Attends, jusqu'à ce que soufflent les vents d'automne !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Attends, jusqu'à ce que soufflent les vents d'automne !

Le pin donne des fruits en 30 ans, tandis que le papayer s'élève en 2 semaines.

 

Il dit donc au pin : "Le chemin que tu as parcouru en 30 ans, je l'ai parcouru en 2 semaines, et on dit de moi que je suis un arbre, tout comme toi.".

 

Le pin lui a alors répondu : "Attends, jusqu'à ce que soufflent les vents d'automne ! Alors, si tu restes ferme face à eux, (à ce moment-là) ta dignité sera accomplie.".

 

"Badâï' al-fawâïd" d'Ibn al-Qayyim, "Dâr 'âlam al-fawâïd" (vol. 3, p. 1222).

Traduit par Souleyman Bébel/سليمان ببل

Publié sur la chaîne Telegram - @Souleyman_Bebel

قال الإمام ابن القيم -رحمه الله

"شجرة الصَّنَوْبَرِ تُثْمِرُ في ثلاثين سنة، وشجرة الدُّبَّاء تَصْعَدُ في أسبوعين. فتقول للصنوبرة: "إن الطريق التي قطعتِها في ثلاثين سنة قطعتُها في أسبوعين، ويُقال لي: (شجرة)، ولكِ: (شجرة).".فقالت لها الصنوبرة: "مَهْلاً، حتى تهبَّ رياح الخَرِيفِ! فإنْ ثَبَتِّ لها تَمَّ فَخْرُكِ

المصدر: "بدائع الفوائد" لابن القيم، "دار عالم الفوائد" (١٢٢٢/٣)

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Traiter l’orphelin, les femmes et autres faibles avec bienfaisance (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Traiter l’orphelin, les femmes et autres faibles avec bienfaisance (audio)

L’auteur رحمه الله a dit : « Chapitre : Du devoir de traiter avec bonté l'orphelin, les faibles et les filles » et autres parmi ceux qui doivent faire l’objet de sollicitude et de clémence.

 

Ceci parce que l'islam est une religion de miséricorde, de compassion et de bienveillance.

 

Allâh تعالى a certes incité à la bienfaisance dans de multiples versets de Son Livre et a indiqué qu’Il aimait les bienfaisants.

 

La bonté à l’égard de ceux qui en ont justement besoin est meilleure et plus complète.

 

Parmi eux : les orphelins.

 

L’orphelin (al-yatîm) est l’enfant dont le père est décédé avant sa puberté, qu’il s’agisse d’un garçon ou d’une fille.

 

Le décès de la mère n’entre pas en ligne de compte.

 

C’est-à-dire que l’orphelin est l’enfant dont le père est décédé avant qu’il n’atteigne la puberté, même si sa mère est encore en vie.

 

Quant à celui dont la mère est décédée et le père vivant, alors il n’est pas orphelin contrairement à ce que peut comprendre le commun des gens, en ce qu’ils pensent que l’orphelin est celui dont la mère est décédée.

 

Or, il n’en est pas ainsi.

 

Plutôt, l’orphelin est celui dont le père est décédé.

 

Il est appelé yatîm en raison de son yutm, à savoir sa solitude, parce que l’enfant s’est retrouvé isolé de celui qui l’entretenait alors même qu’il est encore jeune et incapable de pourvoir à ses propres besoins.

 

Et Allâh تعالى a enjoint au sujet des orphelins dans de nombreux versets et leur a dédié un droit spécifique, car l’orphelin a eu le cœur brisé par la mort de son père, ainsi il doit faire l’objet de compassion et de miséricorde.

 

Allâh a dit (traduction rapprochée) :

 

"Que la crainte saisisse ceux qui laisseraient après eux une descendance faible, et qui seraient inquiets à leur sujet ; qu'ils redoutent donc Allâh et qu'ils prononcent des paroles justes." (sourate An-Nisâ’ verset 9)

 

Pareillement, les filles et les femmes doivent être traitées avec obligeance, sollicitude et miséricorde, car elles sont vulnérables, faibles en raison, en résolution et en toute chose.

 

Les hommes sont en effet plus forts que les femmes dans leur corps, leur raison, leur réflexion, leur résolution, etc.

 

C’est pour cette raison qu’Allâh تعالى a dit (traduction rapprochée) :

 

"Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci" (sourate An-Nisâ’ verset 34)

 

Également, ceux qui sont meurtris, c’est-à-dire ceux qui ont été touchés par quelque chose et s’en sont retrouvés brisés.

 

Il n’est pas ici question de fracture de l’os mais bien du cœur.

 

Par exemple : il a subi un désastre et ses biens ont été dévastés, ou bien un membre de sa famille ou un ami est décédé et son cœur en a été brisé.

 

La personne meurtrie doit être traitée avec prévenance.

 

C’est pourquoi il est légiféré de présenter ses condoléances à celui dans l'entourage duquel quelqu'un est décédé et qui en est affecté.

 

On lui présente ses condoléances, on lui témoigne de la bonté, on lui fait savoir qu’il s’agit là du décret d’Allâh et que lorsqu’Allâh décide une chose, Il dit seulement « sois » et elle est.

 

Il incombe également de preuve d’humilité et de complaisance envers eux.

 

Allâh تعالى a dit (traduction rapprochée) :

 

"…et abaisse ton aile pour les croyants" (sourate Al-Hijr verset 88)

 

« Abaisse ton aile », c’est-à-dire : fais-toi humble et modeste.

 

Et Il a dit (traduction rapprochée) :

 

"Et abaisse ton aile [sois bienveillant] pour les croyants qui te suivent." (sourate Ash-Shua’arâ verset 215)

 

« Abaisse ton aile », c’est-à-dire : même si ton âme se dresse et s’élance dans les airs comme s’élève l’oiseau, alors abaisse ton aile.

 

Quand bien même tu possèderais des biens, un certain rang ou commandement, ou ce qui te fait t’élever au-dessus des créatures et t’envoler comme le fait l’oiseau dans les airs, alors abaisse ton aile.

 

Abaisse-la, afin qu’eux soient au-dessus.

 

Ici, c’est une injonction destinée au Messager ainsi qu’à la communauté toute entière.

 

Explication du chapitre 33 de riyâdh as-sâlihîn

Traduit par la chaîne Telegram - Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Comment une personne peut-elle être atteinte de possession ou de mauvais oeil ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Comment une personne peut-elle être atteinte de possession ou de mauvais oeil ? (audio)

Question :

 

Nous constatons que certaines personnes sont atteintes de possession (toucher) ou de mauvais œil alors qu’elles se protègent à travers les formules d’évocation (adhkâr) du matin et du soir.

 

Quelle est donc la règle à ce sujet ?

 

Réponse :

 

Si Allâh veut que quelque chose l’atteigne, l’individu abandonne l’évocation (dhikr) ce jour-là, il oublie ou bien il en est distrait.

 

Traduit par la chaîne Telegram - Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

كيف يصاب الإنسان بالمس والعين ؟
السؤال : نجد أن بعض الناس يصاب بمس أو عين مع أنه يتحصن بالأذكار صباحاً ومساءًا، فما هو الضابط في ذلك ؟
الجواب : إذا أراد الله أن يصيبه شيء يتخلى عن الذكر في هذا اليوم ينساه أو يشغله عنه

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Mise en garde contre la turpitude des réseaux sociaux (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Mise en garde contre la turpitude des réseaux sociaux (audio)

Question :

 

Quel est votre conseil à l’adresse de certaines jeunes filles affairées par les réseaux sociaux, ce qui a une incidence sur leur prière et parfois leur ouvre la porte de relations illicites ?

 

Réponse :

 

Il n’est pas permis à la musulmane d’entrer dans ce domaine.

 

Il lui incombe de s’éloigner de ces sites et de ces distractions que sont les téléphones qui apportent le mal.

 

Elles doivent donc s'en écarter.

 

Le téléphone ne doit être utilisé qu’en cas de besoin, pour recevoir une communication et y répondre en cas de nécessité uniquement.

 

Quant à le prendre pour un moyen de courtiser, discuter ou ce qui s’y assimile, alors il s’agit là d’une turpitude aboutissant à la turpitude, et ce n’est pas permis.

 

Traduit par la chaîne Telegram - Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

السؤال : ما هو نصيحتكم لبعض الفتيات المُنشغلات بوسائل التواصل الاجتماعي وهذا يؤثر على صلاتهن وأحيانًا قد يفتح لهن بابًا في بعض العلاقات المُحرمة ؟
الجواب : لا يجوز للمسلمة أن تدخل في هذا الموضوع وأن تبتعد عن هذه المواقع وهذه الجوالات المُلهية والتي تجلب الشر فعليهن أن يتجنبن ذلك، الجوال إنما يُستعمل للحاجة بأن تستقبل المُكالمة وترد عليها للحاجة فقط أما أن يُتخذ وسيلة مغازلات أو وسيلة مُخاطبات أو ما أشبه ذلك فهذا فسادٌ ويؤول إلى الفساد ولا يجوز

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Lorsque l’individu se trouve à l’article de la mort, nous lui faisons dire « Lâ ilâha illa Llâh » (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Lorsque l’individu se trouve à l’article de la mort, nous lui faisons dire « Lâ ilâha illa Llâh » (audio)

Lorsque l’individu se trouve à l’article de la mort, que nous savons qu’il est à l’agonie et mourant, nous lui faisons dire « Lâ ilâha illa Llâh ».

 

Comme l’a dit le Messager صلى الله عليه وسلم :

 

« Faites dire à vos morts (*) : Lâ ilâha illa Llâh - لا إله إلا الله ».

 

Les savants ont dit : il le lui suggère avec douceur et ne le lui ordonne pas.

 

Il ne dit pas : « Dis : Lâ ilâha illa Llâh ».

 

Car s’il lui dit : « Dis : Lâ ilâha illa Llâh » tandis qu’il (l’agonisant) se trouve dans cet état - sa poitrine s’est resserrée et le bas-monde lui paraît bien exigu -, il se peut qu’il rétorque « Non ! ».

 

Car tu ne peux t’imaginer le resserrement de la poitrine dans pareille situation à moins de la vivre toi-même.

 

Nous demandons à Allâh d’ouvrir notre poitrine et la vôtre au moment de Sa rencontre.

 

Ainsi, tu évoques Allâh auprès de lui en disant : « Lâ ilâha illa Llâh ».

 

Tu élèves ta voix de sorte qu’il t’’entende.

 

Il se peut alors qu’Allâh le comble d’une faveur et qu’il réalise que tu lui suggères (de répéter) puis qu’il dise « Lâ ilâha illa Llâh ».

 

S’il dit « Lâ ilâha illa Llâh » et que c’est là sa dernière parole ici-bas, il entrera au Paradis, comme stipulé dans le hadîth de Mu’âdh رضي الله عنه qui rapporte du Prophète صلى الله عليه وسلم qu’il a dit :

 

« Celui dont les dernières paroles sont « Lâ ilâha illa Llâh » entrera au Paradis ».

 

Les gens de science ont dit : s’il dit « Lâ ilâha illa Llâh », alors il (ndt : celui qui est à ses côtés) se tait et ne dit mot.

 

Puis si l’agonisant reprend de lui-même et se remet à parler en disant par exemple « apportez-moi de l’eau » ou autre chose, il réitère ensuite l’incitation.

 

(*) C’est-à-dire aux mourants

 

Explication de « riyâdh as-sâlihîn », chapitre « Faire dire à l’agonisant « Lâ ilâha illa Llâh ».

Traduit par la chaîne Telegram - Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Prier dans les mosquées en laissant un espace entre chaque personne

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Prier dans les mosquées en laissant un espace entre chaque personne

Au nom d'Allâh, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux

La louange est à Allâh Seigneur de l'univers, et que les éloges et le salut d'Allâh soient sur notre Prophète Mohamed, sur ses suiveurs ainsi que sur l'ensemble de ses compagnons, ceci étant :

 

J'ai été questionné il y a plus de deux mois, durant le mois de Rajab, au moment, où dans ces pays, les prières étaient accomplies dans les mosquées, également au moment où les cours étaient dispensés dans la mosquée du Prophète.

 

J'ai dit :

 

"J'ai été questionné dans un cours au sujet de ce qui se produisait dans certains autres pays en ce qui concerne le fait qu'ils priaient dans les mosquées en laissant un espace d'un ou deux mètres entre une personne et une autre, en prétendant que cela les préserverait de la maladie.

 

Quel est le jugement en ce qui concerne cela ?

 

J'ai alors répondu que la prière n'était pas valide car ils sont considérés dans ce cas comme étant en prière individuelle.

 

Je veux dire par là qu'ils ressemblent à celui qui prie seul derrière le rang.

 

Certes, il a été authentifié du Messager d'Allâh, éloges et salut d'Allâh sur lui, qu'il vit un homme prier seul derrière le rang et il lui ordonna alors de recommencer (sa prière).

 

Et après la parution de l'autorisation d'accomplir la prière du vendredi et les prières en commun, d'accomplir la totalité des obligations dans les mosquées du royaume en se conformant à l'ensemble des mesures de prévention et ordonnances préventives à partir du dimanche 8/10/1441 de l'hégire.

 

Le Ministère des Affaires Islamiques a publié des directives adressées aux responsables des mosquées.

 

Parmi ces directives, il y a le fait que les prieurs doivent laisser une distance de deux mètres entre tous prieurs."

 

Je dis maintenant :

 

"Il ne convient à personne de s'appuyer sur ce que j'ai dit.

 

Plutôt, il faut s'appuyer sur ce qui est paru en provenance de la partie chargée de la fatwa dans ce cas.

 

Et je demande à Allâh 'Aza wa Jal qu'Il repousse la calamité, qu'Il enlève l'épidémie et qu'Il accorde la réussite aux musulmans, que ce soit les gouverneurs comme les gouvernés, dans ce qui procure droiture et réussite et dans tout ce dans quoi il y a le bonheur d'ici-bas et de l'au-delà, certes, Il entend et répond (exauce).

 

Et que les éloges et le salut d'Allâh soient sur notre Prophète Mohamed, sur ses suiveurs et ses compagnons."

 

'Abd al Mouhsin Ibn Hamad Al 'Abbad Al Badr - le 6/10/1441 de l'hégire.

 

Traduit par l'équipe Nour Traductions

 Publié par la chaine Telegram - Le Bien et la Piété - @albirrou_wa_attaqwa

 

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Partager cet article

Le phénomène des idiots rendus célèbres (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le phénomène des idiots rendus célèbres (audio-vidéo)

Ce qu'on appelle aujourd'hui «Tachhîr al-hamqâ - تشهير الحمقى» est un phénomène qui a trouvé son soutien chez les doués d'intelligence qui se sont mis à les regarder…

 

Ils se sont mis à suivre ces idiots, ce sont donc devenus des idiots célèbres !

 

Et ceux qui les suivent sont les suiveurs d'idiots !

 

Au cas contraire, celui qui préserve sa personne, ne suit pas de tels individus et il n'augmente pas leur nombre ; Il protège plutôt son âme, son cœur, sa raison, ses enfants et les gens de sa maison du suivi de ces gens.

 

Ceci, afin que ne puissent sortir les simples d'esprits suivis depuis l'écran de son portable ; de cet écran et ne finissent par se retrouver en lui-même ou dans le for intérieur des gens de sa maison alors qu'il est celui qui a commencé par mal agir envers sa propre personne.  


Il doit les préserver, les surveiller, et leur expliquer que ceux-là commettent des œuvres dégradantes même si les gens trouvent celles-ci drôles.

 

Il ne faut pas les suivre.

 

Et ceci, afin que le fait de les regarder n'engendre pas la corruption du cœur, lequel s'imprégnerait de cette représentation une fois imprimée en son sein...

 

Traduit et publié par la chaîne Telegram Sounnah-trad - @/t.me/lasounnah

Cheikh Salih Ibn Abdillah Ibn Hamadin Al Oussaymy - الشيخ صالح بن عبدالله بن حمد العصيمي

Partager cet article

Aimer une femme mariée avec un autre homme (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Aimer une femme mariée avec un autre homme (audio)

Question :

 

Un homme âgé de 35 ans et ayant 3 enfants a divorcé sa femme parce qu’il en aimait une autre, mariée elle aussi et mère de 5 enfants.

 

Cette dernière l’a aimé en retour alors qu’elle était encore mariée avec le père de ses enfants.

 

De ce fait, son époux l’a divorcée après avoir découvert qu’elle était éprise d’un autre.

 

Elle a ainsi été divorcée, laissant ses 5 enfants à leur père.

 

Après une certaine période - la période de viduité -, elle a épousé son amant, et vit désormais avec lui et les 2 enfants qu’elle a eus de lui.

 

Pour information : ces deux amants ont essuyé les reproches des gens, dont leurs proches.

 

Puissiez-vous nous renseigner quant à cette relation, qu’Allâh vous accorde la réussite.

 

Réponse :

 

Il va sans dire qu’il n’est pas permis à la personne de nouer une relation avec une femme mariée avec un autre.

 

S’il n’est pas permis à l’homme de demander la main d’une femme qui se trouve être dans sa période de viduité, alors que dire de celui qui va à une femme encore mariée, sans même qu’il ne soit question de divorce.

 

Ceci – wal ‘iyâdh bi Llâh – fait partie des choses illicites et des grands péchés, le fait qu’un individu aliène une femme de son mari de sorte qu’elle essaye de s’en séparer, comme cela est arrivé avec cette femme.

 

Il doit se repentir à Allâh – subhânahu wa ta’âla – de cet acte, ne pas y revenir et prendre garde.

 

Par ailleurs, après que son premier mari l’a divorcé et qu’elle a épousé cet autre dans le cadre d’un mariage légiféré et conforme, alors il ne lui est pas exigé de la divorcer dans ce cas.

 

Néanmoins, si un juge décidait de les séparer en guise de sanction, étant donné qu’il a transgressé le droit de son premier mari, alors cela aurait du sens.

 

D'autant que certains gens de science disent que celui qui demande la main d’une femme pendant sa période de viduité, cette dernière lui devient interdite, à titre de punition, et il lui est désormais défendu de l’épouser.

 

Ici, c’est encore plus grave et conséquent.

 

Ainsi, si un juge décide de les séparer lui et sa femme, alors je ne le lui reprocherais pas une telle sentence, je considérerais plutôt qu’il a raison s’il estime que l’intérêt implique cela.

 

Traduit la chaîne Telegram Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Sommaire : التوحيد - Unicité

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

 

 

Généralités à propos du tawhîd

Nous serons interrogés sur le tawhid dans notre tombe !

Une parole lourde sur la balance

Quelle est la cause des troubles que subit la communauté ? (audio-vidéo)

Une subtilité remarquable !

Propager le tawhid avec ses preuves

La raison de ta présence sur terre (audio)

J’ai peur qu’on me dérobe le Tawhid

La réalité du tawhîd - حقيقة التوحيد (audio-dossier)

La da'wa de l'unicité aujourd'hui et ses prédicateurs

Le tawhîd est le bonheur de l'ici-bas et de l'au-delà

Le besoin de la nation au ralliement de ses membres sous sa bannière

Quel est le sens voulu du mot : «Ombre du Trône» ?

Le tawhid, la plus grande des sciences (audio-vidéo)

Le tawhid c'est la vérité absolue ! (dossier)

Le plus grand besoin de l'Humanité... (dossier)

Signification du témoignage que : «Nulle divinité n'est digne d'adoration si ce n'est Allâh» et que «Mohammed est le Messager d'Allâh» (audio-vidéo)

Les effets de l'unicité d'Allâh (At-tawhîd) dans la vie

L'attestation «Nul n'est digne d'être adoré en dehors d'Allâh» implique la parole et l'action

Comment répondre à celui qui dit qu'aucune preuve n'est rapportée sur les 3 sortes de tawhid ? (audio)

Le tawhid, c’est la vérité absolue ! (audio)

Pourquoi le tawhid en premier ? (audio)

Moi, je connais le tawhid ! (vidéo)

L'appel à Allâh c'est le tawhid ! (vidéo)

La double clé du bonheur... (audio)

Révisez et apprenez le tawhîd sans cesse !

Nul n'est en droit d'être adoré si ce n'est Allâh (audio-vidéo)

«Nul n’entrera au paradis si ce n’est une personne musulmane» (audio)

L’intérêt dans la connaissance du Tawhîd

Le sens de l'attestation «لا إله إلا الله » (vidéo)

«لا إله إلا الله- Lâ ilaha ilâ Allâh» emblème du tawhid

Est-il obligatoire de suivre l'ensemble des sortes de tawhid ? (audio)

Les catégories de l'unicité évoquées par les savants des premières générations jusqu'à aujourd'hui (vidéo-dossier)

La place du tawhîd dans la vie du musulman

Le but de la création (vidéo)

Le but de la création

Le but de la création de l’homme

La croyance au tawhid... (audio)

La base chez le musulman est-ce l'intégrité ?

Parmi les versets du tawhid (vidéo)

Les différentes sortes de l'unicité (توحيد - tawhid) et de l'association (شرك - shirk)

Parmi les secrets du tawhid

Les quatre types d’amour

La parole d'unicité (audio)

L'importance du tawhid (audio)

La source de notre faiblesse

Premier fondement : At-Tawhîd

Le type de tawhid qui te sera bénéfique (vidéo)

L'importance de réviser constamment at-tawhid (l'unicité d'Allâh) (vidéo)

Les types de Tawhid (unicité)

S'en remettre entièrement à Allâh : التوكل على الله - at-tawakul

Les vertus du tawhid et les nombreux péchés qu'il expie

Celui qui ne concrétise pas kalimat at-tawhid

La demande de «l’aide - الإستعانة»​

La magnificence d'Allâh

Cette bonne parole : لَا إِلَهَ إِلَّا اللَّهُ (vidéo)

Trois points dont l'apprentissage est obligatoire à tout musulman et musulmane

Le mérite de la croyance au tawhid - فضل عقيدة التوحيد (dossier)​

La répartition du tawhid

Quelle est la première chose créée par Allâh ?

Ô vous qui dénigrez l'appel au tawhîd (vidéo)

L'unicité et sa classification

La méthode du coran dans l’affirmation du tawhid et la négation de ce qui s’y oppose

L’unicité d’Allâh est de deux sortes

Ce qui est créé a forcément un créateur

Dire : «Allâh est partout»

L'analyse grammaticale de l’attestation de foi

L'importance du tawhid pour le groupe sauvé (vidéo)

Est-ce que de demander secours au mort est de la grande mécréance ?

Comment concrétiser le tawhid ?

Les bienfaits de la foi en l'unicité d'Allâh, tawhid (dossier)

Définition des termes : Tawhîd, Kufr, Shirk et Nifâq

Tawhid, l'unicité d'Allâh par les grands savants (vidéo)

Le coran, c'est du tawhid ! (vidéo-dossier)

La voie de la réussite (vidéo)

Partager cet article

Sommaire : Unicité dans la seigneurie - Unicité dans l'adoration - Unicité des noms et attributs

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

 

L'unicité des noms et attributs - توحيد الأسماء والصفات  (tawhid al-asmâ'i wa-s-sifât)

Commentaire et explication concernant l’erreur courante de traduire le nom du verset Al-Koursî (آية الكرسي) par le verset du « repose-pied.s »

Signification du Nom d'Allâh تعالى : «Al-3afouww - العفو»

Le fait d'imaginer comment Allâh entend, est-il un acte de mécréance ? (audio)

Le temps (الدهر) est-il un attribut d'Allâh ? (audio)

Le plus grand des noms d'Allâh (vidéo)

Ar-Raqîb - الرقيب, Celui qui nous surveille

«Al-Jalîl - الجليل» et «Ar-Rachîd - الرشيد» ne sont pas des Noms d'Allâh

Faire ressembler Allâh تعالى  à sa création (audio-vidéo)

Allâh est : «L'absolument Riche - الغني - Al-Ghany» (audio)

Explication du nom sublime d'Allâh : Al-Fattah - الفتَّاح (vidéo)

Quelle est la différence entre les Noms d'Allâh et Ses Attributs ?

Les principales sectes qui se sont égarées par rapport aux noms et attributs d’Allâh

Les trois règles sur les attributs (dossier)

Les noms d'Allâh sont-ils limités ?

La main d'Allâh (dossier)

Les règles exemplaires des noms et des attributs parfaits d'Allâh - القواعد المثلى في صفات الله وأسمائه الحسنى  (audio)

Al-istiwa ? L'imam Malik (vidéo)

La grâce d'Allâh et Sa miséricorde

Les 99 noms d'Allâh (أسماء الله تعالى الحسنى), liste de Cheikh Outhemine رحمه الله

كتاب الأسماء والصفات (dossier en arabe)

Comment se comportent les gens de la sunna par rapport aux noms et attributs d’Allâh ?

Les catégories d’indication des noms parfaits

Les Noms et Attributs divins (أسماء الله وصفاته) et la différence entre les deux

Chercher à découvrir l'essence des attributs d'Allâh (vidéo)

Allâh est Beau et Il aime la beauté

Epitre sur les noms magnifiques d’Allâh

Le sens d'Al 'Azîz

Les attributs d’Allâh et la sunna

La définition du pronom personnel "nous" dans le coran

Les attributs d’Allâh dans le coran

La colère (الغضب) fait partie des Attributs d'Allâh (vidéo)

Partager cet article

Sommaire : Les livres traitant de l'unicité - متون - et leurs explications - شرح -

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

 

Al-aquida at-tahawiyyah - العقيدة الطحاوية

Matn al-'aqida at-tahawiyyah - متن العقيدة الطحاوية (vidéo-dossier)

Partager cet article

Restituez le dépôt !

Publié le

Restituez le dépôt !

Le respect du dépôt (ou la loyauté) est une qualité parmi les qualités des prophètes et des messagers, et un de mérites des gens de la foi, Allâh (qu'Il soit exalté) lui a donnée beaucoup d’importance et Il a élevé son rang, Il a dit (qu'Il soit glorifié) (traduction rapprochée) :

 

"Nous avons proposé le dépôt aux cieux, à la terre et aux montagnes, mais ils refusèrent de le porter et en furent remplis de crainte. L'homme, lui, l’a pourtant porté. Il sera toujours un très grand injuste (envers lui-même) et un très grand ignorant" (sourate Les coalisés verset 72)

 

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié) en décrivant les croyants qui remporteront le succès (traduction rapprochée) :

 

"Ceux qui gardent scrupuleusement ce qu’on leur a confié en dépôt et qui respectent leurs engagements" (sourate Al-Ma’âaridj verset 32)

 

Allâh a ordonné de protéger les dépôts et d’y faire attention, et Il a prescrit de les remettre à leurs ayants-droit, Il a dit (qu'Il soit exalté) (traduction rapprochée) :

 

"…que celui à qui on a confié quelque chose la restitue" (sourate Al-Baqara verset 283)

 

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) (traduction rapprochée) :

 

"Certes, Allâh vous ordonne de restituer les dépôts à leurs ayants-droit" (sourate Les femmes verset 58)

 

Et notre Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) a dit :

 

"Restitue le dépôt à celui qui te l’a confié, et ne trahie pas celui qui t’a trahi"

Rapporté par Abou Daawoud et Tirmidhi.

Et dans l’histoire d’Heraclius avec Abou Soufiane, Heraclius lui dit :

 

"Je t’ai interrogé au sujet de ce qu’il vous ordonne, et tu as prétendu qu’il ordonne la prière, la sincérité, la chasteté, le respect de l’engagement et la restitution du dépôt : et c’est la qualité du Prophète"

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

 

Ô Musulmans !

 

Ne pas respecter le dépôt est un grand péché et un crime énorme, Il a dit (qu'Il soit glorifié) en interdisant la trahison concernant le dépôt (traduction rapprochée) :

 

"Ô vous qui avez cru ! Ne trahissez pas Allâh et le Messager. Et ne trahissez pas vos dépôts en pleine conscience de ce que vous faites" (sourate Le butin verset 27)

 

Et le Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) a dit en expliquant que la trahison est un des caractères des hypocrites :

 

"On reconnaît l’hypocrite à trois signes : lorsqu’il parle, il ment ; lorsqu’il fait une promesse, il ne la respecte pas ; et lorsqu’on lui fait confiance, il trahit"

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

 

Ô Musulmans !

 

Le dépôt englobe le fait que celui en qui on a placé notre confiance ne se préoccupe pas de ce pour quoi il n’a aucun droit, et il exige que celui en qui on a placé notre confiance doive respecter le droit des autres comme les dettes, que ces dettes soient pour Allâh ou pour Ses créatures.

 

Et il englobe aussi son attention pour la protection de ce qu’on lui a confié comme les objets, l’argent et les secrets ; les savants ont dit :

 

"Et les domaines dans lesquels entrent le dépôt son très nombreux, et ils sont rassemblés par la règle des devoirs religieux et des droits dont Allâh a ordonné la préservation à Ses serviteurs et qui concerne la religion ou les âmes ou les cerveaux ou les biens ou les honneurs".

 

Mes frères dans la foi !

 

Parmi les dépôts qui doivent être respectés : donner des conseils à celui qui demande des conseils, et donner une opinion juste exempte de tout intérêt personnel à celui qui demande l’opinion ; car le Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) a dit :

 

"Le conseiller est celui en qui l’on place sa confiance"

Rapporté par Tirmidhi.

 

Et il a dit (qu'Allâh prie sur lui et le salue) :

 

"Celui à qui son frère musulman lui demande de le conseiller, et lui donne un conseil qui n’est pas juste, l’aura alors trahi"

Rapporté par Ahmed et Abou Daawoud.

 

Et parmi les dépôts communs [publics] au sujet desquels il faut craindre Allâh (le Puissant et le Haut) : les différentes fonctions et les responsabilités sous tous leurs aspects, Abou Dhar (qu'Allâh soit satisfait de lui) a dit :

 

"Je dis : Ô messager d’Allâh ! Ne vas-tu pas me nommer gouverneur ? ».

Il dit : "Il frappa mon épaule de sa main, puis dit :

"Ô Abou Dhar ! Tu es faible, et c’est un dépôt, et il est le jour du jugement une humiliation et un regret sauf pour celui qui l’a pris en respectant ses droits et a accompli ses devoirs concernant ce dépôt"

Rapporté par Mouslim.

 

Et Mouslim a rapporté que le Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) a dit :

 

"Tout serviteur à qui Allâh donne une responsabilité, et meurt le jour où il meurt alors qu’il trompe ceux dont il est responsable, Allâh lui interdira le Paradis".

 

Mes frères en Islam !

 

Et parmi les choses les plus importantes au sujet desquelles la confiance est placée en l’homme : les biens communs (l’argent) qui reviennent à tous les musulmans ; Allâh a prescrit leur préservation et Il a interdit leur gaspillage, il est obligatoire de les protéger comme l’homme protège son propre argent et plus encore ; le Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) a dit :

 

"Celui à qui nous donnons la responsabilité d’un travail, puis dissimule une aiguille ; ce sera alors une chose dont il s’est approprié et avec laquelle il viendra le jour du jugement…"

 

et dans le hadith :

 

"Celui à qui nous donnons la responsabilité d’un travail, qu’il vienne avec tout ce qu’on lui donne, que ce soit peu ou beaucoup"

Rapporté par Mouslim.

 

Et le Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) a fait l’éloge de celui qui est loyal en ce qui concerne l’argent des musulmans, il a dit :

 

"Le trésorier loyal qui accomplit ce qu’on lui a ordonné de bon gré, est comme une personne qui donne de l’argent en aumône"

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

Et il y a un dépôt qui est très important - Ô musulmans -, et qui correspond au fait de ne confier une affaire parmi les affaires des musulmans qu’à celui qui craint Allâh, qui remplit les conditions de l’aptitude scientifique et pratique, et qui respecte le dépôt de la charge qui lui a été confiée ; Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit au sujet du génie redoutable (traduction rapprochée) :

 

"Il dit : "Ô notables ! Qui de vous m'apportera son trône avant qu'ils ne viennent à moi soumis ?". Un djinn redoutable dit : "Je te l'apporterai avant que tu ne te lèves de ta place : pour cela, je suis fort et digne de confiance"" (sourate Les fourmis versets 38-39)

 

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) au sujet du Prophète Chou’âïb (que la paix soit sur lui) (traduction rapprochée) :

 

"L'une d'elles dit : "Ô mon père, engage-le [à ton service] moyennant salaire, car le meilleur à engager est celui qui est fort et digne de confiance "" (sourate Le récit verset 26)

 

Et Il a dit au sujet de Youssouf (que la paix soit sur lui) (traduction rapprochée) :

 

"Et (Joseph) dit : "Assigne-moi les dépôts du territoire : je suis bon gardien et connaisseurs"" (sourate Youssouf verset 55)

 

Et dans le hadith d’Houdhéïfah ibn Al-Yamaan, le Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) dit aux habitants de Najraane :

 

"Je vais vous envoyer un homme digne de confiance, et vraiment digne de confiance"

les compagnons du Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) attendirent avec impatience pour connaître cet homme ; il envoya alors Abou ‘Oubaïdah"

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

 

Et parmi les signes des temps mauvais, de la corruption de la société et des mauvaises intentions : la disparition du respect du dépôt, la négligence de ceux dont on a la charge, la négligence dans les responsabilités, prendre les intérêts personnels comme but et fin, et abandonner les intérêts communs pour les intérêts et les utilités personnels ; et pour blâmer cela, le Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) a dit :

 

"Allâh déteste les obscénités et le fait de prononcer des propos obscènes.

Je jure par Celui qui détient l’âme de Mohammed dans Sa main que la fin du monde n’arrivera pas avant que l’on accuse de trahison celui qui est digne de confiance, et que l’on considère le traître comme étant digne de confiance ; et avant qu’apparaissent les obscénités, le fait de prononcer des propos obscènes, la rupture des liens de parenté et le mauvais voisinage"

Rapporté par Ahmed et Ibn Maajah.

 

Et dans le recueil de hadiths d’Al-Boukhari, la parole du Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) :

 

"Lorsque le respect du dépôt disparaîtra, attends alors la fin du monde"

Il dit : "Comment disparaîtra-t-il ?".

Il dit : "Lorsque l’affaire sera donnée à celui qui n’en est pas apte, attends alors la fin du monde".

 

Donc, Ô vous qui avez reçu une responsabilité [une charge] parmi les responsabilités des musulmans comme les fonctions, les travaux et les choses importantes !

 

Allâh, puis le dirigeant, vous ont chargés de grandes responsabilités et de charges importantes, vous devez alors craindre Allâh en ce qui concerne ces responsabilités, vous devez accomplir ces responsabilités de la façon dont Allâh est satisfait, puis qui satisfait le dirigeant des musulmans et les musulmans en général.

 

Méfiez-vous d’utiliser ces responsabilités pour des intérêts et des utilités personnels.

 

Faites attention à la négligence des buts de ces responsabilités, car le dirigeant, puis les musulmans ont placé leur confiance en vous pour ces responsabilités afin que vous les utilisiez pour le bénéfice commun et que vous fassiez attention aux choses précises et aux grandes choses dont chaque musulman tire profit.

 

Soyez compatissants envers les musulmans, subvenez à leurs besoins, facilitez-leur les choses, méfiez-vous de leur rendre les choses difficiles, facilitez les choses et ne les rendez pas difficiles, soyez bons envers les gens et ne les faites pas s’éloigner de vous, soyez une aide pour la propagation de l’amour parmi les individus de la société, soyez une image sincère et bonne pour que les gens aiment le système, le pays et le dirigeant, car la plus grande trahison est que vous aidiez le diable contre les gens afin de les frustrer, de les déranger, de leur nuire, et de les éloigner de l’obéissance du dirigeant et de son amour, car celui qui est dans le besoin est aveugle et ne voit que ce dont il a besoin ; et le Prophète (qu'Allâh prie sur lui et le salue) a dit :

 

"Chaque traître aura un drapeau qui sera élevé pour lui le jour du jugement selon sa trahison ; et il n’y a pas de trahison plus grande que celle de celui qui est le dirigeant des gens"

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

 

Les savants ont dit :

 

"Parce que le dirigeant des gens est celui qui détient l’autorité générale, et sa trahison touche beaucoup de gens".

 

Communauté de l’Islam !

 

Parmi les plus grands dépôts : chaque musulman doit porter cette religion, montrer ses grandes beautés et ses grands mérites, et faire comprendre au monde entier avec la science et les bons comportements que cette religion est un bien et une miséricorde pour toute l’humanité, ainsi que le bien (le bon état) du monde.

 

Cette religion porte le bonheur, la paix, la réussite et le salut dans ce monde et dans l’au-delà.

 

Et parmi les grands dépôts : les jeunes de l’Islam.

 

Donc, Ô savants et penseurs de l’Islam !

 

Ô prédicateurs de l’Islam !

 

Ô Hommes des médias et de l’éducation !

 

Craignez Allâh en ce qui concerne les jeunes, orientez-les vers ce qui renferme le bien pour eux et le bien pour leurs pays, et vers ce qui renferme leurs intérêts et les intérêts de leur communauté ; faites-leur comprendre les buts de l’Islam, orientez-les vers la croyance correcte et les principes des bonnes qualités et des pensées correctes ; faites-leur comprendre le danger des opinions qui dévient du droit chemin comme l’excès, les pensées qui dévient du droit chemin, et adopter les pensées d’accusation d’apostasie, d’accusation d’hérésie et d’accusation de débauche sans aucun argument (aucune preuve) coranique et prophétique, et sans aucune compréhension juste selon le chemin des savants de la communauté :

 

"Chacun de vous est un berger, et chacun de vous est responsable de son troupeau".

 

Avertissez les jeunes contre les différents péchés et contre les mauvaises actions.

 

Et les hommes des médias sont en danger à cause des programmes qu’ils diffusent à travers beaucoup de chaînes télévisées, des programmes qui portent du poison et un grand mal pour corrompre les qualités morales des jeunes hommes et des jeunes filles, jusqu’à ce qu’ils en sont arrivés à rassembler les jeunes hommes et les jeunes filles dans un même endroit afin de laver leurs cerveaux et de leur enseigner les chansons et la musique.

 

Donc, ceux qui suivent ces chaînes télévisées doivent se rappeler la position devant Allâh (qu'Il soit exalté), et ils doivent se rappeler aussi que ce monde n’est qu’un passage et que l’au-delà est la demeure éternelle (traduction rapprochée) :

 

"Ceux qui aiment que la turpitude se propage parmi les croyants auront un châtiment douloureux, ici-bas comme dans l'au-delà" (sourate La lumière verset 19)

 

Publié par alharamainsermons.org

الأمانة

معاشر المسلمين، الأمانةُ خلُقٌ مِن أخلاق الأنبياءِ والمرسَلين، وفضيلةٌ من فضائل المؤمنين، عظَّم الله أمرَها ورفع شأنها وأعلى قدرَها، يقول - جل وعلا

إِنَّا عَرَضنَا الأَمَانَةَ عَلَى السَّمَوَاتِ وَالأَرضِ وَالجِبَالِ فَأَبَينَ أَن يَحمِلنَهَا وَأَشفَقنَ مِنهَا وَحَمَلَهَا الإِنسَانُ إِنَّهُ كَانَ ظَلُومًا جَهُولاً - الأحزاب: 72

 ويقول

سبحانه - في وَصفِ عبادِه المفلحين المؤمِنين

 وَالَّذِينَ هُم لأَمَانَاتِهِم وَعَهدِهِم رَاعُونَ - المعارج: 32

الأمانةُ أمر الله بحفظِها ورِعايَتِها، وفرَض أداءَها والقِيامَ بحقِّها

 فَليُؤَدِّ الَّذِي اؤتُمِنَ أَمَانَتَهُ - البقرة: 283

ويقول - جل وعلا

 إِنَّ اللَّهَ يَأمُرُكُم أَن تُؤَدٌّوا الأَمَانَاتِ إِلَى أَهلِهَا - النساء: 58

ونبيٌّنا يقول

أدِّ الأمانةَ إلى من ائتَمَنك، ولا تخُن من خانك

رواه أبو داودَ والترمذيّ وسنده صحيح [1]

وفي قصّة هرقل مع أبي سفيان - رضي الله عنه - قال هِرَقل : سألتُك عن ماذا يأمركم ـ أي:

النبي ـ فزعمتَ أنه يأمُر بالصلاة والصِّدق والعفاف والوفاءِ بالعهد وأداء الأمانة، وهذه صِفَة نبيّ. متّفق عليه [2]

معاشرَ المسلِمين، تضييعُ الأمانة ذنبٌ عظيم وجُرم جسيم، يَقول ربٌّنا - جل وعلا - ناهيًا عن الخيانة في الأمانةِ

 يَا أَيٌّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لاَ تَخُونُوا اللَّهَ وَالرَّسُولَ وَتَخُونُوا أَمَانَاتِكُم - الأنفال: 27

ورسولنا يبيِّن لنا أنَّ الخيانةَ في الأمانة علامة من علاماتِ المنافق، فيقول - عليه أفضل الصلاة والسلام

آية المنافق ثلاث: إذا حدَّث كذب، وإذا وعَد أخلف، وإذا اؤتُمِن خان - متّفق عليه [3]

إخوة الإسلام، والأمانة المطلوبة تشمَل عِفّةَ الأمين عمّا ليس له بحقٍّ,، وتتضمَّن تأدِيَةَ الأمين ما يجِب عليه من حقٍّ, لغيره سواء لله أو لخلقِه، وتشمَل كذلك اهتمامَه بحفظِ ما استُؤمِن عليه من ودائعَ وأموال وحُرَمٍ, وأسرار. وقال العلماء

والمجالات التي تدخل فيها الأمانةُ كثيرةٌ، قاعدتها وأصلُها التكاليف والحقوقُ التي أمر الله - جل وعلا - بِرعايتها وصِيانتها، ممّا هو متعلِّق بالدِّين أو النّفوس أو العقول أو الأموال أو الأعراض

إخوةَ الإيمان، ومِن الأمانة الواجِب مراعاتُها والقِيام بحقِّها إسداءُ النصيحةِ لمن استَنصَح وإبداءُ الرأيِ السديد المتجرِّدِ من كلِّ غَرَض لمن استشار، فنبيٌّنا يقول

المستَشار مؤتَمَن - حديث حسن [4]

ويقول

ومَن استشارَه أخوه المسلمُ فأشار عليهِ بغيرِ رشدٍ, فقد خانَه - رواه أحمد وأبو داود بسند حسن [5]

ومن الأمانات العامّةِ التي يجب تقوَى الله - عز وجل - فيها الوظائفُ بشتَّى أنواعها والمسؤوليَّات بمختَلفِ صوَرِها، فعن أبي ذر - رضي الله عنه - قال: قلت: يا رسولَ الله، ألا تستعمِلُني؟! قال: فضَرَب بيدِهِ على منكِبي ثم قال

يا أبا ذرّ، إنّك ضعيف، وإنها أمانةٌ، وإنها يومَ القيامة خِزيٌ وندامة، إلاّ من أخذها بحقِّها وأدَّى الذي عليه فيها - رواه مسلم [6]

وروى مسلم أيضًا عن النبي أنه قال

ما من عبدٍ, يسترعيه الله رعيّةً يموت يومَ يموت وهو غاشُّ لرعيَّته إلاّ حرَّمَ الله عليه الجنة [7]

إخوةَ الإسلام، ومِن أعظمِ ما يُؤتمَن عليه الإنسانُ الأموالُ العامّة التي تعود للمسلِمين قاطِبَة، فرَضَ الله رعايَتَها وعدَمَ إهدارِها، وأوجَبَ حفظَها كما يحفظ الإنسان مالَه وأشدّ، قال في حديث طويلٍ

ومَن استعمَلناه منكم على عمَلٍ, فكتمَنا مخيطًا فما فوقه كان غُلولاً يومَ القيامة [8]

 وفي الحديث أيضًا

ومن استعملنا منكم على عملٍ, فليجِئ بقليله وكثيره - الحديث رواه مسلم [9]

وقد مدَح الأمينَ على أموال المسلمين فقال

الخازن الأمين الذي يؤدِّي ما أمِر به طيِّبةً نفسُه أحَدُ المتصدِّقين - متّفق عليه [10]

أيّها المسلمون، ومِنَ الأمانات العظيمةِ أن لاَ يوسَدَ أمرٌ من أمور المسلمين إلاّ فيمن يُتَوخَّى فيه خوفُ الله - جل وعلا - وممّن توفَّرت فيهم شروطُ الصلاحيّة العلميّة والعملية والأمانةُ على تأديَة الواجب الملقَى، فربٌّنا - جل وعلا - يقول حكايةً عن عفريتِ الجن

  قَالَ عِفرِيتٌ مِّنَ الجِنِّ أَنَا آتِيكَ بِهِ قَبلَ أَن تَقُومَ مِن مَّقَامِكَ وَإِنِّي عَلَيهِ لَقَوِيُّ أَمِينٌ - النمل: 39

، وقال حكايةً عن بنت شعيبٍ, - عليه السلام

 قَالَت إِحدَاهُمَا يَا أَبَتِ استَأجِرهُ إِنَّ خَيرَ مَنِ استَأجَرتَ القَوِيٌّ الأَمِينُ - القصص: 26

 ويقول عن يوسف - عليه السلام

قَالَ اجعَلنِي عَلَى خَزَائِنِ الأَرضِ إِنِّي حَفِيظٌ عَلِيمٌ - يوسف: 55

وفي حديث حذيفةَ أنَّ النبيَّ قال لأهلِ نجران

لأبعثَنّ إليكم رَجلاً أمينًا حقَّ أمين

فاستشرَفَ لها أصحابُ رسول الله، فبَعث أبا عبيدةَ. متّفق عليه [11]

وإنَّ من علامات سوء الزمان وفسادِ المجتمع وخُبث السّرائر ضياعَ الأمانة والتّفريطَ في الرِّعاية والتّهاوُن في المسؤولية واتِّخاذَ المصالح الخاصّة الهدفَ والغاية ونبذَ المصالح العامّةِ من أجل المصالحِ الخاصّة والمنافع الذاتيّة، ففي مقامِ الذمّ يقول الحبي المصطفى

إنَّ الله يبغِض الفحشَ والتفحٌّش. والذي نفسُ محمّد بيدِه، لا تقوم الساعة حتى يُخوَّنَ الأمين ويؤتَمَن الخائن، حتى يظهَر الفُحش والتفحٌّش وقطيعةُ الأرحام وسوءُ الجوار

والحديثُ رواه أحمد وغيره وإسناده صحيح [12]

وفي صحيح البخاريّ قولُه

فإذا ضيِّعَت الأمانة فانتظِرِ الساعةَ

 قال: كيف إضاعتُها ؟

قال : إذا وُسد الأمرُ إلى غير أهلِه فانتظرِ الساعة [13]

فيا من تحمَّلَ مسؤوليّةً من مسؤوليات المسلمين مِن الوظائف والأعمال والمهامِّ والمسؤوليّات، لقد استرعَاكم ربٌّكم - جل وعلا - ثمّ وليٌّ الأمر مسؤوليّاتٍ, جسامًا ومهامَّ عِظامًا، واجبٌ عليكم تقوَى الله - جل وعلا - فيها ورِعايةُ هذِه المسؤوليّات، عليكم فَرضٌ عظيم بالقِيام بهذه المسؤوليّات بما يُرضِي الله ثم يرضِي وليَّ الأمر [وعامّةَ المسلمين]، إيّاكم وتسخيرَ هذه المسؤوليات في مصالحَ خاصّةٍ, أو منافع ذاتيّة، واحذَروا من التهاونِ في مقاصِدِ هذه المسؤوليّات وأهدافِها، فلقد ائتَمَنكم وليٌّ الأمر ثمّ المسلمون من بعده على هذهِ المسؤوليّات لتسخِّروها في النفعِ العامّ وتحرصُوا على الدقيقِ والكبير فيما يعودُ بالمصلَحة والمنفعةِ لكلّ مسلم، ارفقُوا بالمسلمين، اقضُوا حاجاتِهم، سهِّلوا عليهم، احذَروا من إعنَاتِهم والمشقَّة عليهم، يسِّروا ولا تعسِّروا، وبشِّروا ولا تنفِّروا، كونوا عونًا في إفشاءِ المحبّة بين أفرادِ المجتمع، كونوا مِرآةً صادقة صالحَة في تحبيب الناس للنظامِ وللبلادِ ولوليِّ الأمر، فإنَّ من أعظم الخيانة أن تكونوا عونًا للشيطانِ على النّاسº لإحباطِهِم وإزعاجِهم ومضرَّتهم وتنفيرِهم عن طاعةِ وليِّ الأمر وعن محبَّته، فإنَّ صاحبَ الحاجة أعمى لا يبصِر إلا حاجتَه، والناسُ متعلِّقون بأمورِ دنياهم، ولقد قال

 لكلِّ غادرٍ, لواءٌ يومَ القيامة، يُرفَع له بقدر غَدرِه، ألا ولا غادرَ أعظم غَدرًا من أميرِ عامّة - متّفق عليه [14]

قال العلماءُ

لأنَّ أميرَ العامّة ـ وهو صاحبُ الوِلايةِ العامّة من حاكمٍ, عامّ أو وزيرٍ, ونحوِه ـ لأنّ غدرَه يتعدّى ضرره إلى خلقٍ, كثير

أمّة الإسلام، ومِن الأمانةِ العظيمةِ على كلِّ مسلم في هذه الأرض حملُ هذا الدينِ، وإبراز محاسنِه العِظام وفضائِله الجسام، وإفهامُ العالم كلِّه بالعِلم والعمَل بالسلوك والمظهر أنَّ هذا الدينَ خير ورحمةٌ عامّة للبشرية وصلاحٌ للعالَم يحمِل السعادة والسّلام والفوزَ والنجاة في الدنيا والآخرة

ومِن الأمانة العظيمةِ شبابُ الإسلام. فيا علماءَ المسلمين ويا مفكِّريهم، يا دعاةَ الإسلام، يا رجالَ الإعلام والتربيّة، اتقوا الله - جل وعلا - في الشباب، وجِّهوهم لما فيه خيرُهم وخير بلدانهم وما فيه مصالِحُهم ومصالِح أمَّتهم، فقِّهوهم مقاصدَ الإسلام، وجِّهوهم لمضامين العقيدة الصحيحة ومبادئ الأخلاق المستقيمَة والأفكار السليمةِ، بصِّروهم بخطورَةِ الآراءِ المنحرِفة مثل الغلوّ والأفكارِ المتطرّفة وتبنِّي التكفير والتّبديع والتفسيق بدون حجّةٍ, قرآنيّة وسنّة نبويّة وفهمٍ, سديد على منهَج علماء الأمّة، كلّكم راع، وكلُّ مسؤول عن رعيّتِه

حذّروا الشبابَ من المعاصِي بأنواعها ومن الآثامِ بشتَّى أشكالها، وعلَى رجالِ الأعلام خَطرٌ عظيمٌ مما يقَع في قنواتٍ, كثيرة من برامجَ تحمِل السٌّمّ الزٌّعاف والشرَّ المستطير لإفساد أخلاقِ شبابِ الإسلام وشابّاتهم، حتى وصَلَ الأمر ـ أيها المسلمون ـ إلى جمع الشّبابِ والشابّات في مكانٍ, واحد لغسلِ الأدمِغة وتعليم الأغاني الماجِنَة والأخلاقِ الرَّديَّة، فليتذكَّر أولئك المالِكون لهذه القنواتِ عِظَمَ الموقف بين يدَيِ الله - جل وعلا -، وليتذكَّروا أن الدّنيا دارُ ممرّ والآخرة هي المستقرّ، وليتفكّروا في هذهِ الآيةِ العظيمة

إِنَّ الَّذِينَ يُحِبٌّونَ أَن تَشِيعَ الفَاحِشَةُ فِي الَّذِينَ آمَنُوا لَهُم عَذَابٌ أَلِيمٌ فِي الدٌّنيَا وَالآخِرَةِ  - النور: 19

بارَك الله لي ولكم في القرآنِ، ونفعَنا بما فيه من الآيات والبيان، أقول هذا القولَ، وأستغفِر الله لي ولكم ولسائرِ المسلمين من كلِّ ذنب فاستغفِروه، إنّه هو الغفور الرحيم

[1]

سنن أبي داود: كتاب البيوع، باب: في الرجل يأخذ حقه من تحت يده (3535)، سنن الترمذي: كتاب البيوع، باب: ما جاء في النهي للمسلم أن يدفع إلى الذمي الخمر (1264) من حديث أبي هريرة - رضي الله عنه -، وأخرجه أيضا الدارمي في البيوع، باب: في أداء الأمانة واجتناب الخيانة (2597)، قال الترمذي: \"هذا حديث حسن غريب\"، وصححه الحاكم (2296)، وله شواهد من حديث أنس وأبي أمامة وأبي بن كعب وعن رجل عن أبيه وعن الحسن مرسلا كلها لا تخلو من مقال، قال الشافعي في الأم (5/104): \"ليس هذا بثابت\"، وقال ابن الجوزي في العلل المتناهية (2/593): \"هذا الحديث من جميع طرقه لا يصح\"، ونقل ابن الملقن في خلاصة البدر المنير (2/150) عن أبي حاتم أنه قال: \"منكر\"، وعن أحمد أنه قال: \"هذا حديث باطل لا أعرفه عن النبي من وجه صحيح\"، قال الشوكاني في النيل (6/39): \"لا يخفى أن وروده بهذه الطرق المتعددة مع تصحيح إمامين من الأئمة المعتبرين لبعضها وتحسين إمام ثالث منهم مما يصير به الحديث منتهضا للاحتجاج\"، وهو مخرج في السلسلة الصحيحة (423)، وانظر: الإرواء (1544)

 [2]

صحيح البخاري: كتاب الشهادات (2681)، صحيح مسلم: كتاب الجهاد (1773) عن ابن عباس - رضي الله عنهما

 [3]

صحيح البخاري: كتاب الإيمان (33)، صحيح مسلم: كتاب الإيمان (59) عن أبي هريرة - رضي الله عنه

 [4]

أخرجه أبو داود في الأدب (5128)، والترمذي في الأدب (2822)، وابن ماجه في الأدب (3745) عن أبي هريرة - رضي الله عنه -، وقال الترمذي: \"هذا حديث حسن\"، وهو في صحيح سنن أبي داود (4277). وفي الباب عن أم سلمة وأبي مسعود وابن عمر وجابر بن سمرة وسمرة بن جندب وعلي بن أبي طالب وعبد الله بن الزبير وأبي الهيثم بن التيهان والنعمان بن بشير - رضي الله عنهم

 [5]

مسند أحمد (2/321)، سنن أبي داود: كتاب العلم (3657) عن أبي هريرة - رضي الله عنه -، وأخرجه أيضا ابن راهويه في مسنده (334)، وابن بشران في الأمالي، والطبراني في طرق حديث من كذب علي متعمدا، والبيهقي في الكبرى (10/112)، وابن عبد البر في جامع بيان العلم (1625)، والخطيب في الفقيه والمتفقه، وصححه الحاكم (349، 350)، لكن في إسناده عمرو بن أبي نعيمة مجهول، وهو في ضعيف الأدب المفرد (41)، وانظر: السلسلة الصحيحة (7/1/268-269)

[6]

صحيح مسلم: كتاب الإمارة (1825)

[7]

صحيح مسلم: كتاب الإيمان (142) من حديث معقل بن يسار المزني - رضي الله عنه -، وأخرجه البخاري في الأحكام (7150) نحوه

[8]

صحيح مسلم: كتاب الإمارة (1833) عن عدي بن عميرة الكندي - رضي الله عنه

[9]

هو في نفس الحديث السابق

[10]

صحيح البخاري: كتاب الإجارة (2260)، صحيح مسلم: كتاب الزكاة (1023) عن أبي موسى الأشعري - رضي الله عنه

[11]

صحيح البخاري: كتاب المناقب (3745)، صحيح مسلم: كتاب فضائل الصحابة (2420)

[12]

مسند أحمد (2/199) عن عبد الله بن عمرو - رضي الله عنهما -، وهو في جامع معمر (11/404-405)، ومسند البزار (2435)، وصححه الحاكم (8566)، وفي سنده أبو سبرة الكوفي الراوي عن عبد الله بن عمرو مقبول

[13]

صحيح البخاري: كتاب العلم (59) عن أبي هريرة - رضي الله عنه

[14]

صحيح مسلم: كتاب الجهاد (1738) عن أبي سعيد الخدري - رضي الله عنه

Cheikh Hussein Âl Ach-Cheikh - الشيخ حسين آل الشيخ

Partager cet article

Une perte de temps présent !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Une perte de temps présent !

Ibn Qayyim رحمه الله a dit :

 

"Passer son temps à penser aux regrets du passé est une perte de temps présent."

 

Cheikh Mohammad Ramzân Al-Hadjiri حفظه الله dit :

 

"Donc prépare-toi en conquérant le présent afin de rattraper ce qui a été échappé, en multipliant les bonnes œuvres."

 

Madarij As-Salikin 49/3

Parole citée et commentée par Cheikh Mohammad Ramzân Al-Hadjiri sur son compte Twitter - @moh1rz2h3

Publié par 3ilmchar3i.net

Cliquer pour agrandir

 

قال ابن القيم

الاشتغال بالندم على الوقت الفائت تضييع للوقت الحاضر

مدارج السالكين ٤٩/٣

اذاً استعد بكسب الحاضر

لتدرك مافات

بكثرة العمل الصالح

Cliquer pour agrandir

 

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article