Arrêter d'imiter l'Occident et ses coutumes détestables !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Arrêter d'imiter l'Occident et ses coutumes détestables !

Arrêter d'imiter l'Occident et ses coutumes détestables.

N'imitez pas les ennemis d'Allâh.

Nous avons dans l'Islam le bien, le bon comportement, les coutumes nobles et élevées.

 

Les recommandations de Luqman, le sage - p 29

Publié par la chaine Telegram - Le bien et la piété - @Albirrou_wa_attaqwa

فتخلصوا من تقليد الغرب ومن تقاليده السيئة لا تقلدوا أعداء الله، عندنا معروف وعندنا أخلاق وعندنا عادات عالية رفيعة

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

États-Unis, pays de la liberté ? (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

États-Unis, pays de la liberté ? (audio-vidéo)

Avez-vous oublié ce qui s'est passé en Amérique ?

 

Cette lutte sanguinaire et ardente qui opposa les noirs aux blancs il n'y a pas très longtemps de cela...

 

Avez-vous oublié la manière avec laquelle ils furent traités ?

 

Carcans sur leurs épaules et mains ligotées, eux ainsi que leurs aïeux !

 

Leurs aïeux qui furent kidnappés sur la côte ouest africaine comme du bétail !

 

Ensuite, la plupart d'entre eux trouvèrent la mort dans les navires («les négriers»), chargés dans les ceux-ci comme des moutons ! 

 

Quant à ceux qui arrivèrent à destination ils furent réduits à l'esclavage !

 

Alors qu'Allâh les a créés libres !

 

Et à notre époque, il y a encore là-bas certains magasins qui... Dans cette nation qui annonce la venue d'une «ère nouvelle», le 21ème siècle «Américain», la mondialisation, le gouvernement mondial et la nouvelle compagnie de Jésus «attendue», qui est quelque part peu différente de la franc-maçonnerie mais la rejoint dans plusieurs aspects.

 

Cette nation, qu'a t'elle fait avec eux ?

 

Ils les ont tués !

 

Pire encore, ils les ont exterminés et matés !

 

Au point que certains états, qui sont pourtant fichés terroristes par les États-unis, furent contraints de les appeler à la retenue !

 

Exactement comme ils font !

 

La retenue avec qui ?

 

Avez-vous oublié ?

 

Il y'a encore des magasins là-bas qui affichent une pancarte pour chaque visiteur où il y est inscrit : «entrée interdite aux Noirs et aux chiens !»

 

Comme ça !

 

Comme ça ?

 

Nous autres, dans notre religion, le messager d'Allâh ‎صلى الله عليه وسلم dit en s'adressant au noble arabe et musulman vertueux qu'est Abou Dhar رضي الله عنه :

 

« Il y a en toi des caractéristiques préislamiques ! L'as-tu vraiment injurié par sa mère ? ».

 

En effet, il avait dit à Bilal رضي الله عنه- leader d'Abyssinie, Compagnon du Messager d'Allâh et son muezzin رضي الله عنه :

 

«« Ô toi ! Fils de Noire ! ».

Le Prophète ‎صلى الله عليه وسلم lui a dit alors :

« L'as-tu vraiment injurié par sa mère ? Il y a en toi des caractéristiques préislamiques ! ».»

 

C'est alors qu'Abou Dhar رضي الله عنه posa sa joue sur le sol et dit :

 

« Je jure par Allâh que je ne la lèverai pas du sol tant que tu ne l'auras pas piétiné avec la sandale, ma joue sera ton soulier jusqu'à ce que tu sois satisfait ! ».

 

Mais quelle religion !

 

Si seulement elle pouvait compter sur des hommes !

 

« Portez » votre religion !

 

Mettez-la en pratique en vous-mêmes !

 

Vivez-la !

 

Car vous ne la connaîtrez vraiment qu'après l'avoir vécue !

 

Vous pouvez très bien en parler.

 

Vous pouvez très bien l'écrire.

 

Vous pouvez très bien la crier haut et fort.

 

Mais vous ne savourerez son goût qu'après l'avoir vécue !

 

Car la saveur de l'islam ne se fait ressentir que chez celui qui le vit réellement !

 

Pas chez celui qui se contente d'en parler !

 

Ni chez celui qui se contente de rédiger à son sujet !

 

Mais bien chez celui qui le vit !

 

Vis l'islam et tu en goûteras à sa saveur et son délice !

 

Traduit et publié par la chaîne Youtube - Ceci est notre croyance

Cheikh Muhammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Partager cet article

Le contexte du coronavirus n’a pas changé

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le contexte du coronavirus n’a pas changé

Le contexte du coronavirus n’a pas changé.

 

Il se répand toujours, dangereux et sournois, sans traitement agréé, sans vaccin préventif.

 

Ce qui a changé, c’est plutôt que : la phase de choc psychologique a pris fin dans vos esprits, et vous avez commencé à entrer dans celle d’accoutumance psychologique.

 

J’ose espérer que vous ne vous laisserez pas duper par vos sentiments et que vous continuerez à appliquer l’ensemble des mesures protectrices dûment et intensément.

 

Retweeté par Shaykh Muhammad ibn Ghaith

Traduit la chaîne Telegram Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

تنبية " يا جماعة الخير"

وضع كورونا لم يتغير: لا يزال ينتشر

خطر ومخادع. دون دواء معتمد. دون مصل وقائي

الذي تغير هو: إنتهاء حالة الصدمة النفسية لديكم وبدأتم بالدخول بحالة "التعود" النفسي أرجو عدم الإنخداع بالمشاعر والإستمرار بالإجراءات الاحترازية كاملة والمكثفه

Le contexte du coronavirus n’a pas changé
Cliquez pour agrandir

 

Partager cet article

Attends, jusqu'à ce que soufflent les vents d'automne !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Attends, jusqu'à ce que soufflent les vents d'automne !

Le pin donne des fruits en 30 ans, tandis que le papayer s'élève en 2 semaines.

 

Il dit donc au pin : "Le chemin que tu as parcouru en 30 ans, je l'ai parcouru en 2 semaines, et on dit de moi que je suis un arbre, tout comme toi.".

 

Le pin lui a alors répondu : "Attends, jusqu'à ce que soufflent les vents d'automne ! Alors, si tu restes ferme face à eux, (à ce moment-là) ta dignité sera accomplie.".

 

"Badâï' al-fawâïd" d'Ibn al-Qayyim, "Dâr 'âlam al-fawâïd" (vol. 3, p. 1222).

Traduit par Souleyman Bébel/سليمان ببل

Publié sur la chaîne Telegram - @Souleyman_Bebel

قال الإمام ابن القيم -رحمه الله

"شجرة الصَّنَوْبَرِ تُثْمِرُ في ثلاثين سنة، وشجرة الدُّبَّاء تَصْعَدُ في أسبوعين. فتقول للصنوبرة: "إن الطريق التي قطعتِها في ثلاثين سنة قطعتُها في أسبوعين، ويُقال لي: (شجرة)، ولكِ: (شجرة).".فقالت لها الصنوبرة: "مَهْلاً، حتى تهبَّ رياح الخَرِيفِ! فإنْ ثَبَتِّ لها تَمَّ فَخْرُكِ

المصدر: "بدائع الفوائد" لابن القيم، "دار عالم الفوائد" (١٢٢٢/٣)

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Traiter l’orphelin, les femmes et autres faibles avec bienfaisance (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Traiter l’orphelin, les femmes et autres faibles avec bienfaisance (audio)

L’auteur رحمه الله a dit : « Chapitre : Du devoir de traiter avec bonté l'orphelin, les faibles et les filles » et autres parmi ceux qui doivent faire l’objet de sollicitude et de clémence.

 

Ceci parce que l'islam est une religion de miséricorde, de compassion et de bienveillance.

 

Allâh تعالى a certes incité à la bienfaisance dans de multiples versets de Son Livre et a indiqué qu’Il aimait les bienfaisants.

 

La bonté à l’égard de ceux qui en ont justement besoin est meilleure et plus complète.

 

Parmi eux : les orphelins.

 

L’orphelin (al-yatîm) est l’enfant dont le père est décédé avant sa puberté, qu’il s’agisse d’un garçon ou d’une fille.

 

Le décès de la mère n’entre pas en ligne de compte.

 

C’est-à-dire que l’orphelin est l’enfant dont le père est décédé avant qu’il n’atteigne la puberté, même si sa mère est encore en vie.

 

Quant à celui dont la mère est décédée et le père vivant, alors il n’est pas orphelin contrairement à ce que peut comprendre le commun des gens, en ce qu’ils pensent que l’orphelin est celui dont la mère est décédée.

 

Or, il n’en est pas ainsi.

 

Plutôt, l’orphelin est celui dont le père est décédé.

 

Il est appelé yatîm en raison de son yutm, à savoir sa solitude, parce que l’enfant s’est retrouvé isolé de celui qui l’entretenait alors même qu’il est encore jeune et incapable de pourvoir à ses propres besoins.

 

Et Allâh تعالى a enjoint au sujet des orphelins dans de nombreux versets et leur a dédié un droit spécifique, car l’orphelin a eu le cœur brisé par la mort de son père, ainsi il doit faire l’objet de compassion et de miséricorde.

 

Allâh a dit (traduction rapprochée) :

 

"Que la crainte saisisse ceux qui laisseraient après eux une descendance faible, et qui seraient inquiets à leur sujet ; qu'ils redoutent donc Allâh et qu'ils prononcent des paroles justes." (sourate An-Nisâ’ verset 9)

 

Pareillement, les filles et les femmes doivent être traitées avec obligeance, sollicitude et miséricorde, car elles sont vulnérables, faibles en raison, en résolution et en toute chose.

 

Les hommes sont en effet plus forts que les femmes dans leur corps, leur raison, leur réflexion, leur résolution, etc.

 

C’est pour cette raison qu’Allâh تعالى a dit (traduction rapprochée) :

 

"Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci" (sourate An-Nisâ’ verset 34)

 

Également, ceux qui sont meurtris, c’est-à-dire ceux qui ont été touchés par quelque chose et s’en sont retrouvés brisés.

 

Il n’est pas ici question de fracture de l’os mais bien du cœur.

 

Par exemple : il a subi un désastre et ses biens ont été dévastés, ou bien un membre de sa famille ou un ami est décédé et son cœur en a été brisé.

 

La personne meurtrie doit être traitée avec prévenance.

 

C’est pourquoi il est légiféré de présenter ses condoléances à celui dans l'entourage duquel quelqu'un est décédé et qui en est affecté.

 

On lui présente ses condoléances, on lui témoigne de la bonté, on lui fait savoir qu’il s’agit là du décret d’Allâh et que lorsqu’Allâh décide une chose, Il dit seulement « sois » et elle est.

 

Il incombe également de preuve d’humilité et de complaisance envers eux.

 

Allâh تعالى a dit (traduction rapprochée) :

 

"…et abaisse ton aile pour les croyants" (sourate Al-Hijr verset 88)

 

« Abaisse ton aile », c’est-à-dire : fais-toi humble et modeste.

 

Et Il a dit (traduction rapprochée) :

 

"Et abaisse ton aile [sois bienveillant] pour les croyants qui te suivent." (sourate Ash-Shua’arâ verset 215)

 

« Abaisse ton aile », c’est-à-dire : même si ton âme se dresse et s’élance dans les airs comme s’élève l’oiseau, alors abaisse ton aile.

 

Quand bien même tu possèderais des biens, un certain rang ou commandement, ou ce qui te fait t’élever au-dessus des créatures et t’envoler comme le fait l’oiseau dans les airs, alors abaisse ton aile.

 

Abaisse-la, afin qu’eux soient au-dessus.

 

Ici, c’est une injonction destinée au Messager ainsi qu’à la communauté toute entière.

 

Explication du chapitre 33 de riyâdh as-sâlihîn

Traduit par la chaîne Telegram - Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Comment une personne peut-elle être atteinte de possession ou de mauvais oeil ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Comment une personne peut-elle être atteinte de possession ou de mauvais oeil ? (audio)

Question :

 

Nous constatons que certaines personnes sont atteintes de possession (toucher) ou de mauvais œil alors qu’elles se protègent à travers les formules d’évocation (adhkâr) du matin et du soir.

 

Quelle est donc la règle à ce sujet ?

 

Réponse :

 

Si Allâh veut que quelque chose l’atteigne, l’individu abandonne l’évocation (dhikr) ce jour-là, il oublie ou bien il en est distrait.

 

Traduit par la chaîne Telegram - Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

كيف يصاب الإنسان بالمس والعين ؟
السؤال : نجد أن بعض الناس يصاب بمس أو عين مع أنه يتحصن بالأذكار صباحاً ومساءًا، فما هو الضابط في ذلك ؟
الجواب : إذا أراد الله أن يصيبه شيء يتخلى عن الذكر في هذا اليوم ينساه أو يشغله عنه

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Mise en garde contre la turpitude des réseaux sociaux (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Mise en garde contre la turpitude des réseaux sociaux (audio)

Question :

 

Quel est votre conseil à l’adresse de certaines jeunes filles affairées par les réseaux sociaux, ce qui a une incidence sur leur prière et parfois leur ouvre la porte de relations illicites ?

 

Réponse :

 

Il n’est pas permis à la musulmane d’entrer dans ce domaine.

 

Il lui incombe de s’éloigner de ces sites et de ces distractions que sont les téléphones qui apportent le mal.

 

Elles doivent donc s'en écarter.

 

Le téléphone ne doit être utilisé qu’en cas de besoin, pour recevoir une communication et y répondre en cas de nécessité uniquement.

 

Quant à le prendre pour un moyen de courtiser, discuter ou ce qui s’y assimile, alors il s’agit là d’une turpitude aboutissant à la turpitude, et ce n’est pas permis.

 

Traduit par la chaîne Telegram - Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

السؤال : ما هو نصيحتكم لبعض الفتيات المُنشغلات بوسائل التواصل الاجتماعي وهذا يؤثر على صلاتهن وأحيانًا قد يفتح لهن بابًا في بعض العلاقات المُحرمة ؟
الجواب : لا يجوز للمسلمة أن تدخل في هذا الموضوع وأن تبتعد عن هذه المواقع وهذه الجوالات المُلهية والتي تجلب الشر فعليهن أن يتجنبن ذلك، الجوال إنما يُستعمل للحاجة بأن تستقبل المُكالمة وترد عليها للحاجة فقط أما أن يُتخذ وسيلة مغازلات أو وسيلة مُخاطبات أو ما أشبه ذلك فهذا فسادٌ ويؤول إلى الفساد ولا يجوز

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Lorsque l’individu se trouve à l’article de la mort, nous lui faisons dire « Lâ ilâha illa Llâh » (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Lorsque l’individu se trouve à l’article de la mort, nous lui faisons dire « Lâ ilâha illa Llâh » (audio)

Lorsque l’individu se trouve à l’article de la mort, que nous savons qu’il est à l’agonie et mourant, nous lui faisons dire « Lâ ilâha illa Llâh ».

 

Comme l’a dit le Messager صلى الله عليه وسلم :

 

« Faites dire à vos morts (*) : Lâ ilâha illa Llâh - لا إله إلا الله ».

 

Les savants ont dit : il le lui suggère avec douceur et ne le lui ordonne pas.

 

Il ne dit pas : « Dis : Lâ ilâha illa Llâh ».

 

Car s’il lui dit : « Dis : Lâ ilâha illa Llâh » tandis qu’il (l’agonisant) se trouve dans cet état - sa poitrine s’est resserrée et le bas-monde lui paraît bien exigu -, il se peut qu’il rétorque « Non ! ».

 

Car tu ne peux t’imaginer le resserrement de la poitrine dans pareille situation à moins de la vivre toi-même.

 

Nous demandons à Allâh d’ouvrir notre poitrine et la vôtre au moment de Sa rencontre.

 

Ainsi, tu évoques Allâh auprès de lui en disant : « Lâ ilâha illa Llâh ».

 

Tu élèves ta voix de sorte qu’il t’’entende.

 

Il se peut alors qu’Allâh le comble d’une faveur et qu’il réalise que tu lui suggères (de répéter) puis qu’il dise « Lâ ilâha illa Llâh ».

 

S’il dit « Lâ ilâha illa Llâh » et que c’est là sa dernière parole ici-bas, il entrera au Paradis, comme stipulé dans le hadîth de Mu’âdh رضي الله عنه qui rapporte du Prophète صلى الله عليه وسلم qu’il a dit :

 

« Celui dont les dernières paroles sont « Lâ ilâha illa Llâh » entrera au Paradis ».

 

Les gens de science ont dit : s’il dit « Lâ ilâha illa Llâh », alors il (ndt : celui qui est à ses côtés) se tait et ne dit mot.

 

Puis si l’agonisant reprend de lui-même et se remet à parler en disant par exemple « apportez-moi de l’eau » ou autre chose, il réitère ensuite l’incitation.

 

(*) C’est-à-dire aux mourants

 

Explication de « riyâdh as-sâlihîn », chapitre « Faire dire à l’agonisant « Lâ ilâha illa Llâh ».

Traduit par la chaîne Telegram - Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Prier dans les mosquées en laissant un espace entre chaque personne

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Prier dans les mosquées en laissant un espace entre chaque personne

Au nom d'Allâh, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux

La louange est à Allâh Seigneur de l'univers, et que les éloges et le salut d'Allâh soient sur notre Prophète Mohamed, sur ses suiveurs ainsi que sur l'ensemble de ses compagnons, ceci étant :

 

J'ai été questionné il y a plus de deux mois, durant le mois de Rajab, au moment, où dans ces pays, les prières étaient accomplies dans les mosquées, également au moment où les cours étaient dispensés dans la mosquée du Prophète.

 

J'ai dit :

 

"J'ai été questionné dans un cours au sujet de ce qui se produisait dans certains autres pays en ce qui concerne le fait qu'ils priaient dans les mosquées en laissant un espace d'un ou deux mètres entre une personne et une autre, en prétendant que cela les préserverait de la maladie.

 

Quel est le jugement en ce qui concerne cela ?

 

J'ai alors répondu que la prière n'était pas valide car ils sont considérés dans ce cas comme étant en prière individuelle.

 

Je veux dire par là qu'ils ressemblent à celui qui prie seul derrière le rang.

 

Certes, il a été authentifié du Messager d'Allâh, éloges et salut d'Allâh sur lui, qu'il vit un homme prier seul derrière le rang et il lui ordonna alors de recommencer (sa prière).

 

Et après la parution de l'autorisation d'accomplir la prière du vendredi et les prières en commun, d'accomplir la totalité des obligations dans les mosquées du royaume en se conformant à l'ensemble des mesures de prévention et ordonnances préventives à partir du dimanche 8/10/1441 de l'hégire.

 

Le Ministère des Affaires Islamiques a publié des directives adressées aux responsables des mosquées.

 

Parmi ces directives, il y a le fait que les prieurs doivent laisser une distance de deux mètres entre tous prieurs."

 

Je dis maintenant :

 

"Il ne convient à personne de s'appuyer sur ce que j'ai dit.

 

Plutôt, il faut s'appuyer sur ce qui est paru en provenance de la partie chargée de la fatwa dans ce cas.

 

Et je demande à Allâh 'Aza wa Jal qu'Il repousse la calamité, qu'Il enlève l'épidémie et qu'Il accorde la réussite aux musulmans, que ce soit les gouverneurs comme les gouvernés, dans ce qui procure droiture et réussite et dans tout ce dans quoi il y a le bonheur d'ici-bas et de l'au-delà, certes, Il entend et répond (exauce).

 

Et que les éloges et le salut d'Allâh soient sur notre Prophète Mohamed, sur ses suiveurs et ses compagnons."

 

'Abd al Mouhsin Ibn Hamad Al 'Abbad Al Badr - le 6/10/1441 de l'hégire.

 

Traduit par l'équipe Nour Traductions

 Publié par la chaine Telegram - Le Bien et la Piété - @albirrou_wa_attaqwa

 

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Partager cet article

Le phénomène des idiots rendus célèbres (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le phénomène des idiots rendus célèbres (audio-vidéo)

Ce qu'on appelle aujourd'hui «Tachhîr al-hamqâ - تشهير الحمقى» est un phénomène qui a trouvé son soutien chez les doués d'intelligence qui se sont mis à les regarder…

 

Ils se sont mis à suivre ces idiots, ce sont donc devenus des idiots célèbres !

 

Et ceux qui les suivent sont les suiveurs d'idiots !

 

Au cas contraire, celui qui préserve sa personne, ne suit pas de tels individus et il n'augmente pas leur nombre ; Il protège plutôt son âme, son cœur, sa raison, ses enfants et les gens de sa maison du suivi de ces gens.

 

Ceci, afin que ne puissent sortir les simples d'esprits suivis depuis l'écran de son portable ; de cet écran et ne finissent par se retrouver en lui-même ou dans le for intérieur des gens de sa maison alors qu'il est celui qui a commencé par mal agir envers sa propre personne.  


Il doit les préserver, les surveiller, et leur expliquer que ceux-là commettent des œuvres dégradantes même si les gens trouvent celles-ci drôles.

 

Il ne faut pas les suivre.

 

Et ceci, afin que le fait de les regarder n'engendre pas la corruption du cœur, lequel s'imprégnerait de cette représentation une fois imprimée en son sein...

 

Traduit et publié par la chaîne Telegram Sounnah-trad - @/t.me/lasounnah

Cheikh Salih Ibn Abdillah Ibn Hamadin Al Oussaymy - الشيخ صالح بن عبدالله بن حمد العصيمي

Partager cet article