compteur de visite

Catégories

17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 15:38
L'accueil du mois de Ramadân

L'accueil de ce mois ne consiste pas à s'échanger des bouquets de fleurs et de roses, ni à réciter les anâshîd* et les arâdjîz*, ni à aménager les stades et les salles, ni à rassembler diverses variétés de nourritures, boissons et plats ;

 

Assurément, la préparation pour ce noble mois est une préparation pour l'obéissance, et une préparation pour l'adoration, un rapprochement sincère vers Allâh جلّ وعلا, et un repentir sincère de tout péché et faute.

 

*anâshîd : chants - arâdjîz : sorte de poème

 

Traduit par Oum Omayr

 Publié par 3ilmchar3i.net

وليس استقبال هذا الشهر بتبادل باقات الورد والزهور ، ولا بإلقاء الأناشيد والأراجيز ، ولا بتهيئة الملاعب والصالات ، ولا بجمْع صنوف أنواع المطاعم والمشروبات والمأكولات ؛ إن التهيّؤ لهذا الشهر الكريم تهيّؤٌ للطاعة ، واستعدادٌ للعبادة ، وإقبالٌ صادق على الله جلّ وعلا ، وتوبة نصوح من كل ذنب وخطيئة

 

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق العباد البدر

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 15:37
 Ne reproduis pas la même erreur !

Afin que tu réussisses, par la permission d'Allâh :

 

Aie connaissance de l'erreur.

 

Admets-la et ne t'obstine pas, ne ruse pas non plus.

 

Ne reproduis pas l'erreur deux fois : Tire profit de l'erreur en l'apprenant et en faisant en sorte de ne pas y retomber, car l'échec n'est pas tant de commettre une erreur, mais l'échec consiste plutôt à répéter l'erreur deux fois.

Et dans le hadîth : "Le croyant ne doit pas se laisser piquer deux fois (par un animal sortant) d'un même terrier".

 

Loue Allâh pour t'avoir guidé à la vérité et accordé la réussite dans son acceptation, et invoque-Le pour qu'Il t'aide à la mettre en application.

 

Reconnais le mérite de celui qui t'a montré cette erreur et remercie-le, car certes celui qui ne remercie pas les gens ne remercie pas Allâh.

 

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

لتكون ناجحا بإذن الله

 اعرف الخطأ

 اعترف به ولا تكابر او تراوغ

  لا تكرر الخطأ مرتين. استفد من الخطأ بأن تعرفه وما تعود تقع فيه. فليس الفشل ان تخطيء ... ولكن الفشل ان تكرر الخطأ مرتين

وفي الحديث الشريف : لا يلدغ المؤمن من جحر مرتين

 احمد الله ان هداك للحق ووفقك لقبوله وادعوه ان يعينك على العمل به

  اعرف فضل من ارشدك اليه واشكره . فإنه لا يشكر الله من لا يشكر الناس

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 15:36
La virilité

Assister a la prière en groupe dans les maisons d'Allâh et les mosquées des musulmans, comme l'a ordonné le Seigneur des Mondes et comme l'a ordonné Son noble Messager صلى الله عليه وسلم est certes un rite immense parmi les rites de l'lslam et une marque immense parmi les marques de virilité.

 

Oui, c'est une marque immense parmi les marques de virilité, d'après l'explicitation du Seigneur des Mondes.

 

Allâh تعالى a dit (traduction relative du sens des versets) :

 

"(36) Dans des maisons (des mosquées) qu'Allâh a permis que l'on élève, et où Son Nom est invoqué ; Le glorifient en elles matin et après-midi, (37) des hommes" 

 

Le Seigneur des Mondes a dit comme ceci (traduction relative du sens des versets) :

 

"des hommes que ni le négoce, ni le troc ne distraient de l”invocation d'Allâh, de l'accomplissement de la Salât" (sourate An-Nour versets 36-37)

 

Quel rapport y a-t-il donc entre cette virilité et celui qui manque la prière en groupe, ou qui méprise son importance ou qui dénigre son rang ?!

 

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

الرجولة

إنَّ شهود الصَّلاة مع الجماعة في بيوت الله ومساجد المسلمين كما أمر بذلك ربُّ العالمين وكما أمر بذلك رسوله الكَريم صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ شعيرةٌ عظيمَةٌ من شعائر الإسلام ومَعلَمٌ عظيمٌ من معالم الرُّجولة، نعم إنَّه معلَمٌ عظيم من معالم الرُّجولة بتبيان ربِّ العالمين ؛ قال الله تعالى

{فِي بُيُوتٍ أَذِنَ اللَّهُ أَن تُرْفَعَ وَيُذْكَرَ فِيهَا اسْمُهُ يُسَبِّحُ لَهُ فِيهَا بِالْغُدُوِّ وَالآصَالِ (36) رِجَالٌ}

هكذا قال رب العالمين

{رِجَالٌ لاَّ تُلْهِيهِمْ تِجَارَةٌ وَلا بَيْعٌ عَن ذِكْرِ اللَّهِ وَإِقَامِ الصَّلاةِ}

[النُّور:36-37]

 فأين هذه الرُّجولة ممَّن يتخلَّف عن الصَّلاة مع الجماعة أو يهون من شأنها ويقلِّل من مكانتها ؟

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق العباد البدر

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 15:35
Conseil pour les musulmans à l'approche du mois de Ramadân (audio)

Question :

 

Quel est votre conseil pour les musulmans à l’occasion de l’approche du mois de ramadan ?

 

Qu’Allâh vous préserve.

 

Réponse :

 

Le musulman doit demander à Allâh qu’Il lui fasse atteindre (le mois de) ramadân et qu’Il l’aide pour jeûner, prier et œuvrer durant ce mois, car c’est une opportunité dans la vie du musulman. 

 

«Quiconque jeûne durant ramadân avec foi, en espérant la récompense ses péchés passés lui seront pardonnés.»

 

«Quiconque accomplit la prière de nuit durant ramadân avec foi, en espérant la récompense, ses péchés passés lui seront pardonnés.»

 

Ceci est une opportunité dans la vie du musulman qui ne se présentera peut-être pas une seconde fois.

 

Le musulman doit donc se réjouir de l’arrivée du ramadân, il en est heureux, il l’accueille avec joie et plaisir.

 

Et il le passe dans l’obéissance, la nuit dans la prière, la journée dans le jeûne, la lecture du Coran, l’évocation…

 

C’est un butin pour le musulman.

 

Quand à ceux qui, à l’approche du ramadân, préparent des programmes de divertissements corrompus, ainsi que des séries, des comédies et des concours afin de distraire les musulmans, ceux-là sont l’armée du diable.

 

Le diable en a fait ses soldats pour cela.

 

Le musulman doit donc se méfier d’eux et mettre en garde contre eux.

 

Le ramadân n’est pas le mois des jeux, des séries, des cadeaux, des concours et de la perte de temps.

 

Traduit et publié par an-nassiha.com

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 15:34
Jugement de demander quelque chose par Allâh (Je te demande par Allâh de me donner telle chose) et le fait de refuser (audio)

Question :

 

Certaines personnes nous embarrassent en disant : «Je te demande par Allâh de me donner telle chose» ou «de me vendre telle chose» ou «de m’informer sur telle chose».

 

Et parfois, nous refusons de répondre favorablement à leur demande lorsque celle-ci n’est pas adéquate (litt : n’est pas à sa place).

 

Est ce que le refus, malgré la parole : «Je te demande par Allâh», nous expose au péché ou il n’y a rien contre nous ?

 

Réponse :

 

Si celui qui demande n’a aucun droit dans cette chose alors si Allâh le veut, il n’y a pas de mal.

 

S’il te dit alors : «Je te demande par Allâh de me donner ta maison ou de me donner ta voiture ou de me donner tel ou tel bien», alors cela, il n’en a pas le droit.

 

Mais s’il te demande son droit: je te demande par Allâh de maintenir tes liens (de parenté) avec moi, de me donner de la zakât et il fait partie de ses ayants droits, tu lui donnes ce qu’il est possible.

 

Car le Messager صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Celui qui te demande par Allâh alors donne lui».

 

S’il a donc le droit de demander de la zakât, comme le pauvre, ou que tu as une dette envers lui et dise : «Je te demande par Allâh de me rembourser ma dette», «Je te demande par Allâh de m’aider contre (cet) injuste» et que tu puisses le secourir contre l’injuste, «Je te demande par Allâh de m’aider pour telle et telle chose» comme suppression d’abomination alors il n’y a pas de mal à cela.

 

C’est une chose qui t’est demandée que de l’aider ou de répondre favorablement (à sa demande) car il demande un droit.

 

Et le Messager صلى الله عليه وسلم a dit:

 

«Celui qui demande par Allâh alors donnez lui».

 

Mais s’il demande une chose dans laquelle il n’a aucun droit ou demande un péché alors celui-là n’a aucun droit.

 

Et il n’y a pas de mal contre eux s’ils demandent (leur droit).

 

Traduit et publié par cerclesciences.fr

‎حكم السؤال بالله أي : أسألك بالله لما أعطيتني كذا

‎بعض الناس يحرجوننا بكلمة أسألك بالله أن تعطيني كذا، أو أسألك بالله أن تبيعني كذا، أو أسألك بالله أن تخبرني بكذا، وفي بعض المرات نرفض تلبية طلبهم عندما لا يكون الطلب في محله، هل الرفض رغم كلمة أسألك بالله يعرضنا للإثم أم أنه ليس علينا شيءٌ في ذلك، نرجو الإفادة جزاكم الله خيراً

‎إذا كان السائل لا حق له بهذا الشيء فلا حرج فيه إن شاء الله، فإذا قال أسألك بالله أن تعطيني دارك أو تعطني سيارتك أو تعطني كذا وكذا من المال، فهذا لا حق له، ‎أما إذا كان يسأل حقاً له أسألك بالله أن توصل إلي، أسألك بالله أن تعطيني من الزكاة وهو من أهلها تعطيه من تيسر، لأن الرسول – صلى الله عليه وسلم- قال

(من سأل بالله فأعطوه)

‎فإذا كان له حق كالفقير يسأل من الزكاة، أو حقاً عليك له دين، يقول: أسألك بالله أن ترد لي ديني، أسألك بالله أن تنصرني على هذا الظالم، وأن تستطيع أن تنصره على الظالم، أسألك بالله أن تعينني على كذا وكذا من إزالة المنكر فلا بأس بهذا
‎ هذا أمرٌ مطلوب عليك أن تعينه وأن تستجيب له، لأنه سأل حقاً، والرسول – صلى الله عليه وسلم- قال 

(من سأل بالله فأعطوه)

، أما أن يسأل شيئاً لا حق له فيه، أو يسأل معصية فهذا لا حق له. وليس عليهم حرجٌ إذا طلبوا ذلك

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 15:33
Conseil au sujet de privilégier certains contenus de la religion sur d'autres (audio-vidéo)

Toutes les louanges reviennent de droit à Allâh, le Seigneur des univers.

Et que la prière et le salut soient sur le serviteur et Messager d'Allâh, notre Prophète Mouhammad, sa famille, ses compagnons et les suiveurs de sa bonne-guidée jusqu'au jour de rétribution.

Ceci dit,

 

J'ai reçu une lettre dont l'auteur - qui est parmi les frères actifs dans l'appel à Allâh et la diffusion des bénéfices et des paroles des savants dans les réseaux sociaux - dit qu'ils ont constaté, dans leurs comptes de réseaux sociaux, que leurs publications relatives aux mises en garde, les réfutations scientifiques ainsi que les sujets comme le mariage, rencontrent un engouement (chez le public) et une propagation plus grande, tandis que les publications qui ne rencontrent pas un grand intérêt sont celles concernant le tawhîd et certaines questions méthodologiques.

 

Ils demandent si cette affaire nécessite un avertissement, ou si c'est une question problématique ou si c'est chose normale.

 

Je dis : cette affaire renferme deux aspects :

 

Le premier est que les réfutations et les questions de mariage font partie de la religion d'Allâh عز وجل.

 

Certes, la religion d'Allâh تبارك وتعالى englobe tous les côtés de la vie.

 

Il n'y a pas une chose dont le musulman a besoin sans qu'Allâh جل وعلا et Son Messager صلى الله عليه وسلم l'aient clarifiée de manière parfaite.

 

Si l'homme l'enjoint à sa personne, comme le Seigneur des univers جل جلاله l'a légiférée il y trouvera la bénédiction de la vie ici-bas et le bonheur dans l'au-delà.

 

Par conséquent, en considérant l'affaire sur ce plan, il n'y a aucun blâme, reproche ni une gêne à ce que l'homme suive ces sujets et qu'il interagisse avec, étant donné qu'ils font partie de sa religion.

 

Il trouvera, dans le Livre Allâh, la sounnah de Son Prophète صلى الله عليه وسلم et les orientations des savants, ce qui réforme son état, dans ces points et dans d'autres.

 

Néanmoins, un autre plan est relié à ce même aspect, à savoir que ces questions mentionnées recèlent une sorte de tentation et une sorte de conformité à la passion de sa personne !

 

Ce qui est une porte par laquelle le diable s'infiltre afin de se jouer de l'homme.

 

Quant à moi, je le nomme : suivre la religion selon son penchant, c'est-à-dire que la personne, quand il s'agit des questions religieuses conformes à son but et à sa passion, il y accourt, mais quand viennent les questions où il n'a pas de but, il se montre paresseux à leur égard en quelque sorte ; et a fortiori quand il s'agit des questions qui contredisent sa passion, il les contrarie et n'y prête pas d'attention.

 

Ceci est une preuve de faiblesse dans la religiosité !

 

J'implore Allâh pour qu'Il m'en soulage, moi et mes frères.

 

Dans cette optique, il est rapporté de certains pieux prédécesseurs - رحمهم الله - qu'ils avaient dit :

 

«Le plus important n'est pas tant d'accomplir les œuvres d'obéissance ; le plus important est plutôt de délaisser les péchés».

 

Pourquoi ?

 

Parce que les péchés renferment une passion, un désir, une convoitise de ce que l'âme humaine demande.

 

Celui qui s'abstient des péchés, en forme d'obéissance pour Allâh عز وجل, montre par-là une preuve de sa piété, qu'il fait passer ce qu'Allâh aime devant ce qu'il aime lui-même, il fait devancer la volonté d'Allâh devant sa passion à lui.

 

Mais il n'y va pas pareillement concernant les ordres : la personne peut accomplir l'ordre parce qu'il a un objectif ou intérêt en cela.

 

Il donne l'aumône, par exemple, du fait que cela élargit la poitrine, que les gens lui font de l'éloge pour la générosité et que le donataire le remercie, le respecte, l'estime, invoque pour lui, etc.

 

[Prenons aussi] l'exemple de la prière.

 

Il va en compagnie des hommes, il accompagne ses frères pour aller à la mosquée, il prie et il côtoie des gens à la mosquée.

 

Par conséquent, les obéissances contiennent une forme de passion ou d'intérêt.

 

C'est pourquoi, ces pieux prédécesseurs ont émis cette parole qui te met en garde contre le fait de conclure de la religiosité d'untel sur la base de l'accomplissement de l'ordre.

 

Je dis : c'est justement ce dont nos frères doivent se méfier, relativement à ces affaires.

 

Si tu apprends la science pour la Face d'Allâh عز وجل, ceci implique que tu seras soucieux de la science la plus utile et de ce qui te rapproche d'Allâh عز وجل, et c'est ce qui corrige ta croyance relativement à d'Allâh عز وجل, aux autres fondements de la foi, à ce qui augmente ta connaissance d'Allâh عز وجل et de Sa religion سبحانه وتعالى.

 

Il convient d'accorder de l'intérêt pour (apprendre) ces questions.

 

Si tu remarques que tu penches vers l'apprentissage de ces affaires qui te rapprochent d'Allâh عز وجل, abstraction faite de leurs sujets, qu'ils portent sur le mariage, la réfutation scientifique, le tawhîd, des recommandations méthodologiques ou des questions de fiqh, tu trouves que tu penches vers (ces affaires) parce qu'elles te rapprochent d'Allâh.

 

Ceci est une preuve de l'exclusivité de ton intention, avec la volonté d'Allâh تبارك وتعالى, de ce que tu prends cette science comme ta religion et de ce que tu te rapproches par-là d'Allâh جل وعل.

 

Par contre, si tu observes dans ta personne une inclinaison vers les questions de la science et de la religion pour lesquelles tu as une passion et un but, dans ce cas, je dis : tu dois faire attention à ton intention.

 

Je ne dis pas qu'elle serait corrompue, mais il faut te méfier de crainte que le diable ne s'infiltre (pour te nuire) par cette porte.

 

J'invoque Allâh تبارك وتعالى, par Ses beaux noms et Ses attributs parfaits, pour qu'Il réforme tous nos états, apparents et cachés, et pour qu'Il fasse que nous soyons parmi ses serviteurs sincères.

 

سبحانك اللهم وبحمدك اشهد أن لا اله الا انت استغفرك واتوب اليك

 

Audio de @kha_hammouda enregistré le 4 sha'bân 1438H correspondant au 1 mai 2017G.

 Traduit et publié par La da'wah des mashaykh d'Algérie en langue française - @MashaykhDZ

Cheikh Khâled Hamoûda - الشيخ خالد حمودة

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 15:32
J’ai peur qu’on me dérobe le Tawhid

D’après Mouhammad ibn Moussa al Asbahani (رحمه الله):

 

«J’étais le binôme de Sufyan Thawri (رحمه الله) en allant à La Mecque, et il pleurait beaucoup.

Et je lui ai dit : "Ô Aba ‘Abdoullah, toutes ces larmes par crainte des pêchés ?"

Il a alors pris un bâton des bagages, l’a jeté par terre et dit :

"Mes pêchés me sont plus méprisables que ce bâton, mais j’ai peur qu’on me dérobe le Tawhid."»

أخبار أصبهان لأبي نعيم رقم - 1923

Le Tawhid est la chose la plus chère et la plus précieuse dans ce bas-monde.

 

Et si les possesseurs des trésors de ce bas monde craignent de les perdre ou qu’on leur dérobe, alors la crainte des monothéistes pour leur Tawhid est plus grande et plus intense que cela.

 

Et si la crainte des propriétaires de ce bas-monde augmente quand les vols et les pillages se multiplient, la crainte des monothéistes augmente avec la multiplication des troubles et des entraves et des obstacles, et qu’est ce qu’ils sont nombreux à notre époque.

 

Ô Allah, préserve (nous) préserve (nous).

 

Traduit et publié par salafidenainetdailleurs.com

الخوف من سلب التوحيد

عن مجيب بن موسى الأصبهاني قال

كنت عَديل سفيان الثوري إلى مكة ، فكان يُكثر البكاء ، فقلت له : يا أبا عبد الله ، بكاؤك هذا خوفًا من الذنوب ؟ قال : فأخذ عودًا من المحمل فرمى به وقال : « لذنوبي أهونُ علي من هذا ، ولكني أخافُ أن أسلب التوحيد

أخبار أصبهان لأبي نعيم رقم - 1923

التوحيد أغلى شيء وأنفسه في هذه الدنيا، ولئن كان أرباب كنوز الدنيا يخافون عليها الضياع والسلب، فإنَّ خوف أهل التوحيد على توحيدهم أعظم من ذلك وأشد، ولئن كان خوف أرباب الدنيا يعظم عندما يكثر السلب والنهب، فإنَّ خوف أهل التوحيد يزداد عندما تكثر الفتن والصوارف والصواد وما أكثرها في هذا الزمان، فاللهم سلم سلم

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 15:31
Conseil sur l'utilisation des réseaux sociaux (audio)

Allâh عز وجل nous a facilité à cette époque une affaire qui n'était point facilitée à ceux qui nous ont précédés : les moyens de communication en réseaux en tout genre.

 

Qui permettent aujourd'hui à l'individu d'atteindre les gens alors qu'il est dans sa maison. 

 

Il est donc nécessaire que nous craignons Allâh dans cela, que nous les utilisions pour la prédication à Allâh et que nous y écrivions uniquement ce qu'il est convenable d'attribuer à l'islâm et qui sera une source de joie pour nous lorsque nous rencontrerons Allâh عز وجل. 

 

Car certains de nos frères écrivent sur ces réseaux sociaux et s'y expriment comme s'ils parlaient dans leur foyer, en oubliant que ces réseaux sont consultés par tous et surveillés.

 

Et il est possible que des musulmans s'affrontent mutuellement sur ces réseaux sociaux et que ceci soit mis sur le compte des musulmans, il est également possible que ceci cause du tort aux musulmans et fasse fuir de la religion de l'islâm. 

 

Il est donc obligatoire d'être sur ses gardes et de faire attention Ô mes frères à ces réseaux sociaux !

 

Ô mon frère, n'écris sur ces réseaux sociaux que ce qui rapproche de la religion d'Allâh !

 

N'écris sur ces réseaux sociaux que ce qui met en lumière la religion d'Allâh !

 

Et prends garde au mal, prends garde à ne pas écrire quelque chose de mauvais ou à inviter à quelque chose de mauvais.

 

Car en effet beaucoup de gens font preuve de laxisme.

 

Un individu publie un tweet, comme ils disent, alors qu'il est en Belgique, en France ou en Grande-Bretagne et celui-ci peut faire le tour du monde, il est alors possible qu'un ennemi l'utilise pour causer du tort aux musulmans, que ce tweet fasse fuir un individu qui était proche de se convertir à l'islâm ou que ce tweet ait provoqué une fissure dans le mur de la prédication à Allâh.

 

Il est donc obligatoire ô mes bien aimés, que nous prenions garde lorsque nous écrivons sur ces réseaux et que nous réfléchissions bien, afin que nous n'écrivions :- que ce qui est vrai, que nous ne visions par cela que la vérité et que l'on espère que cela - d'après notre connaissance - ne produira que la vérité. 

 

Nous n'écrivons que ce qui est une vérité, avant d'écrire vérifie, est-ce que c'est une vérité ou non ?

 

Et fais bien attention, car lorsque la parole s'échappe elle ne revient pas. 

 

Ensuite, (observe) quel est vraiment ton objectif à toi ?

 

Est-ce que vraiment ton objectif est la vérité ou bien tu vises par cela autre chose ? 

 

Ensuite, (observe) quel sera le fruit de cette parole ?

 

Est-ce qu'elle produira une vérité - selon ta connaissance - ? 

 

Si donc, tu trouves que la parole est vérité, que ton objectif est vérité et que le fruit de cette parole est vérité, alors dans ce cas écris !

 

Sinon délaisse.

 

Car certes, tu es sauf tant que tu silencieux.

 

Le Prophète (éloge et salut d'Allâh sur lui) a en effet dit :

 

«Quiconque se tait est sauvé» (ce hadith) concernait les paroles ordinaires entre les gens, que dire des écrits qui se répandent comme une traînée de poudre parmi les gens et font le tour du monde tout entier ?! 

 

Dawrah de Louvain

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

Publié par Al Firqatou An-Nâjiyatou

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 15:30
L'exagération dans ce qu'on appelle «Les miracles du Coran» (audio)

Il est apparu de l'exagération dans ce qu'on appelle "les miracles du Coran" (ceux qui font cela) ont pris des théories venant de l'occident, imparfaites et réalisées par l'homme, et ont voulu les confirmer à partir du Coran, déformant le sens des versets pour donner du crédit à ces théories, bien !

 

Si quelqu'un venait maintenant et disait : "Il nous est apparu que ces théories sont étonnées et que nous nous sommes trompés à leur sujet", devons-nous renvoyer la faute au Coran à cause de l'obstination de certains têtus (s'accrochant) à l'existence de ces théories dans le Livre d'Allâh جل وعلا ?

 

Ceci aussi fait partie des erreurs et ce n'est absolument pas nécessaire.

 

Que tu cherches tout ce qui est apparent dans la mer, dans les fleuves ou dans les montagnes, puis que tu cherches le lien de tout ceci dans le Coran et que tu dises : "Voilà, ceci est le sens voulu (par le verset) ! " 

 

C'est une façon d'expliquer le Coran qui est totalement fausse et inutile ! 

 

Ceci implique également que la communauté musulmane vécu des siècles tout en ignorant certains sens des versets.

 

Autrement dit, cela signifie que le tafsîr serait venu après eux [...] la communauté a vécu tout ce temps sans connaître le sens de ces versets jusqu'à ce que vienne le professeur untel pour nous apporter des arguments tout aussi faibles que sa raison et pour nous prouver que le sens voulu par tel verset est telle montagne ou tel nuage etc.

 

Ceci n'est pas correct.

 

Le Livre d'Allâh جل وعلا doit être expliqué par le biais des méthodes légiférées authentiques, auxquelles ont fait référence les savants, dans lesquelles ils firent beaucoup d'efforts et pour lesquelles des livres furent rédigés et des écoles construites... 

 

Il ne faut absolument pas écouter ces futilités, qui sont en réalité une façon de jouer avec le Livre d'Allâh سبحانه وتعالى.

 

Explication de Oussoul at-tafsîr de Cheikh ibn 'Uthaymin - cours 4 - 31min00 à 33min20

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

Publié par Al-Firqatou An-Najiyatou

Cheikh Mohammad Ibn Ghalib Al-Oumari - الشيخ محمد بن غالب العمري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 04:50

L'alliance et le désaveu الولاء والبراء

Dire à un non-musulman : «Ô mon frère !» (audio-vidéo)

L'alliance avec les mécréants (audio)

Imiter les juifs et les chrétiens

Celui qui imite les mécréants sera ressuscité avec eux ! (audio)

Demander de l'aide de certains pays mécréants dans le but de secourir les opprimés musulmans

Demander de l'aide aux mécréants contre des rebelles musulmans (vidéo)

Aimer et détester pour Allâh (audio-vidéo)

Pourquoi la mécréance se nomme-t-elle «koufr-كفر  » en arabe ? (vidéo)

L’alliance et le désaveu impliquent-ils de ne pas parler aux mécréants ? (vidéo)

Se réjouir des malheurs que subissent les mécréants

L'alliance et le désaveu ainsi que ses règles - الولاء والبراء (audio-vidéo)

Le musulman doit se différencier du non-musulman

Est-il permis d'honorer un invité mécréant (audio)

«Je n'ai pas cherché à les imiter»

Vivre en terre de mécréance

Est-il permis au musulman d’aimer son pays qui est un pays mécréant ? (audio-vidéo)

Le devoir du musulman envers le mécréant

Le sort des mécréants qui sont d'une très grande bonté (audio)

En quoi consiste la ressemblance aux infidèles

Qui sont les gens du livre ? - من هم أهل الكتاب ؟  (vidéo)

La ligne de démarcation entre la croyance et la mécréance

La règle dans l'imitation des mécréants

Alliance et désaveu en islam (dossier)

Explication du principe de al-wala wa al-bara - الولاء والبراء - et la réfutation des extrémismes (dossier) 

L'alliance et le désaveu en islam : الولاء والبراء - al-wala wa al-bara (audio-dossier)

Les signes indiquant l’alliance accordée aux mécréants

Les conditions pour pouvoir dire d'une personne qu'elle est mécréante

Emprunter le droit chemin pour se différencier des gens de l’enfer - إقتضاء الصراط المستقيم مخالفة أصحاب الجحيم (vidéo)

Eclaircissement au sujet de l'alliance «al-walâ» et du désaveu «al-barâ»

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Croyance et innovations - الإيمان، العقيدة و بدع