras le bien, alors que si tu y sèmes le mal ne blâme que ta propre personne.

 

مضى رجب وما أحسنت فيه**وهذا شهر شعبان المبارك

 

Rajab est passé et tu n'as pas accompli de bien durant celui-ci

et voici le mois béni de sha‘bân

 

فيا من ضيع الأوقات جهلا**بحرمتها أفق واحذر بوارك

 

Ô toi qui a perdu du temps par ignorance

de sa sacralité, réveille-toi et prends garde à ta ruine

 

فسوف تفارق اللذات قهرا**ويخلي الموت كرها منك دارك

 

Tu quitteras les jouissances par contrainte

et la mort videra ta demeure contre ton gré

 

تدارك ما استطعت من الخطايا**بتوبة مخلص واجعل مدارك

 

Rectifie ce que tu peux de tes fautes

par un repentir sincère et fais que ta rectification

 

على طلب السلامة من جحيم**فخير ذوي الجرائم من تدارك

 

Soit en demandant le salut vis-à-vis de l'Enfer

les meilleurs de ceux qui ont commis des crimes sont ceux qui se rectifient.

 

Extraits de la khotba intitulée : شعبان أقبل فأين العابدون ؟

Traduit et publié par Telegram Lumière de la Sunnah - t.me/lumsunnah

 

Cheikh Khâlid Ibn Dahwî Al-Dhafayrî - الشيخ خالد بن ضحوي الظفيري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mois de l'hégire et mois sacrés - الشهر
20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 12:50
Mon calendrier quotidien ajustable de prières (dossier)

Arrive un âge où l’enfant a cette envie de prier, cette envie de rencontre avec Allâh, de Lui parler, se confier, s’excuser et/ou Lui demander.

 

Ces moments-là sont inoubliables pour des parents, et il est important pour nous de les encourager et les aider dans cet apprentissage.

 

Chez Apprends-Moi Ummi, nous avons réalisé un support visuel pour les loukoums.

 

La première page est celle qui devra être en permanence accrochée.

 

Les deux secondes pages devront voir leurs éléments découpés.

 

Au dos de chaque élément nous apposerons un scratch double face.

 

(Sur la première page accrochée également).

 

Au quotidien, nous remplirons avec l’enfant la date, ainsi que les horaires de prière pour la journée.

 

Ce calendrier est un très bon début pour l’enfant, un support ludique, pour l’aider à se repérer dans le temps, apprendre les temps des prières, leurs noms également.

 

Mais aussi les mois.

 

Maintenant que nous avons tous les éléments à portée de vue, à nos tapis !

Publié par apprends-moi-ummi.com

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 22:47

Généralités sur les femmes 

L’intelligence de certaines femmes

La ruse des femmes (audio)

La meilleure des femmes (audio-vidéo)

La femme musulmane 

Les 3 catégories de femmes

Le rôle fondamental de la femme

La tentation des femmes

Les femmes sont déficientes en terme de raison et de religion - النساء ناقصات عقل ودين

La femme est comme la fleur

Le rôle de la femme dans la société (audio-vidéo)

La journée de la femme - عيد المرأة (dossier)

L'obligation de quatre choses pour la femme (pour rentrer au paradis)

Est-il permis d'aller dans un salon de thé pour femmes ? (audio)

La femme salafiya est un trésor parmi les trésors (vidéo)

La pudeur et la décence de la femme musulmane dépendent de sa foi et sa piété

Prendre soin de la femme (audio-vidéo)

La femme musulmane tant convoitée

Les erreurs des femmes (vidéo)

La femme vertueuse

Concernant des soeurs qui portent le hijab et qui se réunissent avec des soeurs qui ne le portent pas (vidéo)

«La femme a été créée d'une côte courbée»

Méfiez-vous de la fitna des femmes (audio-vidéo)

L'islam a remis la femme à sa noble place

La place de la femme dans la vie

Le récit d'une pieuse (audio)

Battre les femmes est un odieux comportement (vidéo)

Satan dit à la femme...

Des femmes illustres !

Parole sur les femmes...

Le désir des sens le plus ordinaire est celui que les femmes éveillent…

Le statut de la femme

Le statut de la femme avant et après l'islam

Le statut de la femme en islam

Aux femmes qui agissent comme des hommes... (dossier-vidéo)

La femme peut-elle égorger ?

Les biens de la femme

Les caractéristiques de la femme salafya (vidéo)

Explication du hadîth "Les femmes sont déficientes dans leur raison et leur religion"

La protection de la femme (vidéo)

La plus pieuse sera la plus belle

La femme hors de son foyer, la femme et le travail

La femme qui participe à la politique (audio)

Une femme peut-elle manger dehors seule le soir ou avec un groupe de femmes ? (audio-vidéo)

Je suis obligée de travailler car mon mari ne veut pas travailler (audio)

Les sorties de la femme qui assume beaucoup de responsabilités dans le foyer

La femme qui retire son voile par nécessité (travail)

Elle n'est sortie de chez elle que 3 fois dans sa vie...

Est-il permis à la femme de sortir pour les visites lorsque son mari est absent ? (audio)

La sortie de la femme pour écouter des cours (audio)

La femme qui va au marché

La sortie de la femme au marché, ainsi que le fait qu’elle y commerce

La femme et le marché (vidéo)

Réponse à ceux qui veulent que nos femmes sortent de leur foyer pour travailler (audio-vidéo)

Où est passée la jalousie des hommes ?! (audio)

Ne laisser sortir sa femme qu'une fois par semaine est-il considéré comme de l'injustice ? (audio-vidéo)

La femme qui travaille et qui fait garder ses enfants

Une femme peut-elle enlever son jilbab au travail ? (audio)

Les sorties sans nécessité de la femme

Comment et dans quel cas la femme peut sortir de chez elle ? (audio)

La femme et le travail (vidéo)

Femme au foyer ou en prison ? (vidéo)

Le regard de la femme sur les hommes

Le travail de la femme

Se saluer entre soeurs

Les principes que la femme doit respecter lorsqu'elle sort de chez elle

Le travail permis pour la femme

Il n'y a pas de mal à ce que la femme sorte de chez elle si besoin est

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 22:46

Le vêtement légiféré et le voile du visage (sujet à divergence des savants)

Le voile de la femme musulmane contraste avec la nudité des femmes athées et laïques

C'est mon choix !?

À celle qui a fait disparaître son voile...

Comment agir avec mon épouse qui refuse de se voiler ? (audio-vidéo)

La femme qui prie et jeûne, sans pour autant revêtir le voile au quotidien (audio-vidéo)

L’obligation du voile (vidéo)

Porter le jilbab c'est bien... le porter bien c'est encore mieux !

A propos de la phrase de Cheikh Al-Albany : «Toutes mes femmes et filles se couvrent le visage» (audio)

Le menton fait-il partie du visage ou doit-il être couvert ? (audio-vidéo)

La femme qui rassemble ses cheveux en dessous de son voile (audio)

La réponse correcte sur le niqâb (audio-vidéo)

Mon père m'interdit de porter le niqab (audio)

Porter un masque médical pour couvrir le visage (audio)

Les voiles islamiques à la mode (vidéo)

Les mécréants se moquent d’elle car elle porte le voile légiféré complet… (audio)

Elle persiste à se voiler le visage malgré le refus de son mari (audio-vidéo)

Le jilbab de la femme - جلباب المرأة المسلمة (vidéo)

Conseil aux femmes musulmanes ne portant pas le voile (audio)

La femme à l'intérieur et à l'extérieur de sa demeure

La réponse cinglante - الرد المفحم (dossier en arabe)

La moquerie envers le port du niqab (vidéo)

Le jilbab de la femme musulmane (dossier)

Mettre une veste au-dessus du jilbab

Mes parents refusent que je porte le jilbab (audio-vidéo)

Le port du jilbab (audio-vidéo)

Que doit-on porter sous le jilbab ? (vidéo)

Mettre un voile (khimâr) en dessous du jilbab

Le jilbab de couleur, comme le violet clair (vidéo)

Conseil à une soeur portant le niqab (vidéo)

Le niqâb de la femme tel qu’il est connu aujourd’hui

Couvrir le visage avec le niqâb, qui a deux ouvertures pour les deux yeux (audio)

Le niqab rétréci

Porter le voile du visage dans un pays non musulman (vidéo)

Le voile de la femme est-il forcément noir ?

Concernant la femme qui retire son voile par contrainte

L’importance du voile du visage

La femme qui a choisi de porter le voile du visage mais ressent la fitna dans sa famille (audio)

Les lois du vêtement et du voile de la femme musulmane (vidéo)

La preuve authentique sur le voile intégral (audio)

Le baromètre du vêtement de la femme

Sortir en portant un pantalon dissimulant (sarwel)

Se moquer du port du voile

La femme a pour obligation de se voiler le corps en entier ainsi que le visage même dans un pays non-musulman ! (audio)

Couvrez vos pieds !

Eprouvée à cause du hijab (audio)

Le sitâr (dossier)

La comparaison des femmes musulmanes aux corbeaux

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام